Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Histoire d'une vie

Histoire d'une vie

Auteure: Aharon Appelfeld ,

Nombre de pages: 236

Traduit de l'hébreu par Valérie Zenatti " Où commence ma mémoire ? Parfois il me semble que ce n'est que vers quatre ans, lorsque nous partîmes pour la première fois, ma mère, mon père et moi, en villégiature dans les forêts sombres et humides des Carpates. D'autres fois il me semble qu'elle a germé en moi avant cela, dans ma chambre, près de la double fenêtre ornée de fleurs en papier. La neige tombe et des flocons doux, cotonneux, se déversent du ciel. Le bruissement est imperceptible. De longues heures, je reste assis à regarder ce prodige, jusqu'à ce que je me fonde dans la coulée blanche et m'endorme. " Avec Histoire d'une vie, Aharon Appelfeld nous livre quelques-unes des clés qui permettent d'accéder à son œuvre : souvenirs de la petite enfance à Czernowitz, en Bucovine. Portraits de ses parents, des juifs assimilés, et de ses grands-parents, un couple de paysans dont la spiritualité simple le marque à jamais. Il y a aussi ces scènes brèves, visions arrachées au cauchemar de l'extermination. Puis les années d'errance, l'arrivée en Palestine, et le début de ce qui soutiendra désormais son travail : le silence, la contemplation, l'invention...

Des jours d'une stupéfiante clarté

Des jours d'une stupéfiante clarté

Auteure: Aharon Appelfeld ,

Nombre de pages: 272

Traduit de l'hébreu par Valérie Zenatti Theo Kornfeld a vingt ans lorsqu'il quitte le camp de concentration que ses gardiens viennent d'abandonner à l'approche des Russes. Il n'a qu'un seul but : retrouver la maison familiale. Errant sur les chemins, blessés au plus profond d'eux-mêmes, les déportés qu'il croise lui rappellent l'horreur à laquelle il a survécu, tandis que d'autres figures émergent de son passé. Celle de sa mère, Yetti, une femme à la beauté exceptionnelle, au caractère fantasque, qui aimait les églises, les monastères et l'œuvre de Bach. Celle de Martin, un père trop discret que Theo va apprendre à mieux connaître. Des jours d'une stupéfiante clarté raconte son voyage à travers les paysages d'Europe centrale baignés de lumière. Chaque rencontre suscite en lui d'innombrables questions. Comment vivre après la catastrophe ? Comment concilier passé et présent, solitude et solidarité ? Comment retrouver sa part d'humanité ? Par-delà le fracas de l'Histoire, ce livre admirable est le récit d'une résurrection.

Les partisans

Les partisans

Auteure: Aharon Appelfeld ,

Nombre de pages: 320

Traduit de l'hébreu par Valérie Zenatti. Pendant les derniers mois de la Seconde Guerre mondiale, des partisans juifs repliés dans une forêt d'Ukraine résistent à l'armée allemande qui les traque. Sous le commandement de leur chef, Kamil, ce groupe composé d'hommes, de femmes et d'enfants s'organise pour lutter contre le froid et le dénuement extrême, et harceler l'ennemi jusqu'au bout. Leur but : survivre, faire dérailler les trains, sauver des Juifs et atteindre " la cime" – lieu à la fois géographique et spirituel de leur accomplissement. Dans ce roman où action et méditation ne cessent de se répondre, Aharon Appelfeld interroge l'Histoire avec une énergie, une subtilité et un sens de la dramaturgie remarquables.

Aharon Appelfeld

Aharon Appelfeld

Auteure: Masha Itzhaki ,

Nombre de pages: 198

Aharon Appelfeld, dans son écriture unique qui touche l'au-delà, rend l'histoire juive contemporaine éternelle. Il crée un tissu à la fois fin et terrible où le passé lointain, le passé proche et le présent projettent un regard nouveau sur l'avenir. La fiction n'est que documentaire, la narration empruntée au vécu ; c'est pourquoi cette monographie est fondée sur des "va-et-vient" entre le réel et l'imaginaire, entre la vie et le récit, entre l'histoire véritable et l'histoire de l'histoire.

Dans le faisceau des vivants

Dans le faisceau des vivants

Auteure: Valérie Zenatti ,

Nombre de pages: 160

Leur relation n'était pas seulement celle d'un romancier et de sa traductrice, c'était aussi celle de deux amis qui se parlaient sans cesse. De quoi parlaient-ils ? D'écriture, de langues, d'amour, d'animalité, d'enfance. De la terreur d'être traqué. Ils partageaient également quelques silences. Lorsqu'il disparaît en janvier 2018, la jeune femme ne peut se résoudre à perdre cette voix dont l'écho résonne si puissamment en elle. Après un temps de sidération, elle cherche à la retrouver, par tous les moyens. Sa quête la conduira jusqu'en Ukraine, à Czernowitz, la ville natale de l'écrivain. Il pourra alors prendre sa place, dans le faisceau des vivants. Aharon Appelfeld était l'un des grands écrivains de notre temps. Valérie Zenatti a traduit la plupart de ses livres, d' Histoire d'une vie (prix Médicis étranger 2004) jusqu'à Des jours d'une stupéfiante clarté, son dernier roman paru en France. Scénariste et écrivain, elle est l'auteure de livres destinés à la jeunesse (Une bouteille dans la mer de Gaza) et de plusieurs romans dont Jacob, Jacob (L'Olivier, 2014), couronné par le prix du Livre Inter et traduit dans quinze langues.

À pas aveugles de par le monde

À pas aveugles de par le monde

Auteure: Leïb Rochman ,

Nombre de pages: 868

Préface traduite par N. Déhan-Rotschild

De la cure à l'écriture

De la cure à l'écriture

Auteure: Janine Altounian ,

Nombre de pages: 240

Dans ce livre sur la transmission, l’auteur illustre par des exemples personnels le rapport existant entre le travail de la cure et celui de l’écriture lors de l’élaboration d’un héritage traumatique : écrire, c’est-à-dire traduire au monde, ressenti comme étranger au désastre familial, l’espace mortifère d’un héritage psychique peut faire partie intégrante de cette élaboration. Toute publication visant à socialiser une subjectivité que la cure laisse peu à peu émerger d’un monde frappé d’invisibilité relance en effet le travail inconscient sur une voie novatrice en dessinant de nouveaux contours à l’intériorité de l’analysant/écrivant. Le parcours analytique esquissé ici cherche à témoigner de ce qui s’est transmis aux descendants des survivants, tous disparus à présent, du génocide arménien de 1915, nié par l’État turc. Aboutissant à la réappropriation et à l’amour de cette transmission, il peut être lu comme un cas clinique intéressant les psychanalystes et les héritiers de diverses catastrophes historiques. Il montre par ailleurs combien une telle élaboration est également tributaire du poids des valeurs...

Jacob, Jacob

Jacob, Jacob

Auteure: Valérie Zenatti ,

Nombre de pages: 168

" Le goût du citron glacé envahit le palais de Jacob, affole la mémoire nichée dans ses papilles, il s'interroge encore, comment les autres font-ils pour dormir. Lui n'y arrive pas, malgré l'entraînement qui fait exploser sa poitrine trop pleine d'un air brûlant qu'elle ne parvient pas à réguler, déchire ses muscles raides, rétifs à la perspective de se tendre encore et se tendant quand même. " Jacob, un jeune Juif de Constantine, est enrôlé en juin 1944 pour libérer la France. De sa guerre, les siens ignorent tout. Ces gens très modestes, pauvres et frustes, attendent avec impatience le retour de celui qui est leur fierté, un valeureux. Ils ignorent aussi que l'accélération de l'Histoire ne va pas tarder à entraîner leur propre déracinement. L'écriture lumineuse de Valérie Zenatti, sa vitalité, son empathie pour ses personnages, donnent à ce roman une densité et une force particulières.

Témoignages de l'après-Auschwitz dans la littérature juive-française d'aujourd'hui

Témoignages de l'après-Auschwitz dans la littérature juive-française d'aujourd'hui

Auteure: Annelies Schulte Nordholt ,

Nombre de pages: 269

Raczymow, Wajsbrot, Lecadet, Wajcman, Orner, Aaron, Cormann, Modiano¿ Oler, Cohen, Perec, Federman, Kofman, Burko-Falcman, Meschonnic, Vargaftig, Goscinny¿ Qu¿ont en commun ces deux ensembles d¿auteurs juifs-français, qui diffèrent tant par le genre et le style de leurs ¿uvres ? Les premiers, nés après la Libération, enfants ou petits-enfants des survivants de la Shoah, n¿étaient pas là, c¿est pourquoi ils ne peuvent témoigner de ce qui pourtant a déterminé tout leur être. Les seconds, nés peu avant ou pendant l¿Occupation, appartiennent à la minorité d¿enfants qui survécurent miraculeusement aux persécutions, cachés dans des institutions ou chez des familles. Etaient-ils là, eux qui étaient généralement trop jeunes pour vivre consciemment ce qui leur arrivait ? Enfants de survivants ou survivants-enfants, leur expérience commune serait alors d¿appartenir à l¿après, de témoigner de l¿après-Auschwitz, de la difficile transmission et élaboration de la Shoah, dans l¿univers d¿aujourd¿hui. « Témoins absents » ou par procuration, ces auteurs sont à la fois le témoin de leurs aînés et, de plus en plus, témoins d¿eux-mêmes, de leur...

Essayer voir

Essayer voir

Auteure: Georges Didi-Huberman ,

Nombre de pages: 96

L’artiste est inventeur de temps. Il façonne, il donne chair à des durées jusqu’alors impossibles ou impensables : apories, fables chroniques. Essayer voir, ce n’est pas seulement essayer de voir. C’est accorder son regard à la durée d’un « essai », cette forme de pensée à la limite du théorique et du poétique. Forme que l’on retrouve dans Apple T., une œuvre de Miroslaw Balka où se pose la question – déjà littérairement articulée par Aharon Appelfeld ou Imre Kertész – de savoir comment survivre à Treblinka. Forme que l’on retrouve aussi dans une œuvre de James Coleman qui pose à son spectateur la question – déjà philosophiquement argumentée par Ludwig Wittgenstein et poétiquement phrasée par Samuel Beckett – de l’essayer dire, cette parole à trouver face à ce qui, sous nos yeux, se dérobe.

Mensonges

Mensonges

Auteure: Valérie Zenatti ,

Nombre de pages: 91

"Menteuse", Valérie Zenatti l'est dès la première ligne de ce livre puisqu'elle prétend être Aharon Appelfeld jusqu'à ce qu'elle dévoile sa propre identité. Cet "aveu" l'amène à parler de son enfance à Nice, de sa fascination pour les fêtes juives, de la révélation que fut pour elle, enfant, le film Holocauste, de son adolescence en Israël avec sa famille, de sa rencontre avec Aharon Appelfeld, l'écrivain dont elle devient la traductrice et l'amie. Donc le héros favori de Valérie Zenatti est " Aharon Appelfeld ". Pas le vrai Appelfeld, l'écrivain mondialement connu dont les livres nous bouleversent. Mais un personnage qui, même s'il emprunte bien des traits à son modèle, doit beaucoup à l'imagination de Valérie Zenatti. S'autorisant de la complicité qui la lie à Aharon Appelfeld, Valérie Zenatti invente une fiction dans laquelle deux enfants – un garçon et une fille – se retrouvent dans une forêt ukrainienne, pendant la Seconde Guerre mondiale, poursuivis par une meute de loups. Cet épisode presque onirique est le cœur d'un livre où le destin de l'écrivain et celui de sa traductrice ne cessent de se croiser et de se répondre (née en France,...

Parlons travail

Parlons travail

Auteure: Philip Roth ,

Nombre de pages: 240

Parlons travail : ou comment la littérature se fait dans la conscience de l'écrivain sans cesse sollicitée par les affaires du monde. Dans l'intimité de la rencontre intellectuelle, Philip Roth et des auteurs d'origines et d'horizons divers évaluent l'incidence du milieu, de la politique et de l'histoire sur leur œuvre, en rapportant le processus singulier de l'art au contexte souvent traumatique de sa création : Primo Levi, Aharon Appelfeld, Ivan Klíma, Isaac Bashevis Singer, Milan Kundera et Edna O'Brien sont ses interlocuteurs. Dans ces entretiens, Philip Roth, s'effaçant derrière celui qu'il interroge, se révèle un auditeur attentif. Mais cette discrétion ne l'empêche pas de dessiner, au travers de ses questions, un autoportrait intellectuel. On trouvera aussi un échange de lettres avec Mary McCarthy et les portraits de deux amis disparus, jusqu'au bout habités par leur vocation, l'écrivain Bernard Malamud et le peintre Philip Guston qui illustra Le sein. L''atelier idéal du livre' se referme sur Saul Bellow dont Philip Roth relit ici l'œuvre magistrale avec la conviction exceptionnelle d'un confrère enthousiaste.

Ce qui coule dans nos veines

Ce qui coule dans nos veines

Auteure: Sophie Adriansen ,

• La plume talentueuse de Sophie Adriansen au service d'un sujet délicat : la médecine face au libre-arbitre. • Une histoire d'amour touchante entre deux adolescents, rongée par l'engagement sectaire de l'un d'eux. • Basée sur des faits-réel. • Une plongée dans l'univers des prépas aux grandes écoles. Adam est tombé malade. Gravement. Tout avait pourtant si bien commencé. Leur rencontre, avait-il dit en début d'année à Garance, c'était le destin. Leur avenir, ils l'écrivaient déjà : prépa, grandes écoles, carrière internationale, et bien sûr mariage. Mais cette foutue maladie est venue tout bouleverser. Alors, quand Adam lui annonce que sa foi lui interdit de suivre le seul traitement efficace contre le mal qui le ronge, Garance ne comprend pas. Est-il vraiment prêt à risquer sa vie pour être en accord avec ses convictions ? L'amour qu'ils se portent mutuellement convaincra-t-il Adam de faire le bon choix ?

Écrire c'est comme l'amour. Portraits littéraires

Écrire c'est comme l'amour. Portraits littéraires

Auteure: Florence Noiville ,

« Écrire c’est comme l’amour. Cette étrange formule, c’est l’écrivain portugais António Lobo Antunes qui l’a eue un jour – un jour qu’il était de fort méchante humeur. » Depuis vingt ans, la journaliste et romancière Florence Noiville sillonne le monde à la rencontre des plus grands écrivains contemporains. En 29 portraits – drôles, émouvants, inattendus, profonds –, elle nous invite à partager un moment unique en compagnie de ces géants de la littérature.

La force du nom

La force du nom

Auteure: Collectif , Céline Masson , Michel Gad Wolkowicz ,

Nombre de pages: 494

A l'instar des visages, les noms nous identifient, ils portent l'histoire des ancêtres et se portent, voire se transportent de génération en génération : transmission du patronyme, du nom dit de famille. Les noms " collent à la peau " et à vouloir s'en séparer, ils reviennent comme des signifiants de l'origine. Dans la tradition juive, le nom apparaît comme vecteur de sens. Le premier acte d'Adam, écrit la Genèse, est de nommer tous les animaux et tous les oiseaux que Dieu avaient créés, puis de nommer sa femme Eve. A faire la route (de l'exil), nombreux sont les juifs qui ont changé un " nom à coucher dehors " car ce nom, parfois difficilement prononçable, les identifiait comme venant d'ailleurs, risquant de freiner leur intégration et leur promotion sociale. Avec l'espoir que franciser son nom pourrait éviter de nouvelles persécutions. Comment les noms nous identifient-ils ? De quels lieux sont-ils l'écho ? De quelle manière nous approprions-nous nos noms ? Et quel regard les autres portent-ils, au fond, sur notre patronyme ?

Ce que peut la littérature

Ce que peut la littérature

Auteure: Alain Finkielkraut ,

Nombre de pages: 312

Premier volume d’une série, Ce que peut la littérature regroupe une sélection des meilleures émissions « Répliques » de France-Culture parmi celles consacrées à la littérature. Elles sont rassemblées par la thématique du pouvoir de la littérature : en quel sens les écrivains changent-ils le monde, non plus comme l’entendait Sartre au sens de l’engagement politique, mais au sens où ils réorganisent notre perception du monde, des êtres, des valeurs, du présent ou de l’avenir ? À travers la littérature, c’est notre existence qui est changée. Le livre sera précédé d’une étude inédite d’Alain Finkielkraut. Liste des chapitres : La place des poètes, avec Jacques Roubaud et Jacques Garelli Aharon Appelfeld, écrivain du silence, avec Geneviève Brisac et Valérie Zenatti, Le pouvoir du roman avec Mona Ozouf et Pierre Manent Le cas Aragon, avec Daniel Bougnoux et François Taillandier Céline l’infréquentable, avec Jean-Pierre Martin et Philippe Sollers Joseph Roth romancier européen, avec Claudio Magris et Jean-Pierre Maurel Albert Camus : le premier homme, avec Suzanne Julliard et Bertrand Visage Barthes et le roman, avec Antoine Compagnon et ...

Quand j'étais soldate

Quand j'étais soldate

Auteure: Valérie Zenatti ,

Nombre de pages: 314

Voici le journal de bord de la conscription dans l’armée israélienne... d’une fille ! Car là-bas, même les filles doivent faire leur service. Nous sommes en 1988-1990, à l’époque de la première Intifada, et Valérie découvre un monde inconnu, son ambiance particulière, ses codes, ses secrets, ses camaraderies, sa drôle de façon de faire mûrir les bachelières férues de grands auteurs humanistes. Les soldats en Israël, « personne ne les regarde en particulier parce qu’il y en a trop, parce que c’est normal et que tout le monde est habitué, tout le monde a été, est ou sera un jour à l’armée. »

Pourquoi écrire ?

Pourquoi écrire ?

Auteure: Philip Roth ,

Nombre de pages: 640

"Me voilà, sans mes tours de passe-passe, à nu et sans aucun de ces masques qui m’ont donné toute la liberté d’imaginer dont j’avais besoin pour écrire des romans." Cette compilation d’essais et d’entretiens a été conçue par Philip Roth comme le chapitre final de son œuvre, celui où le romancier, qui avait publiquement annoncé la fin de sa carrière littéraire, contemple le fruit d’une vie d’écriture et se prépare au jugement dernier. Il y dévoile les coulisses de son travail, revient sur ses controverses et livre de nombreuses anecdotes où le goût de la fiction le dispute à la stricte biographie. Au fil des trois sections du recueil (dont la dernière, Explications, est inédite en France), chaque page démontre l’acuité et la force de persuasion de celui qui fut un des auteurs essentiels du XXe siècle. Et ne vous laissez pas berner par la promesse initiale : la sincérité avouée de Roth n’est pas la moindre de ses ruses...

L'Énigme Elsa Weiss

L'Énigme Elsa Weiss

Auteure: Michal Ben-naftali ,

Nombre de pages: 204

Professeure d’anglais respectée dans un grand lycée de Tel Aviv, Elsa Weiss était aussi un mystère, un personnage comme un silence qui régna, à son corps défendant, sur des générations d’adolescents avant de mettre brutalement fin à ses jours. Trente ans plus tard, Michal Ben-Naftali (qui fut l’une de ses élèves) tente d’approcher et de circonscrire “l’énigme Elsa Weiss”, l’omniprésente absence au monde de cette Hongroise éternellement déplacée, survivante de la Shoah presque malgré elle, passagère du saisissant “train Kästner” qui devait sauver près de deux mille juifs hongrois. Mais est-on jamais “sauvé” ? Une étonnante et passionnante entreprise de biographie fictionnelle.

D’autres langues que la mienne

D’autres langues que la mienne

Auteure: Michel Zink ,

Nombre de pages: 288

Écrire dans une langue qui n’est pas sa langue maternelle : du Moyen Âge à l’époque contemporaine, de nombreux poètes ou romanciers l’ont fait, par choix ou par contrainte. Dans maintes civilisations, la vie intellectuelle et la littérature ont même eu recours avec une sorte d’aisance naturelle à une langue étrangère ou apprise : le grec pour les Romains, le chinois pour les Japonais, le latin pour l’Occident médiéval. Écrire dans une autre langue, c’est s’arracher à soi-même, ou simplement se partager : la langue du poète, la langue du mathématicien ne relèvent-elles pas de la catégorie des langues autres ? Et la langue maternelle peut, elle aussi, se faire « autre » : lorsqu’elle est dévoyée ; ou lorsqu’elle est consciemment choisie et modelée ; ou lorsqu’elle préserve au sein de l’écriture la langue de la tribu, de l’enfance, de la fratrie. Ces questions se posent à tout écrivain si, comme l’écrit Proust : « Les beaux livres sont écrits dans une sorte de langue étrangère. » Michel Zink, spécialiste de littérature médiévale, est membre de l’Institut et professeur au Collège de France. Avec les contributions de...

Crépuscule

Crépuscule

Auteure: Juan Branco ,

Nombre de pages: 320

Ce livre s’inscrit dans la tradition littéraire française des réquisitoires politiques. Sous la plume enflammée d’un jeune homme formé pour intégrer les élites mais croyant encore en la République, il dénonce et expose les preuves d’une captation de la démocratie par des oligarques puissants, en faveur d’intérêts de caste. Et comment le président Emmanuel Macron en fut à la fois la créature et l’instrument. Le publier est un acte citoyen.

Les Âmes soeurs

Les Âmes soeurs

Auteure: Valérie Zenatti ,

Nombre de pages: 174

" Rien ne doit gâcher la journée qui s'ouvre, telle une fleur fragile et rare. Le temps s'écoule seconde après seconde et il devient précieux. 9 heures 05. " Ce matin-là, Emmanuelle a décidé de tout envoyer promener : enfants, mari, travail... et de prendre sa journée. Pour elle, pour vivre quelques heures de liberté absolue. Et pour lire le roman qu'elle vient de commencer et que nous découvrons avec elle : la confession d'une photographe, une passion fulgurante, des images de guerre. Elle marche dans Paris, obsédée par cette femme qu'elle ne connaît pas mais qui touche en elle ce qu'elle a de plus intime, des peines assourdies et des amours non vécues. Son errance se double alors d'un voyage intérieur à travers les fragments d'un passé soudainement libéré.

Renaître après un traumatisme

Renaître après un traumatisme

Auteure: Saverio Tomasella ,

Nombre de pages: 232

Des horreurs de la guerre et des attentats, du viol, de la mort tragique d'un proche, de la catastrophe naturelle à celle de l'abandon, de l'agression physique ou de la maltraitance affective, il n'y a ni petit ni grand traumatisme lorsqu'il est considéré du point de vue du sujet. Il s'agit de la même traversée : survivre au désastre, se reconstruire sur les ruines laissées par la tempête, renaître de ses cendres. Constitué de nombreux exemples, ce livre explore les vécus traumatiques, les vies entravées dans leur élan des êtres qui s'acharnent à trouver une issue. L'enjeu est de reconquérir ses capacités créatives et amoureuses, vivre le présent sans craindre le retour d'une catastrophe. L'auteur accompagne les survivants de tragédies intimes sur le chemin des retrouvailles avec soi.

Une bouteille dans la mer de Gaza

Une bouteille dans la mer de Gaza

Auteure: Valérie Zenatti ,

Nombre de pages: 156

Ce livre a été adapté au cinéma par Thierry Benisti (Scénario co-écrit par Valérie Zenatti et Thierry Benisti) sous le titre Une bouteille à la mer en 2011. Le film a reçu le Prix national lycéen du cinéma, organisé par le Ministère de l'Education nationale.

Elle avait les yeux verts

Elle avait les yeux verts

Auteure: Arnost Lustig ,

Nombre de pages: 263

~" Elle avait tenu tête à un monde. " Les cheveux rouges et les yeux verts, elle se trouve sur la rampe de tri à Auschwitz. Elle survit. Une fois, deux fois, juste parce qu'elle sait saisir l'occasion, juste parce qu'elle n'a pas le choix. Hanka se fait prostituée dans un bordel militaire. D'une écriture limpide, sur le fil du rasoir, Arnošt Lustig imagine le destin peu ordinaire d'une jeune fille qui, face à l'inattendu, choisit coûte que coûte la vie et l'espoir.

La Nuit de Maritzburg

La Nuit de Maritzburg

Auteure: Gilbert Sinoué ,

Nombre de pages: 455

En 1893, une entreprise indienne propose à Mohandas Karamchand Gandhi, tout jeune avocat, de se rendre en Afrique du Sud pour y défendre ses intérêts. Gandhi accepte. Il ne le sait pas encore, mais c’est le tournant de sa vie. Il découvre l’apartheid, l’humiliation, et se lance dans un combat acharné contre la discrimination dont sont victimes ses compatriotes indiens. C’est là qu’il expérimentera pour la première fois une arme redoutable : la résistance passive. Jour après jour, le petit avocat timide et si british, va se métamorphoser jusqu’à devenir le Mahatma, la Grande Âme. C’est aussi sur cette terre de violences qu’il rencontre Hermann Kallenbach, un architecte juif allemand, avec lequel s’instaure une relation hors du commun. Une intimité précieuse, intense, forte comme une passion, digne d’un amour... vrai. Gilbert Sinoué dévoile un visage méconnu de Gandhi et nous fait découvrir comment ces vingt-trois années en Afrique du Sud ont fait du personnage l’adversaire le plus redoutable de l’occupant anglais. Un roman magistral, passionné, où l’Histoire et l’histoire ne font qu’un.

Jérusalem

Jérusalem

Auteure: Justine Augier ,

Nombre de pages: 166

En faisant miroiter les histoires qui constituent la population de La Ville, Justine Augier trace un portrait singulier et pluriel de Jérusalem, faisant affleurer ses complexités d’une manière aussi limpide que sensible. Composé de fragments de récits et de littérature comme autant de polaroïds en temps réel, Jérusalem est un texte inquiet et pénétrant qui place le lecteur face à sa plus urgente et sa plus déterminante responsabilité : celle d’écouter avant de juger. Nécessaire.

Le Crépuscule des lieux

Le Crépuscule des lieux

Auteure: Florence Heymann ,

Nombre de pages: 466

« L'enracinement, l'appartenance à un territoire étaient, en fait, des notions qui m'étaient étrangères. Je ne me sentais ni d'un lieu, ni d'un autre. Je vivais, mais pas encore en pleine acceptation, un sentiment d'extraterritorialité. Le goût de faire renaître, par l'évocation, un monde qui n'était plus, me conduisit à ce véritable lieu de mes origines familiales, cette Atlantide engloutie. » Dans un émouvant périple entre histoire et mémoire, Florence Heymann a retrouvé des archives inédites et recueilli de nombreux témoignages sur la vie juive à Czernowitz, avant la destruction. Cette ville de Bucovine, en Roumanie, faisait partie de ces terres des confins longtemps disputées par les pays voisins, où la diversité des langues et des populations était à la fois source de conflit et ferment de culture. De l'extraordinaire opulence du train de vie des grands rabbis à la promiscuité des quartiers misérables, de la tradition la plus stricte à la modernité la plus éclairée, des mots du quotidien à la langue des poètes, c'est une ville-monde engloutie qui s'anime et s'incarne ici, à travers une galerie de personnages aussi attachants que divers. Et...

Hypersensibles

Hypersensibles

Auteure: Saverio Tomasella ,

Nombre de pages: 224

Vivre à fleur de peau Vous a-t-on déjà dit que vous étiez à vif ou "à cran", "caractériel", "prise de tête", douillet ? S'est-on déjà moqué de vos fréquents accès de larmes, de votre impulsivité ou, au contraire, vous a-t-on reproché vos silences et votre difficulté à communiquer vos sentiments ? Oui ? Il se peut que vous soyez "hypersensible"... Les grands sensibles sont complexes, parfois paradoxaux : émotifs, vulnérables mais aussi empathiques, intuitifs, artistes... Leurs anciennes blessures semblent vives encore et s'ajoutent aux nouvelles, compliquant considérablement leur quotidien. Trop sensible, peut-on être heureux ? Il ne s'agit pas de gérer ses émotions mais plutôt d'apprendre à les vivre, de découvrir les richesses qu'elles peuvent apporter, de considérer son extrême sensibilité comme un trésor à partager. À bien y regarder, sensibilité rime avec humanité : en cela elle peut être source de joie, de créativité, et même, de bonheur !

L'Oubli et ses vertus

L'Oubli et ses vertus

Auteure: Simon-Daniel Kipman ,

Nombre de pages: 240

À l'heure où l'on ne parle que de mémoire, collective ou individuelle, de remémoration et de célébration, quelles sont les forces positives de vie, de lien, de contact, propres à l'oubli ? Le psychiatre et psychanalyste Simon-Daniel Kipman interroge la signification de nos oublis : que nous montrent-ils et que nous cachent-ils ? Que découvrons-nous à force de chercher des mots insaisissables, des instants dont le souvenir s'est évanoui ? Indice précieux et indispensable, il prend sens dès lors qu'il est décrypté dans sa forme ou dans sa fonction, prend sens. Aussi est-il essentiel de le déceler, tant pour comprendre son fonctionnement psychique que pour améliorer nos méthodes thérapeutiques. De la petite enfance au deuil, ce livre passionnant, qui aborde également le culte de la mémoire et de la remémoration systématique, est un éloge de l'oubli dans sa fonction vitale : force positive qui permet de désencombrer l'esprit du trop plein de souvenirs, il nous ouvre une porte sur l'avenir. Mais, plus encore, l'oubli est un mécanisme psychique constant et massif. Il nous empêche d'encombrer notre mémoire forcément limitée, libère la pensée, favorise...

Dictionnaire intime de la Bible

Dictionnaire intime de la Bible

Auteure: Salomon Malka ,

Nombre de pages: 224

Pourquoi un "Dictionnaire intime" de la Bible ? L'auteur associe l'approche religieuse et philosophique, cherche dans certaines scènes de la Bible des représentations de la condition humaine et nous donne à voir l'émotion, la poésie et la beauté littéraire des textes bibliques. C'est aussi l'occasion pour lui de capter l'attention, de transmettre les connaissances, de développer les notions essentielles, de faire connaître les idées, de visiter les lieux. En un mot : de faire partager l'amour du Livre. Salomon Malka nous propose une approche personnelle des textes. Un bel hommage au premier livre de notre histoire et avant tout à la littérature.

Le mythe du grand silence

Le mythe du grand silence

Auteure: François Azouvi ,

Nombre de pages: 500

L'extermination des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale aurait été oubliée, dit-on, au lendemain de la guerre, voire refoulée, et que l'opinion française en a été ignorante jusqu'aux années 1970. Or, cette approche psychologique ne tient pas. Juifs et non-Juifs se sont efforcés dès le lendemain de la guerre de penser le génocide dans sa singularité. Les élites intellectuelles, dès les années 1945-1950, se sont exprimées publiquement, et très fortement. Soulignons en particulier le rôle précoce des catholiques et des protestants dont les écrits bouleversants témoignent de leur prise de conscience ; ils iront même jusqu'à adressee des demandes de pardon aux Juifs. Puis ce sont les romanciers, les cinéastes et les hommes de théâtre qui font passer dans l'opinion, au cours des années 1950 puis 1960, la connaissance du génocide. Lorsque la Guerre des Six Jours éclate en juin 1967, elle rencontre une opinion publique déjà parfaitement instruite, qu'elle n'a pas besoin de réveiller - comme on le dit généralement - car elle ne dormait pas. Alors commence l'action de Beate Klarsfeld, ses scandales calculés pour que la conscience du génocide gagne la ...

Les enfants du silence et de la reconstruction

Les enfants du silence et de la reconstruction

Auteure: Dominique Frischer ,

Nombre de pages: 640

Plus de soixante ans ont passé depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et la libération des camps. Les survivants de la Shoah ont presque tous disparu, et bientôt, il n’y aura plus personne pour témoigner de cet événement tragique et fondateur de notre histoire. Pourtant, la mémoire de l’Holocauste n’a pas fini de marquer les esprits. Ce livre, fruit d’un impressionnant travail de recherche (150 entretiens), nous révèle comment, aujourd’hui encore, l’héritage de la Shoah continue de peser sur les générations successives nées après la guerre. Longtemps, les survivants ont préféré garder le silence sur ce qu’ils avaient vécu. Contrairement aux idées reçues, ce silence ne leur a pas été imposé de l’extérieur mais s’est au contraire imposé à eux, comme un principe de survie et de reconstruction – ce que l’auteur appelle le « silence structurant ». Nombre de rescapés mais aussi d’orphelins de la Shoah n’ont ainsi commencé à parler que sur le tard, quand l’essentiel de leur vie était derrière eux et qu’ils craignaient moins d’affronter le souvenir de cette expérience traumatisante. Or, ce travail de deuil s’est...

Les Amnésiques

Les Amnésiques

Auteure: Géraldine Schwarz ,

Nombre de pages: 477

« À présent que les témoins sont morts, victimes comme bourreaux, il reste le souvenir de leurs mots et de leurs visages, les monuments et les livres. J’ai voulu tisser les fils de la grande histoire avec ceux de la petite, jusqu’à ce que jaillisse un tableau d’antan, avec ses parts d’ombre et de lumière, ses vies écrasées par la mégalomanie des hommes ; celles de Lydia et Karl Schwarz qui eurent la malchance de naître à l’orée d’un siècle maudit. » Découvrant les arrangements de son grand-père allemand avec le régime nazi, Géraldine Schwarz met au jour la responsabilité des Mitläufer dans une dictature : ceux, si nombreux, qui « marchent avec le courant ». Suivant sa famille sur trois générations, elle retrace le travail de mémoire mené en Allemagne, qui fait la force de sa démocratie. En le comparant aux lacunes mémorielles en France et ailleurs en Europe, elle soulève une question cruciale : faire des citoyens des victimes de l’Histoire au lieu de les responsabiliser n’a-t-il pas ouvert la voie au populisme et fragilisé nos démocraties?

La plus précieuse des marchandises - Un conte

La plus précieuse des marchandises - Un conte

Auteure: Jean-Claude Grumberg ,

Nombre de pages: 127

Il était une fois, dans un grand bois, une pauvre bûcheronne et un pauvre bûcheron. Non non non non, rassurez-vous, ce n'est pas Le Petit Poucet ! Pas du tout. Moi-même, tout comme vous, je déteste cette histoire ridicule. Où et quand a-t-on vu des parents abandonner leurs enfants faute de pouvoir les nourrir ? Allons... Dans ce grand bois donc, régnaient grande faim et grand froid. Surtout en hiver. En été une chaleur accablante s'abattait sur ce bois et chassait le grand froid. La faim, elle, par contre, était constante, surtout en ces temps où sévissait, autour de ce bois, la guerre mondiale. La guerre mondiale, oui oui oui oui oui. J.-Cl. G. Prix spécial du jury du prix des Libraires 2019. Prix des lecteurs L'Express/BFMTV 2019.

En retard pour la guerre

En retard pour la guerre

Auteure: Valérie Zenatti ,

Nombre de pages: 190

En retard pour la guerre est un roman à l’écriture sensible et retenue. Sa vitalité et son réalisme rappellent le ton de certains jeunes cinéastes israéliens contemporains.

Ma reine

Ma reine

Auteure: Jean-baptiste Andrea ,

Vallée de l'Asse. Provence. Été 1965. Il vit dans une station-service avec ses vieux parents. Les voitures qui passent sont rares. Shell ne va plus à l'école. Il est différent. Un jour, il décide de partir. Pour aller à la guerre et prouver qu'il est un homme. Mais sur le plateau qui surplombe la vallée, nulle guerre ne sévit. Seuls se déploient le silence et les odeurs du maquis. Et une fille, comme un souffle, qui apparaît devant lui. Avec elle, tout s'invente et l'impossible devient vrai. Il lui obéit comme on se jette du haut d'une falaise. Par amour. Par jeu. Et désir d'absolu. Ma reine est une ode à la liberté, à l'imaginaire, à la différence. Jean-Baptiste Andrea y campe des personnages cabossés, ou plutôt des êtres en parfaite harmonie avec un monde où les valeurs sont inversées, et signe un conte initiatique tendre et fulgurant.

Un brillant avenir

Un brillant avenir

Auteure: Catherine Cusset ,

Nombre de pages: 373

Elena, une jeune Roumaine née en Bessarabie et ballottée par l'Histoire, rencontre à un bal en 1958 un homme dont elle tombe passionnément amoureuse. Il est juif, et ses parents s'opposent au mariage. Elena finit par épouser Jacob et par réaliser son rêve : quitter la Roumanie communiste et antisémite de Ceausescu. Émigrer aux États-Unis. Elle devient américaine, et se fait appeler Helen. Elle a rompu avec le passé, mais l'avenir n'est plus un rêve. Helen est maintenant confrontée à une réalité qui lui échappe : la maladie et la dépression de son mari ; l'indépendance de ce fils à qui elle a tout sacrifié, et qui épouse une Française malgré l'opposition de ses parents. Cette jeune femme égoïste, arrogante, imbue d'un sentiment de supériorité presque national, Helen ne l'aime pas. Cette belle-mère dont le silence recèle une hostilité croissante, Marie en a peur. Pourtant, entre ces deux femmes que tout oppose – leur origine, leurs valeurs et leur attachement au même homme –, quelque chose grandit qui ressemble à de l'amour. Prix Goncourt des lycéens 2008

21 rue La Boétie

21 rue La Boétie

Auteure: Anne Sinclair ,

Nombre de pages: 304

"Vos quatre grands parents sont-ils français ? me demanda le-monsieur-de-derrière-le-comptoir." Cette question, on l'avait posée pour la dernière fois à des gens qui devaient bientôt monter dans un train, venant de Pithiviers, de Beaune-la-Rolande ou du Vel d'Hiv... et cela suffit à raviver en moi le souvenir de mon grand-père, Paul Rosenberg, ami et conseiller des peintres, dont la galerie se trouvait 21 rue La Boétie. Attirée, malgré moi, par cette adresse et par l'histoire tragique qui y est attachée, j'ai eu soudain envie de revisiter ma légende familiale. Je me suis plongée dans les archives. J'ai voulu comprendre l'itinéraire de ce grand-père lumineux, intime de Picasso, de Braque, de Matisse, de Léger, devenu paria sous Vichy. Ce grand-père fut un grand marchand. A Paris jusqu'en 1940, puis exilé à New York pendant la guerre. Il était français, juif et amoureux des arts. Ce livre raconte son histoire – qui, indirectement, est aussi la mienne." A.S.

Une addition, des complications

Une addition, des complications

Auteure: Valérie Zenatti ,

Nombre de pages: 91

Au début, ils étaient trois : Paul, sa maman, son papa. Un jour, les parents de Paul ont décidé de se séparer. Son papa est parti habiter ailleurs. Trois moins un égale deux. Ou plutôt, deux plus un. Et puis, quelques années plus tard, les parents de Paul ont décidé de vivre à nouveau ensemble. Deux plus un égale trois. Mais est-ce que ça fait vraiment trois, comme avant ? Paul est d’avis que non. Il regrette qu’on ne lui ait pas demandé son avis. Et pour tout dire, il ne sait plus où il en est. Parce que les mathématiques, c’est simple. Mais les sentiments, c’est beaucoup plus compliqué.



X
FERMER