Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 35 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
L'exclusion bancaire

L'exclusion bancaire

Auteure: Georges Gloukoviezoff ,

Nombre de pages: 384

Dans l’impossibilité de percevoir un salaire ou des prestations sociales faute de compte bancaire ; stigmatisées par leurs paiements en espèces dans les supermarchés suite à une interdiction bancaire qui les prive de carte bancaire ou de chéquier ; angoissées à la vue de la moindre facture et contraintes d’accumuler les privations en raison de leur surendettement : toutes ces personnes ont en commun d’être confrontées au processus d’exclusion bancaire. Si la crise financière a rappelé avec brutalité le rôle social de la finance à l’échelle mondiale, elle a pour corolaire la place des produits bancaires dans la vie de tout un chacun. Aujourd’hui, les particuliers n’ont pas le choix, il leur est indispensable d’avoir un accès approprié aux produits bancaires pour mener une vie décente. Le problème est que ces derniers sont distribués par des établissements soumis à des exigences croissantes de rentabilité et de compétitivité. Il en résulte une situation paradoxale où des produits indispensables à l’appartenance et à la cohésion sociales sont soumis aux contraintes de l’activité marchande. Le processus d’exclusion bancaire en est...

Quel rôle pour la microfinance en Europe en période d'austérité ?

Quel rôle pour la microfinance en Europe en période d'austérité ?

Nombre de pages: 358

Récemment, de nombreux rapports de l’OCDE, de la Commission européenne ou encore de divers think tanks et centres de recherche ont abouti à la conclusion que les ménages à faible revenu ont été les plus touchés par la crise financière mondiale et la mise en œuvre par nombre de gouvernements européens de politiques d’assainissement budgétaire. Bien que leur intensité varie selon les pays, les niveaux d’inégalités et de pauvreté sont en moyenne en augmentation et les ménages européens à faible revenu font face à une grave pression financière. En raison des coupes budgétaires dans le domaine des services publics et de régimes de protection sociale moins généreux et accessibles qu’auparavant, les ménages se retrouvent souvent face à une absence de solution pour faire face à leurs problèmes financiers. Certains n’auront pas d’autre choix que d’accumuler des impayés vis-à-vis de leurs fournisseurs d’énergie, de leur propriétaire, etc., tandis que d’autres souscriront des emprunts, légaux ou illégaux, au coût très élevé. Pris au piège entre les solutions inappropriées proposées par le marché et l’absence de réponse des...

L'Epreuve de l'argent

L'Epreuve de l'argent

Auteure: Jeanne Lazarus ,

Nombre de pages: 424

Les relations entre banquiers et clients, parfois violentes, souvent méfiantes, sont fondées sur des contradictions profondes venant de deux définitions de ce qu’est la banque : une institution sociale assurant un service public ou un espace marchand poursuivant des buts uniquement monétaires. Les banques françaises ont entamé dans les années 1960 un tournant commercial qui a transformé leurs modes de recrutement, leur management et les services proposés aux clients. Dans les années 1960 et 1970, le client bancaire « type » était un salarié disposant d’un revenu permanent, qui lui permettait de projeter épargne et crédits. Alors que la situation de l’emploi a changé, que les carrières sont moins sûres, et que l’insertion professionnelle des jeunes générations s’est compliquée, les banques continuent à exiger une stabilité professionnelle, mais aussi personnelle et familiale. Cela les mène soit à rejeter une partie de leurs clients, soit à trouver des moyens de faire « comme si » les clients ressemblaient aux salariés stables nécessaires au commerce d’argent tel qu’elles l’ont organisé. Les clients eux-mêmes font en sorte de...

Les métamorphoses de la Poste

Les métamorphoses de la Poste

Auteure: Nadège Vezinat ,

Nombre de pages: 460

La Poste suscite chez les Français un sentiment d’attachement sans égal parmi les services publics. En tant qu’institution et « lieu de mémoire », elle incarne une certaine idée du lien social. C’est la raison pour laquelle la privatisation inquiète à la fois les agents et les usagers, alors même que le développement des services financiers est présenté par l’entreprise comme la solution la plus adaptée pour faire face aux défis du marché et de la construction européenne. Ce livre s’inscrit dans le débat sur le processus actuel de libéralisation des services publics où, à l’image de France Télécom, les tensions vécues par les salariés sont très fortes. À la Poste, le processus étudié a donné naissance à un groupe social particulier ayant favorisé le recrutement massif de contractuels : les conseillers financiers, commerciaux au sein d’une administration d’État. En s’appuyant sur une enquête approfondie auprès des conseillers financiers de La Banque Postale, ce livre dévoile les mutations profondes que la Poste a traversées. Il rend compte de la genèse et de l’institutionnalisation d’un ensemble de valeurs marchandes qui...

De la guerre à la communauté universelle

De la guerre à la communauté universelle

Auteure: Monique Chemillier-Gendreau ,

Nombre de pages: 392

Prendre acte des guerres qui se sont multipliées depuis la fin de la guerre froide et de la défaillance de l’Organisation des Nations unies, qui devait prévenir tout conflit armé, tandis que les instabilités diverses dans le monde globalisé sont lourdes de menaces : notre situation impose de penser une nouvelle organisation de la communauté universelle. Celle-ci doit se démarquer de la pure traduction des rapports de force en présence et s’inscrire dans le projet des Lumières, dans une perspective d’émancipation vers laquelle l’humanité doit tendre. Si l'on vise la liberté des peuples et le respect des droits de l’homme, il faut alors reprendre la question du droit – une approche peu pratiquée, pourtant porteuse de promesses, notamment de celle d’un renouvellement de la démocratie. Poursuivant une réflexion initiée en 1995 avec Humanité et souverainetés, l'auteur procède à une analyse critique de la violence, de la guerre, de l’Etat et de sa souveraineté. Conception héritée de l’histoire de l’Europe de l’Ouest, la souveraineté de l’Etat est aujourd’hui un obstacle à la paix, l’Etat ne protégeant pas contre la violence ceux...

Les banques coopératives en France

Les banques coopératives en France

Auteure: Patrick Gianfaldoni , Nadine Richez-Battesti ,

Nombre de pages: 294

Banques populaires, Crédit Mutuel, Caisses d'Epargne... malgré la déréglementation, malgré la mondialisation, les banques coopératives jouent un rôle important et positif dans le financement de l'économie. Elles renforcent l'économie sociale et solidaire, elles s'adaptent à tout en veillant à leurs missions : du micro crédit d'un côté, du capital risque de l'autre, placement en bourse, mais aussi placement éthique et autres investissements socialement responsables.

Couples d'ici, parents d'ailleurs

Couples d'ici, parents d'ailleurs

Auteure: Beate Collet , Emmanuelle Santelli ,

Nombre de pages: 372

L’étude passe en revue les facteurs biographiques, culturels et sociaux marquant le choix conjugal des descendants d’immigrés d’origine maghrébine, turque et sahélienne. Basée sur une centaine d’entretiens approfondis, elle est complétée par une exploitation statistique de l’enquête « Trajectoires et Origines » (INED, INSEE, 2008) afin de faire ressortir les spécificités et les différences de cette population par rapport à la population majoritaire. Dans les familles d’origine, l’alliance matrimoniale demeure un enjeu identitaire fort et explique la préférence pour l’endogamie. Leurs descendants héritent de cette norme, mais la réinterprètent en fonction des valeurs de la société majoritaire. Pour comprendre comment ils se positionnent par rapport aux différentes options conjugales, une typologie de l’entre-soi conjugal a été élaborée : l’entre-soi déterminé, négocié ou émancipé.

La cohabitation des dieux

La cohabitation des dieux

Auteure: Anne-Sophie Lamine ,

Nombre de pages: 320

Malgré les crispations identitaires, les rencontres entre membres ou responsables de diverses religions se multiplient et prennent la forme d'événements publics auxquels participent même des élus, de conférences et d'actions communes au service du "vivre ensemble". S'appuyant sur la première enquête réalisée auprès d'associations et d'acteurs religieux, cet ouvrage montre comment laïcité et identités religieuses sont mises au défi de cette pluralité et oscillent entre crainte, mésestime et reconnaissance.

Le guide de la microfinance

Le guide de la microfinance

Auteure: Sébastien Boyé , Jérémy Hajdenberg , Christine Poursat , David Munnich , Alix Pinel ,

Nombre de pages: 368

"Ces praticiens de la microfinance dressent un panorama détaillé des initiatives permettant aux plus pauvres d'accéder au crédit et aux services financiers et analysent leur fonctionnement et leur évolution." Le Monde de l'Économie Aujourd'hui, plus de 150 millions de personnes dans le monde bénéficient de services de microfinance. Pour ces familles et ces très petites entreprises, exclues des banques classiques, pouvoir épargner ou emprunter, c'est avoir les moyens de développer des activités autonomes et d'échapper à la pauvreté. Depuis plus de 30 ans, de nombreuses organisations ont été créées pour offrir ces services. Ces "institutions de microfinance" ont prouvé qu'elles pouvaient à la fois être rentables et avoir un impact réel sur le niveau de pauvreté de leurs clients. Destiné aux professionnels de la coopération internationale, aux chercheurs, aux étudiants et à tous ceux qui s'intéressent aux enjeux du développement, cet ouvrage dresse un état des lieux : En quoi la microfinance répond-elle à un besoin ? Quels sont les services proposés et quel est leur impact ? Comment les institutions de microfinance sont-elles gérées ? À quelles...

L'invisibilité sociale

L'invisibilité sociale

Auteure: Guillaume le Blanc ,

La capacité de se maintenir dans l’espace public ne repose pas uniquement sur les seules performances des sujets. Elle dépend largement des règles sociales qui légitiment une vie ou, au contraire, la précarisent. La visibilité et l’invisibilité ne sont ement des qualités naturelles mais des modes sociaux de confirmation ou d’infirmation des existences. Le déclassement, la relégation, l’absence de travail marginalisent les individus au point de les effacer en les retirant de toutes les formes de participation : le subalterne, le précaire, l’exclu sont alors de moins en moins audibles, de moins en moins visibles. Il est urgent que la philosophie prenne le parti des sans-voix et des invisibles si elle veut contribuer à une critique de la normalité sociale. Pour cela, elle doit repartir de ce que peuvent les vies ordinaires afin de penser au plus près de leur activité : car une vie cherche moins à être reconnue qu’à faire œuvre, à pouvoir participer de manière irréductible à la cité. À la jonction de la philosophie sociale et de la philosophie politique, cet ouvrage propose, à partir de cette question, une discussion théorique des principales...

Les chômeurs de Moulinex

Les chômeurs de Moulinex

Auteure: Manuella Roupnel-Fuentes ,

Nombre de pages: 372

« La fermeture de Moulinex ? On n’y croyait pas ! », « ǒa été comme un coup de massue »... À l’automne 2001, ce sont des milliers de destins d’hommes et de femmes qui se sont trouvés engloutis avec la faillite de la célèbre entreprise française d’électroménager installée depuis les années 1930 en Basse-Normandie. Pour toute une région, l’annonce de la disparition de Moulinex a représenté un drame économique et social d’une vaste ampleur. À partir d’une enquête historique et sociologique menée pendant trois années après la fermeture des derniers sites industriels de Moulinex, cet ouvrage nous livre une analyse des effets du licenciement appuyée sur les témoignages des anciens salariés rencontrés dans les cellules de reclassement, lors des réunions syndicales ou à leur domicile. Le chômage est ici appréhendé comme une rupture sociale totale. Il s’agit de voir en quoi et dans quelle proportion la disparition du lien professionnel rejaillit sur les autres liens qui unissent l’individu à ses différentes sphères d’intégration personnelle, économique, sociale et citoyenne. Il est démontré également que, dans la course à...

Introduction à Thorstein Veblen

Introduction à Thorstein Veblen

Auteure: Alice LE GOFF ,

Nombre de pages: 126

Aussi bien sociologue, historien ou philosophe qu'économiste, Thorstein Veblen (1857-1929) est une figure majeure de l'histoire des sciences humaines et sociales. Cet ouvrage vise à faciliter l'accès du public francophone à sa pensée en proposant une lecture systématique de son œuvre. Aussi bien sociologue, historien, philosophe qu'économiste, Thorstein Veblen (1857-1929) est une figure majeure de l'histoire des sciences humaines et sociales. Cet ouvrage vise à rendre compte de son œuvre au carrefour de plusieurs disciplines. Il a aussi pour ambition d'éclairer la manière singulière qu'a Veblen d'articuler réflexion scientifique et critique sociale. Il met notamment en lumière le rôle clé que joue chez cet auteur la réflexion sur le pouvoir, en particulier le pouvoir économique : cette réflexion permet d'articuler entre elles les diverses facettes du travail de Veblen et de souligner son actualité. Après avoir restitué le parcours de Veblen, cet ouvrage présente les différents volets de son œuvre : il revient sur son projet d'une science économique évolutionnaire, sur sa contribution au développement d'une approche institutionnaliste des dynamiques...

Repenser la solidarité

Repenser la solidarité

Auteure: Serge Paugam ,

La solidarité constitue le socle de ce que l'on pourrait appeler l'homo sociologicus, l'homme lié aux autres et à la société non seulement pour assurer sa protection face aux aléas de la vie, mais aussi pour satifaire son besoin vital de reconnaissance, source de son identité et de son humanité. Mais le risque n'existe-t-il pas que cette interdépendance fonctionnelle soit sans cesse un peu plus méconnue et que les individus, à mesure que croissent leur autonomie et leur liberté, se sentent libérés de toute dette envers les générations antérieures, peu sensibles au destin des générations futures et finalement hostiles à l'égard d'une redistribution à l'égard des plus défavorisés ? Les cinquante contributeurs de ce volume ont recherché les moyens d'aborder ces questions en refusant les solutions simplistes. Ils s'adressent aux universitaires, aux responsables politiques, au patronat, aux associations, à tous les citoyens attentifs aux enjeux des réformes en cours ou à venir.

Les logiques de la réciprocité

Les logiques de la réciprocité

Auteure: Sylvie Morel ,

Nombre de pages: 328

Pour quiconque s'intéresse à l'assistance sociale aux Etats Unis, 1996 restera une année mémorable, l'AFDC principale politique sociale pour les pauvres est remplacé par le TANF. Dorénavant la perception de l'assitance est limitée dans le temàps et aucunh filet de sécurité additionnel n'est prévu au niveau national pour ceux et celles qui n'accèdent pas à un emploi. L'insécurité est devenu le lot de quelque sept millions de personnes surtout des femmes. En France en 1998 : adoption de la loi sur la lutte contre les exclusions : extension des droits fondamentaux. Dans cette conjoncton d'événements, deux conceptions de la relation sociale entre les pauvres et l'Etat s'entrechoquent. Cet ouvrage analyse pour mieux comprendre les différences, le mouvement général de transformation des institutions dans chacun des deux pays : comparer les institutions de l'assistance sociale, le workfare et l'insertion. C'est à une réflexion sur la dynamique des droits et des devoirs dans les principales institutions garantes de la sécurité économique dans nos sociétés que ce livre est consacré. Les projets de transformation sociale constituent le véritable chantier de...

Devenir adulte

Devenir adulte

Auteure: Cécile Van de Velde ,

Nombre de pages: 288

Cette mise en perspective de la question des "jeunes adultes" se fonde sur l'exploitation du Panel européen des ménages (1994-1999), enquête longitudinale coordonnée par Eurostat, complétée par 135 entretiens auprès de jeunes de 18 à 30 ans (Danemark, Royaume-Uni, France, Espagne). L'auteur montre que, même à l'heure de l'internationalisation des systèmes éducatifs et des marchés du travail, l'empreinte des sociétés sur cette période de la vie est très profonde et résiste à l'emprise d'autres facteurs de différenciation (sexe ou classe sociale). Les quatre formes d’expériences qu’il met au jour renvoie pour chacune à des facteurs politiques, sociaux et culturels : une jeunesse longue et exploratoire (logique de développement personnel) prévaut au sein des sociétés nordiques ; un cadre libéral favorise le développement d'une jeunesse plus courte, tournée vers l'émancipation individuelle (Royaume-Uni) ; une société de type corporatiste et centralisée (France) induit l'existence d'une jeunesse orientée vers l'intégration sociale (détermination précoce par les études) ; enfin, les sociétés méditerranéennes favorisent une logique d'attente...

L'exotisme culinaire

L'exotisme culinaire

Auteure: Faustine Régnier ,

Consacré aux saveurs de l'Autre, cet ouvrage est fondé sur l'exploitation d'environ dix mille recettes de cuisine. Il dégage une histoire de l'exotisme culinaire, il montre comment se fait progressivement l'intégration des cuisines étrangères et comment on pense l'Autre à travers sa cuisine. L'exotisme culinaire nourrit des liens avec l'histoire de la gastronomie et les contacts avec l'étranger, il relève ainsi du "fait social". Cette appropriation sociale de l'altérité se révèle à la fois une réduction et une reconnaissance de la différence. Un ouvrage passionnant.

Le destin des générations

Le destin des générations

Auteure: Louis Chauvel ,

L'histoire mouvementée du siècle a laissé des traces sur les générations successives : la génération silencieuse de l'entre-deux-guerres, la génération protestataire née dans les années quarante, la génération perdue née depuis les années cinquante. Le « malaise social » qui en découle persistera tant que nous serons dans l'incapacité de répartir les bénéfices et les maux de l'histoire sociale entre les générations. Cette première analyse systématique de la structure sociale à la lumière des clivages générationnels souligne une fracture qui semble s'amplifier au début du XXIe siècle et en explique les causes. Cette édition est augmentée d'une longue introduction précisant les nouveaux enjeux apparus depuis l'édition de 1998.

L'âge de la négociation collective

L'âge de la négociation collective

Auteure: Christian Thuderoz ,

Sans que cela fasse la une des journaux, alors que grèves et manifestations semblent rythmer la vie sociale française, nous sommes entrés dans l’âge de la négociation collective. De loi en loi, priorité est donnée au dialogue social dans l’entreprise, au plus près des problèmes à résoudre. Des dispositifs d’appui et des outils d’accompagnement sont disponibles ; plusieurs think tanks et divers rapports ont proposé des solutions. Et les partenaires sociaux savent qu’ils ne peuvent plus continuer d’agir comme avant. Que manque-t-il pour que la France finisse sa mue et que ses forces vives apprennent à se confronter sans s’affronter ? L’essentiel : repenser l’idée même de négociation collective et refonder notre système de relations sociales sur d’autres principes : ne plus légiférer mais inciter; ne plus obliger, mais inviter ; ne plus contrôler, mais conseiller et laisser expérimenter.

L'action contrainte

L'action contrainte

Auteure: David Courpasson ,

Nombre de pages: 320

Le management des organisations est devenu libéral : il promeut la responsabilité individuelle, la délégation, la coopération, l'initiative décentralisée, l'autonomie ... Dans ce nouveau paysage, il n'y a plus de place pour les figures désormais détestées du pouvoir hiérarchique et de la bureaucratie. C'est dorénavant l'acteur qui s'impose comme figure centrale après trente ans de "débureaucratisation". C'est du moins ce qu'affirment à grands renforts d'enquêtes, la plupart des approches sociologiques contemporaines qui s'intéressent aux organisations. Plutôt que de dénoncer une "honteuse domination" qui serait à l'oeuvre dans les organisations, cet ouvrage cherche à analyser en profondeur les mécanismes qui conduisent les gouvernants à concentrer toujours plus le pouvoir politique entre leurs mains. SOMMAIRE Préambule : Qui doit gouverner ? -- La question du pouvoir à l'heure du libéralisme organisationnel Introduction I -- L'héritage anglo-saxon, défense de la bureaucratie II -- Les sociologies françaises de l'organisation. Le refus du déterminisme III -- La réhabilitation de l'idée de domination. Sociologie de l'acteur contraint IV -- La...

Le salarié de la précarité

Le salarié de la précarité

Auteure: Serge Paugam ,

Nombre de pages: 464

Ce livre a été publié en 2000 dans la collection Le lien social et son actualité est toujours identique. Il s'appuie sur une enquête réalisée auprès de 1000 salariés pour comprendre de façon approfondie les contraintes auxquelles ils sont confrontés dans les entreprises. Il tente d'en évaluer les effets économiques, sociaux et politiques. Il est un outil de travail indispensable pour tous ceux qui entendent relever le défi des mutations en cours. L'importance de ce travail a été largement souligné par la presse et plébiscité par les professionnels, outil de travail et outil de référence.

Critique sociologique de l'économie

Critique sociologique de l'économie

Auteure: François Simiand ,

Nombre de pages: 279

François Simiand (1873-1935) a été le maître d'oeuvre de la sociologie économique dans l'école durkheimienne. Les textes réunis dans ce volume sont exemplaires de sa critique sociologique de l'économie. La critique passe aussi par la construction de théories alternatives. Ce volume permet de prendre connaissance de la vigueur et de la pertinence de la sociologie économique durkheimienne et de la tradition française de critique de l'économie qui, d'Auguste Comte à Pierre Bourdieu, passe par Emile Durkheim, Marcel Mauss et François Simiand.

Décider à plusieurs

Décider à plusieurs

Auteure: Christian Thuderoz ,

Vous êtes en réunion. Une douzaine de personnes autour de vous tentent de s’accorder sur une décision urgente et importante. Très vite, la pagaille s’installe, le président de séance est débordé, quelques individus quittent la salle. Ne parvenant pas au consensus, ni même à un compromis, on reporte la décision à une prochaine réunion. Décider à plusieurs propose des parades : faire taire le leader, désigner un avocat du diable, instituer la confrontation et encourager l’esprit critique, s’entourer d’experts, oser l’expérimentation, etc. Des recettes ? Non : des outils, pour nous obliger à vérifier les informations, animer avec méthode, concevoir des solutions en misant sur l’intelligence collective tout en évitant la pensée unique, permettre l’expression du plus grand nombre sans étouffer la raison.

La violence carcérale en question

La violence carcérale en question

Auteure: Antoinette Chauvenet , Corinne Rostaing , Françoise Orlic ,

Nombre de pages: 368

Pour la première fois en France, des sociologues ont réussi à enquêter sur la violence carcérale. Ce livre analyse l'ensemble des relations entre personnes incarcérées, entre personnels et détenus, ainsi que les effets de la structure sécuritaire de l'institution sur ces relations. Il montre que la violence légale du cadre carcéral est générateur des violences en prison, malgré les moyens institutionnels et les efforts déployés par les professionnels et aussi par les détenus, pour la limiter. Ces violences se manifestent le plus souvent sous une forme explosive. Cet ouvrage est issu d'une longue recherche de terrain menée au sein de cinq prisons d'hommes, à partir d'observations, d'entretiens et de questionnaires, il accorde une large place à la parole des détenus et à celle des professionnels.

L'Économie des services

L'Économie des services

Auteure: Jean Gadrey ,

Nombre de pages: 126

Ce livre s'efforce de présenter les données empiriques les plus significatives et les principales théories de la croissance des services. Cette croissance suscite de vifs débats : après l'agriculture, l'industrie est-elle condamnée à régresser dans l'emploi et dans la valeur ajoutée ? La consommation des ménages s'oriente-t-elle de plus en plus vers les services au détriment des biens ? Les achats et les investissements des entreprises et des administrations portent-ils de façon croissante sur des réalités dites « immatérielles » ? La croissance du produit national et de la productivité n'est-elle pas conduite à s'essouffler dans une « économie de services » ? Peut-on équilibrer la balance des paiements avec des services ? L'emploi tertiaire n'est-il pas de nature duale, avec, d'un côté, le tertiaire supérieur des experts et professionnels et, de l'autre, les « petits boulots » de la restauration, de la distribution et des services de proximité ? Ce dualisme des emplois ne s'accompagne-t-il pas d'une forte polarisation spatiale des activités, sacrifiant des villes de second rang et des banlieues sur l'autel des nouveaux centres d'affaires des...

Soigner les exclus

Soigner les exclus

Auteure: Isabelle Parizot ,

Nombre de pages: 312

Longtemps l'hôpital s'est organisé autour de l'assistance aux personnes défavorisées, puis il s'est transformé avec l'évolution des principes de solidarité et la médicalisation de la société s'adressant alors à l'ensemble de la population nécessitant des actes médicaux importants. L'institution a perdu sa fonction "d'hospice" pour se consacrer à la médecine curative et techniciste. La montée de la précarité sociale et économique confronte de nouveau l'hôpital à la nécessité d'une assistance envers les malades démunis, mission qui n'est plus la sienne. Il s'agit donc de comprendre comment l'hôpital pourrait agir aujourd'hui dans ce domaine, à partir de l'évolution de la médecine, des représentations de la pauvreté et des pauvres et des valeurs ayant successivement présidé à l'assistance hospitalière.

Le destin de la classe ouvrière

Le destin de la classe ouvrière

Auteure: Maurice Halbwachs ,

Nombre de pages: 620

Ce volume réunit pour la première fois deux livres depuis longtemps introuvables : La classe ouvrière et les niveaux de vie, recherche sur la hiérarchie des besoins dans les sociétés industrielles contemporaines (1912) et L’évolution des besoins dans les classes ouvrières (1933). Ces ouvrages ont en commun de traiter des ouvriers et de ce qu’ils consomment sur des bases statistiques de grande qualité. Ils constituent des jalons dans l’histoire sociale des ouvriers mais aussi de la consommation et des façons de l’appréhender : les différences de classe l’emportent sur les écarts de revenu. Une classe sociale ne se définit pas par un niveau de ressources mais par des conditions d’existence et de travail, une culture et des représentations sociales. Toutes dimensions qui se transforment au gré des grandes mutations économiques et sociales. En articulant une théorie ambitieuse du social avec une investigation empirique riche et cohérente, Maurice Halbwachs a donné le branle à la sociologie moderne des modes de vie. Nous devons aujourd’hui notre lucidité à la tradition qui s’est nourrie de son œuvre et de sa démarche intellectuelle.

La famille désarticulée

La famille désarticulée

Auteure: Laurent Lesnard ,

Tôt le matin, tard le soir, trois heures en milieu de journée et quatre en fin d’après-midi, la nuit, le dimanche : les journées de travail d’un nombre croissant de Français changent de visage. Ces décalages se transforment rapidement en casse-tête lorsqu’il s’agit de faire correspondre deux emplois du temps... Cet ouvrage prend appui sur les enquêtes sur l’emploi du temps de grande ampleur menées par l’INSEE pour dessiner le paysage complexe et contrasté du quotidien des couples biactifs d’aujourd’hui. Entre désir croissant de loisirs communs et contraintes extérieures inégalement maîtrisées, cet ouvrage montre que, loin d’être un choix, la désynchronisation des horaires de travail des couples n’est bien souvent que la traduction des horaires atypiques imposés aux salariés précaires, ouvriers, employés des services et du commerce. Les politiques de dérégulation du temps de travail menées depuis la fin des années 1970 et les nouvelles méthodes d’organisation du travail ont pour effet d’affaiblir le lien familial de couples qui cumulent par ailleurs insatisfaction dans le travail et instabilité de l’emploi ; et ce, jusqu’au...

Décider dans les organisations

Décider dans les organisations

Auteure: Jean-Robert Alcaras , Patrick Gianfaldoni ,

Nombre de pages: 250

La décision intéresse au premier chef les sciences économiques et les sciences de gestion et, au-delà, l'ensemble des sciences de l'homme et de la société. En effet, afin de produire ou de consommer des biens ou des services, les Hommes doivent d'abord produire des décisions. Autant dire que ces disciplines devront toujours rester attentives à la façon dont se déroule la prise de décision dans les organisations. Le présent ouvrage aborde la question en traversant, de chapitre en chapitre, différents champs thématiques. Outil de réflexion et d'apprentissage fondé sur des " dialogues critiques " entre enseignants-chercheurs, il se destine à un triple lectorat. D'abord, celui des étudiants voulant s'imprégner des grands courants issus des théories des organisations qui intègrent tous une dimension décisionnelle. Ensuite, celui des chercheurs, d'un côté, des préparationnaires aux concours (CAPES, CAPET et Agrégation), de l'autre, souhaitant disposer d'un matériau critique sur un sujet majeur pour la connaissance. Enfin, celui des acteurs du monde de l'entreprise, en quête de grilles d'analyse pour mieux comprendre les processus de prise de décision dont...

Écritures de l'identité

Écritures de l'identité

Auteure: Clara Lévy ,

Nombre de pages: 320

"Cet ouvrage s'intéresse aux modalités selon lesquelles les auteurs se réclamant d'une manière ou d'une autre de l'identité juive, choisissent d'écrire cette identité. Dans la France de l'après guerre, de l'après Shoah, la question identitaire se pose pour les Juifs avec une acuité particulière. La citation de Derrida placée en exergue, indique combien il serait périlleux d'aborder les ouvrages de cet auteur et de bien d'autres, en éludant la dimension juive de sa trajectoire biographique et de sa production intellectuelle. .. L'ambition de ce travail consiste à s'interroger sur la nature et la consistance de cette correspondance entre prise de position identitaire et modes d'expression littéraire, en étudiant les textes littéraires publiés entre 1945 et 1980 par des écrivains juifs contemporains de langue française. La prise en compte par l'analyse sociologique d'autres critères pour fonder une appréhension différente des textes littéraires pourrait peut-être permettre de dépasser la dichotomie entre analyse sociologique externe et analyse esthétique interne d'un texte. ... Il s'agit de reconnaître la pertinence d'autres critères complémentaires."...

Les causes du suicide

Les causes du suicide

Auteure: Maurice Halbwachs ,

Nombre de pages: 424

SOMMAIRE Préface de Serge Paugam -- Avant-propos de Marcel Mauss -- Introduction Chap 1 : Les méthodes appliquées pour le relevé des suicides dans les pays européens chap 2 : Un moyen de recoupement. L'étude des modes de suicide Chap 3 : Les tentatives de suicide Chap 4 : La répartition des suicides en Europe Chap 5 : La répartition des suicides en France Chap 6 : La répartition des suicides en Allemagne, Italie, Angleterre Chap 7 : La répartition des suicides dans les villes et à la campagne Chap 8 : Le suicide et la famille Chap 9 : Le suicide et la religion Chap 10 : Le suicide et l'homicide Chap 11 : L'influence des guerres et des crises politiques, le mouvement des suicides en France Chap 12 : L'influence des crises économiques, le mouvement des suicides en Prusse et en Allemagne Chap 13 : Le suicide, les maladies mentales et l'alcoolisme. Les données statistiques Chap 14 : Examen de la thèse psychiatrique. L'aspect pathologique et l'aspect social du suicide Chap 15 : Conclusion 1 - La définition du suicide, suicide et sacrifice 2 - Les causes du suicide

L'Insécurité sociale. Qu'est-ce qu'être protégé ?

L'Insécurité sociale. Qu'est-ce qu'être protégé ?

Auteure: Robert Castel ,

Nombre de pages: 96

L'association de l'État de droit et de l'État social devait permettre de construire une «société de semblables» où, à défaut d'une stricte égalité, chacun serait reconnu comme personne indépendante et prémuni contre les aléas de l'existence (chômage, vieillesse, maladie, accident du travail...) ; «protégé», en somme. Ce double pacte - civil et social - est aujourd'hui menacé. D'un côté, par une demande de protection sans limites, de nature à générer sa propre frustration. De l'autre, par une série de transformations qui érodent progressivement les digues dressées par l'État social : individualisation, déclin des collectifs protecteurs, précarisation des relations de travail, prolifération des «nouveaux risques»... Comment combattre cette nouvelle insécurité sociale ? Que signifie être protégé dans des «sociétés d'individus» ? C'est à ces questions que tente de répondre Robert Castel.

Où va la protection sociale ?

Où va la protection sociale ?

Auteure: Anne-Marie Guillemard ,

Allons-nous vers un affaissement des protections et plus d'insécurité sociale pour les Français ? Pour répondre à cette question, ce livre propose une synthèse des transformations ayant affecté, durant les deux dernières décennies, la protection sociale française, en les comparant et les resituant dans le contexte européen. Les seize contributions rassemblées ici abordent les différentes interrogations que suscitent ces transformations, dans le souci de clarifier un débat complexe. Elles proposent des analyses rigoureuses fondées sur des données et observations souvent comparatives, en évitant les positions partisanes et idéologiques qui altèrent trop souvent la connaissance de ces transformations.

Le lien social

Le lien social

Auteure: Serge Paugam ,

Il n’est pas rare d’entendre parler de « crise du lien social », de la nécessité de « retisser » ce lien. Le terme désigne alors un désir de vivre ensemble, de relier les individus dispersés, d’une cohésion plus profonde de la société. Pour le sociologue, cette notion est au fondement de sa discipline tant l’homme est, dès sa naissance, lié aux autres et à la société non seulement pour assurer sa protection face aux aléas de la vie, mais aussi pour satisfaire son besoin vital de reconnaissance, source de son identité et de son existence en tant qu’homme. Cet ouvrage explicite le sens d’une notion centrale depuis Durkheim, présente une typologie des liens sociaux et de leurs possibles fragilités. Il propose de repenser le lien social aujourd’hui, pour mieux relever les défis contemporains de la solidarité.

Petit traité du compromis

Petit traité du compromis

Auteure: Christian Thuderoz ,

Nombre de pages: 376

Le compromis est, selon Georg Simmel, « une des plus grandes inventions de l’humanité, tant il fait partie des techniques que nous utilisons tout naturellement pour notre vie quotidienne ». Modalité du vivre-ensemble, le compromis est l’outil d’une démocratie renouvelée. Il incarne une pensée de midi, une pratique de la mesure, de l’équilibre et de la juste répartition des droits et des devoirs. Quatre parties structurent l’ouvrage. La première, Définir, classer, mène l’enquête, historique et sociologique, sur le mot « compromis », son origine, les pratiques qu’il désigne. Interroger instruit les questions, conjointes, de la promesse, de l’échange et de la réciprocité des concessions, sur fond de péjoration et de risque de compromission. Résoudre, rapprocher traite de deux procédures, concrètes, de compromis : quand il s’agit de résoudre les conflits de valeurs, ou lorsque la pensée rapproche des concepts antagonistes. Enfin, Plaider prononce un éloge du compromis, en tant que dispositif approprié de renouvellement des pratiques décisionnelles et de gouvernance du social. L’ouvrage conclut sur la pertinence et la nécessité d’une...

L'école de la périphérie

L'école de la périphérie

Auteure: Agnès Van Zanten ,

Nombre de pages: 456

Cet ouvrage est né d’une profonde insatisfaction concernant les discours en vigueur sur la scolarisation en banlieue. Tout semble avoir été dit et pourtant des dimensions essentielles de l’action politique et administrative ainsi que de l’expérience des différents acteurs qui y travaillent quotidiennement restent dans l’ombre :– les perspectives adoptées a priori ne permettent pas de saisir la complexité des transformations en cours ;– ces perspectives se focalisent souvent sur un seul phénomène ;– ces perspectives se contentent souvent de constater l’érosion du modèle de l’École républicaine sans chercher à saisir les processus émergents.



X
FERMER