Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 26 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
La question mémorielle chez l'enfant

La question mémorielle chez l'enfant

Auteure: Rubin Marmursztejn ,

Nombre de pages: 312

Cet ouvrage est une contribution à la question mémorielle chez des enfants et des adolescents confrontés à un génocide, et notamment à la Shoah. Comment les jeunes reçoivent-ils cette mémoire, transmise par la famille ou par l'école ? La position est différente selon que cette "Mémoire" est transmise au niveau inconscient ou acquise de façon plutôt consciente. L'auteur envisage la psychanalyse comme outil de lecture du processus génocidaire dans ses effets subjectifs sur l'enfant. Il utilise un certain nombre d'écrits de témoins et de rencontres avec d'anciens "enfants cachés".

Les phobies chez l'enfant : impasse ou passage ?

Les phobies chez l'enfant : impasse ou passage ?

Auteure: Marika BERGES-BOUNES , Sandrine CALMETTES-JEAN , Catherine FERRON ,

Nombre de pages: 360

Cet ouvrage développe de manière rigoureuse et abordable des outils de pensée nécessaires aux adultes et aux professionnels confrontés aux phobies de l'enfant. Les manifestations phobiques de l'enfant envahissent la vie sociale. Elles sont comme une réponse à la labilité des repères symboliques du monde actuel. Les adultes et les professionnels confrontés à ces émergences d'angoisse se trouvent désemparés et ont besoin de repères et d'outils de pensée pour ne pas ni les banaliser, ni les dramatiser. Il s'agit plutôt de trouver les leviers pour éviter qu'elles invalident la vie de l'enfant comme celle de son entourage. La compréhension de la structure de ces symptômes peut être la condition de leur résolution.

L'enfant et les apprentissages malmenés

L'enfant et les apprentissages malmenés

Auteure: Marika BERGES-BOUNES , Sandrine CALMETTES-JEAN , Catherine FERRON ,

Nombre de pages: 288

Dans les apprentissages scolaires, l'enfant éprouve sa place singulière, dans son corps, à partir de son histoire et des coordonnées de sa famille. Le brassage socioculturel actuel met parfois les enfants en difficulté en les écartelant entre des logiques radicalement distinctes, suscitant des tensions difficiles à se représenter, pour eux, pour leurs proches comme pour leurs professeurs. La complexité des difficultés d'apprentissage engage chaque professionnel dans une quête d'outils de compréhension pour identifier soigneusement la diversité de leur expression et pour se garder de les cataloguer trop hâtivement. Il s'agit aussi de chercher à susciter la curiosité de l'enfant à l'égard du savoir plutôt que de penser réduire les « handicaps » scolaires par une surenchère pédagogique ou par des aménagements qui ne tiennent pas compte de la singularité des élèves. Cet ouvrage propose les repères théoriques nécessaires à une telle approche et expose des expériences de terrain. Il s'adresse à tous ceux qui, dans le domaine de l'éducation et du soin, cherchent à susciter chez l'enfant l'accès au savoir. Marika Bergès-Bounes et Jean-Marie Forget...

Dictionnaire amoureux de l'humour juif

Dictionnaire amoureux de l'humour juif

Auteure: Adam BIRO ,

Nombre de pages: 556

Ce livre n'est pas un livre très orthodoxe... L'histoire mythique du peuple juif commence par le rire, celui d'Abraham et de Sarah apprenant que, presque centenaires, ils auront un fils. Et ce n'est pas tout : Dieu ordonne aux futurs parents d'appeler ce fils Isaac, Yitzhak, " qui rira " ! Ce rire juif, qui va du Talmud à Tristan Bernard, à Sholem Aleichem, à Pierre Dac, à Woody Allen, à Romain Gary, à Georges Perec, à Philip Roth, à Rabbi Jacob ou à La Vérité si je mens, en passant par Bergson, Freud et Groucho Marx, est un rire ouvert, tonitruant, irrespectueux de tout, qui défie le destin. En Galicie, à Tunis, à New York, partout. Même à Auschwitz. Dans une baraque, quelques juifs prient. Un d'eux, oubliant où il se trouve, lève la voix. Les autres le rappellent à l'ordre. "Tais-toi donc ! Dieu pourrait t'entendre et se rendre compte qu'il ''en '' reste encore ! " Il ne s'agit pas ici d'un nouveau recueil de blagues, de witz juifs. Dans ce dictionnaire aigre-doux (comme l'aliment préféré de l'auteur, les cornichons), Adam Biro, en consacrant des articles à la " Bible ", au " Chemin ", aux " Femmes ", à la " Modestie " ou à la " Vérité ", réfléchit...

La vérité

La vérité

Auteure: Jean-Philippe Genet ,

Nombre de pages: 612

Ce deuxième volume de la collection Le Pouvoir symbolique en Occident (1300-1640), publiée conjointement par les Publications de la Sorbonne et l’École française de Rome, contient les actes du troisième colloque international du cycle Les vecteurs de l’idéel qui a été organisé à Rome en 2012 avec la collaboration de l’École française de Rome dans le cadre du programme SAS (Signs and States), un advanced program du European Research Council.

L’union sans unité

L’union sans unité

Auteure: Danielle Tartakowsky ,

Nombre de pages: 312

La signature le 27 juin 1972 du Programme commun de gouvernement entre le Parti communiste et le Parti socialiste, bientôt rejoints par les Radicaux de gauche, est un évènement majeur de l’histoire de la gauche de la fin du XXe siècle. Aboutissement d’une démarche de rapprochement entamée au début des années 1960, ce programme commun est durant six ans à la fois la carte d’identité de la gauche, un engagement passé avec le peuple, un slogan, une promesse de changement démocratique tout en restant un objet de débats. Il alimente la polémique avec la droite qui en dénonce la logique collectiviste et rétrograde, et marque ainsi l’apogée du clivage droite-gauche. Au-delà des points de convergences idéologiques et des concessions entre les « deux frères ennemis » et de l’engagement de gouverner ensemble, le Programme commun de gouvernement est aussi un pari pour chacun des signataires, chacun comptant sur la dynamique créée pour se renforcer. Cet ouvrage propose, à travers les contributions de chercheurs et les témoignages d’acteurs politiques et syndicaux de ces évènements, d’éclairer la genèse du programme commun, son contenu, son impact...

Entre science et nigromance

Entre science et nigromance

Auteure: Jean-Patrice Boudet ,

Nombre de pages: 624

Pourquoi Michel Scot, le fameux savant de l'entourage de Frédéric II, Guido Bonatti, le plus célèbre astrologue du xiiie siècle, Asdente, un cordonnier de Parme qui abandonna son métier pour devenir prophète, et de malheureuses femmes « qui laissèrent l'aiguille, la navette et le fuseau, pour se faire devineresses et se livrer à des enchantements avec herbes et images », se retrouvent-ils condamnés ensemble à subir le châtiment des devins en marchant à rebours, la tête à l'envers, dans la quatrième bolge du huitième cercle de l'Enfer de Dante Alighieri ? C'est en partant de cette question que ce livre examine, en amont et en aval du texte de Dante, l'évolution à la fois commune et divergente de l'astrologie et des arts divinatoires et magiques durant les quatre derniers siècles du Moyen Âge occidental. Pour de nombreux clercs médiévaux et certains laïcs en quête de puissance, en effet, le xiie siècle a été celui de la découverte de nouvelles techniques de prédiction et d'un élargissement du champ d'application de la magie, le xiiie siècle celui de la quête d'une norme face à ces innovations, et les xive et xve siècles ceux de l'application de...

La Parole efficace. Signe, rituel, sacré

La Parole efficace. Signe, rituel, sacré

Auteure: Irène Rosier-Catach ,

Nombre de pages: 784

Pourquoi reconnaît-on une efficacité à une suite de paroles, comme " Je te baptise ", ou " Ceci est mon corps " ? Est-ce, comme se le demandait Augustin, parce qu'on les dit ou parce qu'on y croit ? Quelle est la part, dans ce pouvoir des mots, de l'institution originelle, des conditions d'effectuation du rituel, de l'identité et des dispositions des protagonistes ? La vérité du signe dépend-elle de la volonté du législateur ou de l'utilisateur, se maintient-elle en dehors de tout usage ? Comme le montre Irène Rosier-Catach dans cet ouvrage sans équivalent, les théologiens du Moyen Age ont longuement médité toutes ces questions, en s'appuyant sur les théories grammaticales ou sémantiques de leurs contemporains. A partir de la définition du sacrement comme " signe qui fait ce qu'il signifie ", ils ont forgé la notion de " signe efficace ", qui, dans sa dimension linguistique d'" énoncé opératif ", est au cœur d'une véritable réflexion sur les actes de langage. Leurs analyses des formules sacramentelles, cruciales pour penser toute situation d'interlocution, constituent une contribution aussi fondamentale qu'historiquement méconnue à la sémiotique et la...

Antoine Marcourt, réformateur et pamphlétaire

Antoine Marcourt, réformateur et pamphlétaire

Auteure: Gabrielle Berthoud ,

Nombre de pages: 344

Fondée en 1950 par Eugénie Droz, la collection des Travaux d'Humanisme et Renaissance a réuni, en soixante-cinq ans, plus de 550 titres. Elle s'est imposée comme la collection la plus importante au monde de sources et d’études sur l'Humanisme (Politien, Ficin, Erasme, Budé...), la Réforme francophone (Lefèvre d'Etaples, Calvin, Farel, Bèze...), la Renaissance (littéraire et artistique, Jérôme Bosch ou Rabelais, Ronsard ou le Primatice...), mais aussi la médecine, les sciences, la philosophie, l'histoire du livre et toutes les formes de savoir et d’activité humaine d’un long XVIe siècle, des environs de 1450 jusqu’à la mort du roi Henri IV, seuil de l'âge classique. Les Travaux d'Humanisme et Renaissance sont le navire-amiral des éditions Droz. La première étude d'ensemble sur Antoine Marcourt, réformateur resté à l'ombre des "grands", Farel, Calvin et Viret. Il a néanmoins ses lettres de célébrité, pour son "Livre des Marchands", pour avoir pendant deux ans remplacé, à la chaire de Genève, Calvin exilé, et surtout pour la fameuse affaire des placards, l'un des plus fameux manifestes du XVIe siècle, affichés à Paris dans la nuit du 17 au 18 ...

Théologie, science et censure au XIIIe siècle

Théologie, science et censure au XIIIe siècle

Auteure: Alain Boureau ,

Nombre de pages: 376

Ce livre aurait pu s'intituler L'archeveque et les cadavres. De fait, on y trouve un cadavre qui saigne devant un meurtrier, des mauvais coups, des fureurs, de funestes destins. Mais tout, ici, passe par la doctrine: la violence affecte le discours et l'evenement central est constitue par la condamnation, en 1286, de theses universitaires, tenues a l'universite d'Oxford, portant essentiellement sur la nature du corps du Christ mort. Or il se trouve que l'auteur de cette condamnation, l'archeveque franciscain Jean Peckham avait ete, trois ans avant cette condamnation, au centre d'une affaire de denonciation miraculeuse et publique de ce que certains consideraient comme son injustice criminelle: les ossements de l'eveque Thomas de Cantiloupe, mort en exil, avaient saigne en traversant la province du persecuteur. Grace a une analyse minutieuse du texte de la censure et de ses divers contextes, l'auteur lance des propositions nouvelles sur les pratiques universitaires medievales, sur la fortune et l'infortune du thomisme, sur la dynamique des concepts et des disciplines scolastiques, sur les articulations entre mentalites communes et culture savante, entre spiritualite et savoir ainsi ...

Le bonheur des enfants sur ordonnance ?

Le bonheur des enfants sur ordonnance ?

Auteure: Jean Marie FORGET ,

Nombre de pages: 176

Les médicaments psychotropes sont des substances chimiques susceptibles de modifier l’activité mentale. S’ils peuvent avoir des effets bénéfiques indiscutables et reconnus chez les adultes, les prescrire à des enfants divise les praticiens quant aux objectifs recherchés dans des situations cliniques différentes : difficultés scolaires, troubles du comportement, dépressions, troubles du sommeil, difficultés de l’attention, agitation, etc. Le recours aux médicaments doit rester exceptionnel chez l’enfant et l’adolescent et intervenir à l’initiative d’un clinicien familier des difficultés des jeunes. Les agences de médicaments en conviennent elles-mêmes. Ce domaine complexe nécessite que le clinicien dispose de repères précis et rigoureux pour ajuster au mieux sa position thérapeutique et évaluer le « sur mesure » le plus pertinent pour chacun. C’est l’enjeu de l’ensemble des travaux proposés dans cet ouvrage, à partir de l’expérience de praticiens de la clinique, de l’institution et des prescripteurs de traitements appropriés.

Les écrans de nos enfants

Les écrans de nos enfants

Auteure: Jean Marie FORGET , Marika BERGES-BOUNES ,

Nombre de pages: 288

Smartphones, tablettes, ordinateurs, les écrans devenus indispensables dans nos vies modernes, exercent une fascination sur les enfants et les adolescents. Internet, réseaux sociaux, jeux en ligne, snapchat, textos, skype... multiplient les communications possibles, abolissent les distances, ouvrent sur un univers d’informations, de savoirs, de liens sans intermédiaires. Par leur accès immédiat et leurs potentialités qui semblent sans limite, les écrans constituent de nouveaux outils de plaisir et de pouvoir dont les jeunes usent avec avidité : pour le meilleur ou pour le pire ? Parents et professionnels s’interrogent sur les incidences de cette révolution numérique sur le développement des enfants. Les écrans ne risquent-ils pas de court-circuiter les détours nécessaires à tout enfant dans la mise en jeu des apprentissages et dans la construction de sa subjectivité ? Comment tenir sa place d’adulte pour offrir aux jeunes les conditions nécessaires à leur structuration interne et à leur inscription dans la vie sociale ? Des spécialistes du numérique, des psys et des professionnels de l’enfance proposent un tour d’horizon des enjeux – sociaux et...

L'enfant sorcier et la psychanalyse

L'enfant sorcier et la psychanalyse

Auteure: didier MAVINGA LAKE ,

Nombre de pages: 224

Dans les sociétés africaines, comme chez les Bantous d’Afrique centrale où l’auteur a grandi, une tradition consiste à considérer certains enfants comme des « ndoki » à qui on attribue le pouvoir maléfique de semer le désordre, de nuire à autrui par des actions maléfiques ou de faire mourir n’importe qui par leur seule volonté appelée « Kindoki ». Ainsi, la cause du malheur comme de l’échec personnel est le plus souvent imputée à un autre, le sorcier (enfant ou adulte), supposé avoir le pouvoir de modifier la réalité, de répandre le malheur et la souffrance. Derrière le symptôme culturel, les croyances en la sorcellerie dont sont accusés les enfants sorciers, l’auteur montre que peuvent se cacher de véritables structures psychopathologiques ou des conflictualités psychiques qui valent pour tous les enfants à travers le monde. Cet ouvrage a pour but de sortir du relativisme culturel, cette haine douce de la réalité. Il fait le lien entre le singulier de la culture et l’universalité de la subjectivité et, par là, ouvre à une prise de conscience du fondement inconscient à l’œuvre dans le « traitement » – entre exorcisme et...

Pouvoir politique et conversion religieuse. 1. Normes et mots

Pouvoir politique et conversion religieuse. 1. Normes et mots

Auteure: Thomas Lienhard ,

Le manuscrit ci-joint constitue les actes du colloque sur « Les mots et normes de la conversion » organisé à Rome du 22 au 24 janvier 2015 par Isabelle Poutrin et Thomas Lienhard avec le soutien de l’École française de Rome. Le cadre de cette rencontre était le programme ANR « POCRAM. Pouvoir politique et conversion religieuse (Antiquité – période moderne) », dont la rencontre de Rome a constitué le premier volet. L’objectif de ce programme consiste à envisager les conversions non pas sous l’angle du cheminement psychologique individuel, comme le font généralement les sociologues de la conversion, mais en inscrivant ce phénomène dans un cadre social : conceptualisation médiatique des conversions, affichage public du changement de religion, intervention du législateur, conséquences sociales pour le converti. Dans cette optique, une première approche consacrée aux mots qui définissent la conversion, ainsi qu’aux normes qui pèsent sur elle, semblait nécessaire. Les textes rassemblés ci-joint abordent cette question dans une aire culturelle très vaste, qui inclut les pays d’Islam, les communautés juives et les chrétientés (y compris les...

Le voile et la plume

Le voile et la plume

Auteure: Isabelle Poutrin ,

Nombre de pages: 495

Alors que l'ère des grands maîtres de la mystique espagnole semble close, la floraison des autobiographies spirituelles féminines, dans les années 1580-1720, témoigne d'un double dynamisme : celui des femmes qui aspirent à la sainteté, à travers une expérience intérieure marquée par l'irruption de grâces surnaturelles ; celui des ordres religieux et de toute une société, qui voient en ces femmes le signe de l'élection divine. Pourtant, le débat reste vif, entre partisans et adversaires du mysticisme féminin. L'itinéraire des aventurières du surnaturel et de leurs écrits s'inscrit dans cette tension entre promotion et censure.

La Mesure de l'amour. Sermons parisiens

La Mesure de l'amour. Sermons parisiens

Auteure: Johannes Eckhart ,

Nombre de pages: 479

Les Sermons parisiens ont été rédigés par Maître Eckhart entre 1311 et 1313 durant son second magistère à la Faculté de théologie de l'Université de Paris. Ecrits en latin dans un style qui est celui des grands sermons universitaires de cette période, ils expriment déjà la plupart de ses thèmes mystiques favoris tels que l'incarnation du Verbe, le détachement de l'âme et la filiation divine. En articulant la pensée chrétienne et la philosophie grecque ou, pour reprendre les termes d'Eckhart, en s'efforçant " d'expliquer par les raisons naturelles des philosophes les affirmations de la sainte foi chrétienne et de l'Ecriture dans les deux Testaments ", ces Sermons, traduits pour la première fois en français par Eric Mangin, constituent le fruit de sa réflexion théologique et le précieux témoignage de ce que fut l'enseignement universitaire au début du XIVe siècle. Éric Mangin, né en 1968, est philosophe et théologien, maître de conférences à la Faculté de philosophie de l'Université catholique de Lyon. Il a déjà traduit et présenté le Commentaire du Notre Père de Maître Eckhart (Paris, Arfuyen, 2005). Préface de Pierre Gire

La culture des surdoués ?

La culture des surdoués ?

Auteure: Marika BERGES-BOUNES , Sandrine CALMETTES-JEAN ,

Nombre de pages: 256

Le nombre de demandes de consultations pour le motif « est-il surdoué ? » ne fait qu’augmenter. Les praticiens confrontés aux pièges de cette question ont parfois du mal à garder leur regard clinique devant cette interrogation qui vient implicitement valider l’existence de cette prétendue nouvelle nosographie. Mais que cache donc l’inflation actuelle du signifiant surdoué ? D’où vient donc cet attachement récurrent et obstiné à la valeur de l’intelligence ? Est-ce une fois de plus un moyen d’éluder la question du désir et des théories sexuelles infantiles ? Que vient masquer la reprise dans la dynamique familiale de ce signifiant érigé dans le social ? Ne peut-on craindre que ces enfants, à faire ces économies, n’en paient ultérieurement et diversement le prix, selon ce qu’il leur est demandé de soutenir ou de mimer comme objet au regard de l’idéal ? Cet ouvrage se propose de soutenir une démarche clinique et thérapeutique face à ce signifiant « surdoué » qui a l’art d’arrêter la pensée et de provoquer en chacun le sentiment d’être éjecté de sa place symbolique (parents, enseignants, professionnels et bien sûr l’enfant en ...

Constructions du temps dans le monde grec ancien

Constructions du temps dans le monde grec ancien

Auteure: Catherine Darbo-Peschanski ,

Nombre de pages: 493

Quels rythmes scandaient la vie privée, la vie sociale, des Grecs anciens, leurs activités psychique et intellectuelle ? Que révèlent les confrontations — voire les conflits — de leurs différentes représentations du temps ? Quelles questions suscite l'étude de ces temporalisations ? Pluridisciplinaire, cet ouvrage mène de la période archaïque à la période romaine. On découvre comment, chez Homère, Hésiode et les poètes archaïques, le temps est mû par des forces inattendues, telles la justice ou encore la poussée vitale (le thumos). Comment, dans les chants de victoire des poètes lyriques, la progression temporelle n'est ni cyclique ni linéaire. Ou encore comment, chez Platon, Aristote ou les grammairiens marqués par le stoïcisme, le temps fait l'objet d'élaborations, où se lit le souci de singulariser la philosophie, de distinguer les facultés psychologiques mises en œuvre dans la perception, de mettre la notion d'acte (le procès) au centre de la théorie des temps grammaticaux. L'étude du paysage civique et des sites funéraires, du calendrier des saisons chez un médecin hippocratique, de la chronologie des poètes chez Hérodote, ou dans...

Le Procès de Shamgorod, tel qu'il se déroula le 25 février 1649

Le Procès de Shamgorod, tel qu'il se déroula le 25 février 1649

Auteure: Elie Wiesel ,

Shamgorod, village perdu d'Europe centrale, au tournant d'un siècle. En ce jour de Pourim – la fête des fous, des enfants et des mendiants, où tout le monde s'amuse, s'enivre et rêve d'un monde meilleur -, trois comédiens ambulants s'installent à l'auberge pour divertir la communauté juive. Mais il n'y a plus de communauté juive à Shamgorod : un pogrome l'a récemment décimée. Plus de spectateurs, donc, pour le Pourimschipel, le " jeu de Pourim ", sinon l'aubergiste et sa servante. La farce commence pourtant. Mais, dans ce climat de violence, de haine et de mort, voici qu'aux rires succèdent peu à peu l'angoisse, le doute et la colère contre un Dieu incapable de défendre ses enfants. Le jeu de Pourim devient procès. Qui donc est coupable ? Que sont les accusateurs et qui se proposera pour défendre Dieu ? Quant au verdict, de toute façon, il ne vaudra rien au moment où s'annonce un nouveau massacre. Fêtes et tueries, farce de villages et tragédie du destin juif, réquisitoire passionné alors que la mort s'approche, foi et pessimisme : ces éléments contradictoires envahissent tour à tour cette œuvre dramatique dont l'auteur rappelle ainsi la genèse : Au...

L'espace public au Moyen Âge

L'espace public au Moyen Âge

Auteure: Nicolas Offenstadt , Patrick Boucheron ,

Nombre de pages: 380

L’histoire du Moyen Âge n’est pas seulement celle de la domination : on échange, on débat, on critique, on proteste. Mais s’agit-il pour autant d’un espace public au sens que le philosophe allemand Jürgen Habermas a donné à ce terme ? Telle est la question que posent les différentes contributions rassemblées dans ce livre, proposant d’abord une réflexion sur les intentions et les implications de la théorie habermassienne, explorant notamment les usages qu’en firent historiens et spécialistes des sciences sociales. Mais c’est à l’enquête empirique qu’il appartient de définir les lieux et les moments, les formes et les acteurs de cet échange politique au Moyen Âge, de la place publique à la cour du roi en passant par l’université et les conseils de ville. À travers différentes études de cas, on tente ainsi de saisir la manière dont se déploie une sphère où les hommes du Moyen Âge ont pu éprouver un usage politique de la raison.

Que nous apprennent les enfants qui n'apprennent pas ?

Que nous apprennent les enfants qui n'apprennent pas ?

Auteure: Jean BERGES , Marika BERGES-BOUNES , Sandrine CALMETTES-JEAN ,

Nombre de pages: 256

Devant les embarras du réel de ce symptôme social, les troubles de l'apprentissage se voient traditionnellement renvoyés du côté du médical. Serait-ce une maladie ? L'apprentissage serait-il une fonction supérieure ? Cette déclinaison trouve son versant social en termes d'inadaptation et de handicap qui président à l'élaboration de solutions de réparation (rééducations, remédiations) et de solutions pédagogiques spéciales fondées sur l'exclusion, dans une logique de classe . L'accent mis sur le défaut et les moyens de le pallier tend à effacer ce qui paraît essentiel : la place du sujet. Ce que nous sommes appelés à découvrir grâce à ces enfants, c'est l'importance de la place du sujet à l'égard du savoir. Il n'y a pas de sujet sans savoir et le sujet se fonde lui-même d'un savoir. Peut alors être pris en compte ce qu'il en est du savoir inconscient, insu, du sujet. Jean Bergès, Marika Bergès-Bounes, Sandrine Calmettes-Jean sont psychanalystes à Paris, membres de l'Association lacanienne internationale. Avec la participation de : Gabriel Balbo, Paule Cacciali, Daniel Charlemaine, Michel Daudin, Marie-Claude Devaux, Michèle Dokhan, Christian...

La légitimité implicite

La légitimité implicite

Auteure: Jean-Philippe Genet ,

Nombre de pages: 918

Ce premier volume (en deux tomes) de la collection Le Pouvoir symbolique en Occident (1300-1640), publiée conjointement par les Publications de la Sorbonne et l’École française de Rome, contient les actes des deux premiers colloques internationaux du cycle Les vecteurs de l’idéelqui ont été organisés à Rome en 2010 et 2011 avec la collaboration de l’École française de Rome dans le cadre du programme SAS (Signs and States), un advanced programdu European Research Council. La collection regroupe l’ensemble des rencontres organisées dans le cadre de ce programme.

Convertir les musulmans. Espagne, 1491-1609

Convertir les musulmans. Espagne, 1491-1609

Auteure: Isabelle Poutrin ,

Nombre de pages: 372

La conversion sous la contrainte des musulmans d’Espagne au christianisme s’étend sur un siècle, de la fin de la Reconquista à l’expulsion de quelque 300 000 morisques, descendants des convertis. Forgée sur le modèle médiéval de persécution des juifs, elle est perçue comme un échec par les contemporains. Pourquoi avoir forcé les musulmans à recevoir le baptême alors qu’il était évident qu’ils n’avaient pas la foi dans le Christ ? Pourquoi avoir expulsé leurs descendants après tant d’efforts pour les faire rompre avec l’islam ? En donnant la parole aux différents acteurs de cette histoire, morisques, grands seigneurs, inquisiteurs, théologiens et conseillers du roi, un éclairage neuf est porté sur un épisode douloureux pour les musulmans, tragique pour l’Espagne, et capital dans les relations entre l’Église et les non-chrétiens. Cet épisode est aujourd’hui une invitation à réfléchir sur l’usage de la contrainte en matière de foi.

L'espace du diocèse

L'espace du diocèse

Auteure: Florian Mazel ,

Nombre de pages: 440

Parmi les structures territoriales de l’Europe médiévale et moderne, le diocèse est traditionnellement considéré comme la plus ancienne et la plus solide. On fait remonter son existence aux grands conciles de l’Empire romain tardif, au cours desquels l’église a adopté, pour son organisation épiscopale, le cadre civil de la cité qui associait étroitement une ville et un territoire. Le fait que dans de nombreuses régions la plupart des sièges épiscopaux soient bien les héritiers des cités tardo-antiques a contribué à enraciner cette conviction, relayée par la géographie historique depuis la fin du xixe siècle. Pourtant, comme entendent le montrer les études réunies dans cet ouvrage, une telle vision des choses repose sur une certaine illusion administrative et territoriale au sujet du diocèse médiéval. En reprenant à la source les questions de perception, d’appréhension et de construction de l’espace par les pouvoirs et les institutions, dans le temps long qui conduit de la fin de l’Empire romain à la codification du droit ecclésiastique et à l’émergence des états territoriaux, elles conduisent à relativiser, voire à rejeter, l’idée ...



X
FERMER