Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Philosophie et politique à l'âge classique

Philosophie et politique à l'âge classique

Auteure: Yves Charles Zarka ,

Nombre de pages: 304

En interrogeant les rapports entre philosophie et politique à l'âge classique, de la fin du XVIe siècle à la fin du XVIIIe, ce livre entend mettre en évidence la teneur philosophique des concepts politiques qui émergent à cette époque, ou y font l'objet d'une définition renouvelée. Cette démarche consiste à réactiver une interrogation sur les présuppositions et les implications métaphysiques de ces concepts. Une question ne peut dès lors manquer de surgir : en quoi la politique a-t-elle besoin de la métaphysique ? C'est en vue de répondre à cette question qu'Y.C. Zarka examine le cadre métaphysique explicite ou implicite dans lequel s'inscrit la réflexion politique. Il aborde ensuite certains des concepts majeurs de la pensée politique de l'âge classique, dans un parcours qui mène du renouvellement de l'idée de république à la philosophie de la liberté, en passant par la fondation philosophique de la notion de tolérance. Ce livre relève d'une historiographie philosophique où l'érudition n'est plus une simple conservation du patrimoine culturel, mais se trouve animée d'un ressort nouveau qui associe, au souci de l'exactitude historique, celui de la...

Les philosophes et la question de Dieu

Les philosophes et la question de Dieu

Auteure: Yves Charles Zarka , Luc Langlois ,

Que reste-t-il de ce que les philosophes ont dit de Dieu ? Que reste-t-il d'un "savoir" de Dieu ? Comment surmonter le nihilisme ? L'ambition de cet ouvrage est de restituer l'interrogation philosophique sur Dieu dans sa diversité, sa force et ses métamorphoses, hier et aujourd'hui.

Kant cosmopolitique

Kant cosmopolitique

Auteure: Yves-Charles ZARKA , Caroline GUIBET LAFAYE ,

Nombre de pages: 200

La question cosmopolitique est restée en marge de l’intérêt qui a été porté à la pensée juridico-politique de Kant. En ce sens, le présent ouvrage vient combler une lacune dans l’exploration des ressources de l’œuvre. Mais l’intérêt philosophique de la question cosmopolitique dépasse très largement ce cadre. Elle atteste d’abord que la théorie politique de Kant ne se limite pas à une théorie de l’État. Il doit y avoir un en deçà et un au-delà de l’État, où la politique dépasse l’idée de peuple pour atteindre celle d’humanité. Le cosmopolitisme est cette théorie politique de l’humanité. En ce sens, Kant est l’antidote de Carl Schmitt, qui portait en lui la haine de l’idée cosmopolitique. Cet antagonisme théorique entre Schmitt et Kant, entre le poison et le remède, est largement attesté dans ce volume. Ce qui montre à quel point nous avons besoin aujourd’hui du cosmopolitisme de Kant, pour penser le passage de la guerre à la paix, la place de l’hôte étranger dans nos sociétés complexes et la nouvelle configuration d’un monde globalisé.

Points névralgiques de la philosophie

Points névralgiques de la philosophie

Auteure: Yves Charles Zarka ,

Qu’est-ce qu’un point névralgique en philosophie ? C’est une question ou une position particulière, locale, mais autour de laquelle une pensée se joue dans sa totalité. Autrement dit, c’est un lieu de décision philosophique qui n’engage pas seulement sa cohérence, mais aussi et surtout sa spécificité et sa teneur. Un point névralgique est donc un lieu de décision philosophique dont aucune philosophie marquante ne fait l’économie. Dans cet ouvrage sont analysés les principaux points névralgiques de nombres des plus grands philosophes contemporains. Il en va ainsi, par exemple, de la question du sujet chez Foucault, ou de celle du pardon chez Derrida, ou encore de celle de la légitimation postmoderne chez Lyotard, etc. Ces points névralgiques ne sont pas les seuls chez ces penseurs, mais ils ont au moins une importance toute particulière et tous ont joué un rôle majeur dans la construction de la pensée occidentale.

Le monde émergent

Le monde émergent

Auteure: Yves Charles Zarka ,

Nombre de pages: 288

La Terre-Sol est le monde habitable. Comme telle, elle est la condition d’existence de l’humanité : depuis les simples besoins vitaux, jusqu’aux plus hautes fonctions de la pensée en passant par l’imagination, le rêve, etc. Inversement, la Terre n’est pas un simple lieu indifférent ou une réalité physico-chimique sans mémoire. Elle porte en elle les archives vivantes de l’histoire humaine et de tous les êtres vivants. La corrélation entre l’homme et la Terre est fondamentale. La vie et le devenir de la Terre, trop souvent occultés par le voile de la surexploitation, nous concernent, nous, les hommes. Notre présent et notre avenir dépendent d’elle, car sa dégradation entraîne la nôtre. Nous sommes devenus des acteurs majeurs des transformations considérables – les changements globaux – qui l’affectent. Il nous appartient de prendre la mesure de ce que nous faisons ou défaisons afin d’adopter une autre voie.

Hobbes et la pensée politique moderne

Hobbes et la pensée politique moderne

Auteure: Yves Charles Zarka ,

Ce livre a pour ambition de montrer comment Hobbes met en place les concepts centraux de la politique des Temps modernes : l’élaboration d’une anthropologie politique complète, la refonte de l’idée de droit subjectif et l’invention des droits inaliénables de l’individu, la construction de l’idée abstraite de l’État conçu en termes de souve-raineté et de personnalité, l’invention de la représentation politique et de l’idée d’une volonté politique et publique. En outre, contrairement aux idées reçues, il s’agit d’attester que Hobbes n’est pas le penseur du monopole étatique de la violence légitime. Il a au contraire montré les antinomies qui sont au fondement du droit pénal. Il n’est pas non plus le penseur de la domi-nation, il a au contraire séparé la propriété et le pouvoir. Mais le philosophe anglais est aussi l’objet d’un grand nombre de débats à notre époque, c’est-à-dire à la fin de la modernité. Ainsi sa théorie de la liberté négative est conçue comme à l’origine de la conception libérale, sa théorie de l’intérêt et du contrat est récupérée pour comprendre le comportement des acteurs économiques,...

Réflexions intempestives de philosophie et de politique

Réflexions intempestives de philosophie et de politique

Auteure: Yves Charles Zarka ,

Nombre de pages: 192

Ces "réflexions intempestives" ont été écrites entre 2000 et 2006 et publiées dans la revue Cités. L'auteur souhaite "ouvrir des rèches" dans le conformisme intellectuel et inciter à une réflexion constructive, c'est "l'une des tâches les plus difficiles en un temps où règne la confusion des idées" précise-t-il.

Difficile tolérance

Difficile tolérance

Auteure: Yves Charles Zarka , Cynthia Fleury ,

Repenser la tolérance en régime démocratique c'est se donner les moyens de comprendre pourquoi les démocraties doivent lutter contre deux formes de tyrannie, celle de la majorité comme celle de la ou des minorités. Ce concept de tolérance doit être pensé comme une structure-tolérance.

Les révolutions du XXIe siècle

Les révolutions du XXIe siècle

Auteure: Christian Godin , Sylvie Taussig , Yves Charles Zarka ,

Nous vivons une époque de révolutions de très grande ampleur touchant les dimensions fondamentales de nos existences individuelles et collectives, présentes et futures. Elles concernent, en particulier, mais pas seulement, notre rapport à la Terre, au développement de la technologie et des biotechnologies, aux nouveaux moyens d’information et de communication, à la reconfiguration due à la mondialisation, aux nouvelles migrations et aux nouvelles formes de guerre. Ces révolutions sont certainement les plus importantes de toute l’histoire de l’humanité. Semblant rendre celle-ci plus puissante, elles la rendent en vérité beaucoup plus dépendante, soumise à des processus qu’elle ne maîtrise plus.

Critique des nouvelles servitudes

Critique des nouvelles servitudes

Auteure: Yves Charles Zarka ,

Nombre de pages: 208

Pourquoi la démocratie, dans son principe régime de liberté, peut-elle dériver vers la servitude ? Cette question figurait déjà dans les analyses politiques de Platon et d'Aristote. Pourquoi parler aussi de nouvelles servitudes ? La figure du maître a changé et une domination d'un nouveau genre s'impose par des voies nouvelles. Ces nouvelles servitudes sont analysées par un collectif d'auteurs "Les Intempestifs" qui entendent s'élever contre ces développements dans nos sociétés démocratiques modernes.

Jean Bodin : nature, histoire, droit et politique

Jean Bodin : nature, histoire, droit et politique

Auteure: Yves Charles Zarka ,

Nombre de pages: 256

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

La Démocratie, état critique

La Démocratie, état critique

Auteure: Yves Charles Zarka ,

Nombre de pages: 320

Ces dernières années, l’extraordinaire fortune du terme « gouvernance » n’est certainement pas due au hasard, pas plus que la terminologie de l’évaluation et celle de la transparence qui l’accompagnent. « Gouvernance », « évaluation », « transparence » : voilà la nouvelle trinité d’une religion elle-même nouvelle, la religion managériale. Mais cette gouvernance est-elle compatible avec la démocratie ? Ne s’apparente-elle pas plutôt à une technologie gestionnaire qui aurait pour objectif à la fois d’esquiver la démocratie et, à terme, de lui substituer un nouveau paradigme de légitimité ? C’est là l’un des points majeurs que cet ouvrage tente d’élucider. Le paradigme de la légitimité démocratique a été attaqué de trois côtés : par la mondialisation du capitalisme, par des pratiques de gouvernance qui ruinent la dimension publique du politique et par une dérive de la démocratie elle-même, soit la distance qui s’est créée entre « la caste de pouvoir » et les citoyens ordinaires. Au-delà du diagnostic de l’état critique de la démocratie, le présent ouvrage a également pour ambition de montrer par quelles voies en...

Les fondements philosophiques de la tolérance

Les fondements philosophiques de la tolérance

Auteure: John Rogers , Yves Charles Zarka , Franck Lessay ,

Ce volume met à la disposition des chercheurs et étudiants, les principaux textes ayant constitué les étapes décisives des débats au sein desquels le concept de tolérance a été inventé. C'est dans une crise religieuse qui a traversé toute l'Europe, en particulier la France et l'Angleterre des XVI et XVIIe siècles que s'est formé et développé ce concept très moderne de la tolérance.

La destitution des intellectuels et autres réflexions intempestives

La destitution des intellectuels et autres réflexions intempestives

Auteure: Yves Charles Zarka ,

Pour dire en quelques mots cette destitution : l’intellectuel était traditionnellement un auteur (romancier, poète, philosophe, savant, ou autres) que son œuvre dotait d’une autorité spirituelle susceptible de donner du poids à ses propos et à ses interventions comme citoyen dans la cité : interpellation du pouvoir, appel de celui-ci à la responsabilité, à la justice ou au droit, appel à l’opinion publique sur une question grave mais ignorée, etc. C’était un citoyen auquel son œuvre donnait une autorité, parfois considérable. Aujourd’hui l’intellectuel est devenu un histrion sans œuvre ni autorité, mais doté d’une place dans des réseaux de pouvoirs pour se maintenir dans la visibilité médiatique. Agis de telle sorte que tu continues à être visible ! Tel est son impératif catégorique, la loi qui commande ses faits et gestes. Comment ce changement s’est-il produit ? Cet essai tente de répondre à la question.

L'inappropriabilité de la Terre

L'inappropriabilité de la Terre

Auteure: Yves Charles Zarka ,

Nombre de pages: 96

La Terre est dans un état critique. Surexploitée, spoliée, sa finitude est niée par l’appropriation productiviste qui domine notre temps et qui accroît les inégalités au sein des sociétés et entre les parties du monde. La Terre n’est pas simplement le globe terrestre, elle est aussi et fondamentalement le monde habitable. En la détruisant continuellement, l’homme s’autodétruit. Il devient urgent de nous reprendre si l’humanité souhaite rester libre de son destin et transmettre un monde habitable aux générations futures. Beaucoup de choses ont été dites ou écrites sur les autres développements possibles, mais il manquait un principe susceptible de rendre compte du sens philosophique du tournant que nous devons prendre. Tel est l’enjeu de ce livre qui entend repenser, par le concept d’inappropriabilité, notre être dans son rapport aux autres, à l’humanité et au monde vivant. Cette refondation repose sur trois piliers (cosmopolitique, politique et éthique) et vient revisiter la manière dont nous vivons et agissons, individuellement et collectivement. Elle doit, au final, permettre de surmonter le nihilisme contemporain et restaurer l’espoir...

Machiavel. Le Prince ou le nouvel art politique

Machiavel. Le Prince ou le nouvel art politique

Auteure: Thierry Ménissier , Yves Charles Zarka ,

Nombre de pages: 256

Machiavel est à la fois acteur et spectateur, politique et historiographe, républicain et conseiller du prince, philosophe et patriote. Toutes ces facettes et contradictions sont analysées par les différents auteurs. On peut ainsi se rendre compte des innovations majeures de Machiavel dans la définition d'un nouvel art politique de gouverner, directement lié à l'état d'urgence.

Aspects de la pensée médiévale dans la philosophie politique moderne

Aspects de la pensée médiévale dans la philosophie politique moderne

Auteure: Yves Charles Zarka ,

Nombre de pages: 288

Comment la pensée médiévale continue-t-elle à agir dans la philosophie juridico-politique moderne, c'est-à-dire dans un horizon intellectuel et historique qui n'est plus le sien ? Telle est la question qui anime les contributions au présent ouvrage. Cette action persistante de la pensée médiévale qui est, en même temps, transformation de ce qui agit, est étudiée dans le cadre de trois grandes problématiques : le transfert de la notion de plenitudo potestatis de l'ordre ecclésiastique à l'ordre politique ; le déplacement d'un univers qui trouvait son fondement en Dieu vers un univers qui comporte, non un, mais deux fondements possibles, entre lesquels se développe une tension (laquelle deviendra plus tard une concurrence) : Dieu et l'homme - c'est dans le cadre de cette tension entre les deux fondements théologique et éthique que se forment les doctrines du sujet psychologique et affectif, d'une part, et du sujet de droit, d'autre part ; enfin, la constitution d'une théorie du pouvoir politique sur les hommes, qui n'est plus pensée dans les catégories de la propriété des choses, alors que celles-ci fournissaient, au Moyen Âge, le principe d'intelligibilité ...

Cités 2014 - N° 60

Cités 2014 - N° 60

Auteure: Revue Cités , Yves-Charles Zarka ,

Que pensent et que veulent les neurosciences cognitives ? (Coord. par Lionel Naccache) Éditorial, par Yves Charles Zarka I - Dossier : Que pensent et que veulent les neurosciences cognitives ? Lionel Naccache, Neurosciences et sciences humaines, une relation à inventer Yves Sarfati, L’électrode et la mémoration. Pour une psychanalyse éclairée des neurosciences Serge Stoléru, Sommes-nous libres par rapport à nos désirs sexuels ? Une perspective neuroscientifique Franck Ramus, Les neurosciences, un épouvantail bien commode Mathias Pessiglione, Décision et rationalité : un sujet indiscipliné Jérôme Sackur, Les neurosciences cognitives, ou la science naturelle de l'esprit Approches critiques par Henri Atlan et Jean-Claude Ameisen II - Vie intellectuelle Jing Zhao, La question du féminisme en Chine : Une lecture de Simone de Beauvoir III - Vie politique La démocratie : entre déterritorialisation et reterritorialisation

De quoi avons-nous peur?

De quoi avons-nous peur?

Auteure: Edgar Morin , Jean-Pierre Dupuy , Élisabeth Roudinesco , Yves Charles Zarka , Alain Corbin , Marc Crépon , Daniel Mesguich , Gérald Bronner , Céline Spector , Jean-Baptiste Fressoz , Christophe Honoré , Adrienne Boutang , Fragan Gehlker , Nathalie Prince , Émilie Tardivel , Collectifs ,

Nombre de pages: 272

Première édition

La phénoménologie et la Vie

La phénoménologie et la Vie

Auteure: Collectif ,

Nombre de pages: 448

Vingt philosophes contemporains en débat décryptent ensemble la vie et la mort de la phénoménologie, courant de philosophie majeur au XX e siècle, et plaident pour sa renaissance. La phénoménologie, dans la diversité des approches qui ont été les siennes et à travers les mutations qu'elle a connues, a été l'un des courants principaux de la philosophie du xxe siècle, en particulier en France. Elle a été marquée par les oeuvres considérables de Husserl, son fondateur, et scandée par celles de Merleau-Ponty, Patočka, Jonas, Levinas, Henry, Derrida. À présent, ce courant naguère si influent est à un tournant de son histoire : un moment de crise majeure. La phénoménologie semble à bien des égards avoir épuisé ses possibilités. Elle est en outre remise en cause, et radicalement, par d'autres approches, en particulier réalistes ou analytiques, qui en contestent les fondements et jusqu'au privilège du phénomène. Que reste-t-il de la phénoménologie ? A-t-elle épuisé ses possibilités de renouvellement ? Cet ouvrage constitue une somme sans équivalent au coeur d'une actualité philosophique déterminante aujourd'hui.

La marche des idées

La marche des idées

Auteure: François DOSSE ,

Nombre de pages: 360

Dans un entrelacs entre l'histoire classique des idées, l'histoire de la philosophie, l'histoire des mentalités et l'histoire culturelle, ce livre s'efforce d'ouvrir un espace de recherche, celui d'une histoire intellectuelle, dont François Dosse a déjà entrepris l'exploration dans ses travaux antérieurs. (Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 2003.) Les médias scrutent avec une passion grandissante les moindres paroles des intellectuels ainsi que leurs silences. On décrit leurs réseaux et on en dresse la généalogie. Tour à tour accusés ou dénoncés comme accusateurs, les intellectuels en seraient pour certains au stade terminal lorsque d'autres les stigmatisent comme " terroristes ". Dans ce livre ambitieux, François Dosse tente de restituer la pluralité des figures de l'intellectuel à partir de celle apparue en France lors de l'affaire Dreyfus. Dans un entrelacs entre l'histoire classique des idées, l'histoire de la philosophie, l'histoire des mentalités et l'histoire culturelle, ce livre explore un espace de recherche, celui d'une histoire intellectuelle, que François Dosse a déjà défriché dans ses travaux...

Matérialistes français du XVIIIe siècle

Matérialistes français du XVIIIe siècle

Auteure: Jean-Marie Lardic , Jean-Claude Bourdin , Francine Markovits , Sophie Audidière ,

Le XVIIIe siècle fut l'âge d'or du matérialisme français, sans être pour autant dominant. C'est pourquoi ce matérialisme fut polémique : contre les fictions de la métaphysique, l'hypocrisie morale, la superstition religieuse... Cet ouvrage présente trois grandes figures de ce mouvement dont les oeuvres furent souvent éclipsées par celles de leurs contemporains du siècle des Lumières autrement célèbres, tel Diderot.

Cités 2014 - N° 58

Cités 2014 - N° 58

Auteure: Revue Cités , Yves Charles Zarka (Éditeur) ,

Que se passe-t-il dans la philosophie en France aujourd’hui, après les grandes figures de la deuxième partie du XXe siècle qui ont dominé la scène mondiale ? Quelles sont les figures majeures de la philosophie en France aujourd’hui ? Après le numéro 56 de Cités consacré à la nouvelle génération de penseurs français, ce numéro de Cités délivre ses analyses sur l’après Lacan, l’après Derrida, l’après Deleuze ou l’après Levinas et Ricœur. Parole est aussi donnée aux plus grands acteurs de la philosophie française d’aujourd’hui qui donnent leur vision personnelle du secteur de la philosophie qui fait leur spécialité. Un numéro exceptionnel qui regroupe au sein d’un même volume les plus grands penseurs français de notre temps : Alain Badiou, Jacques Rancière, Jean-Luc Marion, Marcel Gauchet, Vincent Descombes, etc.

Pourquoi enseigner les médias ?

Pourquoi enseigner les médias ?

Auteure: Didier Le Galle ,

Nombre de pages: 262

L'éducation aux médias est devenue un enjeu démocratique majeur dans un contexte politique où les valeurs de la République sont malmenées ; l'école ne doit pas rester spectatrice, mais devenir actrice des nouveaux enjeux républicains. Cet ouvrage invite le lecteur à réfléchir sur la place des médias, inventorie les possibilités offertes par l'Education nationale pour enseigner les médias et présente la mise en place d'une structure pédagogique innovante : la classe médias.

Questions ultimes

Questions ultimes

Auteure: Thomas De Koninck ,

Nombre de pages: 280

Le premier défi de la démocratie est de donner le «goût de l’avenir» (Alexis de Tocqueville), de générer l’enthousiasme qui poussera les jeunes d’esprit à progresser d’eux-mêmes vers de nouvelles quêtes de sens et de savoir, à renouveler peut-être surtout, dans le contexte des nouvelles connaissances et d’une prise de conscience accrue des richesses des différentes cultures, les questions que l’on appelle «ultimes et les plus hautes», pour citer Husserl, celles que la science exclut par principe et qui sont pourtant «les questions les plus brûlantes», portant «sur le sens ou sur l’absence de sens de toute cette existence humaine». Le simple mot question évoque d'emblée le vieux français queste, c'est-à-dire la quête, du latin quaerere, «rechercher», «aimer»; il traduit le désir de voir et de savoir, impliquant du coup les deux dimensions à la fois les plus essentielles et les plus grandes de notre être proprement humain, la capacité d’aimer et celle de penser. Une éducation qui exclurait, comme tranchées d’avance, ces questions ultimes, ne serait nullement à la hauteur de l’humain. Les essais composant ce livre explorent six...

Odyssée 2.0

Odyssée 2.0

Auteure: Guillaume Cazeaux ,

Nombre de pages: 320

Internet a libéré la parole publique. Désormais, des milliards d’individus connectés échangent librement ou réussissent à le faire en contournant les verrous posés par les régimes autoritaires. Le printemps arabe nous a même fait croire que les réseaux sociaux pouvaient renverser les tyrannies. À l’ère du numérique, la quête de la démocratie prend de nouvelles formes. Pourtant, en y regardant de plus près, on constate que cette libération de la parole entraîne un effet inattendu : noyés dans la masse d’informations et de désinformations, les internautes développent des représentations du monde qui les divisent. Comme l’imprimerie avait produit la Réforme protestante mais aussi les guerres de religion, Internet génère aussi des « schismes » qui menacent l’unité de nos sociétés. Les questionnements vertigineux qui se posaient à l’homme de la Renaissance, à Montaigne par exemple, redeviennent ainsi étonnamment les nôtres. Ce livre est un voyage dans l’odyssée démocratique commencée il y a 2 500 ans à Athènes et qui se poursuit aujourd’hui sur la Toile. Il offre les clés pour que le long chemin d’émancipation ne se transforme ...

La Compagnie des philosophes

La Compagnie des philosophes

Auteure: Roger-Pol Droit ,

Nombre de pages: 352

Avez-vous déjà rencontré des philosophes ? Êtes-vous demeuré assez longtemps en leur compagnie ? Vous est-il arrivé de constater qu'ils ne sont pas tristes ? Ce livre vous suggère d'en fréquenter un bon nombre, illustres ou méconnus, antiques ou modernes, occidentaux ou orientaux, de manière familière et personnelle. Vous constaterez que ces fabricants d'idées, qui passent souvent pour des auteurs rébarbatifs, sont des aventuriers d'une espèce curieuse, des expérimentateurs d'existence. Vous n'aurez nulle raison de les craindre. Ils vous feront voir combien penser, vivre et rire sont des activités semblables. Depuis Socrate et Platon jusqu'à Foucault et Deleuze, vous devinerez que l'exercice quotidien de la philosophie lutte contre deux ennemis seulement : la bêtise et la tristesse. Roger-Pol Droit est chercheur au CNRS en philosophie et chroniqueur au journal Le Monde.

La démocratie dans l'adversité

La démocratie dans l'adversité

Auteure: Collectif , Giulio De ligio ,

Nombre de pages: 676

Où va la démocratie aujourd'hui ? Pourquoi cette crise ? Qu'en est-il à l'échelle planétaire. Ce sont plus de 100 auteurs internationaux de tous bords que la philosophe Chantal Delsol a réuni dans cette somme sans précédent en France comme à l'étranger. Un livre événement. Ce sont cent intellectuels de France et des quatre coins du monde que Chantal Delsol et Giulio De Ligio ont réunis ici pour une enquête sans précédent sur l'état planétaire de la démocratie. À l'heure des isolationnismes, des autocraties et des populismes, qu'en est-il de la théorie et de la pratique de ce qui semblait hier encore le bien politique absolu, et le premier critère progressiste de l'ère moderne ? Embrassant de Washington à Beijing, de Dublin à Bucarest, sans oublier Bruxelles et Paris, mais aussi l'Amérique du Sud ; détaillant les concepts et les idéologies ; décrivant les institutions et les pouvoirs, cette somme, savante, libre et engagée, répond à cette question cruciale. Face à la tentation illibérale, un véritable ouvrage collectif de débat et un appel à la raison des peuples.

Le Ressentiment dans l’histoire

Le Ressentiment dans l’histoire

Auteure: Marc Ferro ,

Nombre de pages: 224

Pourquoi une « guerre de cent ans » entre la France et l’Angleterre ? Pourquoi deux siècles de conflits entre la France et l’Allemagne ? Pourquoi des millénaires de persécutions entre juifs et chrétiens, et des siècles entre catholiques et protestants ? Pourquoi les Arabes invoquent-ils les croisades dans leurs chocs avec l’Occident ? Pourquoi les conflits sociaux et politiques à répétition ? Pour Marc Ferro, il faut y voir la part du ressentiment. Guerres de religion, révolutions, guerres nationales et de libération, fascisme et racisme, l’historien le plus créatif de sa génération passe l’histoire au crible de cette force obscure et ouvre des perspectives nouvelles. La violence dans l’histoire des hommes n’aurait-elle pas avant tout une origine psychologique ? Marc Ferro est directeur d’études à l’école des hautes études en sciences sociales. Il a notamment publié Histoire de France, Le Choc de l’islam et Les Individus face aux crises du XXe siècle.

Hobbes (Fiche philosophe)

Hobbes (Fiche philosophe)

Auteure: Céline Laurens , lePetitPhilosophe.fr, ,

Nombre de pages: 32

Devenez incollable sur Hobbes et sa pensée avec lePetitPhilosophe.fr ! Cette fiche propose une analyse approfondie de la philosophie de Thomas Hobbes, avec sa biographie, le contexte philosophique dans lequel il s'inscrit, l'analyse détaillée de sa pensée et une synthèse de ce qu'il faut en retenir. La fiche est complétée par une liste de citations clés du philosophe. • Après la biographie, la mise en contexte aborde la situation politique en Angleterre à l’époque de Hobbes et la polémique provoquée par la publication de son œuvre majeure, le Léviathan. • Ensuite, l'analyse se penche sur les points principaux du système philosophique de Hobbes : la loi naturelle ou la recherche de la paix, la nécessité d’un contrat social en vue du « bien vivre ensemble », le rôle de la science. • Enfin, après un bref résumé de l'analyse dans lequel on se focalise sur l'essentiel, on trouve des citations assorties d'explications. À propos de la collection LePetitPhilosophe.fr : Destinée avant tout à un public de néophytes et aux lycéens qui préparent le bac de philo, LePetitPhilosophe.fr propose des analyses d'œuvres philosophiques classiques et...

Un orgueil français

Un orgueil français

Auteure: Jean Nagle ,

Nombre de pages: 400

Pourquoi les Français ont-ils une telle passion pour leurs services publics ? Pourquoi y tiennent-ils plus qu’à tout ? Et pourquoi les vilipendent-ils à la moindre occasion ?Jean Nagle montre que, sous l’Ancien Régime, la fonction publique était à vendre : la justice, la police, les finances, la guerre, la « maison du roi » étaient assurées par ceux qui pouvaient en acheter la charge. Ces offices conféraient à leurs titulaires une dignité qu’ils pouvaient opposer à l’honneur des nobles. Jusqu’à l’affrontement du tiers-état et de la noblesse lors de la Révolution française. Ce livre met en scène les dizaines de milliers d’hommes qui ont assuré les services publics et exercé l’autorité de l’État sous l’Ancien Régime. Il montre comment la vénalité des offices fut une passion française. Jean Nagle, historien, est chercheur honoraire à l’Institut d’histoire des mondes contemporains de l’École normale supérieure.

De la mélancolie du drame baroque au théâtre de la politique moderne

De la mélancolie du drame baroque au théâtre de la politique moderne

Auteure: Natacha Israël ,

Nombre de pages: 560

Cette étude examine les aspects de la souveraineté politique sur la scène élisabéthaine, notamment sur la scène shakespearienne, dans l'Angleterre du XVIIe siècle. À la lumière des analyses consacrées par Walter Benjamin au drame baroque en 1928, et de la réaction que Carl Schmitt leur a opposée dans Hamlet ou Hécube (1956), elle vise à montrer que Shakespeare met en scène la mortalité des corps politiques et la souveraineté nouvelle de l'intrigant dans le temps terrestre.

Le selfie

Le selfie

Auteure: Agathe Lichtensztejn ,

Nombre de pages: 104

Une photographie de soi mal cadrée, prise à bout de bras devant un miroir ou face à son téléphone portable, suivie d'une publication sur un réseau social. Mais sait-on vraiment de quoi il s'agit ? Nouveau type d'images ou sous-genre de l'autoportrait ? Simple phénomène culturel ou trait d'époque ? Ce livre propose d'explorer et d'étudier la nature du selfie comme image, et comme manifestation d'une stratégie communicationnelle qui vise à compenser la perte du réel dans un monde contemporain où l'écran est miroir du monde.

La justice sociale

La justice sociale

Auteure: Alain Policar ,

Nombre de pages: 208

Qu'est-ce que la justice sociale ? Comment concilier son postulat de base (chaque individu compte autant qu'un autre) et la reconnaissance des différences ? Quelles seraient les conditions d'un universalisme raisonnable ? Autant de questions qui "hantent" le débat politique contemporain, notamment en France. Le présent ouvrage fournit l'ensemble des instruments intellectuels et références nécessaires à qui se préoccupe ou doit traiter des conditions de l'existence en commun d'individus ayant des pratiques culturelles et des valeurs morales différentes. A partir d'une relecture critique des courants utilitariste, libertarien ou communautarien et d'un examen attentif de travaux marquants, comme ceux de Rawls et des théoriciens de la démocratie délibérative, son auteur jette les bases d'un questionnement plus spécifique sur l'altérité, l'ethnicité ou le multiculturalisme. Rédigé avec clarté et rigueur, ce livre de synthèse s'adresse aux étudiants LMD des départements de sciences humaines et sociales (notamment en sociologie et philosophie), aux étudiants des IEP et des écoles de commerce et à ceux qui préparent les concours (CAPES, Agrégation, Professorat...

Frères de sang

Frères de sang

Auteure: Jean-Claude CARON ,

Nombre de pages: 313

Héritière de la Révolution de 1789, la France du XIXe siècle se déchire à intervalles réguliers, accréditant l'image d'une nation vouée à la guerre civile.L'insurrection de Juin 1848 et la Commune de Paris (1871) sont les pics de ces affrontements révélateurs de profondes divergences idéologiques. Ce livre explore la façon dont cette lutte fratricide alimente la vie politique française, interroge la société sur sa capacité à dépasser ses divisions, suscite des peurs, instrumentalisées pour discréditer l'adversaire.

Carl Schmitt

Carl Schmitt

Auteure: Jan-Werner Müller ,

Nombre de pages: 400

Son adhésion dépourvue de repentir au nazisme vaut au théoricien politique Carl Schmitt (1888-1985) de partager l’odeur de soufre du philosophe Heidegger. Ce passé sinistre aurait dû le condamner à l’oubli. Or sa mort précéda sa renaissance. Ce représentant de la droite autoritaire extrême privé de toute chaire universitaire est désormais considéré comme l’un des principaux penseurs politiques des deux derniers tiers du XXe siècle. Tout comme Heidegger a conservé l’amitié de Hannah Arendt, Carl Schmitt, qui se voulait « juriste officiel du Troisième Reich », a exercé après 1945, une profonde influence sur les secteurs idéologiques les plus divers. Connu auparavant pour son refus de soumettre l’État à l’éthique et à l’économie, pour affirmer au contraire son autonomie inscrite dans sa capacité illimitée de décision, Schmitt a pris un autre visage après la Seconde Guerre mondiale. Rompant l’ostracisme qui le frappait, certains ont alors isolé et radicalisé ses concepts pour les transformer en armes contre la démocratie libérale, tandis que d’autres l’ont fait, à l’inverse, pour la libéraliser à l’extrême et refouler...

Cités 2015 - N° 64

Cités 2015 - N° 64

Auteure: Collectif ,

Editorial par Yves Charrles Zarka, Paris, 13 novembre 2015 I – DOSSIER : POLITIQUES DU CAPITAL Gilles Campagnolo, Emmanuel Picavet, Christian Walter, Présentation Jean Robelin, Qu'est-ce que la spéculation ? Gilles Campagnolo, Trois moments de politique critique du capital Nicolas Brisset, La construction de la finance contemporaine Christian Walter, La seconde quantification de la finance Yvonne Muller-Lagarde, La normalisation comptable internationale: de l'Etat de droit au droit sans Etat Hélène Rainelli-Weiss, Problèmes et enjeux de la régulation financière Sabrina Abib, Après la dérégulation, le sens de la régulation II – GRAND ARTICLE Robert Kurz, La fin de la politique III – VIE POLITIQUE : CAUSES VISIBLESET CAUSES INVISIBLES DES MIGRATIONS Sara Vigil, Une cause invisible de migrations: la tragédie de l'accaparement des terres IV – VIE INTELLECTUELLE : CAPITAL ET CAPITALISME AUJOURD'HUI Thomas Piketty, Réflexions sur la capital au XXIe siècle Yves Charles Zarka, Un Capital sans capitalisme Emmanuel Picavet, Une économie politique ancrée dans l'histoire V – CHRONIQUE Philippe Petit, A Athènes la philo fait le plein VI – RECENSIONS Axel Honneth,...

Cités 2014 - N° 59

Cités 2014 - N° 59

Auteure: Revue Cités ,

Le lien entre Marx et politique semble évident. Qui peut ignorer qu’il lui a consacré sa vie et son œuvre ? Quel sens alors y a-t-il à parler de « Marx politique » si le nom de Marx contient d’emblée la dimension politique, mieux s’il n’a pas de sens hors de la politique ? Une question se pose pourtant : que faut-il entendre par « politique » quand il s’agit de la pensée de Marx ? Et là rien n’est plus aussi simple qu’il y paraît à première vue. _x000D_ On observe d’abord qu’une certaine habitude a été prise qui n’en fait qu’un aspect ou une partie de l’œuvre. C’est par exemple le cas dans les éditions de ses œuvres ou dans la répartition disciplinaire des commentaires et des présentations. Mais faut-il continuer à croire, comme le suggérait Maximilien Rubel dans son édition de la Pléiade, que l’on peut aisément distribuer les textes marxiens entre l’économie, la philosophie et la politique ? Et si l’on considère le destin académique de Marx, devrait-on vraiment isoler un « Marx politique » du Marx des économistes, du Marx des philosophes, voire du Marx des sociologues ? _x000D_ Nous proposons ici de considérer, sous ...

Spinoza : puissance et impuissance de la raison

Spinoza : puissance et impuissance de la raison

Auteure: Christian Lazzeri ,

Nombre de pages: 128

La pensée de Spinoza est, tout entière, une philosophie de la puissance de la raison. Plus encore, il découle de ce rationalisme le projet, sans précédent dans l'histoire de la philosophie, d'une identification entre la raison théorique et la raison pratique. La partie IV de L'éthique étudie le comportement d'un homme qui peut connaître les prescriptions éthiques de la raison. Cependant, la connaissance vraie de ce qui est bon et de ce qui est mauvais, ne le conduit pas, immédiatement et infailliblement, à désirer le premier et à écarter le second : on ne peut faire abstraction de la force des affects. Il devient alors pertinent de s'intéresser non seulement au contenu des prescriptions rationnelles, mais aussi aux causes mêmes du conflit entre ces prescriptions et les passions. Comment comprendre la servitude dans laquelle se trouvent les hommes et l'expérience de ce que nous appelons l'impuissance morale ? Le présent ouvrage cherche à éclairer cette question fondamentale de la vie éthique.



Derniers ebooks et auteurs recherchés

X
FERMER