Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 26 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Un passé contraignant

Un passé contraignant

Auteure: Michèle Bacholle ,

Nombre de pages: 183

Etude sur Annie Ernaux, Farida Belghoul et la Neuchâteloise Agota Kristof.

Annie Ernaux

Annie Ernaux

Auteure: Michèle Bacholle-Bošković ,

Nombre de pages: 180

Annie Ernaux a déclaré écrire à partir de son vide, que la perte est le « noyau dur » de tous ses livres, le fil qui les relie entre eux. Cet ouvrage propose une lecture attentive de l’œuvre ernalienne (romans, récits de vie, journaux concertés, extraits de journal intime, essai, lettre, etc.) et s’articule autour de trois aspects principaux : la perte, les traces et la religion. Quatre pertes sont identifiées, émergeant à diverses époques et de différentes manières dans l’œuvre : les amants perdus qui renvoient dans une sorte de mise en abyme à l’amour malheureux de 1958, l’avortement clandestin subi en 1964, la mort du père et de la mère (celle-ci levant nombre d’interdits) et l’existence (cachée) d’une sœur aînée décédée en 1938, deux ans avant la naissance d’Ernaux. La perte qui sous-tend l’œuvre ernalienne explique la fascination de l’écrivaine pour les photographies (soumises ici à un examen aussi approfondi que systématique), les taches (dont l’étude permet une nouvelle lecture de l’avortement), les traces en général. Soucieuse dès un jeune âge de « laisser sa trace », dans un élan d’affirmation vitale du...

Annie Ernaux

Annie Ernaux

Auteure: Bruno Blanckeman , Francine Dugast-Portes , Francine Best ,

Nombre de pages: 488

Cet ouvrage est issu du colloque de Cerisy qui s’est déroulé autour d’Annie Ernaux en 2012 et a rassemblé des chercheurs internationaux issus de divers champs disciplinaires. Chaque article est suivi d’un texte de l’auteure et d’une discussion critique, ce qui donne à l’ensemble l’allure d’une libre conversation. Le temps et la mémoire constituent les deux fils conducteurs de l’ouvrage. Ils sont abordés selon plusieurs problématiques : les évolutions des groupes sociaux, la question de l’humiliation et les problèmes de hiérarchies culturelles, ou encore la constitution d’une mémoire des femmes. Écrire, pour Annie Ernaux, c’est tenter de saisir les multiples dimensions du réel en conjuguant la pression de l’Histoire et la puissance de la mémoire dans la restitution de la vie collective, comme dans celle de la vie intime. Renouvelant l’approche de l’oeuvre par une attention apportée au travail de l’écriture, parfois occulté au profit de la seule dimension sociologique, ce livre permet d’en mesurer toute la richesse et la puissance.

Fictions en quête d'auteur

Fictions en quête d'auteur

Auteure: Charline Pluvinet ,

Nombre de pages: 314

Depuis la fin du xxe siècle, l'auteur est dans une position ambivalente. La « mort de l'auteur a été annoncée », remettant en cause l'autorité qu'il exerçait. Pourtant il reste désiré par le lecteur et conserve une fonction de premier plan dans la littérature : son nom, son corps et sa posture accompagnent son œuvre. Entre présence et absence, cette situation paradoxale de l'auteur a trouvé un lieu d'expression privilégié dans la fiction romanesque qui accueille une remarquable profusion de personnages d'auteur, réels ou entièrement imaginaires : le roman biographique, la fiction d'auteur, l'autofiction, le roman de l'écrivain ou encore la métafiction sont autant de formes narratives où les écrivains s'inventent un double de papier, une figure fictionnelle qui vient prendre parfois la place de l'auteur réel lorsque celui-ci s'efface derrière son hétéronyme. Le parcours des littératures européennes et nord-américaines publiées depuis la fin des années soixante-dix dessine les enjeux sous-jacents à l'invention de ces personnages : les écrivains contemporains négocient dans la fiction une nouvelle forme d'existence de l'auteur pour mettre à...

Cloches et horloges dans les textes médiévaux

Cloches et horloges dans les textes médiévaux

Auteure: Fabienne Pomel ,

Nombre de pages: 314

Les cloches et horloges, par l'émission de signaux sonores à valeur d'appel ou de rappels, engagent un rapport de l'homme au monde dans sa tentative de maîtrise et de mesure du temps. Or le changement d'instrument va de pair avec un changement de représentation temporelle, déjà souligné par les historiens. Les textes médiévaux, et particulièrement littéraires, en témoignent à leur manière, en s'appropriant ces objets dans une visée esthétique et symbolique, tout en témoignant d'un imaginaire de la matière, notamment du métallique : fruits de l'ingéniosité et d'un savoir technique, cloches et horloges y sont des objets du quotidien. Mais l'horloge mécanique, apparue au 14e siècle, est perçue comme une merveille technique, très tôt annexée en littérature. Quant à la cloche, elle se voit souvent attribuer des pouvoirs magiques de protection, comme incarnation d'une voix divine. En cela, l'une et l'autre offrent des merveilles potentielles, des outils de scansion des textes, des attributs ou emblèmes caractérisant des personnages, ou encore des supports d'action. Les articles de littéraires, historiens et historiens de l'art rassemblés ici proposent...

Annie Ernaux

Annie Ernaux

Auteure: Pierre-Louis Fort ,

Nombre de pages: 215

En 2002, Annie Ernaux déclarait que « ce qui compte, dans les livres, c’est ce qu’ils font advenir en soi et hors de soi ». Dix ans plus tard, dans l’entretien qui clôt ce volume, elle revient sur ce « mouvement » qu’elle dit « emblématique de [s]on écriture ». Les études ici réunies explorent cet « engagement d’écriture » dont parle une de ses œuvres les plus récentes. Les auteurs tentent d’y définir les contours de cette nouvelle forme d’engagement (politique, humain, social, corporel et sensible) qu’elle invente, à la lumière notamment du concept d’ « implication ». Cinq dimensions fondamentales en sont ainsi analysées : la volonté d’Annie Ernaux de « descendre dans la réalité sociale » et de prendre comme sujet d’écriture ce qui est traditionnellement considéré comme « au-dessous » de la littérature ; sa position par rapport à un engagement féministe ; l’articulation entre identité et altérité dans sa dimension politique ; la présence au monde d’une écrivaine « traversée par les autres» et, enfin, la manière dont cette œuvre engage et transforme le lecteur.

Les Armoires vides

Les Armoires vides

Auteure: Annie Ernaux ,

Nombre de pages: 192

'Ça suffit d'être une vicieuse, une cachottière, une fille poisseuse et lourde vis-à-vis des copines de classe, légères, libres, pures de leur existence... Fallait encore que je me mette à mépriser mes parents. Tous les péchés, tous les vices. Personne ne pense mal de son père ou de sa mère. Il n'y a que moi.' Un roman âpre, pulpeux, celui d'une déchirure sociale, par l'auteur de La place.

Scènes de la vie rurale en Auvergne

Scènes de la vie rurale en Auvergne

Auteure: Marc Prival , Madeleine Jaffeux , Maurice Jaffeux ,

Nombre de pages: 352

Au seuil du XXIe siècle, le paysan auvergnat est devenu un agriculteur dépendant de l’économie de marché et la vitesse de l’évolution du monde paysan laisse incrédule plus d’un observateur... Le paysan auvergnat, après un temps d’adaptation nécessaire et en puisant dans le fonds légué par les anciens, pourra-t-il relever le défi des temps présents ? Car, si les nostalgiques ne perçoivent dans ces mutations que les aspects négatifs, le paysan, lui, prend le train du progrès en route car il y est contraint. Traditions salvatrices et changements inéluctables constituent un tout dans cette œuvre impressionniste qui juxtapose des scènes d’hier et d’aujourd’hui, prises sur le vif ou restituées par le souvenir. Quatre auteurs, quatre talents pour un ouvrage de référence : Marc Privai, Madeleine Jaffeux, Maurice Jaffeux et Guy Mailhot ont réussi à reconstituer, à partir d’un véritable puzzle d’images et de scènes de la vie quotidienne, à travers le temps et l’espace, un remarquable tableau du monde rural auvergnat.

Le Grand Cahier

Le Grand Cahier

Auteure: Agota Kristof ,

Nombre de pages: 192

Dans un pays ravagé par la guerre, deux enfants (des jumeaux) abandonnés à eux-mêmes font seuls l'apprentissage de la vie, de l'écriture et de la cruauté. Premier roman d'une émigrée hongroise installée en Suisse, Le Grand Cahier est également le premier volet d'une trilogie qui comprend La Preuve et Le Troisième Mensonge. L'œuvre d'Agota Kristof est aujourd'hui traduite dans une quinzaine de pays.

La politique extérieure de la principauté de Damas (468-549 H / 1076-1154)

La politique extérieure de la principauté de Damas (468-549 H / 1076-1154)

Auteure: Mariam Yared-Riachi ,

Nombre de pages: 350

L'analyse des sources arabes, manuscrites comme éditées, permet de reconstituer l'histoire de la principauté de Damas, de 1076 (date de sa constitution au départ des troupes fatimides qui occupaient la ville) jusqu'en 1154 (prise de la cite par le prince zankide Nur al-Din et, ainsi, formation d'un grand État de Syrie et Gazira). Cette étude s'attache a suivre la politique extérieure des maitres successifs de Damas, face aux Fatimides, aux Salguqides, puis aux Francs et petites principautés de Syrie intérieure. On peut noter qu'en général (surtout après la mort de Tutus en 1095), le choix des princes se porta sur des objectifs limites et une politique de bon voisinage. Toutefois, la montée du sentiment anti-croise parmi les élites urbaines sunnites, la pression des 'Abbasides, et l'absence de sens politique de la part de certains responsables de Terre Sainte comme des croises fraichement débarques, rendaient la position des souverains de Damas particulièrement périlleuse. Enfin, la situation intérieure, aux niveaux politique et économique, se traduisit par une série de crises difficiles à gérer.

Regarde les lumières mon amour

Regarde les lumières mon amour

Auteure: Annie Ernaux ,

Nombre de pages: 80

Pendant un an, Annie Ernaux a tenu le journal de ses visites à l’hypermarché Auchan du centre commercial des Trois-Fontaines situé en région parisienne. « Voir pour écrire, c’est voir autrement », écrit-elle. On redécouvre en effet à ses côtés le monde de la grande surface. Loin de se résumer à la corvée des courses, celle-ci prend dans ce livre un autre visage : elle devient un grand rendez-vous humain, un véritable spectacle. Avec ce relevé libre de sensations et d’observations, l’hypermarché, espace familier où tout le monde ou presque se côtoie, atteint la dignité de sujet littéraire. Annie Ernaux est écrivain. Elle est notamment l’auteur de La Place (1984), La Honte (1997), Les Années (2008) aux Éditions Gallimard.

Les Tireurs d'étoiles

Les Tireurs d'étoiles

Auteure: Azouz Begag , Josette Andress ,

Nombre de pages: 42

Un musée extraordinaire où Ali et Jérémy collectionnent des gouttes d'eau de pluie, des éclairs d'orage électrisés, des courants d'air en pleine course ou des clairs de lune pétillants de blanc... A partir de 7 ans. « Copyright Electre »

Se perdre

Se perdre

Auteure: Annie Ernaux ,

Nombre de pages: 384

[...] Je n'ai jamais rien su de ses activités qui, officiellement, étaient d'ordre culturel. Je m'étonne aujourd'hui de ne pas lui avoir posé plus de questions. Je ne saurai jamais non plus ce que j'ai été pour lui. Son désir de moi est la seule chose dont je sois assurée. C'était, dans tous les sens du terme, l'amant de l'ombre. [...] J'ai conscience de publier ce journal en raison d'une sorte de prescription intérieure, sans souci de ce que lui, S., éprouvera. À bon droit, il pourra estimer qu'il s'agit d'un abus de pouvoir littéraire, voire d'une trahison. Je conçois qu'il se défende par le rire ou le mépris, je ne la voyais que pour tirer mon coup. Je préférerais qu'il accepte, même s'il ne le comprend pas, d'avoir été durant des mois, à son insu, ce principe, merveilleux et terrifiant, de désir, de mort et d'écriture. Annie Ernaux.

Le Voile noir

Le Voile noir

Auteure: Anny Duperey ,

Nombre de pages: 256

J’avais pensé, logiquement, dédier ces pages à la mémoire de mes parents – de mon père, surtout, l’auteur de la plupart des photos, qui sont la base et la raison d’être de ce livre.Curieusement, je n’en ai pas envie. Leur dédier ce livre me semble une coquetterie inutile et fausse. Je n’ai jamais déposé une fleur sur leur tombe, ni même remis les pieds dans le cimetière où ils sont enterrés. Sans doute parce que obscurément je leur en veux d’avoir disparu si jeunes, si beaux, sans l’excuse de la maladie, sans même l’avoir voulu, quasiment par inadvertance. C’est impardonnable.Mon père fit ces photos. Je les trouve belles. Il avait, je crois, beaucoup de talent. J’avais depuis des années l’envie de les montrer. Parallèlement, montait en moi la sourde envie d’écrire, sans avoir recours au masque de la fiction, sur mon enfance coupée en deux. Ces deux envies se sont tout naturellement rejointes et justifiées l’une l’autre.Ces photos sont beaucoup plus pour moi que de belles images, elles me tiennent lieu de mémoire. J’ai le sentiment que ma vie a commencé le jour de leur mort – il ne me reste rien d’avant, d’eux, que ces...

L'écriture comme un couteau

L'écriture comme un couteau

Auteure: Annie Ernaux , Fréderic-Yves Jeannet ,

Nombre de pages: 162

« Tout au long de cet entretien avec Frédéric-Yves Jeannet, je n'ai eu comme souci que la sincérité et la précision, celle-ci se découvrant plus difficile à obtenir que celle-là. Il n'est pas aisé de rendre compte, sans l'unifier ni la réduire à quelques principes, d'une pratique d'écriture commencée il y a trente ans. D'en laisser percevoir les inévitables contradictions. D'apporter des détails concrets sur ce qui se dérobe le plus clair du temps à la conscience. Ce qui assemble les phrases de mes livres, en choisit les mots, c'est mon désir, et je ne peux l'apprendre aux autres puisqu'il m'échappe à moi-même. Mais il me semble pouvoir indiquer la visée de mes textes, donner mes « raisons » d'écrire. Qu'elles relèvent de l'imaginaire n'enlève rien au fait qu'elles jouent réellement sur la forme même de l'écriture. J'espère simplement avoir réussi à exprimer quelques vérités individuelles et provisoires - révisables assurément par d'autres - sur ce qui occupe beaucoup ma vie. » Annie Ernaux

L'Autre Fille

L'Autre Fille

Auteure: Annie ERNAUX ,

Nombre de pages: 38

La révélation de L'Autre fille va bousculer toute l'œuvre qu'Annie Ernaux a consacrée à son enfance depuis La Place. " Car il a bien fallu que je me débrouille avec cette mystérieuse incohérence : toi la bonne fille, la petite sainte, tu n'as pas été sauvée, moi le démon j'étais vivante. Plus que vivante, miraculée. Il fallait donc que tu meures à six ans pour que je vienne au monde et que je sois sauvée. "

Le temps des lettres

Le temps des lettres

Auteure: Michèle Touret , Francine Dugast-Portes ,

Nombre de pages: 338

La question du « temps des lettres », de la périodisation en histoire littéraire, se pose particulièrement en ce qui concerne l'époque contemporaine. En lançant la réflexion sur ce thème, la Société d'étude de la littérature du XXe siècle (SELF XX) a suscité toute une série d'exposés très neufs, qui traitent des diverses modalités possibles de périodisation – relation à l'historiographie générale, place accordée aux guerres, choix de bornes et/ou de pôles, élaboration de critères d'homogénéité, durée des périodes envisagées, etc. Des exemples précis, choisis au fil du siècle et jusque dans l'immédiate contemporanéité, permettent de croiser des approches multiples, et fournissent aux enseignants comme aux étudiants des éléments de construction de grande qualité.

Le vrai lieu. Entretiens avec Michelle Porte

Le vrai lieu. Entretiens avec Michelle Porte

Auteure: Annie Ernaux , Michelle Porte ,

Nombre de pages: 128

"En 2008, Michelle Porte, que je connaissais comme la réalisatrice de très beaux documentaires sur Virginia Woolf et Marguerite Duras, m’a exprimé son désir de me filmer dans les lieux de ma jeunesse, Yvetot, Rouen, et dans celui d’aujourd’hui, Cergy. J'évoquerais ma vie, l’écriture, le lien entre les deux. J’ai aimé et accepté immédiatement son projet, convaincue que le lieu – géographique, social – où l’on naît, et celui où l’on vit, offrent sur les textes écrits, non pas une explication, mais l’arrière-fond de la réalité où, plus ou moins, ils sont ancrés."

Écarts d'identité

Écarts d'identité

Auteure: Azouz Begag , Abdellatif Chaouite ,

Nombre de pages: 140

France, immigrés, islam, musulmans, intégrisme, foulard coranique, arabe, Rushdie, Khomeyni, mosquée, minaret, chiites, terrorisme, Abdallah, Georges, clandestins, réfugiés, frontières, djihad, Allah akbar ! Beurs, froms, feujs, identité française, mosaïque : douce France, cher pays de mon enfance... Bouzid, installé en terre gauloise depuis quarante a Retraité. Analphabète. A compris que l’aventure ne se terminera pas avec lui. Un soir d’hiver dans un appartement de banlieue, après le dîner, il se lève, va dans sa chambre, installe par terre son tapis « made in Corea », cherche la bonne direction et prie Allah à genoux. A ses côtés, Louisa, sa petite-fille aux cheveux blonds, le regarde, intriguée, du haut de ses deux ans, et elle demande à l’assemblée : « Qu’est-ce qu’il fait pépé ? » Tout le monde rit. Une histoire est terminée. Une autre commence. Elle a les cheveux blonds et le teint méditerranéen : intégration.

Ce qu'ils disent ou rien

Ce qu'ils disent ou rien

Auteure: Annie Ernaux ,

Nombre de pages: 160

'Ça ne vaut plus le coup d'avoir mes règles. Ma tante a dit : t'as perdu ta langue, Anne ? t'étais plus causante avant. C'est plutôt la leur de langue que j'ai perdue. Tout est désordre en moi, ça ne colle pas avec ce qu'ils disent.' Histoire d'une adolescente comme les autres, qui cherche à communiquer, à comprendre. Mais rien, dans le langage de ses parents, de l'étudiant qu'elle a recontré, dans les mots des livres même, ne coïncide avec la réalité de ce qu'elle vit et elle se trouve renvoyée à la solitude.

Un Juriste en politique. Merlin de Douai (1754-1838)

Un Juriste en politique. Merlin de Douai (1754-1838)

Auteure: Hervé Leuwers ,

Nombre de pages: 380

Merlin de Douai. Ce nom évoque d’abord la fameuse loi des suspects (sept. 1793), l’un des textes organisant la Terreur ; il rappelle le parcours ambigu d’un patriote des Etats généraux devenu conventionnel régicide, thermidorien, ministre du Directoire, président du Directoire exécutif puis comte d’Empire ; il suggère enfin l’image du « prince des jurisconsultes », auteur admiré du Répertoire de jurisprudence et procureur général impérial à la Cour de cassation. De l’Ancien Régime à la Monarchie de Juillet, à la frontière du droit et de la politique, Merlin mena en effet une riche et étonnante carrière qui lui fit longtemps jouer un important rôle public. C’est l’itinéraire de ce juriste du temps des Révolutions, ses projets et son action politique ainsi que sa pensée juridique et sociale qu’Hervé Leuwers a tenté de reconstituer ici. L’auteur s’est également interrogé sur le parcours de toute une génération politique, dominée par des juristes comme Merlin, Cambacérès, Treilhard, Lanjuinais et Boissy d’Anglas, dont l’engagement révolutionnaire s’éteignit dans l’adhésion à l’Empire. Par l’étude d’un homme...

Journal du dehors

Journal du dehors

Auteure: Annie Ernaux ,

Nombre de pages: 120

'De 1985 à 1992, j'ai transcrit des scènes, des paroles, saisies dans le R.E.R., les hypermarchés, le centre commercial de la Ville Nouvelle, où je vis. Il me semble que je voulais ainsi retenir quelque chose de l'époque et des gens qu'on croise juste une fois, dont l'existence nous traverse en déclenchant du trouble, de la colère ou de la douleur.' Annie Ernaux.

Les années

Les années

Auteure: Annie Ernaux ,

Nombre de pages: 255

«La photo en noir et blanc d'une petite fille en maillot de bain foncé, sur une plage de galets. En fond, des falaises. Elle est assise sur un rocher plat, ses jambes robustes étendues bien droites devant elle, les bras en appui sur le rocher, les yeux fermés, la tête légèrement penchée, souriant. Une épaisse natte brune ramenée par-devant, l'autre laissée dans le dos. Tout révèle le désir de poser comme les stars dans Cinémonde ou la publicité d'Ambre Solaire, d'échapper à son corps humiliant et sans importance de petite fille. Les cuisses, plus claires, ainsi que le haut des bras, dessinent la forme d'une robe et indiquent le caractère exceptionnel, pour cette enfant, d'un séjour ou d'une sortie à la mer. La plage est déserte. Au dos : août 1949, Sotteville-sur-Mer.» Au travers de photos et de souvenirs laissés par les événements, les mots et les choses, Annie Ernaux donne à ressentir le passage des années, de l'après-guerre à aujourd'hui. En même temps, elle inscrit l'existence dans une forme nouvelle d'autobiographie, impersonnelle et collective.

Le savant dans les Lettres

Le savant dans les Lettres

Auteure: Valérie Cangemi ,

Nombre de pages: 280

Les érudits ne sont pas seulement ceux qui « font avancer la science » en laissant à d'autres le soin de populariser les « arides » matières sur lesquelles ils travaillent. Ils ont été, et ils sont encore, dans bien des cas, les artisans de la réémergence de larges pans de la culture mondiale dans l'imaginaire du grand public. N'en déplaise à certains, l'érudition n'est pas toujours l'ennemie du plaisir esthétique et, dans le cas du Moyen Âge, en particulier, le rôle joué par nombre d'universitaires et d'érudits dans la réapparition de la civilisation et de la littérature médiévales à l'horizon de notre quotidien est considérable. Les communications réunies ici, issues d'un colloque de l'Association « Modernités médiévales » qui s'est tenu à Lausanne du 21 au 23 octobre 2010 évoquent un très large spectre de pratiques : écrivains frottés d'érudition, savants tentés par la littérature ou simplement poussés par un goût vif et empathique de la vulgarisation, érudits désireux de construire des passerelles entre le passé et le présent. Toutes ces évocations sont encadrées par les témoignages directs de deux grands érudits (Michel Zink et ...

Passion simple

Passion simple

Auteure: Annie Ernaux ,

Nombre de pages: 96

«À partir du mois de septembre l'année dernière, je n'ai plus rien fait d'autre qu'attendre un homme : qu'il me téléphone et qu'il vienne chez moi.» Annie Ernaux.

L'Enfant éternel

L'Enfant éternel

Auteure: Philippe Forest ,

Nombre de pages: 416

"J'ai fait de ma fille un être de papier. J'ai tous les soirs transformé mon bureau en théâtre d'encre où se jouaient encore ses aventures inventées. Le point final est posé. J'ai rangé le livre avec les autres. Les mots ne sont plus d'aucun secours. Je fais ce rêve. Au matin, elle m'appelle de sa voix gaie au réveil. Je monte jusqu'à sa chambre. Elle est faible et souriante. Nous disons quelques mots ordinaires. Elle ne peut plus descendre seule l'escalier. Je la prends dans mes bras. Je soulève son corps infiniment léger. Sa main gauche s'accroche à mon épaule, elle glisse autour de moi son bras droit et dans le creux de mon cou je sens la présence tendre de sa tête nue. Me tenant à la rampe, la portant, je l'emmène avec moi. Et une fois encore, vers la vie, nous descendons les marches raides de l'escalier de bois rouge."



X
FERMER