Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
L'histoire bling bling

L'histoire bling bling

Auteure: Nicolas Offenstadt ,

Nombre de pages: 162

L’histoire n’est jamais restée la propriété des seuls historiens. Mais de nos jours, elle est devenue un enjeu politique majeur. D’un côté, de multiples groupes cherchent à saisir leurs passés, souvent marqués par la souffrance (persécutions, esclavage...), de l’autre le président de la République, appuyé sur un courant de fond, y compris dans la sphère intellectuelle, tente de faire renaître le roman national, ce grand récit patriotique bâtissant une France toute de cohérence et de progrès. À travers dix épisodes des années 2007-2009, de la lettre de Guy Môquet au projet du Musée d’histoire de France, le volume démonte le processus de réinvention du national par le sarkozysme historique ; une histoire bling-bling qui agite et consomme les grandes figures et les événements historiques marquants hors de tout contexte. Au-delà de la conjoncture, c’est une réflexion d’ensemble sur les usages publics de l’histoire qui est proposée et surtout une nouvelle manière de gérer le dialogue entre mémoires et histoires.

Le pays disparu

Le pays disparu

Auteure: Nicolas Offenstadt ,

Nombre de pages: 250

Que reste-t-il d’un pays disparu depuis plus de vingt-cinq ans et dont l’effacement est toujours un enjeu social et politique ? Sur les tables des videgreniers, par terre dans les hangars ou dans les entreprises délaissées, la République Démocratique Allemande (RDA, 1949-1990) est aujourd’hui un pays à la brocante, un pays à l’horizontal. Ce livre invite à un voyage sur les traces de ce pays disparu. Dans les usines ou les écoles à l’abandon, il arrive que l’on récupère des dossiers individuels, des empreintes des vies de l’époque. Les traces ce sont aussi les milliards d’objets du temps du socialisme qui ont connu de nouveaux destins depuis la chute du Mur. L’enquête suivra ceux qui célèbrent, aujourd’hui, le souvenir de la RDA, et ceux qui veulent la faire revivre un peu. À travers tous ces chemins, à travers la pratique de l’exploration urbaine (Urbex), l’historien raconte les expériences sensorielles et personnelles de ces troublantes rencontres avec un monde disparu, toujours porté par ceux qui l’ont vécu, proposant ainsi une ample réflexion sur les traces et la mémoire.

Faire la paix au Moyen Âge

Faire la paix au Moyen Âge

Auteure: Nicolas Offenstadt ,

Nombre de pages: 512

« Quand ceux d’en haut parlent de paix, le petit peuple sait que c’est la guerre. Quand ceux d’en haut maudissent la guerre, les feuilles de route sont déjà remplies », écrivait Brecht. Pourquoi faut-il si souvent parler de la paix quand on prépare ou fait la guerre ? Comment doit-on, lorsqu’on détient le pouvoir, parler de la paix dans l’espace public ?Époque obscure et guerrière, le Moyen Âge ? Pas si sûr, tant on en appelle de toutes parts à la « concorde ». Aux XIVe et XVe siècles, pendant la guerre de Cent Ans, en particulier, tous les acteurs, toutes les catégories sociales parlent de paix, invoquent la paix, des princes en lutte aux sujets du royaume, des clercs de l’Université aux pouvoirs urbains. Le discours sur la paix est donc un élément central de sa mise en place ; elle passe également par des rituels qui ne sont pas de pure forme. Voici ce que le Moyen Âge a inventé pour faire la paix. Nous en portons encore la trace. Le Moyen Âge comme vous ne l’avez jamais imaginé. Nicolas Offenstadt est maître de conférences à l’université Paris-I. Il est l’auteur des Fusillés de la Grande Guerre, qui a connu un grand succès, ainsi...

Affaires, scandales et grandes causes.

Affaires, scandales et grandes causes.

Auteure: Nicolas Offenstadt , Stéphane Van Damme ,

Nombre de pages: 462

Le propos du livre est de traiter, au moyen des ressources contemporaines des sciences sociales, les grandes affaires qui ont, en leur temps et de façon durable dans l'histoire, divisé une société, occupé le devant de la scène, mobilisé ses enjeux politiques, intellectuels et symboliques. La liste des sujets éclaire le propos : - le procès de Socrate, - le scandale des Bacchanales, - la fabrique d'un saint au Moyen Âge, - les affaires des favoris, d'Enguerran de Marigny à Jacques Coeur, - l'affaire Boniface VIII, - les scandales de libertinage, - Voltaire et les affaires Calas et du Chevalier de La Barre, - l'affaire Rousseau-Hume, - l'affaire Dreyfus, - les affaires éditoriales pendant la guerre d'Algérie, - l'affaire Pinochet, la profanation du cimetière de Carpentras, - le terrorisme comme cause, ou la Fraction Armée Rouge, - l'affaire de Minimata. Pollution et empoisonnement au Japon.

La Grande Guerre

La Grande Guerre

Auteure: André Loez , Nicolas Offenstadt ,

Nombre de pages: 256

« Véritable encyclopédie raisonnée permettant une progression aléatoire et riche » (Page des libraires). La version numérique enrichie du beau-livre best-seller La Grande Guerre : une synthèse vivante, inédite et très illustrée par deux historiens de référence. Les personnages clés, les lieux emblématiques, les objets ou encore les mots qui l'ont accompagnée... Le vade-mecum indispensable pour comprendre la Grande Guerre. Enrichissements inclus : des clips vidéos montrant les lieux emblématiques du conflit ; des clips vidéos montrant les lieux de mémoire du conflit ; des clips vidéos avec des interviews des archéologues du conflit ; des clips vidéos avec des interviews d'artistes et de dessinateurs ayant travaillé sur le thème de la Grande Guerre. Coédition Albin Michel / Comité du Centenaire 14-18. Un ouvrage de la collection EPUB+ Les Beaux-Livres numériques enrichis Albin Michel.

Haro ! Noël ! Oyé !

Haro ! Noël ! Oyé !

Auteure: Didier Lett ,

Nombre de pages: 248

La victime détroussée par un voleur ou les témoins qui assistaient au délit se mettaient à hurler « haro ». Le crieur public, installé aux carrefours ou en tout autre lieu « accoustumé à faire cry », introduisait à haute voix son information par « Oyé, bonnes gens, on vous fait savoir... » Les sujets du royaume de France qui assistaient à une entrée royale ou à la conclusion de la paix s'écriaient « Noël ». On pourrait sans peine allonger la liste de ces cris médiévaux régulateurs des liens sociaux. Le Moyen Âge était très bruyant et les cris, spontanés ou ritualisés, fréquents. Nous l'avions peut-être oublié. Cet ouvrage vient nous le rappeler. Résultat d'un véritable travail de groupe, les études rassemblées dans ce volume visent à montrer que le cri, forme particulière de la parole, représente, dans une société largement dominée par l'oralité, un « acte de langage », une expression spécifique des sentiments et des émotions, un outil fréquent de l'interaction et un enjeu crucial dans les systèmes de communication. Ce que nous entendons aujourd'hui comme un cri est-il perçu comme tel au Moyen Âge ? Quels sont les mots qui...

En place publique

En place publique

Auteure: Nicolas Offenstadt ,

Nombre de pages: 272

Les crieurs publics semblent aujourd’hui faire partie du folklore. Ils évoquent le bon temps des communautés de proximité, au point que, non sans nostalgie, la fonction renaît ici et là. Au Moyen Âge, les crieurs avaient en revanche un rôle crucial. Chargés de porter la parole des autorités, le roi, le seigneur ou la ville, ces hommes du « petit peuple » parcouraient les routes, les rues et les places pour annoncer et lire à haute voix les ordres et les règlements. Plutôt que d’envisager ces crieurs publics comme de simples agents administratifs, ce livre défend une thèse : ils sont des acteurs-clés de la politique médiévale. Et la proclamation en place publique, un moment central du gouvernement médiéval. C’est à travers la figure d’un de ces crieurs, Jean de Gascogne, valet de la ville de Laon dans le second xve siècle, que chemine la démonstration. Le défi porte ainsi sur la capacité de l’historien à restituer, au plus près, les pratiques et les expériences de ces gens de peu pour comprendre la possibilité de déploiement d’un véritable espace public, qui laisse place à la critique. Chemin faisant, En place publique donne à voir les...

Les Français de la Belle Époque

Les Français de la Belle Époque

Auteure: Antoine Prost ,

Nombre de pages: 384

C'est seulement autour de 1940 qu'on parle de la Belle Époque. Ces quelques années qui précèdent la Première Guerre mondiale ont suscité beaucoup de curiosité, maintes recherches, mais il en a rarement été donné un tableau d'ensemble. Tel est l'objet du présent ouvrage. Il a l'ambition d'embrasser toutes les facettes de ces deux décennies brillantes, remuantes, d'un essor économique remarquable, d'une créativité sans égale, traversées néanmoins de conflits récurrents, violents, parfois meurtriers. Antoine Prost va à la rencontre des Français dans leurs villages, leurs quartiers, leurs échoppes, leurs ateliers ... Il interroge leur quotidien, leurs traditions, leurs habitudes alimentaires, leur manière de se vêtir, leur hygiène précaire, leur intimité... Il restitue les passions qui les travaillent et les opposent, sur la place des ouvriers dans la cité, la religion, l'école, la laïcité – en plein conflit entre l'Église et l'État ; mais aussi sur la mission de l'armée dans la République, alors que la France achève ses conquêtes coloniales, fière d'être redevenue une grande puissance. À la veille d'une guerre que peu voient venir, la France...

Concurrence des passés

Concurrence des passés

Auteure: Maryline Crivello ,

Nombre de pages: 300

Longtemps, la nation a été le lieu par excellence d'un usage intensif de l'histoire. Elle apparaît aujourd'hui comme une échelle parmi d'autres, souvent moins investie que le local ou le régional et fragilisée par l'émergence de niveaux supranationaux. Cette nouvelle configuration bouleverse l'économie des usages de l'histoire. Il en résulte notamment une concurrence des passés tandis qu'un nouveau type d'historicité se développe dans lequel « rendre présent » voire « sortir du temps » l'emportent sur l'esquisse d'un devenir commun et où le patrimonial prend le pas sur l'historique. La situation des historiens professionnels s'en trouve modifiée. Elle est affectée tant par la démultiplication des producteurs d'histoire que par la concurrence des associations à vocation mémorielle ou patrimoniale. Fondé sur une série d'études topiques, l'ouvrage analyse comment s'opère la confrontation des mémoires et des histoires qui singularise la scène contemporaine et les enjeux historiographiques et civiques qui en découlent.

Les Fusillés de la Grande Guerre

Les Fusillés de la Grande Guerre

Auteure: Nicolas Offenstadt ,

Nombre de pages: 320

Pourquoi certains soldats de la Grande Guerre ont-ils été jugés et exécutés par les autorités militaires ? Grâce à des sources inédites, ce livre fait la lumière sur l’un des épisodes les plus sombres du premier conflit mondial. Mais, par-delà les faits eux-mêmes, quels ont été le travail de réhabilitation et la lutte contre la justice militaire entre les deux guerres ? Comment la littérature, puis plus récemment le cinéma ont-ils repris cet épisode ? Comment, à partir des années 1960 et 1970, la représentation de ces fusillés s’est-elle transformée pour aboutir au rappel de leur mémoire en France ?Nicolas Offenstadt est maître de conférences à l’université Paris-I. Il a notamment publié Faire la paix au Moyen âge.

Information et société en Occident à la fin du Moyen Âge

Information et société en Occident à la fin du Moyen Âge

Auteure: Claire Boudreau ,

Nombre de pages: 463

Les communications rassemblées dans ce volume, qui furent présentées au congrès international de Montréal-Ottawa en mai 2002, montrent que l'histoire de l'information au Moyen Âge est en pleine mutation. Il ne s'agit plus seulement d'étudier la diffusion des nouvelles pour mieux saisir les arcanes de la propagande ou de la rumeur, et la formation d'une éventuelle opinion publique, mais de comprendre comment les différentes pouvoirs, rois, princes, villes, communautés se sont approprié l'information jusqu'à en faire une manifestation de leur honneur. L'information prend alors son sens médiéval le plus strict pour être vécue comme une enquête, une instruction aux exigences techniques, bref comme une quête de la vérité. Son dévoilement est soumis à un certain nombre de codes, qui lui confèrent une légitimité, voire même une véritable sacralité. Aux rituels nécessaires participent, aussi bien que les émetteurs et les récepteurs, les intermédiaires que sont les messagers, les hérauts, les crieurs. Malgré sa fragilité, due aux conditions matérielles auxquelles elle reste toujours soumise – temps troublés, insuffisance des moyens mis en œuvre,...

Les Historiens de garde

Les Historiens de garde

Auteure: William BLANC , Christophe NAUDIN , Aurore CHERY ,

Nombre de pages: 216

À la publication du Métronome de Lorànt Deutsch, les médias saluent unanimement le travail d’un passionné d’histoire sachant se mettre au niveau du public. Pourtant, son approche fait l’apologie de la monarchie, évoque avec nostalgie un passé fantasmé et réduit les révolutions à des instants de terrorisme sanglant. Les auteurs s’inquiètent ici du réveil de cette histoire nationale dont Lorànt Deutsch est le poste avancé et tirent la sonnette d’alarme contre les replis identitaires diffusés par ces « historiens de garde ». William Blanc, Aurore Chéry et Christophe Gaudin sont historiens.William Blanc et Christophe Gaudin ont également publié Charles Martel et la bataille de Poitiers (Libertalia, 2015). William Blanc est l'auteur de l'essai Le Roi Arthur, un mythe contemporain.

Être historien du Moyen Âge au XXIe siècle

Être historien du Moyen Âge au XXIe siècle

Nombre de pages: 304

Les chercheurs en sciences humaines et sociales s'interrogent depuis une vingtaine d'années sur leurs disciplines et leurs pratiques. L'histoire médiévale n'échappe pas à ce phénomène, même si, contrairement à l'Allemagne, l'historiographie française a davantage produit des bilans qu'une réelle réflexion sur les institutions, les acteurs de la recherche et les pratiques. Ce questionnement épistémologique, qui est au cœur du XXXVIIIe Congrès de la Société des historiens médiévistes de l'enseignement supérieur public, dépasse toutefois les seuls professionnels de l'Histoire, puisqu'il s'agit de réfléchir à ce que représente le Moyen Âge aujourd'hui : la demande sociale envers les médiévistes est plus forte que jamais et se nourrit à la fois du succès de mondes imaginaires, qui s'inspirent ouvertement de lui, et de la recherche d'une identité locale dans un passé millénaire. L'émergence de nouvelles modalités d'élaboration du savoir, en particulier par le décloisonnement des disciplines - les relations entre archéologie et histoire des textes, entre histoire médiévale et littérature, géographie et sciences sociales - tout comme l'examen des...

14-18 aujourd’hui

14-18 aujourd’hui

Auteure: Nicolas Offenstadt ,

Nombre de pages: 208

14-18, un sujet de savant ? Bien au contraire !Depuis une dizaine d’années, nombre de romans ont été publiés avec pour toile de fond la Grande Guerre, Un long dimanche de fiançailles a attiré plus de quatre millions de spectateurs, et même la chanson et la musique s’y mettent. D’innombrables associations animent aussi la zone de l’ancien front. Bref, 14-18 donne lieu à des pratiques sociales et culturelles d’envergure. Quant aux hommes politiques, ils ne sont pas en reste et s’emparent des hauts lieux de la guerre pour parler du présent. D’où vient cet intérêt ? Que nous révèle-t-il quant à la mémoire de cette guerre, à notre rapport au passé et au rôle que joue l’histoire dans notre société ?Auteur notamment des Fusillés de la Grande Guerre et du Chemin des Dames, Nicolas Offenstadt est maître de conférences à l’université Paris-I.

Clameur publique et émotions judiciaires

Clameur publique et émotions judiciaires

Auteure: Frédéric Chauvaud ,

Nombre de pages: 320

Quel sens accorder aux manifestations sonores et publiques qui émaillent l'histoire de la justice ? Oubliés aujourd'hui, des cris judicaires parfaitement licites avaient pu investir des collectivités humaines entières d'un statut complet d'auxiliaire de la justice et de protection des vulnérables. Le « Haro ! » normand, sans doute le plus connu de ces cris, mobilisait tout un voisinage contre une offense. Mais il n'est pas le seul : bien des procédures justifiaient qu'une « clameur publique » saisisse le prétoire, autorise une poursuite à « cor et cris », étreigne un suspect, avant d'exiger du juge un prompt jugement. L'origine et l'ampleur de ces manifestations collectives bruyantes méritent de nouvelles approches inspirées par la recherche en histoire sonore du fait politique. De l'Antiquité à nos jours, si l'on connaît quelques formes de ces appels au secours judiciaire qui fondaient une plainte reçue par une procédure, la justice qui se construisait – ou se déconstruisait – autour de ces bruits reste à explorer, ou doit être relue par la focale de cet objet sous-estimé qu'est la clameur publique. Elle se lie et se délie sans cesse autour de...

1914-1918, cent ans après, la mémoire vive

1914-1918, cent ans après, la mémoire vive

Auteure: La Croix ,

Nombre de pages: 146

"A l’occasion du centenaire de la première guerre mondiale, la Croix explore les résonnances de cette guerre aujourd’hui, et l’actualité de son héritage, dans un ebook facile d'accès et synthétique. Comment la grande guerre est-elle racontée aujourd’hui à l’école ? Comment l’organisation politique et sociétale de la France en a-t-elle été marquée ? Quelle importance accorde-t-on aux monuments aux morts ? Quelles traces trouve-t-on encore de la guerre dans nos sous-sols ? Comment a-t-elle changé les mentalités ? ... Ce livre numérique reprend des articles parus dans la Croix en janvier 2014. "

Violences souveraines au Moyen Âge

Violences souveraines au Moyen Âge

Auteure: Bénédicte Sère , François Foronda , Christine Barralis ,

Nombre de pages: 296

Souvent tenu pour violent et désordonné, le Moyen Âge ne l’est cependant pas comme nos contemporains se l’imaginent. Car la violence — un terme alors rarement utilisé, une réalité aux manifestations extrêmement variées — fonde un rapport et un ordre social sur lesquels l’État impose progressivement son contrôle, mais sans jamais en renier le principe. S’inscrivant dans la suite des travaux de l’historienne Claude Gauvard, qui représentent un tournant dans la définition de la violence comme objet historique à part entière, ses nombreux élèves se saisissent du sujet pour lui rendre hommage dans cet ouvrage. Leurs contributions témoignent de la vigueur d’une approche extrêmement sensible aux apports de l’anthropologie, de la sociologie et du droit, qui oblige à regarder autrement le jeu social et politique au Moyen Âge.

À quoi pensent les historiens ?

À quoi pensent les historiens ?

Auteure: Christophe Granger ,

Nombre de pages: 321

Que font les historiens aujourd’hui ? Comment traitent-ils des archives ou des images, des classes sociales ou de l’environnement ? Et où puisent-ils le pouvoir de produire de la vérité sur le passé ? L’histoire, fille du présent, n’a cessé depuis quinze ans de reformuler ses savoirs et ses questionnements. Dans le même temps, la fonction civique de l’histoire a changé de nature. Exigences mémorielles, intervention de l’État pour en réglementer le contenu officiel, retours du « grand récit national » ont imposé aux historiens de repenser leur métier. En décrivant leurs méthodes et le renouvellement des champs qui s’offrent à eux, une nouvelle génération d’historiens dessine ici le portrait vivant et accessible de l’histoire telle qu’elle se pratique au XXIe siècle.

L'historiographie

L'historiographie

Auteure: Nicolas Offenstadt ,

L’objet de l’historiographie est d’explorer les conceptions de l’histoire, les pratiques et les manières de faire des historiens : comment ils interrogent le passé, avec quels outils et pour en comprendre quoi. Dresser aujourd’hui un panorama des recherches en histoire, c’est ainsi montrer comment cette discipline s’est constituée au fil du temps, mais aussi présenter l’histoire telle qu’elle se pratique aujourd’hui, en France et dans le monde. La nouvelle histoire mondiale (global history) ou encore l’histoire du genre (gender) illustrent le renouvellement récent des approches. En découvrant la fabrique de l’histoire, cet ouvrage questionne la place de l’historien dans nos sociétés si consommatrices d’histoire(s) et de « mémoire ». Une « Histoire de l’histoire » comme discipline en somme, qui éclaire notre rapport parfois douloureux au passé, et bien souvent aussi notre présent. À lire également en Que sais-je ?... L’histoire culturelle, Pascal Ory Le paléolithique, Boris Valentin

La Grande Guerre

La Grande Guerre

Auteure: André LOEZ ,

Nombre de pages: 131

Un récit complet et détaillé, attentif aux spécificités nationales, nourri de références bibliographiques, permettant une première approche comme une étude plus approfondie de la période. Il restitue les logiques sociales qui ont permis aux États, aux sociétés et aux individus d'endurer l'immense épreuve de 1914-1918. Nouvelle édition mise à jour pour le Centenaire. Cette édition numérique reprend, à l'identique, la nouvelle édition de 2014. Un siècle après l'événement, la Grande Guerre reste d'une étonnante présence dans la mémoire, les productions culturelles et l'espace public. Elle suscite un foisonnement de recherches qui renouvellent les connaissances dans tous les domaines, des approches politiques et diplomatiques à l'histoire économique et sociale et, plus récemment, à celle des sensibilités, des identités ou de la violence. Ce livre en propose une synthèse précise et accessible. Il aborde des débats interprétatifs encore vifs : quelles sont les causes du conflit ? Quel sens donner aux entrées en guerre de 1914, et peut-on y lire une adhésion à la guerre ? Comment expliquer l'intensité de la violence ? S'agit-il déjà d'une guerre ...

Faire jeunesses, rendre justice

Faire jeunesses, rendre justice

Auteure: Antoine Destemberg ,

Nombre de pages: 287

Les contributions ici réunies en hommage à Claude Gauvard viennent compléter un triptyque éditorial, initié en 2010 : après Un Moyen Âge pour aujourd’hui et Violences souveraines (PUF, 2010), le bouquet d’études rassemblées témoigne de la dette contractée d’une ultime génération de doctorants, tous devenus depuis docteurs en titre. Il s’agit ici d’un acte collectif visant à rendre justice à l’incroyable capacité que Claude Gauvard de « faire jeunesses » du savoir dispensé, à travers l’enseignement et l’encadrement de travaux de recherches de longue durée. Ainsi pourrait-on qualifier un legs intellectuel inestimable : agir pour les autres et leur donner ce qui est inaliénable, soit la passion du savoir et, en l’occurrence, le désir de comprendre la société médiévale dans la profondeur de sa complexité, de ses ambitions morales comme de son rêve de totalité.

Politiques du passé

Politiques du passé

Auteure: Claire Andrieu ,

Nombre de pages: 266

Les gouvernements et les acteurs politiques nationaux mettent en œuvre des politiques de la mémoire. Le fait n'est pas nouveau, mais la fréquence et l'intensité de ce type d'action publique semblent croître depuis une trentaine d'années. Le constat peut paraître paradoxal : entre l'éclatement du passé commun mis à mal par la crise de l'État-Nation et l'évanouissement de tout avenir radieux, l'échelon national peut-il encore promouvoir de grandes mythologies collectives, ou même mener une politique symbolique ? L'ouvrage s'attache à répondre à ces questions en analysant la construction des politiques du passé par les pouvoirs publics et par certains acteurs politiques nationaux. Les premiers, aux prises avec les zones d'ombre de la mémoire nationale, créent de nouvelles commémorations et s'essaient à dire le juste et le vrai en matière d'histoire. Ce faisant, ils répondent à une demande sociale qui, souvent contradictoire, les contraint à négocier la redéfinition du passé. Quant aux autres acteurs nationaux, ils revisitent aussi leur histoire pour consolider ou refonder leur identité. Fondé sur des études empiriques, ce livre est une contribution à...

Les plus surprenantes histoires de 14-18

Les plus surprenantes histoires de 14-18

Auteure: Alain Leclercq , Gérard de Rubbel ,

Nombre de pages: 220

Anecdotes et fais méconnus de la Première Guerre mondiale Des véritables raisons qui poussèrent l’Allemagne à entrer en guerre jusqu’à la manière dont mourut Augustin Trébuchon, le dernier tué français de la Première Guerre, en passant par les ridicules péripétiesde l’attentat de Sarajevo, des dizaines d’histoires oubliées concernant la Grande Guerre vous sont présentées dans ce livre, notamment... • La première bataille aéronavale de l’Histoire qui eut lieu en Afrique, sur le lac Tanganyika • La raison de la présence de cent-quarante mille Chinois sur le front • Le crime de guerre que représente la mort d’Alain Fournier • Le premier mort allemand du front français • Comment va réellement être gagnée la bataille de la Marne • Comment un talus de chemin de fer flamand sauva la France • Comment l’insigne Ferrari nous vient en ligne droite de la Première Guerre mondiale • Les véritables raisons qui firent perdre la guerre aux Allemands • L’offensive anglaise de 1916 menée grâce à un ballon de football • Le premier avion abattu lors d’un conflit – Les amours français du caporal Adolf Hitler • L’énigme de la...

La guerre de cent ans

La guerre de cent ans

Auteure: Collectif ,

Nombre de pages: 320

La guerre de cent ans est un des épisodes le plus fortement fondateur de la cohérence du royaume de France. Entre 1337 et 1453, elle a opposé la dynastie des Valois aux rois d’Angleterre qui prétendait régner sur le pays au nom d’un droit de succession.Tant de batailles et d’événements sont entrés dans notre imaginaire national, telles les victoires de Du Guesclin et les défaites, comme la terrible bataille d’Azincourt. Ce fut aussi l’époque d’Etienne Marcel guidant une révolte, un temps où bientôt un roi fou, Charles VI, gouverna le pays avant d’être placé sous la tutelle de sa femme. Divisé, le royaume tomba dans une terrible guerre civile, alors que s’établissait pour la première fois à Paris un roi britannique, encore enfant, couronné sous le nom d’Henry VI. Shakespeare écrira de belles pages sur cette domination anglaise et son occupation du territoire. Et Jeanne d’Arc émerge de ce tourbillon. Le magazine l’Histoire dès sa création a demandé à des spécialistes d’éclairer cet immense chantier intellectuel. Plus récemment, il a élaboré un dossier sur ce sujet qui permet de mesurer les changements historiographiques. Ces...

Condamner à mort au Moyen Âge

Condamner à mort au Moyen Âge

Auteure: Claude Gauvard ,

« Digne de mourir, comme inutile au monde » : c’est en ces termes que les archives ont conservé la trace de la condamnation à mort d’un valet déclaré coupable de vol, à Paris, en 1391. Est-ce là une simple tournure de phrase destinée à la postérité, ou cette expression traduit-elle la réalité d’un jugement considérant l’« utilité au monde » comme un prérequis au droit de vivre ? Et ce « monde », est-il celui du roi, qui affirme ainsi son pouvoir sur ses sujets, ou celui d’une chrétienté qui ne considère plus que le criminel peut être racheté ? Condamner à mort au Moyen Âge n’est pas un acte plus anodin qu’aujourd’hui. Il n’est pas non plus, semble-t-il, plus fréquent. Et si la condamnation est un outil d’affirmation du pouvoir royal, ce n’est pas par sa nature coercitive ou arbitraire, mais par l’encadrement des juges et la pratique de la grâce. C’est là l’autre pan d’un Moyen Âge rénové depuis plusieurs décennies que Claude Gauvard révèle, avec cette volonté d’approcher au plus près, par un examen minutieux et clairvoyant des sources, la cohérence d’une société médiévale qui nous est à la fois...

Le Chemin des Dames

Le Chemin des Dames

Auteure: Nicolas Offenstadt ,

Nombre de pages: 500

« Rien ne poussera plus sur cette terre » écrit le simple soldat Clerfeuille en évoquant le Chemin des Dames et les ravages de l'artillerie, pourtant deux semaines avant le déclenchement de la fameuse offensive du 16 avril 1917. Après deux ans et demi de guerre, et malgré la défiance de plusieurs généraux, le gouvernement soutient le plan du commandant en chef Nivelle : prendre le plateau du Chemin des Dames, percer le front et l'emporter. Près d'un million d'hommes sont rassemblés pour cette immense opération qui eut des conséquences fondamentales sur le déroulement de la guerre et même au-delà en façonnant le mythe Pétain (celui qui redresse les erreurs de Nivelle). Car, dès les premières heures, la bataille se transforme en un épouvantable calvaire pour les soldats, confrontés à des positions allemandes en contre-haut, bien organisées dans un dédale de galeries et cavernes, insuffisamment détruites par l'artillerie : 135 000 hommes sont hors de combat en dix jours... Les assauts dans la boue et la neige, face à des pentes imprenables, transforment l'espoir en boucherie. L'échec de l'offensive ouvre rapidement la voie à de nombreux débats et...

14-18 aujourd’hui

14-18 aujourd’hui

Auteure: Nicolas Offenstadt ,

Nombre de pages: 208

14-18, un sujet de savant ? Bien au contraire !Depuis une dizaine d’années, nombre de romans ont été publiés avec pour toile de fond la Grande Guerre, Un long dimanche de fiançailles a attiré plus de quatre millions de spectateurs, et même la chanson et la musique s’y mettent. D’innombrables associations animent aussi la zone de l’ancien front. Bref, 14-18 donne lieu à des pratiques sociales et culturelles d’envergure. Quant aux hommes politiques, ils ne sont pas en reste et s’emparent des hauts lieux de la guerre pour parler du présent. D’où vient cet intérêt ? Que nous révèle-t-il quant à la mémoire de cette guerre, à notre rapport au passé et au rôle que joue l’histoire dans notre société ?Auteur notamment des Fusillés de la Grande Guerre et du Chemin des Dames, Nicolas Offenstadt est maître de conférences à l’université Paris-I.

14-18. Les refus de la guerre. Une histoire des mutins

14-18. Les refus de la guerre. Une histoire des mutins

Auteure: André Loez ,

Nombre de pages: 704

Première édition

Manipulations, rumeurs, désinformations

Manipulations, rumeurs, désinformations

Auteure: Patrick RUBISE ,

Nombre de pages: 336

Fortement documenté, cet ouvrage aborde les aspects historique, philosophique, sociologique, politique, technique et économique de l'art de la manipulation, dont les premiers traités remontent à l'Antiquité. Il s'intéresse aux diverses manipulations, qu'elles soient militaires, diplomatiques, de l'entreprise et plus généralement de la société. Des cas concrets puisés dans l'actualité sont analysés pour permettre la mise en place d'une véritable méthode de prévention.

11 Novembre

11 Novembre

Auteure: Rémi Dalisson ,

Nombre de pages: 312

Chaque automne revient en France la même fête nationale, le 11 Novembre, anniversaire de l’armistice qui mit fin à la Grande Guerre. Elle fait la Une des journaux locaux, rassemble les autorités, les enfants des écoles, les Anciens combattants et l’armée autour des 36 000 monuments aux morts du pays. Le 11 Novembre, reconnaissable entre toutes les fêtes, si bien intégré au calendrier mémoriel, semble pourtant en déclin. Ainsi les affluences y sont maigres, les Poilus ont disparu et son message patriotique n’a plus guère d’écho à l’heure de l’Europe et de la mondialisation. La loi de 2012 en a donc fait, non plus l’hommage aux seuls héros de la Grande Guerre, mais l’hommage aux morts de toutes les guerres, passées, présentes et à venir. Un tel bouleversement renvoie à sa fonction de commémoration nationale, née du souvenir des massacres de 14-18 et de la victoire et qui n’a, paradoxalement, jamais été objet de consensus. Dès sa création, elle fut le réceptacle de toutes les passions françaises. Cependant, elle a survécu à tous les régimes politiques, à toutes les crises, coloniales ou sociales et à toutes les concurrences dont le 8...

En place publique

En place publique

Auteure: Nicolas Offenstadt ,

Nombre de pages: 272

Les crieurs publics semblent aujourd’hui faire partie du folklore. Ils évoquent le bon temps des communautés de proximité, au point que, non sans nostalgie, la fonction renaît ici et là. Au Moyen Âge, les crieurs avaient en revanche un rôle crucial. Chargés de porter la parole des autorités, le roi, le seigneur ou la ville, ces hommes du « petit peuple » parcouraient les routes, les rues et les places pour annoncer et lire à haute voix les ordres et les règlements. Plutôt que d’envisager ces crieurs publics comme de simples agents administratifs, ce livre défend une thèse : ils sont des acteurs-clés de la politique médiévale. Et la proclamation en place publique, un moment central du gouvernement médiéval. C’est à travers la figure d’un de ces crieurs, Jean de Gascogne, valet de la ville de Laon dans le second xve siècle, que chemine la démonstration. Le défi porte ainsi sur la capacité de l’historien à restituer, au plus près, les pratiques et les expériences de ces gens de peu pour comprendre la possibilité de déploiement d’un véritable espace public, qui laisse place à la critique. Chemin faisant, En place publique donne à voir les...

Croire plutôt que voir ?

Croire plutôt que voir ?

Auteure: Rachel Mazuy ,

Nombre de pages: 368

Avec la révolution bolchévique, le mouvement ouvrier a vu naître un modèle grandeur nature. Pour les militants français, l'Union soviétique est ainsi devenu un lieu de pèlerinage. De formes nouvelles de voyage se sont organisées, qui s'intégraient à des mécanismes de propagande bientôt copiés en Allemagne et en Italie, et préfiguraient le tourisme de masse d'après la Seconde Guerre mondiale. Voici l'histoire inédite de ces voyageurs, célèbres ou obscurs, biographie collective d'un moment de vie des Français des années 1920 et 1930. Qui est parti ? Comment ? Pourquoi ? Dans quelle mesure ce périple au pays du " socialisme réalisé " a-t-il influencé leur itinéraire politique et social ? Et surtout, qu'ont-ils fait des interrogations et des doutes nés de leur confrontation avec le quotidien soviétique ?Agrégée et docteur en histoire, diplômée de l'IEP Paris, Rachel Mazuy est chargée de conférences à l'IEP Paris et professeur au lycée Honoré de Balzac.

Le mauvais génie

Le mauvais génie

Auteure: Ariane Chemin , Vanessa Schneider ,

Nombre de pages: 312

Patrick Buisson fut le conseiller le plus influent de Nicolas Sarkozy. Son âme damnée, un oracle capable d'un coup de formule magique d'inverser la courbe des sondages. Mais son emprise s'étendait bien au-delà des grilles de l'Élysée, dans les couloirs des rédactions, au sommet des partis. Dans le sillage de cet idéologue d'extrême droite, une cohorte de bannis de la République a retrouvé la route du pouvoir. Après l'état de grâce, le chemin de croix : Pauline de Préval, sa muse, l'abandonne. Nicolas Sarkozy est battu à la présidentielle. Georges, son fils, se rebelle. Voilà Patrick Buisson rattrapé par un petit dictaphone caché dans une poche de sa veste. Qui tire les ficelles de ce roman d'espionnage où se croisent abbés de cour, journalistes dociles, Jeanne d'Arc belliqueuses et ministres courtisans ? Passions contrariées, confidences trahies, mais aussi revanche sur l'histoire, autant d'ingrédients qui façonnent le destin maudit de Patrick Buisson.

Les Batailles de l'impôt. Consentement et résistances de 1789 à nos jours

Les Batailles de l'impôt. Consentement et résistances de 1789 à nos jours

Auteure: Nicolas Delalande ,

Nombre de pages: 460

Comment convaincre les citoyens qu'il est utile et légitime de verser à l'État une partie de leur argent ? Cette question s'est posée à tous les régimes de 1789 à nos jours. Des révoltes paysannes du XIXe siècle aux stratégies contemporaines de fraude et d'évasion, les charges fiscales n'ont cessé d'être combattues et contournées au motif de leur poids excessif ou de leurs inégalités. Le consentement à l'impôt n'a en effet rien de naturel : dans les démocraties, il repose sur un lien de confiance qu'il faut perpétuellement reconstruire. Fondé sur une enquête approfondie dans les archives, ce livre retrace les nombreuses batailles, intellectuelles, sociales et politiques, qui ont façonné notre système de redistribution et divisé la société française au cours des deux siècles passés. Nicolas Delalande, agrégé et docteur en histoire contemporaine, est Associate Professor au Centre d'histoire de Sciences Po.

Énigmes et complots. Une enquête à propos d'enquêtes

Énigmes et complots. Une enquête à propos d'enquêtes

Auteure: Luc Boltanski ,

Nombre de pages: 474

Au tournant des XIXe et XXe siècles, on observe tour à tour le développement du roman policier, dont le cœur est l'enquête, et du roman d'espionnage, qui a pour sujet le complot ; l'invention, par la psychiatrie, de la paranoïa, dont l'un des symptômes est la tendance à entreprendre des enquêtes prolongées jusqu'au délire ; la création par la sociologie de formes spécifiques de causalité – dites sociales –, pour déterminer les entités, individuelles ou collectives, auxquelles peuvent être attribués les événements qui ponctuent la vie des personnes, celle des groupes, ou encore le cours de l'histoire ; enfin, l'orientation nouvelle de la science politique qui, se saisissant de la problématique de la paranoïa, la déplace du plan psychique au plan social et prend pour objet l'explication des événemenst historiques par les 'théories du complot'. Dans chacun de ces cas, la réalité sociale est mise en doute. C'est à l'État-nation, tel qu'il se développe à la fin du XIXe siècle, que l'on doit le projet d'organiser et d'unifier cette réalité pour une population et sur un territoire. Mais ce projet, proprement démiurgiques, se heurte à une...

Dictionnaire de l'historien

Dictionnaire de l'historien

Auteure: Jean-François Sirinelli , Claude Gauvard ,

Nombre de pages: 816

Cet ouvrage, conçu par un travail d’équipe, est à un double titre un guide : de la recherche en histoire et du métier d’historien. Avec ses 355 entrées et ses 201 auteurs, il entend montrer que l’histoire est une discipline vivante, sans cesse remise sur le métier par ceux qui l’écrivent. Des choix ont dû être faits et les grands thèmes qui renouvellent la pensée historique ont été privilégiés : les sensibilités, les représentations, l’information, l’opinion, les médias, la culture de masse, la mondialisation, etc. Ils sont traités en respectant les écarts chronologiques, de l’Antiquité à nos jours, la diversité historiographique et la complexité de domaines souvent foisonnants. Il apparaît alors que, quelle que soit leur spécialité, les historiens ont en commun de répondre aux mêmes exigences de rigueur pour administrer la preuve et rechercher la vérité. Une grande attention a donc été portée au métier d’historien face à ces nouveaux objets et à de nouveaux modes d’investigation. Une telle somme montre que l’Histoire reste une, comme un édifice éclairant un savoir indispensable au citoyen d’aujourd’hui.

Opus 77

Opus 77

Auteure: Alexis Ragougneau ,

" Mon roman est un portrait d'artiste mais également un portrait de femme. À travers le personnage d'Ariane Claessens, j'ai travaillé à ma propre définition de la grâce, un mélange paradoxal de force et de fragilité. Ariane en est l'incarnation. Je l'ai voulue la plus humaine possible, c'est-à-dire pleine de contradictions. " Alexis Ragougneau " Un jour, dans mille ans, un archéologue explorera ton refuge. Il comprendra que l'ouvrage militaire a été´ recyclé en ermitage. Et s'il lui vient l'idée de gratter sous la peinture ou la chaux, il exhumera des fresques colorées intitulées La Vie de David Claessens en sept tableaux. Je les connais par cœur, ils sont gravés à tout jamais dans ma médiocre mémoire, je peux vous les décrire, si vous voulez faire travailler votre imaginaire : L'enfant prodige choisit sa voie. Il suscite espoirs et ambitions. Le fils trébuche, s'éloigne, ressasse. Dans son exil, l'enfant devient un homme. Le fils prodigue, tentant de regagner son foyer, s'égare. Blessé, il dépérit dans sa prison de béton. Mais à la différence des tapisseries de New York, ton histoire est en cours ; il nous reste quelques tableaux à écrire, toi et ...

Le Moment 68. Une histoire contestée

Le Moment 68. Une histoire contestée

Auteure: Michelle Zancarini-Fournel ,

Nombre de pages: 320

Pavés, barricades, manifestations étudiantes et grèves ouvrières... Telles sont les images de Mai 68 qui hantent encore les mémoires et nourrissent l’imaginaire collectif. Tournant le dos à la mythologie, Michelle Zancarini-Fournel propose un parcours exhaustif et documenté de toutes les interprétations et discours qui se sont construits autour de cette crise depuis 40 ans. En analysant de nombreux supports et modes de communication (télévision, affiches, journaux, documents privés), en mêlant histoire, sociologie, anthropologie et histoire culturelle, elle libère les « années 68 » de tout parti pris interprétatif, de toute option idéologique et réductrice. Une nouvelle périodisation s’instaure alors, qui replace l’événement dans le tourbillon des années soixante et qui redonne leur importance aux grèves et au mois de juin. Une synthèse indispensable pour un événement majeur de l’histoire contemporaine, qui continue de susciter passions et interrogations.

Les Fusillés de la Grande Guerre

Les Fusillés de la Grande Guerre

Auteure: Nicolas Offenstadt ,

Nombre de pages: 320

Pourquoi certains soldats de la Grande Guerre ont-ils été jugés et exécutés par les autorités militaires ? Grâce à des sources inédites, ce livre fait la lumière sur l’un des épisodes les plus sombres du premier conflit mondial. Mais, par-delà les faits eux-mêmes, quels ont été le travail de réhabilitation et la lutte contre la justice militaire entre les deux guerres ? Comment la littérature, puis plus récemment le cinéma ont-ils repris cet épisode ? Comment, à partir des années 1960 et 1970, la représentation de ces fusillés s’est-elle transformée pour aboutir au rappel de leur mémoire en France ?Nicolas Offenstadt est maître de conférences à l’université Paris-I. Il a notamment publié Faire la paix au Moyen âge.

Les Individus face aux crises du XXe siècle

Les Individus face aux crises du XXe siècle

Auteure: Marc Ferro ,

Nombre de pages: 432

La plupart des gens ne vivent pas dans l’Histoire, dans l’actualité, ils vivent leur vie. L’Histoire ? Beaucoup de gens la subissent alors que c’est avec eux qu’elle compose ses drames. Ils s’assurent contre le vol ou l’incendie. On ne saurait s’assurer contre l’Histoire. Telle est l’Histoire anonyme où se nouent de nombreuses intrigues entre les événements et la vie de chacun. Elle concerne aussi bien vous que moi ou des individus que ces mêmes événements ont transformés en personnages historiques... tel de Gaulle. Voici Marcel N., qui n’avait rien contre les Allemands et qui, « étant en règle et en vacances » cet été 44, refuse d’échapper à une rafle et meurt dans un camp : il voulait ignorer l’Histoire.À l’opposé, la participation à l’Histoire est le sang qui fait vivre cette militante, Olga K. Elle s’identifie à la classe ouvrière et, pour sauver son avenir, avoue devant des tribunaux staliniens des crimes qu’elle n’a pas commis. D’autres, au nom des principes de la Révolution française, se révoltent et, en Algérie, luttent pour l’indépendance du pays. Alors que d’anciens résistants, au nom des mêmes...



X
FERMER