Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Le venin dans la plume

Le venin dans la plume

Auteure: Gérard NOIRIEL ,

Nombre de pages: 218

Pour comprendre la place qu'occupent aujourd'hui Éric Zemmour et ses idées réactionnaires dans l'espace public français, ce livre analyse ses écrits en regard de ceux d'Édouard Drumont, pamphlétaire d'extrême droite de la fin du XIX e siècle et du début XX e. Il met ainsi en lumière une matrice du discours réactionnaire. La place qu'occupe Éric Zemmour dans le champ médiatique et dans l'espace public français suscite l'inquiétude et la consternation de bon nombre de citoyens. Comment un pamphlétaire qui alimente constamment des polémiques par ses propos racistes, sexistes, homophobes, condamné à plusieurs reprises par la justice, a-t-il pu acquérir une telle audience ? Pour comprendre ce phénomène, ce livre replace le cas Zemmour dans une perspective historique qui prend comme point de départ les années 1880, période où se mettent en place les institutions démocratiques qui nous gouvernent encore aujourd'hui. Ce faisant, il met en regard le parcours d'Éric Zemmour et celui d'Édouard Drumont, le chef de file du camp antisémite à la fin du xixe siècle. Car les deux hommes ont chacun à leur époque su exploiter un contexte favorable à leur combat...

La Fin d'un monde

La Fin d'un monde

Auteure: Édouard Drumont ,

Nombre de pages: 596

Ceux qui attendent leur tour. — Ce que fut vraiment la Révolution française. — Les formules acceptées. — La terre aux paysans. — A qui profita la Révolution. — Ce que disait le grand-père de certains conservateurs. — Les souvenirs de village. — Pourquoi l’histoire sociale de la Révolution n’a jamais été écrite. — Les représentants de la Bretagne catholique et monarchiste. — Les Cadoudal. — Un barde. — Les Caradec, les Martin d’Auray et les Lamarzelle. Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Nationalisme, Antisémitisme et Fascisme en France

Nationalisme, Antisémitisme et Fascisme en France

Auteure: Michel Winock ,

Nombre de pages: 512

Trois thèmes principaux font l'objet de ce livre, qui pourrait aussi s'intituler : le Moi national et ses maladies. D'abord le nationalisme – ou plutôt les nationalismes, car le mot peut recevoir plusieurs définitions : le nationalisme ouvert, issu de la philosophie des Lumières et des souvenirs de la Révolution, et le nationalisme fermé, fondé sur une vision pessimiste de l'histoire, l'idée de la décadence et l'obsession de l'identité. Ensuite, l'exploration des imaginaires et des mythes de l'extrême droite, voire de ses délires quand il s'agit de l'antisémitisme. Enfin, le bonapartisme et le fascisme sur lesquels une historiographie récente est revenue. Une synthèse irremplaçable sur les passions politiques des droites françaises de Boulanger à de Gaulle et de Drumont à Le Pen. Professeur émérite des Universités à Sciences Po. Auteur de nombreux ouvrages, il a obtenu le prix Médicis essai pour Le Siècle des intellectuels (1997) et le prix Goncourt de la biographie pour Madame de Staël (2010). Il publie au Seuil Les Derniers Feux de la Belle Époque. Chronique culturelle d'une avant-guerre (1913-1914).

La Grande Peur des bien-pensants

La Grande Peur des bien-pensants

Auteure: Georges Bernanos ,

Nombre de pages: 414

Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Georges Bernanos. Sous couvert d'une biographie d'Edouard Drumont, quarante-cinq ans d'histoire de France — de 1870 à 1915, de la Commune à l'Affaire Dreyfus en passant par le scandale du canal de Panama — forment la trame de ce brillant pamphlet-hommage. De l'auteur antisémite de "La France juive", qu'il appelait "mon maître", Bernanos dresse le portrait d'un grand homme idéaliste aux prises avec tous les bien-pensants de l'époque: bourgeois conservateurs, républicains, socialistes, juifs, francs-maçons, parlementaires, militaires, prêtres et autres notables qui ne songent qu'à s'enrichir et à se concilier les faveurs de ceux qui les briment, tout en préparant inconsciemment la Grande Guerre à venir. "La Grande Peur des bien-pensants", récit de l'agonie de la France chrétienne et violent réquisitoire contre une République corrompue, est l'occasion pour Bernanos d'exprimer toute la colère antibourgeoise et anticapitaliste qui l'anime. À travers le récit de la fin solitaire d'un Drumont vaincu et désespéré, c'est aussi une sorte de testament de sa propre jeunesse.

Réflexions sur la question goy

Réflexions sur la question goy

Auteure: Brice Couturier , Guy Konopnicki ,

Nombre de pages: 178

Longtemps, les philosophes, les hommes politiques, les ecclésiastiques et, parfois même les militaires, se sont penchés sur la question juive. De l’abbé Grégoire à Jean-Paul Sartre en passant par Karl Marx, d’Edouard Drumont à Adolf Hitler en passant par Charles Maurras, ils n’ont eu de cesse d’éluder la véritable question, la question goy. Cinq milliards d’hommes, soixante-dix nations et davantage de peuples souffrent en effet de n’avoir pas le privilège de l’élection... Ils connaissent la douleur d’être majoritaires et tentent de se rassurer en s’adonnant à la vénération de la terre et de la pierre. Hantés par des divinités juives, ils demandent des miracles à une yiddishe mamè qu’ils croient vierge. Chacune de leurs tentatives pour résoudre ce qu’ils croient être la question juive débouche sur une catastrophe parfois planétaire. C’est dire l’importance du présent ouvrage de Brice Couturier et Guy Konopnicki, Réflexions sur la question goy. Si le Pharaon avait pu le lire, il se serait bien gardé de se lancer à la poursuite des juifs, au risque de se noyer dans la mer Rouge. Ce livre libérateur vient à point pour soulager...

L'Homme de l'Ile du Diable

L'Homme de l'Ile du Diable

Auteure: Ruth HARRIS ,

Nombre de pages: 693

Un regard neuf sur l'affaire Dreyfus, revisitée sous l'angle des passions, des émotions, des amitiés et des conflits personnels entre Dreyfusards et anti-Dreyfusards. " L'Affaire " reste un événement majeur dans la symbolique nationale, fondateur de clivages durables dans la société française, au même titre que la Grande Guerre, Vichy, la guerre d'Algérie ou mai 1968. Le temps aidant, il règne chez les historiens - fait rare, voire remarquable – une certaine unanimité : les Dreyfusards, chevaliers blancs de la vérité et de la raison nous ont légué l'image de l'intellectuel de gauche et la Ligue des droits de l'homme, alors que les anti-Dreyfusards, ont préfiguré cette droite antisémite et radicale qui s'est compromise et discréditée sous Vichy. C'est un point de vue dominant, quasi hégémonique, et c'est à lui que s'attaque avec intelligence et talent Ruth Harris, professeur à Oxford. On ne trouvera pas ici un récit chronologique mais des portraits d'acteurs. Sous cet angle, l'Affaire prend une allure inhabituelle : les passions, les émotions qui animent les principaux personnages, y jouent un rôle central ; les frontières bien tranchées de la vision ...

L'antisémitisme de plume 1940-1944

L'antisémitisme de plume 1940-1944

Auteure: Pierre-André TAGUIEFF ,

Nombre de pages: 817

L'étude de l'engagement d'écrivains, de journalistes et d'universitaires dans la propagande antijuive entre 1940 et 1944, au service du régime de Vichy, mais surtout dans l'orbite de la collaboration idéologique active, constitue l'objet de ce livre. Depuis la fin du XIXe siècle, l'antisémitisme français s'est constitué en un genre politico-littéraire, avec son stock de stéréotypes, son code culturel et sa langue de métier. Le caractère répétitif de la littérature antijuive n'a pas empêché cette dernière de s'accommoder à la situation d'exception que constitue la période de l'Occupation, en mettant l'accent soit sur la dénonciation du " complot judéomaçonnique ", soit sur celle du " complot judéobolchevique ", souvent associée à celle du " complot judéocapitaliste ". Car l'imaginaire conspirationniste colore toute la production journalistico-littéraire orientée vers l'action antijuive. L'antisémitisme de plume, poussé à son paroxysme par une minorité de propagandistes acquis à la cause nazie, n'avait jamais fait l'objet d'une recherche approfondie. Outre les études historiques, thématiques et biographiques qu'il comporte, cet ouvrage rend enfin ...

La couleur et le sang (Nouvelle édition)

La couleur et le sang (Nouvelle édition)

Auteure: Pierre-André Taguieff ,

Nombre de pages: 352

Un essai qui explique comment l'idéologie racialiste est née en France à la fin du XIXe siècle, et comment elle s'est répandue pour donner les formes de racisme contemporaines.

Immigration, antisémitisme et racisme en France (XIXe-XXe siècle)

Immigration, antisémitisme et racisme en France (XIXe-XXe siècle)

Auteure: Gérard Noiriel ,

Nombre de pages: 718

Vingt ans après Le Creuset français, livre qui a ouvert la voie à l'histoire de l'immigration en France, Gérard Noiriel présente ici un bilan des recherches menées sur cette question depuis deux décennies. Pour la première fois, l'immigration étrangère, l'émigration coloniale et l'évolution du droit d'asile sont appréhendées dans une réflexion globale, qui permet d'éclairer les enjeux du débat actuel sur l'immigration « choisie », l'« intégration » et les « discriminations ». L'analyse détaillée des discours publics sur ce sujet que nous livre l'auteur met en évidence les stéréotypes dont les immigrants ont été victimes pendant plus d'un siècle et le rôle que ces représentations négatives ont joué dans le développement de l'antisémitisme et du racisme. Gérard Noiriel plaidait depuis longtemps pour qu'un lieu de mémoire rappelle que, tout au long du XXe siècle, la France a été l'un des tout premiers pays d'immigration au monde. Avec l'ouverture de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration, cet aspect de notre histoire contemporaine entre enfin dans la mémoire collective républicaine. Mais l'auteur nous met en garde contre les...

Contre l'antisémitisme

Contre l'antisémitisme

Auteure: Bernard Lazare ,

Nombre de pages: 37

M. Emile Zola vient de commettre une action abominable. Il a défendu les Juifs ou plutôt il a attaqué l’antisémitisme. Qu’attendre d’un homme qui a du sang italien dans les veines ? Un Français de France n’eût point osé faire chose semblable. Sarcey lui-même a renoncé à intervenir en faveur de cette tribu de déicides qui, chacun le sait, dévore les petits enfants chrétiens, tombe en des convulsions de rage au saint nom de Jésus-Christ, un des rares Juifs qui ne soient pas maltraités par les antisémites, et dispose d’une puissance si formidable qu’elle écraserait en un jour l’antisémitisme si elle le voulait, ce dont chacun s’aperçoit. Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Le nazisme et les juifs

Le nazisme et les juifs

Auteure: Didier Chauvet ,

Nombre de pages: 448

Cet ouvrage chronologique, adossé à une impressionnante somme documentaire, bibliographique et testimoniale, donne une vision globale particulièrement claire des origines, de l'élaboration doctrinale et de la matérialité du génocide hitlérien. Il réussit à nous faire vivre au plus près le processus sociohistorique qui aboutira à l'horreur absolue.

D.

D.

Auteure: Robert HARRIS ,

Nombre de pages: 428

Paris, janvier 1895. Par un matin glacial, un officier de l'armée, Georges Picquart, assiste devant vingt-mille personnes hurlant " À mort le juif ! " à l'humiliation publique d'un capitaine accusé d'espionnage : Alfred Dreyfus. Picquart est promu : il devient le plus jeune colonel de l'armée française et prend la tête de la section de statistique – le service de renseignements qui a traqué Dreyfus. Dreyfus, lui, est condamné au bagne à perpétuité sur l'île du Diable, il n'a le droit de parler à personne, pas même à ses gardiens, et son affaire semble classée pour toujours. Mais, peu à peu, Picquart commence à relever des éléments troublants dans l'enquête, tout en lisant les lettres de Dreyfus à sa femme dans lesquelles celui-ci ne cesse de clamer son innocence. Et quand le colonel découvre un espion allemand opérant sur le sol français, ses supérieurs refusent de l'écouter. En dépit des avertissements officiels, Picquart persiste et va se retrouver lui aussi dans une situation délicate.

Un mythe politique : La «République juive»

Un mythe politique : La «République juive»

Auteure: Pierre Birnbaum ,

Nombre de pages: 420

L'antisémitisme en France est une tradition double. Il dénonce, comme dans les autres pays, l'argent, le nomadisme, les perversions sexuelles, le cosmopolitisme supposés des Juifs. Cet antisémitisme a trouvé son héraut en la personne d'Edouard Drumont, auteur de La France Juive (1886), qui eut jusque de nos jours d'innombrables émules. Mais la France est un pays d'Etat fort. La Révolution, par le même mouvement où elle fonda la toute puissance de l'Etat, émancipa les Juifs. La République ne voulait plus connaître que des citoyens, égaux devant la loi, dont la promotion serait l'oeuvre de leurs seuls mérites, mais qui devraient, en contrepartie, refouler hors de la spère publique, dans la stricte intimité de leurs convictions personnelles, leurs particularismes culturels, linguistiques, religieux. Nombre de Juifs, acceptant le cadre particulier du franco-judaïsme, bénéficièrent en retour de l'émancipation par l'Etat, par le haut fonctionnariat et le service public. L'antisémitisme traditionnel s'en prenait au Juif de Cour _ suspecté de fomenter en coulisse les plus noirs complots. Désormais, l'antisémitisme politique, appelant à rompre le pacte...

Les Grands cimetières sous la lune

Les Grands cimetières sous la lune

Auteure: Georges Bernanos ,

Nombre de pages: 340

Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Georges Bernanos. Publié en 1938 pour dénoncer la répression franquiste de la Guerre d'Espagne, ce pamphlet est aussi un livre charnière dans l'oeuvre de Bernanos. Alors que dans "La Grande peur des bien-pensants" l'écrivain alors farouchement nationaliste et antisémite défendait ses amis politiques (Edouard Drumont, Charles Maurras, Henri Massis,...), il instaure ici le procès "spirituel" de ce courant d'idées et dénonce la collusion entre catholiques et franquistes, s'en prenant non seulement au général Franco mais aussi à tous les "bien-pensants" de l'Église, de Paul Claudel à la Cour de Rome en passant par les prêtres républicains français et les prêtres phalangistes espagnols. Pour Bernanos, il y a derrière la Guerre d'Espagne une imposture religieuse majeure, une rupture entre l'Église de Dieu et les pauvres, une perte de l'idéal chrétien remplacé par la haine sociale et la tyrannie politique qui signe in fine la mort de la chrétienté. D'apostrophes polémiques passionnées en attaques d'une violence verbale inouïe, "Les Grands cimetières sous la lune", présenté par l'auteur comme "le...

L'Age d'or du pamphlet

L'Age d'or du pamphlet

Auteure: Cédric Passard ,

Nombre de pages: 360

Henri Rochefort et sa Lanterne, Les Grimaces d'Octave Mirbeau, La France juive d'Édouard Drumont, Zola et son " J'accuse ! ", tournant majeur de l'affaire Dreyfus... La fin du xixe siècle signe l'âge d'or du pamphlet, au moment même où la République et la démocratie représentative s'installent durablement en France. Triomphe de l'" âge des foules ", indice d'une homogénéisation croissante de la société, mais aussi reflet de ses failles et de ses tensions, cette effervescence pamphlétaire et la diffusion massive de caricatures politiques accompagnent l'entrée de la France dans la modernité. En une étude vivante et documentée, Cédric Passard ressuscite les enjeux politiques, sociaux, culturels de cette presse de combat. Évoluant entre journalisme et politique, les pamphlétaires investissent en force l'espace public et posent la question, ô combien d'actualité, de la liberté d'expression et du blasphème, de la censure et de ses limites, du statut des mots et de leur place dans la cité.

Les Rebelles

Les Rebelles

Auteure: Jean-Noël Jeanneney , Grégoire Kauffmann ,

Nombre de pages: 608

Hommes d'action, femmes en lutte, écrivains ou artistes, les rebelles ont, un jour, rompu avec les accommodements, les mensonges ou les préjugés de leur temps pour faire de leur vie un combat. S'ils se sont battus avec la plume, c'est qu'ils connaissaient le pouvoir des mots pour éveiller les consciences, résister à l'oppression et transformer le monde. Faire connaître ou redécouvrir ces grands textes est l'objet de cette anthologie. Plus de vingt spécialistes y abordent les formes et les acteurs les plus mémorables de la rébellion : les jansénistes, Voltaire, la contrerévolution, Victor Hugo, la révolution romantique, le Printemps des peuples, les abolitionnistes, Jean Jaurès, les anarchistes, Georges Clemenceau, Léon Blum, Charles de Gaulle, les résistants, Georges Bernanos, la révolution féministe, François Mauriac... En se rebellant, ces voix de la liberté ont affirmé leur refus des immobilismes et des conformismes. Leurs écrits n'ont rien perdu de leur force ni de leur justesse, et restent des manuels d'insoumission pour les temps actuels.

L'idéologie française

L'idéologie française

Auteure: Bernard-Henri Lévy ,

Nombre de pages: 348

Et si la France n’était pas seulement cette patrie des libertés, des lumières, des droits de l’homme que nous disent les légendes et la bonne conscience officielles ? Et s’il fallait en finir avec la trop commode habitude qui fait toujours chercher ailleurs – à Berlin, à Moscou, par exemple – les sources de la barbarie et des égarements contemporains ? Et s’il était temps, enfin, de regarder aussi chez nous, à nos portes, dans nos mémoires, pour tenter de rendre compte de cette infamie discrète ou parfois brusquement explosive qui, de loin en loin, nous rappelle à la réalité ? Telle est la question posée ici par Bernard-Henri Lévy. Et telle l’exigence qui commande à cette enquête, à ce voyage au bout de l’idéologie française. L’« idéologie française » ? Il entend par là une masse, un bloc, comme une hideuse banquise de textes qui cheminent et dérivent, depuis un siècle maintenant, à la surface de notre culture. Une purulente plaie de mots qui, souvent, ont eu le poids des choses et qui, marqués au sceau de nos plus dignes penseurs nationaux, n’ont jamais vraiment cessé de suinter dans nos terres et d’envenimer nos têtes. Un...

La dernière France

La dernière France

Auteure: Jacques Jouet ,

Nombre de pages: 672

À leur mort, vous héritez de vos parents.Dans la hotte, vous trouvez des petites choses banales : quelques pièces d’or, un appartement, des dettes négligeables... et puis ce à quoi vous ne vous attendiez vraiment pas : une bibliothèque cachée, très orientée, un "enfer". C’est une bibliothèque très complète (inachevée) de la pensée et de l’activisme éditorial et journalistique d’extrême droite en France depuis Édouard Drumont jusqu’à Vichy.Vous êtes Lémoni ou Clotilde sa sœur. Qu’est-ce que vous faites, quand vous êtes des personnages de roman ?

Dictionnaire de la bêtise

Dictionnaire de la bêtise

Auteure: Guy BECHTEL , Jean-Claude CARRIÈRE ,

Nombre de pages: 1376

Pourquoi cette nouvelle édition du Dictionnaire de la bêtise et du Livre des bizarres ? Parce que la bêtise ne s'arrête jamais et que des idiots se révèlent chaque jour, comme les génies – mais pas dans les mêmes proportions. Il faut en outre un certain temps pour les détecter, les regarder agir, les classer. Dans les précédentes éditions, il n'y avait ainsi aucun article concernant Sartre, Beauvoir, Aragon ou Claudel : rien sur les étrangetés ou absurdités réjouissantes qu'ils ont eux-mêmes proférées ni sur celles énoncées à leur propos. Le Dictionnaire de la bêtise complété est un véritable sottisier, mais son ambition est bien plus grande. On y trouvera des textes simplement amusants, mais aussi et surtout des affi rmations péremptoires, parfois odieuses, trahissant haine du modernisme, racisme, antisémitisme, xénophobie... Cette bêtise-là, dimension éternelle de l'esprit humain, a ce mérite de révéler, peut-être mieux que les textes dits " intelligents ", ce que sont les mentalités d'une époque. Corollaire du Dictionnaire de la bêtise, Le Livre des bizarres rappelle que nombre de grands esprits ont d'abord souvent passé pour des...

Le Talmud et la République

Le Talmud et la République

Auteure: Frank Eskenazi , Edouard Waintrop ,

Nombre de pages: 304

Cette grande inconnue, la communauté juive en France est-elle menacé d'implosion ? Quel rapport peut-il y avoir entre ses institutions représentatives, telles que le Consistoire, le Crif, le FSJU, hésitant entre l'orthodoxie et la liberté d'expression ? Les autorités communautaires ont-elles le droit de critiquer Israël ? Si la pratique religieuse concerne 15% d'observants en France, est-il raisonnable de dénoncer la montée du fanatisme ? Autant de questions posées par Frank Eskenazi et Edouard Waintrop à leur manière, pertinente et documentée.

Haut les fourches

Haut les fourches

Auteure: Henry Dorgères ,

Nombre de pages: 98

« Ces pages sont écrites pour prendre date, en un moment où la paysannerie française, unie pour la défense de ses intérêts matériels et moraux, songe aussi à utiliser sa force pour réformer un régime qui, avec ses vices actuels, n’est plus défendu que par ceux qui en vivent. Des esprits chagrins regretteront de ne point trouver, à la fin de ce livre, un projet de Constitution avec un article premier, un article deuxième et sans doute des dizaines d’autres aussi qui réglementeraient jusqu’aux plus petits détails de la vie administrative de la nation. Nos projets ne comportent qu’un seul paragraphe : aimant passionnément notre pays, nous voulons une France forte et prospère, une France débarrassée des partis et des politiciens qui l’ont affaiblie et ruinée, une France où les deux réalités de notre vie — le métier, la famille — seront souveraines. » Henry Dorgères

Une histoire politique des intellectuels

Une histoire politique des intellectuels

Auteure: Alain Minc ,

Nombre de pages: 416

« L’intellectuel moderne naît, à mes yeux, au XVIIIe siècle, lorsqu’il échappe à la mainmise royale et à l’omniprésence religieuse. C’est la société qui constitue désormais son bain amniotique et non plus la monarchie et l’Eglise. Il prend place pour un face-à-face avec le pouvoir : cet affrontement définit son identité autant que le travail de création. L’intellectuel pense le monde : les mots sont des actes, les idées des armes, les théories des canons. C’est une spécialité très française. C’est donc à la rencontre de ce personnage que je suis parti. En quête aussi d’une réponse à une question lancinante : pourquoi les intellectuels français se sont-ils mis, au fil des décennies, à penser de plus en plus faux ? Pourquoi parviennent-ils à mener souvent des combats empreints d’humanisme et simultanément à divaguer idéologiquement ? Pourquoi la nuance, la mesure, l’équilibre sont-ils devenus aux yeux de la plupart, y compris aujourd’hui, des mots obscènes ? De même qu’historien du dimanche j’ai osé une Histoire de France, intellectuel de pacotille, je prends le risque de plonger au cœur de la corporation la plus...

Nouvelles Histoires magiques

Nouvelles Histoires magiques

Auteure: Guy Breton , Louis Pauwels ,

Nombre de pages: 324

Louis Pauwels et Guy Breton continuent de scruter l'envers mystérieux de notre histoire. Dans ces Nouvelles Histoires magiques (tirées de leur célèbre émission de France-Inter), ils se penchent une fois de plus sur des phénomènes inexpliqués : visions du futur, contacts avec un au-delà qui n'est peu têtre qu'un univers parallèle , prodiges de l'esprit, etc. Par exemple : la prophétie de Nostradamus concernant Henri II, l'extraordinaire vision de Denis Saurat assistant, en 1939, à la conversation de deux officiers de Napoléon, Rosette Tamisier la stigmatisée, le peintre médium Augustin Lesage, le Hollandais voyant : Gérard Croiset, les manifestations post mortem de l'amant déçu de Mlle Clairon, l'apparition du fantôme d'Honoré de Boislève tué pendant la guerre du Mexique, les pas mystérieux dans la neige du Devonshire, la fin terrifiante de Raspoutine, mage noir, l'inquiétante Eusapia Palladino, etc. Une fois encore, Louis Pauwels et Guy Breton soulèvent un voile auquel les historiens officiels, par mépris, par peur ou par rationalisme étroit refusent de toucher, oubliant cette phrase de Montaigne : « C'est une sotte présomption d'aller dédaignant et...

Histoires magiques de l'histoire de France -

Histoires magiques de l'histoire de France -

Auteure: Guy Breton , Louis Pauwels ,

Nombre de pages: 310

Lire ce livre, c'est traverser l'histoire de France en chevauchant une comète ! Louis Pauwels (l'auteur du Matin des Magiciens et le fondateur de Planète) et Guy Breton (Histoires d'amour de l'Histoire de France, Les Nuits secrètes de Paris) sont des amis de toujours. Les voilà réunis aujourd'hui pour explorer la "face cachée" de notre histoire, découvrir les personnages extraordinaires, dévoiler des faits inexplicables, ressusciter des aventures fabuleuses, qui font pourtant partie intégrante de l'histoire des événements et des mentalités du Moyen Age à nos jours. Avec passion, des centaines de milliers d'auditeurs suivent quotidiennement sur France-Inter, dans l'émission "le Temps de Vivre ", les histoires magiques de l'Histoire de France racontées par Louis Pauwels et Guy Breton. Dans ce livre, l'un et l'autre poursuivent et approfondissent leur enquête à travers les siècles. Une enquête sans naïveté ni complaisance, mais qui "ravit" le lecteur, au sens plein du terme. Car vous allez vous rendre compte que l'Histoire vraie peut se lire aussi comme une féerie... De l'envoûtement de Pascal au fantôme de Valmy, du rêve de Descartes aux tables tournantes de ...

Petite encyclopédie synthétique des sciences occultes

Petite encyclopédie synthétique des sciences occultes

Auteure: Ernest Bosc de Vèze , Ligaran, ,

Nombre de pages: 304

Extrait : "Un grand nombre de lecteurs nous ont demandé, il y a bien longtemps déjà, d'écrire une sorte d'Encyclopédie pour les personnes qui s'occupent d'Occultisme et de Psychisme un peu en amateurs, c'est à dire en sceptiques, mais qui voudraient bien savoir et connaître ce qu'il y a de vrai au fond des choses occultes..."

Une haine oubliée

Une haine oubliée

Auteure: Jean Baubérot , Valentine Zuber ,

Nombre de pages: 336

Le changement de millénaire est marqué par des doctrines violentes et intolérantes. Au regard de cet inquiétant contexte, il a semblé important à Jean Baubérot et à Valentine Zuber de décrire et d'analyser une "haine oubliée" : l'antiprotestantisme sévissant en France au tournant du XIXe et du XXe siècle. A partir de cet épisode, qui prend ici valeur d'exemple, les auteurs établissent des analogies avec les doctrines haineuses d'hier et d'aujourd'hui. Les préjugés et les stéréotypes qu'elles charrient, tout comme le fonctionnement mental qu'elles supposent, s'avèrent interchangeables, même si ces haines sont différentes. Le rappel des faits historiques et des principaux thèmes antiprotestants - les protestants, race étrangère qui dénationalise la France, la trahit et pervertit son âme... - ouvre la voie à une analyse plus générale de la condition minoritaire et permet aux auteurs de comparer antiprotestantisme, antisémitisme et anticléricalisme. Sommes-nous condamnés à subir ces doctrines de haine ? Jean Baubérot et Valentine Zuber sont convaincus du contraire, car le "pacte laïque" de 1905 a représenté un dépassement de l'anticléricalisme....

Souvenirs littéraires

Souvenirs littéraires

Auteure: Léon Daudet ,

Nombre de pages: 574

De fantômes et vivants à Vingt-neuf mois d’exil, Léon Daudet a composé neuf volumes de mémoires – « prodigieux souvenirs », disait Proust, le comparant ni plus ni moins à Saint-Simon – dans lesquels Kléber Haedens, l’auteur d’Adios, a puisé pour composer ces Souvenirs littéraires. Débutant vers 1880, s’achevant au début des années 1930, ils couvrent cinquante ans de vie artistique et politique française. On passe ainsi des grandes heures du naturalisme et de la décadence « fin de siècle » à l’entre-deux-guerres, dans un pays saigné à blanc qui court sans le savoir vers un autre péril allemand, avec un détour sur les routes empruntées par la bande à Bonnot. Daudet a côtoyé très jeune le gotha : Barbey d’Aurevilly, Hugo, Maupassant, Clemenceau. Ces fréquentations ont formé son goût, allumé son œil, musclé sa plume. Zola lui apparaît « gras, content, dilaté, bonhomme, affichant les chiffres de ses tirages avec une magnifique impudeur ». Quant au « jeune homme pâle, aux yeux de biche, suant ou tripotant une moitié de sa moustache brune et tombante, entouré de lainages comme un bibelot chinois », c’est Marcel Proust, grippé ...

Le Moïse des Amériques

Le Moïse des Amériques

Auteure: Dominique Frischer ,

Nombre de pages: 300

Maurice de Hirsch, né en Bavière en 1831, est issu d'une des plus grandes et des plus atypiques dynasties juives de banquiers de Cour, qui, parvenue au faîte de la réussite, délaissa la finance pour l'agriculture. Après des études en Belgique, il se passionne pour la spéculation boursière et fait son apprentissage à Munich, dans la banque familiale qu'il quitte très jeune pour rejoindre l'établissement de son futur beau-père, Jonathan Bischoffsheim, fondateur de Paribas en Belgique, qui décèle en lui un génie de la finance. En 1855, il épouse sa fille Clara. Après avoir gagné ses premiers millions en s'associant avec un créateur de compagnies d'assurances, il se lance dans le financement des chemins de fer - réputé à risque. En 1869, il obtient une concession pour la construction et l'exploitation du réseau Constantinople-Vienne. La réalisation de ce projet, qui connaîtra de multiples péripéties politiques, est à l'origine de sa célébrité, de sa considérable fortune et de son intérêt pour le sort misérable des populations juives des Balkans. Installé à Paris où il s'est fait aménager un somptueux palais en face de l'Elysée, il s'impose...

Lévy oblige

Lévy oblige

Auteure: Thierry Lévy ,

Nombre de pages: 140

« Ma façon d’être ou de ne pas être juif ne m’a guère préoccupé, et si j’éprouve une vive irritation lorsque les représentants autoproclamés de la communauté juive prétendent s’exprimer en mon nom, cela ne me conduit pas à publier mes propres réflexions sur un sujet plus débattu qu’aucun autre. Mais les temps ont changé. Non pas que la question juive, toujours lancinante, ait gagné une actualité inconnue auparavant, mais le retour en force du conservatisme religieux, la fièvre identitaire associée au repli communautaire ainsi que la persistance de la guerre en Palestine me font craindre d’être embrigadé, au nom de mon nom, dans des causes qui ne sont pas les miennes et, par mon silence, d’attenter à ma liberté. Me voilà Juif. Pas par la religion, ni par les usages. Est-ce par la race ou bien seulement par la grâce de mon nom, transmis intact par mon père ? En tout cas je suis Juif aux yeux des autres, les Juifs et les non-Juifs mais, à mes yeux dont le regard ne m’importe pas moins, moi qui ne pratique aucune religion, ne respecte aucune tradition, ne fais partie d’aucun groupe, d’aucune coterie, d’aucun réseau, dans quel sens...

Ah, que la politique était jolie !

Ah, que la politique était jolie !

Auteure: Jean Ferniot ,

Nombre de pages: 320

« De Gaulle avait son style, à périodes raciniennes. Georges Pompidou caressait Balzac, Valéry Giscard d’Estaing rêvait de Maupassant, François Mitterrand châtiait son langage en songeant à Chateaubriand. Jacques Chirac fréquentait plutôt Henry Bordeaux. Nicolas Sarkozy côtoie, lui, Frédéric Dard. » (Extrait de « Eloquence ») « Que la France était gauloise, jadis ! Alex Alégrier, qui fut propriétaire du restaurant réputé Lucas Carton, m’a raconté que, dans les années trente, deux vedettes de la politique, Aristide Briand et Léon Bérard, faisaient après un déjeuner tête à tête quelques pas sur le trottoir. Passa une très belle femme. Briand : “Je la baiserais bien.” Bérard : “Dites : volontiers.” Même les pensées salaces, alors, exigeaient d’être exprimées dans une langue correcte. » (Extrait de « Sexe ») « Je n’aurais jamais imaginé, me confiait Raymond Barre, que la vie politique soit aussi répugnante. » (Extrait de « Haine ») De 1945 à la fin des années 1980, de « De Gaulle, Charles » à « Mitterrand, François », d’ « Antisémitisme » à « Justice », d’ « Argent » à « Eloquence », de « Bouffe »...

Rester juif ?

Rester juif ?

Auteure: Yael HIRSCH ,

Nombre de pages: 276

Peut-on décider de ne plus être juif ? Et au delà, peut-on changer d'identité ? Une nouvelle réflexion d'envergure sur la "Question juive" au XX e siècle. Peut-on décider de ne plus être juif ? Et au delà, peut-on changer d'identité ? Une nouvelle réflexion d'envergure sur la "Question juive" au XXe siècle. Avec Comment le peuple juif fut inventé ?, Shlomo Sand relançait en 2008 la réflexion sur la "Question juive". En interrogeant les choix identitaires d'une trentaine d'intellectuels européens majeurs qui ont voulu se convertir du judaïsme vers le christianisme au XXe siècle, ce livre est de même nature. Il propose de plus, en filigrane, une réflexion féconde sur des enjeux essentiels pour nos sociétés, notamment sur les questions d'identité, de tolérance ou sur la place des minorités. Car les parcours d'Henri Bergson, Simone Weil, Jean-Marie Lustiger, Max Jacob, Edith Stein ou Etty Hillesum et leurs conversions révèlent en réalité de quoi sont faites les sociétés européennes. Il apparait que quel que soit leur éloignement de la religion juive et la force de leur conviction chrétienne, tous ces penseurs ont continué à se sentir juifs. Alors...

Être parlementaire

Être parlementaire

Auteure: Jean El Gammal ,

Nombre de pages: 224

De la fin du XVIIIe siècle à nos jours, les parlementaires français peuvent être définis ou étudiés non seulement par leur rôle de législateurs, sous l’angle de leurs choix politiques ou en fonction de critères rhétoriques, mais d’après les rapports qu’ils entretiennent avec leurs électeurs et avec la société. Ils sont aussi acteurs ou spectateurs des grandes crises de l’histoire nationale. À leur sujet, de multiples discours ont été tenus pour justifier le parlementarisme, en proposer la réforme ou exprimer diverses formes d’antiparlementarisme. On dispose aussi de portraits – voire de caricatures –, de souvenirs, de biographies, d’essais, de travaux relevant de l’histoire, de la science et de la sociologie politiques. Ces approches et ces éclairages nourrissent la réflexion sur les permanences et les changements des identités parlementaires, par définition mobiles au fil du temps et en raison de la durée fort variable de la longévité électorale. En outre, les conditions de l’exercice de la délibération ont beaucoup changé durant les quelque deux siècles étudiés. On peut ainsi distinguer trois grandes phases, séparées par...

Un député, ça compte énormément !

Un député, ça compte énormément !

Auteure: Jean-François Copé ,

Nombre de pages: 272

Jean-François Copé avait promis d'arrêter la langue de bois, il tient promesse ! C'est la première fois qu'un député en exercice dénonce avec autant de vigueur les dérèglements du parlement. Celui qui n'a jamais caché son ambition avance des propositions audacieuses pour rendre nos institutions plus démocratiques et plus efficaces. Sans rien dissimuler des coulisses du pouvoir, Jean-François Copé raconte sa sortie du gouvernement par Nicolas Sarkozy et sa reconversion au parlement. Il nous fait partager la découverte de cet univers et les tensions politiques inhérentes : jeux de faux-semblants dans l'hémicycle, délires de l'obstruction, faiblesse des moyens d'investigation des assemblées, rivalités avec les cabinets ministériels...Le président du groupe majoritaire à l'Assemblée nationale évoque aussi le nouveau rapport de pouvoir entre le Président et les parlementaires. Retraçant la révolution institutionnelle en cours, il prend à contre-pied tous ceux qui présentent Nicolas Sarkozy comme un « monarque absolu ». Et si, contre toute attente, ce quinquennat marquait le passage à un régime présidentiel où les députés ont enfin leur mot à dire ?



X
FERMER