Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 39 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Esclaves

Esclaves

Auteure: Olivier Grenouilleau ,

Nombre de pages: 256

Comment percevait-on l'esclave dans les sociétés esclavagistes, lorsque l'esclavage était légal et que nombre d'hommes libres pouvaient risquer d'y être plongés ? C'est à cette question que les auteurs de ce livre ont tenté de répondre, en confrontant des situations issues des mondes gréco-romains antiques, d'Afrique noire et du monde musulman à celles des modèles esclavagistes de l'Amérique coloniale. De ces approches diverses à travers le temps et l'espace, entre histoire, droit et anthropologie, ressortent de grandes différences entre les sociétés, mais aussi des points de rapprochement. Ainsi, généralement considéré comme une chose et parfois rapproché de l'animal, par son maître comme par ceux désirant légitimer l'institution esclavagiste, l'esclave demeure cependant toujours perçu par eux comme un homme (en droit comme en fait), et donc comme un être humain qui, tout en ne cessant jamais totalement d'être ainsi reconnu, peut être à volonté réduit et/ou assimilé à la condition souhaitée par son maître. Apparaît ainsi l'une des caractéristiques premières de tout système esclavagiste : le pouvoir discrétionnaire du « maître » faisant...

Quand les européens découvraient l'Afrique intérieure

Quand les européens découvraient l'Afrique intérieure

Auteure: Olivier Grenouilleau ,

Nombre de pages: 352

Alors que les premiers contacts remontent au milieu du XVe siècle, les Européens se sont longtemps contentés d’aller chercher en Afrique subsaharienne des esclaves pour les plantations d’Amérique, et pour cela ils n’avaient nul besoin de contrôler ni d’explorer le pays. Ce n’est qu’avec l’essor du mouvement abolitionniste et la prohibition de la traite négrière (1807 pour l’Angleterre) que certains voyageurs ont porté sur l’Afrique intérieure un regard différent. Ils se sont attachés à en connaître la géographie, à en évaluer le potentiel et à en approcher les peuples de près. Si le racisme et les préjugés ne sont pas absents de leurs récits de voyage, l’estime et parfois la bienveillance sont également là. Cinq Britanniques, parmi lesquels le célèbre Mungo Park, et deux Français, dont le « découvreur » de Tombouctou René Caillié, ont laissé de passionnantes observations et évoqué leurs multiples rencontres « à hauteur d’homme » avec les habitants d’une dizaine de pays (aujourd’hui le Mali, le Sénégal, le Niger, la Gambie...). Bien loin du ton dominateur et avide des récits des années 1850 et suivantes, ces textes...

La révolution abolitionniste

La révolution abolitionniste

Auteure: Olivier Grenouilleau ,

Nombre de pages: 512

Dans cette nouvelle étude d’histoire globale, Olivier Grenouilleau revisite à neuf les trois grandes dimensions d’un très vieux sujet : chronologique, en remontant dans le passé à partir des XVIIIe et XIXe siècles, parfois jusqu’à l’Antiquité ; géographique, en portant le regard au-delà du monde occidental, jusqu’à la Chine, au Japon et aux mondes musulmans ; thématique, en dépassant l’histoire des religions, pour se pencher sur l’analyse de la pensée et des pratiques politiques, la géopolitique et les relations internationales. Loin de se réduire à la France et à Victor Schœlcher ou aux États-Unis et à l’Atlantique colonial, la question de l’abolitionnisme couvre en effet un large spectre. Si l’esclavage n’est jamais allé de soi (sinon pourquoi aurait-on inventé tant d’alibis pour le légitimer ?), ce n’est qu’à partir de la fin du XVIIIe siècle que des hommes se sont élevés afin non de le réformer ou de l’« humaniser », mais de l’abolir. L’auteur montre que ce caractère profondément révolutionnaire et largement méconnu du projet abolitionniste se conjuguait avec un réformisme de l’action. Apparu autour de...

Les traites des Noirs

Les traites des Noirs

Auteure: Olivier Pétré-Grenouilleau ,

Globale, « monstrueuse » par ses dimensions comme par son objet, l’histoire de la traite est écartelée en de nombreux sous-ensembles dont il est difficile de maîtriser la totalité. C’est pourquoi, dans cet ouvrage, Olivier Grenouilleau se propose de dépasser le stade de la monographie, de l’analyse statistique ou thématique (même si, en ces domaines, il reste et restera toujours beaucoup à faire). Ce faisant, il délaisse un peu ce qui est maintenant le moins mal connu – l’histoire de la traite et de ses modalités pratiques –, pour s’intéresser, en amont et en aval, à ses implications et à ses conséquences, bref à la place et au rôle de la traite dans l’Histoire. Cette approche permet d’offrir au grand public une synthèse abordant, même très succinctement, l’essentiel de ce qui se rapporte à la traite des Noirs, dont l’histoire, aux implications mémorielles douloureuses, est ainsi replacée dans une perspective globale.

Les traites négrières. Essai d'histoire globale

Les traites négrières. Essai d'histoire globale

Auteure: Olivier Pétré-Grenouilleau ,

Nombre de pages: 736

Monstrueuse, la matière de ce livre l'est, pour deux raisons. Le sujet, d'abord : le trafic d'hommes noirs, infâme trafic jusque dans les justifications qu'on a voulu lui trouver. Monstrueuse aussi, son étendue dans l'espace, de l'Afrique à la Méditerranée orientale puis de l'Afrique aux Amériques ; et dans le temps, puisque cette histoire est longue de près de quatorze siècles. Il fallait à Olivier Pétré-Grenouilleau, pour maîtriser dans sa totalité l'étude de ce trafic et l'ériger en objet historique, une approche globale, qui mettrait en relation l'histoire de l'esclavage avec d'autres domaines de la recherche historique - histoire des idées, des comportements, de l'industrialisation... Cette méthode comparative, alliée à une vision à la fois panoramique et plongeante, permettrait de découvrir comment des logiques différentes, propres à l'Afrique noire, au monde musulman et à l'Occident, ont pu se connecter pour donner naissance aux traites négrières. Comment, une fois pris le pli, enclenché l'engrenage négrier, les traites ont évolué jusqu'à leur terme, résultat d'une dynamique abolitionniste, certes ambiguë, mais radicale. De l'esclavage...

Et le marché devint roi

Et le marché devint roi

Auteure: Olivier Grenouilleau ,

Nombre de pages: 240

Le marché est-il utile ? Est-il légitime ? Est-il nécessaire ? Ces questions occupent aujourd’hui une telle place dans le débat public qu’elles semblent nées de la crise actuelle ; et pourtant, elles n’ont cessé d’être posées depuis l’apparition des premiers échanges marchands. D’où l’importance, pour comprendre notre monde, de se plonger dans l’histoire passionnante du débat qui a vu s’opposer, sur la longue durée, critiques et défenseurs du marché, de l’Antiquité à nos jours – d’Aristote à Amartya Sen en somme. En révélant les racines profondes des controverses contemporaines, ce livre ne jette pas seulement une lumière nouvelle sur notre temps ; il dessine surtout les méandres de la lente affirmation éthique du capitalisme, en dévoilant le mécanisme par lequel le marché est peu à peu parvenu à imposer l’illusion qu’il se situerait hors de portée de toute critique. Car aujourd’hui, tout-puissant, le marché semble ne plus devoir répondre à d’autres règles que les siennes. Pourtant, nombreux sont ceux qui le dénoncent comme injuste et cynique : se trompent-ils de combat ? Un retour à un capitalisme vertueux est-il...

Nos petites patries. Identités régionales et État central, en France, des origines à nos jours

Nos petites patries. Identités régionales et État central, en France, des origines à nos jours

Auteure: Olivier Grenouilleau ,

Nombre de pages: 288

Comment des identités ont-elles pu se cristalliser à l’échelle de "pays" transformés en régions ? Et, surtout, comment ont-elles été perçues par l’État central ? Pour tenter de répondre à ces questions sans cesse rebattues mais toujours à partir de points de vue spécifiques, l’auteur nous propose ici une approche originale, globale et sur la longue durée. Globale en appréhendant les multiples facettes de ce vaste problème, qu’elles soient géographiques, politiques, économiques, sociales, littéraires ou encore culturelles. Sur la longue durée en l’abordant depuis l’époque des pagi gallo-romains jusqu’à aujourd’hui, en passant par le temps des principautés médiévales, lorsque se sont sans doute cristallisées ces premières identités, à un moment où la France se constituait, elle aussi. Ce faisant, on comprend mieux comment le vrai faux débat entre Girondins et centralisateurs, République et régionalisme, a contribué à renforcer les oppositions, à favoriser les formes d’instrumentalisation. Qui sait aujourd’hui, par exemple, que les "provinces" administratives ont d’abord été façonnées par l’État monarchique afin de...

La traite des Noirs

La traite des Noirs

Auteure: Olivier Pétré-Grenouilleau ,

Nombre de pages: 128

Grâce à des recherches anglaises en particulier, l'histoire de la traite des Noirs est mieux connue, l'auteur présente une synthèse en relevant les zones d'ombre, notammenles débuts et la fin de l' «infâme trafic» . Il étudie les différentes traites européennes, il analyse la portée et les conséquences du phénomène négrier.

L'empire colonial français : de l'histoire aux héritages - XXe-XXIe siècles

L'empire colonial français : de l'histoire aux héritages - XXe-XXIe siècles

Auteure: Hubert Bonin ,

Nombre de pages: 432

Aux XIXe et XXe siècles, la France s’est affirmée comme une grande puissance coloniale (Maghreb, Afrique, Asie, Océanie). Elle a été marquée par une politique d’expansion inscrite dans son histoire politique, économique, culturelle. Cet ouvrage aborde les débats qu’elle a suscités : effets de ces politiques en Métropole et dans les pays colonisés, organisation, contrôle et exploitation de ces territoires, cultures ultramarines, interaction entre colonisateurs et colonisés, montée des mouvements d’indépendance... Ces questions montrent le poids d’un héritage toujours vivant où tabous, mémoires, identitarisme et troubles sociétaux n’en finissent pas de faire (re)vivre cette France colonisatrice. Afin de nourrir ces discussions et d’en apporter un écho, des parties thématiques confrontent les faits, leurs effets matériels, humains et culturels au cours de l’Histoire, et les héritages transmis au temps présent. Une large bibliographie est reliée à chaque chapitre, ce qui facilite son utilisation.

Abolir l'esclavage

Abolir l'esclavage

Auteure: Olivier Pétré-Grenouilleau ,

Nombre de pages: 320

À partir de la seconde moitié du xviiie siècle, pour la première fois dans l’histoire du monde, des hommes et des femmes s’assemblèrent afin, non pas de réformer le système esclavagiste ou bien d’aider à l’affranchissement de certains esclaves, mais de mettre un terme définitif à l’institution esclavagiste dans son ensemble. Cette « formidable expérience », comme l’ont appelée les abolitionnistes anglais, a depuis lors suscité maintes interprétations. Mais l’essentiel de l’effort a porté en direction de l’abolitionnisme britannique, ainsi qu’à la recherche de la cause ou du facteur capable d’expliquer cette profonde mutation. Quelques-uns des meilleurs spécialistes internationaux de l’histoire de l’abolitionnisme occidental ont bien voulu, ici, se prêter à un autre exercice : essayer, non pas d’expliquer, mais de comprendre comment les abolitionnistes percevaient eux-mêmes les choses, en se focalisant pour cela sur trois pays de l’Europe continentale, la France, le Portugal et la Suisse. On comprend alors combien le combat mené par les abolitionnistes était véritablement révolutionnaire, mais aussi combien ces derniers...

Histoire de l'islamisation française 1979 - 2019

Histoire de l'islamisation française 1979 - 2019

Auteure: Collectif ,

Nombre de pages: 688

La France, de près ou de loin, côtoie l’islam depuis ses débuts. De la conquête de l’Espagne et la maîtrise de la Méditerranée jusqu’aux guerres de décolonisation, en dehors de quelques rares périodes d’accalmie, cette relation ne fut qu’une longue suite de guerres et de conflits.Mais, depuis la fin des années soixante et l’arrivée en métropole d’une immigration musulmane de plus en plus importante, un changement majeur s’est produit : l’islam ne fait plus seulement valoir ses revendications au-delà des frontières mais au coeur de l’hexagone. Préceptes vestimentaires et alimentaires, place de la religion à l’école et dans l’entreprise, liberté d’expression et de conscience, statut de la femme, relations avec les fidèles d’autres religions : depuis maintenant quarante ans les élites politiques et médiatiques se voient sans cesse confrontées au défi d’une religion puissante qui n’a jamais rien cédé. Qu’ont-elles fait, qu’ont-elles dit et écrit pour défendre notre bien commun, la République ? Quasiment rien.C’est ce renoncement que ce livre se propose de rappeler, sans y ajouter quoi que ce soit. Rappeler les faits,...

Revue des Deux Mondes juin 2019

Revue des Deux Mondes juin 2019

Auteure: Charles Ficat , Lucien d'Azay , Aurélie Julia , Ran Halévi , Jacques De Saint Victor , Chantal Thomas , Olivier Grenouilleau , Alain Minc , Valérie Toranian , Robert Kopp , Pierre-André Taguieff , Jean-Pierre Naugrette , Jean-Paul Clément , Marin de Viry , Sébastien Lapaque , Sophie Fontanel , Pierre Peyré , Daniel-Henri Pageaux , Christian Manso , Camille Laurens , Renaud Girard , Frédéric Pichon , Bernard de Montferrand , Eryck de Rubercy , Annick Steta , Alissa Descotes-Toyosaki , Olivier Cariguel , Laurent Gayard , Patrick Kéchichian , Michel Delon , Stéphane Guégan , Frédéric Verger , Richard Millet , Bertrand Raison , Jean-Luc Macia ,

Nombre de pages: 196

Notre nouveau numéro abordera le thème de la haine française contre les élites, les riches, l’Etat, Paris... à travers l’histoire et différents personnages emblématiques (Voltaire, Marie-Antoinette...). Il est en kiosque aujourd’hui, vendredi 24 mai et sera en librairie le 3 juin. Dossier – Au cœur de la haine → Les haines hexagonales par Ran Halévi Ran Halévi s’interroge sur les constituants historiques de la haine et sur ce qui en fait une singularité française. D’après lui, la haine fait partie de notre leg révolutionnaire. → De la « haine de soi » à la haine des élites (sur un impensé « petit-bourgeois ») par Jacques de Saint Victor La haine de soi est un trait marquant de la bourgeoisie du XXe siècle. Les années deux mille renversent la donne, seulement le retour d’une certaine forme de dignité de soi s’accompagne d’une haine des élites, analyse Jacques de Saint Victor. → Marie-Antoinette Messaline par Chantal Thomas Marie-Antoinette est très tôt la cible de violents pamphlets : on voit en elle la cause de tout le mal moral et social. Chantal Thomas explique pourquoi une telle aversion se focalise sur la reine, et non sur...

Les sœurs de Solitude

Les sœurs de Solitude

Auteure: Arlette Gautier ,

Nombre de pages: 276

À la base de l’esclavage aux Antilles, où sévit le système de la plantation, on trouve le ravalement de l’esclave au rang d’une « marchandise » corvéable et malléable à merci, mais – et c’est là où réside l’originalité de la thèse d’Arlette Gautier –, on constate une division sexuelle du travail : aux esclaves hommes, la technique, les outils, voire les armes, aux esclaves femmes, la fonction de reproduction, les travaux peu qualifiants, ce qui n’exclut ni leur périllosité ni leur pénibilité. Et parce que le maître blanc perpétue dans l’esclavage sa propre idéologie du pouvoir viril, parce que l’esclave homme y trouve partiellement son compte dans des conditions qui restent inhumaines, l’abolition de l’esclavage n’entraînera pas la fin de la suprématie masculine et la domination de la femme par l’homme. Arlette Gautier, tout en procédant à une rigoureuse investigation scientifique, aborde le sujet à partir d’un point de vue dérangeant, celui des femmes revendiquant, à travers les vicissitudes de l’histoire, le juste prix de leur travail social, renvoyant presque dos à dos le maître blanc et le mari noir. Cependant,...

Conquistadores, négriers et inquisiteurs

Conquistadores, négriers et inquisiteurs

Auteure: Eric Roulet ,

Nombre de pages: 420

Le conquistador, le négrier et l'inquisiteur sont trois grandes figures qui émergent de l'oeuvre de Bernard Grunberg. Ils ont participé à la conquête du Nouveau Monde, assujetti et exploité les populations rencontrées et connecté les espaces à l'échelle planétaire. Qu'ils soient bons ou mauvais, ils appartiennent profondément à l'univers dans lequel ils évoluent. Ils ont, chacun à leur façon, fait le XVIe siècle.

Esclavage et servitude aux Antilles

Esclavage et servitude aux Antilles

Auteure: Jean-Gabriel Montauban , Dominique Aimé Mignot ,

Nombre de pages: 372

De l'Antiquité à la traite des Noirs, ce livre apporte un éclairage passionnant, parfois surprenant de facettes très diverses de l'esclavage. L'esclavage, à toutes les époques, est un crime contre l'Humanité. Il est important de disséquer le phénomène, et particulièrement de le comprendre. Des servitudes antiques aux traites transocéaniennes, jusqu'aux esclavages qui souillent notre temps, il y a un seul et même fil conducteur : le déni de l'être humain.

Revue des Deux Mondes novembre 2017

Revue des Deux Mondes novembre 2017

Auteure: Richard Millet , Jean-Paul Clément , Michel Delon , Sébastien Lapaque , Frédéric Verger , Annick Steta , Jean-Luc Macia , Olivier Cariguel , Robert Kopp , Valérie Toranian , Stéphane Guégan , Bertrand Raison , Marin de Viry , Patrice Gueniffey , Maryvonne de Saint Pulgent , Olivier Grenouilleau , Fatiha Boudjahlat , Fabrice d'Almeida , Laurent Wetzel , François-Henri Désérable , Eric Sartori , Michel Porret ,

Nombre de pages: 216

Dossier : Faut-il supprimer le roman national ? → Entretien avec Pierre Nora : « L’histoire de la France a été le nerf de l’unité nationale » Depuis les années 60, l’enseignement de l’histoire suscite des controverses. L’approche chronologique est stigmatisée ; à l’histoire, on préfère la mémoire. Pierre Nora rappelle l’enjeu des polémiques et met en garde contre l’instrumentalisation de l’histoire. → Les trois grands récits qui ont forgé notre passé par Patrice Gueniffey Mythe troyen de la France, mythe romain puis mythe des droits de l’homme et de la raison : tels sont, pour Patrice Gueniffey, les trois récits qui ont bâti notre passé. → Entretien avec Patrick Boucheron : « L’histoire est diverse, plurielle et complexe » La parution de l’Histoire mondiale de la France (Seuil, janvier 2017) a déclenché les plus vifs éloges comme les plus sévères critiques. Patrick Boucheron revient sur le projet de cet ouvrage et sur sa réception. → Au-delà de l’écume médiatique par Olivier Grenouilleau Olivier Grenouilleau analyse le rôle de l’histoire à l’école et s’intéresse aux manières de faire évoluer son...

Les révoltes blanches à Saint-Domingue aux XVIIe et XVIIIe siècles

Les révoltes blanches à Saint-Domingue aux XVIIe et XVIIIe siècles

Auteure: Charles Frostin ,

Nombre de pages: 272

Constituée au xviie siècle par l’absorption du tiers d’Hispaniola (ou Santo Domingo), grande Antille auparavant possession espagnole, la « Partie française de l’Isle Saint-Domingue » connut au siècle suivant un développement économique impressionnant. Peuplée en 1681 de 2 000 esclaves et de 4 000 Blancs, elle comptait, en effet, un siècle plus tard, en 1789, près d’un demi-million d’esclaves à côté de 31 000 Blancs. Ce chiffre record de Noirs, inconnu des autres Antilles, reflétait la puissance de Saint-Domingue qui, forte de ses « habitations sucrières » exigeant de plus en plus d’esclaves, faisait alors la prospérité des ports atlantiques français, à la fois par les profits tirés de la traite négrière et par l’afflux des cargaisons de sucre raffinées sur place avant d’être redistribuées à l’intérieur du royaume. Communément, on retient de l’histoire de Saint-Domingue son « miracle économique » du xviiie siècle suivi du déferlement des révoltes noires facilité par les événements de la Révolution française. C’est oublier un phénomène de longue date remontant aux années 1660. Il s’agit des fréquentes séditions...

Être esclave

Être esclave

Auteure: Catherine COQUERY-VIDROVITCH , Éric MESNARD ,

Nombre de pages: 330

Synthèse des apports de l'historiographie internationale sur l'esclavage en Afrique et aux Amériques, ce livre contribue à une meilleure connaissance d'un phénomène majeur de notre histoire et rappelle que les principaux acteurs en furent les esclaves eux-mêmes. En restituant l'intensité des échanges noués entre l'Afrique et les Amériques, il dépasse une vision européocentrique encore dominante dans l'historiographie française. En Afrique, aux Antilles et sur le continent américain, les esclaves ont été des acteurs majeurs et pourtant largement mésestimés de l'histoire. À rebours de l'historiographie dominante, ce livre, qui repose notamment sur les nombreux récits de vie qu'ils ont transmis, s'attache ainsi à montrer qu'ils ont contribué à l'évolution culturelle et sociale des côtes et de l'arrière-pays africains, à la création de nouvelles sociétés métissées aux Amériques ou à l'invention de formes de résistance. En restituant l'intensité des échanges noués entre l'Afrique et les Amériques, et en décrivant l'importance de phénomènes tels que la traite dans l'Atlantique sud ou la généralisation de l'esclavage interne précolonial dans...

Afrocentrismes

Afrocentrismes

Nombre de pages: 406

Il y a un demi-siècle, le chercheur sénégalais Cheikh Anta Diop posait la question de la négritude de l'Egypte et de l'antériorité des civilisations nègres. Aujourd'hui, c'est d'Amérique du Nord que nous viennent les échos d'une telle contestation de l'histoire écrite par les Blancs. Les thèmes en sont multiples. Ne serions-nous pas tous les enfants d'une Eve noire ? La première civilisation ne fut-elle pas africaine, rayonnant ensuite de son berceau égyptien jusque dans la Grèce classique ? La déesse Athéna n'avait-elle pas une origine noire ? Les Hébreux n'auraient-ils pas eu l'Ethiopie pour vraie patrie ? La réécriture du passé des Africains, vu à la lumière de l'Egypte pharaonique, suscite une relecture du passé européen. Les humanités gréco-latines se voient opposer des humanités négro-égyptiennes. Des jeunes Noirs des métropoles des pays du Nord apprennent les hiéroglyphes et chantent contre la Babylone des Blancs. Et dans les pays du Sud, les Bantous sont érigés en équivalents des Aryens. Plus loin, l'Amérique aurait été découverte et peuplée par des Noirs, déjà présents dans les civilisations précolombiennes. Toute...

Des lois indignes?

Des lois indignes?

Auteure: Marc Olivier Baruch ,

Nombre de pages: 352

En décembre 2005, dix-neuf des historiens les plus réputés de notre pays exigèrent l’abrogation de plusieurs lois en vigueur. La cause devait être grave pour que des professeurs au Collège de France, des membres de l’Académie française, des érudits respectés, des auteurs à succès et un ancien ministre jugent que la liberté d’expression se trouvait menacée par des textes « indignes d’un régime démocratique ». De quoi s’agissait-il ? D’abord d’une disposition, en vérité vite abrogée, enjoignant aux enseignants de souligner « le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord ». Puis de deux lois votées quatre ans plus tôt à l’unanimité par le Parlement : l’une qualifie l’esclavage de crime contre l’humanité, l’autre reconnaît le génocide arménien intervenu en 1915. Enfin, et aussi, de la loi Gayssot, qui depuis 1990 réprime la négation publique de l’assassinat systématique des juifs d’Europe par les nazis et leurs complices. Rien là-dedans qui bride, empêche ou censure le travail du chercheur... sauf du chercheur négationniste. Marc Olivier Baruch tente de comprendre, en historien de...

Le Code Noir

Le Code Noir

Auteure: Jean-François Niort ,

Nombre de pages: 128

Texte fondateur du droit colonial français, le Code Noir a suscité beaucoup de confusions et d’erreurs, à commencer par son nom lui-même... Code Noir ou édit de mars 1685 ? Ecrit par Colbert ? Dont il n’existerait qu’une seule version ? Qui aurait réduit les esclaves à l’état de chose ? ... Présentant les acquis des recherches historiques récentes, cet ouvrage corrige un certain nombre d’idées reçues sur le Code Noir dont on n’a d’ailleurs toujours pas retrouvé à ce jour l’original aux Archives nationales.

Esclaves et esclavage dans les anciens pays du Burkina Faso

Esclaves et esclavage dans les anciens pays du Burkina Faso

Auteure: Maurice Bazemo ,

Nombre de pages: 272

Cette réflexion sans complaisance sur l'expérience vécue, depuis l'époque précoloniale et les conflits entre ethnies où les inégalités de développement se sont renforcées avec la diffusion de l'islam, acquiert, grâce au croisement des sources inédites de l'enquête orale et des données coloniales, la force d'une démonstration éclairant les difficultés actuelles de la société burkinabé.

Prostitution et Révolution

Prostitution et Révolution

Auteure: Clyde PLUMAUZILLE ,

Nombre de pages: 402

Dénoncée comme la part maudite mais nécessaire de l’urbanité, la prostitution est dépénalisée en 1791. Dépassant les fantasmes et les préjugés qui trop souvent résument l’histoire de la prostitution révolutionnaire, cette immersion dans le monde des prostituées et de ceux qui ordonnent leur activité interroge le rapport entre le moment révolutionnaire et l’activité prostitutionnelle. Que fut la prostitution au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, alors que sonne le glas des grands bordels de l’Ancien Régime? Quel rôle la Révolution a-t-elle joué à son égard? Sa dépénalisation a-t-elle constitué une révolution?Explorer cet angle mort de la recherche redonne vie aux modes d’existence des prostituées, met au jour les origines des politiques contemporaines de la prostitution et exhume un moment de l’histoire de la citoyenneté encore largement méconnu. Dans cette enquête où se côtoient femmes publiques, « honnêtes citoyens », policiers et hommes de loi, la prostitution révèle les frontières morales du projet révolutionnaire et propose une autre histoire de la sexualité en Révolution. Cette histoire est celle d’une libéralisation...

Noblesses de Bretagne

Noblesses de Bretagne

Auteure: Jean Kerhervé ,

Nombre de pages: 235

La noblesse est un thème porteur, et la Bretagne, différente du reste de la France par la forte densité et l'éclat changeant de sa population noble, offre pour la comprendre un champ d'analyse privilégié. Son exploration entraîne le chercheur, bien au-delà des simples sphères aristocratiques, jusqu'au coeur des sociétés traditionnelles. Les neuf «regards» rassemblés dans ce livre en fournissent la démonstration, que les auteurs se proposent de porter à la connaissance du public des recherches en cours, qu'ils tentent une synthèse de travaux publiés ou qu'ils s'attachent à développer des problématiques renouvelées grâce aux méthodes d'investigation de la sociologie ou de l'anthropologie sociale que les historiens savent fort bien aujourd'hui adapter aux exigences de leur discipline. On a choisi d'adopter une chronologie longue, des temps féodaux à l'aube du XXe siècle, et de varier les angles d'approche, des statuts juridiques et des liens d'homme à homme au cadre domestique, des options politiques aux engagements économiques, des contrastes sociaux à l'idéalisation d'un modèle de vie. Il s'agit avant tout de souligner la diversité des formes du...

Raconter la France

Raconter la France

Auteure: Laurent Avezou ,

Nombre de pages: 560

Tout Français cultivé entretient un dialogue intime et fort avec l’histoire de la France. Il en va ainsi parce que, de Clovis à nos jours, il s’est trouvé à chaque époque des hommes de talent et de conviction pour enquêter sur le passé du pays et y rechercher les clés du présent. Cette entreprise collective, à laquelle chaque siècle a donné ses couleurs propres, est transcendée par un certain nombre d’œuvres majeures (Voltaire, Michelet, Bloch, Braudel...). Mais que sait-on vraiment de « l’histoire de l’histoire de France », de cette réinvention en continu du « roman national », des évolutions dans la perception de ce qui rassemble et divise les Français ? Comment est-on passé du récit des hauts faits des princes à l’exaltation du peuple, de la révérence envers le sacré (Dieu, le Roi, la République, la Patrie...), à l’irrévérence de ceux qui ne veulent plus s’en laisser conter, de l’exaltation des épisodes glorieux à la levée des tabous sur les « pages noires » du passé national ?

Là où les nègres sont maîtres

Là où les nègres sont maîtres

Auteure: Randy j Sparks ,

Nombre de pages: 298

Au XVIII e siècle, Annamaboe, sur la Côte-de-l'Or (Ghana), est l'une des plaques tournantes de la traite négrière. L'ethnie des Fante qui contrôle le port se joue à merveille de la concurrence des Européens dans la gestion du commerce des esclaves. Une plongée dérangeante dans un " monde atlantique " esclavagiste et prospère. On sait les polémiques suscitées par la traite négrière et par la responsabilité des Européens et des Euro-américains dans l'esclavage et le commerce des esclaves. Randy J. Sparks élargit ce débat en revenant sur le terrain de façon dérangeante : au lieu de choisir les grands ports occidentaux du commerce triangulaire comme Liverpool, Nantes ou Middleburg, son attention s'est portée sur l'Afrique quand la traite atteint son zénith. Voici l'histoire du port d'Annamaboe, plaque tournante de la Côte-de-l'Or. Sans jamais perdre de vue la place de la traite dans l'économie-monde des échanges transatlantiques l'auteur fait revivre, avec d'étonnantes archives, ce que vécurent concrètement les hommes et les femmes de ce port où s'entrecroisent Anglais, Français, Danois... Tous contraints de négocier avec les grandes familles africaines ...

Brève Histoire des empires. Comment ils surgissent, comment ils s'effondrent

Brève Histoire des empires. Comment ils surgissent, comment ils s'effondrent

Auteure: Gabriel Martinez-Gros ,

Nombre de pages: 224

Ce livre tout à fait original est un petit essai d’histoire universelle. On pourrait dire aussi qu’il est une philosophie de l’histoire. Dans un style limpide et accessible, l’auteur traverse les siècles et les continents pour livrer une lecture surprenante, stimulante, de l’ascension et du déclin des empires depuis Rome jusqu’aux empires de Chine en passant par l’Islam, les Mongols et l’Inde des Moghols. Cette lecture audacieuse, qui place en son cœur les questions de la violence et de la paix et oppose le centre pacifique de l’empire et ses marges violentes, est inspirée de la pensée d’un grand théoricien de l’État et de l’Islam médiéval qui vécut au XIVe siècle, Ibn Khaldûn. Cette pensée universelle, d’une portée équivalente à celle de Marx ou de Tocqueville, l’une des seules sans doute qui ne soit pas née en Occident, est, plus qu’un fil rouge, l’armature de ce texte qui nous fait voyager à travers l’histoire des âges impériaux et entend aussi pointer tout ce que notre monde démocratique, né de la Révolution industrielle, a d’exceptionnel – peut-être d’éphémère.Professeur d’histoire médiévale du monde...

La Société des affects. Pour un structuralisme des passions

La Société des affects. Pour un structuralisme des passions

Auteure: Frédéric Lordon ,

Nombre de pages: 288

Voilà que les sciences sociales contemporaines se prennent de passion pour les « émotions ». Mais le risque est grand que ce « tournant émotionnel » les fasse tomber dans un individualisme sentimental qui porte à son comble l’abandon des structures, des institutions et des rapports sociaux, par construction coupables de ne pas faire de place aux choses vécues.Comment articuler les affects et les désirs des hommes avec le poids de détermination des structures ? Comment penser ensemble ces deux aspects également pertinents – et manifestement complémentaires – de la réalité sociale, que rien ne devrait opposer en principe ? Tel est le projet d’un « structuralisme des passions » qui fait travailler les concepts fondamentaux de Spinoza – le conatus et les affects – dans la pensée de Marx, Bourdieu et Durkheim. Et qui livre par là une nouvelle perspective sur la part passionnelle des structures du capitalisme et de leurs crises.Économiste devenu philosophe, Frédéric Lordon s’attache au fond par ce travail à la « réfection de nos sous-sols mentaux ». Parce que seule la destruction du socle métaphysique de la pensée libérale permet de concevoir...

Le Temps de l’Afrique

Le Temps de l’Afrique

Auteure: Jean-Michel Severino , Olivier Ray ,

Nombre de pages: 352

Le XXIe siècle sera celui de l’Afrique. On la croyait vide, rurale, animiste, pauvre, oubliée du monde. Or, cinquante ans après les indépendances, la voilà pleine à craquer, urbaine, monothéiste. Si la misère et la violence y sévissent encore, la croissance économique y a repris ; les classes moyennes s’y développent. Elle est désormais au centre de nouveaux grands enjeux mondiaux. Bref, elle était « mal partie » ; la voilà de retour – à grande vitesse. L’Europe a raté le virage d’un continent qui ne nous attend plus. Comment mieux le comprendre ? Démographie, économie, politique, diplomatie, cultures et religions : cet ouvrage présente différentes facettes de cette nouvelle Afrique, bientôt milliardaire, à mi-chemin du processus de peuplement le plus fulgurant qu’ait connu l’humanité. Sans passer sous silence les risques de sa métamorphose, il fait ressortir les forces et les espoirs qu’elle recèle. Jean-Michel Severino est directeur général de l’Agence française de développement (AFD). Il a été directeur du développement au ministère de la Coopération et vice-président de la Banque mondiale. Olivier Ray travaille auprès de...

Saint-Malo au temps des négriers

Saint-Malo au temps des négriers

Auteure: Alain Roman ,

Nombre de pages: 357

Michelet opposait Saint-Malo, la ville des corsaires, à Nantes, celle des négriers. Cette image, simpliste et flatteuse, avait de quoi satisfaire l'historiographie malouine, plus soucieuse de célébration que de précision. La réalité est pourtant incontournable : en cent cinquante ans, Saint-Malo a vu partir environ 250 expéditions de traite qui ont assuré le transport de près de 80 000 captifs africains. Cette réalité situe la patrie de Surcouf à la cinquième place des ports négriers français et la véritable question qui se pose à l'historien c'est justement de savoir pourquoi ce rang est si modeste. Et peut-on accepter ce jugement de Roger Vercel, fin connaisseur de l'âme malouine, qui affirmait dès 1948 : " Saint-Malo a vendu du bois d'ébène, avec le seul regret de n'en point vendre davantage " ? Une expédition négrière est une opération longue, complexe et coûteuse. S'appuyant sur une documentation abondante et, en grande partie inédite. Alain Roman en décrit les rouages. Avec lui nous rencontrons les armateurs qui rassemblent le capital et achètent les cargaisons nécessaires dans l'Europe entière. Au pied des remparts de la ville nous suivons...

L'Esclavage en Terre d'Islam

L'Esclavage en Terre d'Islam

Auteure: Malek Chebel ,

Nombre de pages: 506

Dans l'esprit de beaucoup l'esclavage est une affaire de mauvais Blancs, aujourd'hui rongés par les remords et la culpabilité. La traite ? Des négriers patibulaires ou des planteurs de canne à sucre sans foi ni loi et cyniques. Posant sur ces postulats un regard neuf, Malek Chebel fait le voyage au pays des esclaves, tant en Afrique orientale que dans les pays du Sahel, du Maghreb et du Golfe, au Proche-Orient et en Asie. Il en tire un constat terrible : l'esclavage est en réalité la pratique la mieux partagée de la planète, un phénomène quasi universel. Depuis plus de quatorze siècles, l'islam interdit de réduire quiconque en esclavage, croyant ou non-croyant, Blanc ou Noir. Pourtant, ce phénomène demeure encore vivace : l'islam couvre-t-il les esclavagistes ? Les encourage-t-il ? Qui s'en soucie dès lors que le tabou occulte ces questions qui dérangent ? Pour décrypter les nouvelles formes que prend la servitude dans le monde arabo-musulman, l'auteur reconstitue avec minutie le développement d'une culture esclavagiste qui s'est greffée sur l'islam.

Le Ressentiment dans l’histoire

Le Ressentiment dans l’histoire

Auteure: Marc Ferro ,

Nombre de pages: 224

Pourquoi une « guerre de cent ans » entre la France et l’Angleterre ? Pourquoi deux siècles de conflits entre la France et l’Allemagne ? Pourquoi des millénaires de persécutions entre juifs et chrétiens, et des siècles entre catholiques et protestants ? Pourquoi les Arabes invoquent-ils les croisades dans leurs chocs avec l’Occident ? Pourquoi les conflits sociaux et politiques à répétition ? Pour Marc Ferro, il faut y voir la part du ressentiment. Guerres de religion, révolutions, guerres nationales et de libération, fascisme et racisme, l’historien le plus créatif de sa génération passe l’histoire au crible de cette force obscure et ouvre des perspectives nouvelles. La violence dans l’histoire des hommes n’aurait-elle pas avant tout une origine psychologique ? Marc Ferro est directeur d’études à l’école des hautes études en sciences sociales. Il a notamment publié Histoire de France, Le Choc de l’islam et Les Individus face aux crises du XXe siècle.

Politique

Politique

Auteure: Jacques Henric ,

Nombre de pages: 296

Jacques Henric naît en décembre 1938. Il appartient à cette génération qui fait ses premiers pas quand se déclenche la Seconde Guerre mondiale. Ces temps tragiques –; la défaite, l'Occupation nazie, le gouvernement de Vichy, la Collaboration, la Résistance, les combats de la Libération, la découverte de l'extermination des Juifs... –; ne sont pas étrangers aux engagements politiques et littéraires qui seront plus tard les siens : l'adhésion au Parti communiste, les luttes anti-coloniales, le compagnonnage avec Tel Quel, le bref épisode maoïste, l'aventure d'Art press... Politique est le récit, tantôt grave tantôt drôle, du parcours d'un écrivain pour qui l'écriture et la politique, sans jamais se confondre, ont toujours tissé entre elles des liens complexes, comme ce fut le cas pour les avant-gardes littéraires du début du XXe siècle. Henric évoque ses rencontres avec Aragon, Genet, Adamov, Ionesco, Klossowski, Marguerite Duras, Philippe Sollers, Pierre Guyotat, Maurice Roche, Denis Roche, Bernard-Henri Lévy, Jean-Edern Hallier, Philippe Muray... Politique est aussi l'expression d'une révolte face aux falsifications de la mémoire ; en un temps où...

L' Europe et l’Islam

L' Europe et l’Islam

Auteure: Henry Laurens , John Tolan , Gilles Veinstein ,

Nombre de pages: 480

Voici l’histoire d’une relation tumultueuse sans laquelle il est impossible de comprendre notre temps. La conquête arabe, la décomposition de Byzance, les croisades, l’Espagne maure et la Reconquista, les échanges et les conflits du XVIIIe siècle, l’Empire ottoman, la colonisation européenne et la décolonisation : depuis 630, lorsque les armées de Constantinople et de Médine se disputèrent le contrôle de la Syrie-Palestine, les contacts entre l’Europe et le monde musulman n’ont cessé. Leur importance, leur richesse, leur variété, si manifestes pour celui qui connaît l’histoire, ne sont pourtant pas si évidentes pour tous. Pour les comprendre, il ne s’agit pas d’opposer les deux « civilisations » rivales que seraient, selon Samuel Huntington, Islam et Europe, mais d’explorer les relations multiples entre Génois et Tunisiens, Constantinopolitains et Alexandrins ou encore Catalans et Maghrébins, bref, entre tous les individus et les groupes qui ont forgé ce que nous appelons désormais l’Europe et le monde musulman, dont les racines s’enfoncent profondément dans un héritage religieux, culturel et intellectuel commun. Trois grands...

Saint-Malo au temps des négriers

Saint-Malo au temps des négriers

Auteure: Alain Roman ,

Nombre de pages: 357

Michelet opposait Saint-Malo, la ville des corsaires, à Nantes, celle des négriers. Cette image, simpliste et flatteuse, avait de quoi satisfaire l'historiographie malouine, plus soucieuse de célébration que de précision. La réalité est pourtant incontournable : en cent cinquante ans, Saint-Malo a vu partir environ 250 expéditions de traite qui ont assuré le transport de près de 80 000 captifs africains. Cette réalité situe la patrie de Surcouf à la cinquième place des ports négriers français et la véritable question qui se pose à l'historien c'est justement de savoir pourquoi ce rang est si modeste. Et peut-on accepter ce jugement de Roger Vercel, fin connaisseur de l'âme malouine, qui affirmait dès 1948 : " Saint-Malo a vendu du bois d'ébène, avec le seul regret de n'en point vendre davantage " ? Une expédition négrière est une opération longue, complexe et coûteuse. S'appuyant sur une documentation abondante et, en grande partie inédite. Alain Roman en décrit les rouages. Avec lui nous rencontrons les armateurs qui rassemblent le capital et achètent les cargaisons nécessaires dans l'Europe entière. Au pied des remparts de la ville nous suivons...

Révoltes et révolutions en Europe et aux Amériques

Révoltes et révolutions en Europe et aux Amériques

Auteure: Jean-Pierre Poussou ,

Nombre de pages: 448

La nouvelle question d'histoire moderne proposée à l'Agrégation et au Capes d'histoire, Révoltes et révolutions en Europe et aux Amériques (1773-1802), frappe par son ampleur, tant sur le plan historique que sur le plan historiographique. Des deux côtés de l'Atlantique, la fin du XVIIIe siècle est marquée par des événements dont les répercussions furent considérables, et qu'il importe de replacer dans une histoire plus générale de l'Europe et de ses prolongements américains à cette époque. Ce Guide fournira aux étudiants l'essentiel des références bibliographiques permettant de traiter le sujet, avec une approche thématique, et leur proposera des démarches de travail. Sous la direction de Jean-Pierre Poussou, professeur d'histoire moderne à l'Université Paris IV. Jacques-Olivier Boudon, professeur à Paris IV. Étienne Broglin, maître de conférences à Paris IV. Olivier Chaline, professeur à Paris IV. Michel Figeac, professeur à Bordeaux 3. Alain Gérard, ingénieur à Paris IV, directeur du Centre des recherches vendéennes. Olivier Pétré-Grenouilleau, professeur à l'université de Bretagne (Lorient). Géraud Poumarède, maître de conférences à ...

Les artistes tourangeaux: architectes, armuriers, brodeurs, émailleurs, graveurs, orfèvres, peintres, sculpteurs, tapissiers de haute lisse

Les artistes tourangeaux: architectes, armuriers, brodeurs, émailleurs, graveurs, orfèvres, peintres, sculpteurs, tapissiers de haute lisse

Auteure: Eugène Giraudet ,

Nombre de pages: 419



X
FERMER