Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 34 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Le Maître de chasse

Le Maître de chasse

Auteure: Mohammed Dib ,

Nombre de pages: 208

Voici trois ans que l’Algérie a conquis son indépendance. Le préfet Waëd, idéaliste déterminé, entreprend de forger l’Algérie de ses rêves : un pays où règnent l’Ordre et le Progrès. Les fellahs et les maquisards, menés par le charismatique Madjar, nourrissent, eux, des rêves de partage et de fraternité. Au nom de la paix, Waëd va réprimer ces « agitateurs », dans une lutte démente et fratricide.Né en Algérie en 1920, Mohammed Dib a été instituteur puis journaliste avant de se consacrer à l’écriture de poèmes et de romans. Sont également disponibles en Points La Grande Maison, L’Incendie et Un été africain. Il est décédé en 2003.« Le romancier nous tient grâce à son écriture qui allie la légende, l’apologue et le roman d’action. »La Croix

Le Métier à tisser

Le Métier à tisser

Auteure: Mohammed Dib ,

Nombre de pages: 208

Affamé et malmené, le jeune Omar fait l’apprentissage de la vie dans un atelier de tisserands en Algérie. Faute de jouir d’une liberté absolue et de la lumière du soleil, il écoute les interminables discussions de ses collègues, toujours à l’affût de la moindre amélioration. Comme les siens, Omar souffre de sa condition misérable, mais peut-on vraiment lui interdire d’espérer ?Né en Algérie (1920-2003), Mohammed Dib a été instituteur, puis journaliste, avant de se consacrer à l’écriture de poèmes et de romans. Son également disponibles en Points : Cours sur la rive sauvage, La Grande Maisons, L’Incendie, Le Maître de chasse et Un été africain.« Cet homme d'un pays qui n'a rien à voir avec les arbres de ma fenêtre parle avec les mots de Villon et de Péguy ».Louis Aragon« Mohammed Dib n’élève pas la voix. Sa révolte n’en est pas moins profonde, sa sensibilité à l’humiliation et à la misère humaine demeurent constantes. »Le Monde

Un été africain

Un été africain

Auteure: Mohammed Dib ,

Lumière crue, chaleur écrasante, c'est en Algérie un été comme les autres. Quelques chuchotements nocturnes entre deux verres de thé à la menthe, la famille, les amis qui passent. Qu'entend-on pourtant derrière cette rumeur ? Le silence du secret et de l'inquiétude, l'écho des clandestins partis préparer une autre histoire pour leur pays et le pas de l'armée française. Né en Algérie (1920-2003), Mohammed Dib a été instituteur, puis journaliste, avant de se consacrer à l'écriture de poèmes et de romans. Son également disponibles en Points : Cours sur la rive sauvage, La Grande Maisons, L'Incendie, Le Maître de chasse et Le Métier à tisser.

Laëzza

Laëzza

Auteure: Mohammed Dib ,

Nombre de pages: 208

De l'Algérie à la France, la vie de Mohammed Dib, l'un des plus grands écrivains de langue française, fut plus qu'un simple exil : un parcours littéraire hors pair qui a marqué plusieurs générations de romanciers et de lecteurs autant par son exigence que par la haute liberté qui traverse son oeuvre. poète, romancier et conteur, Mohammed Dib a constamment renouvelé son écriture, puisant toujours à la source de sa terre natale pour exprimer le difficile rapport à l'autre, à l'étranger, à la double culture, et l'énigme de notre présence au monde. Dans son dernier ouvrage, Laëzza, il évoque aussi bien des passions qui ne peuvent s'inscrire dans le réel, qu'en émouvant contrepoint, sa propre enfance à Tlemcen, cette présence intacte qu'il nous transmet de manière aussi simple que lumineuse.

L'Infante maure

L'Infante maure

Auteure: Mohammed Dib ,

Nombre de pages: 192

Dans une aube éternelle d'été nordique, perchée sur l'un ou l'autre des arbres de son jardin, la petite Lyyli Belle recrée le monde. Entre une mère européenne et un père maghrébin, que peut être la réalité ? Des sapins enneigés aux dunes infinies de sable, de la confrontation de deux traditions, de deux imaginaires, elle construit tout l'univers magique de l'enfance solitaire avec ses rites et ses secrets, et abolit à sa façon la souffrance et la séparation. Avec L'Infante maure, Mohammed Dib, le grand romancier et poète algérien dont l'oeuvre est traduite dans de nombreux pays, poursuit l'exploration des territoires de l'exil, lieu des mirages, de l'errance mais aussi de l'identité perdue.

Si Diable veut

Si Diable veut

Auteure: Mohammed Dib ,

Nombre de pages: 240

On dit : incha `Allah, si Dieu veut ; à la place, on devrait dire plus volontiers : incha `Iblis, si Diable veut. Et si Diable veut, Diable peut. Dans un village de l'Algérie profonde, deux vieux qui n'espèrent plus rien voient arriver leur jeune neveu qui a grandi au loin et choisit de revenir au pays. Ymran, l'enfant des banlieues parisiennes, ne comprend rien à cette société féodale, à ces étranges fiançailles qu'on lui impose. Mais il n'est pas seul à bouleverser la vie paisible du village ; des chiens ensauvagés ont attaqué et reviennent en force le jour de la fête du mouton, attirés par l'odeur du sang... Si Diable veut convoque à la fois le romancier et le poète, le témoin et le chercheur de vérité qu'est Mohammed Dib, Grand Prix de la Francophonie de l'Académie française et Grand Prix de la Ville de Paris. Réalité d'une Algérie profondément traditionnelle et de l'impossible retour au pays, c'est aussi l'allégorie des êtres enclos dans leur destin et leur chant muet, en recherche d'identité et impuissants à lutter contre les forces du Mal.

Cours sur la rive sauvage

Cours sur la rive sauvage

Auteure: Mohammed Dib ,

Nombre de pages: 160

Iven Zohar est perdu. Radia, sa femme, l’attire et le fuit, dans un monde de lumières et d’ombres, peuplé de créatures menaçantes. Iven Zohar erre malgré lui dans ce monde inconnu, dont les métamorphoses sont aussi inquiétantes que le nouveau visage de son épouse. Radia n’est plus vraiment Radia. Une lueur de cruauté semble éclairer parfois son regard bienveillant. Mais comment lui résister ?Né en Algérie, Mohammed Dib (1920-2003) est le premier écrivain maghrébin à recevoir, en 1994, le Grand Prix de la Francophonie. Il est notamment l’auteur de La Grande Maison, Le Métier à tisser et Un été africain, disponibles en Points.« Mohammed Dib est l'un des écrivains qui ont su, à partir de leur identité nationale, s'élever vers une certaine idée de l'universalité. »Louis Aragon

Les terrasses d'Orsol

Les terrasses d'Orsol

Auteure: Mohammed Dib ,

Nombre de pages: 165

" La poésie baigne l'œuvre de Mohammed Dib, dont la langue et les thèmes ne cessent de tendre à une sorte de plénitude. Des Terrasses d'Orsol on voit très bien se déployer, avec les ressources d'un lyrisme très sûr, cet horizon captivant à force d'incertitude, troublant par sa beauté et qui est le sien depuis toujours. On peut songer au Rivage des Syrtes. Mais le roman de Dib recèle plus de folie, et plus d'inquiétude aussi que la grande fable de Gracq. On y est pris par un charme, par le pouvoir d'évocations radieuses, par le tragique éclatant d'une disparition : identité, mémoire. Il serait temps, enfin, de consacrer la permanence d'un talent. " Claude Michel Cluny, Le Quotidien de Paris.

La Grande Maison

La Grande Maison

Auteure: Mohammed Dib ,

Nombre de pages: 192

"Omar avait fini par confondre Dar-Sbitar avec une prison. Mais qu'avait-il besoin d'aller chercher si loin ? La liberté n'était-elle pas dans chacun de ses actes ? Il refusait de recevoir de la main des voisins l'aumône d'un morceau de pain, il était libre. Il chantait s'il voulait, insultait telle femme qu'il détestait, il était libre. Il acceptait de porter le pain au four pour telle autre et il était libre."

L'Arbre à dires

L'Arbre à dires

Auteure: Mohammed Dib ,

Nombre de pages: 224

L'arbre à dires, expression trouvée par une enfant pour désigner l'être humain, a trait à la question de l'identité. Le nom, la langue natale, le statut que l'on acquiert dans l'exil, celui de l'étranger ou de l'émigré, l'impossible retour, en sont les thèmes porteurs et récurrents. Quel que soit son destin, l'homme, cet « arbre à dires », garde toujours la liberté de disposer de soi, de s'inventer, de s'étonner lui-même et d'étonner le monde à chaque instant. Ni essai, ni reportage, ni roman, ni nouvelle, mais empruntant à tous, L'arbre à dires mêle le cheminement personnel et l'aventure romanesque et poétique. Mohammed Dib, Grand Prix de la Francophonie de l'Académie française, Grand Prix de la Ville de Paris, questionne et livre ses réflexions, ses émerveillements aussi, avec une simplicité et une justesse d'observation qui obligent à un regard différent sur l'autre et qui sont un hymne à l'échange entre les cultures.

L'Orient des revues (xixe et xxe siècles)

L'Orient des revues (xixe et xxe siècles)

Auteure: Daniel Lançon ,

Nombre de pages: 195

L'ouvrage porte sur les représentations de l'Orient - de l'Europe orientale à l'Inde et à la Chine en passant par le Proche-Orient - dans de grandes revues généralistes françaises et francophones des années 1830 aux années 1960. Il adopte une perspective chronologique mettant en valeur les reconfigurations des imaginaires et l'orientation générale d'une évolution, non sans retours nostalgiques, qui mène du paradigme orientaliste à une perception plus étatique et nationale de l'Orient en situation coloniale. L'enquête porte sur des revues emblématiques (Revue des deux mondes, Mercure de France, Europe, Cahiers du Sud, Esprit, Nouvelle Revue française) comme sur de moins étudiées (Revue indépendante, Magasin pittoresque, Tour du monde, Un Effort) et permet d'appréhender une collectivité polyphonique, véritable creuset intellectuel et littéraire sur la longue durée, au sein duquel les lettrés orientaux prennent la parole à partir des années 1920.

Algérie 2015/2016 Petit Futé

Algérie 2015/2016 Petit Futé

Auteure: Dominique Auzias , Jean-Paul Labourdette ,

Nombre de pages: 384

Sur un territoire plus de cinq fois grand comme la France, désormais pacifié, les découvertes et les surprises sont infinies. Au Sud, les trois quarts du pays appartiennent au mystérieux Sahara, dominé par le Hoggar et le sombre massif de l'Atakor propices à la méditation tandis que le Tassili n'Ajjer, un fantastique musée d'art rupestre à ciel ouvert, annonce l'onirique Tadrart. En remontant vers le Nord, une ceinture d'oasis réconfortent le voyageur en bordure d'erg immenses. Après d'abrupts reliefs aux paysages rudes, les plaines septentrionales précèdent les eaux cristallines de la Méditerranée. Les Romains appréciaient déjà la douceur de ces terres fertiles où se sont succédé plusieurs civilisations qui ont chacune laissé une profonde empreinte. Tant sur les paysages urbains et que sur une culture bien plus métissée qu'on ne l'imagine. Sans céder à l'inconscience ou à la paranoïa, il convient d'être informé et responsable pour tout déplacement en Algérie. Le Sud du pays fait malheureusement partie aujourd'hui des zones infréquentables pour le voyageur. Le tourisme est néanmoins possible à Alger et dans le Nord, si l'on prend un maximum de...

La poésie à plusieurs voix

La poésie à plusieurs voix

Auteure: Serge Martin ,

Nombre de pages: 240

Ce hors-série se propose d'offrir aux enseignants et étudiants une anthologie de la poésie contemporaine avec trente poètes représentatifs, leurs poèmes et leurs réponses aux questions du chroniqueur de la revue.

Habel

Habel

Auteure: Mohammed Dib ,

Nombre de pages: 183

Merveilleux roman métaphorique et poétique qui prend appui sur l'histoire biblique et lui donne un sens actuel. La première publication de Habel date de 1977. Mohammed Dib, un des plus grands écrivains algériens de langue française, entreprend, dans ce livre, de dresser le portrait intemporel de l'étranger. Le choix du prénom Habel n'est pas innocent. Caïn, aujourd'hui, ne tuerait pas son frère, il le pousserait sur les chemins de l'émigration. C'est par le regard que Habel appréhende le monde sans repères au sein duquel il est jeté – voitures, carrefour, silhouettes qui cheminent et se croisent telles des ombres. On y reconnaît Paris au fleuve, à la cathédrale, un Paris à peine nommé. Pour affronter la mort de son être que signifie l'exil, il doit devenir autre. Les passants qu'il rencontre, les femmes qui l'attirent, sont-ils des masques ou de vrais visages ? Pour le savoir, il doit se délivrer, renoncer à son ancienne peau, l'abandonner à son frère, redevenir vivant. Caïn avait-il prévu cela ? Merveilleux roman métaphorique et poétique qui prend appui sur l'histoire biblique et lui donne un sens actuel.

Qui se souvient de la mer

Qui se souvient de la mer

Auteure: Mohammed Dib ,

Nombre de pages: 224

Une grande ville arabe, des personnages patients, hébétés, toute une figuration mystérieuse, ensorcelée : une image apocalyptique de la guerre d’Algérie. Le monde des profondeurs s’y réveille, la cité soumise aux forces imprévisibles et démoniaques, aux terreurs insurmontables, aux émerveillements cruels. Les visages sont de pierre et de lichen et, au milieu des explosions, des cérémonies inexplicables, des hommes continuent à vivre, s’enfonçant de plus en plus dans la terre pour y retrouver une racine ou un sommeil. Il n’y a plus de loi ni d’interdit, il n’y a plus de temps ni d’espace. Tout peut arriver. Et le héros lui-même le sait, déjà averti par certains signes, par le visage mouvant et bénéfique de sa femme Nafissa. Ainsi Mohammed Dib a-t-il fixé et ordonné les cauchemars tout au long de ces pages qui constituent désormais l’un des grands classiques de la littérature algérienne.

Qui se souvient de la mer

Qui se souvient de la mer

Auteure: Mohammed Dib ,

Nombre de pages: 171

Une grande ville arabe, des personnages patients, hébétés, toute une figuration mystérieuse, ensorcelée : une image apocalyptique de la guerre d'Algérie. Le monde des profondeurs s'y réveille, la cité soumise aux forces imprévisibles et démoniaques, aux terreurs insurmontables, aux émerveillements cruels. Les visages sont de pierre et de lichen et, au milieu des explosions, des cérémonies inexplicables, des hommes continuent à vivre, s'enfonçant de plus en plus dans la terre pour y retrouver une racine ou un sommeil. Il n'y a plus de loi ni d'interdit, il n'y a plus de temps ni d'espace. Tout peut arriver. Et le héros lui-même le sait, déjà averti par certains signes, par le visage mouvant et bénéfique de sa femme Nafissa. Ainsi Mohammed Dib a-t-il fixé et ordonné les cauchemars tout au long de ces pages qui constituent désormais l'un des grands classiques de la littérature algérienne.

Neiges de marbre

Neiges de marbre

Auteure: Mohammed Dib ,

Nombre de pages: 224

Un homme du Sud, une femme du Nord. Entre les deux, les forêts, les ciels, les neiges septentrionaux. Entre eux, surtout, leur enfant, la petite Lyyl. Comment un père se fait voler sa fille, l'affection de celle-ci, et comment il lui devient doublement étranger. Histoire d'un enracinement puis d'un arrachement dans la vie d'un couple séparé – mixte – que l'auteur retrace d'une écriture superbe, émouvante et pudique. Dernier volet de la trilogie "nordique" de Mohammed Dib, qui comprend Les Terrasses d'Orsol et Le Sommeil d'Eve, déjà parus à La Différence dans la collection Minos.

Habel

Habel

Auteure: Mohammed Dib ,

Nombre de pages: 224

La première publication de Habel date de 1977. Mohammed Dib, un des plus grands écrivains algériens de langue française, entreprend, dans ce livre, de dresser le portrait intemporel de l’étranger. Le choix du prénom Habel n’est pas innocent. Caïn, aujourd’hui, ne tuerait pas son frère, il le pousserait sur les chemins de l’émigration. C’est par le regard que Habel appréhende le monde sans repères au sein duquel il est jeté – voitures, carrefour, silhouettes qui cheminent et se croisent telles des ombres. On y reconnaît Paris au fleuve, à la cathédrale, un Paris à peine nommé. Pour affronter la mort de son être que signifie l’exil, il doit devenir autre. Les passants qu’il rencontre, les femmes qui l’attirent, sont-ils des masques ou de vrais visages ? Pour le savoir, il doit se délivrer, renoncer à son ancienne peau, l’abandonner à son frère, redevenir vivant. Caïn avait-il prévu cela ? Merveilleux roman métaphorique et poétique qui prend appui sur l’histoire biblique et lui donne un sens actuel.

Algérie, les écrivains de la décennie noire

Algérie, les écrivains de la décennie noire

Auteure: Tristan Leperlier ,

Nombre de pages: 345

Il y a trente ans, en octobre 1988, le monde arabe connaissait son premier " Printemps " en Algérie, suivi d'une guerre civile d'une rare violence qui saigna le pays, par l'assassinat ou par l'exil, d'une grande partie de son intelligentsia. L'une des premières victimes, le poète et journaliste de langue française Tahar Djaout tomba, en 1993, sous les balles de djihadistes islamistes. Entre études littéraires et sociologie des intellectuels, ce livre montre les conséquences de cette crise politique sur les écrivains algériens. Cette guerre civile a-t-elle été une guerre des langues, opposant anti-islamistes francophones soutenus par la France, et pro-islamistes arabophones, choc de civilisations qu'un certain discours de l'époque s'est plu à diffuser ? Il est vrai que l'ancienne puissance coloniale est redevenue à l'occasion de cette " décennie noire " un espace central pour l'exil, le débat politique, et la reconnaissance littéraire des Algériens. C'est plus largement la place de ces écrivains dans les sociétés algérienne et française qui est interrogée. Exceptionnelle par l'ampleur et la diversité de ses sources, cette étude s'adresse aux lecteurs...

Espoir et parole

Espoir et parole

Auteure: Denise Barrat ,

Nombre de pages: 280

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Le Désert sans détour

Le Désert sans détour

Auteure: Mohammed Dib ,

Nombre de pages: 128

Film d’un retour impossible, cette histoire est celle de l’errance ouverte à toutes les dispersions. L’on y voit une guerre terminée dans les sables, et deux hommes les traverser : l’un, le potentat Hagg-Bar, à la recherche des traces du campement de jadis, et l’autre, le fidèle Siklist, pour avoir voulu le suivre. Un bivouac est sujet à déplacements, et le désert lieu de mirages... Une magnifique évocation du désert par l'un des plus grands auteurs algériens du XXe siècle.

Simorgh

Simorgh

Auteure: Mohammed Dib ,

Nombre de pages: 256

Le Simorgh est cet oiseau mythique dont Avicenne, Attar ou Rumi ont célébré le mystère. Le Simorgh, c'est aussi ce puzzle littéraire où Dib mêle allégrement le conte, la nouvelle, l'essai et le journal pour aborder les thèmes qui traversent son oeuvre, la langue, l'étranger, la fascination du désert, le pouvoir du rêve et de l'imaginaire. Et Simorgh, s'il s'ouvre par un mythe né au Proche-Orient, se clôt par une autre image à l'aune de notre destinée, celle d'OEdipe à Colone, un vieil homme qui, après avoir subi tragédie et exil, rejoint apaisé la terre de ses ancêtres.

La Littérature maghrébine d'expression française

La Littérature maghrébine d'expression française

Auteure: Jean Déjeux ,

Nombre de pages: 128

Les auteurs maghrébins entrent de plain-pied dans le champ francophone; cependant, s'ils écrivent en français, ils ne le font pas en tant que Français, mais en tant qu'Algériens, Marocains et Tunisiens. Et francophone ne signifie pas nécessairement francophile. « Copyright Electre »

Je n'ai qu'une langue et ce n'est pas la mienne

Je n'ai qu'une langue et ce n'est pas la mienne

Auteure: Kaoutar Harchi ,

Nombre de pages: 306

Suffit-il d’écrire dans la langue de Molière pour être reconnu comme un « écrivain français » ? Ou la littérature entretient-elle, en France, un rapport trop étroit avec la nation pour que ce soit si simple ? Amoureuse de sa langue, la France en est aussi jalouse. Pour tous ceux qui l’ont en partage ailleurs dans le monde, elle devient alors un objet de lutte, de quête et de conquête. Retraçant les carrières de cinq écrivains algériens de langue française (Kateb Yacine, Assia Djebar, Rachid Boudjedra, Kamel Daoud et Boualem Sansal), Kaoutar Harchi révèle qu’en plus de ne s’obtenir qu’au prix d’authentiques épreuves, la reconnaissance littéraire accordée aux écrivains étrangers n’est que rarement pleine et entière. Car si la qualité du style importe, d’autres critères, d’ordre extra-littéraire, jouent un rôle important. Souvent pensée en termes de talent, de don, de génie, la littérature n’est-elle pas, aussi, une question politique ?

Formulaires

Formulaires

Auteure: Mohammed Dib ,

Soleil derrière. Soleil devant. Des soleils. Soleils émergeant sans cesse du bleu de l'être. Ils réchauffent, ils brûlent, ils aveuglent, ils diluent le monde. Et reviennent sans cesse. Sans cesse et à seule fin de cacher une ombre, l'inlassable image allant de la noirceur à la blancheur clémente, de la ravir à la vue sitôt qu'elle commence à poindre. Elle ne peut pourtant m'apparaître que si je fixe, soutiens du regard et fixe encore pour l'immobiliser, toute cette lumière qui se refuse sans cesser d'être autour de moi, traçant un cercle de peur, d'ombre, de silence. La présence est là dans ce présent approché avec soin, car le sang peut jaillir comme les souvenirs. Une vie d'homme est en jeu. Né en Algérie, Mohammed Dib (1920-2003) est le premier écrivain maghrébin à recevoir, en 1994, le Grand Prix de la Francophonie. Il est notamment l'auteur de La Grande Maison, Le Métier à tisser et Un été africain.

La Nuit sauvage

La Nuit sauvage

Auteure: Mohammed Dib ,

Nombre de pages: 256

Souvent tragiques bien que baignées de lumière, les nouvelles de La Nuit sauvage marquent le retour de Mohammed Dib au pays d'origine. Certaines ont pour cadre la guerre d'Indépendance, d'autres cette guerre que vit actuellement l'Algérie, qui creuse des béances insondables. D'autres encore se situent dans l'entre-deux, quand le souvenir de la colonisation génère une nostalgie qui ne débouche pas forcément sur la haine. Il y a enfin celles qui parlent d'autres violences, sous d'autres cieux. Dans La Nuit sauvage, Mohammed Dib, Grand Prix de la Francophonie de l'Académie française, renoue avec une Algérie de chair et de sang, et témoigne de ses tragédies et de ses conflits, animé d'une préoccupation constante : ne pas disjoindre, comme il l'écrit en postface, « écriture (romanesque) et responsabilité (morale) «.

Pourquoi Camus?

Pourquoi Camus?

Auteure: Collectif ,

Nombre de pages: 300

1913-2013. Les chemins qui mènent à Albert Camus sont sinueux, chacun est balisé par le rapport personnel à l’œuvre du romancier, philosophe, essayiste, journaliste, dramaturge. Comment parler, analyser, faire partager cette vision d’un homme aux multiples appartenances, aux multiples visages et aux multiples contradictions ? L’homme témoin, acteur de son temps, a-t-il quelque chose à nous dire aujourd’hui ? 2011 ainsi que celle des Indignés espagnols ; Jeanyves Guérin, admirateur du Camus citoyen de notre temps, grand moment de la conscience humaine ; Jean Rouaud, prenant la mesure de la prégnance de la misère dans le Premier homme ; Macha Séry définissant le Camus journaliste, modèle insurpassable...silencieux sur la guerre d’Algérie ; Pierre-Louis Rey, s’intéressant au rôle du football, de l’esprit d’équipe et d’amitié dans la formation de l’écrivain ; Daniel Lindenberg, admirateur du Camus politique, conscient que la justice ne va pas sans la révolte ; Martin Frieyro traçant un parallèle entre l’engagement de Camus et les révoltes arabes de Dans cet ouvrage collectif, une vingtaine d’écrivains, professeurs ou journalistes...

Littérature algérienne

Littérature algérienne

Auteure: Beïda Chikhi ,

Nombre de pages: 233

Des œuvres de l'époque coloniale et postcoloniale aux dernières nées de la littérature algérienne de langue française, quelques décennies d'histoire tumultueuse, de conquêtes et de pertes, de morts et de reviviscences, de pactes positifs et d'avortements. Les écrivains algériens produisent généralement des textes complexes, liés aux transmutations accélérées de leur société. L'interrogation insistante des césures de l'histoire et l'esthétique de la résistance à toutes formes hégémoniques sont les lieux à partir desquels s'organisent la dimension critique de l'œuvre et la vision d'une Algérie plurielle et créative. L'analyse de quelques textes, particulièrement significatifs, de Jean Amrouche, Albert Camus, Mouloud Mammeri, Mohamed Did, Kateb Yacine, Assia Djebar, Nabile Farès, Rachid Mimouni, Nina Bouraoui, montre par quelles stratégies littéraires conscientes ou inconscientes l'écrivain refonde son histoire et formule sa position de sujet.

Soliloques

Soliloques

Auteure: Kateb Yacine ,

Nombre de pages: 68

" - Je suis étudiant. Mais je n’ai pas envie de continuer. Je voudrais écrire. - Ah, ça tombe bien, moi je suis imprimeur. Apporte moi tes poèmes." Cet homme extraordinaire, mon premier éditeur, s’appelait Carlavan. Il était en faillite, après avoir dirigé l’imprimerie du Réveilbônois, journal du soir à Annaba. Commeil lui restait un stock de papier, il a décidé de finir en beauté, en publiant un jeune poète inconnu. C’est ainsi qu’il a imprimé "Soliloques" en mille exemplaires qu’il m’a remis, sans rien me demander en échange. Ces poèmes de jeunesse datent de presque un demi-siècle. On y retrouve deux thèmes majeurs : l’amour et la révolution, dans une première ébauche de l’œuvre qui allait suivre. En un mot, "Soliloques", ce n’est pas encore Nedjma, mais c’est son acte de naissance." Extrait de l’introduction de Kateb Yacine, écrite quelque temps avant sa mort.

Les miens

Les miens

Auteure: Jean Daniel ,

Nombre de pages: 360

« Le besoin d’évoquer certains des êtres qui ont illuminé mon existence me tenaille depuis que j’ai découvert qu’ils occupaient mes nuits. Une étrange grâce m’est ainsi donnée de revivre parmi tous ces disparus qui ont emporté une partie de moi-même et qui, de ce fait, me la restituent. Ils m’accompagnent. Je m’appuie volontiers sur eux pour conjurer la hantise devant le grand vide qui me rendra orphelin de toute protection. Le besoin de les faire revivre exprime alors à la fois un réconfort et une gratitude. On connaît le merveilleux mot de Picasso à Matisse : “ Le jour où l’un de nous disparaîtra, l’autre ne saura plus à qui parler de certaines choses. ” J’ai trouvé le moyen, en évoquant un certain nombre de ceux qui ont compté pour moi, de continuer à leur parler. Et c’est là que réside l’ambition de mon titre : qu’ils soient célèbres ou non, qu’ils soient des adversaires attentifs plutôt que des amis, ils ont tous contribué à faire de moi ce que je suis et je les ai tous adoptés comme miens. »

Dictionnaire Albert Camus

Dictionnaire Albert Camus

Auteure: Jeanyves GUÉRIN ,

Nombre de pages: 1492

À l'occasion du centième anniversaire de la naissance d'Albert Camus, en novembre 2013, " Bouquins " réédite le premier et seul dictionnaire qui lui soit consacré, aujourd'hui considéré comme l'ouvrage de référence. Romancier, dramaturge, essayiste, journaliste, Albert Camus (1913-1960) a été le plus jeune lauréat français du prix Nobel de littérature. Aucun de ses compatriotes, au XXe siècle, n'a obtenu une audience aussi universelle. Ses éditoriaux de Combat en avaient fait le plus brillant porte-parole des hommes nouveaux issus de la Résistance. Au même moment, L'Étranger et Caligula lui donnaient l'aura d'un moderniste. Les écrits qui ont suivi ont fait l'objet de malentendus. L'Homme révolté a été surtout lu à travers le prisme d'une controverse de guerre froide. Les engagements du démocrate ont été disqualifiés comme insuffisamment radicaux. Son opposition à l'indépendance de l'Algérie lui a enfin aliéné une large fraction de l'opinion intellectuelle. Pourtant la fidélité des lecteurs, en France et plus encore hors de France, a eu raison de la condescendance des doctes. L'histoire est passée et le temps des procès est révolu. L'on...

La Récréation

La Récréation

Auteure: Frédéric MITTERRAND ,

Nombre de pages: 615

" Je suis devenu ministre par surprise. C'est sans doute vrai puisque je l'ai entendu dire un peu partout. Enfin, j'ai essayé de faire de mon mieux et j'ai quand même tenu trois ans. Avec le recul, ce qui m'a plu aussi dans cette aventure c'est d'avoir osé sauter dans la cage aux lions de la politique et d'observer leur férocité, leurs grognements et leurs faiblesses. Ils sont beaux à observer, imprévisibles, tour à tour caressants et cruels. Ce fut à la fois dangereux, excitant et amusant car je n'étais pas dompteur de profession mais tout de même bien décidé à ne pas me faire manger. J'ai reçu pas mal de coups de griffes mais j'en suis sorti sain et sauf. J'ai retrouvé ma vie d'avant sans regrets ni amertume pendant qu'ils continuent à s'entredévorer, mais j'ai emporté une clef de la cage. Et comme j'aime bien partager, je la tiens à la disposition de ceux qui voudraient s'en servir pour tenter leur chance. À condition d'apprécier ce type de sport et d'apprendre à courir plus vite que les grands fauves, ça vaut vraiment le coup d'essayer. L'existence n'offre pas beaucoup de récréations de ce genre... " F. M.

Bestiaire fantastique des voyageurs

Bestiaire fantastique des voyageurs

Auteure: Dominique Lanni ,

Nombre de pages: 505

Créatures mythiques, monstres légendaires, animaux improbables... Depuis la nuit des temps, les voyageurs ont peuplé les mondes lointains d’êtres aussi fascinants qu’effrayants. Basilic ou invunche au corps hideux, Niam Niam ou Lestrygon aux moeurs étranges, Fiura ou sirène aux pouvoirs envoûtants, satyre ou homme-singe entre humanité et bestialité, nasique, orang-outang, baleine, éléphant et autres animaux exotiques élevés par les récits au rang de légendes... Ce bestiaire illustré, véritable cabinet de curiosités des voyageurs, nous transporte aux frontières du réel et des imaginaires.



X
FERMER