Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 22 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Le livre, produit culturel ?

Le livre, "produit culturel" ?

Auteure: Gilles Polizzi , Anne Réach-Ngô ,

Nombre de pages: 364

À travers diverses contributions qui explorent la production et la diffusion de l'écrit dans l'Europe de Gutenberg, les auteurs posent les jalons d'une histoire du livre-produit, depuis les imprimés d'Ancien Régime, en passant par l'apparition, au XIXe siècle, du « livre de boulevard » qui s'expose et se vend sans complexe, se diversifie et renouvelle ses stratégies pour conquérir de nouveaux lectorats, jusqu'à son apparente dématérialisation au temps du numérique.

La décomposition

La décomposition

Auteure: Anne Chamayou ,

Nombre de pages: 227

Parce qu'elle ne dénote pas un état mais un processus, la notion de Décomposition, voisine mais distincte de la Déconstruction derridienne, révèle un dynamisme singulier. Entre le tout dont elle est la trace et en même temps l'analyse, et la partie dont elle énumère les constituants ; entre l’avant et l’après; le vivant et le mort; le visible et l’invisible ; le dicible et l’implicite : la notion de Décomposition fournit non seulement des objets de fascination pour la rêverie moderne et des expériences de prédilection pour l’écriture – textuelle et cinématographique – et pour la création artistique, notamment contemporaine, mais aussi un sujet de réflexion inépuisable dans le domaine des passions, de la philosophie, de la linguistique, voire de la politique. Que la Décomposition donne matière à répulsion, compassion ou indignation, son potentiel de violence et sa puissance subversive s’expriment aussi dans le registre parodique et comique, des épopées scatologiques du Moyen-Âge aux machines à excrémentation de l’artiste contemporain Wim Delvoye. D’inspiration principalement littéraire, mettant à l’honneur des écrivains aussi...

François Ier imaginé

François Ier imaginé

Auteure: Bruno Petey-Girard, Gilles Polizzi, Trung Tran ,

Nombre de pages: 512

S’il est vrai que l’idéologie de la monarchie française repose sur la complémentarité d’une symbolique et d’une politique et que l’apparence du pouvoir est la réalité par laquelle il s’exerce, il vaut la peine de s’attacher à ses représentations, donc à la figure, méthodiquement construite, d’un Francois Ier imaginé, dont l’image se diffracte dans les témoignages de ses contemporains. Issues des travaux des historiens, des spécialistes de la littérature et des arts, les contributions rassemblées ici jalonnent trois parcours dans cet imaginaire : le premier met en perspective l’écart entre le roi virtuel et le souverain réel ; le deuxième montre le roi dans les jeux de rôle qui constituent l’exercice de son pouvoir, de son mécénat parfois; le troisième explore la figure du roi-chevalier qui a rejoint l’histoire au long court : le mythe d’un souverain incarnant les vertus et les défauts d’un peuple qui durant cinq siècles n’aura cessé de se reconnaître en lui.

Bernard Palissy

Bernard Palissy

Auteure: Juliette Ferdinand ,

Nombre de pages: 430

In his grotto and garden concepts, Bernard Palissy (1510–1590) developed the veristic "style rustique". It reflects the upheavals that transformed Renaissance Europe, particularly in the fields of religion and science. Juliette Ferdinand addresses all of Palissy's areas of interest, including ceramics, garden art, and natural philosophy. She sheds light on his demand for a reform of science and religion that should be guided by a return to the origins of nature and scripture. Beyond the astonishment that their appearance still arouses in the viewer, it is the complexity and richness of an era that the "rustic figulines" testify to.

Vergers et jardins dans l’univers médiéval

Vergers et jardins dans l’univers médiéval

Auteure: Jean Lacroix , Alain Labbé , Isabelle Weill , Jean Arrouye , Marie-Claude Struyf , Christiane Deluz , Jean-Claude Bibolet , Jean-Marc Pastré , Gérard Gros , Jean-Jacques Vincensini , Joëlle Fuhrmann , Jean-Claude Bouvier , James Dauphine , Michèle Brossard , Christiane Raynaud , Bernard Ribemont , Denis Hüe , Huguette Legros , Micheline De Combarieu Du Grès , Gérard Gouiran , Geneviève Sodigné-Costes , Gilles Polizzi , Patricia Trannoy , Marie-Thérèse Lorcin , Armand Strubel ,

Nombre de pages: 420

Il est indéniable que le jardin joue un rôle de premier plan dans la littérature médiévale. Lieu de la rencontre, de l’amour ou de l’aventure, il est aussi un lieu protégé ou les protagonistes aiment à s’ébattre et à se reposer. Lieu fermé, il est le réceptacle de la parole, du signe, du message. Il est dès lors logique que l’aménagement d’un tel espace soit de première importance. Mais cet espace est, en rapport avec la mentalité médiévale, polysémique. À la fois espace végétal, directement lié au monde sublunaire, il est aussi lieu symbolique, en osmose avec les représentations mythiques et les influences cosmiques. En d’autres termes, il est investi, en continu, d’une entité symbolique. La littérature médiévale, et en particulier la littérature courtoise rend compte de cet aspect multiforme et multi-signifiant du verger. À côté de listes de plantes, ornatio du jardin comme de l’écrit, le monde vivant du jardin, véritable microcosme a les yeux tournés vers un ailleurs que la poursuite du récit explicitera sur le plan imaginaire.

Paysage politique

Paysage politique

Auteure: Isabelle Trivisani-Moreau ,

Nombre de pages: 270

Le regard, tel est bien le point commun qui pourrait réunir les trois termes que cet ouvrage entend examiner dans leurs interactions : le paysage, la politique et l’artiste. Le paysage, c’est, à la différence du pays, ce qui se voit, ce qui a donc besoin d’un regard. La politique cherche, quant à elle, à donner du sens aux questions de l’environnement par l’élargissement des perspectives : elle est donc en quête du meilleur point de vue. L’artiste enfin est un voyant qui sait découvrir derrière les choses ce que l’homme ordinaire n’a pas su percevoir, il sait regarder et pourrait satisfaire ces attentes d’un regard. Parler du regard de l’artiste, c’est porter le débat sur une perception individuelle et assumée qui, par l’écrit et l’image, prend acte des modèles culturels du paysage repris, modifiés ou inventés. Dans sa place intermédiaire, l’artiste expérimente et questionne nos modes de représentation et les modifications que l’action politique, économique et sociale ne manque pas de leur imprimer. Aussi les constats de l’artiste se transforment-ils souvent en prise de position. L’examen de l’articulation entre esthétique et ...

Magie et illusion au Moyen Âge

Magie et illusion au Moyen Âge

Auteure: Cristina Νοaccο , Valérie Νaudet , Romaine Wolf-Bonvin , Jean-Jacques Vincensini , Patricia Victorin , Jean-René Valette , Mercedes Travieso Ganaza , Wolfgang Spiewok , Agata Sobczyk , Thierry Revol , Marylène Possamaï-Perez , Gilles Polizzi , Manuel J. Pelaez , Jean Marc Pastre , Maria José Palla , André Moisan , Anne Mathieu , Santiago López Martínez-Morás , Dominique Lagorgette , Miren Lacassagne , Alain Labbé , Lilyan Kesteloot , Denis Hüe , Jean-Charles Herbin , Marie-Geneviève Grossel , Francis Gingras , Claudio Galderisi , Pascale Dumont , Francis Dubost , Isabel De Barros Dias , Zemmour Corinne , Carlos F. C. Carreto , Danielle Buschinger , Anne Bouillot , Anne Berthelot , Roger Bellon , Sylvie Barnay , Stoyan Atanassov ,

Nombre de pages: 634

Voici bien l'occasion de commencer par cette constatation d'Hegel : « La magie se rencontre chez tous les peuples et dans tous les temps ». Cependant que Michel Meslin remarque dans sa récenteEncyclopédie des Religions (Bayard 1997) que derrière tous ses oripeaux la magie pose en réalité le problème de la liberté de l'homme affronté à son destin. En effet, contrairement à la religion dont les rites s'évertuent à « concilier le divin avec l'ordre des choses du monde des hommes », la magie, intervenant également auprès des puissances supérieures, le manipule, les instrumentalise, et tente de les contraindre à satisfaire les désirs humains, n'hésitant pas à transgresser les règles sociales ou morales. René Mabille en son temps avait déjà établi cette distinction dans le champ commun du sacré. L'Europe (pour ne citer qu'elle) a connu une longue tradition où la magie se confondait avec les sciences ésotériques, largement héritées de l'Égypte et de la Kabbale juive. Et il faut reconnaître que durant le Moyen Âge, la magie se mélange à diverses sciences qui n'ont pas encore trouvé leur indépendance ni leurs méthodologie propre. Ainsi, la chimie,...

Les États du dialogue à l’âge de l’humanisme

Les États du dialogue à l’âge de l’humanisme

Auteure: Emmanuel Buron ,

Nombre de pages: 541

Durant la Renaissance, le dialogue est partout, dans tous les champs du savoir et de l'expression « littéraire » comme dans tous les pays d'Europe. Ses formes sont d'une déconcertante diversité, s'adaptant et se déployant selon des temporalités elles-mêmes très variables. L'on pourrait s'amuser à dire, en partant du constat qu'il faut attendre le dernier tiers du XVIe siècle pour voir apparaître ses premières théorisations (Carlo Sigonio, Sperone Speroni, Torquato Tasso), que, pendant longtemps, s'il est partout, le dialogue n'est à proprement parler nulle part : il reste sans territoire défini, ni même sans doute définissable, dans l'univers des genres de l'écrit et a fortiori dans ses relevés cartographiques. Sans territoire circonscrit au sens propre non plus, puisque né dans sa forme « moderne » en Italie (avec Pétrarque comme initiateur), mais en un âge que caractérisent la densité et la continuité des échanges entre lettrés de différentes « nations », il semble étendre inexorablement et durablement son aire d'extension. Absolument et définitivement sans territoire ? L'observateur attentif pourra cependant distinguer des « couleurs locales...

De l’étranger à l’étrange ou la conjointure de la merveille

De l’étranger à l’étrange ou la conjointure de la merveille

Auteure: Isabelle Weill , Jean Lacroix , Huguette Legros , Jean Arrouye , Denis Collomp , Michelle Houdeville , Gilles Polizzi , François Suard , Jean Subrenat , Marguerite Rossi , Régine Colliot , Christiane Deluz , Gérard Gouiran , Alain Labbé , Paul Bancourt , Michel-Marie Dufeil , Manuel J. Pelaez , Marie-Françoise Notz , May Plouzeau , Francis Dubost , Micheline De Combarieu Du Grès , Jean-Claude Aubailly , Jeanne Βaroin , Jean-Marc Pastré ,

Nombre de pages: 495

Le colloque dont les communications sont ici publiées a eu pour ses participants une tonalité particulière. Et le Président de l'Université de Provence a tenu à être présent à l'ouverture des travaux. Cette rencontre était en effet dédiée à deux des membres fondateurs du C.U.E.R. M.A., Marguerite ROSSI et Paul BANCOURT. Ces collègues vont bientôt cesser d'enseigner. Il ne s'agira de retraite que sur le plan administratif puisqu'ils continueront tous les deux, nous le savons, leurs activités scientifiques, en particulier dans le cadre du C.U.E.R. M.A. Ainsi donc avons-nous travaillé cette année sur le thème de l'étrange et de l'étranger, domaines qu'ont particulièrement explorés nos deux collègues dans leurs travaux antérieurs.

Par la fenestre

Par la fenestre

Auteure: Chantal Connochie-Bourgne ,

Nombre de pages: 456

Les auteurs de ces contributions aux Actes du colloque du CUER MA (2002) explorent des domaines variés de la civilisation médiévale : histoire, droit, médecine, théologie, littérature, peinture. Par les textes juridiques et des documents d'archives divers, il apparaît que la fenêtre est une frontière par laquelle tente de se définir le territoire de chacun. Les traités médicaux sur la peste montrent à quel point la fenêtre est perçue comme un lieu ambigu par où peut entrer un air vicié ou sain. L'imagination et la réflexion font de cette béance dans le mur l'espace de la marginalité, mais aussi du passage possible vers un autre monde, que ce soit par les moyens de l'écriture, de la peinture ou de l'art du vitrail. Les études littéraires sur l'emploi de ce motif de « la vue par la fenêtre » portent sur l'épopée, le roman, la lyrique, l'hagiographie, le théâtre. Les variations textuelles que suscite ce motif témoignent d'une littérature qui réfléchit sur ses moyens et offre des points de vue sur le texte en train de se construire.

Métamorphoses du mythe

Métamorphoses du mythe

Auteure: Peter Schnyder ,

Nombre de pages: 920

Cet ouvrage propose un panorama de la survie des mythes antiques : roman, théâtre, poésie et cinéma, peinture, musique, réflexion théorique sur la constante métamorphose du matériau mythique. Visites du cadastre : manifestations primitives, avatars anciens et récents, nouvelles interprétations. L'articulation de l'ensemble est thématique et chronologique : de Jupiter et Hélios à Mithra le tauroctone, de Psyché à Hermaphrodite, du gracieux Adonis au courageux saint Sébastien. Visites des " laboratoires " du mythe que furent le Moyen Âge, la Renaissance, les siècles suivants, et surtout le XXe siècle. L'étude de noyaux mythiques, redéployés avec un grand art du détail, permet au lecteur de ressentir cette jubilation constante que renferme le travail sur le mythe.

Le Tantrisme

Le Tantrisme

Auteure: Jean Varenne ,

Nombre de pages: 272

En présentant le tantrisme tel qu'il est vraiment vécu dans l'hindouisme, en montrant les contresens les plus couramment répandus à son sujet, Jean Varenne accomplit une oeuvre salutaire. En effet, les excès de quelques faux "maîtres", l'omniprésence de la sexualité la plus concrète dans ses rituels et son goût apparent pour toutes sortes de transgressions ont, depuis quelques années, donné mauvaise presse au tantrisme. De sorte qu'il apparaît, en Occident où la spiritualité est associée à une certaine "moralité", comme l'une des formes religieuses les plus éloignées des nôtres. Spécialiste reconnu de la culture indienne dont il est une des meilleures références universitaires, Jean Varenne décrit ici la mythologie spécifique au tantrisme, tout entière orientée vers l'exaltation du Féminin. Il précise le sens de ses rites, en se fondant sur une lecture de textes sanskrits médiévaux, parfois inédits en Occident. Enfin, il analyse en profondeur la théologie tantrique, centrée sur une dialectique du Masculin et du Féminin débouchant sur la "non-dualité". Avec érudition, clarté et rigueur, il nous offre ainsi une vue d'ensemble sur l'un des...

Louise de Savoie (1476-1531)

Louise de Savoie (1476-1531)

Auteure: Pascal Brioist ,

Nombre de pages: 298

Comtesse puis duchesse d’Angoulême, Louise de Savoie (1476-1531) n’est pas seulement la mère de deux enfants illustres, Marguerite (future reine de Navarre) et François (futur François Ier). Avant l’avènement de son fils, elle est l’une des familières de Louis XII et de sa cour ; une fois son « César » devenu roi de France, elle est omniprésente : nommée régente à deux reprises (en 1515 puis de 1524 à 1526), elle exerce une influence considérable sur le Conseil ; elle reçoit les ambassadeurs, négocie avec les princes et les princesses du temps, fait et défait des lignages et des carrières. Amatrice d’objets et d’œuvres d’art mais aussi bibliophile avertie, elle protège encore les artistes et les poètes, soutenant ainsi, voir suscitant, la création artistique et littéraire des quinze premières années du règne de François Ier. Si Louise de Savoie est l’une des personnalités les plus fascinantes de la première Modernité européenne, aucune monographie récente ne lui a été consacrée. Cet ouvrage rassemble un ensemble de textes, qui se proposent de traiter les aspects politiques, religieux et culturels de la vie de la mère de...

Le Titanic fera naufrage

Le Titanic fera naufrage

Auteure: Pierre Bayard ,

Nombre de pages: 177

À l’image du romancier américain Morgan Robertson, qui raconta le naufrage du Titanic avec quatorze années d’avance, les créateurs semblent disposer d’un accès privilégié vers l’avenir, qui leur permet d’anticiper les guerres, les dictatures ou les catastrophes naturelles. Prendre la mesure de cette capacité prémonitoire ne devrait pas seulement inciter à leur confier des responsabilités politiques et à les associer aux recherches de la science, mais aussi à remettre en cause notre lecture des œuvres ainsi que notre représentation de l’histoire littéraire et artistique. Ce livre est le troisième volume d’une trilogie qui comprend également Demain est écrit et Le Plagiat par anticipation.

Le Jardin de roses

Le Jardin de roses

Auteure: Saadi , Omar Ali Shah ,

Nombre de pages: 256

Le sheikh Muslihuddin Saadi Shirazi fut, dans le florissant XIIe siècle de Bagdad, l'un des maîtres soufis les plus célèbres et les plus respectés. Son enseignement, né de la plus pure tradition et enrichi par l'expérience de multiples voyages (de la Chine au Maroc, de la Turquie à l'Abyssinie), demeure l'un des joyaux de la mystique persane médiévale. Le Gulistan, ou Jardin de roses, est son oeuvre majeure. Cette somme philosophique en vers et en prose poétique, écrite dans un style tour à tour naïf, lyrique, tendre et parfois même humoristique, initie le lecteur à une perception plus fine de la réalité. Derrière la sensualité apparente de la forme et au-delà de l'allégorie, se dévoile peu à peu la nature profonde, le « zat » de tout être et de toute chose, dont la connaissance est l'essence même de l'éveil spirituel.

L’Esthétique du livre

L’Esthétique du livre

Auteure: Marc Perelman ,

Nombre de pages: 448

CE LIVRE EST NÉ DE LA VOLONTÉ DE DÉCLINER une piste que nous n’avions pu aborder dans notre précédent ouvrage, Le Livre et ses espaces, qui envisageait le livre dans sa mise en scène spatiale, réelle et métaphorique, que ce soit à travers l’espace du livre - ses dimensions -, l’espace dans le livre - la typologie de la page -, ou l’espace hors du livre - la bibliothèque par exemple. Dans L’Esthétique du livre par contre, c’est le livre comme lieu d’expériences sensibles que nous souhaitons traiter. Mais que l’on ne s’y méprenne pas ; c’est plus la question de la perception du livre comme objet, industriel ou non, que ses liens éventuels avec la création artistique qui nous intéresse. Et plutôt que d’en rester à la simple analyse du beau livre avec les deux sous-entendus qui l’accompagnent : le beau livre serait le livre d’artiste ou le livre d’art, et l’esthétique du livre l’affaire exclusive des bibliophiles, nous avons préféré partir des perceptions suscitées par l’objet livre pour creuser ses dimensions esthétiques et les impressions qu’il engendre.

Géographes et voyageurs au Moyen Âge

Géographes et voyageurs au Moyen Âge

Auteure: Emmanuelle Tixier du Mesnil ,

Nombre de pages: 273

Nées de la Grèce puis ressuscitées à la Renaissance, les sciences sont censées en Occident ne devoir pas grand-chose au Moyen Âge, période longtemps assimilée à un temps de recul pour la pensée. Les études de ces dernières années ont montré qu’entre le Ve et le XVe siècle, savoirs et cultures se sont au contraire développés, se sont entrecroisés et ont donné naissance à une science médiévale qui n’est ni plus aberrante ni moins cohérente que celles de l’Antiquité ou de la première Modernité. Le présent ouvrage tente de montrer que la géographie obéit au même schéma : loin de n’être qu’une période qui ne pourrait remplir les blancs de la carte, le Moyen Âge a lui aussi élaboré son imago mundi, sa représentation du monde. Tant en Orient qu’en Occident, dans la Chrétienté comme dans le monde islamique, géographes et voyageurs ont tenté de décrire espaces et territoires, élaborant un discours géographique qui renseigne sur les lieux les plus divers tout autant que sur la façon dont, alors, on se représentait le monde.

La Double vie de Théophraste Longuet

La Double vie de Théophraste Longuet

Auteure: Gaston Leroux ,

Nombre de pages: 210

La surprenante et terrible histoire de Théophraste Longuet, modeste fabricant de timbres de caoutchouc. Au détour d'une visite à la Conciergerie, la découverte d'un billet caché dans une anfractuosité d'un cachot met en branle une terrifique et incroyable "résurrection". L'humble Théophraste se retrouve dans le corps et l'esprit du célèbre et impitoyable Cartouche qui ensanglanta Paris au XVIIIe siècle et mourut sous les coups du bourreau en 1721..

Traduire à plusieurs

Traduire à plusieurs

Auteure: Sous la direction d'Enrico Monti et Peter Schnyder ,

Nombre de pages: 482

Voici un ouvrage qui tente de faire le point — fût-il provisoire — sur l'épineux problème des traductions à plusieurs. Les contributeurs nous en offrent une épistémologie dudit traduire. De nombreux spécialistes se penchent — en français et en anglais — sur de multiples questions relatives à la tradition littéraire (poésie, théâtre, roman et nouvelle, et certains aspects de la Bible). D'aucuns examinent la traduction spécialisée. D'autres traitent du problème complexe des nouvelles technologies et de l'impact que celles-ci ont sur les modalités du traduire.



X
FERMER