Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Clovis, roi des Francs

Clovis, roi des Francs

Auteure: Godefroid Kurth ,

Nombre de pages: 352

Clovis n'a que quinze ans lorsqu'il accède au trône, à la suite de son père Childéric, en 481. Son ascension au sommet des responsabilités de la couronne est alors foudroyante et il ne manque pas d'ennemis. Mais il parvient à s'imposer. Vainqueur en 486 du dernier représentant de l'autorité romaine en Gaule (Syagrius), Clovis fait de Soissons la capitale des Francs. Fin stratège, Clovis saisit l'intérêt de s'associer aux évêques pour obtenir la conversion au catholicisme de ses opposants et ainsi conforter le pouvoir de l'Eglise sur les populations gallo-romaines. Sa victoire contre les Alamans puis les Wisigoths le propulse à la tête d'un véritable empire. Souvent réduit à quelques clichés de livres d'histoire (dont le célèbre épisode du vase de Soissons), Clovis reste un stratège militaire de premier plan encore peu connu faute d'archives, doublé d'un excellent diplomate. Sa tentative légendaire d'unifier son royaume posera les bases de la France. Cet ouvrage délaisse toutefois la légende pour revenir à ce que les historiens nous apprennent aujourd'hui de l'homme.

Les origines de la civilisation moderne: Naissance des sociétés catholiques. La société barbare au VIe siècle. Action de l'église. Les Karolingiens. Charlemagne. Conclusion. Notes bibliographiques

Les origines de la civilisation moderne: Naissance des sociétés catholiques. La société barbare au VIe siècle. Action de l'église. Les Karolingiens. Charlemagne. Conclusion. Notes bibliographiques

Auteure: Godefroid Kurth ,

La Cité de Liège au Moyen Âge (Tome Ier)

La Cité de Liège au Moyen Âge (Tome Ier)

Auteure: Godefroid Kurth ,

Nombre de pages: 222

Il n’était pas facile d’écrire l’histoire de la Cité de Liège. Cette grande ville n’a pas d’archives. Cinq catastrophes, marquées par les dates de 1212, de 1408, de 1467, de 1468 et de 1794, ont anéanti la plupart des documents qui auraient pu nous renseigner sur son passé. On se tromperait si l’on croyait trouver un dédommagement dans les sources narratives. Certes,l’historiographie du pays de Liège est, au moyen-âge, d’une richesse extraordinaire mais les chroniqueurs liégeois ne se sont guère intéressés qu’à l’histoire des princes-évêques n’ont parlé de la Cité qu’à l’occasion des conflits qui la mettaient aux prises avec le prince. Si la ville de Liège a perdu toutes ses archives, cela ne veut pas dire que toutes soient détruites. Les documents relatifs a sa vie intime, à sa comptabilité, aux séances de son Conseil communal, au fonctionnement de ses diverses institutions, sont peut-être irrémédiablement perdus, mais il n’en est pas de même grand nombre d’autres qui, à cause de leur caractère d’utilité quotidienne, ont été conservés ailleurs que dans le coffre de la Cité. Recueillir et classer tous ces...

La Cité de Liège au Moyen Âge (Tome 2)

La Cité de Liège au Moyen Âge (Tome 2)

Auteure: Godefroid Kurth ,

Nombre de pages: 196

Il n’était pas facile d’écrire l’histoire de la Cité de Liège. Cette grande ville n’a pas d’archives. Cinq catastrophes, marquées par les dates de 1212, de 1408, de 1467, de 1468 et de 1794, ont anéanti la plupart des documents qui auraient pu nous renseigner sur son passé. On se tromperait si l’on croyait trouver un dédommagement dans les sources narratives. Certes,l’historiographie du pays de Liège est, au moyen-âge, d’une richesse extraordinaire mais les chroniqueurs liégeois ne se sont guère intéressés qu’à l’histoire des princes-évêques n’ont parlé de la Cité qu’à l’occasion des conflits qui la mettaient aux prises avec le prince. Si la ville de Liège a perdu toutes ses archives, cela ne veut pas dire que toutes soient détruites. Les documents relatifs a sa vie intime, à sa comptabilité, aux séances de son Conseil communal, au fonctionnement de ses diverses institutions, sont peut-être irrémédiablement perdus, mais il n’en est pas de même grand nombre d’autres qui, à cause de leur caractère d’utilité quotidienne, ont été conservés ailleurs que dans le coffre de la Cité. Recueillir et classer tous ces...

La Cité de Liège au Moyen Âge (Tome 3)

La Cité de Liège au Moyen Âge (Tome 3)

Auteure: Godefroid Kurth ,

Nombre de pages: 216

Il n’était pas facile d’écrire l’histoire de la Cité de Liège. Cette grande ville n’a pas d’archives. Cinq catastrophes, marquées par les dates de 1212, de 1408, de 1467, de 1468 et de 1794, ont anéanti la plupart des documents qui auraient pu nous renseigner sur son passé. On se tromperait si l’on croyait trouver un dédommagement dans les sources narratives. Certes,l’historiographie du pays de Liège est, au moyen-âge, d’une richesse extraordinaire mais les chroniqueurs liégeois ne se sont guère intéressés qu’à l’histoire des princes-évêques n’ont parlé de la Cité qu’à l’occasion des conflits qui la mettaient aux prises avec le prince. Si la ville de Liège a perdu toutes ses archives, cela ne veut pas dire que toutes soient détruites. Les documents relatifs a sa vie intime, à sa comptabilité, aux séances de son Conseil communal, au fonctionnement de ses diverses institutions, sont peut-être irrémédiablement perdus, mais il n’en est pas de même grand nombre d’autres qui, à cause de leur caractère d’utilité quotidienne, ont été conservés ailleurs que dans le coffre de la Cité. Recueillir et classer tous ces...

Notger de Liège

Notger de Liège

Auteure: Jean-Louis Kupper ,

Nombre de pages: 120

Depuis la parution du livre remarquable de GodefroidKurth, aucune publication d’ensemble n’avait été con-sacrée à l’évêque de Liège Notger (972-1008) qui fut lecontemporain des empereurs Otton I, Otton II, Otton IIIet Henri II. Le présent ouvrage, qui réalise la synthèsed’une série d’articles tout en prenant en compte lesétudes les plus récentes consacrées à l’Église germaniqueaux alentours de l’an Mil, s’efforce de renouveler l’imagede celui qui fut le plus important des « princes-évêques »de Liège du Moyen Âge. Jean-Louis Kupper, professeur émérite aux Universités de Liège et de Luxembourg,est membre correspondant de l’Institut de France, membre de l’Académie royalede Belgique et de la Commission royale d’histoire. Il s’intéresse particulièrement àl’histoire des liens multiples qui existèrent entre l’« espace » belge et le Saint-Empiregermanique au cours de la période médiévale.

Réseaux de pouvoir et solidarités de parti à Liège au Moyen Âge (1250-1468)

Réseaux de pouvoir et solidarités de parti à Liège au Moyen Âge (1250-1468)

Auteure: Geneviève Xhayet ,

Nombre de pages: 531

À côté du chapitre cathédral dont il sera question plus loin, l’évêque apparaît comme la pierre angulaire de l’édifice politique liégeois, de la cité et du pays. Dès l’épiscopat de Notger (972–1008), l’empereur accroît considérablement le pouvoir du chef de l’Église liégeoise. Aux prérogatives du seigneur immuniste, s’ajoute l’autorité temporelle sur une partie du diocèse. Ce que l’on appellera plus tard le « Pays de l’Évêché de Liège », puis plus simplement « pays de Liège » se trouve alors en germe. Le pouvoir épiscopal sur la cité mosane et les territoires dont le prélat a obtenu la responsabilité ne reste pas immuable tout au long de la période qui nous occupe. Il fluctue. Ses variations résultent de l’évolution institutionnelle que connaissent la ville et le pays liégeois, tout autant que de la personnalité du prélat placé à leur tête et de la ligne politique qu’il imprime. D’un point de vue institutionnel, comment se co...

Elisée Reclus

Elisée Reclus

Auteure: Élisée Reclus ,

Ce volume 128 contient les oeuvres d'Elisée Reclus. Élisée Reclus, de son nom complet Jacques Élisée Reclus, né à Sainte-Foy-la-Grande (Gironde) le 15 mars 1830 et mort à Torhout en Belgique le 4 juillet 1905, est un géographe libertaire. Communard, militant et théoricien anarchiste, il fut un pédagogue et un écrivain prolifique. Membre de la Première Internationale, il rejoint la Fédération jurassienne après l'exclusion de Michel Bakounine. Avec Pierre Kropotkine et Jean Grave, il participe au journal Le Révolté. (Wikip.) CONTENU DU VOLUME : OUVRAGES DE GEOGRAPHIE Histoire d’un ruisseau 1869 NOUVELLE GÉOGRAPHIE UNIVERSELLE/t. I, L’Europe méridionale (Illustré) 1875 L’Homme et la Terre (Intégrale des 6 volumes) 1905-1908 OUVRAGES POLITIQUES Évolution et Révolution 1891 L’évolution, la révolution et l’idéal anarchique 1902 TEXTES DE GÉOGRAPHIE Le Mississippi, études et souvenirs 1859 Voyage à la Nouvelle-Grenade 1860 De l’esclavage aux États-Unis 1860 Le Mormonisme et les États-Unis 1861 Le Coton et la Crise américaine 1862 Les Cités lacustres de la Suisse 1862 Le Brésil et la Colonisation 1862 Les livres sur la crise américaine. 1862 ...

Saints d’Aquitaine

Saints d’Aquitaine

Auteure: Edina Bozoky ,

Nombre de pages: 236

Dans la littérature hagiographique et dans le culte liturgique, un prestige important entoure un nombre important de saints originaires de l’Aquitaine. Ils sont partis vers le Nord et le Nord-est de la Gaule, ou vers l’Allemagne, pour évangéliser ou pour approfondir la christianisation des populations. À côté des vrais Aquitains historiquement bien attestés, cette origine est attribuée parfois sans fondements à des saints dont certains sont tout à fait fictifs. Si la plupart de ces saints aquitains – réels et inventés – vécurent ou furent censés vivre à la fin de l’Antiquité, et davantage encore à l’époque mérovingienne, leurs Vies furent écrites majoritairement à l’époque carolingienne, mais aussi, sous une forme plus fictionnelle, plus tard entre les Xe et XIIe siècles, dans des contextes politiques et religieux fort divers. Les études rassemblées dans ce volume, issues de deux journées d’études tenues au Centre d’études supérieures de civilisation médiévale de Poitiers en 2004 et en 2005, tentent de cerner le sens du qualificatif aquitain dans le discours hagiographique. Quand et pourquoi cette aura aquitaine devient un cliché...

Parler comme un livre

Parler comme un livre

Auteure: Françoise Waquet ,

Nombre de pages: 432

À lire les travaux sur la vie des milieux intellectuels, tout se passe comme si, depuis l'invention de l'imprimerie, l'oralité avait perdu de sa valeur. Alors que le savoir a été placé progressivement sous le signe majeur, voire exclusif, de l'écrit, les actes de parole ont été occultés. Cours, conférences, séminaires, congrès, discussions dans les laboratoires, soit un pan considérable de l'activité intellectuelle, n'ont point été saisis dans leur dimension orale. En décrivant les pratiques et les formes de la communication savante entre les XVIe et XXe siècles, Françoise Waquet restitue un univers de langage dense et varié et nous livre une histoire culturelle de l'oralité dans la civilisation de l'imprimé. Révisant des opinions communes, elle montre le statut élevé qui fut reconnu à une parole aussi réglée que l'écrit et fondée sur le modèle du dialogue des philosophes antiques. Elle rappelle, enfin, la confiance indéfectible mise dans la parole, la haute valeur cognitive dont elle a été investie, hier et aujourd'hui, à la mesure du rêve d'une grande conversation face à face qui réunirait l'humanité lettrée.

Bulletin de la Société d'art et d'histoire du diocèse de Liège

Bulletin de la Société d'art et d'histoire du diocèse de Liège

Auteure: Société d'art et d'histoire du diocèse de Liége ,

Vol. 9-10 include Extrait des procés verbaux, 1894/95-1896.

Revue des questions historiques

Revue des questions historiques

Auteure: Gaston Louis Emmanuel Du Fresne marquis de Beaucourt , Paul Allard , Jean Guiraud ,

Bulletin bibliographique et pedagogique du Musée belge

Bulletin bibliographique et pedagogique du Musée belge

Auteure: Jean Pierred Waltzing , Willems Pierre Gaspard Hubert , Collard Francois Louis Ghislaind , Edmond Remy ,

Congrès bibliographique international tenu à Paris du Ier au 4 juillet 1878 sous les auspices de la Société bibliographique

Congrès bibliographique international tenu à Paris du Ier au 4 juillet 1878 sous les auspices de la Société bibliographique

Nombre de pages: 575

Henri l’Aveugle, Comte de Namur et de Luxembourg (1136-1196)

Henri l’Aveugle, Comte de Namur et de Luxembourg (1136-1196)

Auteure: Félix Rousseau ,

Nombre de pages: 125

J’ai entrepris d’écrire l’histoire d’Henri l’Aveugle, qui fut comte de Luxembourg depuis 1136, et comte de Namur depuis 1139 jusqu’en 1196. Les quelques pages que lui consacrent les historiens namurois et luxembourgeois De Marne, Bertholet, Galliot, Borgnet, sont bien incomplètes et ont considérablement vieilli. Au point de vue de l’histoire générale de notre pays, ce règne, sans être de première importance, présente cependant un réel intérêt. La lutte d’Henri l’Aveugle avec les principautés de Liége et de Trèves forme un épisode peu connu de l’histoire de ces principautés au sortir de la Querelle des Investitures ; et la question de la succession namuroise fournit de précieuses indications sur les rapports de l’empereur avec la Lotharingie pendant la seconde moitié du xiie siècle. Au point de vue purement namurois, le règne d’Henri l’Aveugle est capital. Il résume et clôture la période dite des comtes de la première race (xe-xiie siècle) et nous fait assister aux événements qui établirent la situation politique du comté depuis le début du xiiie siècle jusqu’au moment de sa réunion aux États de la maison de Bourgogne en ...

Winston Churchill

Winston Churchill

Auteure: François Kersaudy ,

Nombre de pages: 716

« Nous sommes tous des vers », avait modestement confié le jeune Winston à une amie, « mais je crois que moi, je suis un ver luisant ! ». Le mot n’est pas trop fort : Alexandre Dumas aurait pu inventer un personnage de ce genre, mais dans le cas de Winston Leonard Spencer-Churchill, la stricte réalité dépasse de très loin la fiction. Jusqu’à 26 ans, les aventures du jeune officier et du reporter évoquent immanquablement celles de Tintin, mais ensuite, le personnage devient une synthèse de Clemenceau et de De Gaulle, l’humour et l’alcool en plus... ainsi qu’une imagination sans limites : « Winston, disait le président Roosevelt, a cent idées par jour, dont quatre seulement sont bonnes... mais il ne sait jamais lesquelles ! » C’est pourtant le général de Gaulle qui l’a le mieux jugé : « Il fut le grand artiste d’une grande histoire. » Cette vie a été un roman, elle est racontée comme tel, sans un mot de fiction. Se fondant sur des recherches dans les archives de huit pays, la consultation de quelque quatre cents ouvrages et l’interview de nombreux acteurs et témoins, ce récit épique montre comment un homme solitaire, longuement façonné ...

Victoria et les Staveney

Victoria et les Staveney

Auteure: Doris Lessing ,

Nombre de pages: 155

Victoria n’a jamais oublié sa rencontre, à l’âge de neuf ans, avec une riche famille blanche, les Staveney. Ce souvenir entêtant la poussera, des années plus tard, à entamer une liaison avec leur fils, Thomas.De cette histoire naîtra Mary, petite fille à la peau claire et au sourire radieux. En adoration devant l’enfant, les Staveney proposent de l’accueillir chez eux de plus en plus souvent. Victoria, toute à la réalisation de la chance que représenterait une telle éducation pour sa fille, n’imagine pas quelles conséquences aura sa décision.La grande dame des lettres anglaises revient sur ses thèmes de prédilection : le racisme, l’hypocrisie, l’ambition. Un regard sans concession et d’une incroyable modernité sur notre époque.

Le royaume inachevé des ducs de Bourgogne (XIVe-XVe siècles)

Le royaume inachevé des ducs de Bourgogne (XIVe-XVe siècles)

Auteure: Élodie Lecuppre-Desjardin ,

Nombre de pages: 432

Le 25 janvier 1474, Charles le Téméraire, dernier des ducs Valois de Bourgogne, revêtu d'or et de pierreries, portant un couvre-chef similaire à une couronne fermée, s'adresse à son peuple en évoquant de manière sibylline ses rêves de grandeur et sa volonté d'élever ses territoires en royaume. La Grande Principauté de Bourgogne qui, du milieu du XIVe à la fin du XVe siècle, s'est progressivement étirée des brumes de la Zélande aux vignes du Mâconnais, offre un laboratoire d'analyse politique exceptionnel permettant de disséquer la nature du pouvoir à la fin du Moyen Âge. Préférant le feuilletage à la narration linéaire des faits, Élodie Lecuppre-Desjardin propose ici une relecture ample et originale de cette aventure politique qui fit des ducs de Bourgogne les princes les plus puissants de leur temps, avant que la débâcle nancéenne n'arrête brutalement les ambitions du Téméraire. Cet ouvrage saisit les forces motrices d'une société composite et fait l'histoire non pas d'une perfection croissante, mais des cheminements qui peuvent mener à la construction d'un Bien Commun. Dans cette oeuvre magistrale, Élodie Lecuppre-Desjardin nous entraîne au...



X
FERMER