Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Le Terrorisme

Le Terrorisme

Auteure: Isabelle Sommier ,

Nombre de pages: 128

Aborde l'historique du terrorisme, le terrorisme comme arme des pauvres, la typologie des terrorismes (communautaire, séparatiste, révolutionnaire, etc.), les querelles autour de la définition du terrorisme et les enjeux qu'elles révèlent, les rapports du terrorisme et de la violence collective. « Copyright Electre »

La violence révolutionnaire

La violence révolutionnaire

Auteure: Isabelle Sommier ,

Nombre de pages: 168

La violence est une forme de contestation d'un ordre politique, économique ou culturel réputé légitime. Ses manifestations, rarement isolées, demandent à être contextualisées historiquement et géographiquement, quelles puisent à une même source dinspiration (anarcho-syndicalisme, marxisme, islamisme radical, etc.) ou quelles empruntent des modalités proches (assassinat politique, complot, terreur, etc.).Fraction armée rouge, Action directe, Brigades rouges, Weather Underground Organization, Armée rouge japonaise : comment expliquer léclosion de groupes choisissant la voie armée au cours des années 1968 en Europe comme aux États-Unis et au Japon ? Quelles références et variables communes permettent alors cette diffusion ?Quarante ans après Mai 68, cet ouvrage interroge la résurgence et l'itinéraire de la violence révolutionnaire dextrême gauche.

Marseille années 68

Marseille années 68

Auteure: Olivier Fillieule , Isabelle Sommier ,

Nombre de pages: 600

L’histoire de Mai 68 ne s’est pas écrite qu’à Paris, et ses auteurs ne sont pas que des étudiants. Partout en France, d’autres territoires, d’autres militants ont contribué à faire de la décennie qui suivit l’explosion de mai un « âge d’or des luttes », jouant parfois un rôle de catalyseur au plan national. C’est le cas de Marseille et des Bouches-du-Rhône, sur lesquels cet ouvrage porte un regard singulier. En dépouillant des archives récemment déclassifiées, notamment celles des Renseignements généraux, et en collectant de nombreuses interviews de soixante-huitards marseillais, il exhume une histoire sociale et politique inédite de la région. De la fin des années 1960 au milieu des années 1980, il dévoile une cité phocéenne à l’avant-garde de combats tels que la défense des travailleurs immigrés et la reconnaissance des mouvements féministes, lesbiens et homosexuels. Loin de la vulgate officielle centrée sur quelques figures médiatiques, Marseille années 68 fait revivre les actions de milliers de femmes et d’hommes « ordinaires » qui se sont engagés pour un monde plus juste et qui ont payé lourdement cet engagement, aussi...

La violence politique et son deuil

La violence politique et son deuil

Auteure: Isabelle Sommier ,

Nombre de pages: 256

En France et en Italie, la violence exercée au nom de la classe ouvrière était fortement exaltée au sortir de 68. Pourtant, cette violence est très vite abandonnée, parfois même abjurée, par la majorité de ceux qui la préconisaient. Seule l'Italie connaîtra le « passage à l'acte », qui restera cependant résiduel par rapport au nombre initial de candidats-soldats à la révolution. Pour cette analyse, Isabelle Sommier a mené une cinquantaine d'entretiens avec ces militants français et italiens de l'extrême-gauche d'alors.

Les dimensions émotionnelles du politique

Les dimensions émotionnelles du politique

Auteure: Isabelle Sommier ,

Nombre de pages: 360

Philippe Braud a marqué de son empreinte intellectuelle plusieurs générations d'étudiants dans les amphithéâtres rennais, de la Sorbonne ou plus récemment de l'Institut d'études politiques de Paris. Dans les cursus de droit, comme dans ceux de science politique, sa pédagogie décomplexée et son approche originale de la discipline ont bousculé les savoirs acquis et ouvert l'auditoire sur une face longtemps tue de la politique. L'État, les partis, le vote, les phénomènes contestataires, les identités collectives sont toujours abordés bien sûr, mais au prisme de l'étude du symbolique comme levier pour parvenir à une sociologie des émotions cherchant systématiquement à dévoiler les ressorts invisibles, masqués ou ignorés, de l'exercice et de l'appréhension de la chose publique. Tel est en effet le credo de cet intellectuel iconoclaste, non maître à penser mais révélateur des impensés, non technicien mais savant curieux, plus intellectuel « touche à tout » que spécialiste austère : le politique est avec lui appréhendé par des chemins de traverse avec les outils du sociologue et non la boussole du psychologue. Ce ne sont pas les âmes qui sont...

Changer le monde, changer sa vie

Changer le monde, changer sa vie

Auteure: Olivier Fillieule , Sophie Beroud , Thomas Hirsch , Camille Masclet , Isabelle Sommier ,

Nombre de pages: 1116

Cet ouvrage va profondément modifier notre regard sur les années 68 : nous n’y rencontrons pas de têtes d’affiche, mais les militants ordinaires des syndicats ouvriers, de l'extrême gauche et du mouvement féministe ; il n’est pas centré sur Paris mais sur cinq métropoles régionales : Marseille, Lyon, Nantes, Rennes et Lille ; et il embrasse les années 68, la période 1966-1983, délaissée par les historiens et les sociologues. Cinquante ans après l’événement mai 1968, que sont les militants devenus ? Quatre années de recherches par un collectif d'une trentaine de chercheurs qui viennent substituer au discours convenu sur les soixante-huitards parisiens un portrait de groupe vivant, concret et surprenant.

Milieux criminels et pouvoir politique

Milieux criminels et pouvoir politique

Auteure: Jean-Louis Briquet , Gilles Favarel-Garrigues ,

Nombre de pages: 318

Globalisation du crime, montée en puissance des mafias du monde, prolifération des réseaux transnationaux de la grande délinquance ; c'est à partir de ces constats alarmistes que, dans le courant des années 1990, la criminalité organisée a été présentée comme l'une des principales menaces pesant sur l'ordre économique et politique mondial. Nourrie de discours politiques, d'expertises policières et judiciaires, d'enquêtes journalistiques et d'ouvrages académiques, l'analyse dominante renvoie les organisations criminelles dans des univers occultes, nettement séparés des institutions légales, tant économiques que politiques. A rebours de cette perspective, le présent ouvrage étudie des contextes socio-historiques propices à l'épanouissement de la violence mafieuse dans le jeu politique. Il s'agit d'observer comment se forment des configurations politico-criminelles dans lesquelles interagissent des détenteurs du pouvoir officiel et des professionnels de l'usage de la force. Liens entre savoir-faire militaire et pouvoir politique en Indonésie, au Pakistan ou en Turquie ; reconversion des entrepreneurs de violence dans le jeu politique russe ou bulgare ;...

Histoire du terrorisme

Histoire du terrorisme

Auteure: Gilles FERRAGU ,

Nombre de pages: 475

L'éclairage historique d'un sujet très actuel. Le terrorisme, s'il ne répond à aucune définition satisfaisante, a indéniablement une histoire ancienne et complexe qui ne saurait se réduire à une succession d'attentats, de revendications et de procès. Le présent ouvrage explore ce passé pluriséculaire et dresse la première synthèse de la violence politique qui frappe le monde occidental comme oriental. Loin des stéréotypes et des reconstructions idéologiques, il s'attache à étudier le poids réel du phénomène depuis la fin du XVIIIe siècle ainsi que les réponses que s'efforcent d'apporter les sociétés ou les pouvoirs qui en sont les victimes.

Généalogie des mouvements altermondialistes en Europe

Généalogie des mouvements altermondialistes en Europe

Nombre de pages: 293

Depuis le sommet de Seattle contre l'OMC en 1999, le mouvement altermondialiste s'est durablement inscrit dans notre actualité. La presse internationale donne la parole à ses dirigeants et relaie ses initiatives. Mais que sait-on vraiment de ce courant ? S'agit-il, comme le proclament les acteurs de cette nébuleuse, d'un mouvement nouveau, homogène et transnational car se développant au-delà des frontières nationales ? D'un mouvement unifié par une lutte globale ? Les études publiées dans ce livre interrogent ces évidences. Elles sont le résultat d'une coopération entre chercheurs européens et proposent ainsi une histoire comparée des mouvements anti-globalisation. Contre le mythe d'une société civile transnationale, les auteurs montrent que la mondialisation reste profondément ancrée dans des contextes nationaux et qu'il n'existe pas de " génération spontanée " d'un mouvement altermondialiste transnational. Pourtant, en dépit de ses différences, le mouvement engagé contre la mondialisation a su présenter un visage uni et parfois unifié. En utilisant avec habileté certaines techniques de communication et en s'appropriant des manifestations...

La désobéissance civile

La désobéissance civile

Auteure: Graeme HAYES , Sylvie OLLITRAULT ,

Nombre de pages: 188

La désobéissance civile, à la différence de la lutte armée, sinscrit dans la vie ordinaire des individus, qui lutilisent pour marquer leur opposition à la force de la loi. Au XXe siècle, Gandhi et Martin Luther King en ont fait un instrument privilégié de protestation non violente.À lorigine inspirées par des convictions religieuses ou philosophiques, les attitudes désobéissantes ont pris une dimension plus politique. Vont-elles rester le mode protestataire de minorités ou simposer comme une forme nouvelle dexpression citoyenne ? Des groupes aux intérêts diamétralement opposés peuvent-ils « désobéir » en se réclamant dun même héritage démocratique ?Dans un contexte où féministes, anti-mariage gay, mouvement anti-impôts, indignés, écologistes, altermondialistes, parmi bien dautres mouvements, pratiquent la désobéissance civile, cet ouvrage en retrace lhistoire, les modalités daction et les rapports ambigus avec la violence, le droit et les médias.

Hyperterrorisme : la nouvelle guerre

Hyperterrorisme : la nouvelle guerre

Auteure: François Heisbourg ,

Nombre de pages: 272

Le 11 septembre 2001, le monde a basculé dans l'hyperterrorisme. Frappée au coeur, l'Amérique a aussitôt organisé une riposte contre un ennemi sans territoire et sans État. François Heisbourg fournit, avec les meilleurs chercheurs et spécialistes de la Fondation pour la Recherche Stratégique, les clés pour comprendre l'origine des attentats et en mesurer les conséquences : - Quels sont les motivations et les moyens des organisateurs ? - Comment se dérouleront les étapes successives d'une riposte qui durera plusieurs années ? - Quelle sera la nouvelle carte du monde issue des attentats et de la riposte ? - Comment sera affectée notre vie économique, politique et sociale, confrontée à des choix redoutables entre liberté et sécurité ? François Heisbourg, directeur de la Fondation pour la Recherche Stratégique (FRS) et président de l'International Institute of Strategic Studies (IISS) est reconnu en France et à l'étranger comme l'un des meilleurs spécialistes des questions internationales et de défense alliant la réflexion au fond et l'action dans une carrière industrielle et gouvernementale exceptionnellement riche. Les chercheurs de la FRS ont apporté...

Dictionnaire des Idées

Dictionnaire des Idées

Auteure: Encyclopaedia Universalis ,

Nombre de pages: 2317

Premier ouvrage en son genre, le Dictionnaire des Idées répertorie et explique l’ensemble des idées qui permettent de comprendre le monde d’hier et d’aujourd’hui. Et ce dans tous les domaines du savoir : politique, économie, philosophie, religion, mais aussi arts, littérature, musique, physique ou chimie, astronomie, mathématique, etc. Qu’il s’agisse de courants et mouvements marquants, de pensées novatrices, d’écoles, d’académies, de filiations, d’idéologies, de traditions, de révolutions, de partis, de croyances..., le Dictionnaire des Idées présente et commente 400 idées fondamentales : Anarchisme, Cartésianisme, Chiisme, Constructivisme, Dérive des continents, École de Vienne, Encyclopédisme, Figuralisme, Hindouisme, Hippocratisme, Keynésianisme, Kitsch, Lacanisme, Réalisme socialiste, Shinto, Subaltern Studies, Surréalisme... Un ouvrage de référence inédit pour apprendre à décrypter les grilles de lecture de notre monde. À PROPOS DE L'ÉDITEUR Encyclopædia Universalis édite depuis 1968 un fonds éditorial à partir de son produit principal : l’encyclopédie du même nom.Dédiée à la recherche documentaire, la culture...

La manifestation

La manifestation

Auteure: Olivier Fillieule , Danielle Tartakowsky ,

Nombre de pages: 224

La manifestation est sans doute, après le vote, la forme la plus commune dexpression politique dans les pays démocratiques. Dans les pays non démocratiques, elle accompagne les tentatives de révolte et de renversement des pouvoirs en place, comme lont rappelé avec force les "printemps arabes ". Une analyse sociologique et historique de ce mode daction politique, avec ses normes et ses règles, ses légendes et ses mythes, ses épisodes glorieux et ses heures sombres.

L'Amour à gauche. Marivaudages, jalousies et désirs d'avenir

L'Amour à gauche. Marivaudages, jalousies et désirs d'avenir

Auteure: Anna Alter , Perrine Cherchève ,

Nombre de pages: 216

Une enquête sur l'influence politique du sexe pour comprendre les dessous de la gauche française, de François Mitterrand, qui restera dans les annales comme un collectionneur, au vaudeville entre Valérie Trierweiler, Ségolène Royal et François Hollande, en passant par l'effet aphrodisiaque du pouvoir sur Michel Rocard.

Diasporas et Nations

Diasporas et Nations

Auteure: Chantal Bordes-Benayoun , Dominique Schnapper ,

Nombre de pages: 256

Pourquoi les diasporas, tenues en suspicion par les États nations contemporains, sont-elles devenues l’objet d’un véritable culte ? Pourquoi le modèle de la diaspora s’étend-il à tous les peuples dispersés ? Comment en est-il venu à désigner toutes les revendications identitaires, des cultures régionales aux pratiques religieuses, des modes de vie aux mobilités sociales ? Ce livre prend la mesure du phénomène dans toutes ses dimensions sociales et politiques. Chantal Bordes-Benayoun, sociologue, est directrice de recherche au Centre d’anthropologie de Toulouse (CNRS-École des hautes études en sciences sociales). Dominique Schnapper, sociologue, est directrice d’études au Centre de recherche historique de l’École des hautes études en sciences sociales.

Les Inuit et les Cris du Nord du Québec

Les Inuit et les Cris du Nord du Québec

Auteure: Jacques-Guy Petit , Yv Bonnier Viger , Pita Aatami , Ashley Iserhoff ,

Nombre de pages: 468

Au nord du Québec, les Inuit du Nunavik et les Cris de la Baie James (Eeyou Istchee) ont signé en 1975 la Convention de la Baie-James et du Nord québécois (CBJNQ) avec le -Gouvernement fédéral du Canada, le -Gouvernement du Québec, Hydro-Québec et la Société de développement de la Baie James.Cette Convention voulait régler le lourd contentieux lié aux grands travaux de développement hydroélectrique, forestier et minier dans ces régions. En compensation de la perte d’immenses territoires ancestraux de chasse, de pêche, de nomadisme, elle attribuait aux Cris et aux Inuit des subventions importantes, leur garantissait l’extension des services médicaux, sociaux et éducatifs dont la mise en œuvre a été ensuite organisée par des institutions gérées par les Autochtones. Cependant, en poursuivant leurs revendications, les Cris et les Inuit ont obtenu d’autres Ententes qui complètent la CBJNQ et ils développent un processus d’autonomie par la création en cours de gouvernements régionaux.Les Cris et les Inuit se trouvent confrontés aux difficultés d’une sédentarisation rapide, aux avantages et aux inconvénients de l’irruption de la modernité...

Qu'est-ce que la globalisation ?

Qu'est-ce que la globalisation ?

Auteure: Yves Michaud ,

Nombre de pages: 320

Qu’est-ce que la globalisation ? Quels rôles y jouent les échanges financiers, les communications ? Quel est le nouveau visage des migrations ? Des transferts financiers ? Des réseaux criminels ? Quelles en sont les conséquences, non seulement dans le secteur économique, mais aussi dans le domaine politique, juridique ? Spécialistes français et étrangers ont abordé ces questions lors d’une nouvelle série de conférences et nous offrent leur vision de la société-monde. Contributions de Zygmunt Bauman, Danièle Blondel, Sylvie Brunel, Gérard-François Dumont, Dominique Guillo, Pierre Hassner, Jacques Lévy, Gérard Mégie, Yann Moulier-Boutang, Anne-Marie Moulin, Hélène Rey, Isabelle Sommier, André Tosel, Philippe Weckel.

Médiactivistes

Médiactivistes

Auteure: Dominique Cardon , Fabien GRANJON ,

Nombre de pages: 200

En réaction à la concentration de la production dinformation entre les mains de puissants conglomérats de presse, un « médiactivisme » sest développé tout au long du XXe siècle jusquà nos jours.Dès lorigine, il a pris deux voies parallèles : celle dun combat contre lhégémonie culturelle des médias traditionnels, et celle de la production dun autre type dinformation, sur des bases militantes, locales ou communautaires. Alternatif ou militant, ce médiactivisme na cessé de sadapter aux mutations de lespace journalistique et du répertoire de laction collective.Cette histoire des médias alternatifs depuis les années 1960 met en lumière la grande diversité des expériences, quil sagisse de la création de journaux révolutionnaires, de médias communautaires, de radios libres, dagences de presse dans les pays du Sud, ou, plus récemment, dun activisme qui sexprime sur internet.

Histoire des mouvements sociaux en France

Histoire des mouvements sociaux en France

Auteure: Michel PIGENET , Danielle TARTAKOWSKY ,

Nombre de pages: 1043

Plus de soixante auteurs réunis pour faire l'histoire, protéiforme et en perpétuelle évolution, des mouvements sociaux en France, de la Restauration à nos jours. Les meilleurs spécialistes de l'histoire sociale proposent un récit et des analyses accessibles au plus grand nombre pour une fresque sans équivalent. Un livre de référence enfin disponible au format poche. Cet ouvrage vient combler une lacune et relever un défi. Après que l'évanouissement des horizons d'attente a disqualifié les grands récits qui, jadis, prétendaient donner un sens aux mobilisations collectives, il semble désormais possible et nécessaire d'en entreprendre l'histoire hexagonale. Possible, car les travaux existent qui permettent d'en renouveler l'approche comme d'en explorer des aspects inédits. Nécessaire, parce que, de nouveau, la question sociale, mondialisée dans ses causes et ses manifestations, revient en force sur le devant de la scène publique, en quête d'interprétations, de relais, de connexions et de solutions. L'histoire développée ici s'attache, du XIXe siècle à nos jours, à tous les types de mouvements sociaux – révolutions, rébellions, émeutes, grèves,...

La Philanthropie

La Philanthropie

Auteure: Alexandre Lambelet ,

Nombre de pages: 108

"La philanthropie est la pratique contestataire dune élite qui revendique pour elle-même la compétence à résoudre les problèmes sociaux. Elle sest affirmée comme telle au XIXe siècle, face à la charité qui soulage et contre la démocratie qui légitime les seuls élus. Aujourdhui encore, elle est portée par des individus qui valorisent une nouvelle gestion du social sur la base dexpertises acquises dans dautres domaines dactivités. Ce livre offre un très large panorama des travaux portant sur la philanthropie des deux côtés de lAtlantique. Alliant perspective historique et observation au sein du monde philanthropique contemporain, il propose une analyse de ses normes et de ses règles et montre son évolution vers toujours plus de professionnalisation et de légitimation. Un regard iconoclaste sur une activité dont laura médiatique na jamais été aussi grande quen ce début de XXIe siècle."

L'identité en jeux. Pouvoirs, identifications, mobilisations

L'identité en jeux. Pouvoirs, identifications, mobilisations

Auteure: Denis-Constant MARTIN ,

Nombre de pages: 466

Ce que l'on nomme "identité" est devenu un thème central du débat politique et des affrontements idéologiques dans un grand nombre de sociétés contemporaines. cet ouvrage s'efforce de comprendre ce dont il est en réalité question lorsque le thème de l'identité, nationale ou autre, est mis en avant. Les études de cas montrent la diversité des modes de configuration des "identités" en politique, la variété des usages qui en sont faits et la complexité des effets que ces usages en ont dans les sociétés étudiées (France, Italie, Hongrie, Roumanie, Russie, Liban, Inde, Etats-Unis).

Les Nouveaux militants

Les Nouveaux militants

Auteure: Laurent Jeanneau , Sébastien Lernould ,

Nombre de pages: 168

Ils se déguisent en clowns pour nettoyer au Kärcher la mairie de Neuilly-sur-Seine, sablent le champagne lors de visites de studios aux loyers exorbitants, dégonflent les pneus des 4×4 ou « déboulonnent » les affiches publicitaires. D’autres campent avec les sans-abri aux côtés des Enfants de Don Quichotte ou soutiennent les familles sans papiers avec le Réseau éducation sans frontières. Ce sont les nouveaux militants, volontiers festifs, provocateurs, rompus aux ficelles médiatiques. Les auteurs les ont suivis dans leurs combats. Qui sont ces activistes d’aujourd’hui, adeptes du « coup d’éclat permanent » ? Pourquoi ont-ils tourné le dos aux luttes politiques et syndicales traditionnelles ? Leurs actions, ciblées, sporadiques, sont-elles vouées à s’éteindre aussi vite qu’elles ont surgi ? Peuvent-ils réellement changer la société ?

Désordre(s)

Désordre(s)

Auteure: Jean Alaux , Louis Baslé , Joseph Boumendil , Danièle Bourcier , C.U.R.A.P.P. , Jacques Chevallier , Maurice Enguéléguélé , Stéphane Enguéléguélé , Ehrard Friedberg , Anne Gazier , Laurence Jourdain , Geneviève Koubi , Jérôme Lafargue , José Lefebvre , Didier Leschi , John-Francis Mbala , Claude Ménard , Christine Musselin , Xavier Pasco , Bernard Piettre , Tarik Ragi , François Rangeon , Isabelle Sommier , Cao-Huy Thuan , Jean-François Vasseur , Sophie Wahnich ,

Nombre de pages: 462

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Les noms d'époque: De «Restauration» à «années de plomb»

Les noms d'époque: De «Restauration» à «années de plomb»

Auteure: Pascal Ory , Philippe Boutry , Emmanuelle Retaillaud , Laurent Douzou , Johann Chapoutot , Jean-Claude Caron , Collectifs , Venita Datta , Jeanne Moisand , Marie-Pierre Rey , Willa Z. Silverman , Isabelle Sommier , Carlotta Sorba , Miles Taylor ,

Nombre de pages: 352

Le temps est la matière vive de l’Histoire, que l’on s’attache de longue date à découper et à périodiser. Ainsi sont nés les époques, les périodes ou les âges de notre histoire. À ces 'divisions imaginaires du temps', selon l’expression de Charles Seignobos, les historiens ont consacré de nombreux et importants travaux. Un aspect est demeuré cependant en retrait : celui qui a trait aux noms et dénominations de ces époques. On ne s’est en effet jamais contenté de 'découper l’Histoire en tranches', on l’a dotée d’une kyrielle de noms propres – de 'Moyen Âge' à 'Belle Époque', de 'Renaissance' à 'Ancien Régime' –, qui pèsent sur la compréhension du passé. Car nommer n’est jamais neutre. La désignation d’une période charrie avec elle tout un imaginaire, une théâtralité, voire une dramaturgie qui viennent en gauchir l’historicité, et donc la signification. Élucider les noms d’époque – les linguistes disent 'chrononymes' – constitue donc une opération essentielle pour qui souhaite envisager le passé sans anachronisme ni faux-semblants. C’est à cette entreprise que ce livre est consacré. Les quatorze essais qui le...

La politique au fil de l'âge

La politique au fil de l'âge

Auteure: Anne Muxel ,

Nombre de pages: 312

Révolutionnaire à vingt ans, conservateur à soixante ans : quelle part de vérité détient cet adage ? Le vieillissement modifie-t-il les comportements politiques ? Que pèsent la génération ou la classe d'âge auxquelles on appartient ?Cet ouvrage veut éclairer les liens entre âge, génération, cycle de vie et politique. Il décortique, au travers de la philosophie, de l'histoire, de la science politique, de la sociologie ou encore de la psychologie, les multiples paramètres historiques, culturels et sociaux qui sous-tendent les effets de l'âge. La politisation des individus au fil des ans est analysée sous ses différents aspects : construction des choix idéologiques et politiques, rapport au vote et à l'abstention, engagement partisan, participation à des mobilisations collectives Il apparaît que les incidences politiques de l'âge biologique sont ténues. L'âge social et biographique ou encore l'appartenance générationnelle sont au contraire décisifs.Une réflexion sur les usages sociaux et les recompositions de l'âge dans les démocraties contemporaines, avec un regard sur d'autres pays d'Europe et sur le monde arabe.Ont contribué à cet ouvrage :...

Histoire de la carte nationale d'identité

Histoire de la carte nationale d'identité

Auteure: Pierre Piazza ,

Nombre de pages: 464

Quand est apparue la carte d’identité ? Quelles logiques ont présidé à sa création et à ses évolutions ? Quels furent depuis le XIXe siècle les réactions, les débats et les multiples formes de résistance face aux entreprises d’encartement envisagées ou conduites par les pouvoirs publics ? Pierre Piazza, s’appuyant sur de nombreuses sources inédites, cerne, dans une perspective historique, les enjeux qui ont accompagné l’instauration de ce document aussi familier qu’essentiel et sa progressive généralisation en France. L’analyse accorde notamment une large place à la période 1940-1944 et révèle des aspects méconnus et troublants du régime de Vichy. Un regard inédit pour mieux comprendre nombre de problématiques au cœur des débats sur la citoyenneté, la sécurité. Pierre Piazza est docteur en science politique et chargé de recherche à l’Institut des hautes études de la sécurité intérieure.

Art et contestation

Art et contestation

Auteure: Justyne Balasinski ,

Nombre de pages: 236

Si les liens qui unissent l’art et la contestation sont à la fois étroits et multiples, ils ont rarement attiré l’attention des analystes des mouvements sociaux, alors même que ce domaine de recherche s’est considérablement développé au cours de la dernière décennie. L’objectif de cet ouvrage est d’explorer la diversité des liens qui unissent art et contestation, c’est-à-dire l’ensemble des similitudes, passages, importations ou reconversions qui s’opèrent entre le champ artistique et les mobilisations collectives. Il explore les engagements d’artistes autour d’enjeux propres au monde de l’art ou touchant les modes d’exercice des professions artistiques, mais aussi le rapport que l’activité contestataire entretient à l’art et aux artistes, ainsi que les usages de l’art à des fins militantes. Du groupe Zebda au « rock identitaire français », du raggamuffin occitan au rap engagé italien, de la contestation par les comédiens polonais de l’état de guerre à la protestation des acteurs américains contre la guerre en Irak, de la « critique artiste » portée par Mai 68 à la contestation esthétique du néolibéralisme en passant...

Sociologie des mouvements sociaux

Sociologie des mouvements sociaux

Auteure: Érik NEVEU ,

Nombre de pages: 162

Alors que les taux de participation politique déclinent dans de nombreuses démocraties, les mouvements sociaux apparaissent comme une forme montante de l'expression politique. Comment en rendre compte ? Ce livre offre une synthèse cohérente d'une énorme littérature savante. Parmi les énigmes qu'il tente d'éclairer : pourquoi certains groupes se mobilisent-ils plus facilement ? En quoi les mobilisations révèlent-elles des problèmes parfois négligés par les autorités politiques ? Pèsent-elles sur les politiques gouvernementales ? Quel rôle les médias jouent-ils dans les mobilisations ? Comment l'État tente-t-il de les " domestiquer " ? Au fil des chapitres et des concepts, ce sont aussi des questions actuelles qui émergent : se mobilise-t-on dans les pays des Suds comme dans ceux du G8 ? Jusqu'à quel point peut-on parler d'une mondialisation de certaines mobilisations ? Existe-t-il une séparation si nette entre mouvements sociaux et partis ? De quelles satisfactions, émotions et contraintes l'expérience protestataire est-elle faite ? À l'heure des " gilets jaunes " et des mobilisations pour faire face au réchauffement climatique, ce livre aide à comprendre...

Émotions... Mobilisation !

Émotions... Mobilisation !

Auteure: Christophe Traïni ,

Nombre de pages: 304

Les émotions sont au cur de la mobilisation collective : compassion pour les victimes, colère à l'égard des tyrans, admiration des héros, enthousiasme d'agir ensemble, etc. L'objectif est ici d'analyser ces « phénomènes » qui permettent aux militants de sensibiliser le public à leur cause.Modes daction des intermittents du spectacle ou dEmmaüs, exaspération des victimes du sida, enthousiasme pour le Téléthon, dénonciation de la double peine, protestation contre la corrida, enrôlement des mères de famille en faveur du parti communiste ou encore attachement du public à la défense du patrimoine historique, la diversité des causes et des registres démotion ne manque pas. Mais quest-ce qui fait courir les militants et les motive ainsi à payer de leur temps et de leur argent ? Que doit leur engagement à leur histoire ? Comment les convictions les plus profondes et les calculs stratégiques se mêlent, se complètent ou sopposent ? Que nous apprennent les cas italiens, marocains ou argentins sur le poids des contextes historiques et nationaux ?Lattention accordée aux émotions éclaire dun jour nouveau les questions classiques de létude des mobilisations...

Musulmans de France et d’Europe

Musulmans de France et d’Europe

Auteure: Khadija Mohsen-Finan ,

Nombre de pages: 187

Comment l’Europe perçoit-elle les musulmans qui vivent dans sa région depuis les événements du 11 septembre 2001 ? Qui sont ces hommes et ces femmes, issus de l’immigration, difficiles à nommer, à compter et dont les revendications en termes de citoyenneté et d’identité déstabilisent et inquiètent ? Les contributions de cet ouvrage mettent en exergue les nouvelles dimensions de la construction, en Europe, d’une société et d’un espace politique où le multiculturel cherche à faire reconnaître sa légitimité.Les auteurs étudient chacun sous un angle différent le lien entre islam et politique (discrimination et formes diverses d’exclusion, islam en milieu fermé comme l’école ou la prison, double identité et inscriptions citoyennes et institutionnelles). Les réflexions ici menées montrent que l’on a bien dépassé l’analyse classique de l’intégration. Car aujourd’hui, en dépit d’un débat frileux et exalté, la culture musulmane cherche et trouve progressivement sa place dans les sociétés française et européenne.

La justice en procès

La justice en procès

Auteure: Jean BERARD ,

Nombre de pages: 304

À partir de Mai 68 et au cours des années 1970, des mouvements militants (dextrême-gauche, de prisonniers, de féministes, dhomosexuels, dimmigrés, etc.) font émerger une nouvelle pratique critique du droit et des institutions pénales.Les quinze années qui suivent sont marquées par une politisation des questions pénales et par un éclatement des positions militantes en la matière : faut-il envoyer les patrons en prison ? Lutter contre la répression ou saisir les tribunaux des dommages que lon subit ? Plaider contre la loi pénale ou pour son application ? Veut-on demander un renforcement des sanctions contre les agressions racistes, sexistes, sexuelles, homophobes, etc. comme signe de reconnaissance de la gravité despréjudices ?Jean Bérard propose une histoire inédite des relations entre les mouvements contestataires et la justice, et apporte un éclairage sur leur importante contribution à lévolution de la justice et du système pénal contemporains.

Le monde libre

Le monde libre

Auteure: Aude Lancelin ,

Nombre de pages: 232

Une plongée sans précédent dans les eaux troubles du « quatrième pouvoir » ! Aude Lancelin, ancienne directrice adjointe de L’Obs et de Marianne, raconte de l’intérieur un système médiatique français à la dérive... et en miroir, une gauche en pleine déliquescence qui a perdu tous ses repères.

Histoire politique de la Ve République

Histoire politique de la Ve République

Auteure: Mathias Bernard ,

Nombre de pages: 344

La Ve République est née en réaction à une crise institutionnelle profonde et dans le contexte de la guerre d’Algérie, et a vu ses traits définitifs fixés par la pratique gaulliste du pouvoir. Sa longévité n’avait rien d’assuré, et cependant elle a survécu aux évolutions politiques et sociales lourdes qui ont suivi, crises (mai 1968), alternances (mai 1981), réveil des partis ou mutations internationales (disparition de l’URSS). Cette synthèse propose à la fois un récit des grandes phases de l’histoire politique de la « Cinquième » et une description détaillée des diverses facettes de la vie politique et de son évolution. Idées, discours et pratiques politiques, action gouvernementale, phénomènes médiatiques et résultats électoraux, personnel politique et mouvements de l’opinion sont mis en relation pour mieux comprendre les relations complexes et fluctuantes entretenues par les Français avec leur système politique. Mathias BERNARD est professeur à l’Université Blaise-Pascal (Clermont-Ferrand II). Auteur de plusieurs ouvrages sur l’histoire politique de la France au XXe siècle, il s’intéresse plus particulièrement à...

La peur

La peur

Auteure: Anne-Marie Dillens ,

Nombre de pages: 235

Depuis la fin de la guerre froide, les politiques de la peur n'ont pas disparu. Au contraire. Leurs sources n'ont cessé de se multiplier, au point d'en faire un des adversaires les plus redoutables des démocraties libérales contemporaines. Certes, comme le rappelle Jean Delumeau, la peur est de tout temps. Si l'affect qu'elle représente connaît son déploiement le plus varié dans le cœur et l'esprit de l'homme, ses formes et ses défis se renouvellent de génération en génération. Aujourd'hui, ses objets et moyens de propagande sont d'une complexité et d'une ampleur inédites. Quant à sa gestion, elle est des plus problématiques : la confiance moderne dans la gestion scientifique des risques et des menaces est fortement ébranlée depuis le milieu du siècle dernier. En sorte qu'il n'est pas exagéré de dire qu'un des enjeux majeurs de nos sociétés est d'assurer en même temps la gestion éclairée des peurs et le contrôle social de ce qui est censé y remédier : les compétences. D'où les deux grands axes d'interrogation pris en charge par les leçons publiques organisées par l'École des sciences philosophiques et religieuses les années académiques...

Dictionnaire des mouvements sociaux

Dictionnaire des mouvements sociaux

Auteure: Olivier Fillieule , Lilian Mathieu ,

Nombre de pages: 656

Ce premier dictionnaire consacré à la sociologie des mouvements sociaux a pour ambition d'offrir une synthèse pratique et maniable des concepts clés dans ce domaine, aux étudiants, enseignants du secondaire et du supérieur, et aux professionnels.Concepts canoniques ou notions plus récemment développées reflètent la variété des courants et des paradigmes qui se sont succédé ou qui coexistent aujourd'hui. Chacune des soixante-dix-sept notices, rédigées dans une langue claire et accessible, vise un objectif pédagogique, en offrant une présentation générale et historique de la matière traitée, en proposant une analyse synthétique de ses usages et de ses enjeux, le tout dans une perspective internationale et en s'appuyant sur des exemples les plus divers. Des renvois vers d'autres articles du dictionnaire permettent au lecteur de se reporter facilement aux notions connexes et délargir ainsi sa connaissance. Une brève bibliographie regroupe à la suite de chaque notice les quelques références jugées fondamentales. La bibliographie générale constitue un outil de référence indispensable.Les auteurs, spécialistes internationalement reconnus ou jeunes...

Les 100 mots du terrorisme

Les 100 mots du terrorisme

Auteure: Jean-Louis Bruguière , Alain Bauer ,

Si le terrorisme n’est pas un phénomène récent, il interroge notre société avec une acuité nouvelle depuis le 11 septembre 2001. Mais qu’y a-t-il de commun entre les Brigades des Martyrs d’Al-Aqsa et la Bande à Baader ? Au travers des 100 mots choisis, cet ouvrage nous invite à appréhender une réalité complexe et à cerner les multiples facettes du terrorisme en présentant ses principaux courants mais aussi ces figures d’hier et d’aujourd’hui et leurs méthodes. Il montre comment, aussi polymorphe soit-il, l’acte terroriste sert toujours à dire autant qu’à tuer : il tue pour dire. Le sang n’est alors que le vecteur d’un message comminatoire, aujourd’hui amplifié par le recours aux techniques les plus modernes de l’information et de la communication. À lire également en Que sais-je ?... Les 100 mots de la police et du crime, Alain Bauer et Émile Pérez La violence, Yves Michaud

La Joie du dehors

La Joie du dehors

Auteure: Guillaume SABIN ,

Il y a des paris qui viennent renverser l’ordre des choses. Celui de la pédagogie sociale consiste à ne pas agir en milieu confiné, à assumer la rue, la vie, l’altérité. Trois ou quatre enfants, un ou une pédagogue, les transports en commun et voici le monde source infinie de rencontres, d’expériences et de connaissances. La joie du dehors c’est ce sentiment du petit groupe qui part à l’aventure, c’est cet élan qui pousse vers l’inconnu. La joie du dehors c’est remplacer la peur par la confiance donnée aux parents, aux enfants et à toutes les personnes rencontrées sur le chemin. La joie du dehors c’est un pari pédagogique : et si le monde n’était pas infréquentable ? Et si côtoyer à la fois les marges et les centres, géographiques et symboliques, était une condition pour s’émanciper ? Guillaume Sabin est ethnologue, investi dans diverses expériences d’éducation populaire. Il est l’auteur de L’Archipel des égaux, luttes en terre argentine(Presses universitaires de Rennes, 2014). Le réseau des Groupes de pédagogie et d’animation sociale agit depuis les années 1980 sur différents territoires populaires de Bretagne. Initiateur...

Quand le Sud réinvente le monde

Quand le Sud réinvente le monde

Auteure: Bertrand BADIE ,

Nombre de pages: 146

L'agenda international se règle aujourd'hui sur les urgences sociales, sanitaires ou démographiques. Un signe que la faiblesse est devenue un levier important dans la recomposition du rapport de force entre les nations. Bertrand Badie livre ici une analyse fine de ce changement d'orientation et de la place centrale qu'y tient désormais le monde du Sud. Dans Nous ne sommes plus seuls au monde, Bertrand Badie mettait en évidence les blocages d'un ordre international pris au piège de la mondialisation. Il montre ici comment le Sud, largement issu de la décolonisation, réagit à cette situation et, reprenant la main, recompose le système. Jusqu'à la fin de la Guerre froide, la compétition entre puissances a fait l'histoire. Aujourd'hui, non seulement elle est mise en échec, mais la faiblesse, à l'origine de la plupart des conflits (à travers celle des États, des nations institutionnalisées, ou du lien social), définit les enjeux internationaux et produit la plupart des incertitudes qui pèsent sur l'avenir. Le sens de la conflictualité mondiale s'en trouve particulièrement bouleversé. Devenue compétition de faiblesses, elle n'est plus territorialisée, n'oppose...

L'Internet et la démocratie numérique

L'Internet et la démocratie numérique

Auteure: Philippe Ségur ,

Nombre de pages: 219

Apparu dans un contexte d’affaiblissement de la démocratie représentative classique, l’Internet offre aujourd’hui à tout un chacun une tribune mondiale de libre expression et transforme virtuellement l’individu en " e-citoyen ". De ce fait, il change radicalement la relation au pouvoir, bouleverse les circuits de décision habituels et induit de nouvelles modalités de participation à la vie politique. Mais s’agit-il d’un complément des pratiques démocratiques traditionnelles ou d’un renouvellement pur et simple de celles-ci ? Réalisé par de jeunes chercheurs en droit de l’Université de Perpignan Via Domitia, cet ouvrage apporte des éléments de réponse à cette question par un réexamen des notions classiques de liberté d’expression, d’égalité, de démocratie et d’ordre public appliquées au numérique. Blogs, e-propagande, partis pirates, hacking, cybercriminalité, censure électronique sont ainsi quelques-uns des thèmes portés par une brûlante actualité, sur lesquels les auteurs ont porté leur réflexion.

Dimension spatiale des inégalités

Dimension spatiale des inégalités

Auteure: Isabelle Backouche ,

Nombre de pages: 357

Cet ouvrage rassemble des travaux de sciences sociales (géographie, histoire, sociologie, anthropologie, sciences de l'éducation, urbanisme) partageant l'ambition d'étudier la dimension spatiale d'un monde social traversé par les inégalités. Pour ce faire, les relations entre les espaces matériels, leurs usages et leurs significations sont comprises à la fois comme des contraintes et des ressources héritées, et comme des enjeux sociaux. Chaque société doit faire avec les espaces produits et légués par les générations antérieures, autour de quelques grandes stratégies d'appropriation, telles que la conservation, l'effacement, la transformation ou le détournement. Ce bricolage est un observatoire de choix pour les sciences sociales parce que ce ne sont jamais des « sociétés » ni des « générations » en tant que telles qui s'approprient l'espace : à l'historicisation doit s'ajouter une sociologisation qui explore non seulement les différences mais aussi les inégalités sociales, les concurrences, les conflits. Ces rapports de pouvoir concernent aussi les processus de dénomination et de (dé)valorisation de l'espace. Cela suppose donc d'interroger les «...



X
FERMER