Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Lettres autographes de Mme Roland, adressées à Bancal-des-Issarts, membre de la Convention

Lettres autographes de Mme Roland, adressées à Bancal-des-Issarts, membre de la Convention

Auteure: Pauline Roland , Bancal-des-Issarts , Renduel ,

Nombre de pages: 355

Lettres choisies de Madame Roland

Lettres choisies de Madame Roland

Auteure: Mme Roland (Marie-Jeanne) , afterwards ROLAND DE LA PLATIÈRE PHLIPON (Marie Jeanne) ,

Nombre de pages: 416

Mémoires de Madame Roland seule édition entièrement conforme au manuscrit autographe transmis en 1858 par un legs a la Bibliothèque impériale publiée avec des notes par C. A. Dauban

Mémoires de Madame Roland seule édition entièrement conforme au manuscrit autographe transmis en 1858 par un legs a la Bibliothèque impériale publiée avec des notes par C. A. Dauban

Auteure: Jeanne Marie Roland de La Platière , Marie Jeanne Phlipon Roland de la Platiere ,

Nombre de pages: 443

Appel a l'impartiale postérité, par la citoyenne Roland, femme du ministre de l'intérieur

Appel a l'impartiale postérité, par la citoyenne Roland, femme du ministre de l'intérieur

Auteure: Mme Roland (Marie-Jeanne) ,

Madame Roland

Madame Roland

Auteure: Pierre CORNUT-GENTILLE ,

Nombre de pages: 359

"La" biographie de l'égérie des Girondins. "La" biographie de l'égérie des Girondins. Etre une femme engagée dans l'action politique, telle fut, en un temps où le gouvernement n'était pas l'affaire des femmes, la profonde originalité de Marie-Jeanne Phlipon, épouse Roland, guillotinée pour ses idées et son action le 8 novembre 1793, à 39 ans. Ecrivain au talent éclatant, collaboratrice de son mari deux fois ministre de l'Intérieur, encyclopédiste, amie et conseillère de plusieurs hommes jeunes qui firent la Révolution, comme Pétion, Brissot, Louvet, et amoureuse passionnée de l'un d'entre eux, Buzot, Mme Roland a tenu tous les rôles que l'accélération foudroyante de l'histoire lui présenta. Emportée dans la chute de ses amis girondins, elle fit preuve, face à la mort, d'un stupéfiant courage. Sa correspondance et ses Mémoires offrent un prodigieux exemple des enchaînements du cœur et de la raison chez une femme habitée par la passion du bien public.

La Fabrique de l'intime

La Fabrique de l'intime

Auteure: Catriona SETH ,

Nombre de pages: 1331

Un corpus exceptionnel : la première anthologie de textes autobiographiques de femmes du XVIIIe siècle. Ce volume embrasse tout le siècle des Lumières, du journal de voyage de Rosalba Carriera, jeune peintre à Paris pendant la Régence, aux souvenirs de Victoire Monnard, petite employée sous la Révolution, en passant par le journal de Germaine de Staël ou les Mémoires particuliers de Manon (ou Jeanne-Marie) Roland. Une artiste italienne en France, une actrice anglaise célèbre en visite à la cour de Versailles, une Française inconnue, fille d'artisan, établie en Suisse, côtoient une religieuse limousine dans sa province ou la princesse de Parme mariée à l'héritier du trône autrichien. Toutes ont livré par écrit leurs pensées, leurs sentiments, leurs craintes, leurs joies, leurs espoirs, comme un envers de la " grande histoire ". Leurs textes sont très divers dans leur forme, leur contenu, leur longueur mais témoignent du développement d'une véritable culture de l'écriture personnelle. Lieux de repli sur soi ou d'élan vers l'autre, de confiance ou d'aveu, ces souvenirs, Mémoires et journaux mettent en évidence les réalités de la vie au XVIIIe siècle. ...

Le roman conjugal

Le roman conjugal

Auteure: Anne VERJUS , Denise DAVIDSON ,

Nombre de pages: 352

A l'époque révolutionnaire, la famille est souvent présentée comme l'unité élémentaire de la Nation et le creuset de la citoyenneté. La Révolution et l'Empire en ont fait le jouet de lois tour à tour progressistes et réactionnaires, instaurant par exemple le divorce tout en négligeant de supprimer l'autorité maritale. Sous l'empire de ces lois, des couples ont vécu. Dans une société qui connut, en l'espace d'une génération, des bouleversements sans précédent, des femmes et des hommes se sont mariés, ont découvert l'intimité de la vie conjugale, la force des désirs et des sentiments ; ces époux ont partagé un quotidien fait de tranquillité et de banalité mais aussi, en ces temps troublés, d'extraordinaires menaces, craintes et souffrances.

Madame Roland

Madame Roland

Auteure: Guy Chaussinand-Nogaret ,

Nombre de pages: 360

Tu n'es pas galant, La Marche, un Français ne doit jamais oublier ce qu'il doit aux femmes. L'obscur faux-monnayeur que la Terreur rend stupide, vient de couper le pas à Mme Roland, qui le rappelle à la courtoisie. La scène se passe au pied de l'échafaud : leurs têtes vont tomber. Mme Roland avait été la reine de Paris. Danton l'avait courtisée ; Robespierre, à sa vue, s'était chastement bandé les yeux. Elle avait gouverné la République, et on l'accusait d'avoir converti le ministère en tripot. Girondins et Montagnards, à son nom, s'étaient entre-tués et la France avait manqué s'abîmer dans ce formidable combat. Qui était cette femme qui milita pour son sexe, inventa la République et gouverna la Révolution ? Condamnée par le tribunal révolutionnaire, elle attend aujourd'hui le jugement de l'Histoire.

Vierges à l’Enfant médiévales de Catalogne

Vierges à l’Enfant médiévales de Catalogne

Auteure: Marie-Pasquine Subes ,

Nombre de pages: 487

Cet ouvrage rassemble les actes du Colloque transfrontalier et international « Vierges médiévales de Catalogue : mises en perspective » qui s’est déroulé à l’Université de Perpignan, les 1er et 2 décembre 2011, en parallèle avec l’exposition des Vierges romanes et gothiques des Pyrénées-Orientales proposée par le Centre de conservation et de restauration du Patrimoine. L’inventaire de ces Vierges, dirigé par Jean-Bernard Mathon, est publié en deuxième partie. Comme l’indique son titre, ce colloque a eu comme objectif d’élargir les points de vue sur ces Vierges des Pyrénées-Orientales, en les croisant avec d’autres apports, à partir de comparaisons avec des œuvres conservées tant en Espagne, qu’en Italie, qu’en Languedoc voisin, ou en Île de France et plus largement encore en Europe. Ces actes constituent donc un apport important à la connaissance des œuvres catalanes, en permettant d’en souligner la spécificité au sein d’un vaste corpus de Vierges à l’Enfant sur lesquelles les publications d’ensemble en français sont rares ou déjà anciennes. La seconde partie de ce volume présente le répertoire exhaustif et abondamment...

Mes cahiers bleus

Mes cahiers bleus

Auteure: Liane de Pougy ,

Nombre de pages: 343

Bourgeoisement mariée à seize ans, étoile des Folies-Bergère, demi-mondaine célèbre dans le monde entier, femme de lettres et princesse roumaine, Liane de Pougy rejoint, avec ses Cahiers bleus, les plus grands mémorialistes. Irremplaçable témoin de la Belle Époque comme des années folles, elle trace d'inoubliables portraits de ceux que fascinèrent sa beauté, son luxe, son intelligence : princes et ducs, dont elle honorait la fortune, mais aussi D'Annunzio, Jean Lorrain, Raynaldo Hahn, Colette, Cocteau, Nathalie Barney, Georges Auric, Max Jacob, Poiret et tant d'autres, amants et amantes, amis et amies. Mais le plus émouvant de tous ces portraits est, sans nul doute, celui d'une femme exceptionnelle qui mourut tertiaire de Saint-Dominique : Anne-Marie Chassaigne, alias Liane de Pougy.

Penser et vivre l’honneur à l’époque moderne

Penser et vivre l’honneur à l’époque moderne

Auteure: Hervé Drévillon ,

Nombre de pages: 388

Recevoir un capital d’honneur par le sang, l’acquérir par son mérite et sa vertu, le défendre au risque de sa vie : sous l’Ancien Régime, aucun sentiment social n’est aussi enraciné et impérieux que l’honneur. Le « tout est perdu, fors l’honneur » de François Ier inaugure le premier siècle de la modernité et trouve son prolongement dans L’Esprit des lois, qui fait de l’honneur le principe du gouvernement monarchique. La République elle-même n’a-t-elle pas reconnu la puissance de ce sentiment en dotant chaque citoyen d’une dignité inaliénable ? Que ce soit le bretteur invétéré ou le bourgeois vétilleux, l’artisan ou le prince de l’Église, la communauté villageoise ou le parlement, les individus et les corps se parent de leur honneur comme de leur ornement le plus précieux. Tenu à l’université de Metz en novembre 2008, ce colloque a permis de révéler l’honneur dans toute la diversité de ses manifestations et de ses enjeux pour une histoire sociale, mais aussi politique, culturelle et intellectuelle de l’Europe moderne. L’honneur constitue une clef pour pénétrer dans la conscience collective et dans l’auto-représentation ...

Les Pontchartrain, ministres de Louis XIV

Les Pontchartrain, ministres de Louis XIV

Auteure: Charles Frostin ,

Nombre de pages: 600

La dynastie ministérielle des Pontchartrain a battu tous les records de longévité politique sous l’Ancien Régime, du règne de Henri IV à celui de Louis XVI. Et, le temps travaillant pour elle, cette dynastie put, au fil des générations, se doter d’un puissant réseau de parentèle et de clientèle qui lui-même apparaît sans égal. Ainsi voit-on au xviiie siècle, dès la régence de Philippe d’Orléans, puis sous le long règne de Louis XV, s’infiltrer dans les postes ministériels nombre de parents et alliés des Pontchartrain. Et cette poussée se manifestera encore sous Louis XVI grâce à la présence au pouvoir du vieux Maurepas, le dernier des Pontchartrain, mort sans postérité en 1781. Cette réussite collective familiale appelle des explications sur le plan socio-administratif en raison de son ampleur, les cousins éloignés s’y trouvant eux-mêmes englobés. Le propos ici n’étant pas de passer en revue la lignée des Pontchartrain, un par un, au point de s’égarer dans une succession de biographies, les deux ministres Pontchartrain de Louis XIV (le chancelier Louis et son fils Jérôme, un type quasi-parfait du secrétaire d’État «...

Lectrices d'Ancien Régime

Lectrices d'Ancien Régime

Auteure: Isabelle Brouard-Arends ,

Nombre de pages: 722

La lecture et le lectorat ont fait, depuis une vingtaine d’années, l’objet de nombreuses études, qui ont mis en évidence des disparités importantes entre un lectorat masculin et féminin. La lecture est un lieu socialement construit de la différence des sexes. Se manifeste, dès le XIVe siècle, un processus de sécularisation dans les pratiques de lecture à mettre en relation avec un phénomène de désacralisation du livre. La lecture au féminin est l’enjeu de débats moraux où s’y affirme sa dangerosité. Dans le même temps apparaissent des prises de position en faveur du contrôle des lectures féminines qui s’inscrivent dans une conception du partage des pouvoirs de l’écrit en corrélation avec un partage hiérarchique des savoirs. Parce qu’elle est transgression, séduction, perversion, la lecture et la lectrice se déploient en un imaginaire dont la littérature s’est emparée pour en proposer des représentations multiples et protéiformes. Territoires de l’historien et espaces littéraires ont été dans cet ouvrage confrontés en une approche transséculaire, transdisciplinaire, à partir de l’étude de documents multiples, bibliothèques,...

Le Journal de Stanislas Dupont de La Motte

Le Journal de Stanislas Dupont de La Motte

Auteure: Stanislas Dupont de la Motte ,

Nombre de pages: 426

Inspecteur du collège de La Flèche de 1764 à 1776, Stanislas Dupont de La Motte est l'auteur d'un Journal qu'il rédige du 1er octobre 1771 au 30 septembre 1776. Après le départ des jésuites en 1762, l'établissement devient à partir de 1764 un collège préparatoire à l'École militaire de Paris. Il doit accueillir 250 jeunes nobles censés poursuivre ensuite une carrière militaire. Nommé par le secrétaire d'État à la Guerre, Dupont de La Motte rend compte dans son Journal tout d'abord de la vie à l'intérieur de l'établissement. Il évoque longuement les comportements des élèves à travers surtout leurs problèmes de santé, comme l'inoculation contre la variole, et la question de la discipline. L'attitude des enseignants et de l'administration est minutieusement décrite et critiquée. La gestion du collège (travaux, approvisionnements...), dont il est directement responsable, est analysée. L'inspecteur dresse aussi un tableau de la société fléchoise qu'il dépeint en des termes souvent acerbes, tout en cherchant à être admis parmi les « barons ». Il insiste sur les liens étroits qui unissent la ville et le collège. Enfin, lors de la dernière...

Série noire

Série noire

Auteure: Bertrand Schefer ,

Nombre de pages: 176

Ce livre retrace l’histoire du premier grand kidnapping français qui agita le pays en 1960 avant de découvrir qu’il était calqué mot pour mot sur un roman américain de la Série noire ! Un jeune ouvrier, séducteur invétéré, revenu de la guerre d’Algérie et reconverti dans la vente d’électrophones, se jette dans les nuits parisiennes. Il rencontre une jeune reine de beauté danoise qui découvre Paris en traînant aux terrasses de Saint-Germain-des-Prés. Tout bascule lorsqu’un escroc de 39 ans, antisocial viscéral, met la main sur un livre de la Série noire qui le révèle à lui-même. Au gré des rencontres, des voyages entre Copenhague et la Côte d’Azur, ces trois personnages que rien ne destinait à réunir, se retrouvent au coeur de l’affaire la plus retentissante du début des années 1960. S’appuyant sur une enquête approfondie et des documents judiciaires inédits, le livre se déploie comme un roman policier qui peu à peu se déplace sur une autre scène, où la littérature et le cinéma deviennent les vrais protagonistes de l’histoire. On y croise Antonioni au festival de Cannes, Anna Karina, Françoise Sagan, Kenneth Anger,...

L’enfant au Moyen Âge

L’enfant au Moyen Âge

Auteure: Danielle Buschinger , Jean-Pierre Cuvillier , Michel Manson , Claude Thomasset , Micheline De Combarieu , Robert Deschaux , Jean-Charles Payen , Alice Planche , Antoine Tavera , Régine Colliot , Jean Larmat , Michel Salvat , May Plouzeau , Genette Ashby , Francois Berier , Françoise Bonney , Pierre Demarolle , Christiane Klapisch-Zuber , Françoise Michaud-Frejaville , Daniel Poirion , Pierre-André Sigal , Alessandro Vitale-Brovarone , Jeanne Wathelet-Willem , Jacques De Caluwé ,

Nombre de pages: 462

L’enfant n’est pas un personnage fréquent dans les œuvres médiévales : on l’a souvent souligné à juste titre. Il est pourtant présent dans quelques textes, et il apparaît à des âges divers, avec son charme et son ingénuité spécifiques, au détour d’un épisode ou même à un moment où sa venue contribue à relancer le récit. L’enfance n’est pas non plus absente des œuvres autobiographiques, même si le clerc qui se raconte projette sur ses premières années sa vision adulte de la vie et du monde. Reste qu’au delà des inventaires obligatoirement limités, le personnage de l’enfant n’est pas un personnage épique ni romanesque au Moyen Âge. Il est plus ou moins exclu des textes parce que les schémas qui sous-tendent la narration ne laissent guère de place à son intervention. L’art médiéval (et la littérature participe toujours d’une esthétique générale qui trouve aussi ses applications dans la sculpture ou la peinture) ne peut pas faire à l’enfance l’honneur de la représenter, parce que c’est un art du symbole et de la transcendance. L’univers de l’artiste et celui du poète, au Moyen Âge, est un univers d’adultes. La...

Mémoires de Madame Campan, première femme de chambre de Marie-Antoinette

Mémoires de Madame Campan, première femme de chambre de Marie-Antoinette

Auteure: Madame Campan ,

Nombre de pages: 624

Présentation de Jean Chalon, notes de Carlos de Angulo. Nouvelle édition en 2017

Winston Churchill

Winston Churchill

Auteure: François Kersaudy ,

Nombre de pages: 704

NOUVELLE ÉDITION REVUE ET AUGMENTÉE « Nous sommes tous des vers », avait modestement confi é le jeune Winston à une amie, « mais je crois que moi, je suis un ver luisant ! » Le mot n’est pas trop fort : Alexandre Dumas aurait pu inventer un personnage de ce genre, mais dans le cas de Winston Leonard Spencer-Churchill, la stricte réalité dépasse de très loin la fiction. Jusqu’à 26 ans, les aventures du jeune officier et du reporter évoquent immanquablement celles de Tintin ; mais ensuite, le personnage devient une synthèse de Clemenceau et de De Gaulle, l’humour et l’alcool en plus... ainsi qu’une imagination sans limites : « Winston, disait le président Roosevelt, a cent idées par jour, dont quatre seulement sont bonnes... mais il ne sait jamais lesquelles ! » C’est pourtant le général de Gaulle qui l’a le mieux jugé : « Il fut le grand artiste d’une grande histoire. » Cette vie a été un roman ; elle est racontée comme tel, sans un mot de fiction. Se fondant sur des recherches dans les archives de huit pays, la consultation de quelque quatre cents ouvrages et l’interview de nombreux acteurs et témoins, ce récit épique montre comment...

Vieilles Maisons, Vieux Papiers Tome 2

Vieilles Maisons, Vieux Papiers Tome 2

Auteure: G Lenotre ,

Nombre de pages: 400

Par son érudition teintée d'un subtil humour, G. Lenotre reconstitue la France révolutionnaire et impériale à travers quelques destinées singulières. Si la Montansier est accorte et déliée, Mme Fouquier-Tinville incarne placidement les vertus bourgeoises, tandis que son accusateur public de mari fait tomber les têtes que réclame l'épouvantable mère Duchesne, avant que celle-ci monte à son tour dans la charrette fatale. En marge du grand mouvement de l'histoire, des espions se terrent et des conspirateurs s'agitent, comme l'étrange abbé de Cajamano. Un honnête citoyen, tel le colonel Viriot, n'a aucune chance dans un monde où règnent Talleyrand et Fouché. Des femmes et des aventuriers, telles sont quelques-unes des figures que fait revivre Théodore Gosselin dit G. Lenotre (1855-1935) quand il se penche sur 1789 et ses suites. Préface de Bruno Fuligni

Ces belles inconnues de la Révolution

Ces belles inconnues de la Révolution

Auteure: Juliette BENZONI ,

Nombre de pages: 239

Une vingtaine de portraits de femmes au destin exceptionnel qui ont vécu la Révolution française entre drame et passion. Une grande fresque historique inédite. Reine des Merveilleuses, avocate par passion, maîtresse d'un prince, reine du théâtre et de la galanterie, prête à aller en prison par amour, femme sacrifiée, aventurière... toutes les belles inconnues réunies par Juliette Benzoni ont vécu la période de la Révolution française entre drame et passion. L'auteur propose une vingtaine de portraits de femmes au destin hors du commun : Mme Tallien amie de Joséphine, Mme de Genlis maîtresse d'un prince et " gouverneur " d'un roi, Mme Roland et ses amoureux, les aventures de Lady Eliott à Paris, la vie romanesque de la belle Pamela, Gabrielle et Louise les deux amours de Danton, les amours tumultueuses de Mme de Beauharnais et de Lazare Hoche, les malheurs de la passionnée Sophie de Monnier, Emilie Chalgrin et le peintre David, Victoire de la Villirouet avocate par amour... Alliant le souffle de l'aventure à la rigueur de l'histoire, Juliette Benzoni ressuscite les figures de ces femmes célèbres ou oubliées.

Qu’est-ce que l’homme ?

Qu’est-ce que l’homme ?

Auteure: Daniel Coppieters de Gibson ,

Nombre de pages: 724

Cet ouvrage, fruit d’une initiative commune des Universités de Louvain-la-Neuve et de Leuven et des Facultés universitaires Saint-Louis, veut marquer l’importance de l’œuvre d’Alphonse De Waelhens, philosophe belge dont la réflexion principalement centrée sur l’homme s’est déployée dans le double horizon de la phénoménologie dans la foulée de Husserl, Heidegger, Sartre et Merleau-Ponty et de la psychanalyse inspirée de Freud et de Lacan. Le décès récent de son destinataire transforme, hélas, cet hommage en mémorial. Une série impressionnante de collègues et d’amis y développent des thèmes de réflexion qui, à la fois, font écho aux préoccupations de celui qu’ils veulent honorer, et cernent les aspects contemporains de l’éternelle interrogation sur l’homme.

Les Juloded

Les Juloded

Auteure: Louis Elégoët ,

Nombre de pages: 299

Attestés dès le XVe siècle, les Juloded étaient des paysans-tanneurs et, surtout, des paysans-marchands de toile qui formèrent, dans le Léon, un groupe social original jusqu'aux approches de la Seconde Guerre mondiale. Ils étaient généralement alphabétisés, riches au point de se dispenser de travailler de leurs mains, sûrs d'eux-mêmes et constamment aux postes de commande de leur paroisse ou commune. Leur originalité était telle qu'ils constituaient une caste. Si leur apogée se situe vers 1680, ils étaient encore un demi-millier au début du XIXe siècle. C'est la Révolution industrielle qui eut raison de leurs activités artisanales et marchandes. Réfractaire à la ville, cette aristocratie paysanne ne suscita guère d'entreprises industrielles et commerciales d'envergure pour remplacer ses activités ancestrales, frappées de mort lente.

Femmes éducatrices au siècle des Lumières

Femmes éducatrices au siècle des Lumières

Auteure: Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval (dir.). Isabelle Brouard-Arends ,

Nombre de pages: 390

Les femmes éducatrices qu’évoque ce livre ont compris les enjeux qui dépassent largement l’individu singulier, garçon et/ou fille. Elles agissent dans l’enceinte familiale en interpellant mère et père (la mère dont ces actes révèlent l’importance réelle ou fictive tant elle apparaît de plus en plus comme un interlocuteur privilégié), enceinte familiale considérée comme un lieu expérimental pour préparer un projet de société. Les partenaires de l’éducation, femmes, hommes, auteurs ou non, entrent dans des géométries variables, mais qui, toutes, soulignent la présence grandissante de la femme dans le domaine éducatif, quelle que soit sa place dans la société, femmes de pouvoir ou au pouvoir, femmes exceptionnelles ou non, personnel mercenaire d’une éducation domestique, conventuelle, institutionnelle, privée ou non, célibataires, épouses, mères ou grand-mères, mais toutes conscientes de leur rôle. Cette préoccupation est l’occasion de se forger un destin, d’abord par la réflexion sur le statut lié à leur éducation, mais aussi et surtout parce que leur prise de position s’accompagne d’une entrée en écriture, en littérature, ...

Enfance

Enfance

Auteure: Madame Roland ,

Nombre de pages: 144

"Vive sans être bruyante, et naturellement recueillie, je ne demandais qu'à m'occuper, et je saisissais avec promptitude les idées qui m'étaient présentées. Cette disposition fut tellement mise à profit, que je ne me suis jamais souvenue d'avoir appris à lire ; j'ai ouï dire que c'était chose faite à quatre ans, et que la peine de m'enseigner s'était pour ainsi dire terminée à cette époque." Madame Roland, née Manon Phlipon (1754-1793), fut arrêtée comme Girondine le 1er juin 1793, condamnée à mort et guillotinée le 8 novembre. Elle passa ses mois de captivité à rédiger d'admirables Mémoires dont on trouvera ici les premiers chapitres. L'époque romantique devait voir en elle l'une des grandes figures féminines de la Révolution.



X
FERMER