Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 30 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
L’opération généalogique

L’opération généalogique

Auteure: Olivier Rouchon ,

Nombre de pages: 278

La place de la généalogie chez les historiens depuis longtemps est celle d'un instrument de recherche, rénové par les travaux d'anthropologie et justifié par le progrès de l'histoire sociale des familles. En revanche, on a accordé une attention plus restreinte à la culture généalogique des anciennes sociétés européennes. Depuis vingt ans, on constate dans l'historiographie européenne un regain d'intérêt très sensible à la fois pour l'émergence de la généalogie comme discours savant, mais aussi pour les formes textuelles ou imagées qui sont les vecteurs de son efficacité – et c'est ce retour vers l'objet généalogique, examiné pour lui-même, que l'on cherche ici à étudier. La culture des clercs et les modèles chrétiens de la parenté ont fortement imprégné la pensée généalogique du Moyen Âge et des siècles qui suivent, en témoigne par exemple l'histoire d'une représentation comme celle de l'arbre. En se plaçant entre le XVe et le XVIIIe siècle, on peut cerner ce qu'a été la fabrique des ancêtres dans le registre de l'écrit, de l'image et de l'imprimé. Trois grandes séries d'initiatives sont à prendre en compte : celles des princes...

À l’ombre du Pouvoir

À l’ombre du Pouvoir

Auteure: Jean-Louis Kupper ,

Nombre de pages: 412

« L’histoire politique a mauvaise presse chez les historiens français. Condamnée il y a une quarantaine d’années par les meilleurs d’entre eux, un Marc Bloch, un Lucien Febvre, victime de sa solidarité de fait avec les formes les plus traditionnelles de l’historiographie du début du siècle, elle conserve aujourd’hui encore un parfum Langlois-Seignobos qui détourne d’elle les plus doués, les plus novateurs des jeunes historiens français. » Ainsi décrivait en 1974 l’historien Jacques Julliard le statut alors peu enviable de ce créneau de la recherche historique jadis florissant qu’est le politique. Il stigmatisait par ailleurs — et les cautionnait — les « attendus du jugement ». « L’histoire politique est psychologique, et ignore les conditionnements ; elle est élitiste, et ignore la société globale et les masses qui la composent ; elle est qualitative et ignore le sériel ; elle vise le particulier et ignore la comparaison ; elle est narrative et ignore l’analyse ; elle est idéaliste et ignore le matériel ; elle est idéologique et n’a pas conscience de l’être ; elle est partielle et ne le sait pas davantage ; elle s’attache au...

Compte-rendu des séances de la Commission royale d'histoire, ou, Recueil de ses bulletins

Compte-rendu des séances de la Commission royale d'histoire, ou, Recueil de ses bulletins

Auteure: Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique. Commission royale d'histoire ,

Bulletin de la Commission royale d'histoire

Bulletin de la Commission royale d'histoire

Auteure: Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique. Commission royale d'histoire ,

Messager des sciences et des arts de la Belgique, ou, Nouvelles archives historiques, littéraires et scientifiques

Messager des sciences et des arts de la Belgique, ou, Nouvelles archives historiques, littéraires et scientifiques

Bulletins de la Société historique et littéraire de Tournai

Bulletins de la Société historique et littéraire de Tournai

Auteure: Société historique et archéologique de Tournai ,

Biographie liégeoise, ou Précis historique et chronologique de toutes les personnes qui se sont rendues célèbres par leurs talens, leurs vertus ou leurs actions dans l'ancien diocèse et pays de Liège, les duchés de Limbourg et de Bouillon, le pays de Stavelot et la ville de Maastricht, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours

Biographie liégeoise, ou Précis historique et chronologique de toutes les personnes qui se sont rendues célèbres par leurs talens, leurs vertus ou leurs actions dans l'ancien diocèse et pays de Liège, les duchés de Limbourg et de Bouillon, le pays de Stavelot et la ville de Maastricht, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours

Auteure: comte Antoine Gabriel de Becdelievre ,

Messager des sciences et des arts, publ. par la Société royale des beaux-arts et des lettres, et par celle d'agriculture et de botanique de Gand. [Continued as] Messager des sciences historiques de Belgique 1839-96

Messager des sciences et des arts, publ. par la Société royale des beaux-arts et des lettres, et par celle d'agriculture et de botanique de Gand. [Continued as] Messager des sciences historiques de Belgique 1839-96

Auteure: Messager des sciences historiques ,

Rhétorique du pouvoir médiéval

Rhétorique du pouvoir médiéval

Auteure: Benoît Grévin ,

Nombre de pages: 1027

Au XIIIe siècle, les pouvoirs médiévaux s’assimilent un ensemble de techniques rhétoriques élaborées au Moyen Âge central sous le nom d’ars dictaminis La cour sicilienne de l’empereur Frédéric II est, sous l’impulsion de Pierre de la Vigne, un laboratoire privilégié dans le processus de perfectionnement de cette prose politique rythmée. Alors que s’effondre la dynastie souabe, les héritiers de sa chancellerie transmettent à la postérité les textes les plus représentatifs de cette rhétorique impériale en créant une collection de dictamina : les Lettres de Pierre de la Vigne, auquel ce style emphatique et voilé d’obscurités métaphoriques sera désormais associé. Ce livre étudie une étape décisive de la formation du langage politique européen à partir de l’histoire des Lettres, envisagée dans ses différents aspects, de la création mystérieuse de la collection jusqu’à sa transformation en objet historique, en passant par l’analyse du milieu, de l’idéologie et des techniques rhétoriques des créateurs de ses textes, de leur impact et de leur interprétation contradictoire dans la société du XIIIe siècle. Il montre les...

Les deux âges de la seigneurie banale

Les deux âges de la seigneurie banale

Auteure: Dominique Barthélemy ,

Nombre de pages: 622

Se détachant des nombreuses monographies consacrées à la France capétienne, l'ouvrage de Dominique Barthélémy nous propose une étude approfondie de la fameuse seigneurie de Coucy, qui avait suscité, jusqu'ici, plus de rêves que de véritable analyse scientifique : il lui redonne une histoire. Remettant en question la chronologie classique des deux âges féodaux, bien ancrée depuis Marc Bloch, il apporte une contribution de premier ordre à notre connaissance des mutations subies au xiiie siècle par le système des relations sociales, des institutions et des formes d'expression juridiques ou culturelles. La seigneurie de Coucy, à ce moment, ne présente pas le type idéal correspondant à un apogée de la « féodalité » : affrontée aux contradictions d'une société locale et aux pressions extérieures des principes et du roi, elle est en perpétuelle élaboration. Dominique Barthélémy porte son attention, aussi bien sur la noblesse et la chevalerie que sur les serfs et les bourgeois, dont l'affranchissement apparent lui paraît incomplet et ambigu.

Cartulaire des comtes de Hainaut de l'avènement de Guillaume II à la mort de Jacqueline de Bavière

Cartulaire des comtes de Hainaut de l'avènement de Guillaume II à la mort de Jacqueline de Bavière

Auteure: Léopold Devillers ,

La fonction épiscopale à Liège au XIIIe et XIVe siècles

La fonction épiscopale à Liège au XIIIe et XIVe siècles

Auteure: Alain Marchandisse ,

Nombre de pages: 595

Quelle que soit la fonction que l’on est amené à remplir dans la société, il est, dans toute carrière et dans la vie, un moment véritablement crucial : celui de la nomination, de la désignation à titre définitif. Bien souvent, le bref entretien ou l’insignifiante feuille de papier notifiant que l’on fait désormais partie d’une collectivité au sein de laquelle on travaillera sa vie durant fera passer l’individu, à tout le moins de l’incertitude à la sécurité, au mieux, s’il bénéficie d’une promotion, d’une position moindre à un surcroît de responsabilités.L’évêque du moyen âge n’échappe pas à cette évidence intemporelle : le moment ou plutôt, dans le cas présent, la période au cours de laquelle un clerc parvient à accéder à la charge épiscopale revêt sans nul doute une importance capitale à ses yeux. Elle est d’ailleurs valorisée dans cette société médiévale qui assouvit son besoin de concret notamment dans l’élaboration de cérémoniaux souvent très complexes. Au vrai, bien loin d’être anodine, la désignation d’un évêque consiste en une succession de phases, de cérémonies, de gestes sacralisés au terme...



X
FERMER