Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 10 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Cartulaire de l'abbaye de Notre-Dame de l'Eau

Cartulaire de l'abbaye de Notre-Dame de l'Eau

Auteure: L'Eau, France. Notre-Dame (Cistercian abbey) , abbé Guillon ,

Nombre de pages: 256

L'Abbaye de Fontenay et l'architecture cistercienne

L'Abbaye de Fontenay et l'architecture cistercienne

Auteure: Lucien Bégule , Édouard Aynard ,

Nombre de pages: 194

APRÈS avoir traversé la ville de Montbard et dépassé le petit village de Marmagne, le voyageur, qui se dirige à l’est, pénètre dans le vallon des Egrevies resserré entre les collines plantées de vieux arbres et arrosé par le ruisseau de Fontenay, dont les eaux limpides se jettent dans la Brenne, affluent de l’Yonne. Laissant la route de Touillon, au milieu de cette vallée silencieuse et mélancolique, il s’engage sous une sombre ramure de mélèzes et de sapins et se trouve bientôt en face de vastes bâtiments auxquels donne accès une porte couronnée d’un écusson surmonté de la crosse abbatiale et portant : de gueules à trois bandes d’or ; chargé de deux bars, adossés, au naturel, brochant sur le tout, et surmonté d’une fleur de lis d’or. Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Hétérodoxies croisées. Catholicismes pluriels entre France et Italie, XVIe-XVIIe siècles

Hétérodoxies croisées. Catholicismes pluriels entre France et Italie, XVIe-XVIIe siècles

Auteure: Alain Tallon ,

Nombre de pages: 514

Issu d’un programme de recherche franco-italien initié en 2008 sous l’égide de l’École française de Rome, de l’Università degli Studi di Parma et de l’Université Paris-Sorbonne, ce volume explore un des paradoxes majeurs du catholicisme moderne : alors qu’il revendique une parfaite unité, argument de choix des controversistes contre le protestantisme, il est en réalité traversé par de profondes divergences doctrinales. Ces divergences ne concernent pas seulement des individus, mais aussi des institutions et des États. Le royaume de France continue ainsi de refuser obstinément la conception romaine du pouvoir pontifical, et avec elle la juridiction doctrinale qui en découle. La papauté de son côté condamne régulièrement les thèses gallicanes. Si les affrontements sont nombreux aux XVIe et XVIIe siècles, ils ne débouchent presque jamais sur une rupture complète entre Rome et l’Église gallicane. Les moyens de régulation, diplomatiques, mais aussi théologiques se révèlent donc efficaces pour maintenir dans l’unité des Églises qui s’accusent volontiers l’une l’autre d’errances doctrinales. Cette situation d’hétérodoxies croisées ...

Le cheval au Moyen Âge

Le cheval au Moyen Âge

Auteure: Elisabeth Lorans ,

Nombre de pages: 450

Mon royaume pour un cheval ! » implorait Édouard III. Pourrait-on imaginer le Moyen Âge sans cheval ? Omniprésent dans la littérature épique et courtoise médiévale, emblème du monde chevaleresque, il est la monture bien-aimée des guerriers professionnels de la société féodale, un animal noble, précieux, bénéficiant d’un statut hors du commun. Compagnon du laboureur et du marchand, il est aussi un travailleur puissant qui donne son énergie pour aménager les campagnes et animer les voies commerciales dans le contexte de la grande croissance de l’Occident. Aucun autre animal n’occupe une place aussi centrale dans la culture médiévale. Ce livre propose un tour d’horizon complet de cette société équine du long Moyen Âge, interrogeant les pratiques d’élevage, les soins vétérinaires, l’équipement équestre, le monde des écuries, les représentations iconographiques, la valeur symbolique de l’animal, la place singulière qu’il occupe dans les rituels funéraires, le tabou alimentaire dont il bénéficie... Bref, tout ce qui relie le cheval à l’homme. Il existe un patrimoine équestre, matériel et immatériel, proprement médiéval, dont la...

Les Pierres sauvages

Les Pierres sauvages

Auteure: Fernand Pouillon ,

Nombre de pages: 275

Ce roman se présente comme le journal du maître d'œuvre qui, au douzième siècle, édifia en Provence l'abbaye du Thonoret, exemple d'Architecture cistercienne. Jour après jour, nous voyons ce moine constructeur aux prises avec la faiblesse des hommes et l'inertie des choses, harcelé par les éléments contraires et, plus encore, par ses propres contradictions. La vie d'un chantier médiéval, les problèmes techniques, financiers ou doctrinaux que posait sa bonne marche, les solutions d'une étonnante modernité qui leur furent données apparaissent ici bien peu conformes à ce Moyen-Âge de convention dont l'image encombre souvent nos mémoires. Cependant, cette vivante chronique de la naissance d'un chef d'œuvre, appuyée à la fois des recherches historiques originales et sur une longue expérience du métier de bâtisseur, est aussi une réflexion passionnée sur les rapports du beau et du nécessaire, de l'ordre humain et de l'ordre naturel. Et elle est encore une méditation lyrique sur l'Ordre en lequel tous les ordres ont leur place, et sur cet art qui rassemble tous les autres : l'architecture. Mais elle est, d'abord, un acte de foi.

La deltheillerie

La deltheillerie

Auteure: Joseph Delteil ,

Nombre de pages: 266

Voici le post-scriptum à l'oeuvre de Delteil, les Mémoires improvisés d'un coeur pur comme on n'en fait plus. Ce qu'il nous raconte, c'est sa vie, le temps où Paris fêtait {Sur le fleuve Amour}, s'abandonnait au surréalisme et à la frénésie du jazz. Et quand la fête finit, la vie continue... Delteil nous fait mille confidences, mille amitiés, toujours enthousiaste, ironique, attendri.

Robert d'Arbrissel, fondateur de Fontevraud

Robert d'Arbrissel, fondateur de Fontevraud

Auteure: Jacques Dalarun ,

Nombre de pages: 208

Saint Jean au pied du calvaire, soutenant la Vierge pâmée dans la majesté de sa douleur. Tel est le modèle que Robert d'Arbrissel, dans l'ordre qu'il fonde en 1101 à Fontevraud, donne à ses frères pour servir leurs soeurs, les fiancées du Christ. Fontevraud fait rêver. Pourtant, comme l'écrit Georges Duby, Robert d'Arbrissel est « un personnage étrange à nos yeux, étrange aux yeux de ses contemporains ». À cet homme qui a vécu, parlé, « marché sans cesse, sur les chemins, dans la forêt de Bretagne, du Maine, de l'Anjou, au tournant des XIe et XIIe siècles, dans une époque de pleine ébullition culturelle, des problèmes se posaient, analogues à ceux qui aujourd'hui nous préoccupent : comment se tenir face au pouvoir, face à l'argent, face aux mystères de l'univers ? Face aux désirs ? Comment les hommes doivent-ils traiter les femmes ? À ces questions, Robert donna des réponses violentes, dérangeantes. Les évêques parlaient de lui comme d'un fou, d'un obsédé. Des disciples en effet s'attachaient toujours plus nombreux à ses pas, et dans cette suite de femmes, de ces épouses de prêtres que la réforme du clergé jetait sur le pavé, de ces...



X
FERMER