Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 26 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Absinthe

Absinthe

Auteure: Sébastien Doubinsky ,

Nombre de pages: 252

Dans « Absinthe », déambulez aux côtés d’Iris, la diseuses de bonne aventure qui, ô misère, ne lit pas l’avenir mais au contraire, voit des anachronismes du passé ; Sid Saperstein, éditeur de romans de gare, accessoirement auteur en herbe dont le texte fera trembler terre et ciel et, enfin, Hermès, le dieu messager grec option #laposte, envoyé sur terre par Zeus afin d’observer ses camarades... C’est jubilatoire, tressé au cordeau dans une langue qui se déroule et nous tient en haleine, seulement ponctuée par Dieu lui-même, atteint de folie publicitaire. Plus qu’un régal, une folie littéraire ! Cet homme est fou, joyeusement fou, irrémédiablement fou, et sa verve, précise sans jamais être acerbe, acide sans verser dans la gratuité, fait mouche à tous les coups. Sébastien Doubinsky, créateur/animateur des éditions du Zaporogue, est écrivain, traducteur, poète et éditeur. Composant aussi bien en français qu’en anglais, il a été publié chez Actes Sud, Le Cherche Midi, Joëlle Losfeld, Publie.net, chez les copains d’E-fractions et Mémoire d’encrier, pour ne citer qu’eux. Il écrit/traduit comme il vit, pleinement, sans compromission. ...

Star

Star

Auteure: Sébastien Doubinsky ,

Nombre de pages: 136

"Star" et "Le feu au royaume", publiés concomitamment, sont deux polars parus en 2007 et 2012 chez L'écailler. Deux romans très noirs mettant en scène un flic à l'ancienne, Bourdeau, pardon, la capitaine de police Jean-Pierre Bourdeau, dans des univers classique du roman noir français : des putes, des macs et des voyous, des flics et des politiques corrompus. Voilà le background que Doubinsky, plus connu pour ses oeuvres d'anticipation, a voulu pour ses polars. Si la facture est ultra classique, l'écriture est extrêmement sensible, comme une peinture à fleur de peau de personnages mis en valeur à la façon cinématographique d'un Truffaut, d'un Godard, d'un Ken Loach ou d'un Stephen Frears. Dans "Star", il nous fait vivre l'enquête de Bourdeau et de Star, une prostituée sur le retour, qui veulent venger la mort d'Annika, une jeune fille qui faisait le trottoir avec Star, tuée dans de très sales conditions.

Peau d'orange

Peau d'orange

Auteure: Sébastien Doubinsky ,

« Tes hanches me rappellent la Grèce magique où nous avions baigné nos corps et attrapé des piquants d’oursins plein les pieds, tu te rappelles ? (...) Tes hanches, comme ces pierres pleines de soleil, avant l’accident et tous les mensonges et toutes les souffrances, par ma faute et celle de la mort, cette satanée canaille qui détruit autant les vivants que les morts, cette mort qui saccage tous les jardins et brûle tous les théâtres, car les cimetières sont des parodies de jardin et les enterrements de grotesques pièces de théâtre. Mais le plus mauvais acteur, c’était moi. » En un jour et une nuit, Sébastien Doubinsky trace une odyssée sous la peau du quotidien. Il fore dans l’illusion d’une jouissance qu’il faudrait vouloir infinie, pour toucher à l’os, à l’irréductible de ce qui nous fonde, nous tient et, sans aucun doute, nous sauve. D’une force poétique sans apprêt, Peau d’orange se lit comme on se saisit d’une dernière chance : dans une fulgurance lucide.

Le feu au royaume

Le feu au royaume

Auteure: Sébastien Doubinsky ,

Nombre de pages: 136

"Star" et "Le feu au royaume" sont deux polars parus en 2007 et 2012 chez L'écailler. Un diptyque très noir mettant en scène un grand flic "à l'ancienne", Bourdeau, face à des figures classiques du roman noir, autrement dit des putes, des macs, des demi-sel et de vrais voyous, des flics, des politiques corrompus. Voilà le background que Doubinsky, plus connu pour ses livres d'anticipation, a voulu pour ses polars. Si la facture est ultraclassique, l'écriture est très sensible, comme une peinture à fleur de peau de personnages mis en valeur à la façon - cinématographique - d'un Truffaut ou d'un Godard, voire du film "Drive" du Danois Nicolas Winding Refn. Dans "Le feu au royaume", André Thiriet, alias Dédé la Classe, truand rangé des voitures, a pris sa retraite en Espagne. Mais il revient à Paris pour enterrer son fils, Alexandre, assassiné en plein jour, et venger sa mort en enquêtant parmi ses "vieux amis". Bourdeau bien sûr n'est jamais loin, paradoxal ange gardien de l'ancien boss du Milieu.

Delhi noir

Delhi noir

Auteure: Hirsh Sawhney , Sébastien Doubinsky ,

Nombre de pages: 288

Les regards du monde sont rivés sur Delhi, territoire de la capitale indienne. Mais les livres qu’on peut lire sur ce géant asiatique ne montrent qu'une infime partie de la réalité. Cette anthologie prend à bras le corps une ville chaotique trois fois millénaire où l'opulence et la pauvreté s'affrontent constamment, où les valeurs du vieux monde et la société d’aujourd’hui se livrent une bataille permanente. Avec des textes de : Omair Ahmad, Radhika Jha, Tabish Khair, Irwin Allan Sealy, Ruchir Joshi, Nalinaksha Bhattacharya, Meera Nair, Siddharth Chowdhury, Mohan Sikka, Palash K. Mehrotra, Hartosh Singh Bal, Hirsh Sawhney, Uday Prakash et Manjula Padmanabhan. « La ville se dévoile comme dans un rêve fiévreux... Delhi Noir résonne du conflit quotidien dans cette métropole : la terrible friction entre les extrêmes de la pauvreté et de la richesse, les anciennes religions et l’impérialisme des multinationales. » The Guardian

Bifrost n° 68

Bifrost n° 68

Auteure: Ian McDonald , Thierry Di Rollo ,

Nombre de pages: 185

NOUVELLES INÉDITESPluies sombres, de Thierry DI ROLLOLa Petite déesse, de Ian McDONALDRUBRIQUES ET MAGAZINEObjectif Runes : les bouquins, critiques & dossiersLe coin des revues, par Thomas DayA la chandelle de maître Doc’Stolze : du mordbide américain et du mystique nippon, par Pierre StolzeParoles de Libraire : Omerveilles ouvre son coffre par Hervé Le RouxPetite conversation avec Sébastien Doubinsky, par Xavier MauméjeanAU TRAVERS DU PRISME : IAN McDONALDIan McDonald : le nouvel ordre mondial de la SF, par Thomas DayA la source du Fleuve des dieux, par Patrice LajoyeFuturoscopie : cartographie critique de l’œuvre de Ian McDonaldBibliographie de Ian McDonald, par Alains SprauelSCIENTIFICTIONA quoi sert le boson de Higgs ? par Roland LehoucqINFODÉFONCE ET VRACANEWSParoles de Nornes : pour quelques news de plus, par Org

La solitude du baiseur de fond suivi de La bataille de Koursk

La solitude du baiseur de fond suivi de La bataille de Koursk

Auteure: Sébastien Doubinsky ,

Monsieur Michel donne quelques indications à Denise, pour la prise de vue. Georges est en train de se mettre en forme. Les autres filles se désapent. J'ai encore un peu de temps devant moi et je regarde par la fenêtre. On voit la place Denfert-Rochereau, avec son gros lion éclaboussé de rouge. Ça date de 68. Ils n'ont jamais réussi à l'enlever complètement.

Lettres à Sade

Lettres à Sade

Auteure: Jean ALLOUCH , Antoni CASAS ROS , René DE CECCATTY , Noëlle CHATELET , Anne COUDREUSE , Catherine CUSSET , Sébastien DOUBINSKY , Alain FLEISCHER , Nathalie HEINICH , Pierre JOURDE , Leslie KAPLAN , Hadrien LAROCHE , Hervé LOICHEMOL , François OST , Christian PRIGENT , François PRISER , Lydia VAZQUEZ ,

Nombre de pages: 153

Il y a deux cents ans, mourait à Charenton, dans un asile, celui dont le nom convoque encore aujourd’hui un imaginaire sulfureux : le ci-devant marquis de Sade. A l’occasion de cet anniversaire, nous avons invité nos contemporains à lui écrire, à relever le défi d’un dialogue d’outre-tombe avec ce personnage hors normes qui continue de fasciner et de déranger. Souvenirs de lecture, reproches, messages d’amour ou d’adieu, questions embarrassantes... Tout est possible, même ce qui est interdit, dans cette correspondance jouissive, où écrivains et artistes s’adressent au grand Autre des Lumières, et interrogent ainsi, avec une entière liberté, les fondements de notre modernité.

Prière pour ceux qui ne sont rien

Prière pour ceux qui ne sont rien

Auteure: Jerry Wilson ,

Nombre de pages: 176

Bienvenue à Boise, Idaho, bienvenue dans les parcs et les réserves naturelles de la ville, bienvenue en enfer. Ici vous trouverez des essences rares de pins, des peupliers de Virginie, des écureuils bruns et des alcooliques rougeauds dévorés par les puces, sentant la merde et le vomi, qui donneraient leur mère, s'ils l'avaient connue, contre un cubi de rouge. Welcome to Boise ! Jerry Wilson a travaillé comme garde municipal dans ces parcs. Il a nettoyé jour après jour les canettes de bières, les taches les plus invraisemblables, les traces laissées par la lie de l'humanité. Il est devenu ami avec les clochards, les paumés, les homeless qui vivent sous des toits en moquette pourrie, aux pieds des arbres parmi les étrons, ou sous les ponts, dans des niches en béton. Il les a écouté déblatérer, a écouté leurs mensonges, leurs bravades. En nettoyant leurs déjections. Mais surtout il les a aimé. Ces gens-là ne durent pas bien longtemps. La plupart – tous ? – seront déjà morts quand vous lirez ces lignes. En leur mémoire, Prière pour ceux qui ne sont rien, Jerry Wilson a voulu témoigner de leur existence et du génie éternel de ces clochards célestes...

Boire jusqu'au matin

Boire jusqu'au matin

Auteure: Justin Grimbol ,

Nombre de pages: 308

Ouvrage bilingue, traduction inédite ! “Cette nuit-là j’ai rêvé de ma mère. J’étais dans la rivière où j’ai dispersé ses cendres. Je nageais avec une statue d’elle dans les bras. Elle était grande et lourde mais, pendant que j’étais dans l’eau, elle ne pesait pratiquement rien. Malgré tout, j’ai fini par la lâcher. Elle m’a juste glissé des mains. J’ai mis la tête sous l’eau et l’ai regardée s’enfoncer. La rivière n’avait pas de fond. Elle allait continuer de tomber comme ça, comme un parachutiste qui n’a jamais besoin d’ouvrir son parachute. J’ai sorti la tête de l’eau. Il y avait une femme qui se baignait à l’autre extrémité du trou d’eau. Elle était nue et forte et semblait très douce. J’ai nagé jusqu’à elle. C’était ma mère. — Baignons-nous ensemble, a-t-elle dit. Au lieu de se baigner, on a fini par faire l’amour. Ma queue était minuscule, comme celle d’un bébé, aussi je n’arrivais pas la pénétrer. Je me suis contenté de me frotter contre ses fesses. Quand je me suis réveillé il était dix heures du matin. C’était la première fois depuis des mois que je me réveillais à une heure...

Les Foudroyés

Les Foudroyés

Auteure: Paul HARDING ,

Nombre de pages: 134

PRIX PULITZER 2010 George, un ancien horloger, agonise parmi les siens, et tandis que s'égrènent ses dernières heures et que le monde lui échappe, les souvenirs affluent, de plus en plus vibrants, telles des pièces d'orfèvrerie menacées par le temps. Un père toujours en vadrouille, hanté par la foudre et l'épilepsie, des objets chargés de sens et d'émotion, des instants de pure nature, des éclats qu'il convient de polir une dernière fois... Par la magie de son écriture aussi minutieuse qu'éblouissante, Paul Harding plonge le lecteur dans le miroir brisé d'un personnage inoubliable, nous offrant l'histoire d'une vie faite d'apparitions et de disparitions, de saisons et de silences, une ode à l'éphémère d'une rare intensité.

Le Roman de Bolano

Le Roman de Bolano

Auteure: Eric Bonnargent , Gilles Marchand ,

Polar littéraire. Que se passe-t-il lorsqu'un chauffeur de taxi amnésique tombe sur l'adresse d'un personnage du roman qu'il vient de lire ? Que se passe-t-il lorsqu'après lui avoir écrit à tout hasard, ledit personnage, un ancien policier, lui répond qu'il est bel et bien vivant, qu'il n'a rien d'un être de papier et qu'il n'a même jamais entendu parler de l'auteur, un certain... Roberto Bolaño ? Ce lecteur (Pierre-Jean Kaufmann) et cet homme dont on a " volé " la vie (Abel Romero) entament alors une correspondance afin de cerner les liens qui unissent Romero et Bolaño. Mais au fil de leurs échanges, les voilà conduits à examiner aussi le passé de Kauffmann, dont l'amnésie semble cacher un lourd secret. Articulé autour de l'œuvre du grand écrivain chilien, Le Roman de Bolaño croise l'enquête littéraire et le thriller latino. Naviguant entre Paris, Barcelone et Ciudad Juárez, le lecteur se trouve plongé au cœur d'une histoire où le vrai n'est jamais sûr et le faux toujours possible, et où rôdent en permanence la folie, le feu, la vie et la littérature. Éric Bonnargent et Gilles Marchand ont joué à la lettre le jeu du roman épistolaire,...

Absolutely Golden

Absolutely Golden

Auteure: D. Foy ,

Nombre de pages: 219

En 1973, l'encore jeune veuve Rachel a accepté de suivre Jack, son hippie crampon, au camp naturiste de Freedom Lake, en Californie. La cousine de Jack se joint à eux, une affolante bimbo qui exerce, dit-elle, le beau métier d'ecdysiaste – comprendre, la très haute noblesse des strip-teaseuses. Ils retrouvent sur place Jomar, évangéliste défroqué, Merle, à la bedaine charmante, et bien d'autres encore, dont un couple de bataves échangistes vendeurs de champignons hallucinogènes. Rachel, qui jusqu'alors évitait même les piscines publiques, vivra parmi eux l'assomption fabuleuse d'une idole nue au royaume des blondes, jusqu'au dénouement sublime de sa révélation. Un roman puissant, drôle, délicieusement seventies, pop et sexy, et pour finir, merveilleusement spirituel.

Après le livre

Après le livre

Auteure: François Bon ,

Depuis son origine, l'écrit n'a connu que 5 mutations majeures. Mais chaque fois totales, et irréversibles. De toute évidence, la mutation numérique de l'écrit, qui a rejoints de plein fouet le livre et l'écriture modernes, est la suivante de ces mutations. Mais sommes-nous si démunis devant ses conséquences, et son souffle chaotique? Par exemple, nous n'avions guère besoin jusqu'ici d'approfondir l'histoire du livre et de l'imprimerie – et ce qu'elle (ne) doit (pas) à Gutenberg. Au terme de plusieurs d'années d'interventions et conférences, j'ai voulu faire le point avec mes propres usages – non pas définir un "futur du livre", mais revenir sur une double histoire. La première, et qui pour nous est considérablement nouvelle, d'étudier aussi les précédentes transitions, ces étranges époques où les deux modes, l'ancien et le nouveau, coexistent et se construisent l'un par l'autre : quand nous utilisons une police Garamond, savons-nous ce qu'elle doit au premier calligraphe de François 1er? La deuxième : mais enfin, fini, les "nouvelles technologies" – voici 25 ans que nous disposons d'ordinateurs personnels au lieu de nos machines à écrire, et 15 ans...

Échapper aux tueurs

Échapper aux tueurs

Auteure: Matthieu de Boisséson ,

Nombre de pages: 152

Les tueurs : l'ennemi mortel qui rôde dans un monde affadi ou pétrifié par la technique. À cet ennemi s'opposent la légèreté, la rêverie, la montagne, le dépaysement, les jeunes étrangères, l'amitié, et tout ce qui permet, selon Kafka, un 'bond hors du rang des meurtriers'.

Gravesend

Gravesend

Auteure: William Boyle ,

Nombre de pages: 350

Gravesend, un quartier de Brooklyn pauvre peuplé de Russes et d'Italiens. Il ya 16 ans, Duncan, le frère aîné de Conway, a été renversé par une voiture alors qu'il tentait d'échapper à un gang de jeunes animés par la haine homophobe. Aujourd'hui, le chef du gang est en prison, mais il va bientôt sortir. Conway l'attend de pied ferme pour se venger. Mais sa vengeance va tourner court et Alessandra, son amour de jeunesse, va réapparaître dans le quartier... Désir, fantasme, désespérance et noirceur sont les maîtres mots de ce roman à la profonde humanité.

Si la main droite de l'écrivain était un crabe

Si la main droite de l'écrivain était un crabe

Auteure: Eric Chevillard ,

Nombre de pages: 64

C'est en 1993 qu'Éric Chevillard fait paraître sa Nébuleuse du crabe, un livre étape dans la construction de son fantastique. Crab, le personnage principal, est une forme, une durée, un système d'idée, une critique de Léonard de Vinci. Mais, avec Chevillard, les personnages de roman ne s'arrêtent pas au livre qui les fait naître. Ici, l'auteur inventeur de Crab est aux prises avec son propre personnage. Des voix contestent, assaillent, commentent. Une journaliste de radio veut à tout prix une réponse à des questions insolubles. Et tout d'un coup, nous voilà sur la piste vertigineuse d'une critique du roman... Manière de saluer ici la parution de Dino Egger, le nouveau livre d'Éric Chevillard chez Minuit (l'éditeur), ainsi que le 3ème tome annuel de son Autofictif, le célèbre triptyque lancé chaque minuit (l'heure). Qui a a dit que la littérature contemporaine n'autorise pas le rire ? Je remercie profondément Eric d’avoir bien voulu être présent avec nous dès le début de l’expérience publie.net... A lire aussi sur publie.net : Dans la zone d’activité. On peut visiter aussi sa page auteur sur le site des éditions de Minuit, mais surtout la vue...

Le Syrien du septième étage

Le Syrien du septième étage

Auteure: Fawaz Hussain ,

Nombre de pages: 231

Dans le HLM de Babel coincé entre deux boulevards, un Kurde de Syrie coincé entre deux chaînes de télévision regarde sa patrie livrée au chaos. Chaque jour, il s'échappe pour une promenade dans le quartier et échange quelques silences avec ses voisins. Il y a le Serbe bosno-croate multi-cambriolé, les deux jeunes Maliens à la foi tenace, la Tamoule menue en froid avec sa fille, l'ancien professeur Sénégalais devenu marabout de boîtes aux lettres. Il y a aussi la Russe du premier, si belle avec ses fossettes et ses yeux qui scintillent comme la Neva, qui un jour peut-être l'invitera à prendre le thé chez elle. Il y a même un couple de français. Le premier contact avec les locataires du quatrième a été provoqué par la Japonaise devenue par la force des choses " La Jap du septième ". Un jour que nous revenions d'Auchan chargés de nos courses, elle a vu le toutou et a demandé à ses maîtres si elle pouvait le caresser. " Elle s'appelle comment ? " Les deux Français étaient fiers comme Artaban qu'on s'intéressât à leur chien, qui comme eux se faisait vieux et était perclus de rhumatismes. " C'est un garçon, Madame, s'est hâtée de rectifier la...

L'Incendie du Hilton

L'Incendie du Hilton

Auteure: François Bon ,

Nombre de pages: 192

Le 22 novembre 2008, en pleine nuit, alerte incendie au Hilton Montréal. Quinze étages plus bas, sur trois niveaux souterrains, le Salon du livre. Les écrivains logés là, les footballeurs professionnels de la Gray Cup sont parmi les 800 personnes évacuées dans les couloirs du métro, une patinoire vide et le Tim Hortons, le bar de la gare centrale. Soudain la ville et ses buildings vus à l'envers, depuis les coulisses. Et tous ces livres dans le sous-sol vide. Construire les quatre heures d'un récit qui se tiendrait au plus près des quatre heures à errer dans la nuit, de 1h50 à 5h50 exactement, entre rencontres réelles ou rêvées, et l'idée renversée de la ville. Un incendie dans le livre ?Après Daewoo (2004), voici le grand retour de François Bon au roman.

Le ParK

Le ParK

Auteure: Bruce BEGOUT ,

Nombre de pages: 154

L'île éveille d'ordinaire tout l'imaginaire des fictions utopiques. Or, ici, elle devient le lieu idéal du ParK, condensé insolite de toutes les formes de parcs imaginés par les hommes. Le cerveau du projet, Litch, y vit dans une tour d'ivoire. Il est le théoricien de ce qu'il nomme la neuro-architecture, fondée sur les ressorts les plus subtils de la psychologie humaine. Le ParK est un laboratoire à ciel ouvert où s'expérimentent, à la vue de tous, les pratiques futures et coercitives du contrôle social. À la manière des hommes qui y vivent, prisonniers de leur cadre de vie, le lecteur explore à son corps défendant ce lieu étrange, se heurte à l'insolite et à l'effroyable. Il s'invite à l'une des tables de jeux de l’hôtel casino Todeskamp 1, le bruit des machines à sous se mêlant au couinement plaintif de sommiers. Il pénètre les Quartiers des solitaires ou se retrouve, dans le Conservatoire des Cris, à entendre les infinies nuances de la souffrance humaine... Bien qu'élu, l'âme de cet aventurier d'un genre nouveau est mise à mal malgré les plus beaux atours de l'enchantement.

La Tunique de glace

La Tunique de glace

Auteure: William T. VOLLMANN ,

Nombre de pages: 445

Christophe Colomb n'était pas le premier... La saga islandaise de Vollmann. Nous sommes au Xe siècle de notre ère. Une longue lignée de rois vikings s'apprête à franchir les océans de glace qui les séparent d'une terre mythique : le Vinland, sésame de tous les fantasmes dont l'Amérique sera le nom. Cinq cents ans avant Colomb, Erik le Rouge, Leif le Chanceux, Freydis Eiriksdottir et quelques autres vont être ainsi les premiers découvreurs du Nouveau Monde. Ils toucheront ce pays de cocagne, terre de lait, de miel et de légendes, avant d'en être chassés par ses habitants natifs, les redoutables Indiens Skraelings... L'auteur des Fusils et de La Famille royale, dans son éternelle fascination pour les origines héroïques et sanglantes de l'Amérique, ne pouvait que s'emparer de cette épopée mythique, pour la transfigurer en y insufflant ses propres obsessions, avec la facétie, la folie des grandeurs et le génie littéraire qu'on lui connaît. La Tunique de glace est un opéra tout en bruit et en fureur, une ode somptueuse et barbare à la splendeur des paysages arctiques et à la geste des vikings, doublé d'un merveilleux récit de voyage et d'aventures... "...

L'intime n'a jamais été aussi politique ici-bas

L'intime n'a jamais été aussi politique ici-bas

Auteure: Camille Cornu ,

Ton visage, il y a si peu de lumière, je perçois surtout ton souffle et tes gestes. Autour de nous déjà quelques corps se contournent se chevauchent en cascade, chaos de chairs et langues. Ce sont des corps de femmes, ni affamés ni frustrés surtout libres, et réels, cypris ou cyprine muqueuses rouges et sueur, disparues les coquecigrues surfaites aperçues au détour d’un film prétendument saphique mais fait sur-mesure pour pénis lubrique hétéronormé, ces arnaques du désir asservi.

Beyrouth Noir

Beyrouth Noir

Auteure: Collectif ,

Nombre de pages: 260

Dernière destination de la collection " Asphalte Noir ", Beyrouth Noir rassemble des nouvelles inédites de quinze auteurs beyrouthins, avec la guerre civile (1974-1990) pour toile de fond. Une véritable réappropriation par l'écriture de la capitale libanaise. La collection " Asphalte Noir " fait sa première incursion au Proche-Orient avec sa nouvelle destination : Beyrouth Noir. Imane Humaydane a rassemblé autour d'elle quinze écrivains pour mettre en scène la capitale libanaise, avec la guerre civile (1974-1990) pour toile de fond. " Cette anthologie prend part à un mouvement général, vibrant et vivant, de reconquête : elle se réapproprie la ville grâce à l'écriture. " Le genre noir est ici compris au sens le plus large du terme. Les regards portés sur la ville par les quinze auteurs du recueil sont désabusés, pleins d'amour et de rejet, de frustration et de fascination, mais tous battent en brèche les clichés sur cette ville souvent résumée à sa somme de contradictions. Avec des textes de : Muhammad Abi Samra, Tarek Abi Samra, Najwa Barakat, Abbas Beydoun, Bana Beydoun, Leila Eid, Rawi Hage, Hyam Hared, Bachir Hilal, Hala Kawtharani, Zena El Khalil,...

ScaPoLine

ScaPoLine

Auteure: NOLKE HENNIG ,

« Nous avons développé une véritable théorie linguistique de la polyphonie que nous avons baptisée : la théorie SCAndinave de la POLyphonie LINguistiquE, abrégée en ScaPoLine. Ce chapitre donnera une introduction de cette théorie et comportera quatre sections. Après avoir discuté des préalables de la théorie nous en donnerons sa structure générale. Différents éléments centraux seront ensuite soumis à un examen plus approfondi. Dans le chapitre suivant (3.), nous présenterons une version étendue de la théorie qui prépare l’analyse proprement textuelle. » Extrait de: Henning Nølke. « ScaPoLine. » iBooks.

Le bleu de la nuit

Le bleu de la nuit

Auteure: Joan Didion ,

Nombre de pages: 240

Après avoir érigé un inoubliable tombeau littéraire à l’homme de sa vie (L'Année de la pensée magique), Joan Didion adresse, dans Le Bleu de la nuit, un vibrant hommage funèbre à leur fille, décédée quelques semaines à peine avant la parution de la Pensée magique aux Etats-Unis. Mais qu’on ne se méprenne pas : loin d’être une « suite » de la Pensée magique, ce récit serait plutôt son image en miroir, une variation inversée. On y retrouve, intactes, la puissance et la singularité de l’écriture de Didion : sèche, précise, lumineuse face à la nuit. Dans un puzzle de réminiscences et de réflexions (sur la mort, bien sûr, mais aussi sur les mystères de la maternité, de l’enfance, de la maladie, de la vieillesse, de la création...), l’auteur mène un combat acharné contre les fantômes de la mélancolie, des doutes et des regrets. Poignante sans jamais verser dans le pathétique, d’une impitoyable honnêteté envers elle-même sans jamais céder aux sirènes de la complaisance ou de l’impudeur, elle affirme une fois de plus, au crépuscule de son existence, sa foi dans les forces de l’esprit et de la littérature.

Banlieues parisiennes noir

Banlieues parisiennes noir

Auteure: Collectif ,

13 nouvelles noires inédites de 13 auteurs locaux, chacun mettant en scène une ville de la banlieue parisienne. Une cartographie originale et littéraire d'un territoire mal connu et souvent mal considéré. La collection " Asphalte Noir " revient en France pour cette nouvelle destination : Banlieues parisiennes Noir. Comme toujours, des écrivains s'emparent chacun d'un lieu et en font le décor, voire le personnage d'une nouvelle noire inédite. Ce recueil dresse ainsi une cartographie originale d'un territoire mal connu et souvent mal considéré. " Les auteurs de ces treize nouvelles ne sont ni sociologues, ni ethnologues, ni journalistes. Ce n'est pas un souci d'exotisme qui les guide. Habitant ces départements qui cernent la capitale, ou aimant les arpenter, ils connaissent leur territoire ; certains sont des acteurs de la vie locale, tous sont des "piétons de banlieues' (...). Et ils ont fait le choix du noir, ce genre littéraire témoin de son temps qui éclaire les zones d'ombre et saisit le vif. "



X
FERMER