Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 35 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Bulletin de la Société de Géographie de Lyon et de la Région Lyonnaise

Bulletin de la Société de Géographie de Lyon et de la Région Lyonnaise

Auteure: Société de Géographie de Lyon et de la Région Lyonnaise ,

Lyon et ses campagnes

Lyon et ses campagnes

Auteure: Richard Sceau ,

Nombre de pages: 376

L'ouvrage étudie les rapports entre une grande agglomération urbaine et son environnement rural. Le Lyonnais, le Beaujolais, la Dombes et le Bas-Dauphiné constituent les principales composantes d'un ensemble spatial d'une singulière diversité. Dans quelle mesure la présence de Lyon a-t-elle pesé sur les destinées des campagnes qui l'entourent et contribué à l'affirmation de personnalités aussi contrastées ? Répondre à cette question suppose de remonter le cours du temps et de questionner longuement le passé, mais aussi de s'interroger sur la nature et le sens des mutations de l'époque contemporaine. Le cas de la cité rhodanienne est sans doute unique en France, ou du moins sans équivalent parmi les autres grandes villes, en raison de l'originalité des relations qu'elle a tissées au cours des siècles passés avec les campagnes périphériques. Si les héritages historiques impriment encore des marques vigoureuses sur les paysages et les activités des hommes, de profonds changements se produisent sous nos yeux annonçant une ère nouvelle dans les rapports entre Lyon et son environnement rural. À partir de l'exemple lyonnais, c'est une réflexion générale...

Naissance et métamorphose d’une banlieue ouvrière : Villeurbanne

Naissance et métamorphose d’une banlieue ouvrière : Villeurbanne

Auteure: Marc Bonneville ,

Nombre de pages: 290

Comment s'est développée la ville, comment se transforme-t-elle aujourd'hui, ainsi pourrait se résumer le projet de ce livre, à partir du cas exemplaire de Villeurbanne. Le fonctionnement du marché foncier, celui de la promotion immobilière, l'application des règlements d'urbanisme ou l'action des collectivités sont analysées ici en liaison avec l'évolution des rapports sociaux. L'ouvrage s'adresse autant à ceux qui vivent dans la ville qu'à ceux qui la font.

La table des pauvres

La table des pauvres

Auteure: Michel Bonneau ,

Nombre de pages: 416

À l’époque où se créent les grands restaurants et où la cuisine française rayonne à travers l’Europe, on meurt encore de faim à Paris et l’angoisse causée par le manque de nourriture comme la peur du lendemain sont permanentes pour la majorité de la population. Dans cet ouvrage la cuisine des pauvres est analysée à travers toute la filière alimentaire, de l’approvisionnement de la ménagère aux pratiques culinaires, aux gestes dans la cuisine, à la manière de consommer les aliments, aux ustensiles de cuisine, aux odeurs, au poids des dépenses alimentaires dans les budgets populaires. Il s’agit, de saisir la manière de se nourrir d’une population qui ne se limite pas aux ouvriers mais englobe cet entre-deux social des couches inférieures de la petite bourgeoisie où l’on rencontre les milieux de la boutique, de l’artisanat, des petits employés, des femmes seules, des personnes âgées. Les frontières sont poreuses entre ces gens de peu et de rien, ces gens d’en bas, entre la misère et la pauvreté. À la grande diversité du monde des pauvres correspond une grande diversité des régimes alimentaires, des façons de manger et de boire, des...

Bulletin de la Société de géographie de Lille (Lille, Roubaix, Tourcoing)

Bulletin de la Société de géographie de Lille (Lille, Roubaix, Tourcoing)

Auteure: Société de géographie de Lille ,

Compte rendu des séances de la Société de géographie et de la Commission centrale

Compte rendu des séances de la Société de géographie et de la Commission centrale

Auteure: Société de géographie (France) ,

Diriger une grande entreprise au XXe siècle

Diriger une grande entreprise au XXe siècle

Auteure: Hervé Joly ,

Nombre de pages: 428

Qui sont les dirigeants des grandes entreprises industrielles françaises au XXe siècle ? On croit bien les connaître... à tort. Les historiens se sont penchés sur le patronat du XIXe siècle, tandis que les sociologues ont surtout étudié les élites industrielles à partir des années 1960. Ce livre s'intéresse au patronat de la période intermédiaire, celle qui marque la transition entre les entreprises familiales de la Révolution industrielle et les grandes bureaucraties façonnées par le pompidolisme industriel et les nationalisations. Tous les dirigeants ne peuvent se réduire à des concepts fourre-tout comme celui de « managers », qui mettrait plutôt l'accent sur les mérites professionnels, ou celui d'« héritiers » qui insisterait à l'inverse sur la reproduction du capital social ou scolaire si ce n'est économique. Il existe bien des profils différents, entre descendants de familles propriétaires ou cadres salariés sortis du rang, grands notables polyvalents ou professionnels des affaires, ingénieurs civils ou ingénieurs d'État. En comparaison de l'Allemagne, la France offre des spécificités bien marquées : profil généraliste, élitisme...

Revue de géographie commerciale

Revue de géographie commerciale

Auteure: Société de géographie commerciale de Bordeaux ,

"Les vingt-cinq années de la Société de géographie comerciale de Bordeaux (1874-1899) par J. Manés" 2 ser., 23. année 1900 p. 139-150.

La Dynamique du changement en ville moyenne

La Dynamique du changement en ville moyenne

Auteure: Nicole Commerçon ,

Nombre de pages: 594

Cet ouvrage, publié grâce au concours des collectivités territoriales concernées, décrit, dans une perspective évolutive, les forces qui expliquent les transformations de la structure urbaine et de l'espace péri-urbain et régional que gouverne la ville. Redécouvertes par les aménageurs dans les années soixante-dix, aux temps d'un développement démographique effréné, ces villes ont-elles, à terme, répondu aux vœux du VIe Plan : devenir, avec l'arbitrage des métropoles, un nouveau relais dans la distribution de la croissance mais aussi symboliser le bonheur d'habiter ? Pour répondre à cette question l'auteur produit une méthodologie novatrice, qui relie à partir d'un corpus de données originales les parcours migratoires aux trajectoires sociales et professionnelles d'ex-ruraux venus à la ville, sur l'espace de plusieurs générations. Si l'évolution joue en faveur de l'uniformisation sociale à hauteur des groupes sociaux intermédiaires, la ville moyenne fait figure de plaque tournante de la société, et particulièrement Chalon, Mâcon et Bourg.

La France des patriotes

La France des patriotes

Auteure: François Caron ,

Nombre de pages: 672

Les affrontements qui se produisent tout au long du Second Empire et de la IIIe république entre la France cléricale et la France anticléricale, entre la France dreyfusarde et la France antidreyfusarde, entre la France paternaliste et la France socialiste dissimulent le consensus qui rassemble les Français autour de certaines valeurs: la foi dans le progrès, qui les unit à travers l'effort; l'irrésistible montée de la démocratie qui, en dépit des apparences, se réconcilie sous l'Empire avec le parlementarisme; la ferveur pour la patrie, humiliée à Sedan et vengée à Verdun dans un sacrifice unanime. Ces affrontements et ce consensus sont évoqués selon une périodisation dictée par les événements _ politiques, culturels, économiques _ qui sont autant d'éléments constitutifs des mémoires individuelles comme de la mémoire collective de la nation tout entière. Professeur d'histoire contemporaine à l'université de Dijon puis de Paris-Sorbonne, François Caron, né en 1931, étudie principalement l'essor économique de la France et de l'Europe aux XIXe et XXe siècles. Créateur du Centre de Recherche en histoire de l'Innovation, il mène des travaux pionniers ...

Les Recensements lyonnais de 1597 et 1636

Les Recensements lyonnais de 1597 et 1636

Auteure: Olivier Zeller ,

Nombre de pages: 472

Dans l’état actuel de la connaissance de nos fonds d’archives, le recensement ancien est une source rare. Son utilisation dans les travaux d’histoire urbaine n’est, dans la majorité des cas, que partielle. C’est que ce document est d’une mise en œuvre longue et peu assurée ; ses insuffisances et ses dangers ne sont d’ailleurs plus à souligner.Il est évident que les dénombrements de l’époque pré-statistique ne répondent nullement aux critères d’organisation, de compétence et de contrôle que nous avons appris à utiliser depuis lors, et sans doute s’éloignent-ils davantage encore de nos préoccupations d’aujourd’hui par l’esprit de leur réalisation : aussi convient-il de ne pas trop s’attacher aux chiffres antérieurs aux années 1660. Entachée d’erreurs et d’omissions de tous ordres, la valeur globale de tels recensements est très sujette à caution : il faut s’y résigner.

Logement et politique(s)

Logement et politique(s)

Auteure: Fatiha Belmessous , Loïc Bonneval , Nathalie Ortar , Lydia Coudroy De Lille ,

Nombre de pages: 284

Les recherches présentées ici ont en commun de se situer à divers points de contact du logement et du politique. On ne saurait s'en étonner tant cette "marchandise impossible" (Topalov), est indissolument liée à l'action publique et politique. Devenu le premier poste de dépense des ménages, l'élément le plus important de leur patrimoine, mais aussi l'un des principaux marqueurs des inégalités sociales, le logement constitue un enjeu incontournable pour les politiques publiques.

Église et société chrétienne d'Agobard à Valdès

Église et société chrétienne d'Agobard à Valdès

Auteure: Michel Rubellin ,

Nombre de pages: 552

« Agobard... Valdès », deux figures eminentes et symboliques (l'évêque, 1'« hérétique ») de l'histoire médiévale qui, par-delà leurs différences, marquent le cadre chronologique (ixe-xiiie siècle) des études rassemblées dans ce volume, et illustrent aussi tout à la fois leur diversité et leur cohérence. Autour d'Agobard, c'est d'abord la vision d'une société chrétienne idéale telle que l'ont pensée les clercs carolingiens qui est évoquée ici : désormais mieux encadrés grâce notamment à une pratique sacramentelle rénovée et à un meilleur contrôle de la violence sociale, les fidèles peuvent et doivent sous la conduite de l'Eglise, avancer unis sur le chemin du salut. L'exemple de Lyon permet ensuite de s'interroger sur l'application concrète de cet idéal, conduite sur place par une remarquable série d'évêques au premier rang desquels on retrouve Agobard, et de constater que, grâce à des circonstances locales particulières, une part de l'héritage carolingien a pu perdurer ici jusqu'au XIIe siècle : le maintien du pouvoir de l'archevêque sur la ville et, dans une large mesure, sur les principales abbayes du diocèse, tout comme...

Les Ouvriers de la région lyonnaise (1848-1914) - Volume 1

Les Ouvriers de la région lyonnaise (1848-1914) - Volume 1

Auteure: Yves Lequin ,

Nombre de pages: 550

C'est dans un large cadre géographique que s'inscrit le travail d'Yves Lequin : Lyon et sa mouvance directe mais aussi le bassin de la Loire, le Dauphiné, la Savoie, le Bugey, le Vivarais, les montagnes du Roannais et du Beaujolais ; il évite ainsi à la fois l'étroitesse de la monographie et les faux-semblants du cadre national confondu avec les appareils parisiens. Livre d'histoire sociale de la classe ouvrière, il éclaire la vie et l'action de ses organisations par les modalités de l'industrialisation, par les évolutions de la vie matérielle et culturelle, par la sociologie des groupes où elles s'insèrent. L'image qui en sort rompt avec l'idée habituelle d'une évolution linéaire. Yves Lequin oppose fortement deux périodes séparées, grossièrement par la grande dépression des années 1880-1890 qui coïncide avec une profonde mutation de toute l'économie régionale. Jusque-là, l'industrialisation n'a pas été rupture mais développement parti de loin ; aussi les groupes ouvriers renforcent-ils leur cohésion en augmentant leur nombre, même si la médiocrité des conditions de travail et de vie correspond bien aux descriptions du temps ; autour du métier...

De la rente immobilière à la finance

De la rente immobilière à la finance

Auteure: François Robert , Loïc Bonneval ,

Nombre de pages: 430

Doyenne des sociétés immobilières du Second Empire (antérieure même aux sociétés parisiennes), la Société de la rue Impériale (SRI) offre la possibilité de restituer plus de 150 ans de gestion immobilière d’un bâti « haussmannien » dans la principale artère d’une grande ville, Lyon. De sa création (1854) à sa disparition (2004), la SRI n’a cessé de placer la gestion des immeubles au centre de ses activités. Cette longévité exceptionnelle tranche avec les durées éphémères des sociétés immobilières nées dans la foulée des politiques de grands travaux au XIXe siècle. Tout au long de son existence, la détention d'un patrimoine immobilier d'exception lui a assuré une rente sur laquelle elle a assis son expansion. Elle bascule progressivement dans une logique financière à la fin des années 1960 à la suite d’une prise de contrôle par le milieu bancaire des grosses sociétés immobilières. Le rachat de la SRI par le fonds souverain d’Abu Dhabi achève le processus de financiarisation d’une des pièces les plus prestigieuses de l’immobilier lyonnais. Nourrie par des archives exceptionnelles, l’histoire de cette société immobilière...

Cheminots en usine

Cheminots en usine

Auteure: Christian Chevandier ,

Nombre de pages: 320

Ouvriers d'usine par leur formation et la réalité de leur travail, mais cheminots du fait de leur appartenance à la Compagnie de chemins de fer P.L.M., ils ont fabriqué puis réparé pendant plus d'un siècle des locomotives à vapeur. L'utilisation des sources les plus classiques de l'historien tout comme le recours à l'informatique ont permis de tracer les itinéraires individuels et familiaux de ces hommes. Les permanences comme les ruptures apparaissent à travers cette étude d'histoire sociale, qui prend en compte tout autant l'organisation de la production, les conditions de travail, les mobilités professionnelles, géographiques et sociales, que les mouvements collectifs. La dernière partie, consacrée au syndicalisme, associe une description précise à une analyse de son rôle au sein de la corporation.

Le Projet culturel de Vichy

Le Projet culturel de Vichy

Auteure: Christian Faure ,

Nombre de pages: 336

Folklore et Révolution nationale entretiennent un rapport étroit pendant le gouvernement de Vichy. Le folklore touche l'instruction, la jeunesse, l'agriculture, l'équipement, la propagande..., légitimé en cela par la science ethnologique. Son concept, étroitement imbriqué à celui du régionalisme, en appelle au système de représentation de tout un peuple et incite la société à rechercher son identité culturelle dans un espace clos où langues, savoir-faire, habitats, fêtes, arts populaires... en deviennent les signes majeurs. La communauté ethnique reconnue ici est le paysan et son corollaire l'artisan. L'affirmation d'une appartenance s'accompagne d'un programme de retour aux traditions, aux ancêtres, à la communauté, à travers la pureté de la race, et fait du folklore, par glissements successifs du jeu à la science, de la science à la reconstruction du visage de la France un modèle normatif, partie intégrante de l'idéologie vichyssoise. Le folklore comme forme et sens de la Révolution nationale livre, à travers ses apologies renouvelées du terroir, le racisme de l'ordre nouveau et la paix sociale, fondements de sa durée.

Société, espace et justice

Société, espace et justice

Auteure: Alain Reynaud ,

Nombre de pages: 264

Les contrastes entre les quartiers d'une même ville, les pays d'une même région, les régions d'une même nation ou les États du monde, constituent autant d'inégalités socio-spatiales qui peuvent être comprises en se référant à l'opposition centre-périphérie, à la condition de multiplier les types de centres et de périphéries, afin d'adapter la théorie à la diversité mouvante du réel. Toute tentative pour réduire les inégalités socio-spatiales s'inscrit dans le thème général de la justice socio-spatiale, dont l'aménagement du territoire et l'aide au tiers monde sont les aspects les plus connus. La première partie de cet ouvrage est placée sous le signe de la généralisation théorique et s'efforce de dégager, à partir de nombreux exemples, des mécanismes et des processus communs aux différents degrés de l'échelle spatiale. La seconde partie est consacrée à des études de cas depuis l'espace urbain jusqu'au monde, des exemples détaillés étant pris plus particulièrement en Europe occidentale, aux États-Unis et en Chine.

Hyper-lieux. Les nouvelles géographies de la mondialisation

Hyper-lieux. Les nouvelles géographies de la mondialisation

Auteure: Michel Lussault ,

Et si l'on regardait le Monde autrement ? C'est à cela que ce livre s'attache. Il part du constat que bien des analyses de l'évolution du Monde contemporain insistent sur son uniformisation irrémédiable. La standardisation des paysages, des objets et des pratiques, imposée par la globalisation du capitalisme financiarisé, installerait un espace lisse et " plat ", où les distances disparaissent, où chaque position vaut une autre, où les différences culturelles s'estompent, où l'individu est aliéné et sa sociabilité appauvrie. Or, une observation attentive confronte immédiatement à des situations bien plus complexes. En effet, il est frappant de constater que le Monde se différencie de plus en plus en lieux qui s'affirment comme des " prises " sur la mondialisation, des attracteurs et des ancrages de la vie sociale. Ce sont des endroits où la co-habitation des individus se concrétise, se réalise et s'éprouve dans toute sa richesse, sa créativité et son intensité d'expérience vécue. Les " hyper-lieux ", où convergent les humains et les réalités matérielles et immatérielles, en sont l'emblème : bon gré mal gré, des sociétés s'y composent et même...

La République coloniale

La République coloniale

Auteure: Nicolas Bancel , Pascal Blanchard , Françoise Vergès ,

Nombre de pages: 176

La « République coloniale »... Cette figure étrange, hybride, un peu monstrueuse, puisqu'elle rassemble deux visions opposées, résume l'utopie d'un Empire républicain, d'un impérialisme démocratique, d'une « plus grande France ». Pendant près d'un siècle, la République sera en guerre, militairement et juridiquement, pour maintenir son autorité sur des dizaines de millions d'indigènes. En même temps, la République colonise par générosité, par bonté. « Il y a pour les races supérieures un droit, parce qu'il y a un devoir pour elles. Elles ont le droit de civiliser les races inférieures », déclare Jules Ferry devant la Chambre des députés, le 28 juillet 1885. Les rêves d'une douceur de la colonisation, d'une mission civilisatrice accompagneront ainsi les massacres, l'exploitation brutale, le déni du droit. L'étude de la participation active et dévouée des républicains à l'aventure coloniale - construction juridique, culturelle et politique de l'Empire - permet de mettre en lumière les effets de cette utopie sur la culture, la politique et le droit en ce début de XXIe siècle. Cet essai, qui décrit l'intime intrication entre « République » et...

La France des marges

La France des marges

Auteure: Samuel Depraz ,

Nombre de pages: 256

Cet ouvrage vient mettre en lumière les dynamiques propres aux espaces de marge, des territoires complexes qui combinent à la fois des logiques de mises à l'écart mais aussi d'affranchissement vis-à-vis des dominations externes. La structure de l'ouvrage obéit à un découpage thématique spatial : du sauvage des montagnes et des forêts jusqu'aux espaces ultramarins, des marges internes aux métropoles jusqu'aux territoires ruraux les plus éloignés, en passant par les banlieues, les petites villes du déclin ou les couronnes périurbaines, les marges sont ainsi analysées à travers un argumentaire solide assorti d'encadrés, de cartes de localisation et de schémas synthétiques. La conclusion est l'occasion de l'énoncé d'une thèse forte : les marges ne sont pas une catégorie spatiale prédéfinie, mais un outil qui permet de repenser l'innovation territoriale dans ces espaces restés à l'écart de de la mondialisation et de la métropolisation.

Vivre dans les villes bretonnes au Moyen Âge

Vivre dans les villes bretonnes au Moyen Âge

Auteure: Jean-Pierre Leguay ,

Nombre de pages: 560

Ce livre reprend, en partie seulement, une thèse de doctorat d’État sur une trentaine de villes bretonnes du XVe siècle, sous la dynastie des Montforts, de Jean IV à la duchesse Anne. C’est une étude synthétique qui met l’accent sur une société composite, les institutions municipales, la vie économique, le quotidien, les joies, les dangers et les peurs que connaissent les quelques 80 000 citadins de toutes conditions, des nobles aux ecclésiastiques, des notables bourgeois aux artisans et aux gens mécaniques, des pauvres aux différentes catégories de marginaux. C’est aussi l’occasion de découvrir de belles figures de la bourgeoisie bretonne d’antan avec Julien Thierry, Pierre Landais, les Coëtanlem de Morlaix, les Thomas, les Pares, les Bourgneuf, les Dumesnil, les de Gennes mais aussi de faire revivre des truands, des prostituées, de simples domestiques, des enfants et des femmes. Le film d’une riche histoire, reconstituée dans ses moindres détails, à partir de narrations, d’enquêtes, d’archives fiscales et judiciaires, de textes de loi se déroule intra et extra-muros, dans les rues animées de chaque centre et des faubourgs, dans les...

La France : mutations des systèmes productifs

La France : mutations des systèmes productifs

Auteure: François Bost ,

Nombre de pages: 320

Nouvelle question Capes et agrégation de géographie Les appels à la réindustrialisation des territoires inscrivent cet ouvrage au cœur des débats actuels.

L'Usine et le Bureau

L'Usine et le Bureau

Auteure: Yves Lequin ,

Nombre de pages: 198

“Depuis une dizaine d'années, les historiens européens ont développé des voies de recherches originales sur l'histoire de l'entreprise, se démarquant de l'historiographie américaine sur la business history. Ce volume, issue d'une Table-Ronde qui rassemblait des historiens américains, allemands, italiens, anglais et français, rassemble des articles qui illustrent en particulier une nouvelle histoire sociale des entreprises : on s'attache là à l'étude des itinéraires sociaux et professionnels en mettant en valeur les carrières, les mobilités, les sédimentations et aussi les manières entrepreneuriales pour créer une culture d'entreprise”.

Manuel de cartographie

Manuel de cartographie

Auteure: Nicolas Lambert , Christine Zanin ,

Nombre de pages: 224

Ce manuel de cartographie propose l’ensemble des outils et méthodes nécessaires pour concevoir, comprendre et interpréter des cartes. Quels fonds de cartes choisir ? Comment traiter les différents types de données ? Comment les traduire en langage cartographique ? Quelles variables visuelles (taille, forme, texture, couleur, etc.) utiliser, et pour quels effets ? Dans une approche plus critique, il permet également d’aller plus loin dans la conception cartographique, en présentant des méthodes innovantes et en détaillant les procédés de « mise en scène ». À la fin de chaque partie, un exercice de mise en pratique des notions abordées, présenté sous la forme d’un jeu, permettra de réaliser une carte finalisée. Avec plus de 120 figures inédites, de nombreux encadrés, définitions et compléments pédagogiques, cet ouvrage constitue une véritable initiation à la cartographie, perçue à la fois comme art de représenter le monde et arme de combat pour le décrypter.

Les administrateurs d’hôpitaux dans la France de l’ancien régime

Les administrateurs d’hôpitaux dans la France de l’ancien régime

Auteure: Jean-Pierre Gutton ,

Nombre de pages: 214

Les archives des hôpitaux de l'ancienne France ont été redécouvertes il y a une trentaine d'années pour écrire l'histoire des déshérités, des pauvres autant ou plus que des malades, que ces établissements accueillaient. Du même coup on a souvent traité des idées qui ont présidé à la mise en œuvre de l'assistance. Mais on a encore très peu étudié les hommes qui dirigeaient les hôpitaux. Membres de droit ou membres cooptés des bureaux d'administration, ils donnaient leur temps bénévolement, mais aussi assez souvent leur argent puisqu'ils faisaient des avances à l'hôpital. Ces avances rarement remboursées tenaient lieu de dons à l'occasion de la sortie de charge de ces administrateurs encore nommés recteurs. Il est vrai que le rectorat des hôpitaux constituait un beau terrain de promotion, particulièrement pour une carrière municipale. C'était, en tout cas, l'occasion d'accéder à la notabilité locale et de faire partie de ces élites qui ont marqué la société d'ancien régime. Les 12 décembre 1997 et 20 mars 1998, à l'université Lumière-Lyon 2, deux tables rondes se sont réunies, sous l'égide de l'Institut universitaire de France. Y furent ...



X
FERMER