Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 31 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
L'Homme-trace

L'Homme-trace

Auteure: Béatrice Galinon-Melenec ,

Nombre de pages: 286

L'Homme n'a pas fondamentalement changé depuis l'origine de l'humanité. Son corps continue de porter non seulement les traces collectives et immémoriales de l'Évolution, de la spéciation et de l'Histoire, mais aussi celles d'une histoire plus personnelle, la sienne et celles de ses ancêtres. Comme par le passé, sa vie d'aujourd'hui produit des traces en lui, sur lui, autour de lui, dans son milieu le plus proche comme dans son environnement le plus large. Cet ouvrage constitue le troisième tome d'une série « L'Homme trace », débutée en 2011 et qui, en s'appuyant sur l'interdisciplinarité, vise à éclairer les relations de l'Homme contemporain aux traces de son activité. Le titre du tome III a pour objet de montrer qu'il existe une relation indivisible entre l'Homme et la trace. En plaçant un tiret entre « Homme » et « trace », il reprend le titre d'un paradigme du même nom - L'Homme-trace - qui explicite la fonction cachée des signes-traces en matière de communication et plus généralement le rôle des traces - visibles et invisibles - dans l'évolution de l'Homme, des techniques et des sociétés. À l'heure où les traces numériques et l'impossibilité...

L’Homme trace

L’Homme trace

Auteure: Béatrice Galinon-Melenec ,

Nombre de pages: 412

Avec le xxie siècle, semble émerger un genre nouveau, celui de l’Homme trace. Jamais dans l’histoire de l’humanité, les outils technologiques n’ont été aussi nombreux et aussi efficaces non seulement pour communiquer, mais aussi enregistrer les moindres faits et gestes du quotidien. Il s’ensuit une forme de traçabilité humaine qui suscite les inquiétudes les plus déraisonnables et des questionnements éthiques, légitimes et inédits, qui touchent aux notions mêmes d’intimité et de liberté. Observant et analysant certaines des traces les plus exemplaires de l’homme contemporain, les spécialistes réunis ici placent ces interrogations primordiales en perspective. Dépassant l’illusoire évidence de la « trace », ces chercheurs, issus de champs disciplinaires variés (sciences de la communication, sociologie, informatique, psychologie, linguistique, mais aussi géographie et anthropologie), traitent le sujet sous des angles divers, déconstruisent la notion de trace et en dégagent un nouveau paradigme. Émerge ainsi l’absolue nécessité de mettre en rapport le contexte de production de la trace, celui de sa réception et de son interprétation. Une ...

Homme/animal

Homme/animal

Auteure: Béatrice Galinon-Mélénec ,

Le statut que l'homme donne à l'animal varie dans l'espace et dans le temps. Les règles économiques, juridiques et sociales qui structurent les modalités de son élevage et de son dressage à des fins utilitaires ou de jeux sont symboliques de l'évolution de ce statut. Mais, au-delà des apparences et des finalités objectives, qu'est-ce qui se joue pour ces êtres, humains et animaux, dont la vie est aussi façonnée par les émotions ? La communication non-verbale et émotionnelle qui les lie n'est-elle pas susceptible de soutenir le développement intellectuel, affectif et relationnel de l'enfant ? L'homme qui place, pour des raisons de productivité, l'animal avec lequel il travaille dans des conditions de vie stressantes ne s'ampute-t-il pas lui-même d'une source d'équilibre ? La communication corporelle Homme/Animal ne conduit-elle pas l'homme à développer sa capacité à l'empathie, et donc, sa capacité à communiquer au sein même de l'espèce humaine ? Toutes ces questions renvoient à la représentation que se font les hommes des origines de l'humanité et à ce qui différencie fondamentalement l'homme des animaux. Dans quelle mesure peut-on dire, par exemple, ...

Le corps communicant

Le corps communicant

Auteure: Béatrice Galinon-Melenec ,

Nombre de pages: 242

Pour saisir toute la complexité du sens des pratiques corporelles, des chercheurs en sciences humaines et sociales se sont réunis, afin de mettre en corrélation les logiques sociales de construction et d'appropriation des messages corporels. Dans cette perspective, il convient de considérer les pratiques du corps comme des lieux privilégiés de l'expression d'un rapport individu/société toujours situé culturellement dans une époque donnée.

Le corps communicant

Le corps communicant

Auteure: Béatrice Galinon-Mélénec , Fabienne Martin-Juchat ,

Nombre de pages: 240

Le corps communicant a été un champ de recherche trop peu développé au XXe siècle car nécessitant une approche interdisciplinaire. Cette approche caractérise les sciences de l'information et de la communication depuis leur institutionnalisation, ce qui leur donne une position privilégiée quant à l'analyse des pratiques du corps. Pour saisir toute la complexité du sens des pratiques corporelles, des chercheurs en sciences humaines et sociales se sont réunis, afin de mettre en corrélation les logiques sociales de construction et d'appropriation des messages corporels, le tout situé dans des contextes à enjeux à la fois différenciés et fortement reliés. Dans cette perspective, il convient de considérer les pratiques du corps comme des lieux privilégiés de l'expression d'un rapport individu / société toujours situé culturellement dans une époque donnée.

L'Homme-trace

L'Homme-trace

Auteure: Béatrice Galinon-Melenec ,

Nombre de pages: 416

Engagé dans un mouvement vertigineux, notre xxie siècle brouille les repères. En intégrant du non-vivant au vivant et du vivant au non-vivant, les nouvelles techniques bouleversent les frontières de l’anthropologie. Les conceptions que l’« humain pensant » a de lui-même, de son schéma corporel comme de son identité, en sont renversées. Ce quatrième tome de la série L’Homme-trace prend donc le « corps », le corps-trace plus précisément, comme objet d’études. Il s’agit pour les chercheurs réunis ici d’examiner les processus traçuels à l’œuvre en reprenant et questionnant la thèse, développée par Béatrice Galinon- Mélénec, d’une interaction étroite et rétroactive entre le corps et un système écologique multifactoriel marquée par l’histoire de l’Évolution. Le corps ainsi considéré s’inscrit dans une dynamique systémique liant un corps-interprété et un corps-interprétant au sein d’un complexe où des corps en co-présence sont animés par des interactions permanentes : à l’intérieur du corps, du dedans au dehors et du dehors au dedans. Avec cette nouvelle approche, toute la relation soignant-soigné, par exemple, prend ...

Traces numériques

Traces numériques

Auteure: Béatrice Galinon-Melenec ,

Nombre de pages: 290

Relié à des inconnus par des technologies numériques simplifiant l’accès à l’information et à la communication, l’humain du xxie siècle, même le moins tenté par les nouvelles technologies, laisse partout des traces de ses actions. Relevant de la sphère publique ou privée, les traces numériques de ce Nouveau Monde sont manipulables et susceptibles de ressurgir dans des contextes imprévisibles. Chaque jour, ce fonctionnement inquiète d’autant plus que le numérique gagne progressivement toutes les pratiques contemporaines. Issus de champs disciplinaires variés (sciences de la communication, informatique, linguistique, sociologie, etc.), les universitaires de renom, réunis ici, non seulement lèvent le voile sur la façon dont se fabriquent et s’utilisent les traces numériques, mais aussi analysent les réponses aux risques encourus, qu’elles relèvent d’une protection passive (« le droit à l’oubli ») ou active (la performance dans la gestion des traces numériques). Cet ouvrage, second d’une série « L’Homme trace », constitue un des volets du paradigme de l’Homme-trace. La production, l’usage et l’interprétation des traces...

Quand les traces communiquent

Quand les traces communiquent

Auteure: Sous la direction de Linda Idjéraoui-Ravez et Nicolas Pélissier ,

Nombre de pages: 254

Cet ouvrage propose une étude de la trace du point de vue des sciences de l'information et de la communication. Il s'agit d'analyser ce terme dans l'élaboration de la culture, du patrimoine, et des dispositifs médiatiques. Dans un souci constant de prise en compte du contexte de production et d'interprétation de la trace, quatre perspectives majeures ont été privilégiées : les fondements épistémologiques, les enjeux politiques, la dimension mémorielle, et celle de la médiatisation.

Dans la détresse

Dans la détresse

Auteure: Michel Naepels ,

Nombre de pages: 152

Les sciences sociales peuvent-elles décrire la vulnérabilité, l’incertitude, la solitude ? Pour répondre à cette question, Michel Naepels, assumant sa position d’auteur, adopte dans ce livre une approche pragmatique et s’interroge sur le rôle du chercheur et le statut du témoignage qu’il suscite, à partir d’enquêtes menées dans des zones de conflits et de troubles, et de lectures à la fois anthropologiques, philosophiques et littéraires. Au lecteur qui se demande quelle est la place de celui ou celle qui enquête dans des situations de détresse, cet essai propose une anthropologie politique renouvelée de la violence, de la prédation, du capitalisme. Il endosse un point de vue, celui de la vulnérabilité et de l’exposition à la violence, en prêtant attention aux subjectivités, aux émotions et aux pensées des personnes qui y sont confrontées. Il s’agit d’articuler l’exploitation de l’homme et de la nature avec la construction de soi, de penser dans le sensible, avec la douleur, malgré tout.

Le numérique comme écriture

Le numérique comme écriture

Auteure: Emmanuel Souchier , Etienne Candel , Valérie Jeanne-Perrier , Gustavo Gomez-Mejia ,

Nombre de pages: 312

Ce manuel développe une théorie appliquée aux dispositifs, aux pratiques et aux langages des « médias informatisés ». Véritable manuel à destination de ceux qui ont besoin d'analyser les écrits sur tout type d’écran (ordinateurs, téléphones portables, tablettes, etc.). L’objet de ce livre est donc là : fournir à ses lecteurs une gamme de notions et de pratiques pour analyser, avec rigueur, pertinence et justesse, les textes numériques tels qu’ils se donnent à nous. Les auteurs proposent une approche simple, claire et pertinente, destinée aussi bien aux étudiants, aux rédacteurs web et tout professionnel de la communication numérique.

Les écrivains afro-antillais à Paris (1920-1960)

Les écrivains afro-antillais à Paris (1920-1960)

Auteure: Buata Bundu Malela ,

Nombre de pages: 465

Ce livre est consacré aux écrivains originaires des colonies françaises d'Afrique et des Antilles qui ont vécu à Paris entre 1920 et 1960. Il s'agira notamment de chercher à comprendre comment les plus représentatifs d'entre eux - R. Maran. L.-S. Senghor, A. Césaire. E. Glissant, Mongo Beti - se sont construit une identité d'écrivain selon la logique propre au champ littéraire parisien. Du fait de leurs origines et de l'époque considérée, cela revient à étudier leur rapport à l'Afrique, tant d'un point de vue sociopolitique que littéraire. Les premières études qui leur ont été consacrées ont consisté en de vastes synthèses qui apportaient un éclairage historique, linguistique, psychologique et biographique sur une littérature qualifiée d'africaine. Les recherches récentes, au contraire, tendent de plus en plus à aborder les études littéraires dites " francophones " dans une perspective relationnelle et à rechercher le lien qui peut exister entre les œuvres qui occupent l'espace littéraire francophone. Ces nouvelles approches sont à compléter par une étude de la place qu'occupent les auteurs afro-antillais au sein de l'institution littéraire...

Espaces de vie

Espaces de vie

Auteure: Gabriel Moser , Karine Weiss ,

Nombre de pages: 400

L'habitat, l'entreprise, le quartier, la ville ou le village sont autant d'environnements porteurs de significations. Ce ne sont ni des espaces neutres et exempts de valeurs, ni de simples décors au sein desquels l'individu évolue.Notre vision du monde et de l'homme s'exprime en effet dans la manière dont nous façonnons nos espaces de vie, et ces espaces de vie nous signifient en retour qui nous sommes, ce que nous devons faire et ne pas faire. Au-delà de ses effets directs sur l'individu (bruit, densité, etc.), l'environnement est vecteur de sens et d'identité. D'où l'intérêt de prendre en considération les manières de voir, sentir et ressentir, penser et imaginer, explorer et pratiquer son environnement : la psychologie environnementale fournit ici des instruments d'analyse, donne des clés pour comprendre les perceptions, les attitudes et les comportements des individus dans leur contexte de vie, et, partant de là, peut proposer des modalités d'intervention pour améliorer notre qualité de vie au quotidien. Exemplaire d'une telle démarche, cet ouvrage répond aux besoins des étudiants en psychologie environnementale, géographie humaine, écologie,...

Pour une anthropologie de l'incertitude

Pour une anthropologie de l'incertitude

Auteure: Laurent Dousset ,

Nombre de pages: 384

Comment l'homme fait-il face aux situations d'incertitude ? Et que nous révèlent-elles sur l'organisation des sociétés ? L'incertitude envahit tous les espaces de la vie. Comment l'homme fait-il face aux situations d'incertitude ? Et que nous révèlent-elles sur l'organisation des sociétés ? L'incertitude envahit tous les espaces de la vie. Néanmoins, si elle naît d'un état individuel et d'un ressenti personnel, c'est d'abord à la lumière du lien social qu'il convient d'interroger cette rupture du quotidien, cet imprévu subi, cette angoisse de ce qui survient et brouille l'horizon des attentes. Car c'est l'organisation des sociétés, leurs institutions, leurs codes, leurs normes, leurs valeurs, leurs symboles, qui procurent aux humains l'assurance de vivre en état de normalité. C'est à la sphère sociale que l'on se réfère pour conjurer l'imprévisible. L'incertitude et les moyens de la résoudre sont socialisés, et donc partagés. Elle est ainsi une aubaine pour l'anthropologue. Parce qu'elle permet de faire émerger et de saisir ce qui, dans des situations habituelles, paraît évident et demeure donc non explicité, la situation d'incertitude oriente vers...

Le Façonnement des ancêtres

Le Façonnement des ancêtres

Auteure: Sophie Chave-Dartoen ,

Nombre de pages: 338

L'enjeu essentiel, pour les sociétés humaines, est d'assurer leur reconduction, en dépit de l'aléa des destins individuels et des événements historiques. Des continuités sont ainsi opérées dans le temps (connexions entre passé, présent et à venir) pour la transmission des valeurs à partir desquelles chaque communauté établit son ordre et les règles qui y président. Des continuités sont aussi réalisées dans l'espace, qui est plié aux perceptions et aux logiques sociales, à leurs principes, à leurs effets. L'ancestralité apparaît alors comme un moyen quasi universel mobilisé pour organiser tout ou partie de ces continuités. Les ethnographies relatives aux différentes sociétés humaines montrent que les défunts sont conçus très différemment selon les cultures, que tous ne sont pas traités également ni ne revêtent la même importance. La question à laquelle les auteurs de cet ouvrage cherchent une réponse est donc moins « qu'est-ce qu'un ancêtre ? » que « quand, et comment, la relation aux ancêtres est-elle importante, signifiante et, donc, opératoire ? »

La fabrique de la trace

La fabrique de la trace

Auteure: Yves Jeanneret ,

Nombre de pages: 296

La collecte et le traitement des traces de ce que nous sommes et de ce que nous faisons suscitent le désir, le pouvoir et l’inquiétude. Mais savons-nous réellement ce qu’est une trace ? L’évidence des traces masque la complexité des processus qui permettent de les produire, de les interpréter et de les utiliser. Cet ouvrage propose une démarche raisonnée pour analyser la trace comme objet et comme signe, comprendre comment les médias participent à sa création et à son déploiement, et mettre en évidence les enjeux que soulève la vie des traces dans la vie sociale. Il offre une mise en perspective historique, un retour aux théories fondatrices et l’étude d’un grand nombre de dispositifs différents. La fabrique de la trace est un outil de pensée et de travail destiné aux chercheurs, aux acteurs sociaux et aux professionnels confrontés à l’existence, au traitement et à l’interprétation des traces de la société et de la culture.

L’épistémologie historique

L’épistémologie historique

Auteure: Jean-François Braunstein ,

Nombre de pages: 270

Qu’est-ce que l’« épistémologie historique » ? À cette question ce volume répond en esquissant le portrait d’un Janus bifrons, dont l’une des faces est tournée vers le « style français » traditionnel en histoire des sciences et l’autre vers les avancées épistémologiques anglo-saxonnes les plus contemporaines. Quels sont les échanges, les continuités et décalages, les convergences et divergences entre des philosophes ou historiens des sciences aussi divers que Gaston Bachelard, Georges Canguilhem, Michel Foucault, Ian Hacking, Hans-Jörg Rheinberger, Peter Galison ou Lorraine Daston ? De même que l’on peut distinguer différentes époques et versions de l’épistémologie historique et de l’historical epistemology, de même les « méthodes » mobilisées dans des contextes scientifiques particuliers sont très diverses. Ce volume vise à réfléchir plus avant, à partir de l’étude de cas précis, sur les modalités selon lesquelles des objets et des concepts émergent historiquement à l’intérieur des diverses sciences. Les objets mathématiques ont-ils une histoire ? Comment des sujets humains sont-ils devenus les objets d’une science de...

La méchanceté en actes à l'ère numérique

La méchanceté en actes à l'ère numérique

Auteure: Francois Jost ,

Nombre de pages: 193

Radio, télévision, presse, Internet, la méchanceté semble étendre chaque jour un peu plus son territoire. Pour vérifier cette impression, François Jost ausculte l'histoire des médias et pose les jalons de ce phénomène. Radio, télévision, presse, Internet, la méchanceté semble étendre chaque jour un peu plus son territoire. Pour vérifier cette impression, François Jost ausculte l'histoire des médias et pose les jalons de ce phénomène. Dans les années 1960, le journal Hara-Kiri se voulait simplement " bête et méchant ", puis les reality-shows télévisuels des années 1990 ont démocratisé la médisance-spectacle. Les années 2010 avec les réseaux sociaux, qui rétroagissent sur tous les médias, amplifient le mouvement. En effet, si la méchanceté est atemporelle, elle a trouvé aujourd'hui des conditions favorables à son épanouissement : l'évolution des médias qui, chaque jour un peu plus, font de la vie un spectacle, un public qui trouve son bonheur dans le ridicule des autres, la possibilité pour chacun, à l'ère numérique, de se faire juge de tout sur fond de discours populistes. Ce livre, plus qu'une simple histoire de l'extension du domaine de ...

Violences de guerre, violences de masse

Violences de guerre, violences de masse

Auteure: Jean GUILAINE , Jacques SÉMELIN ,

Nombre de pages: 320

De la Préhistoire et l'Antiquité à la Bosnie et au Rwanda, en passant par la guerre de Trente Ans, la guerre des Boers ou Little Big Horn et, bien entendu, les deux guerres mondiales, ce passionnant volume montre l'apport considérable de l'archéologie contemporaine. Son approche anthropologique, libérée des contraintes de l'histoire militaire et stratégique, rennouvelle en profondeur notre vision les violences du XX e siècle. L'archéologie, par la documentation considérable qu'elle apporte sur l'expérience de la guerre et la réalité de la violence, renouvelle notre compréhension des conflits, depuis la Préhistoire jusqu'à aujourd'hui. Son approche anthropologique a en effet libéré la recherche des contraintes de l'histoire militaire et stratégique, les violences du XXe siècle conduisant la discipline vers de nouveaux enjeux liés à l'expertise médico-légale, à la récupération de la mémoire historique et au droit. Guerres et combats ne sont plus uniquement relatés par les archives des vainqueurs, mais étudiés par l'archéologue en prenant en compte l'ensemble des documents mis au jour : champs de bataille, dépôts d'armes, restes humains, garnisons,...

Critiques du numérique

Critiques du numérique

Auteure: Roland Canu , Johann Chaulet , Caroline Datchary , Julien Figeac ,

Nombre de pages: 230

Quels liens établir entre la déconnexion numérique, les fusillades scolaires et les réactions immédiates qu'elles provoquent, la contestation politique à Cuba ou encore les médiatisations autour de mouvements militants et citoyens tels que Les Indignés ou Nuit Debout ? Au coeur de chacun de ces cas se loge une association originale entre critiques et numériques. Cette association prend la forme tantôt de critiques qui sont adressées au numérique, tantôt de critiques qui sont adressées depuis et par le numérique. Les différents chapitres de cet ouvrage collectif et interdisciplinaire engagent l'analyse de cette multiplicité d'associations sur des terrains et auprès d'acteurs variés.

C. S. Peirce et le pragmatisme

C. S. Peirce et le pragmatisme

Auteure: Claudine Tiercelin ,

Nombre de pages: 124

Pionnier en maints domaines de la logique et de la philosophie – de la connaissance, du langage, des mathématiques, et de la psychologie –, Peirce (1839-1914) est surtout connu pour ses travaux en sémiotique. C’est aussi le fondateur du pragmatisme, l’un des courants philosophiques majeurs de la fin du xixe siècle et du début du xxe. Mais ce pragmatisme est encore méconnu, et trop souvent associé aux deux autres théoriciens classiques du mouvement, William James et John Dewey. Pourtant, à son époque déjà, Peirce l’avait rebaptisé « pragmaticisme », pour se démarquer de la lecture trop matérialiste, utilitariste et moralisatrice de ses sectateurs. Pour lui, le pragmatisme s’entendait surtout non comme une doctrine, mais comme une méthode de clarification conceptuelle, reposant sur une interprétation sémantique et sémiotique de la logique, qui devait, une fois éliminés les faux problèmes de la métaphysique, ouvrir à une nouvelle conception de l’enquête scientifique, de la signification et de la connaissance, au service d’une métaphysique scientifique et réaliste, fortement inspirée de Duns Scot. Le but de cet ouvrage est de dégager trois ...

L'industrialisation des émotions

L'industrialisation des émotions

Auteure: Adrian Staii , Fabienne Martin-Juchat ,

Nombre de pages: 244

L'objectif de cet ouvrage est de questionner le postulat d'une nouvelle morphologie sociale incarnée par les "sociétés de l'attention" en réhabilitant l'inscription des techniques numériques dans les structures de la modernité. Quelles relations entretenons-nous au fond avec les outils numériques ? Comment et en quoi nous sollicitent-ils somatiquement par le prisme de techniques dites de "captation" de l'attention ? Quels sont les leviers de nos dépendances affectives aux communications numériques ? Quelles méthodes pour les étudier et réfléchir sur l'intégration de nouvelles normes ?

La coopération à l'ère du numérique

La coopération à l'ère du numérique

Auteure: Anne-Marie Laulan ,

Nombre de pages: 216

L'époque sociale et politique appelle au changement : les termes en vogue sont "révolution" plutôt que réforme, "insoumission" préféré à aménagements. Qu'en est-il de la 4e révolution annoncée, celle de la numérisation scientifique, administrative, englobant tous les champs de l'action politique au sens originel du terme ? Ce livre procède d'une interrogation précise sur des domaines particuliers : le monde de l'entreprise, le monde des relations interpersonnelles, pour s'achever sur des transformations observées.

Biais, hiatus et absences en archéologie

Biais, hiatus et absences en archéologie

Auteure: Elisa Caron-Laviolette ,

L’archéologie est communément distinguée des autres sciences humaines, en particulier des sciences du passé, par son objet d’étude qui est, par essence, l’homme à travers les vestiges matériels, de l’objet jusqu’au site archéologique et son environnement. Mais alors que ces restes tangibles des sociétés passées sont descriptibles, caractérisables, classables dans des typologies, comment aborder et interpréter les vides et les silences documentaires qui n’ont pas laissé de traces manifestes ? La problématique de l’absence est commune à toutes les approches archéologiques et à toutes les aires chronoculturelles. Dans les articles de ce volume, issus de communications présentées lors de la 12e Journée Doctorale d’archéologie de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (ED 112), les doctorants tentent, à travers des indices indirects, de définir, de mesurer, d’expliquer ces vides et ces silences, voire de les combler. Face à la nature incomplète ou biaisée des sources archéologiques, des solutions méthodologiques sont proposées et appliquées à des problématiques et à des contextes variés, à la faveur d’approches croisées,...

Dictionnaire des biens communs

Dictionnaire des biens communs

Auteure: Fabienne Orsi , Judith Rochfeld , Marie Cornu-Volatron ,

Que sont les « communs », les « biens communs », les « patrimoines communs », les « choses communes » ? Ces notions sont fortement mobilisées aujourd’hui dans nombre de disciplines des sciences sociales et actions de citoyens. Leur poussée traduit une évolution des pratiques sociales : sous la pression de la crise écologique et de la transformation numérique notamment, les biens seraient davantage mis en partage. Logiciel libre, encyclopédie et habitat participatif, vélos ou voitures en usage successif, entreprise qui serait le « bien commun » de toutes les parties prenantes : les notions des communs intéressent les domaines de la culture, de la protection de l’environnement, de l’urbanisme, de la santé, de l’innovation, du travail, etc. La mobilisation est intense car elles autorisent à penser le changement social sur la base d’un réinvestissement du collectif, des communautés, de l’usage et du partage. Elles permettent de proposer des réinterprétations des valeurs fondatrices des sociétés contemporaines tels le rôle de l’État, de la propriété et des formes d’expression de la démocratie. Elles appellent à la fois une réflexion...

Rappeler Roland

Rappeler Roland

Auteure: Frédéric Boyer ,

Nombre de pages: 397

Le thème de la bataille et de ses représentations dans notre culture est au cœur de la proposition de Frédéric Boyer.Il s’est intéressé à l’écriture de cette épopée, la Chanson de Roland, la première en langue française, le premier grand texte français qui s’éprend de la défaite pour chanter la gloire d’un empire fantasmé (celui de Charlemagne), 350 ans après les faits, et au moment où l’Europe médiévale se lance dans les croisades. Frédéric Boyer va jusqu’à interroger la lente déformation de la légende médiévale dans l’Europe de la Renaissance. Le fantôme de Roland est partout présent. Il semble gêner jusqu’au merveilleux Don Quichotte qui en fait un de ses modèles certes, mais avec difficulté devant la folie, la fureur qu’on lui prête alors.Quelles blessures, quel trauma cherche-t-on à exorciser avec une telle création ?Raconter la bataille (ou la représenter), au-delà de ses fonctions politiques, religieuses, idéologiques, a d’autres effets et sans doute d’autres origines.Rappeler Roland est un triptyque composé d’un texte original, « Rappeler Roland », monologue écrit pour la scène dont la création se fera en ...

La lutte contre la corruption

La lutte contre la corruption

Auteure: Frédérique Farouz-Chopin ,

Nombre de pages: 380

L’objectif de cette recherche sur la lutte contre la corruption est de démontrer que le délit de corruption présente un caractère mutant qui lui permet de changer radicalement de forme au gré des domaines auxquels il s’attaque. Ainsi, il ne revêt pas la même forme quand il se développe dans les domaines des marchés publics, des délégations de service public, de l’urbanisme commercial, de l’immobilier, du commerce international, du sport, de la publicité ou du financement de la vie politique. Ce constat du caractère mutant du délit permet de mieux comprendre les difficultés qu’a pu rencontrer le législateur dans la lutte contre la corruption et l’échec des réponses étatiques qui ont été données jusque-là. Dès lors, une adaptation de la lutte contre la corruption au caractère mutant du délit s’avère nécessaire, elle implique une double adaptation d’une part, une adaptation spatio-temporelle, et d’autre part une adaptation relative aux interventions. Les adaptations spatio-temporelles imposent de tenir compte non seulement des insuffisances et de l’inadaptation dans le temps des mesures prises jusque là mais également de la politique...

Le Droit saisi par la Morale

Le Droit saisi par la Morale

Auteure: Jacques Krynen ,

Nombre de pages: 352

Classique, rigoureusement tracée au XIXe siècle, la distinction-séparation du droit et de la morale a chez nous subi son premier grand assaut avec la parution en 1926 de La règle morale dans les obligations civiles. Sans emporter l'adhésion unanime de la doctrine civiliste, la thèse de Ripert ne s'en trouve pas moins aujourd'hui amplement confirmée par de grands théoriciens professant, quel que soit le domaine, qu'il ne saurait y avoir ni rationalité ni légitimation juridiques sans égard à une éthique du bien et des valeurs. Pareille philosophie s'est développée tandis que se faisait jour un processus de moralisation de plus en plus visible du droit, un indéniable « retour offensif de la morale » (Jean Carbonnier), affectant tous les secteurs et les formes de production de la norme juridique. Ce sont aujourd'hui de pures exigences morales que le droit absorbe ou promeut, nolens volens. C'est à quelques-uns des traits parmi les plus saillants ou révélateurs de ce phénomène jugé parfois irréversible que le présent ouvrage est consacré. De l'inévitable disparité de sa quinzaine de contributions, chaque lecteur fera son profit. Entre autre enseignement, il ...

Stratégies de la comparaison internationale

Stratégies de la comparaison internationale

Auteure: Michel Lallement ,

Nombre de pages: 378

Lorsque, à la fin du xixe siècle, la sociologie est portée sur les fonts baptismaux, la comparaison internationale est présentée par des auteurs comme E. Durkheim ou M. Weber comme l’un des détours méthodologiques les plus fructueux pour l’analyse des institutions et des pratiques sociales. Qu’en est-il aujourd’hui ? Comment, à l’heure d’une globalisation multiforme, les différentes sciences de la société - l’économie, l’histoire, les sciences de l’éducation, les sciences politiques, la sociologie... - s’emparent-elles de cette stratégie de recherche ? Produit de la collaboration étroite de plus d’une vingtaine de chercheurs de spécialités et de nationalités différentes, cet ouvrage répond à deux questions majeures. Quelles sont les principales avancées conceptuelles et empiriques de ces dernières décennies dans le champ des comparaisons internationales ? Comment, dans le quotidien de leurs activités, les chercheurs fabriquent-ils des comparaisons ? En mêlant en permanence réflexions épistémologiques, considérations méthodologiques concrètes et présentations de travaux empiriques (sur l’école, le temps, le travail...), cet...

Charlotte Guillard

Charlotte Guillard

Auteure: Rémi Jimenes ,

Nombre de pages: 303

Charlotte Guillard est une figure exceptionnelle de la Renaissance française. Originaire du Maine, elle mène à Paris une carrière brillante dans la typographie. Veuve tour à tour des imprimeurs Berthold Rembolt et Claude Chevallon, elle administre en maîtresse femme l’atelier du Soleil d’Or pendant près de vingt ans, de 1537 à 1557. Sous sa direction, l’entreprise accapare le marché de l’édition juridique et des Pères de l’Église, publiant des éditions savantes préparées par quelques-uns des plus illustres humanistes parisiens (Antoine Macault, Jacques Toussain, Jean Du Tillet, Guillaume Postel...). Associant dans un même projet intellectuel les théologiens les plus conservateurs et les lettrés les plus épris de nouveauté, sa production témoigne de la vivacité des débats qui agitent les milieux intellectuels au siècle des Réformes. Au-delà de la biographie, ce livre met en évidence les ressorts sociaux, économiques et techniques sur lesquels repose l’activité éditoriale d’une imprimerie parisienne. Il ouvre ainsi des perspectives nouvelles sur les conditions de production et de commercialisation des livres érudits en un siècle décisif ...

#info

#info

Auteure: Arnaud Mercier ,

Nombre de pages: 352

De plus en plus souvent l’information journalistique arrive directement sur les « murs » de nos réseaux sociaux, en priorité Facebook ou Twitter, mais aussi LinkedIn ou Snapchat et bien sûr viades vidéos mises en ligne sur YouTube ou DailyMotion. La médiation de ces plateformes pour accéder à l’information d’actualité n’est pas neutre. L’objet de ce livre est d’essayer de comprendre ce qui change dans notre rapport aux médias, notre relation à l’information dès lors que se met petit à petit en place un nouvel écosystème de l’information à l’ère des réseaux socionumériques. Que partage-t-on ? Comment le faisons-nous ? Comment commentons-nous l’actualité sur Twitter ou Facebook ? Quels nouveaux usages, quels arts de faire les internautes mettent-ils en œuvre pour utiliser les dispositifs offerts par ces plateformes : hashtags, like, retweet, emojis et émoticônes... À l’heure des fake news, des risques d’enfermement dans des « bulles de filtre » via les recommandations de nos « amis » et des algorithmes, il est indispensable, pour le bon fonctionnement de nos démocraties, de prendre pleinement conscience du bouleversement qui se...

Les métavers

Les métavers

Auteure: François-Gabriel ROUSSEL , Julien Péquignot ,

Nombre de pages: 166

Souvent cantonnés aux jeux vidéo, les métavers, parfois appelés mondes virtuels numériques, ou mondes numériques persistants, constituent pourtant un nœud communicationnel, culturel, social de premier plan. L'ouvrage permet de naviguer des techniques de réalité virtuelle à l'expérience de la mort en ligne, des web-séries au cinéma, de l'histoire de l'informatique aux pratiques actuelles, qu'elles concernent les communautés "geeks" ou les utilisateurs de réseaux sociaux numériques.



Derniers ebooks et auteurs recherchés

X
FERMER