Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Les mobilités monastiques en Orient et en Occident de l’Antiquité tardive au Moyen Âge (IVe-XVe siècle)

Les mobilités monastiques en Orient et en Occident de l’Antiquité tardive au Moyen Âge (IVe-XVe siècle)

Auteure: Olivier Delouis ,

Nombre de pages: 586

Le présent volume propose d’étudier un trait paradoxal de la vie monastique, celui de la mobilité des moines pourtant astreints par diverses règles et contraintes, depuis les origines, à la clôture et à la stabilitas loci. Durant un long Moyen Âge, allant du IVe au XVe siècle, les mouvements de circulation, d’échanges et d’influences monastiques forment en effet une réalité bien concrète, qui répond à des besoins essentiels de la vie des moines, économiques, administratifs, intellectuels ou religieux. Le phénomène étant pluriel, il convenait ici de le contextualiser et de l’historiciser, pour mieux saisir, dans chaque cas examiné, la tension pouvant naître de la notion même de voyage pour celui qui, par sa vocation, renonce a priori à tout dépaysement hors celui que lui offre son cloître. L’examen de différentes circulations pose alors en creux la question de la mobilité – condamnée, tolérée ou encouragée – comme facteur non pas secondaire mais essentiel dans la définition et la construction du fait monastique en Orient comme en Occident. Ce volume contient 23 contributions présentées lors de deux rencontres scientifiques tenues à...

Le Berbère-- lumière de l'Occident

Le Berbère-- lumière de l'Occident

Auteure: Vincent Serralda , André Huard ,

Nombre de pages: 171

Les auteurs ont replacé le Berbère, cet inconnu du monde d'aujourd'hui, sur ses fondations historiques, afin qu'il y retrouve ses véritables ancêtres, ces grands méconnus de la plupart de nos contemporains.

L’Empire ottoman et la Turquie face à l’Occident

L’Empire ottoman et la Turquie face à l’Occident

Auteure: Edhem Eldem ,

Nombre de pages: 80

Durant le long xixe siècle, face à un Occident de plus en plus puissant et arrogant, l’Empire ottoman s’est modernisé dans le but avoué de gérer une situation de plus en plus précaire. L’histoire de cette modernité, fortement empreinte d’occidentalisation, doit s’affranchir de bien des influences politiques et idéologiques qui l’ont grevée jusqu’ici : orientalisme eurocentrique, nationalisme kémaliste, ottomanisme islamisant... L’étude d’une grande variété de sources – la plupart encore inexploitées – viendra nourrir une réflexion critique sur cette période dont l’importance n’a d’égal que sa complexité.

L'Occident et l'Afrique, XIIIe-XVe siècle

L'Occident et l'Afrique, XIIIe-XVe siècle

Auteure: François de Medeiros ,

Nombre de pages: 305

Avant les grands voyages du XVe siècle, les peuples du bassin méditerranéen, dont l'axe recoupe l'Europe occidentale, se considèrent comme les habitants du centre de la terre. Ils imaginent les autres à travers des schèmes hérités pour la plupart de l'antiquité grecque, latine et judéo-chrétienne. Dans les marges du Sud il y a l'Afrique, et l'Ethiopie qui désigne globalement le "Pays des Noirs". De connaissances géographiques encore sommaires, on déduit l'idée que la zone méridionale est exposée au soleil, ce qui la rend en partie inhabitable. Quant à la partie viable de l'Ethiopie, elle abrite des êtres étranges et monstrueux : c'est le pays des Ethiopiens, "les hommes à la face brûlée". Chez les encyclopédistes, les mathématiciens et les philosophes, comme dans la plupart des écrits à caractère populaire de la période médiévale, l'examen des textes fait apparaître une double tradition. La première, minoritaire, idéalise le "Pays des Noirs" et fait de l'Ethiopie un pays paré de nombreuses vertus. Ses habitants sont décrits comme des hommes de justice et de sagesse. A l'époque des Croisades, le monde occidental imaginera même un personnage...

Entre science et nigromance

Entre science et nigromance

Auteure: Jean-Patrice Boudet ,

Nombre de pages: 624

Pourquoi Michel Scot, le fameux savant de l'entourage de Frédéric II, Guido Bonatti, le plus célèbre astrologue du xiiie siècle, Asdente, un cordonnier de Parme qui abandonna son métier pour devenir prophète, et de malheureuses femmes « qui laissèrent l'aiguille, la navette et le fuseau, pour se faire devineresses et se livrer à des enchantements avec herbes et images », se retrouvent-ils condamnés ensemble à subir le châtiment des devins en marchant à rebours, la tête à l'envers, dans la quatrième bolge du huitième cercle de l'Enfer de Dante Alighieri ? C'est en partant de cette question que ce livre examine, en amont et en aval du texte de Dante, l'évolution à la fois commune et divergente de l'astrologie et des arts divinatoires et magiques durant les quatre derniers siècles du Moyen Âge occidental. Pour de nombreux clercs médiévaux et certains laïcs en quête de puissance, en effet, le xiie siècle a été celui de la découverte de nouvelles techniques de prédiction et d'un élargissement du champ d'application de la magie, le xiiie siècle celui de la quête d'une norme face à ces innovations, et les xive et xve siècles ceux de l'application de...

Le Soleil se lève à l'Occident

Le Soleil se lève à l'Occident

Auteure: Farid GABTENI ,

Nombre de pages: 818

« Sous le couvert d’un islam dénaturé par les ignorantistes, des fanatiques, corrupteurs de la foi, à l’aise dans l’ignominie, commettent les pires crimes contre Dieu et l’humanité. Dénaturant l’Islâm et toutes les valeurs morales, universelles, ils cultivent la discorde, la haine de l’autre, la violence et le sectarisme. S’il est indéniable que ces criminels démoniaques visent et menacent la civilisation dans son ensemble, les musulmans sont les premières victimes de leurs théories et de leurs pratiques cauchemardesques. » (Farid Gabteni) Le Soleil se lève à l’Occident de Farid Gabteni est publié en trois tomes : Science pour l’Heure, Le Hasard Programmé et Au cœur du Qorân. Chacun des deux premiers tomes est préfacé par un docteur en histoire et philosophie des sciences, le premier par le Docteur Fouzia Madani, et le deuxième par le Docteur Ismaël Omarjee. Ce traité scientifique, élargi à l’ensemble des Lectures du Coran, est un chef-d’oeuvre unique en son genre, il constitue une argumentation rigoureuse et irréfutable contre l’obscurantisme. De même il restitue, aux musulmans comme aux non-musulmans, le Message originel de...

Hommes et villages d'Occident au Moyen Âge

Hommes et villages d'Occident au Moyen Âge

Auteure: Robert Fossier ,

Nombre de pages: 525

La variété des thèmes abordés dans ce recueil d’articles surprendra peut-être ; elle est pourtant voulue. L’histoire est l’aventure des hommes, et on la mutilerait à la cantonner en un seul domaine, fût-il de grand intérêt. Il est de tradition pour tout médiéviste, en France du moins, de rappeler les leçons de Marc Bloch, dont il est fait rappel en tête de ce volume ; ce n’est pas là un rite : toutes les recherches dont on trouvera ici la trace s’inspirent de la même vision globale de l’histoire humaine. Si cette histoire doit être globale, elle ne peut se borner à user d’un seul outil, par exemple les textes diplomatiques, même s’ils restent « le pain quotidien » du médiéviste. Il faut sonder le vocabulaire et solliciter le nombre, quand il s’agit par exemple de démographie, de mentalités ou d’agriculture ; il faut aussi s’appuyer sur l’enquête archéologique, fouilles, vues aériennes ou cartographie ; c’est pourquoi on notera ici l’usage conjoint ou successif de toutes ces armes. Évidemment tout chercheur a besoin de les tester sur les champs d’enquête qui s’y prêtent spécialement. Trois domaines, somme toute, se...

Les Mille et une nuits entre Orient et Occident

Les Mille et une nuits entre Orient et Occident

Auteure: Jean-Paul SERMAIN ,

Nombre de pages: 202

À l’aube du XVIIIe siècle, Antoine Galland révélait à l’Europe le premier grand chef-d’œuvre de la littérature en langue arabe : Les Mille et une nuits, porte ouverte sur un nouveau monde et sur une culture du conte originale. Émerveillé, l’Occident découvrit les voyages de Sindbad, les aventures d’ Aladdin et les tribulations d’Ali Baba. Galland était un orientaliste ; après avoir traduit bon nombre de manuscrits syriens du Moyen Âge et recueilli d’antiques contes arabes, il sut les adapter à la culture française, et composer de nouvelles histoires. Galland, traducteur-auteur, a ainsi participé à la formation des Mille et une nuits : introduisant dans la pensée et le conte français une œuvre orientale, il créait dans la pensée et le conte oriental une œuvre française. De cette hybridation heureuse, ce livre nous propose de retrouver les fruits abondants, le charme des anti-héros, un réalisme enchanté, un style inédit de littérature populaire, des héroïnes entre sérail et salon.

Occident

Occident

Auteure: Simon Liberati ,

Nombre de pages: 496

Peintre dédié à la peinture figurative à l’huile, Alain rejette les diktats de l’époque. Isolé par son approche artistique et dans son atelier au cœur de la forêt, il rejoint chaque semaine à Paris sa maîtresse Lukardis et un groupe de noctambules chics. Quand surgit dans sa vie Poppée, une jeune israélienne dont l’ambition professionnelle n’a d’égal que la détermination amoureuse, sa vie bascule. Mais quand Poppée se trouve enceinte d’une enfant dont Alain pense être le père, tout en promettant à son amant les commandes exceptionnelles d’un des collectionneurs les plus en vue de la place, il ne sait plus démêler la complexité de ses sentiments : amour, désir de paternité, intérêt ? Houleuse, la passion amoureuse devient emprise intolérable et finit par s’inverser violemment, jusqu’à ce qu’un infarctus mette un terme à sa course folle. Alain fuit dans la drogue, avant de renaître grâce au souvenir de la très jeune Emina, ange écartelé entre ses démons et son attachement farouche à une vision radicale du monde qu’elle partage avec le peintre. Le voyage initiatique qui le conduit vers l’Andalousie pour retrouver la jeune...

Entre orient et occident

Entre orient et occident

Auteure: Luce Irigaray ,

Nombre de pages: 194

Nos perspectives, au seuil du vingt et unième siècle, apparaissent plus critiques et déconstructives que constructives. En exil dans le monde qu'ils se sont fabriqué, les hommes se méfient désormais des propositions positives relatives à un devenir futur, les qualifiant à priori d'utopiques. Mais qui sait si le chemin parcouru jusqu'à présent n'était pas de quelque façon erroné ? Si nous n'avons pas négligé des enseignements utiles pour penser notre identité en plus grande harmonie avec l'univers, et de manière moins scindée entre corps et esprit ou âme. La connaissance des traditions orientales - par la lecture des textes et une pratique appropriée - nous introduit à une façon nouvelle d'être avec soi et avec les autres, une façon nouvelle de vivre l'amour et la sexualité. Sera-t-il concevable alors de créer des ponts entre les traditions aborigènes féminines du monde asiatique et nos sociétés patriarcales ? Y découvrirons-nous des solutions non régressives pour refonder la famille et réarticuler ses rapports avec l'Etat ? Et n'est-ce pas la communauté tout entière qui pourrait ainsi se restructurer à partir de liens entre les citoyens, en une...

Femmes et pouvoirs des femmes à Byzance et en Occident (vie-xe siècles)

Femmes et pouvoirs des femmes à Byzance et en Occident (vie-xe siècles)

Auteure: Jean-Marie Sansterre ,

Nombre de pages: 257

Le monde méditerranéen antique a inventé une forme culturelle qui a reçu le nom de polis en grec et de civitas en latin, d’où viennent en langues romanes les termes « politique » et « citoyenneté ». Dans cette structure, un groupe d’hommes, en principe originaires d’un territoire modeste, organisait sa vie par le moyen d’assemblées où seul le citoyen mâle avait droit à la parole et au vote. Si les femmes étaient maintenues à l’écart de ces institutions, elles avaient cependant une importance propre, non seulement dans d’autres sphères (domestique, religieuse), mais dans le domaine politique lui-même où leur fonction était essentielle. Plutôt que d’examiner du point de vue anthropologique et social la part limitée prise par des femmes dans les structures de pouvoir des civilisations de la Méditerranée antique, je voudrais examiner leur rôle dans la transmission de la qualité civique, c’est-à-dire dans la transmission de l’appartenance au groupe privilégié des citoyens. En tant que filles de citoyen ou — à Rome — comme affranchies d’un citoyen, elles pouvaient donner naissance à des enfants citoyens. Elles avaient donc une...

La civilisation de l'Occident médiéval

La civilisation de l'Occident médiéval

Auteure: Jacques Le Goff ,

Nombre de pages: 370

Traduit dans plus de vingt langues, ce livre est le bréviaire indispensable de qui veut se familiariser avec le Moyen Âge. Car, entre la légende noire d’un « âge des ténèbres » et la légende dorée d’une « belle époque » médiévale, il y a la réalité d’un monde de moines, de clercs, de guerriers, de paysans, d’artisans, de marchands ballottés entre violence et aspiration à la paix, foi et révolte, famine et expansion. Une société hantée par l’obsession de survivre et qui parvient à maîtriser l’espace et le temps, à défricher les forêts, à se rassembler autour des villages, des châteaux et des villes, à inventer la machine, l’horloge, l’université, la nation. Ce monde dur et conquérant, c’est celui de l’enfance de l’Occident, un monde de « primitifs » qui transforment la terre en gardant les yeux tournés vers le ciel, qui introduisent la raison dans un univers symbolique, équilibrent la parole et l’écrit, inventent le purgatoire entre l’enfer et le paradis.

Les écuries de l'occident

Les écuries de l'occident

Auteure: Jean Cau ,

Nombre de pages: 278

J’ai voulu, dans ce livre écrit par élans et par éclairs, diagnostiquer les raisons du désastre, du désordre et du désespoir qui plie les genoux d’un Occident à bout de souffle, de mythes, de style et de morale. Longtemps j’ai moi-même pensé à l’unisson de notre décadence et j’y ai trouvé toutes les délices et toutes les facilités. Après tout, se laisser rouler par les vagues, même si la mer est polluée, procure d’évidents plaisirs. Un bel avenir de mouton intellectuel bêlant les utopies moralistes du temps m’était ainsi promis. Encore faut-il, au long de ses réflexions, pouvoir se supporter en étranglant chaque matin, à l’aube, des lucidités toujours renaissantes. Le siècle est fou. Fou de lâchetés, de démissions, de mensonges, d’impostures et de laideur, et ce qu’on y appelle « crise de civilisation » n’est en vérité que le refus apeuré de toute hauteur. Je n’en pouvais plus. J’ai voulu témoigner. Il faut tout de même — lorsqu’un temps à venir s’étonnera de nos débâcles — que nos petits-neveux sachent que quelques soldats refusèrent de jeter les armes et de lever les bras.

Les Juifs d'Occident, ou, Recherches sur l'état civil, le commerce et la littérature des Juifs, en France, en Espagne et en Italie, pendant la duré du Moyen âge

Les Juifs d'Occident, ou, Recherches sur l'état civil, le commerce et la littérature des Juifs, en France, en Espagne et en Italie, pendant la duré du Moyen âge

Auteure: comte Arthur Auguste Beugnot ,

Génération Occident

Génération Occident

Auteure: Frédéric Charpier ,

Nombre de pages: 400

Ils sont ou ont été ministres; ils sont chefs de partis, fonctionnaires ou députés, ils appartiennent aux cabinets ministériels ou à celui du président de la République, règnent sur la communication ou les médias. Dans les années 60 et 70, ils ont appartenu à des groupes d'extrême droite comme Jeune Nation, Occident, Ordre nouveau: Alain Madelin, Patrick Devedjian, Alain Robert, Claude Gloasgen, Gérard Longuet, Anne Méaux et beaucoup d'autres ont fait partie de cette génération Occident.Pourquoi et comment ont-ils rejoint l'extrême droite, qu'y ont-ils fait? Après une longue, minutieuse et difficile enquête de plusieurs années, Frédéric Charpier raconte la saga de cette génération. Dressant la généalogie du mouvement, il met en lumière le rôle crucial de la puissante Fédération des étudiants nationalistes, matrice de bien des groupuscules extrémistes et pépinière de futurs hommes de presse et de pouvoir. Quarante ans après, l'auteur dévoile les querelles du mouvement Occident, l'étroite surveillance policière dont il est l'objet, mais aussi sa sociologie et son fonctionnement en «bande». Comment se sont recyclés et reclassés les anciens...

Réinventer l'Occident

Réinventer l'Occident

Auteure: Hakim El Karoui ,

Nombre de pages: 240

La désoccidentalisation du monde a commencé. L’Occident qui se croyait surpuissant se découvre déficient. Aux conséquences de l’arrogance (guerre en Irak, crise financière, péril climatique) succèdent les crises de l’impuissance (incapacité politique, crise identitaire, crainte des classes moyennes). L’angoisse gagne les Occidentaux. Pourquoi s’inquiéter de l’avenir d’un Occident qui a fait tant de mal ? Parce que, nous répond Hakim El Karoui, l’Occident a deux faces : la face sombre, certes, mais aussi la face claire, celle qui a fait de lui le creuset des idéaux de liberté et de démocratie en lesquels les Occidentaux doivent continuer à croire. Mais alors que faire et par où commencer ? D’abord, prendre la mesure exacte de cette désoccidentalisation du monde, de l’impuissance économique et symbolique dans laquelle sont plongés l’Europe et les États-Unis. Ensuite, comprendre que ceux qui sont souvent désignés comme coupables ne sont pas les ennemis de l’Occident. Le monde arabe en général et la rive sud de la Méditerranée en particulier, à l’issue de la crise de transition qu’ils traversent, seront des vrais partenaires. La...

Islamisation et arabisation de l'Occident musulman médiéval (viie-xiie siècle)

Islamisation et arabisation de l'Occident musulman médiéval (viie-xiie siècle)

Auteure: Dominique Valérian ,

Nombre de pages: 407

Dès le viie siècle, les premières expéditions musulmanes touchent l'Afrique du Nord encore partiellement dominée par Byzance. Elles atteignent le Maghreb extrême à l'aube du viiie siècle et s'étendent ensuite au-delà du détroit de Gibraltar. De l'actuelle Tunisie partent les contingents musulmans qui mettent le pied en Sicile au ixe siècle, plaçant l'île sous domination islamique pendant deux siècles. L'islamisation, entendue comme la construction en ces territoires d'institutions et de sociétés islamiques, ne fut ni immédiate, ni homogène. Les variations locales du rythme et de la géographie de l'islamisation donnent à réfléchir sur les étapes et les modalités de ce long processus : conversions, socialisation des convertis, action « par le haut » des autorités politiques et religieuses, acculturation des populations... En effet, lors des premiers siècles suivant la conquête, ce ne fut pas une norme unifiée de l'Islam qui s'imposa mais plusieurs interprétations héritées des conflits dogmatiques éclos en Orient, diffusées dans l'Occident musulman puis infléchies par le contexte local, humain, social et culturel. L'arabisation, c'est-à-dire la...

Les vrais ennemis de l'Occident

Les vrais ennemis de l'Occident

Auteure: Alexandre Del Valle ,

Nombre de pages: 560

Alexandre del Valle fut précurseur en évoquant dès 1997 le totalitarisme islamiste et en annonçant la dérive de la Turquie néo-ottomane. Trente ans après la dissolution de l’ex-URSS, il montre que les pays de l’OTAN n’ont pas toujours changé leurs « logiciels » hérités de la Guerre froide, désignant la Russie comme l’Ennemi suprême. A cette erreur sur l’Ennemi correspond une erreur sur l’Ami, l’Occident demeurant allié aux « pôles de l’islamisme sunnite » (Arabie saoudite, Qatar, Koweit, Pakistan, Turquie, OCI, Frères musulmans) qui oeuvrent, dans le cadre d’un projet d’expansion planétaire, à saper de l’intérieur les valeurs des sociétés ouvertes sous couvert de défense de la religion. Del Valle dresse un bilan des « révolutions de couleurs » appuyées par nombre d’ONG américaines en Europe de l’Est et les relie à l’interventionnisme occidental en Irak ou en Libye puis au printemps arabe, devenu « hiver islamiste ». Il dévoile de façon détaillée les stratégies et buts de guerre des islamistes, qu'il s'agisse des pôles « institutionnels » et étatiques, véritables ennemis, ou des djihadistes, simple face...

Petit atlas historique de la culture en Occident

Petit atlas historique de la culture en Occident

Auteure: Marc Nouschi ,

Nombre de pages: 288

Depuis les premiers élans créateurs (peintures pariétales, mythes antiques, temples et palais...) jusqu'aux plus représentations et conceptions les plus modernes de l'art et de la culture, l'auteur présente les évolutions et les influences qui ont assuré le triomphe et la quasi domination universelle de la culture occidentale. Conçu selon le principe des Petits Atlas historiques (une quarantaine de fiches de 4 pages chacune), l'ouvrage, thème par thème, coule dans le moule de la synthèse courte et illustrée un maximum de savoir. Les grandes continuités, les révolutions artistiques, les influences de nation à nation sont également bien mises en évidence.

Que reste-t-il de l'Occident ?

Que reste-t-il de l'Occident ?

Auteure: Régis Debray , Renaud Girard ,

Nombre de pages: 144

À la manière des contes philosophiques, cet ouvrage se présente comme un échange épistolaire entre le philosophe Régis Debray et le reporter international Renaud Girard sur le déclin présumé de l’Occident. La diversité des expériences, des angles, des points de convergence et de divergence entre les deux auteurs fait de ce petit livre rapide et brillant la synthèse la plus stimulante qui soit sur l’un des plus grands sujets de notre avenir.

L'Occident expliqué à tout le monde

L'Occident expliqué à tout le monde

Auteure: Roger-Pol Droit ,

Nombre de pages: 112

Qu’est-ce que l’Occident ?Le mot est partout, dans les nouvelles du jour comme dans les livres d’histoire.Mais il a tellement de sens différents que souvent la confusion règne.Est-ce une région du monde ? L’Europe ? L’Amérique ? Les deux ? Ou l’ensemble des pays riches ?Serait-ce une forme de société ? Un système économique ? Une morale ? Une religion, une manière de vivre, un état d’esprit ? Faut-il se réjouir de son existence, ou bien la maudire ?Où donc se trouve l’Occident aujourd’hui ? Dans certaines parties du globe ? ou bien est-il devenu mondial ?Pour sortir des images confuses et des idées floues, qui sont sources de haine et de violence, il faut clarifier ces interrogations. C’est l’objectif de ce livre.Roger-Pol Droit est philosophe et écrivain. Il a publié une vingtaine de livres, dont plusieurs sont traduits dans le monde entier.

L'occident mondialisé

L'occident mondialisé

Auteure: Gilles Lipovetsky , Hervé Juvin ,

Nombre de pages: 336

« La civilisation occidentale est unique et universelle, même si tout en elle, à l’évidence, n’est pas universel. » Le mode de vie occidental s’exporte, jusque dans son besoin de consommation frénétique auquel la culture n’échappe pas. Cette culture devient culture-monde, abondante, éphémère, monnayable. La gloire éternelle n’est plus de mise mais la reconnaissance immédiate qui passe par la valeur marchande. Pour la première fois donc, culture et globalisation coexistent, de façon déstabilisante, inquiétante peut-être. Dans un univers hypermoderne dominé par la logique de l’excès, qu’en est-il du capitalisme culturel ? Doit-on parler d’uniformisation à l’occidentale ou de réinvention de la différence ? La culture-monde signe-t-elle la fin de l’originalité ? Dans un langage clair et accessible, les deux auteurs abordent des questions aussi variées que l’art business, les marques, le cinéma, ou la Haute Culture. Un essai polémique et vivifiant.

La rencontre du bouddhisme et de l'Occident

La rencontre du bouddhisme et de l'Occident

Auteure: Frédéric Lenoir ,

Nombre de pages: 393

D'Alexandre le Grand à Marco Polo, de Schopenhauer à Nietzsche, de Cari Gustav Jung à Allen Ginsberg, d'Helena Blavatsky à Alexandra David-Neel, des Transcendantalistes aux stars hollywoodiennes, de nombreux voyageurs, penseurs et artistes occidentaux se sont passionnés pour la sagesse du Bouddha. Pour la première fois, ce livre relate les grandes étapes de la rencontre du bouddhisme et de l'Occident et montre combien le bouddhisme fut, et reste, profondément réinterprété à partir de prismes culturels déformants. La mise au jour de ces imaginaires, notamment celui, très ancien, concernant le mythe du "Tibet magique", éclaire en profondeur le succès actuel du bouddhisme en Europe et aux Etats-Unis. Cet ouvrage permet également de comprendre pourquoi, après l'échec des grandes idéologies religieuses, scientistes et politiques, le bouddhisme connaît une audience croissante en Occident. Beaucoup voient en effet dans la pensée bouddhique une spiritualité laïque, une philosophie humaniste et une éthique de la responsabilité particulièrement pertinentes pour répondre aux besoins spirituels des individus et aux grands défis planétaires du siècle à venir....

L'Europe et le mythe de l'Occident

L'Europe et le mythe de l'Occident

Auteure: Georges CORM ,

Nombre de pages: 336

Une enquête passionnante à travers l'histoire de l'Europe et son rapport au reste du monde, au concept d'Occident. De Mozart à Hitler, que s'est-il passé ? Une lecture brillante et savante qui décloisonne les savoirs pour une vision plus sereine des conflits qui déchirent le monde actuel. Comment une simple notion géographique, celle d'Occident, est-elle devenue l'axiome organisateur de toute vision du monde ? C'est à cette enquête dans l'histoire de l'Europe qu'est consacré cet ouvrage. À rebours des grandes stylisations historiques qui y voient un continuum depuis la civilisation gréco-romaine, Georges Corm montre que les germes de la puissance européenne se trouvent dans l'intensité exceptionnelle de ses relations avec les autres civilisations, dès le haut Moyen Âge. Mais au XIXe siècle, une réaction romantique anti-Lumières part d'Allemagne, se propage en Russie et crée des tensions culturelles et politiques avivées par des systèmes philosophiques fermés. La religion reste au centre des débats enfiévrés de ce siècle et les malaises sociaux et culturels se traduisent par un antisémitisme délirant qui prépare le terrain à la destruction des...

Miroir de l'Occident

Miroir de l'Occident

Auteure: Jean-Louis Vullierme ,

Nombre de pages: 512

Identifier les racines de ce qui constitue l’événement le plus bouleversant de l’histoire moderne, voilà le projet de ce livre. Pour y parvenir, l’auteur a choisi une voie jusqu’ici peu empruntée par les scientifiques : prendre les nazis au sérieux, à la recherche de ce qu’ils croyaient vrai et de leurs projets tels qu’ils se les exprimaient à eux-mêmes. Où il apparaît que le projet nazi n’est ni parti de rien ni parvenu à terme. Qu’il est né en rassemblant des éléments qui, à la vérité, étaient tous présents avant lui, et auxquels il a pour l’essentiel donné une vigueur d’exécution implacable. Surtout, qu’il ne s’est pas révélé dans son entièreté, ayant été matériellement stoppé au cours d’une phase intermédiaire, celle de l’invasion de l’empire soviétique. Où il faudra enfin constater que cette immense intention exterminatrice n’est pas une réalité isolée, produit d’une génération spontanée, et dont il suffirait, pour l’empêcher de se reproduire, d’écarter les deux racines admises, celle de l’idéologie antisémite et raciale, et des traités revanchards. Les sources sont bien plus vastes et...

Histoire de l'humanisme en Occident

Histoire de l'humanisme en Occident

Auteure: Abdennour Bidar ,

Nombre de pages: 288

L’humanisme c’est la passion de l’être humain pour son propre mystère, pour son génie, son tragique, et la sagesse qu’il peut acquérir. C’est l’exhortation à une fraternité universelle dont l’homme serait capable, mais aussi la dénonciation du mal effroyable dont il se rend parfois coupable. C’est l’émerveillement mêlé d’effarement pour ses ambitions démesurées qui sont peut-être, paradoxalement, les seules à sa mesure... Abdennour Bidar montre ici comment l’Occident s’est voué sans relâche à l’élucidation du mystère humain. Sans avoir bien sûr le monopole de l’humanisme, les penseurs, les artistes et les grands acteurs de cette civilisation se sont transmis le flambeau de l’interrogation sur l’identité humaine, ainsi que la responsabilité de faire émerger une humanité plus humaine. Contrairement à une idée reçue, la Renaissance ne fut pas le seul moment humaniste de l’histoire occidentale mais seulement l’un de ses foyers majeurs parmi d’autres : les religions monothéistes, l’Antiquité grecque et romaine, et bien plus tard la modernité issue des Lumières... Où en sommes-nous aujourd’hui de cette longue...

Église et société en Occident

Église et société en Occident

Auteure: Laurent Feller ,

Nombre de pages: 288

Entre le début du VIIe siècle et les années 1050 se joue la christianisation de l’Europe occidentale et se jettent les fondations de sa culture, en même temps que se construisent les sociétés qui l’occupent. L’Église organise à partir du VIIe siècle la conquête des esprits. Appuyée par les différentes royautés, son action missionnaire est efficace : saint Colomban ou saint Boniface illustrent ainsi cette période. À partir du VIIIe siècle, l’heure est à la réforme de l’Église institution afin d’assurer celle de la société tout entière : c’est le but que se fixe Charlemagne et que ses descendants ont tenté de remplir. Le mouvement de rénovation donne lieu à une profonde renaissance culturelle qui permet la réapparition de la réflexion savante en Occident. Malgré l’échec politique des Carolingiens, les programmes élaborés au Xe siècle ne sont pas pour autant abandonnés. Ils trouvent d’autres relais pour leur diffusion, leur approfondissement et leur mise en œuvre. Le mouvement monastique assure à l’Église les moyens de son action, tandis que la papauté, avec l’appui des empereurs germaniques, ouvre la voie au grand...

Histoire intellectuelle de l'Occident médiéval

Histoire intellectuelle de l'Occident médiéval

Auteure: Jacques Paul ,

Nombre de pages: 432

De la fin de l'Antiquité jusqu'à la Renaissance, ce manuel présente l'histoire de la culture littéraire et théologique, de la pensée juridique, savante et philosophique, de la chronologie et de la géographie de la culture, mais aussi de sa diffusion, entre autres à travers les universités et les écoles.

DERRIDA : Le démantèlement de l’Occident

DERRIDA : Le démantèlement de l’Occident

Auteure: Jean-Clet Martin ,

Nombre de pages: 320

La déconstruction est le concept qui a rendu mondialement célèbre Derrida. Mais personne encore n’a exploré suffisamment cette stratégie de déconstruction, fragmentaire plus que monumentale. Pour la première fois, Jean Clet Martin en offre une lecture intégrale. Il suit le cheminement de Derrida, tendu vers le lointain, l’ailleurs, pratiquant une véritable expérience de la « différence ». S’y affirme une autre vision de l’homme, de la femme, de la sexualité, de l’ami, de l’animal... L’Occident n’a jamais su penser l’Autre, refusant de concevoir la différence à laquelle notre économie impose l’identité d’une pensée unique. Mais penser vraiment, c’est entrer dans une confrontation, dans une différence radicale au risque de se perdre. Penser avec justice nous entraîne sur une limite qui n’est pas celle de l’homme blanc, majoritaire, lui qui consomme tous les vivants et détruit ce qui apparaît comme étranger. D’où le besoin urgent de créer des mots nouveaux, d’aller voir ce qui circule dans la marge, hors de l’Occident mais encore dans les folies de l’art si souvent incomprises. La déconstruction apparaît alors en un...

La tentation de l'occident

La tentation de l'occident

Auteure: André Malraux ,

Nombre de pages: 140

Cet essai légendaire (1926) se présente comme une correspondance entre deux jeunes gens: le Français voyage en Extrême-Orient, le Chinois visite l'Europe. A.D. est tenté par le confort de la pensée orientale, Ling rebuté par la sécheresse intellectuelle de l'Occident. Un plaidoyer pour l'harmonie asiatique, une introduction à la vie et à la pensée de Malraux

L'Occident décroché

L'Occident décroché

Auteure: Jean-Loup Amselle ,

Nombre de pages: 330

De la critique postcoloniale, on retient surtout la remise en cause de l’universalité de la raison occidentale et celle de la prétention européenne à exporter les Lumières, la démocratie et les droits de l’Homme. Pour Jean-Loup Amselle, cette opposition entre l’Ouest et le reste est simplificatrice : elle ignore les connections et les interférences réciproques, ne prend pas en compte des philosophies ou des pensées concurrentes de la pensée occidentale élaborées en Europe et, enfin, méconnaît les réflexions et les controverses venues Afrique, d’Asie et d’Amérique du Centre ou du Sud. Pour y voir clair, il a donc entrepris une vaste enquête à travers continents et théories, auteurs et institutions. Du renouveau d’une certaine pensée juive dans le sillage de Benny Lévy à l’indigénisation du mouvement zapatiste, en passant par la défense des savoirs endogènes africains ou l’affirmation d’une temporalité indienne spécifique, il analyse les divers « décrochages » par rapport à l’Occident et les dangers que ceux-ci recèlent quand ils mettent en avant les principes essentialistes de cultures et de races. Chemin faisant, il revient aussi ...

L'Occident médiéval - Ve - XIIIe siècle

L'Occident médiéval - Ve - XIIIe siècle

Auteure: Robert Fossier ,

Nombre de pages: 160

Cet ouvrage présente de façon claire et synthétique les connaissances que tout étudiant en 1er cycle doit acquérir sur l'Occident médiéval entre le Ve et XIIIe siècle. De nombreuses cartes et un glossaire des termes fondamentaux en facilitent l'usage. SOMMAIRE : 1.Les premiers siècles (Ve-IXe siècle). 2.Mise en place de l'EuropeChrétienne (Xe milieu du XIIIe siècle). 3. La civilisation de l'Occident médiéval (Xe milieu du XIIIe siècle). Auteur Robert FOSSIER, archiviste-paléographe, est professeur émérite de la Sorbonne. Il a consacré l'essentiel des ses travaux, ouvrages et articles, à la société et à l'économie rurales de l'Europe occidentale entre le VIIIe et le XVe siècle.



X
FERMER