Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Les âmes grises

Les âmes grises

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 288

Une jeune enfant est retrouvée morte, assassinée sur les berges engourdies par le gel d’un petit cours d’eau. Nous sommes en hiver 1917. C’est la Grande Guerre. La boucherie méthodique. On ne la voit jamais mais elle est là, comme un monstre caché. Que l’on tue des fillettes, ou que des hommes meurent par milliers, il n’est rien de plus tragiquement humain. Qui a tué Belle de Jour ? Le procureur, solitaire et glacé, le petit Breton déserteur, ou un maraudeur de passage ? Des années plus tard, le policier qui a mené l’enquête, raconte toutes ces vies interrompues : Belle de jour, Lysia l’institutrice, le médecin des pauvres mort de faim, le calvaire du petit Breton... Il écrit avec maladresse, peur et respect. Lui aussi a son secret. Les âmes grises sont les personnages de ce roman, tout à la fois grands et méprisables. Des personnages d’une intensité douloureuse dans une société qui bascule, avec ses connivences de classe, ses lâchetés et ses hontes. La frontière entre le Bien et le Mal est au coeur de ce livre d’une tension dramatique qui saisit le lecteur dès les premières pages et ne faiblit jamais. Jusqu’à la dernière ligne.

Compromis

Compromis

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 160

Deux amis de trente ans dans un appartement vide. L’un est un comédien médiocre, l’autre un dramaturge raté. Le premier vend l’appartement et a demandé au second d’être présent lors de la signature du compromis, pour rassurer l’acheteur. Car s’il écrit de très mauvaises pièces, il a tout de même un visage rassurant. C’est sa grande qualité. La seule ? On attend l’acheteur. D’ailleurs, acheteur ou pigeon ? En l’attendant on parle. On se flatte. On se caresse. On se moque. On se taquine. Cela glisse peu à peu. On se blesse en se lançant à la face ce que l’on retient depuis longtemps. Et l’acheteur finit par arriver, qui va assister à un règlement de comptes, farcesque mais sans concession, entre les deux amis. Va-t-il en demeurer le spectateur, en devenir l’arbitre ou en être au final la seule victime ? La vie nous réserve tant d’occasions de nous compromettre pour garder le peu qu’elle nous donne, et parmi cela l’amitié, qui se nourrit bien souvent de compromis.

L'Archipel du Chien

L'Archipel du Chien

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 288

« Le dimanche qui suivit, différents signes annoncèrent que quelque chose allait se produire. Ce fut déjà et cela dès l’aube une chaleur oppressante, sans brise aucune. L’air semblait s’être solidifié autour de l’île, dans une transparence compacte et gélatineuse qui déformait ça et là l’horizon quand il ne l’effaçait pas : l’île flottait au milieu de nulle part. Le Brau luisait de reflets de meringue. Les laves noires à nu en haut des vignes et des vergers frémissaient comme si soudain elles redevenaient liquides. Les maisons très vite se trouvèrent gorgées d’une haleine éreintante qui épuisa les corps comme les esprits. On ne pouvait y jouir d’aucune fraîcheur. Puis il y eut une odeur, presque imperceptible au début, à propos de laquelle on aurait pu se dire qu’on l’avait rêvée, ou qu’elle émanait des êtres, de leur peau, de leur bouche, de leurs vêtements ou de leurs intérieurs. Mais d’heure en heure l’odeur s’affirma. Elle s’installa d’une façon discrète, pour tout dire clandestine. »

Le rapport de Brodeck

Le rapport de Brodeck

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 414

Le métier de Brodeck n’est pas de raconter des histoires. Son activité consiste à établir de brèves notices sur l’état de la flore, des arbres, des saisons et du gibier, de la neige et des pluies, un travail sans importance pour son administration. Brodeck ne sait même pas si ses rapports parviennent à destination. Depuis la guerre, les courriers fonctionnent mal, il faudra beaucoup de temps pour que la situation s’améliore. « On ne te demande pas un roman, c’est Rudi Gott, le maréchal-ferrant du village qui a parlé, tu diras les choses, c’est tout, comme pour un de tes rapports. » Brodeck accepte. Au moins d’essayer. Comme dans ses rapports, donc, puisqu’il ne sait pas s’exprimer autrement. Mais pour cela, prévient-il, il faut que tout le monde soit d’accord, tout le village, tous les hameaux alentour. Brodeck est consciencieux à l’extrême, il ne veut rien cacher de ce qu’il a vu, il veut retrouver la vérité qu’il ne connait pas encore. Même si elle n’est pas bonne à entendre. « A quoi cela te servirait-il Brodeck ? s’insurge le maire du village. N’as-tu pas eu ton lot de morts à la guerre ? Qu’est-ce qui ressemble plus à un...

La petite fille de Monsieur Linh

La petite fille de Monsieur Linh

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 162

Monsieur Linh est un vieil homme. Il a quitté son village dévasté par la guerre, n’emportant avec lui qu’une petite valise contenant quelques vêtements usagés, une photo jaunie, une poignée de terre de son pays. Dans ses bras, repose un nouveau-né. Les parents de l’enfant sont morts et Monsieur Linh a décidé de partir avec Sang diû, sa petite fille. Après un long voyage en bateau, ils débarquent dans une ville froide et grise, avec des centaines de réfugiés. Monsieur Linh a tout perdu. Il partage désormais un dortoir avec d’autres exilés qui se moquent de sa maladresse. Dans cette ville inconnue où les gens s’ignorent, il va pourtant se faire un ami, Monsieur Bark, un gros homme solitaire. Ils ne parlent pas la même langue, mais ils comprennent la musique des mots et la pudeur des gestes. Monsieur Linh est un cœur simple, brisé par les guerres et les deuils, qui ne vit plus que pour sa petite fille. Philippe Claudel accompagne ses personnages avec respect et délicatesse. Il célèbre les thèmes universels de l’amitié et de la compassion. Ce roman possède la grâce et la limpidité des grands classiques.

Le Paquet

Le Paquet

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 96

Un homme seul tire un énorme paquet auquel il semble tenir plus que tout. Que renferme-t-il donc ? Le corps de sa femme qu’il aurait assassinée ? Les seuls biens qui lui restent ? Ses souvenirs, ses rêves, ses joies ? Les débris d’une vie ? Nos lâchetés, nos abandons, nos laideurs ? Tous nos maux et nos mots impuissants ?Lorsque le monde s’effondre, la question n’est pas de savoir ce que l’on sauve, mais ce dont on ne peut se débarrasser. Le paquet est une pièce pour un homme seul, avec Gérard Jugnot, écrite et mise en scène par Philippe Claudel, jouée à partir de janvier 2010, au Petit Théâtre de Paris.

Inhumaines

Inhumaines

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 176

« Le rire contre les armes. Et l’ironie pour se moquer de nous. L’homme est sans doute le seul animal à commettre deux fois les mêmes erreurs. Il est aussi l’unique à fabriquer le pire et à le dépasser sans cesse. À observer le monde comme il va, on hésite alors entre les larmes et le rire. J’ai choisi dans Inhumaines de m’affubler d’un nez rouge, d’exagérer le vrai pour en saisir l’atroce. Ma volonté était de cette façon de tempérer la cruauté née de notre société en la croquant de façon grotesque, ce qui permet de s’en moquer, en espérant contribuer à la corriger aussi, même si je n’ai guère d’illusion sur ce point : restons modeste. En 2000, j’avais déjà écrit un roman, J’abandonne, sur la vulgarité de notre monde et sa bêtise. Cela ne me faisait pas rire à l’époque, et le texte était serré comme un coup de poing. Avec le temps, j’ai préféré l’humour et la satire, comme dans Le Paquet ou dans L’Enquête, pour dire comment nous allions droit dans le mur, un mur plus solide que nos pauvres caboches. Je suis convaincu qu’il est des situations où la littérature doit se transformer en papier de verre pour...

Quelques-uns des cent regrets

Quelques-uns des cent regrets

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 180

Le narrateur revient sur les lieux de son enfance pour enterrer sa mère, morte solitaire dans une petite ville du nord de la France. Cette femme fière et forte l'avait élevé seule, son père étant mort à la guerre. Une photo en tenue d'aviateur sur le mur de la chambre évoquait le héros disparu. Mais un jour la légende familiale s'effondre : l'adolescent découvre que sa mère lui a menti sur ce père auréolé de mystère. Il part brutalement de la maison. Il n'a que seize ans. Il sait aujourd'hui qu'il a brisé le coeur de sa mère par ces longues années de silence accusateur. Il se souvient de la silhouette inquiétante du grand-père qu'il croisait chaque jour sur le chemin de l'école, de la grand-mère craintive et distante. Il devine ce que sa mère lui a sacrifié. Ne restent qu'une photographie et une enveloppe qui contiennent le secret de sa naissance. Mais la lumière est-elle toujours préférable à la nuit ? Dédié à « celles et ceux que l'on blesse », Quelques-uns des cent regrets est un des plus beaux romans de Philippe Claudel. Le long chemin du narrateur vers l'apaisement possède une forte intensité dramatique. Paru initialement aux éditions...

L'arbre du pays Toraja

L'arbre du pays Toraja

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 216

« Qu’est-ce que c’est les vivants ? À première vue, tout n’est qu’évidence. Être avec les vivants. Être dans la vie. Mais qu’est-ce que cela signifie, profondément, être vivant ? Quand je respire et marche, quand je mange, quand je rêve, suis- je pleinement vivant ? Quand je sens la chaleur douce d’Elena, suis-je davantage vivant ? Quel est le plus haut degré du vivant ? » Un cinéaste au mitan de sa vie perd son meilleur ami et réfléchit sur la part que la mort occupe dans notre existence. Entre deux femmes magnifiques, entre le présent et le passé, dans la mémoire des visages aimés et la lumière des rencontres inattendues, L’Arbre du pays Toraja célèbre les promesses de la vie.

Meuse l'oubli

Meuse l'oubli

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 152

Paule est morte et son amant inconsolable pleure leur histoire de bistro en bistro. Ne lui restent de sa belle Flamande que trois lettres cent fois relues et un pull angora qui conserve son odeur. Il quitte son travail, prend la fuite et s'installe dans une petite bourgade du bord de la Meuse. Loin des lieux qui l'ont vu tituber de douleur et de trop de petits vins du Rhin, il se met à écrire. ?Où sont ceux qui nous ont quittés, sinon dans nos mémoires et dans nos phrases ? Dans ses cahiers, il retrouve les rires et les baisers de Paule la caressante, mais aussi son visage défait par la maladie. Revient également le souvenir mauvais de celle qui n'a pas su l'aimer, la mère, « putain et fière de l'être ». Dans quel pays, dans les bras de quel homme s'abandonne-t-elle aujourd'hui ? ?Mais on ne peut vivre toujours avec les morts. Le pull angora a perdu son parfum, il dérive avec les mots de Paule, emporté par le courant de la Meuse. La souffrance s'efface, et la beauté insolente de Reine, qui promène sa rousseur flamboyante dans la petite ville, est un appel à la vie et à ses promesses. ? ? ?

Petite fabrique des rêves et des réalités

Petite fabrique des rêves et des réalités

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 288

« Il me semble souvent que j’écris des romans comme le ferait un cinéaste, et j’ai eu le sentiment très net de réaliser mon film, Il y a longtemps que je t’aime, comme un écrivain compose un roman. Je crois avoir trouvé aujourd’hui, en tant qu’homme qui essaie sans cesse d’interroger le monde, une forme d’équilibre – au sens où on le comprendrait pour un équilibriste – en mêlant les deux approches, celle de l’écrivain qui se sert de mots et qui s’enferme au moment de la création dans une grande solitude, et celle du cinéaste qui combine les sons, les mots mais aussi le mouvement, la pellicule, la lumière, la matière humaine et qui ne peut créer qu’en s’entourant d’autres personnes. Une fois le tournage passé, une fois le film achevé, je n’en avais pas fini avec l’aventure. Le désir de la réexplorer avec le recul, et avec les mots – ceux de l’écrivain ? ceux du cinéaste ? – s’est alors imposé. J’ai regardé toutes les photographies prises durant le tournage, j’ai feuilleté pour la millième fois le scénario, j’ai songé aux décors, aux comédiennes, aux techniciens, au cadre, aux figurants, à toutes sortes...

Au revoir Monsieur Friant

Au revoir Monsieur Friant

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 96

« Les oeuvres peintes sont souvent de grands miroirs qui nous invitent à nous contempler. Notre matière profonde se mêle à celle que le peintre a déposée sur la toile. Ainsi naissent des frères parfois. Émile Friant, bien que né un siècle avant moi, en est un. Dans ce roman, j’ai voulu parler de lui, et parler de moi à travers lui, mener en quelque sorte une conversation imaginaire et sincère. Il s’est écrit alors que j’avais publié deux ou trois livres seulement, et il y en a eu bien d’autres depuis, mais de tous, c’est celui qui a laissé le plus de traces en moi. Sans doute parce qu’il recèle une fraîcheur et un élan que le temps n’est pas parvenu à faner. »

J'abandonne

J'abandonne

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 120

Le narrateur est un jeune veuf qui vit seul avec sa petite fille de vingt et un mois. Psychologue dans un hôpital, son rôle est d’annoncer aux familles la mort de leurs proches et de les convaincre d’autoriser le prélèvement d’organes sur celui qui vient à peine de disparaître. Mais aujourd’hui, il ne veut plus être une hyène qui bondit sur sa proie pour la dépecer. Son métier le dégoûte. D’ailleurs, tout le dégoûte : la bêtise et la haine de son collègue, la vulgarité de ses contemporains, la violence et la laideur d’un monde qui n’est plus le sien. C’est au confessionnal, la petite pièce où exercent les hyènes, dans un climat de tension extrême, qu’il va peu à peu retrouver la force de continuer à vivre. Bouleversé par une mère qui vient d’apprendre la mort brutale de sa fille de dix-sept ans, il comprend qu’il ne peut pas abandonner son enfant, innocente et fragile. À ce récit d’un homme blessé, au bord de l’effondrement, se mêlent les mots d’amour et de tendresse d’un père qui refuse de léguer à sa fille un monde de cendres et de ruines. J’abandonne est un cri de détresse face à une société qui se...

La Petite Fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel (Analyse de l'oeuvre)

La Petite Fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel (Analyse de l'oeuvre)

Auteure: Maria Puerto Gomez , Alice Rasson , lePetitLittéraire.fr, ,

Nombre de pages: 29

Décryptez La Petite Fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel avec l’analyse du PetitLitteraire.fr ! Que faut-il retenir de La Petite Fille de Monsieur Linh, le roman sur le thème de l'exil qui a ému le public ? Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur cette œuvre dans une fiche de lecture complète et détaillée. Vous trouverez notamment dans cette fiche : • Un résumé complet • Une présentation des personnages principaux tels que Monsieur Linh, Sang Diû et Monsieur Bark • Une analyse des spécificités de l’œuvre : la solitude et la mémoire, l'amitié et l'espoir Une analyse de référence pour comprendre rapidement le sens de l’œuvre. LE MOT DE L’ÉDITEUR : « Dans cette nouvelle édition de notre analyse de La Petite Fille de Monsieur Linh (2016), avec Maria Puerto Gomez, nous fournissons des pistes pour décoder ce court roman de la littérature française contemporaine. Notre analyse permet de faire rapidement le tour de l’œuvre et d’aller au-delà des clichés. » Stéphanie FELTEN À propos de la collection LePetitLitteraire.fr : Plébiscité tant par les passionnés de littérature que par les lycéens, LePetitLittéraire.fr est...

Le Rapport de Brodeck de Philippe Claudel (Analyse de l'oeuvre)

Le Rapport de Brodeck de Philippe Claudel (Analyse de l'oeuvre)

Auteure: Cécile Perrel , Florence Balthasar , lePetitLitteraire.fr, ,

Nombre de pages: 33

Décryptez Le Rapport de Brodeck de Philippe Claudel avec l’analyse du PetitLitteraire.fr ! Que faut-il retenir du Rapport de Brodeck, le roman de mémoire de la littérature française contemporaine ? Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur cette œuvre dans une analyse complète et détaillée. Vous trouverez notamment dans cette fiche : • Un résumé complet • Une présentation des personnages principaux tels que Brodeck, l'Anderer et Fédorine • Une analyse des spécificités de l’œuvre : un roman universel, la mémoire et la culpabilité, l'écriture au service d'un message Une analyse de référence pour comprendre rapidement le sens de l’œuvre. LE MOT DE L’ÉDITEUR : « Dans cette nouvelle édition de notre analyse du Rapport de Brodeck (2017), avec Cécile Perrel, nous fournissons des pistes pour décoder ce roman de mémoire évoquant les camps d'extermination. Notre analyse permet de faire rapidement le tour de l’œuvre et d’aller au-delà des clichés. » Stéphanie FELTEN À propos de la collection LePetitLitteraire.fr : Plébiscité tant par les passionnés de littérature que par les lycéens, LePetitLittéraire.fr est considéré comme une...

La Petite Fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel (Fiche de lecture)

La Petite Fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel (Fiche de lecture)

Auteure: Vanessa Grosjean , fichesdelecture.com, ,

Nombre de pages: 24

Cette fiche de lecture sur La petite fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel propose une analyse complète : • un résumé complet et détaillé • une analyse des personnages • une analyse des axes de lecture À propos de FichesDeLecture.com : FichesdeLecture.com propose plus 2500 analyses complètes de livres sur toute la littérature classique et contemporaine : des résumés, des analyses de livres, des questionnaires et des commentaires composés, etc. Nos analyses sont plébiscitées par les lycéens et les enseignants. Toutes nos analyses sont téléchargeables directement en ligne. FichesdeLecture est partenaire du Ministère de l'Education. Plus d'informations sur www.fichesdelecture.com

La parole empêchée

La parole empêchée

Auteure: Danièle James-Raoul , Univ.-Prof. Dr. Peter Kuon , Élisabeth Magne , Sabine Forero Mendoza ,

Nombre de pages: 572

De la simple maladresse au discours vicié, du propos délivré à contrecœur jusqu'au secret, la parole empêchée est une parole qui n'advient pas comme elle le devrait. Fondamentalement contrariée, captive de défenses qui lui font diversement obstacle, la parole est parfois contrainte de trouver d'autres voies, comme le regard, les gestes, les images. Composé de contributions pluridisciplinaires qui s'échelonnent du Moyen Âge à nos jours, cet ouvrage examine les multiples stratégies par lesquelles la parole dialogue avec le silence et se libère, au mieux, de ses entraves.

Parfums

Parfums

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 224

En 63 textes, d’« Acacia » à « Voyage », Philippe Claudel évoque autant de parfums de l’enfance et de l’adolescence. Chaque évocation fait resurgir un monde oublié, dont certaines traces demeurent : l’après-rasage du père, la crème solaire de la mère, les cheveux soyeux des premières amoureuses, les Gauloises et les Gitanes, la cannelle des gâteaux et du vin chaud, le charbon qui réchauffe, l’encre de l’écolier, le foin des champs, le pull-over de l’oncle... Des senteurs douces ou âcres, simples ou raffinées. Au fil du récit, se dessine un paysage de sapins, de champs à la terre noire et de rivières, et revit un monde de gens simples et vrais, pour lesquels leur lit de naissance est celui de leur mort. En leur rendant hommage, pour la première fois, et « malgré lui », Philippe Claudel se raconte. Il raconte ses origines, sa Nancy natale, Dombasle, la ville où il est né et habite toujours, ses parents, ses sœurs, comme il ne l’a jamais fait.

Un prof a changé ma vie

Un prof a changé ma vie

Auteure: Daniel Pennac , Vincent Remy ,

Nombre de pages: 216

Depuis le contremaître qui a appris à Michel Rocard à se servir d'un tour jusqu'au couple d'instituteurs qui a inculqué les rudiments du français à François Pinault, en passant par le professeur qui a presque sauvé la vie de Scholastique Mukasonga, c'est à un voyage au pays de la connaissance et du savoir partagés que Vincent Remy nous invite. Il est allé à la rencontre d'une vingtaine de personnalités pour les faire parler du professeur qui avait changé leur vie. On y croise toutes sortes de professeurs (entraîneur de sport, musicien, ténor du barreau, professeur d'économie...) qui prennent vie dans les portraits que Vincent Remy consacre à leurs illustres élèves. Avec les témoignages de : Robert Badinter, Philippe Claudel, Gladys Cohen, Agnès Desarthe, Sophia Aram, André Dussollier, Aurélie Filippetti, Alain Finkielkraut, Nicolas Hulot, Chantal Jouanno, Christian Lacroix, Barbara Carlotti, Muriel Mayette, Scholastique Mukasonga, Erik Orsenna, François Pinault, Bruno Podalydès, Miroslav Radman, Michel Rocard et Danièle Sallenave.

Nos chers éditeurs

Nos chers éditeurs

Auteure: Luc Jacob-duvernet ,

Nombre de pages: 149

Treize écrivains habitués des ventes à six chiffres racontent leurs relations avec leur ou leurs éditeurs. Ces difficiles rapports auteurs-éditeurs L'un sans l'autre, un auteur et un éditeur ne sont rien. Mais leurs rapports sont complexes : certains parlent de complicité intellectuelle, d'autres de relation conflictuelle. Dans tous les cas, leur aventure a bien des points communs avec l'amour.De leur rencontre, sacralisée par un contrat, parfois émaillée d'infidélités ou de conflits d'argent, naîtra toujours un livre... ou plusieurs si affinités.Quel regard les auteurs portent-ils sur les éditeurs ? Comment collaborent-ils au perfectionnement d'un manuscrit ? Quelles relations de confiance ou de méfiance entretiennent-ils ?Comment se trouvent-ils et pourquoi se séparent-ils ? Quel rôle jouent dans cette partie les agents littéraires et les attachés de presse ?Treize auteurs évoquent ici les bonheurs, péripéties et parfois déconvenues de leurs tribulations dans le monde de l'édition.Leurs confidences invitent au voyage dans l'univers des livres.

Premières séances

Premières séances

Auteure: Patrick Besson ,

Nombre de pages: 960

"Chez le Boulinier du boulevard Jourdan (Paris, 14e arrondissement), j’ai trouvé en solde un vieux guide Leguèbe des films (Omnibus, 2000). Il y a 22 000 films dedans. L’ancienne propriétaire du livre – une certaine Marité, son prénom étant inscrit sur la page de garde – en avait coché un quart d’entre eux, sans doute ceux qu’elle avait vus. Je me suis rendu compte qu’on avait vu en gros les mêmes. Elle doit avoir mon âge ou un peu plus, car dans son choix il y a pas mal de films américains des années 1940 ou 1950 que j’étais trop jeune pour connaître. Peut-être est-elle décédée. Quand quelqu’un meurt, les héritiers se débarrassent en premier de ses livres. Cette Marité et moi, on avait donc dans la tête les mêmes visages, les mêmes paysages, les mêmes histoires découvertes au cinéma. Cela fait de nous, en quelque sorte, des parents. Comme le sont par exemple tous les chrétiens. Le cinéma n’est-il pas une messe ? Il y a des séances tous les jours et toutes les heures, dans les églises des Champs-Élysées et du Quartier latin. Le cinéma est aussi, après le roman, le second miroir que l’on promène le long du chemin de Stendhal, ...

Esprit août-septembre 2013 - A quoi servent les pa

Esprit août-septembre 2013 - A quoi servent les pa

Auteure: Collectif ,

Nombre de pages: 240

Entre-soi, corruption, déficit d'idées, déconnexion avec la société : les partis politiques ont-ils encore un avenir ? Leur crise est le symptôme d'une crise plus profonde, celle de la démocratie représentative, qui affecte aujourd'hui nombre de pays du monde occidental. Faut-il sauver les partis ? Dans ce dossier, Serge Berstein, Florence Haegel, Erwan Lecoeur, Jean-Claude Monod, Frédéric Sawicki et d'autres font le point sur la crise des partis, leurs tentatives d'ouverture et de démocratisation, leur inféodation aux barons locaux, mais aussi sur les alternatives qui se dessinent, en France ou ailleurs (Hongrie, Islande, Italie), et qui peuvent renouveler la démocratie comme elles peuvent, parfois, la mettre en danger. A retrouver également, un grand entretien avec Jean Pisani-Ferry sur les raisons pour lesquelles la crise s'éternise en Europe, des analyses de la situation en Egypte, en Turquie, en Iran, un carnet de voyage sur la Géorgie, un dialogue autour de l'œuvre de Michel de Certeau, un article sur l'écriture des camps chez Germaine Tillion et Charlotte Delbo, et bien d'autres sujets.

Le monde sans les enfants et autres histoires

Le monde sans les enfants et autres histoires

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 192

Les enfants aujourd'hui ne s'en laissent pas conter, mais ce sont néanmoins des enfants, avec leurs angoisses, leur naïveté, leurs interrogations, leurs espoirs. Ces histoires, souvent cocasses et drôles, leur ouvrent une fenêtre poétique et parfois philosophique sur le monde. Au fil des pages, on croise des fées maladroites, des balayeuses de soucis, des chasseurs de cauchemars, des fillettes qui inventent des vaccins pour rendre les gens heureux, et d'autres personnages pleins de tendresse. Toujours avec pudeur et émotion, Philippe Claudel aborde, grâce à eux, des sujets graves ou tabous, comme la maltraitance, la maladie, la guerre, la mort, la différence, mais aussi tout simplement ces petites peurs ou ces complexes que l'on doit vaincre pour devenir grand. Ces histoires à partager en famille sont une invitation au dialogue, au débat avec les adultes une fois le livre refermé car les grandes personnes oublient trop facilement les enfants qu'elles ont été, et leur responsabilité à l'égard des générations à venir. De superbes illustrations de Pierre Koppe accompagnent ce livre touchant et poétique, pour petits et grands.

Chroniques marranes

Chroniques marranes

Auteure: Edwy Plenel ,

Nombre de pages: 324

« Durant vingt mois, j'ai été chroniqueur. C'était un genre auquel je ne m'étais jamais risqué. Je m'en méfiais, l'identifiant à ce journalisme d'opinion, de commentaire et de jugement qui égare et dégrade le métier, à rebours du journalisme d'information, froid, distant et tranchant comme le serait une lame aiguisée, qui a ma préférence. J'étais injuste, bien sûr. Très français, le genre n'en est pas moins noble. Camus faisait de ce "journalisme d'idées" l'arme idéale du "journalisme critique" et le "Bloc-notes" de Mauriac reste encore inégalé. En janvier 2004, je me suis donc résolu à écrire des chroniques en forme d'éditoriaux pour accompagner le lancement du Monde 2. Je les avais appelées "Au vif". Au vif, comme l'on dirait en venir au fait ou rentrer dans le vif du sujet. Jusqu'à mon départ du Monde en septembre 2005, je n'ai pas manqué un seul de ces rendez-vous. Aussi ces textes sont-ils en quelque sorte testamentaires. Ils disent une fin, l'organisent et la préparent. Sous l'actualité apparente qui motivait chacune de ces chroniques, je glissais des repères intimes, signaux d'alarme et avertisseurs d'incendie. C'est pourquoi, les publiant...

Jean-Bark

Jean-Bark

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 96

« J’ai connu un Jean-Marc. Il y en avait au même moment des dizaines d’autres. J’en suis sûr. J’aimais ta géométrie variable, que je n’ai jamais constatée mais que je supposais. Tu avais l’art de l’adaptation. Ce qui t’importait, c’était moins toi-même que celui qui te faisait face. Tu ne te mettais jamais en avant. Tu faisais exister l’autre. Il devenait à ton contact l’être soudainement le plus important. Tu étais changeant, arc-en-ciel. Je te soupçonnais de pouvoir dire à l’un quelque chose et au suivant son contraire. Aucune hypocrisie dans cela. Tu n’étais pas là pour juger des opinions. Tu nous prenais comme nous étions. Tu nous donnais ce que nous espérions trouver. Tu savais, pour l’être toi-même, qu’un auteur est plus fragile qu’une libellule. Il te fallait tout simplement préserver les conditions dans lesquelles ses ailes pouvaient continuer à se déployer, fines et somptueuses. »

Lecture vagabonde

Lecture vagabonde

Auteure: André Brincourt ,

Nombre de pages: 320

Ecrivain, critique littéraire, membre de l'Académie Renaudot, André Brincourt a reçu en 1999 le Grand Prix de littérature de l'Académie française. Il est notamment l'auteur de Messagers de la nuit (Grasset, 1995), Secrètes araignées (Grasset, 1996), Vive les mouches (Grasset, 1999), Mots de passe (Grasset, 2002) et Tête-de-loup (Grasset, 2003). Le Livre: « Montaigne dit quelque part qu'un livre est fait d'un auteur et d'un lecteur. Je crois qu'il faut prendre le temps de creuser cette vérité. Au-delà de l'évidence, il y a peut-être le secret, le mystère même de ce que, distraitement, nous appellons la littérature. Car celle-ci, pour mériter son nom, ne se réfère à une oeuvre mise au monde que si cette oeuvre prend vie dans le regard de celui qui la possède. Ainsi convient-il de ne pas confondre les livres qui, en marge, ou mieux, en complément de leur auteur, donnent du talent à leur lecteur - et les livres qui n'en suscitent pas. La vraie question revient une nouvelle fois : Où sont les lecteurs qui méritent certains livres ; et où les livres qui méritent certains lecteurs ? » A. Brincourt

L'Art de bien choisir ses Amis

L'Art de bien choisir ses Amis

Auteure: Collectif ,

Nombre de pages: 304

50 ans de la GF 50 écrivains s'engagent pour les classiques Alain Absire Claude Arnaud Philippe Artières Gwenaëlle Aubry Olivier Barrot François Beaune Philippe Beck François Bégaudeau Pierre Bergounioux Arno Bertina Geneviève Brisac Belinda Cannone René de Ceccatty Bernard Chambaz Georges- Olivier Châteaureynaud Claro Philippe Claudel Thomas Clerc Vincent Delecroix Pierre Demarty Agnès Desarthe Manuela Draeger Claire Fercak Jérôme Ferrari Philippe Forest Christian Garcin Patrick Grainville Yannick Haenel François Hartog Philippe Jaenada Ismaël Jude Maylis de Kerangal Julia Kristeva Dany Laferrière Marc Lambron Linda Lê Gilles Leroy Jean-Michel Maulpoix Catherine Millet Jean-Marc Parisis Laurence Plazenet Sylvain Prudhomme Bernard Quiriny Thomas B. Reverdy Oliver Rohe Olivier Rolin Tiphaine Samoyault Laurent Seksik Antoine Volodine Julie Wolkenstein

Les petites mécaniques

Les petites mécaniques

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 165

'Le rêve en sa mémoire perdait de sa fraîcheur, mais non de sa force, et si la violence du songe demeurait, ainsi que les multiples détails de la scène comme par exemple les gestes des deux hommes, le bras nu de la femme au carrosse poussiéreux, la jeune femme ne parvenait plus que très rarement, et à chaque fois avec une peine accrue et une intensité moindre, à éprouver la trouble émotion née de son rêve, ce vertige qui nouait et dénouait ses entrailles quand les chocs des coups résonnaient sur le pilier, et que l'église s'anéantissait tout entière.Aussi, afin de pouvoir à loisir retrouver ce qu'elle n'avait jusqu'alors jamais connu, pas même lors des étreintes fatiguées du vieux comte qui l'avait épousée, Beata Désidério eut-elle l'idée de faire peindre son rêve.'

Parfums

Parfums

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 224

En 63 textes, d’« Acacia » à « Voyage », Philippe Claudel évoque autant de parfums de l’enfance et de l’adolescence. Chaque évocation fait resurgir un monde oublié, dont certaines traces demeurent : l’après-rasage du père, la crème solaire de la mère, les cheveux soyeux des premières amoureuses, les Gauloises et les Gitanes, la cannelle des gâteaux et du vin chaud, le charbon qui réchauffe, l’encre de l’écolier, le foin des champs, le pull-over de l’oncle... Des senteurs douces ou âcres, simples ou raffinées. Au fil du récit, se dessine un paysage de sapins, de champs à la terre noire et de rivières, et revit un monde de gens simples et vrais, pour lesquels leur lit de naissance est celui de leur mort. En leur rendant hommage, pour la première fois, et « malgré lui », Philippe Claudel se raconte. Il raconte ses origines, sa Nancy natale, Dombasle, la ville où il est né et habite toujours, ses parents, ses sœurs, comme il ne l’a jamais fait.

Petit lexique intranquille de la télévision

Petit lexique intranquille de la télévision

Auteure: Philippe Lefait ,

Nombre de pages: 252

« Un petit lexique amoureux est une occasion de dire qu’il y a aussi dans le journalisme de la naïveté, de l’utopie et de l’idéal, donc beaucoup d’affect. Dans ce métier, à vingt-cinq ans, on veut refaire le monde ; à quarante-cinq, on essaie d’en limiter les dégâts ; après on pense à autre chose, à moins que, dans le courrier du matin après une émission, on ait lu : « Merci de me donner matière à réfléchir, pas du prêt-à-penser. » Le propos est amoureux et toujours passionné. Il s’agit d’un vécu de terrain. De l’écriture du journal à la suppression de la publicité à la télé par Nicolas Sarkozy. Du grand reportage au « tout info ». Du journalisme comme moyen de rentabilité au téléspectateur devenu le consommateur d’un « produit » en boucle. Du plaisir d’accueillir un bel auteur qu’on a envie de suivre à la minuscule jouissance du scoop. De la volonté de faire réfléchir à la fabrique de l’illusion. Du grand public à la ménagère de moins de cinquante ans. Du smartphone et du web qui feraient de vous et moi un grand reporter du monde à la communication mondialisée et occidentalisée. De l’information au « temps ...

Inconnu à cette adresse

Inconnu à cette adresse

Auteure: Kathrine Kressmann Taylor ,

Nombre de pages: 187

Ils sont tous deux allemands. L'un est juif, l'autre non, et leur amitié semble indéfectible. Ils s'expatrient pour fonder ensemble une galerie d'art en Californie, mais, en 1932, Martin rentre en Allemagne. Au fil de leurs échanges épistolaires, Max devient le témoin impuissant d'une contamination morale sournoise et terrifiante : Martin semble peu à peu gagné par l'idéologie du IIIe Reich. La tragédie ne fait que commencer...

La Nouvelle Revue Française (n° 608) - De la tête aux pieds (Avril 2014)

La Nouvelle Revue Française (n° 608) - De la tête aux pieds (Avril 2014)

Auteure: Collectifs ,

Nombre de pages: 192

Avril 2014

Le bruit des trousseaux

Le bruit des trousseaux

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 96

"Le regard des gens qui apprenaient que j'allais en prison. Surprise, étonnement, compassion. " Vous êtes bien courageux d'aller là-bas !" Il n'y avait rien à répondre à cela. Le regard me désignait comme quelqu'un d'étrange, et presque, oui, presque, quelqu'un d'étranger. J'étais celui qui chaque semaine allait dans un autre monde; Je pensais alors au regard qui se pose sur celui qui dit : "Je sors de prison." Si moi, déjà, j'étais l'étranger, lui, qui était-il pour eux ?"

Itinéraire spiritueux

Itinéraire spiritueux

Auteure: Gérard Oberlé ,

Nombre de pages: 280

« Spirituel et sipritueux dérivent de la même racine. Enfant, c'est à l'église et au bistrot que le narrateur d'Itinéraire spiritueux a appris la musique, par des cantiques et des chansons à boire. Il a poussé comme un lys des champs entre eau bénite et eau-de-vie, à une époque et dans un milieu où la mode était aux bons maris, bons pères, bons ouvriers et bons chrétiens. La pratique quotidienne de ces vertus demandait des compensations. C'est dans la bouteille qu'on allait les chercher le plus souvent. Trajets toujours arrosés, itinéraire romanesque débordant, avec bacchanales et gueules de bois domestiques ou exotiques, roulis et tangages, voies solennelles et culs-de-sac, beaux accords et lourdes factures, blandices et brouillards, soixante années de croisières où les vents ont soufflé comme des désirs en fête, avec des récifs où chantent les sirènes, des ports sans angoisse, des cabarets de la dernières chance et, toujours, de nouveaux appareillages. L'ancien mot ivrongne est l'anagramme de vigneron. J'ai voulu célébrer les deux dans un récit familier et burlesque où croisent aussi des poètes et des paysans, des bonnes filles et des vilains...

Jean-Bark

Jean-Bark

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 96

« J’ai connu un Jean-Marc. Il y en avait au même moment des dizaines d’autres. J’en suis sûr. J’aimais ta géométrie variable, que je n’ai jamais constatée mais que je supposais. Tu avais l’art de l’adaptation. Ce qui t’importait, c’était moins toi-même que celui qui te faisait face. Tu ne te mettais jamais en avant. Tu faisais exister l’autre. Il devenait à ton contact l’être soudainement le plus important. Tu étais changeant, arc-en-ciel. Je te soupçonnais de pouvoir dire à l’un quelque chose et au suivant son contraire. Aucune hypocrisie dans cela. Tu n’étais pas là pour juger des opinions. Tu nous prenais comme nous étions. Tu nous donnais ce que nous espérions trouver. Tu savais, pour l’être toi-même, qu’un auteur est plus fragile qu’une libellule. Il te fallait tout simplement préserver les conditions dans lesquelles ses ailes pouvaient continuer à se déployer, fines et somptueuses. »

Écrire le présent

Écrire le présent

Auteure: Dominique Viart , Gianfranco Rubino ,

Nombre de pages: 256

La littérature contemporaine a conquis sa place dans la recherche universitaire. Mais s’intéresser au présent de la littérature ne décide pas de ce que la littérature dit au sujet du présent, ni comment elle traite de l’époque actuelle. De quelle manière les écrivains mettent-ils en forme esthétique un temps naturellement fugace ? Comment affrontent-ils les injonctions de l’actualité et la concurrence de media plus réactifs ? Cet ouvrage entreprend de réfléchir aux genres littéraires du présent : il étudie leurs modes d’intellection de l’immédiat, le traitement narratif du quotidien, interroge la réception littéraire de l’événement, les récits et réflexions que les écrivains élaborent autour d’un présent social en constante mutation. Baudelaire identifiait la modernité à son goût pour « le transitoire, le fugitif, le contingent ». Si le régime d’historicité contemporain est plus « présentiste » que moderne, qu’en est-il de ce présent, visiblement plus hanté par sa mémoire que projeté dans l’avenir ? Et comment la littérature, intempestive par excellence et qui suppose le temps long de l’écriture, peut-elle écrire...

Le lieu essentiel

Le lieu essentiel

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 159

« Ce qui me plaît dans la montagne comme dans l’écriture, c’est de me trouver confronté à quelque chose qui me dépasse, de façon humaine, et d’essayer d’y trouver ma voie, que ce soit sur une paroi ou dans un roman. » Passionné d’escalade et d’alpinisme, amoureux de littérature alpine, admirateur des pionniers des sommets, Philippe Claudel nourrit depuis l’enfance une passion viscérale pour le milieu d’altitude. Espace physique, mais aussi livresque, la montagne entretient de nombreuses analogies avec l’écriture : l’alpiniste et l’écrivain, des conquérants de l’inutile ? Tous deux se rejoignent dans ce lieu essentiel, empreint de passion et d’humilité. Dirigée par Fabrice Lardreau, la collection « versant intime » propose des rencontres avec de grandes figures des lettres, des arts, des sciences ou du voyage, passionnées par la montagne et, plus largement, par la nature. Elle invite le lecteur à pénétrer leur jardin secret et à découvrir leur rapport aux éléments, mais aussi leurs lectures, leurs voyages, et leur émerveillement devant la beauté (parfois fragile) du monde.

Les petites mécaniques

Les petites mécaniques

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 165

'Le rêve en sa mémoire perdait de sa fraîcheur, mais non de sa force, et si la violence du songe demeurait, ainsi que les multiples détails de la scène comme par exemple les gestes des deux hommes, le bras nu de la femme au carrosse poussiéreux, la jeune femme ne parvenait plus que très rarement, et à chaque fois avec une peine accrue et une intensité moindre, à éprouver la trouble émotion née de son rêve, ce vertige qui nouait et dénouait ses entrailles quand les chocs des coups résonnaient sur le pilier, et que l'église s'anéantissait tout entière.Aussi, afin de pouvoir à loisir retrouver ce qu'elle n'avait jusqu'alors jamais connu, pas même lors des étreintes fatiguées du vieux comte qui l'avait épousée, Beata Désidério eut-elle l'idée de faire peindre son rêve.'

Le monde sans les enfants et autres histoires

Le monde sans les enfants et autres histoires

Auteure: Philippe Claudel ,

Nombre de pages: 192

Les enfants aujourd'hui ne s'en laissent pas conter, mais ce sont néanmoins des enfants, avec leurs angoisses, leur naïveté, leurs interrogations, leurs espoirs. Ces histoires, souvent cocasses et drôles, leur ouvrent une fenêtre poétique et parfois philosophique sur le monde. Au fil des pages, on croise des fées maladroites, des balayeuses de soucis, des chasseurs de cauchemars, des fillettes qui inventent des vaccins pour rendre les gens heureux, et d'autres personnages pleins de tendresse. Toujours avec pudeur et émotion, Philippe Claudel aborde, grâce à eux, des sujets graves ou tabous, comme la maltraitance, la maladie, la guerre, la mort, la différence, mais aussi tout simplement ces petites peurs ou ces complexes que l'on doit vaincre pour devenir grand. Ces histoires à partager en famille sont une invitation au dialogue, au débat avec les adultes une fois le livre refermé car les grandes personnes oublient trop facilement les enfants qu'elles ont été, et leur responsabilité à l'égard des générations à venir. De superbes illustrations de Pierre Koppe accompagnent ce livre touchant et poétique, pour petits et grands.

Les Playmobil ne jouent pas à cache-cache

Les Playmobil ne jouent pas à cache-cache

Auteure: Fanny PERDEREAU ,

Nombre de pages: 21

Les Playmobil ne jouent pas à cache-cache - Fanny Perdereau Une jeune fille se remet difficilement de la mort de son frère.



X
FERMER