Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Mes vacances à Morro Bay

Mes vacances à Morro Bay

Auteure: Paul Jorion ,

Nombre de pages: 144

On ne s’attendrait pas, spontanément, sous le soleil du littoral californien, à trouver une crêperie picarde où un spécialiste mondial de Baudelaire serait en charge de préparer la soupe à l’oignon. En Amérique, tout est possible, dit-on. Ou serait-ce que, en vacances plus ou moins forcées, l’esprit libre et l’œil ouvert, Paul Jorion se soit simplement rendu disponible aux rencontres les plus étonnantes, aux situations les plus inattendues ? Car sans doute jamais le mot « vacances » ne retrouve-t-il un sens plus proche de son origine étymologique que quand on est contraint de les prendre sans les avoir planifiées, dans un pays de rêve, certes, mais sans projet. On s’invente des aventures, on magnifie des conversations sans lendemain, mais on mesure chaque jour un peu mieux le peu de place qu’on occupe dans le vaste monde. A moins que, bien sûr, au hasard d’une séance chez une dentiste... Faisant ici ses premiers pas de romancier, Paul Jorion n’en oublie pas pour autant ses qualités d’anthropologue et de sociologue, troussant en quelques phrases des portraits savoureux, observant tout ce dont les êtres humains sont capables pour se faire...

La transmission des savoirs

La transmission des savoirs

Auteure: Paul Jorion , Geneviève Dalbos ,

Nombre de pages: 310

Prenant prétexte de leurs recherches sur les populations côtières de la Bretagne méridionale et sur les métiers de la petite pêche, de la saliculture et de la conchyliculture, les auteurs, Geneviève Delbos, sociologue rurale, et Paul Jorion, anthropologue, se livrent à une ample réflexion sur la transmission des savoirs empiriques, mais aussi scientifiques et scolaires. Dans ces activités où le métier s'acquiert sur le tas au sein de l'environnement familial, ce n'est pas tant du savoir qui se transmet, mais du travail. Aujourd'hui l'apprentissage se double d'un enseignement scolaire. La pratique s'en trouve-t-elle améliorée ? Et, sinon, ne faut-il pas chercher la raison de cet échec dans le rapport ambigu que le savoir scolaire entretient avec la science ? Le savoir empirique ne se transmet pas, mais il se reconstitue cependant à chaque génération. Les auteurs mettent en évidence le mécanisme complexe par lequel une expérience privée se bâtit, tendant vers une maîtrise imaginaire, et confortée à chacune de ses étapes par la reconnaissance accordée à l'ouvrage bien faite. Savoir approprié à son objet, le savoir empirique n'en est pas moins...

Misère de la pensée économique

Misère de la pensée économique

Auteure: Paul Jorion ,

Nombre de pages: 360

Suite à la parution de Le Capitalisme à l’agonie, la question m’a souvent été posée : « Que faudra-t-il mettre à sa place ? » Je m’en étais tenu jusque-là au constat depuis mon avertissement qu’une crise gravissime allait éclater dans le secteur des subprimes. Il fallait maintenant passer à la prospective. Je n’avais pas de réponse toute prête (la réforme sociale n’est pas mon métier !), aussi me suis-je plongé dans l'examen de la question, laquelle est loin d’être simple. Car la crise actuelle en réunit en réalité trois, qui se combinent de manière particulièrement toxique : une crise due au fait que notre espèce se conduit comme une malpropre à la surface de la planète qui l'héberge, une crise due au fait que la maîtrise de la complexité nous a désormais totalement échappé (c’était déjà le cas avant l’invention de l’ordinateur, mais celui-ci a amplifié le problème), enfin la crise financière et économique, conséquence de la « machine à concentrer la richesse » qui constitue le cœur de nos sociétés, dont nous avons en général tiré une grande fierté jusqu’à ce qu’elle nous explose comme aujourd’hui à la...

Se débarrasser du capitalisme est une question de survie

Se débarrasser du capitalisme est une question de survie

Auteure: Paul Jorion ,

Nombre de pages: 304

Une machine à concentrer la richesse, laissant une poignée de vainqueurs face à une armée de vaincus : voilà ce qu’est devenu le capitalisme. L’État-providence n’aura duré qu’une saison, la révolution technologique en cours réduit le marché de l’emploi. Le court-termisme règne en maître, la défense de privilèges aussi exorbitants que médiocres bloque toute tentative de sauvetage. La finance et l’économie pouvaient être réformées au lendemain de l’effondrement de 2008. Rien n’a été fait. Le verdict est sans appel : nous n’apprenons pas de nos erreurs ! Si bien qu’aujourd’hui, se débarrasser du capitalisme est devenu, pour l’humanité, une question de survie. Paul Jorion propose une analyse sans concession et des pistes d’espoir : oui, la spéculation peut être interdite comme autrefois ; oui, l’État-providence doit être inscrit une fois pour toutes dans nos institutions ; oui, un projet européen ressuscité pourrait être le fer de lance d’un véritable redressement ! Seule la volonté fait défaut. Anthropologue et sociologue de formation, Paul Jorion révolutionne depuis dix ans le regard que nous portons sur la finance et...

Le Capitalisme à l'agonie

Le Capitalisme à l'agonie

Auteure: Paul Jorion ,

Nombre de pages: 360

À la chute du mur de Berlin, le capitalisme triomphait : privé d’ennemis, il cessait d’être un système économique parmi d’autres pour devenir la manière unique dont un tel système pouvait exister. Vingt ans plus tard, il est à l’agonie. Que s'est-il passé ? Une explication possible est que le capitalisme a été atteint du même mal qui venait de terrasser son rival et la complexité devrait alors être incriminée : l’organisation des sociétés humaines atteindrait un seuil de complexité au-delà duquel l’instabilité prendrait le dessus et où, sa fragilité étant devenue excessive, le système courrait à sa perte. Une autre explication : il avait besoin de l’existence d’un ennemi pour se soutenir. En l’absence de cette alternative, ses bénéficiaires n’auraient pas hésité à pousser leur avantage, déséquilibrant le système entier. Autre explication encore : du fait du versement d’intérêts par ceux qui sont obligés de se tourner vers le capital, c’est-à-dire d’emprunter, le capitalisme engendrerait inéluctablement une concentration de la richesse telle que le système ne pourrait manquer de se gripper. Entre ces hypothèses, il...

La Crise

La Crise

Auteure: Paul Jorion ,

Nombre de pages: 352

En 2007, une crise financière née dans le secteur subprime de l’immobilier résidentiel américain débouche sur un tarissement du crédit, paralysant peu à peu le monde bancaire international. En 2008, la crise se transforme en crise économique mondiale, puis en authentique crise de civilisation. Tous les établissements privés du prêt hypothécaire américain sont emportés, suivis par les deux colosses du crédit immobilier, Fannie Mae et Freddie Mac, que l’État américain se voit forcé de nationaliser. La crise ne s’arrête pas là: les banques d’affaires connues sous le nom de «Wall Street» s’effondrent à leur tour. Cette dévastation sans précédent du système financier restreint alors dramatiquement les choix de placement des investisseurs. Des sommes colossales se retrouvent concentrées sur le marché à terme des matières premières, engendrant une énorme bulle spéculative. Le grain vient à manquer dans des pays du Sud, déclenchant des émeutes de la faim. Le prix exorbitant du carburant contribue à mettre au bord de la faillite les compagnies aériennes ainsi que les constructeurs automobiles américains. Au-delà d’un récit détaillé...

Penser l'économie autrement

Penser l'économie autrement

Auteure: Paul Jorion , Bruno Colmant , Marc Lambrechts ,

Nombre de pages: 256

Quelque chose s'est fissuré dans l'économie. Plusieurs crises – économique, financière, environnementale – se combinent en une seule, de taille gigantesque. De profondes tensions sociales se cachent derrière l'immense dette publique. Le chômage des jeunes atteint des niveaux insoutenables alors que l'emploi est confisqué par des ordinateurs et des robots. L'euro n'est plus un projet fédérateur : en déconnexion avec les réalités de l'économie, ses erreurs de conception apparaissent au grand jour. Pourtant, il ne tient qu'à nous de transformer cette crise en une véritable opportunité de changement. Des solutions radicales mais porteuses d'espoir existent. Paul Jorion, qui avait prévu la crise des subprimes aux États-Unis, jette depuis plusieurs années un regard décalé sur l'économie. Bruno Colmant, ex-banquier et ancien directeur d'une Bourse de valeurs, est plutôt catalogué à droite. Ces deux experts que tout oppose nous démontrent, dans un dialogue clair et sans concession, que l'on peut penser l'économie autrement. Paul Jorion est détenteur de la chaire "Stewardship of Finance" à la Vrije Universiteit Brussel et chroniqueur au journal Le Monde....

Défense et illustration du genre humain

Défense et illustration du genre humain

Auteure: Paul Jorion ,

Nombre de pages: 384

Qui étions-nous ? Pour répondre à cette question, Paul Jorion dresse l’inventaire de ce que nous, êtres humains, avons pu comprendre jusqu’ici de notre destin. Il convoque pour ce faire les phares de notre réflexion sur nous-mêmes, certains aux noms attendus : Confucius, Socrate, Aristote, Paul de Tarse, Hegel, Nietzsche et Freud, ou moins attendus, tels Machiavel, Shakespeare et Victor Hugo, voire inattendus, comme Mao Tse-toung et Jacob Taubes. Cette évaluation est réalisée en vue d’assurer notre salut, lequel est sérieusement compromis aujourd’hui, dans un contexte de destruction accélérée de nos conditions de vie à la surface de la Terre. Le scénario le plus optimiste parmi les plus plausibles a cessé d’être celui de machines de plus en plus intelligentes à notre service, pour être celui de notre remplacement pur et simple par celles-ci. Si nous voulons survivre en tant qu’espèce, il nous faut sans plus tarder passer la vitesse supérieure. Il faut pour cela réunir l’équipe de ceux qui ne se résolvent pas à notre disparition, des femmes et des hommes qui soient précisément résolus, bâtissant sur les principaux acquis de l’humain, de...

L'argent, mode d'emploi

L'argent, mode d'emploi

Auteure: Paul Jorion ,

Nombre de pages: 320

L'argent joue dans la crise que nous traversons un rôle central : l’hypertrophie de la finance a fait que l’économie financière, l’économie de l’argent, a pris la place de l’économie productive, l’économie des marchandises classiques. Des grandes puissances comme les États-Unis et la Grande-Bretagne se sont spécialisées dans le service financier, c’est-à-dire dans la manipulation de l’argent. L’argent est devenu durant la deuxième moitié du XXe siècle la principale marchandise faisant l’objet d’un commerce. Alors que la crise financière progressait, des sommes gigantesques se sont dissipées en fumée. On disait en mars 2009 qu’elle avait entraîné la destruction de 37.000 milliards de dollars de richesse nominale. Qu’est-ce que cela signifie ? Cela veut dire que certains ont prêté 37 « trillions » à d’autres qui ne pourront pas les leur rendre. Une richesse que l’on imaginait être là ne répondra pas à l’appel. La surprise est générale : ceux qui placent leur argent se sont si bien faits à l’idée que d’autres produiront de la richesse à l’aide de ces sommes, que le fait que l’argent non seulement reviendra vers...

Penser tout haut l’économie avec Keynes

Penser tout haut l’économie avec Keynes

Auteure: Paul Jorion ,

Nombre de pages: 320

Comment reconstruire la réflexion économique après la crise de 2007 et la débâcle d’une « science » aux ordres de la finance ? En quoi la lecture de Keynes peut-elle nous y aider ? S’appuyant largement sur ses écrits, Paul Jorion nous rappelle le destin hors du commun de John Maynard Keynes : pur produit de Cambridge et de sa culture scolastique, proche de Virginia Woolf et du cercle littéraire de Bloomsbury, il a certes produit une œuvre immense, mais il fut aussi pleinement homme d’action et homme d’État. De cette lecture réfléchie de son œuvre que pouvons-nous tirer ? D’abord, un scepticisme salutaire concernant l’usage des mathématiques et des statistiques en économie. Ensuite, Keynes dénonça très tôt les méfaits du capitalisme et d’une fausse rationalité, destructrice de l’ordre social. Rebâtir avec lui, c’est admettre qu’il n’y a pas de solution purement économique aux problèmes de société et que la science économique n’aurait jamais dû cesser d’être, dès la fin du XIXe siècle, une économie politique. Pointant les aspects révolutionnaires mais aussi les zones d’ombre d’une œuvre foisonnante, Paul Jorion...

Comprendre les temps qui sont les nôtres

Comprendre les temps qui sont les nôtres

Auteure: Paul Jorion ,

Nombre de pages: 240

« Lorsqu’en 2007 le monde entra dans la crise qui nous tient depuis enserrés, il m’apparut que la narration et l’analyse des péripéties financières et économiques ne suffisaient pas à nous faire comprendre les temps qui sont les nôtres. Disséquer l’actualité ne pouvait à soi seul faire l’affaire et devait être complété de considérations inactuelles déconnectées du tohu-bohu des événements bruts. La nature est faite d’une certaine façon, la culture des hommes, bien que sertie dans la nature, d’une autre. Toutes deux sont emportées par le flux du devenir, lequel accélère son mouvement dans les époques de “grands tournants“, comme celui-ci. Des frottements et des chocs entre nature et culture jaillit le surréel : l’esprit, l’amour, l’analogie... Pour répertorier ces billets, compacts comme l’aphorisme ou nonchalants comme le “propos“, j’ai créé deux catégories : l’une pour les graves “Questions essentielles“, l’autre pour la très légère “Vie de tous les jours“. Il m’arriva, une fois terminé l’un des billets que l’on s’apprête à lire, d’hésiter, parce que, pour hommes, femmes et enfants, le grave ...

Comment sauver le genre humain

Comment sauver le genre humain

Auteure: Paul Jorion , Vincent Burnand-Galpin ,

Nombre de pages: 288

À titre individuel, nous n’avons jamais été aussi riches et en aussi bonne santé. Au même moment, la survie de l’espèce humaine dans son ensemble n’a jamais été aussi menacée. En dépassant la capacité de charge de notre environnement, nous mettons en cause aujourd’hui notre propre existence. Que faire ? Les tentations sont nombreuses : celle du repli sur soi du survivalisme, celle de la fuite en avant du transhumanisme, celles aussi hélas de l’eugénisme et de l’exterminisme visant à éliminer une partie de la population jugée nuisible ou inutile. Relevons la tête tant qu’il en est encore temps et réalisons qu’un autre avenir est possible : la rébellion contre l’extinction est désormais en marche, poursuivons-la, soutenons-la de la feuille de route que l’on trouvera ici. Mettons à profit nos connaissances, mobilisons les citoyens du monde, et engageons nos États dans un effort de guerre. Seule une entreprise de cet ordre est à même de garantir une véritable transition humaniste, sociale et écologique vers un monde remis à neuf. Cette fois sur une base de pérennité. Si un demi-siècle sépare les deux auteurs, le même sentiment de...

A quoi bon penser à l'heure du grand collapse ?

A quoi bon penser à l'heure du grand collapse ?

Auteure: Paul Jorion ,

Nombre de pages: 180

Responsable des crises économiques et environnementales catastrophiques qui l’affligent et menacent aujourd’hui de l’emporter, le genre humain est paradoxalement aussi un génie technologique. Les fruits de son inventivité sont entrés dans une phase explosive, faisant miroiter à la fois la promesse de l’immortalité individuelle et la déresponsabilisation par le transfert de la gestion des affaires à des machines. À quoi bon penser à l’heure où se profile à l’horizon la menace du remplacement de l’homme apprenti-sorcier par le robot, son héritier ? Paul Jorion a acquis sa réputation internationale en prévoyant la crise financière de 2008 et en étant conforté par les faits. Sa formation d’anthropologue et de sociologue, combinée à son goût pour les mathématiques et l’informatique, l’a conduit à jouer un rôle pionnier en anthropologie économique, en intelligence artificielle et en finance. Ses mises en garde sur le danger d’un effondrement mettent en accusation les choix politiques inconséquents débouchant sur un risque de collapse généralisé. Esprit libre et érudit, ignorant les approches disciplinaires « en silo », Paul Jorion...

Le dernier qui s'en va éteint la lumière

Le dernier qui s'en va éteint la lumière

Auteure: Paul Jorion ,

Nombre de pages: 288

Le genre humain se découvre, à sa très grande surprise, au bord de l’extinction. À cette menace, il ne réagit que mollement, en tentant de manière dérisoire de dégager un bénéfice commercial de toute tentative de réponse.Sommes-nous outillés pour empêcher notre propre extinction ? Notre constitution psychique et notre histoire jusqu’ici suggèrent malheureusement que notre espèce n’est pas à la hauteur de la tâche : la découverte que chacun d’entre nous est mortel l’a plongée dans une stupeur profonde dont plusieurs milliers d’années de rumination ne sont pas parvenues à la faire émerger.Le dernier qui s’en va éteint la lumière propose une description réaliste et véridique de notre espèce, de ses grandes forces et de ses immenses faiblesses. Nous comprendre nous-mêmes est la condition pour renverser la tendance qui nous conduit, si nous ne réagissons pas immédiatement avec la plus extrême vigueur, droit vers l’extinction. Anthropologue et sociologue de formation, Paul Jorion est connu du public pour avoir annoncé la crise des subprimes. Depuis, il a révolutionné le regard porté sur l’économie et la finance. Commentant...

L'implosion. La finance contre l'économie : ce que révèle et annonce la «crise des subprimes»

L'implosion. La finance contre l'économie : ce que révèle et annonce la «crise des subprimes»

Auteure: Paul Jorion ,

Nombre de pages: 336

Dans les premières années du XXIe siècle, une bulle se développa au sein de l'immobilier résidentiel américain. L'appréciation rapide du prix des maisons permit à des emprunteurs peu fortunés, regroupés au sein du secteur subprime, d'accéder au statut envié de propriétaires. La bulle requérait un flux constant de nouvelles recrues et quand celles-ci firent défaut en 2006, la bulle éclata : les prix de l'immobilier stagnèrent avant de partir à la baisse. Les emprunteurs subprime qui ne pouvaient faire face à leurs engagements sans une appréciation constante du prix de leur logement se retrouvèrent rapidement en situation délicate. La mise sur le marché de leurs logements ne fit qu'aggraver la crise. L'industrie financière s'était d'abord adaptée passivement à la bulle, elle la facilita ensuite en mettant au point de nouveauux types de prêt. La "titrisation" permit de regrouper des collection de plusieurs milliers de ces prêts sous la forme d'une obligation classique vendue à des investisseurs éparpillés à la surface de la planète. Quand un nombre important d'emprunteurs subprime jetèrent l'éponge, ces oblagations tombèrent sous la barre de la...

Bulletin de l'Institut archéologique liégeoise

Bulletin de l'Institut archéologique liégeoise

Auteure: Institut archéologique liégeois ,

Includes list of members.

Fuck Work ! Pour une vie sans travail

Fuck Work ! Pour une vie sans travail

Auteure: James Livingston ,

Nombre de pages: 219

Voyons les choses en face : le travail est en train de disparaître. Nous sommes remplaçables : on n’arrête pas le progrès de la robotisation. Et qui croit encore au plein emploi ? Pourquoi continuons-nous à mettre le travail au centre de notre vie : pour la gagner ? Allons donc, nos revenus n’ont rien à voir avec la valeur réelle de ce que nous produisons. Pour donner un sens à nos vies, alors ? On ne construit pas sa personnalité en trimant pour gagner le salaire minimum ou en empochant des millions sans se rendre utile aux autres... Fuck work n’est pas qu’un slogan percutant : c’est la seule façon raisonnable d’affronter l’avenir. Notre productivité nous tue à petit feu, et la planète avec. Il est temps de prendre acte de ce qui est déjà une réalité et de réfléchir à la seule question qui vaille : à quoi ressemblera notre vie, sans le travail ? Fuck work !

Dictionnaire berbère-français

Dictionnaire berbère-français

Auteure: Driss Azdoud ,

Nombre de pages: 596

L'ouvrage présente une somme importante du vocabulaire en usage dans la tribu des Ait Hadiddou du Haut Atlas oriental. La collecte a eu lieu dans plusieurs localités du pays de cette tribu entre 1981 et 1991 et principalement dans les villages suivants : Agdal, Amouguer, Aqdim, Imilchil, Outerbate, Timaryine. Le vocabulaire récolté couvre de nombreux champs qui relèvent des pratiques quotidiennes des villageois et, à ce titre, permet de renseigner sur les faits sociaux de la période où la collecte a eu lieu. Loin d'être exhaustif, ce lexique peut être un point de départ pour une recherche approfondie sur la vie du lexique dans la langue et sur la vie des villageois dans leur quotidien.

Comment j'ai liquidé le siècle

Comment j'ai liquidé le siècle

Auteure: Flore Vasseur ,

Nombre de pages: 213

Après Une fille dans la ville, critique féroce des allumés du "miracle économique", Flore Vasseur autopsie l'oligarchie financière, prisonnière de sa sophistication et de ses dogmes morbides, qui peut et va dévaster le monde. C'est le scénario d'une explosion définitive qui pourrait bien préfigurer la prochaine étape du capitalisme. "Je devrais m'arrêter, chercher une reconversion. Les pires crapules de la planète sont comme moi. Ils financent la lutte contre le paludisme, créent des écoles en Afrique, investissent dans l'éolien. Ils invitent Nelson Mandela à leur anniversaire. Ils écoutent Bono comme le Messie, veulent serrer la main d'Angelina Jolie. Ils achètent des Bionic, ces sous-marins individuels de luxe vendus 130 000 euros pièce. Ils fuient le monde, le survolent en jets privés. Dans les journaux, ils s'affichent en Prius. Ils cherchent une rédemption par l'art, investissent dans n'importe quoi. Pour nous, il n'y aura jamais de punition. La vie est une farce. Je suis un pur produit du fascisme occidental. J'aimerais appuyer sur la touche "échappe". Pierre, fils de plombier à Clermont-Ferrand, s'est réfugié dans les mathématiques pour oublier...

Don, intérêt et désintéressement

Don, intérêt et désintéressement

Auteure: Alain CAILLÉ ,

Nombre de pages: 352

En tant qu'hommes et femmes modernes nous nous trouvons écartelés entre deux séries de certitudes et d'exigences parfaitement inconciliables. D'une part, notre époque nous pousse impérieusement à croire que rien n'échappe à la loi toute puissante de l'intérêt et qu'il nous faut nous-mêmes nous y plier en devenant des " calculateurs " avisés. D'autre part, nous aspirons tous à nous y soustraire pour accéder enfin à cette pleine générosité, à ce don pur et entier, que la tradition religieuse dont nous sommes issus nous enjoint de rechercher. Mais c'est là une tâche impossible, rétorque la première croyance pour qui rien n'échappe au calcul, si bien qu'il ne saurait exister de générosité et de don que mensongers. Pour Alain Caillé, la question est mal posée. L'examen, à travers l'oeuvre de deux de ses plus grands représentants (Platon, Bourdieu), de ce qu'il appelle " l'axiomatique de l'intérêt " et l'étude des caractérisations du don comme impossible et inaccessible pureté (Derrida), révèlent la profonde solidarité qui unit les deux pôles de l'esprit moderne. Ceux-ci nous invitent à chercher, dans le sillage du Marcel Mauss de l'Essai sur le...

Histoires d'escrocs tome 1. La vengeance par le crédit ou Monte-Cristo

Histoires d'escrocs tome 1. La vengeance par le crédit ou Monte-Cristo

Auteure: Jean-Michel Rey ,

Nombre de pages: 190

Cet essai est le premier d’une trilogie qui paraîtra sous le titre général de Histoires d’escrocs. Chaque tome sera centré sur un roman : Le Comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas, Les Buddenbrook de Thomas Mann, et enfin Le Grand Escroc de Herman Melville.Dans ce premier tome, Jean-Michel Rey s’appuie sur les rapports entre le banquier Danglars et le comte dans le roman le plus connu d'Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo. Il s'agit, pour l'essentiel, de la vengeance du comte contre le banquier, une entreprise très soigneusement menée qui aboutit à la ruine de Danglars. En le montrant brillant économiste et redoutable rhéteur, Dumas fait ainsi du comte le héraut du capitalisme ascendant, et nous dévoile les grands rouages de la finance moderne - particulièrement ceux du crédit. Par l’analyse de ce célèbre roman, Jean-Michel Rey donne au Comte de Monte-Cristo un éclairage nouveau et terriblement d’actualité.

Nouveau Capitalisme criminel (Le)

Nouveau Capitalisme criminel (Le)

Auteure: Jean-François Gayraud ,

Nombre de pages: 368

Financiarisé, mondialisé et dérégulé à l’excès, le capitalisme n’est-il pas devenu criminogène, tant il offre désormais d’opportunités et d’incitations aux déviances frauduleuses ? C’est ce qu’indique la dimension criminelle qu’ont prise certaines crises financières, au Japon, en Albanie, en Espagne ou encore au Mexique et en Colombie. C’est ce qu’implique l’extension du trading de haute fréquence, qui permet de négocier à la nanoseconde des milliers d’ordres de Bourse. Et c’est enfin ce qu’induit le blanchiment d’argent sale à travers les narcobanques. Éclairant toujours plus profondément la géo-économie et la géopolitique du crime organisé, Jean-François Gayraud montre ici que, sur les marchés financiers, le crime est parfois si systématique qu’il en devient systémique dans ses effets. De curieuses coopérations et hybridations se nouent ainsi entre criminels en col blanc, gangsters traditionnels et hommes politiques corrompus. Il s’interroge aussi sur le devenir de la finance : portée par sa seule volonté de puissance, par-delà le bien et le mal, n’est-elle pas en train de s’affranchir de la souveraineté des...

Souvenirs de familles immigrées

Souvenirs de familles immigrées

Auteure: David Lepoutre , Isabelle Cannoodt ,

Nombre de pages: 384

Des familles populaires immigrées, on ignore souvent tout de leur rapport au passé. Cela n’empêche pas, tout aussi souvent, de croire que les jeunes qui en sont issus sont sans racines et sans repères ; une partie de leurs difficultés et des problèmes qu’ils posent à la société française en résulterait. Que disent donc ces jeunes sur leur famille et leur passé quand on les interroge ? Qu’écrivent-ils sur leur histoire familiale si on le leur demande ? Quelles photographies, quelles images, quelles archives sont-ils en mesure de fournir ? S’appuyant sur les données recueillies pendant quatre années dans un collège de banlieue parisienne, David Lepoutre analyse le rapport au passé familial en fonction des contextes historiques de migration, des appartenances sociales et des origines culturelles. Une contribution exceptionnelle pour comprendre ce qu’est, et surtout ce que n’est pas, la mémoire familiale dans des catégories de population qui échappent habituellement à ce type d’enquête. Maître de conférences en sociologie à l’université d’Amiens, David Lepoutre a enseigné l’histoire-géographie à La Courneuve pendant dix ans. Il est...

Le Grand Turc et la République de Venise - Nouvelle édition

Le Grand Turc et la République de Venise - Nouvelle édition

Auteure: Sylvie Goulard ,

Nombre de pages: 182

Les gouvernements de l'Union européenne ont ouvert avec la Turquie des négociations ayant pour but son adhésion. Faute de débat public sur le principe de cette adhésion, la démocratie a été bafouée. De plus un risque majeur a été pris : faire aux Turcs des promesses que les populations n'ont guère envie de tenir. Les Français, en majorité défavorables à cette perspective, s'interrogent. Où seront en définitive les frontières de VUE ? Quelle Union européenne bâtissons-nous ? Une entité forte, intégrée, capable de se faire respecter dans le monde ? Ou l'Europe minimaliste chère aux Britanniques ? Restera-t-il demain dans l'Union des politiques communes, porteuses de solidarité, ou auront-elles été bradées en raison de l'entrée d'un pays immense, très peuplé et – pour longtemps encore – fort pauvre ? Tout se passe comme si les gouvernants et la Commission n'avaient pas compris le message des deux référendums négatifs du printemps 2005 en France et aux Pays-Bas. Leur attitude défie le bon sens. Surtout lorsque les Turcs refusent de reconnaître l'un des vingt-cinq États de la famille européenne, Chypre, et bâillonnent ceux qui osent dire la...

En bande organisée

En bande organisée

Auteure: Flore Vasseur ,

Nombre de pages: 287

Après Une fille dans la ville et Comment j'ai liquidé le siècle, Flore Vasseur poursuit, à travers ce thriller politique, son implacable autopsie d'un monde qui n'en finit pas d'agoniser. Clara, Jérémie, Bertrand, Vanessa, Sébastien, Antoine, Alison appartiennent à la première génération élevée par les marques, la télévision et l'algorithme de Google. Ces bons petits de la méritocratie se sont connus bébés requins à HEC. À 40 ans, ils se trouvent aux portes du pouvoir de la finance, la politique, la communication, la presse et du hacking. Ils représentent la relève, le Club Mickey des affaires. Ils se croient surpuissants, redoutent le déclassement. Ne pas devenir totalement fou est leur unique objectif. De petit accommodement en grand renoncement, ils participent à la collusion entre finance mondiale et dirigeants politiques européens qui ruinent le Vieux Continent. Jusqu'au jour où l'un des sept amis est retrouvé mort. Suicide ? Assassinat ? Aujourd'hui, tout est suspect. En bande organisée s'inspire de faits réels. Il est le fruit d'une enquête menée par l'auteur sur les manipulations de certains pays de la zone euro pour accéder à la monnaie...

Harvey Milk : Non à l'homophobie

Harvey Milk : "Non à l'homophobie"

Auteure: Safia Amor ,

Nombre de pages: 98

Assassiné en 1978, Harvey Milk, qui était adjoint au maire de San Francisco, fut un fervent militant de la cause homosexuelle et un des premiers hommes politiques américains à avoir assumé publiquement son homosexualité.

Les ingouvernables

Les ingouvernables

Auteure: Eric Delbecque ,

Nombre de pages: 352

« La violence est-elle inscrite dans l’ADN de l’« ultragauche » ? L’année 2018, avec les affrontements musclés de Notre-Dame-des-Landes, ceux de la manifestation du 1er Mai ou encore les gilets jaunes, peut le laisser penser. Ces formes d’action révèlent une montée en puissance de la violence politique dans les sociétés occidentales. Mais qui sont ces Ingouvernables au fond si méconnus, qui refusent l’autorité de l’Etat et se déclarent les ennemis du capitalisme ? Je les ai baptisés Hipunk- combinaison de l’utopie romantique hippie et de la radicalité punk, du mythe orphique de la Nature et du nihilisme existentiel propre à la société de consommation. Les Hipunk ont renoncé à la Révolution marxiste par le haut- la dictature du prolétariat- mais adopté une nouvelle tactique offensive : saper l’autorité publique par le bas, en investissant et multipliant les « territoires perdus de la République ». Chez ces ingouvernables, la ZAD (non plus Zone d’Autonomie à Défendre, mais Zone d’Autonomie Définitive) est l’objectif à atteindre, la technique s’appelle black bloc et la philosophie se nomme l’antispécisme. Si les groupuscules...

Le guide de la transformation digitale

Le guide de la transformation digitale

Auteure: Vincent Ducrey , Emmanuel Vivier ,

Nombre de pages: 328

Comment le numérique va disrupter votre industrie et votre entreprise ? Comment les grandes entreprises conduisent leur transformation ? Comment organiser et piloter la transformation digitale de votre organisation ? Comment limiter les risques et adopter les bonnes pratiques pour réussir ? Face à la disruption causée par le numérique, la transformation digitale est devenue un sujet majeur de préoccupation et un enjeu stratégique pour toutes les organisations quelle que soit leur taille : business, marketing, ressources humaines, processus de production, système d'informations, datas... C'est pour répondre à ce défi que Vincent Ducrey et Emmanuel Vivier ont écrit Le Guide de la transformation digitale. Après plus de quinze ans à accompagner les grandes entreprises et organisations dans le numérique, ils présentent une méthode pédagogique et solide en six chantiers et cinq étapes pour penser et réussir la transformation digitale de votre organisation. Que vous soyez un dirigeant, un directeur marketing, un DSI, un directeur digital, un manager ou un collaborateur qui veut comprendre et maîtriser les enjeux stratégiques à venir, cet ouvrage a été pensé pour ...

Le mauvais génie

Le mauvais génie

Auteure: Ariane Chemin , Vanessa Schneider ,

Nombre de pages: 312

Patrick Buisson fut le conseiller le plus influent de Nicolas Sarkozy. Son âme damnée, un oracle capable d'un coup de formule magique d'inverser la courbe des sondages. Mais son emprise s'étendait bien au-delà des grilles de l'Élysée, dans les couloirs des rédactions, au sommet des partis. Dans le sillage de cet idéologue d'extrême droite, une cohorte de bannis de la République a retrouvé la route du pouvoir. Après l'état de grâce, le chemin de croix : Pauline de Préval, sa muse, l'abandonne. Nicolas Sarkozy est battu à la présidentielle. Georges, son fils, se rebelle. Voilà Patrick Buisson rattrapé par un petit dictaphone caché dans une poche de sa veste. Qui tire les ficelles de ce roman d'espionnage où se croisent abbés de cour, journalistes dociles, Jeanne d'Arc belliqueuses et ministres courtisans ? Passions contrariées, confidences trahies, mais aussi revanche sur l'histoire, autant d'ingrédients qui façonnent le destin maudit de Patrick Buisson.

Anthropologie des savoirs

Anthropologie des savoirs

Auteure: Nicolas Adell ,

Nombre de pages: 312

Ce manuel propose une synthèse sur la question de l'approche anthropologique des savoirs, en s'appuyant sur des études de cas et des extraits de textes pluridisciplinaires.

L'imposture économique

L'imposture économique

Auteure: Steve Keen ,

Nombre de pages: 528

Préface et direction scientifique de Gaël Giraud L’Imposture économique est la traduction du livre « coup de poing » de l’économiste australien Steve Keen paru sous le titre Debunking Economics. Figure de proue du New Economic Thinking (« une nouvelle manière de penser l’économie »), Steve Keen développe dans son ouvrage une critique systématique de la pensée économique néoclassique dominante. Loin de se contenter d’en dénoncer l’irréalisme ou les biais idéologiques, il dévoile de l’intérieur les graves incohérences des fondements logiques de l’économie orthodoxe, montrant que celle-ci ne parvient à se perpétuer que parce que les étudiants en économie sont maintenus dans l’ignorance des lacunes de leur discipline. Cet ouvrage, « fondateur » pour l’économiste Gaël Giraud (qui a assuré la direction scientifique de la traduction et en signe la préface), démonte une à une les grandes pièces de l’édifice dogmatique : aucune des théories qui composent le « dur » de l’économie universitaire depuis la fin du XIXe siècle ne résiste à l’analyse, depuis la microéconomie du consommateur jusqu’à la théorie néokeynésienne ...

Comment tout peut s'effondrer. Petit manuel de collapsologie à l'usage des générations présentes

Comment tout peut s'effondrer. Petit manuel de collapsologie à l'usage des générations présentes

Auteure: Pablo Servigne , Raphaël Stevens ,

Nombre de pages: 301

Et si notre civilisation s'effondrait ? Non pas dans plusieurs siècles, mais de notre vivant. Loin des prédictions Maya et autres eschatologies millénaristes, un nombre croissant d'auteurs, de scientifiques et d'institutions annoncent la fin de la civilisation industrielle telle qu'elle s'est constituée depuis plus de deux siècles. Que faut-il penser de ces sombres prédictions ? Pourquoi est-il devenu si difficile d'éviter un tel scénario ? Dans ce livre, Pablo Servigne et Raphaël Stevens décortiquent les ressorts d'un possible effondrement et proposent un tour d'horizon interdisciplinaire de ce sujet - fort inconfortable - qu'ils nomment la "collapsologie". En mettant des mots sur des intuitions partagées par beaucoup d'entre nous, ce livre redonne de l'intelligibilité aux phénomènes de "crises" que nous vivons, et surtout, redonne du sens à notre époque. Car aujourd'hui, l'utopie a changé de camp : est utopiste celui qui croit que tout peut continuer comme avant. L'effondrement est l'horizon de notre génération, c'est le début de son avenir. Qu'y aura-t-il après ? Tout cela reste à penser, à imaginer, et à vivre... Pablo Servigne est ingénieur agronome...

Des démocrates en Amérique

Des démocrates en Amérique

Auteure: Célia Belin ,

Nombre de pages: 288

En 2016, l’élection surprise de Donald Trump a provoqué un séisme politique aux États-Unis. Principale victime : le parti démocrate, mis K.-O. par l’échec de sa candidate, Hillary Clinton. Mais l’effet a été celui d’un électrochoc. Le parti de la gauche américaine, moribond après huit années de présidence Obama, s’est vu revivifié par d’intenses débats en son sein. Trois stratégies pour revenir au pouvoir en 2020 ont émergé : reconquérir les classes moyennes et populaires pour la gauche sociale ; réconcilier une opinion publique hyperpolarisée pour l’extrême centre ; renverser un système qui pénalise les minorités, pour les progressistes. L’establishment du parti a quant à lui une seule priorité : trouver un candidat qui peut battre Trump, quel qu’il soit. Ce sont toutes ces dynamiques qui décideront de la figure et du projet politiques opposés à Trump. Célia Belin a suivi candidats, militants et sympathisants démocrates durant plusieurs mois. Elle décrit ce foisonnement d’idées pour le renouvellement de la gauche américaine, et propose une grille de lecture originale des enjeux de la primaire démocrate et de l’élection...



Derniers ebooks et auteurs recherchés

X
FERMER