Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 37 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Sociologie de la traduction

Sociologie de la traduction

Auteure: Shirley Strum , Michel Callon , Bruno Latour , Madeleine Akrich ,

Nombre de pages: 304

Au début des années 80, un groupe de chercheurs de l’École des mines se penche sur un aspect du monde contemporain négligé par les sciences sociales : les sciences et les techniques. Comment sont-elles produites ? Comment leur validité ou leur efficacité sont-elles établies ? Comment se diffusent-elles ? Comment contribuent-ils à transformer le monde ? Ces travaux donnent naissance à une approche aujourd’hui reconnue : la sociologie de la traduction, dite aussi théorie de l’acteur réseau, avec ses concepts clefs, la traduction, l’intéressement, le script, la controverse, etc. Cette théorie est si féconde que les sciences sociales mobilisent désormais très largement ses concepts, mais aussi ses règles de méthodes et ses outils de travail. Or, nombre de ses textes fondateurs n’étaient pas ou plus disponibles en français. En rassemblant des textes de trois de ses pionniers, Madeleine Akrich, Michel Callon et Bruno Latour, on permettra au lecteur de comprendre les développements de la sociologie de la traduction et la manière dont elle a interrogé le lien social, les machines, les objets, les usagers, les pratiques scientifiques. Pour montrer en...

Sociologie des agencements marchands

Sociologie des agencements marchands

Auteure: Michel Callon , Madeleine Akrich , Vololona Rabeharisoa , Catherine Grandclément , Cécile Méadel , Alexandre Mallard , Bruno Latour , Fabian Muniesa , Antoine Hennion , Sophie Dubuisson-Quellier ,

Nombre de pages: 482

Qu'est-ce que le marché ? Depuis une quinzaine d'années, Michel Callon et les chercheurs du centre de sociologie de l'innovation (CSI) de l'école des mines se penchent sur cette question si peu discutée par les recherches en économie ; ils l'interrogent dans le prolongement des travaux qu'ils menaient autour de la sociologie de la traduction, dite encore théorie de l'acteur-réseau (ou Actor-Network Theory). Ces nouveaux travaux se caractérisent par l'attention accordée à l'ensemble des acteurs concernés par la formation des marchés, au rôle central des dispositifs techniques et des savoirs scientifiques, à l'importance des pratiques d'expérimentation et au processus de qualification des biens et des services. L'ouvrage présente une sélection de textes importants qui ont servi de jalons à cette réflexion collective et qui sont toujours d'actualité. Il se clôt par un texte original et fondamental de Michel Callon qui explore un nouveau concept, l'agencement marchand ; il propose de le substituer à celui de marché-interface pour rendre compte de l'ensemble des activités et processus désormais au cœur de l'action marchande.

Sur la piste environnementale

Sur la piste environnementale

Auteure: Sabrina Mccormick , Catherine Rémy , Yannick Barthe , Phil Brown , Michael Bloor , Barbara L. Allen , Steve Kroll-Smith , Stephen Zavestoski , Meadow Linder , Stella M. Čapek , Madeleine Akrich , Michael R. Reich , H. Hugh Floyd , Brian Mayer ,

Nombre de pages: 308

Repérer des victimes, confondre des suspects : les mobilisations dans le domaine de la santé environnementale se présentent désormais comme de véritables enquêtes policières. À la différence près que, dans ce domaine, les investigations ne sont pas menées uniquement par des enquêteurs professionnels. Les « profanes » cherchent eux aussi à rendre visibles les menaces auxquelles ils pensent être exposés et à établir la réalité des dommages dont ils s’estiment les victimes. Cet ouvrage rassemble une série de travaux anglo-saxons pionniers sur des affaires célèbres qui illustrent le rôle crucial joué par les non-spécialistes dans les controverses portant sur les liens entre l’environnement et la santé.

Histoire de la télévision sous de Gaulle

Histoire de la télévision sous de Gaulle

Auteure: Jérôme Bourdon ,

Nombre de pages: 356

Dans le paysage audiovisuel actuel, la télévision sous de Gaulle apparaît comme un monolithe préhistorique : une chaîne, à peine deux, en noir et blanc, soumise au pouvoir. Pourquoi rééditer un ouvrage qui faisait le premier (en 1990 ) l’histoire de cette époque, alors que nous sommes sous un régime de concurrence depuis 40 ans, sous la domination du secteur privé depuis 30 ans ? La télévision sous de Gaulle, telle que nous en faisions à la fois l’histoire et le portrait, reste riche d’enseignements, pour l’historien, pour le chercheur et même pour le professionnel, qu’il s’agisse des débats de politiques de la télévision, de la réflexion sur la concurrence entre deux chaînes, de la place des différents professionnels qui font la télévision (thème encore peu exploité), et surtout, des programmes eux-mêmes, du « texte » télévisuel. L’historiographie de la télévision en France a considérablement progressé. Cette introduction fera le point sur les grandes avancées, inégales selon les genres télévisuels, mais aussi sur les difficultés méthodologiques et les lacunes persistantes. Après un rappel des facteurs qui ont modifié en...

Reconnaissance et usages d’Internet

Reconnaissance et usages d’Internet

Auteure: Fabien Granjon ,

Nombre de pages: 216

Les technologies de l’information et de la communication jouent un rôle de plus en plus essentiel dans la structuration et les transformations de l’ordre social. Ce livre propose une approche critique de cette importance et de la manière dont il est fait aujourd’hui usage d’Internet. Partant de la théorie de la reconnaissance d’Axel Honneth, il montre comment ces usages s’insèrent dans la définition des identités et participent des univers sociaux des sujets. Les pratiques de l’informatique connectée ne peuvent en effet être réduites à la simple manipulation d’artefacts techniques. Elles s’inscrivent dans la matérialité des dispositifs, mais relèvent également des conditions sociales, des sens pratiques et des dispositions des utilisateurs. Ces ajustements sociotechniques peuvent habiliter le sujet, mais également le contraindre. La démonstration s’organise en trois étapes : elle porte d’abord la focale sur les discours accompagnant le développement des TIC et l’émergence de la « société de l’information » ; elle s’intéresse ensuite aux inégalités numériques et aux usages de l’informatique connectée que développent les...

Valoriser la science

Valoriser la science

Auteure: Liliana Doganova ,

Nombre de pages: 211

L’innovation ouverte exige des échanges permanents entre science et marché ; les start-up issues de la recherche en sont un véhicule privilégié. Si la création de ces « jeunes pousses » valorisant des travaux scientifiques a été fortement encouragée par les politiques publiques depuis une dizaine d’années, on sait peu de choses des effets qu’elles induisent sur leurs marchés. Que valent-elles ? Comment comprendre leur rôle et saisir leur impact ? Qu’apportent-elles aux entreprises avec lesquelles elles coopèrent ? Cet ouvrage propose une approche originale : pour rendre compte de la portée de ces start-up, il traque les réseaux d’innovation qu’elles construisent et animent. Il analyse les formes et les effets des partenariats avec des start-up par une double perspective : l’analyse statistique des innovations produites dans un vaste échantillon de collaborations inter-firmes et l’observation fine des pratiques d’évaluation mises en œuvre par les entreprises partenaires. L’enquête met en lumière la dynamique exploratoire de ces partenariats, la diversité des résultats qu’ils génèrent et la spécificité des dispositifs sur lesquels...

Politiques de la représentation et de l'identité

Politiques de la représentation et de l'identité

Auteure: Madeleine Akrich Danielle Chabaud-Rychter et Delphine Gardey ,

Nombre de pages: 268

Ce numéro est consacré aux gender, cultural et queer studies, à la façon dont elles bousculent et interrogent nos disciplines. D'une contribution à l'autre, d'un déplacement à l'autre, des voies, des modes de théorisation et d'action pour saper les mises en ordre du monde instituées se dessinent, démultipliant des formes de vie et dessinant des micropolitiques qui visent à transformer la représentation, les normes et le sens.

L’Internet des familles modestes

L’Internet des familles modestes

Auteure: Dominique Pasquier ,

Nombre de pages: 220

Les individus modestes sont-ils exclus de la révolution numérique ? On l’a longtemps cru. Ils sont peu ou pas diplômés et exercent des métiers qui ne demandent pas d’usage de l’informatique. Pourtant, ils se sont pleinement emparés d’internet et en ont fait un instrument de leur vie quotidienne. La recherche en ligne leur a ouvert un monde jusque-là hors de portée : elle leur permet de percer le mystère des termes médicaux, leur fournit des armes pour l’aide scolaire aux enfants, leur ouvre de nouvelles activités. Des biens et des services, auxquels il leur était impossible d’accéder avant dans ces zones rurales, sont à portée de clic, à des prix imbattables. Internet est aussi un lieu de parole et de réconfort : dans l’entre soi des comptes Facebook sont confiés aux proches les drames de la vie en milieu populaire – le célibat subi, la perte d’emploi, les incertitudes du travail précaire. Mais cette aventure a un coût. Ces outils, dont le potentiel d’individualisation est fort, fragilisent la vie collective familiale en multipliant les « moments à soi » entre conjoints et en rendant le contrôle de la sociabilité des enfants...

Politique du clitoris

Politique du clitoris

Auteure: Delphine Gardey ,

Nombre de pages: 160

Ce livre érudit et ironique présente une critique féministe et décoloniale des savoirs et des pratiques médicales concernant le siège du plaisir féminin : le clitoris. Construit à partir de situations concrètes, il se compose d’une quinzaine de récits souvent stupéfiants. Chacun d’entre eux débute par une citation allant d’un savant du Moyen-âge à Freud en passant par Louise Bourgeois. Une façon non académique de développer une histoire édifiante.

Attachement aux choses (L')

Attachement aux choses (L')

Auteure: Thierry Bonnot ,

Nombre de pages: 240

Les sciences sociales ont souvent entretenu une vision strictement positiviste des objets, sorte d’échantillons de civilisation infaillibles et univoques. C’était la doctrine de l’objet-témoin. Passer d’une étude des objets en tant que sources d’un savoir sur les hommes en société à une étude des objets comme faits sociaux complexes, dans leur relation avec les hommes et dans leur influence sur les relations entre les hommes, tel est le pari de ce livre. En effectuant un tour d’horizon des travaux récents, l’auteur se propose de retracer l’évolution du traitement des objets par les sciences sociales et notamment par l’anthropologie. La méthode biographique met en évidence l’enchevêtrement des objets dans un réseau d’intérêts particuliers et d’enjeux collectifs, pour mieux saisir le devenir des objets par le jeu de leurs attachements aux acteurs sociaux. Un ensemble d’études de cas, issues d’enquêtes de terrain sur les objets en société, viendra illustrer cette démarche critique touchant à différents domaines de recherches traditionnellement distincts. Quelques propositions conceptuelles et méthodologiques complètent cet ouvrage, ...

Ce que soigner veut dire

Ce que soigner veut dire

Auteure: Annemarie Mol ,

Nombre de pages: 200

Qu'est-ce que bien soigner? Dans ce livre provoquant et original, Annemarie Mol montre que ce n'est pas, comme on l'a beaucoup dit, laisser les patients choisir. À partir de l'exemple des personnes atteintes de diabète, l'auteur propose une nouvelle manière de prendre soin des personnes, qui ne les transforme pas en citoyens ou en consommateurs, mais qui les reconnaît comme corps et âmes souffrants, comme individus investis dans leur propre prise en charge, comme membres de collectifs multiples. Ce livre-manifeste n'est pas une critique de la médecine ou des pratiques de santé mais il en appelle à une transformation radicale de notre regard. Soigner, c'est prendre en compte la vie des personnes, leurs capacités et leurs incapacités, leurs entourages et leurs modes de vie. Remet-tant en cause les vertus trop consensuelles du libre choix, s'interrogeant sur les bonnes pratiques, Ce que Soigner veut dire non seulement intéressera les spécialistes de sciences sociales ou les patients actifs, mais il pourra aussi faire réfléchir les professionnels de la santé, les responsables de la politique sanitaire tout comme les militants et membres des associations.

Changer de société, refaire de la sociologie

Changer de société, refaire de la sociologie

Auteure: Bruno LATOUR ,

Nombre de pages: 409

" Il faut changer de société ", dit-on souvent, et on a bien raison. Mais, pour y parvenir, il faut d'abord s'efforcer de changer la notion même de société, et distinguer deux définitions du social. La première, devenue dominante dans la sociologie, le présente comme l'ombre projetée par la société sur d'autres activités (l'économie, le droit, la science, etc.). La seconde préfère le considérer comme l'association nouvelle entre des êtres surprenants qui viennent briser la certitude confortable d'appartenir au même monde commun. Dans ce second sens, le social se modifie constamment. Pour le suivre, il faut d'autres méthodes d'enquête, d'autres exigences, d'autres terrains. C'est à retracer le social comme association que s'attache depuis trente ans ce qu'on a appelé la " sociologie de l'acteur-réseau " et que Bruno Latour présente ici. Sa proposition est simple : entre la société et la sociologie, il faut choisir. De même que la notion de " nature " rend la politique impossible, il faut se faire à l'idée que la notion de société est devenue l'ennemie de toute pensée du politique. Ce n'est pas une raison pour se décourager... mais l'occasion de...

Mobilisations numériques

Mobilisations numériques

Auteure: Fabien Granjon ,

Nombre de pages: 214

Les conflits sociaux s’appuient sur des « armes matérielles » et notamment sur les technologies de communication qui, dès leur genèse, y ont joué un rôle central. Les politiques du conflit reposent ainsi sur une variété de médias qui, aujourd’hui, relèvent assez largement de l’informatique connectée, de plus en plus portable et mobile. De la Révolution bolchévique aux Indignados, de la lutte de libération algérienne aux Révolutions arabes, en passant par les groupes Medvedkine ou Radio Alice, cet ouvrage rend compte de la rencontre entre technologies médiatiques et luttes sociales. Il s’agit, d’une part, de relativiser le caractère supposé inédit de l’usage des technologies de communication par les mouvements sociaux contemporains et, d’autre part, d’entrer dans le détail de ce que ceux-ci font des outils numériques les plus récents qui supportent leurs activités essentielles tout en déplaçant, parfois, certaines de leurs « manières de faire ».

Gouverner par les nombres

Gouverner par les nombres

Auteure: Alain Desrosières ,

Nombre de pages: 336

Le gouvernement des hommes use et abuse de « l’argument statistique ». Avec l’émergence d’un État néo-libéral, l’action publique s’appuie de plus en plus sur des indicateurs chiffrés qui fournissent des évaluations de la performance des différentes actions politiques. Des « palmarès » variés connaissent une grande diffusion (souvent sous l’appellation anglo-américaine de benchmarking), en hiérarchisant les lycées, les Universités, et même les nations. Ce passage par la quantification, loin de fournir une image neutralisée des phénomènes, les transforme et les performe. Ce livre propose des études de cas précis, enquêtes sur le budget des familles, commissions du plan, statistiques locales ou comptabilité nationale, analysant la production des statistiques publiques et leur usages par les autorités publiques. Et l’on verra comment la statistique s’est imposée à la fois comme un outil de preuve, dans les sciences empiriques, et comme un outil de gouvernement, selon l’intuition que Foucault avait déjà présentée dès les années 1970 sous le nom de « gouvernementalité ».

Savoir faire et pouvoir transmettre

Savoir faire et pouvoir transmettre

Auteure: Denis Chevallier ,

Nombre de pages: 265

Savoir faire ne veut pas dire pouvoir transmettre : informels, non codifiés, les savoir-faire ne se dérobent-ils pas sans cesse à toute transmission organisée, à toute politique d’apprentissage ? N’en vient-on pas parfois à douter de la possibilité même de leur transmission ? Si l’inventaire des installations, des sites et des techniques, la description fine des chaînes opératoires, l’identification des détenteurs de savoir-faire sont les démarches préalables à toute analyse des faits techniques, il faut aussi préserver le potentiel adaptatif et créatif de ces savoirs et techniques car ils sont utiles au maintien d’un patrimoine culturel et au développement économique local. Protéger, dans ce cas, c’est avant tout transmettre; il convient donc de prendre en compte les modalités psychologiques, sociales et culturelles de cette transmission. Comprendre de tels processus imposait de croiser des méthodes, confronter des résultats de recherches. Psychologues, ergonomes, cogniticiens, anthropologues, sociologues se sont penchés ensemble, une fois n’est pas coutume, sur ces savoirs professionnels et de métiers si difficiles à décrire et à...

La Ruée vers l'intelligence

La Ruée vers l'intelligence

Auteure: Stéphane Marchand ,

Nombre de pages: 350

Les pays qui gagneront dans la course économique sont les pays innovants, ceux qui peuvent attirer, former, stimuler les meilleurs cerveaux de la planète. Ceux qui acceptent d’investir, sans espoir de retour immédiat, dans la recherche fondamentale, celle qui casse les codes, annonce la rupture et invente l’impossible. Les pays occidentaux ont longtemps tenu la corde, avec leurs grandes universités en guise de « world companies » de la connaissance, mais les émergents, Chine en tête, organisent la contre-attaque. Les pays arabes, armés de leurs pétrodollars, se rêvent aussi désormais en grands carrefours du savoir. La taille n’est pas forcément un avantage. Les « petits », notamment la Suisse et Singapour, réalisent des prouesses. L’argent ne suffit pas non plus. L’intelligence de très haut niveau ne se déploie que dans un environnement propice de liberté et de rigueur. Les chercheurs doivent à la fois pouvoir défier l’ordre établi et se soumettre à des processus d’évaluation draconiens. Avec une question lancinante : la vraie démocratie, la démocratie intellectuelle, est-elle une condition sine qua non d’une recherche performante ? Enfin, ...

La Sociologie. Histoire, idées, courants

La Sociologie. Histoire, idées, courants

Auteure: Xavier Molénat ,

Nombre de pages: 258

Cet ouvrage est une initiation, vivante et accessible, aux méthodes, aux théories et aux grands courants de la pensée sociologique, depuis les fondateurs (Comte, Marx, Tocqueville, Durkheim, Weber) jusqu'aux développements les plus récents

L'après accouchement

L'après accouchement

Auteure: Catherine Sandner ,

Nombre de pages: 336

Toutes les préoccupations des mamans après l'accouchement, des plus anodines aux plus personnelles, abordées sans tabou ni fausse pudeur. L'expérience de l';auteur, elle-même jeune maman, étayée par des interviews de professionnels. De nombreux témoignages pour partager un vécu réel et concret.

Agir dans un monde incertain. Essai sur la démocratie technique

Agir dans un monde incertain. Essai sur la démocratie technique

Auteure: Yannick Barthe , Michel Callon , Pierre Lascoumes ,

Nombre de pages: 368

Et s'il fallait enfin tirer les conséquences des crises à répétition que nos sociétés traversent lorsqu'elles sont confrontées aux débordements inattendus des sciences et des techniques ? S'il fallait en finir une bonne fois pour toutes avec la vision héroïque des décisions tranchantes et tranchées que le souverain prend en situation d'incertitude et en toute méconnaissance de cause ? Si Alexandre rengainait son épée, le monde s'effondrerait-il ? Non, mais la démocratie, elle, en ressortirait fortifiée. Tel est le propos des auteurs de ce livre. Ces derniers refusent les traditionnelles oppositions entre spécialistes et profanes, professionnels de la politique et citoyens ordinaires. Ils concentrent plutôt leur attention sur les nouvelles relations entre savoir et pouvoir qui émergent des controverses sociotechniques et sur les procédures inventées pour les traiter. L'enjeu est de taille : faire apparaître les conditions dans lesquelles les sociétés démocratiques vont se rendre capables d'affronter les défis des sciences et des techniques, redéfinir un espace public réunissant non pas des individus désincarnés mais des femmes et des hommes pris dans...

Un monde nouveau

Un monde nouveau

Auteure: Anne AKRICH ,

Nombre de pages: 166

Chez #InFutureWeBelieve, ils sont une dizaine de collaborateurs, jeunes, dynamiques et soudés autour de leur bienveillante happiness manager, Pandore. Dans le microcosme idéal de leur start-up, ils parlent franglais, font du coworking en open space, ne jurent que par l'économie du partage. Mais alors pourquoi peinentils tant à trouver leur place dans ce monde nouveau qu'ils prétendent bâtir ? À l'image de la société atomisée qu'il dénonce, Un monde nouveau se compose d'une série de microfictions formant un vaste roman choral. Entre humour grinçant et fantaisie poétique, Anne Akrich signe une satire féroce de la culture d'entreprise et une brillante parodie de notre époque, où chaque nouvelle utopie progressiste semble masquer une régression cauchemardesque.

Anthropologie du médicament au Sud

Anthropologie du médicament au Sud

Auteure: Marc Egrot , Alice Desclaux ,

Nombre de pages: 282

Cet ouvrage examine de multiples situations de déploiement de la pharmaceuticalisation, dans plusieurs domaines : la valeur et le paiement, l'approvisionnement, l'usage thérapeutique et l'intervention médicale. Les analyses du recours à une diversité de médicaments en Afrique et en Asie du Sud-Est montrent les effets sociaux et les effets de sens de ces extensions à la marge et permettent de mieux comprendre les rapports entre médicalisation et pharmaceuticalisation.

Petite sociologie de la signalétique

Petite sociologie de la signalétique

Auteure: David Pontille , Jérôme Denis ,

Nombre de pages: 200

Dans les villes, sur les routes, au supermarché : les panneaux indicateurs sont partout. Si leur présence semble évidente, leur forme, leur contenu, leur emplacement ne vont pourtant pas de soi. Ils sont le résultat d'un travail complexe qui produit des espaces hybrides, où signes et architectures sont entrelacés. Ce livre explore les coulisses d'une signalétique aujourd'hui mondialement reconnue : celle du métro parisien. De l'organisation des services, jusqu'à l'activité des ouvriers qui installent et réparent les panneaux, en passant par les discours des concepteurs, il évoque les multiples facettes d'un dispositif ambitieux qui vise à transformer aussi bien les espaces du métro que le comportement de ses usagers. Complétant leur enquête d'un détour par le métro new-yorkais, les auteurs montrent que la signalétique parisienne instaure une véritable politique de l'attention où chacun peut s'attacher à la multitude des objets graphiques qui sont mis à sa disposition.

Sociologie de l'innovation

Sociologie de l'innovation

Auteure: Gérald Gaglio ,

Nombre de pages: 128

L’innovation est tendance. Elle est même devenue un idéal à atteindre dans nos sociétés : on ne compte plus les articles de presse qui affublent une idée, un produit, une méthode de ce noble titre tandis que se multiplient les récits de success stories qui confinent au conte de fée. L’impératif est simple : il faut innover, être innovant... ou disparaître ! En réalité, appréhender le concept d’innovation d’un point de vue sociologique invite plutôt à analyser le cheminement sinueux, incertain, qui va de la confection d’un objet jusqu’à sa diffusion massive, en passant par ses transformations ou ses déclinaisons. L’innovation est en effet un processus, que cet ouvrage décortique et explicite.

Michel Callon et Bruno Latour - La théorie de l'Acteur-Réseau

Michel Callon et Bruno Latour - La théorie de l'Acteur-Réseau

Auteure: Paul Marc Collin , Eric Thivant , Yves Livian ,

Le but de ce chapitre n’est évidemment pas de résumer l’œuvre vaste, complexe de ces deux auteurs. Nous nous limiterons ici aux avancées qu’ils proposent à ceux qui s’intéressent au management de l’innovation, travaux connus sous l’appellation de théorie de l’acteur réseau (dans la suite du chapitre nous utiliserons TAR ou Théorie de l’Acteur-Réseau) ou sociologie de la traduction (et nous verrons que ces théories ont connu un très fort retentissement). Nous décrirons tout d’abord les origines de cette approche, issue de la sociologie des sciences et techniques. Puis nous montrerons en quoi elle constitue une vision nouvelle de l’innovation, et présenterons les principaux concepts (symétrie, acteur-réseau, traduction, intéressement, porte-parole). Nous étudierons ensuite quatre cas, étudiés par Michel Callon et Bruno Latour, ou des chercheurs en gestion qui s’en sont inspirés. Enfin, nous évoquerons les critiques dont cette théorie a été l’objet et ses développements actuels.

L'emprise des marchés

L'emprise des marchés

Auteure: Michel CALLON ,

Nombre de pages: 508

L'existence d'un marché ne se résumant pas à la coïncidence entre une offre et une demande, ce livre s'attache à mettre en lumière les actions mises en œuvre pour " faire le marché ". Couvrant une grande variété de domaines d'activité, il va notamment à la rencontre de ces " professionnels du marché " qui conçoivent des dispositifs sophistiqués pour capter les clients et installer des rapports de domination et d'emprise. Et propose, sur la base de ces éléments, quelques pistes d'insoumission. Alors que s'opposent avec une rare violence partisans et contempteurs de l'économie de marché, une question préalable se pose : qu'est-ce qu'un marché ? Michel Callon montre que l'organisation des activités marchandes ne se réduit pas à la simple confrontation entre des offres et des demandes. Comment une " chose " se transforme-t-elle, après d'immenses efforts, en marchandise ? Par quels moyens les agents deviennent-ils capables d'évaluer les biens et de calculer leurs décisions ? Leur rencontre n'exige-t-elle pas de méticuleux réglages ? Quels sont les ressorts de la mobilisation et de l'encadrement des passions ? Comment ont lieu la captation des clients et...

Ni d'Eve ni d'Adam

Ni d'Eve ni d'Adam

Auteure: Marie-Joseph Bertini ,

Nombre de pages: 288

Qu'est-ce qui distingue une femme d'un homme ? À quoi sert la différence des sexes ? À maintenir, selon l'auteur, un ordre prétendument symbolique sur lequel les «sciences humaines» que sont l'anthropologie structurale, une certaine psychanalyse, et un courant dominant de la philosophie du Droit, s'appuient pour justifier le maintien du système de l'inégalité des sexes. La laïcisation de nos sociétés modernes masque mal la sacralisation dont elles procèdent. C'est à un sacré mythologique que font étrangement appel les experts et les politiques qui nous mettent en garde et nous défendent d'approcher de trop près l'ordre établi, ses normes et ses valeurs. Cet ouvrage propose une analyse critique des dispositifs stratégiques qui organisent nos sociétés et protègent la rigidité de nos représentations. Il propose une redéfinition du contrat social et politique selon des intuitions qui courent depuis Pic de la Mirandole jusqu'aux textes de Castoriadis et redonnent au projet humaniste sa pertinence : nous pouvons être les co-créateurs de notre société et de nos valeurs les plus «essentielles». Philosophe, essayiste, Marie-Joseph Bertini est maître de...

Le phénomène « pro-ana »

Le phénomène « pro-ana »

Auteure: Paola Tubaro , Antonio A. Casilli ,

Nombre de pages: 208

Les sites web dits « pro-ana », lieux de rencontres pour des personnes atteintes d’anorexie ou d’autres troubles alimentaires, sont accusés d’encourager à la maigreur extrême. Mais leurs auteurs, commentateurs et lecteurs ont longtemps échappé au regard, si bien que leurs motivations et interactions restaient opaques. Ce livre lève le voile sur ces internautes et leurs réseaux sociaux. Et si le « pro-ana » était moins un effet indésirable de la parole libérée sur internet que le symptôme des transformations actuelles de notre manière de vivre la santé ? Face aux coupes dans les dépenses de santé publique, les patients sont confrontés à l’injonction d’être actifs, informés, équipés. Mais la pression sociale qui en dérive peut engendrer des comportements paradoxaux et des prises de risque. L’étude que relate ce livre défie les idées reçues : en ligne, la valorisation de la maigreur est loin de faire l’unanimité, alors que se forment des réseaux d’entraide et d’information, visant à contrer l’isolement et à pallier les manques ressentis du système de soins.

Quand travailler, c’est s’organiser

Quand travailler, c’est s’organiser

Auteure: Gérald Gaglio , Caroline Datchary , Alexandra Bidet ,

Nombre de pages: 222

La multi-activité est une caractéristique anthropologique, propre à l’Homme, mais elle devient aussi son défi à l’ère numérique. Quand les espaces de vie et de travail sont de plus en plus riches en écrans, en applications, en messages, en notifications parallèles et simultanées, nous sommes incités à mener plusieurs activités en même temps. Loin des visions idylliques d’un travailleur créatif et flexible ou des dénonciations critiques sur l’intensification du travail, ce livre propose, pour la première fois, une analyse de terrain solide sur l’impact de cette transformation et les formes d’organisation qui en découlent. Appuyé sur un dispositif d’enquête collectif, il examine les compétences mobilisées par le travail en situation de multi-activité dans différents contextes : auprès d’employés et de cadres du privé comme du public, de responsables de communication interne, de médecins de services d’urgence pédiatrique, des techniciens de l’assainissement, etc. Il associe des méthodologies d’enquête et des champs disciplinaires complémentaires : la sociologie, l’anthropologie, les Workplace Studies, l’ethnométhodologie et...

L'innovation technique

L'innovation technique

Auteure: Patrice FLICHY ,

Nombre de pages: 231

Comment naît l'innovation technique ? N'est-elle qu'un génial Eurêka auquel on associe un processus de diffusion ? N'est-elle pas au contraire un processus complexe de confrontation, de négociation qui associe de nombreux acteurs techniques mais aussi les usagers ? Comment se réadapte un projet technique en fonction des multiples variations de l'environnement ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles entend répondre ce livre. Comment naît l'innovation technique ? N'est-elle qu'un génial Eurêka auquel on associe un processus de diffusion ? N'est-elle pas au contraire un processus complexe de confrontation, de négociation qui associe de nombreux acteurs techniques mais aussi les usagers ? Comment se réadapte un projet technique en fonction des multiples variations de l'environnement ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles entend répondre ce livre. Pour ce faire, l'auteur présente d'abord un panorama critique –; clair et synthétique –; des différentes théories de l'innovation proposées par les différentes sciences sociales (sociologie, histoire, économie, anthropologie). Il montre que traditionnellement, nombre d'entre elles ont reposé...

Le vin et l’environnement

Le vin et l’environnement

Auteure: Antoine Hennion , Geneviève Teil , Sandrine Barrey , Pierre Floux ,

Nombre de pages: 330

L’engouement pour le bio se confirme. La qualité environnementale des vins interroge donc des producteurs, revendeurs, consommateurs, journalistes, restaurateurs, fonctionnaires, chercheurs : la vigne est en effet une très grande consommatrice de produits phytosanitaires. Comment vivent et agissent ceux qui veulent conduire la viticulture vers un plus grand respect de l’environnement ? En s’appuyant sur des centaines de témoignages, cet ouvrage rend compte des approches et des pratiques, couronnés ou non de succès, de tous ceux qui se sont engagés d’une façon ou d’une autre dans l’agriculture raisonnée ou intégrée, l’agrobiologie ou la biodynamie, ou encore ceux qui cherchent à revenir à une plus grande authenticité de terroir.

La pensée PowerPoint

La pensée PowerPoint

Auteure: Franck FROMMER ,

Nombre de pages: 220

En 25 ans d'existence, le célèbre logiciel PowerPoint a servi à imposer une idéologie et de véritables modèles de pensée issus du monde de l'informatique, de la communication et des consultants. Un décryptage informé, documenté et sans équivalent. Qui est aujourd'hui l'ennemi numéro un de l'armée américaine ? Les Talibans ? Al-Qaida ? L'Iran ? Non, l'ennemi, c'est PowerPoint, comme l'a affirmé, en avril 2010, le général des Marines James N. Mattis, selon lequel " PowerPoint nous rend stupides ". Apparu en 1987, ce logiciel destiné à fabriquer des présentations visuelles pour soutenir des exposés oraux est devenu en quelques années un outil indispensable de communication dans le monde de l'entreprise. Un outil dont le succès a dépassé les espérances de ses créateurs car, de fait, plus aucun domaine d'activité n'est épargné aujourd'hui par le défilement des slides animé et la succession des " bullet points " : du conseil d'administration aux assemblées municipales, de la publicité aux nouvelles technologies, des ministères à l'école ou à l'hôpital. Franck Frommer présente la première enquête sur ce logiciel devenu incontournable. L'auteur,...

Gouverner, enfermer

Gouverner, enfermer

Auteure: Philippe Artières , Pierre Lascoumes ,

Nombre de pages: 360

Résistant à toutes les contestations, toutes les crises et tous les changements de régime politique, la prison s'est imposée comme un modèle universel de sanction sociale et d'isolement d'individus présumés dangereux.Elle est devenue un invariant des sociétés modernes, qui échappe en grande partie à l'action des gouvernants, tout en étant profondément ancré dans le politique, et qui dispose d'une inertie propre imposant partout un modèle répressif et disciplinaire. Peut-on cependant différencier les recours à cette solution punitive selon les contextes culturels et les conjonctures politiques ? Les moments de rupture politique ont-ils été sans écho sur les pratiques pénitentiaires ? Contrairement au lieu commun qui ne retient que l'inertie pénitentiaire, la prison est animée par une obsession réformatrice. N'est-elle tiraillée qu'entre moments de crise et mouvements perpétuels, recherche d'alternatives partielles et réplication des modèles éprouvés ?Les contributions rassemblées dans cet ouvrage s'attachent à l'analyse des changements observés dans des contextes politiques majeurs (chute du mur de Berlin, fin de l'apartheid, effondrement de...

La Passion musicale

La Passion musicale

Auteure: Antoine Hennion ,

L'objet de ce livre est instable, comme celui de la musique. Il vise à faire une sociologie de la passion musicale qui en respecte les médiations propres, qui n'écrase pas sous les instruments de l'analyse la réalité analysée. Il tente aussi l'inverse, une théorie de la médiation formulée depuis la leçon que donne la musique. Cet art de la présence déconcerte en effet l'analyse sociologique. La musique n'a pas d'objet à montrer, elle n'est qu'accumulation de médiateurs (instruments, langages, partitions, interprètes, scènes, médias...). Pour comprendre comment les musiciens installent la musique au milieu d'eux, Antoine Hennion part du mouvement de réinterprétation de la musique baroque, qui, en mêlant médias modernes et traités anciens, a créé un objet inouï, l'écoute moderne d'une musique ancienne. Restituant ainsi la diversité des intermédiaires, humains ou matériels, par lesquels passe la relation entre musiques et publics, l'auteur analyse des dispositifs musicaux concrets, de la classe de solfège à la grande scène rock ou au concert classique. La musique est un bon modèle pour un tel repeuplement du monde de l'art : on y parle moins d'objet...

Où va le travail à l’ère du numérique ?

Où va le travail à l’ère du numérique ?

Auteure: Jean-Luc Metzger ,

Nombre de pages: 274

Où va le travail ? Les technologies de l’information ont envahi massivement les sphères professionnelles, et ont soumis le travail des salariés à des bouleversements tant techniques, qu’organisationnels et identitaires, encore peu étudiés aujourd’hui. L’ouvrage se concentre sur trois changements majeurs. Il montre : 1) comment s’associent désormais les salariés au travail ; 2) quels apprentissages sont désormais requis, quand les savoirs sont dès leur acquisition considérés comme obsolètes ; 3) comment les salariés se saisissent des informations proliférantes pour les transformer en documents utiles pour l’accomplissement de leurs tâches. Chacune de ces questions est abordée d’abord par une présentation des enjeux théoriques puis illustrée par de nombreuses études de cas empiriques, analysant des situations professionnelles diversifiées : réseaux de santé, entreprises de services informatiques, organisations syndicales, élaboration de brevet...

Les retombées du passé - Le paradoxe de la victime

Les retombées du passé - Le paradoxe de la victime

Auteure: Yannick Barthe ,

Que sont devenus les anciens soldats et travailleurs ayant participé aux essais nucléaires menés par la France au Sahara et en Polynésie dès le début des années 1960 ? Certains d'entre eux sont récemment sortis de l'oubli et se sont rappelés au souvenir de l'État. Ils se sont mobilisés afin d'obtenir réparation pour le préjudice qu'ils estiment avoir subi du fait de leur exposition à la radioactivité. Avec eux, un certain passé, celui de la " grande aventure de la bombe ", est retombé et c'est une autre histoire qui commence à s'écrire, celle de ses victimes. Mais que signifie pour ces anciens soldats le fait de " devenir " victime ? En suivant au plus près la lutte à la fois juridique et politique menée par ces " vétérans des essais nucléaires ", ce livre met en lumière le caractère complexe et ambivalent de tout processus de victimisation. Car comme le montre ce cas exemplaire, les victimes elles-mêmes éprouvent parfois de grandes difficultés à endosser complètement ce statut qu'elles ont pourtant revendiqué. Tel est le paradoxe de la victime. Yannick Barthe est sociologue, directeur de recherche au CNRS et membre du Laboratoire...

Apprendre et enseigner dans la société de communication

Apprendre et enseigner dans la société de communication

Auteure: Conseil de l'Europe ,

Nombre de pages: 351

Les changements rapides qui affectent nos sociétés européennes rendent nécessaire l'évolution des systèmes éducatifs. Ce processus de transformation requiert des enseignants qu'ils assument des rôles nouveaux, et des élèves qu'ils s'initient à de nouvelles manières d'apprendre. La densité et la diversité de l'analyse des contributions de cet ouvrage collectif sur l'impact des technologies de l'information et de la communication et sur les méthodes d'enseignement et d'apprentissage dans nos sociétés modernes, mettent en évidence la complexité des questions en jeu ainsi que le besoin essentiel d'assurer une certaine cohérence entre les différentes composantes des systèmes éducatifs en Europe. Le Conseil de l'Europe a consacré un projet particulier sur l'impact des technologies de l'information et de la communication sur les systèmes éducatifs en Europe. Cette publication constitue l'un des principaux résultats de ce projet par lequel l'Organisation espère contribuer au développement des systèmes éducatifs.

L'Ombre du monde. Une anthropologie de la condition carcérale

L'Ombre du monde. Une anthropologie de la condition carcérale

Auteure: Didier Fassin ,

Nombre de pages: 607

Invention récente puisqu'elle n'a guère plus de deux siècles, la prison est devenue, partout dans le monde, la peine de référence. L'atteste, en France, le doublement de la population carcérale au cours des trois dernières décennies. Comment comprendre la place qu'elle occupe dans la société contemporaine ? Et comment expliquer que le tournant punitif affecte avec une telle intensité certaines catégories de personnes ? Pour tenter de répondre à ces questions, Didier Fassin a conduit au long de quatre années une enquête dans une maison d'arrêt. Analysant l'ordinaire de la condition carcérale, il montre comment la banalisation de l'enfermement a renforcé les inégalités socio-raciales et comment les avancées des droits se heurtent aux logiques d'ordre et aux pratiques sécuritaires. Mais il analyse aussi les attentions et les accommodements du personnel pénitentiaire, les souffrances et les micro-résistances des détenus, la manière dont la vie au dedans est traversée par la vie du dehors. La prison apparaît ainsi comme à la fois le reflet de la société et le miroir dans lequel elle se réfléchit. Plutôt que l'envers du monde social, elle en est...



X
FERMER