Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 32 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Aux origines de l'histoire globale

Aux origines de l'histoire globale

Auteure: Sanjay Subrahmanyam ,

Nombre de pages: 80

Intégrer et dépasser les traditions historiographiques classiques, celles qui privilégient par exemple les destins des nations, les identités des communautés ou les histoires biographiques, telle a été l’intention des grands historiens qui ont marqué, ces dernières décennies, le projet d’une histoire globale. C’est dans ce courant que s’inscrit le travail de Sanjay Subrahamanyam, pour qui l’histoire globale « n’est pas une méthode mais un champ défini et redéfini par des “histoires en conversation” ». Grâce à sa connaissance des archives dispersées entre les différentes parties du monde, sa maîtrise des langues et des traditions historiographiques d’Asie, d’Europe et des Amériques, Sanjay Subrahmanyam travaille sur l’histoire des réseaux et des échanges, échanges de biens mais aussi circulation des langages, des mythes et des idéologies. Ces « histoires connectées » permettent de repenser ce que pourrait être aujourd’hui une histoire globale.

Vasco de Gama

Vasco de Gama

Auteure: Sanjay Subrahmanyam ,

Nombre de pages: 353

Vasco de Gama (vers 1469-1524) découvrit la route maritime des Indes, bouleversant les rapports entre l'Orient et l'Occident. La biographie novatrice de l'Indien Sanjay Subrahmanyam, traduite dans le monde entier, est considérée comme le livre fondateur d'une histoire " globale ". Comment s'est forgée la légende de Vasco de Gama, ce navigateur qui contrairement à Christophe Colomb ne tint pas de journal de bord ? Quelles furent exactement les tribulations de cet aventurier ? C'est à ces deux questions que l'historien répond. Concernant la légende, Sanjay Subrahmanyam analyse à parts égales les archives orientales et celles de l'occident. Concernant l'expédition à Calicut qui jeta les bases de l'expansion commerciale des Portugais dans l'Océan indien, il décrit longuement les conditions concrètes de la traversée. Ce livre, plein de bruit et de fureur, satisfera donc non seulement les amateurs de biographie, de récits d'aventure et de voyage mais aussi tous ceux qu'intéresse la fin de l'ethnocentrisme occidental. Car le monde qui revit sous nos yeux n'est plus celui du face-à-face entre un Orient à prendre et un Occident curieux et conquérant. Il s'agit, tout...

L'Empire portugais d'Asie. (1500-1700)

L'Empire portugais d'Asie. (1500-1700)

Auteure: Sanjay Subrahmanyam ,

Nombre de pages: 528

Le XVIe siècle européen fut le grand siècle ibérique. Amérique, Philippines, Afrique, Extrême-Orient : Espagnols et Portugais ont établi des liaisons maritimes régulières entre l'Europe et ces régions et jeté les bases d'une première économie mondialisée. C'est dire l'importance et même l'actualité d'une histoire de l'expansion portugaise en Asie. Devenu un classique, cette synthèse magistrale nous fait découvrir l'empire portugais d'Asie, de 1500 à 1700, à partir des rivages de l'Asie et pas seulement depuis les bords du Tage. Sanjay Subrahmanyam signe ici une contribution fondamentale au débat sur la nature de l'édification de l'empire européen au début de la période moderne. Découvert par un large public grâce au succès de Vasco de Gama, Sanjay Subrahmanyam, né en 1961, est considéré comme l'un des plus grands historiens contemporains. Professeur depuis 2004 à l'UCLA (Los Angeles), il occupe en 2013 la chaire " Histoire globale de la première modernité " au Collège de France.

L'Inde sous les yeux de l'Europe

L'Inde sous les yeux de l'Europe

Auteure: Sanjay Subrahmanyam ,

Nombre de pages: 486

Comment l'Europe a-t-elle vu l'Inde avant la colonisation britannique ? À travers une étonnante galerie de portraits, Sanjay Subrahmanyam invite à de surprenants voyages dans le temps et dans l'espace du XVI e au XVIII e siècle. Quand, au XVe siècle, les Portugais franchirent le cap de Bonne-Espérance pour aborder le sous-continent indien ils ne disposaient guère de témoignages directs sur ces immenses contrées connues depuis l'Antiquité mais essentiellement légendaires. Très vite les Anglais, les Hollandais, les Français les Italiens et les Allemands leur emboîtèrent le pas. Marchands, diplomates, missionnaires, militaires et savants : ils furent nombreux à tenter l'aventure. Dans cette étonnante suite de portraits, Sanjay Subrahmanyam montre que leurs points de vue sur l'Inde – ou les Indes – dépendent largement de leur nationalité et de leur profession, sans compter les traits de caractère personnels. Du XVIe siècle jusqu'à la veille du XIXe siècle et de la colonisation britannique c'est tout un savoir sur l'Inde qui se constitua mais aussi une certaine manière de penser... l'Europe et le christianisme ! Enquêtant aussi bien dans les registres des...

L'éléphant, le canon et le pinceau

L'éléphant, le canon et le pinceau

Auteure: Sanjay Subrahmanyam ,

Nombre de pages: 234

Rembrandt et les peintres hollandais furent influencés par l'art de cour moghol. Savaient-ils que ces artistes lointains avaient été eux-mêmes influencés, auparavant, par le naturalisme des Pays-Bas ? Analysant ces paradoxes, Sanjay Subrahmanyam présente les nombreux malentendus à partir desquels se développèrent les cultures croisées de l'Europe et de l'Asie du XVIe au XVIIIe siècle. Dans l'Inde du XVIe siècle des cours rivales s'affrontent. La tension culmine entre états musulmans et hindous. Au terme un jeu très élaboré d' " insultes " diplomatiques entre cours la guerre éclate et culmine avec une bataille décisive en janvier 1565. Tout cela nous est raconté au filtre de chroniqueurs, d'observateurs ou de poètes de toutes langues, du persan jusqu'au portugais. À chacun ses codes, à chacun ses symboles. Et l'on découvre à quel point chacun peine à traduire dans son système de valeurs celui de l'autre. À l'heure où l'Europe et l'Asie tissent des contacts toujours plus étroits, la rivalité commerciale et politique s'envenime également du fait des incompréhensions religieuses. Celles-ci ont aussi, très souvent, des enjeux de protocoles, d'apparences ...

Leçons indiennes

Leçons indiennes

Auteure: Sanjay Subrahmanyam , Jacques Dalarun ,

Nombre de pages: 300

Sanjay Subrahmanyam pose les bases, à partir de l'Inde, d'une histoire globale. Une réflexion menée comme un roman. Le grand historien met son talent de conteur, son esprit critique et sa liberté de pensée au service d'une approche résolument " décentrée " de notre monde. Né à New Delhi en 1961 dans une famille de hauts fonctionnaires et d'intellectuels – son père fut un spécialiste influent des affaires de stratégie et de défense – Sanjay Subrahmanyam y a reçu sa formation universitaire, enseignant tout d'abord l'économie avant de se faire connaître par ses travaux sur l'histoire de l'Inde aux XVIe-XVIIIe siècles. C'est donc à partir de l'Inde qu'il a développé, en Europe et aux États-Unis, cette " histoire globale de la première modernité " - titre de sa chaire au Collège de France – dont il reste le plus brillant représentant. Dans Leçons indiennes, Sanjay Subrahmanyam réunit une vingtaine d'articles (1995-2012) destinés à un lectorat plus large que celui des seuls spécialistes. Publiés dans des magazines, des hebdomadaires ou des quotidiens en Inde mais aussi en Europe et aux États-Unis, ils montrent l'historien au travail mais aussi...

Comment être un étranger, De Venise à Goa, XVIe-XVIIIe

Comment être un étranger, De Venise à Goa, XVIe-XVIIIe

Auteure: Sanjay Subrahmanyam ,

Nombre de pages: 225

Comment vit-on ailleurs ? Et pourquoi se sent-on bientôt étranger dans sa propre culture ? À cette question, Sanjay Subrahmanyam répond en croisant les destins de trois personnages dont la carrière se joua entre l'Europe, l'Iran et l'Inde monghole aux XVIe, XVIIe et XVIIe siècles. Comment vit-on ailleurs ? Et pourquoi se sent-on bientôt étranger dans sa propre culture ? À cette question, Sanjay Subrahmanyam répond en croisant les destins de trois personnages dont la carrière se joua entre l'Europe, l'Iran et l'Inde monghole aux XVIe, XVIIe et XVIIe siècles. Voici d'abord le " Maure Meale ", un prince de Bijapur (centre-ouest de l'Inde) réfugié auprès des Portugais de Goa à la suite de querelles dynastiques puis balloté d'un camp à l'autre au gré des conflits d'intérêts (1540-1570). En lui, et plus encore dans sa famille, s'entrecroisent et se contrarient l'Islam indo-persan et la triomphante Contre-Réforme des jésuites. Voici ensuite le voyageur, négociant et aventurier anglais Anthony Sherley (1565-1633), passionné de philosophie politique, de diplomatie et de commerce. Il devint prince à la Cour safavide d'Ispahan avant de connaître des fortunes...

L' Inde

L' Inde

Auteure: Jackie Assayag ,

Nombre de pages: 352

Comment l’Inde, berceau d’une civilisation millénaire, est-elle devenue une nation ? De quelles façons la race, la culture, la langue et la religion ont-elles contribué à façonner la nation dans cette démocratie de plus d’un milliard d’habitants ? C’est par l’étude de quelques symboles à la fois émotionnels et mobilisateurs, comme la patrie, la carte, la vache, la mère, la déesse, l’ermitage, la procession, que Jackie Assayag a choisi d’éclairer la fabrique du nationalisme et la construction de l’État-nation en Asie du Sud, où cohabitent neuf cents millions d’hindous et plus de deux cents millions de musulmans. Cette enquête sur les traditions autochtones ou importées — liées à l’amour de la patrie et à la haine de l’étranger — montre la créativité des cultures et la complexité des sociétés depuis la colonisation et jusqu’à l’âge dit de la mondialisation. Où l’on découvre les formes originales qu’ont pris l’État-nation, le nationalisme et la xénophobie hors de l’Europe. Jackie Assayag est directeur de recherche au CNRS et membre du Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud à l’EHESS. Il a...

Les mille et une frontières de l'Iran

Les mille et une frontières de l'Iran

Auteure: Adelkhah Fariba ,

Nombre de pages: 492

L’orientalisme et l’idéologie nationaliste ont laissé dans l’ombre les relations pluriséculaires nouées par l’Iran avec le reste du Moyen-Orient, mais aussi et surtout avec le Caucase, l’Asie centrale, le sous-continent indien et l’Extrême-Orient. Il en est découlé une perception distordue de l’histoire du pays. Depuis une quarantaine d’années, l’exil politique, l’expatriation économique, la généralisation du commerce transfrontalier, les pratiques de pèlerinage, l’engagement internationaliste dans différents conflits de la région ont conféré une importance accrue à l’institution de la frontière. D’autant que l’Iran est devenu un pays d’immigration et de refuge, accueillant sur son sol plusieurs millions d’Afghans et d’Irakiens. En outre, la frontière géographique et politique met en jeu d’autres frontières, entre les genres, entre le public et le privé, entre la légalité et l’illégalité, entre le religieux et le profane. Fariba Adelkhah se livre à une anthropologie des pratiques sociales du voyage en privilégiant l’étude des réseaux financiers et commerciaux transfrontaliers à l’échelle du Grand Khorassan...

Profession : savanturier

Profession : savanturier

Auteure: René Rezsöhazy ,

Nombre de pages: 186

Dans l'exercice de leur métier, les chercheurs veulent repousser les frontières de la connaissance, explorer des régions jusque-là inconnues dans leur discipline. Pour cela, ils sont capables de développer des routines très complexes, des procédures très rigoureuses. Ils inventent des dispositifs d’expérimentation qui tournent à la perfection. Ils se démènent pour obtenir les précieux financements qui leur permettront de continuer leurs programmes. Ils siègent dans des conseils, donnent des cours, encadrent des thésards, communiquent dans les médias. Par passion pour la recherche, ils sont aussi capables de se mettre en danger, intellectuellement et même physiquement, de prendre des risques calculés pour démontrer une hypothèse, résoudre une équation ou un problème, prouver l’existence d’une particule ou d’une étoile ou déchiffrer un génome... ils arpentent les quatre coins du globe, fréquentent les grands fauves comme les redoutables bactéries, se laissent couler dans les abysses océanes ou s’élèvent dans la stratosphère, ou encore, avec un eurêka au bord des lèvres, s’immergent dans des calculs et des réflexions sans fin. Ce sont...

Genèses du Moyen-Orient

Genèses du Moyen-Orient

Auteure: Guillemette CROUZET ,

Nombre de pages: 672

Au tout début du XXe siècle fut inventé ce « Moyen-Orient » qui aujourd’hui semble se défaire dans le sang sous nos yeux. Or, c’est du côté des Indes que l’on doit chercher l’origine de cette construction géographique, du côté des Indes parce que le « Moyen-Orient » est alors conçu comme l’ensemble des territoires gardant l’approche de l’Empire anglo-indien face aux menaces ottomanes, russes, françaises et allemandes. Mais cette invention ne peut se comprendre à la lumière des seuls enjeux politiques et économiques de l’âge des impérialismes. Elle procède d’une lente genèse qui eut, à partir de 1809, pour cadre l’aventure britannique dans le Golfe Arabo-Persique.L’impérialisme britannique et anglo-indien, actif tout au long du XIXe siècle dans les eaux et sur les rivages de la péninsule Arabique, de la Perse et du nord de l’océan Indien, est au cœur de l’ouvrage de Guillemette Crouzet. Par la violence mise en œuvre contre des « pirates » accusés de perturber la libre circulation des biens et des hommes, par une politique systématique de traités conclus avec les pouvoirs locaux, par des grandes entreprises cartographiques...

La mondialisation des pauvres - Loin de Wall Street et de Davos

La mondialisation des pauvres - Loin de Wall Street et de Davos

Auteure: Armelle Choplin , Olivier Pliez ,

Nombre de pages: 127

La mondialisation ne se résume pas au succès de quelques multinationales et à la richesse d'une minorité de nantis. Les acteurs les plus engagés dans la mondialisation demeurent discrets, souvent invisibles. Depuis une trentaine d'années, les routes de l'échange transnational ont connu de profondes mutations. Elles relient aujourd'hui la Chine, l'atelier du monde, à un " marché des pauvres " fort de quatre milliards de consommateurs, en Algérie, au Nigeria ou en Côte d'Ivoire. Pour apercevoir ces nouvelles " Routes de la Soie ", il faut se détacher d'une vision occidentalo-centrée et déplacer le regard vers des espaces jugés marginaux, où s'inventent des pratiques globales qui bouleversent l'économie du monde. On découvre alors une " autre mondialisation ", vue d'en bas, du point de vue des acteurs qui la font. Armelle Choplin est maîtresse de conférences en géographie à l'université Paris-Est Marne-la-Vallée, en accueil à l'Institut de Recherche pour le Développement. Elle a publié Nouakchott, au carrefour de la Mauritanie et du monde (Karthala, 2009) et Inconspicuous Globalization (Articulo, 2015 avec Olivier Pliez). Olivier Pliez est géographe,...

Langages, politique, histoire. Avec Jean-Claude Zancarini

Langages, politique, histoire. Avec Jean-Claude Zancarini

Auteure: Jean-Louis Fournel ,

Nombre de pages: 622

Cet ouvrage propose des travaux nourris par les études de Jean-Claude Zancarini. Des travaux qui ont été conduits avec lui, qu’il le sache ou non. Des travaux attentifs à la « qualité des temps », à l’expérience des hommes, au métier de lire. Les articles rassemblés conjuguent ainsi langue et politique. Ils tressent des approches philosophiques, historiques, linguistiques et littéraires, dès lors qu’elles s’avèrent pertinentes pour dévoiler les enjeux des textes, les gestes des acteurs et les conflits dans la cité. Ils font écho à la « philologie politique » dont Jean-Claude Zancarini a posé les jalons à partir de son travail sur les textes cruciaux de la Florence des guerres d’Italie. Mais l’ouvrage fait place également à une série d’études qui sont en dialogue avec ces choix de méthodes ouverts, déclinables au-delà de la période historique et des objets auxquels ils ont été initialement appliqués. Et parce qu’il s’agit de continuer à travailler ensemble, cet ouvrage voudrait être, selon le mot de Machiavel dans la lettre de dédicace du Prince, un « piccolo dono », un « petit don » pour Jean-Claude Zancarini et pour...

L' Inde

L' Inde

Auteure: Amartya Sen ,

Nombre de pages: 416

Comment l’Inde, malgré ses disparités, peut-elle former une communauté malgré tout cohérente ?Amartya Sen montre ici à quel point l’acceptation de l’hétérodoxie et la tradition pluraliste sont cruciales dans la culture indienne. Ce parcours conduit de l’Inde ancienne aux débats actuels sur l’influence de la rationalité occidentale ou la laïcité, le statut des différentes religions ou même l’arme atomique ; il révèle toute la richesse de la pensée indienne. L’Inde cherche depuis toujours à concilier enracinement dans la tradition et évolution, diversité et unité : serait-elle un modèle pour demain ?À côté de son œuvre d’économiste, consacrée aux conditions du développement, Amartya Sen poursuit depuis de longues années une réflexion sur les forces de la culture et de la pensée indiennes face à la modernité. Ce volume présente pour la première fois en français cette réflexion unique. Prix Nobel d’économie 1998, Amartya Sen est l’un des intellectuels indiens les plus connus et les plus respectés au monde. Il a longtemps présidé Trinity College, à Cambridge, en Angleterre, avant de devenir professeur à l’Université...

La caméra est une sorte de fétiche. Filmer au Moyen-Orient

La caméra est une sorte de fétiche. Filmer au Moyen-Orient

Auteure: Amos Gitaï ,

Nombre de pages: 96

La caméra est une sorte de fétiche. Ce n’est pas seulement une machine à reproduire, capable de répliquer le mouvement, la couleur et la texture parallèlement à un dispositif d’enregistrement du son. C’est une machine qui a acquis, dans la seconde moitié du xxe siècle, le pouvoir d’un objet cérémoniel qui atteste que l’événement a réellement eu lieu. La caméra devient le chroniqueur de notre époque, elle est en ce sens le fétiche moderne par excellence. Filmer, c’est prendre une série de décisions qui déterminent non seulement ce qui sera inclus dans le cadre, mais aussi ce qui n’y sera pas. Cela signifie que nos choix comprennent une part de mise à distance. (A.G.) Amos Gitaï est cinéaste. Dans les années 1970-80, il a réalisé plusieurs documentaires, dont House, censuré par la télévision israélienne, avant de tourner Esther, son premier long métrage de fiction (1985). Récipiendaire du prix Roberto Rossellini en 2005, du Léopard d’honneur du 61e festival de Locarno et du prix Robert Bresson de la Mostra de Venise en 2013, il est le premier cinéaste nommé à la chaire annuelle de Création artistique du Collège de France.

La connaissance métaphysique

La connaissance métaphysique

Auteure: Claudine Tiercelin ,

Nombre de pages: 80

On avait proclamé la métaphysique archaïque ou dépassée. En fait, elle n’est jamais « morte ». Elle connaît même un renouveau international considérable, dont on est loin en France d’avoir pris encore la mesure. Parce qu’elle s’interroge, de la manière la plus générale et la plus précise à la fois, sur « ce qu’il y a », elle est essentielle à toute entreprise de connaissance, entendue non comme la reconnaissance de vérités éternelles mais comme une enquête sur le monde et la réalité. Aux antipodes du spiritualisme obscurantiste comme du relativisme postmoderne, Claudine Tiercelin expose ici le programme d’une métaphysique scientifique et réaliste, ancrée dans la tradition rationaliste.

Moderne sans être occidental. Aux origines du Japon aujourd'hui

Moderne sans être occidental. Aux origines du Japon aujourd'hui

Auteure: Pierre-François Souyri ,

Nombre de pages: 496

On a longtemps confondu la modernité avec la forme prise par le développement historique des sociétés occidentales. Selon Pierre-François Souyri, l’histoire récente montre au contraire que la modernité telle que nous la concevions n’était que l’aspect particulier d’un phénomène mondial. Au Japon, elle a émergé au moins autant de la pensée japonaise et chinoise que de concepts venus d'Occident : dans les années 1880, la lutte pour la liberté et les droits du peuple et pour un régime constitutionnel s’abreuve des classiques chinois plus que des idées rousseauistes ; celle contre la destruction de la nature par le système industriel puise ses inspirations dans une cosmologie de l’harmonie entre l’homme et l’univers ; le féminisme, qui apparaît dès les années 1910, trouve certaines de ses référence dans le shintô ; et le premier socialisme se nourrit d’une vision du monde largement confucéenne. Par ses remplois d’idéologies du passé, la modernisation japonaise oblige à relativiser le statut exemplaire de l’expérience occidentale. Cette modernisation a de fait fonctionné autant comme le rejet du modèle occidental que comme son...

Njinga

Njinga

Auteure: Linda M. HEYWOOD ,

Nombre de pages: 311

Puissante reine d'Afrique centrale, Njinga ne recula devant aucun moyen pour préserver son territoire des colonisateurs portugais esclavagistes. Au XVII e siècle, cette figure guerrière transgressive, dont l'intelligence n'a d'égal que la férocité, défie toutes les lois du genre. Cet ouvrage livre l'histoire de cette femme exceptionnelle et bouscule les récits hégémoniques sur l'histoire de l'Afrique. Puissante reine d'Afrique centrale, Njinga ne recula devant aucun moyen pour préserver son territoire des colonisateurs portugais esclavagistes. Au XVIIe siècle, cette figure guerrière transgressive, dont l'intelligence n'eut d'égale que la ténacité, défia toutes les lois du genre : politiques, religieuses, sociales. À la tête d'une armée de soldats femmes et hommes, la reine Njinga mena une guerre sans merci contre les envahisseurs qui ravageaient et dépeuplaient l'Afrique centrale, y capturant des esclaves pour les déporter au Brésil dans les plantations de canne à sucre. Njinga décida même de rejoindre la secte terrifiante des Imbangala cannibales afin de contrer un ennemi mieux armé. Elle sut aussi, en fin stratège, jouer les capucins contre les...

Qu'est-ce que la culture ?

Qu'est-ce que la culture ?

Auteure: Yves Michaud ,

Nombre de pages: 840

Les plus grands spécialistes francophones sont réunis dans ce sixième volume. Ils éclairent les grandes questions que posent le monde global et éclaté d’aujourd’hui, l’avenir de l’Europe, les arts et la culture, la croyance et les convictions, et tout ce qui contribue à l’esprit de notre temps. Contributions de Cengiz Aktar, Michka Assayas, Marc Augé, Bertrand Badie, Henri Bacry, Laurence Benaïm, Claude Birman, Yves Bonnefoy, René Bonnell, Jean-Philippe Bouchaud, Dominique Bourg, Daniel Buren, Roger Chartier, Anne Cheng, Jean-Louis Cohen, Daniel Cohn-Bendit, Antoine Compagnon, Louis Dandrel, Marie Darrieussecq, Michel Deguy, Mireille Delmas-Marty, Jean Delumeau, Jean-Luc Domenach, Paul Dumouchel, Gilbert Durand, Pascal Engel, Roberto Esposito, Mathias Fink, Élisabeth de Fontenay, Marc Fumaroli, Marcel Gauchet, Gérard Genette, Andreï Gratchev, Xavier Greffe, Serge Guilbaut, Claude Habib, Danielle Hervieu-Léger, Eric J. Hobsbawm, Mahmoud Hussein, François Jullien, Pierre Kipré, Renée Koering-Joulin, Jacques Laskar, Mark Levene, Claude Makovski, Patrick Mauriès, Elikia M’Bokolo, Pierre Milza, Jean-Pierre Mohen, Sami Naïr, Tobie Nathan, André Orléan,...

Dictionnaire des Idées

Dictionnaire des Idées

Auteure: Encyclopaedia Universalis ,

Nombre de pages: 2317

Premier ouvrage en son genre, le Dictionnaire des Idées répertorie et explique l’ensemble des idées qui permettent de comprendre le monde d’hier et d’aujourd’hui. Et ce dans tous les domaines du savoir : politique, économie, philosophie, religion, mais aussi arts, littérature, musique, physique ou chimie, astronomie, mathématique, etc. Qu’il s’agisse de courants et mouvements marquants, de pensées novatrices, d’écoles, d’académies, de filiations, d’idéologies, de traditions, de révolutions, de partis, de croyances..., le Dictionnaire des Idées présente et commente 400 idées fondamentales : Anarchisme, Cartésianisme, Chiisme, Constructivisme, Dérive des continents, École de Vienne, Encyclopédisme, Figuralisme, Hindouisme, Hippocratisme, Keynésianisme, Kitsch, Lacanisme, Réalisme socialiste, Shinto, Subaltern Studies, Surréalisme... Un ouvrage de référence inédit pour apprendre à décrypter les grilles de lecture de notre monde. À PROPOS DE L'ÉDITEUR Encyclopædia Universalis édite depuis 1968 un fonds éditorial à partir de son produit principal : l’encyclopédie du même nom.Dédiée à la recherche documentaire, la culture...

Le Cinquième Marteau. Pythagore et la dysharmonie du monde

Le Cinquième Marteau. Pythagore et la dysharmonie du monde

Auteure: Daniel Heller-Roazen ,

Nombre de pages: 224

Selon une antique tradition, c'est Pythagore qui a inventé l'harmonie. On rapporte qu'un jour, alors qu'il se promenait près d'une forge, il entendit de merveilleuses sonorités et s'aventura à l'intérieur pour en savoir plus. Il y trouva cinq hommes qui frappaient avec cinq marteaux. À sa vive stupéfaction, il découvrit que quatre de ces marteaux avaient entre eux d'admirables rapports de proportion, qui, réunis, allaient lui permettre de reconstituer les lois de la musique. Mais il y en avait aussi un cinquième. Pythagore le vit et l'entendit, mais ne parvint pas à le mesurer ; il ne put davantage rendre raison de ce son discordant. C'est pourquoi il l'écarta. Qu'était-ce donc que ce marteau, pour que Pythagore décidât si résolument de le rejeter ? Dans Le Cinquième Marteau, Daniel Heller-Roazen montre que ce geste mythique donne une clé pour comprendre ce que fut autrefois l'harmonie : théorie des sons musicaux, mais aussi paradigme pour l'étude scientifique du monde sensible. C'est en vertu de l'harmonie que l'on a réussi à transcrire la nature dans les éléments idéaux des mathématiques. Pourtant, à de multiples reprises, cette entreprise s'est...

Histoire de chambres

Histoire de chambres

Auteure: Michelle Perrot ,

Nombre de pages: 460

Bien des chemins mènent à la chambre : le sommeil, l’amour, la méditation, Dieu, le sexe, la lecture, la réclusion, voulue ou subie. De l’accouchement à l’agonie, elle est le théâtre de l’existence, là où le corps dévêtu, nu, las, désirant, s’abandonne. On y passe près de la moitié de sa vie, la plus charnelle, celle de l’insomnie, des pensées vagabondes, du rêve, fenêtre sur l’inconscient, sinon sur l’au-delà. La chambre est une boîte, réelle et imaginaire. Quatre murs, plafond, plancher, porte, fenêtre structurent sa matérialité. Ses dimensions, son décor varient selon les époques et les milieux sociaux. De l’Antiquité à nos jours, Michelle Perrot esquisse une généalogie de la chambre, creuset de la culture occidentale, et explore quelques-unes de ses formes, traversées par le temps : la chambre du Roi (Louis XIV à Versailles), la chambre d’hôtel, du garni au palace, la chambre conjugale, la chambre d’enfant, celle de la jeune fille, des domestiques, ou encore du malade et du mourant. Puis les diverses chambres solitaires : la cellule du religieux, celle de la prison ; la chambre de l’étudiant, de l’écrivain. Nid et...

L'Histoire à parts égales. Récits d'une rencontre, Orient-Occident (XVIe-XVIIe siècle)

L'Histoire à parts égales. Récits d'une rencontre, Orient-Occident (XVIe-XVIIe siècle)

Auteure: Romain Bertrand ,

Nombre de pages: 672

S'il n'a jamais été autant question d'" histoire-monde ", c'est souvent la même histoire du monde qui s'écrit : celle de l'Europe et de son " expansion " en Afrique, en Asie et aux Amériques. Pour Romain Bertrand, il n'est d'autre remède à cet européocentrisme obstiné qu'une histoire à parts égales, tramée avec des sources qui ne soient pas seulement celles des Européens. C'est ce qu'il propose dans ce texte, en offrant le récit détaillé des premiers contacts entre Hollandais, Malais et Javanais au tournant du XVIIe siècle. Il montre que l'Europe ne détenait alors aucun avantage sur les sociétés du monde insulindien, que ce soit en matière de compétences nautiques et cartographiques, de grand négoce ou de technologies militaires. Lorsque les vaisseaux de la Première Navigation de Cornelis de Houtman jettent l'ancre en juin 1596 dans la rade de Banten, à Java, ce n'est pas à un monde " primitif " qu'ils ont affaire. Le lecteur découvre au contraire une société complexe et cosmopolite, insérée depuis des décennies dans des réseaux de commerce à grande distance, maillée de lieux de débats politique et religieux intenses et sophistiqués, qui font...

L'Aigle et le Dragon

L'Aigle et le Dragon

Auteure: Serge Gruzinski ,

Nombre de pages: 350

Depuis le XVIe siècle le destin des hommes- qu'ils le veuillent ou non- se déploie sur une scène planétaire. Au début des années 1520, alors que Magellan fait voile vers l'Asie par la route de l'Ouest, Cortés s'empare de Mexico, et des Portugais, installés à Malacca, rêvent de coloniser la Chine. L'Aigle aztèque se laisse anéantir, mais le Dragon chinois élimine les intrus – non sans avoir récupéré leurs canons. Ces deux épisodes marquent une étape déterminante dans notre histoire. Pour la première fois, des êtres originaires de trois continents se rencontrent, s'affrontent ou se métissent. Le Nouveau Monde devient inséparable des Européens qui vont le conquérir. Et l'Empire céleste s'impose, pour longtemps, comme une proie inaccessible. Serge Gruzinski raconte ce face-à-face avec des civilisations que tout séparait, mais qui, il y a cinq siècles, fascinaient déjà les contemporains. Dans cette nouvelle et superbe exploration des mondes de la Renaissance, il démonte les rouages de la mon- dialisation ibérique qui a fait de l'Amérique et de la Chine des partenaires obligés pour les Européens. Serge Gruzinski, historien de renommée...

Atatürk

Atatürk

Auteure: Sükrü Hanioglu ,

Nombre de pages: 288

Qui était Mustafa Kemal, cet officier supérieur ambitieux qui, en 1923, à l’issue d’une guerre victorieuse contre les armées alliées, abolit le sultanat ottoman et proclama la république de Turquie, dont il devint le premier président ? Mehmet ükrü Hanio lu entreprend ici de brosser le portrait intellectuel de l’un des hommes d’État les plus énigmatiques de notre temps, véritable monument national dans son pays. Il nous conte sa jeunesse, son éducation dans des écoles militaires, son adhésion au nationalisme et au mouvement jeune-turc, son initiation au positivisme, au scientisme, au racialisme et au darwinisme social. Il décrit ainsi comment, profondément influencé par les idées nouvelles qui circulaient dans un empire aux abois, Mustafa Kemal mit à profit sa situation à la tête de la Turquie moderne pour mûrir et mettre à exécution un projet utopique et inédit dans le monde musulman : celui d’une société où le nationalisme, la glorification de la science et le culte de la personnalité tiendraient lieu de religion. Ce livre accessible et stimulant offre la première véritable analyse de la vie intellectuelle du fondateur de la république...

Edition, littérature, lecteurs en France

Edition, littérature, lecteurs en France

Auteure: Emmanuel Fraisse ,

Nombre de pages: 248

Comment le statut de l'auteur et de ses droits s'affirme-t-il, de l'Âge classique à la Révolution? Où situer les limites de la propriété intellectuelle? Quel lien entre le triomphe du roman depuis le XIXe siècle et la lecture des femmes? Quels sont les enjeux des procès faits à Flaubert et Baudelaire. Qu'est-ce qu'un éditeur? Comment expliquer le zèle collaborationniste des éditeurs sous Vichy? Paris reste-elle une capitale littéraire mondiale? Les jours du livre et de la lecture sont-ils comptés? L'auteur propose une approche interdisciplinaire ouvrant la voie à une culture générale littéraire d'aujourd'hui.

Ce que dit Charlie. Treize leçons d'histoire

Ce que dit Charlie. Treize leçons d'histoire

Auteure: Pascal Ory ,

Nombre de pages: 248

En janvier 2015, la France fut prise par surprise. Mais elle s'est, aussi, surprise elle-même. Aux deux massacres ont répondu des centaines de "marches républicaines", dont la polémique autour de ceux "qui n'étaient pas Charlie" n'a pas réussi à occulter la profonde signification politique. L'événement est entré dans l'histoire. Il est entré aussi dans la géographie, sous le regard de l'étranger, lui-même témoin, acteur ou victime du drame. Drame, au reste, ou tragédie ? Le massacre à Charlie Hebdo a mis face à face deux radicalismes : une extrême gauche vieillissante et un extrémisme religieux pour l'instant en plein essor. Le massacre à l'Hyper Cacher a confirmé la violence d'une haine du Juif cultivée dans certains milieux "issus de l'immigration". On a déjà beaucoup parlé de Janvier 15. Et ce n'est pas près de finir. Ce qu'on essaye ici, c'est d'analyser ce qui s'est passé, ce qui se passe encore et, dans une certaine mesure, ce qui va se passer, au travers d'une douzaine de clés d'interprétation, qui vont de "Sidération" à Soumission, en passant par Liberté d'expression, Laïcité ou Religion (Guerre de). L'Histoire, "avec sa grande hache"...

L'écologie des autres

L'écologie des autres

Auteure: Philippe Descola ,

Nombre de pages: 112

Depuis la fin du XIXe siècle, l’anthropologie qui étudie l’unité de l’humanité dans la diversité de ses manifestations, n’échappe pas au partage entre nature et culture. Elle est scindée entre une anthropologie physique qui établit l’unité par-delà les variations et une anthropologie culturelle ou sociale qui fait état des variations sur fond d’unité. Mais l’anthropologie culturelle est elle-même divisée entre deux explications : celle qui considère les diversités culturelles comme autant de réponses adaptatives aux contraintes du milieu naturel et celle qui insiste sur le traitement symbolique d’éléments naturels choisis dans le milieu environnant. Selon Philippe Descola, c’est en se libérant du dualisme et en recomposant une écologie des relations entre humains et non-humains que l’anthropologie, acceptant de renoncer à son anthropocentrisme, pourra sortir des débats entre déterminismes naturels et déterminismes culturels.

Le vol de l'histoire. Comment l'Europe a imposé le récit de son passé au reste du monde

Le vol de l'histoire. Comment l'Europe a imposé le récit de son passé au reste du monde

Auteure: Jack Goody ,

Nombre de pages: 608

Une fois encore, comme hier à propos de la famille en Europe ou de la place de l'écriture dans notre civilisation, Jack Goody vient perturber la ronde des historiens emportés par leurs certitudes. À la question soulevée par l'anthropologue britannique, on devine déjà ce qu'argueront les esprits chagrinés par cette interpellation d'exigence : comparaison n'est pas raison. Or, c'est bien de cela qu'il s'agit. La question ? C'est le "vol de l'histoire", c'est-à-dire la mainmise de l'Occident sur l'histoire du reste du monde. À partir d'événements qui se sont produits à son échelle provinciale, l'Europe a conceptualisé et fabriqué une représentation du passé toute à sa gloire et qu'elle a ensuite imposée au cours des autres civilisations. Le continent européen revendique l'invention de la démocratie, du féodalisme, du capitalisme de marché, de la liberté, de l'individualisme, voire de l'amour, courtois notamment, qui serait le fruit de sa modernisation urbaine. Plusieurs années passées en Afrique, particulièrement au Ghana, conduisent Jack Goody à mettre aujourd'hui en doute nombre d'"inventions" auxquelles les Européens prétendent, sous les plumes de...

Jürgen Habermas. Une biographie

Jürgen Habermas. Une biographie

Auteure: Stefan Müller-Doohm ,

Nombre de pages: 656

Sans conteste, Jürgen Habermas est l’un des derniers intellectuels majeurs au niveau international. "Défenseur de la modernité" et "conscience publique de la République fédérale", il est aussi un éminent penseur de l’Europe. Par ses monographies et nombreux articles, recueillis en volumes, traduits dans plus de quarante langues, il s’est acquis, en tant que philosophe, une réputation mondiale et, en tant qu’auteur, il a reçu un écho qui excède de loin le monde académique. Un tel constat conduirait aisément à en inférer que sa biographie devrait au fond être celle de son œuvre. Mais si cette vie fascine, c’est qu’elle ne peut aucunement se résumer à une pile de livres savants. En effet, Habermas a toujours plus quitté l’espace protégé de l’univers académique pour endosser le rôle du polémiste pugnace, et peser de cette façon sur l’histoire des mentalités de l’Allemagne et de l’Europe. Aussi l’ouvrage de Stefan Müller-Doohm, à qui l’on doit déjà une biographie d’Adorno, noue-t-il deux trames : d’une part la description des allers-retours sinueux entre activité professionnelle principale et activité seconde, et d’autre...

Albuquerque

Albuquerque

Auteure: Geneviève BOUCHON ,

Nombre de pages: 288

Créateur de l'empire portugais des Indes au début du XVIe siècle, Afonso de Albuquerque est l'une des plus intéressantes figures de la Renaissance. Celui que le shâh de Perse appelait « le lion des mers » nous entraîne d'Ormuz à Malacca à la conquête des Indes orientales. Albuquerque fut le premier européen à négocier avec les puissances asiatiques et à adapter une stratégie militaire et diplomatique à un Orient en pleine mutation. En suivant les campagnes d'Albuquerque, l'auteur s'attache à mettre en lumière le monde islamique dans toute son ampleur et sa diversité, animé par des courants d'échanges touchant presque toutes les parties du Vieux Monde. Ecrit à partir de documents d'époque et de l'importante correspondance laissée par Albuquerque, cet ouvrage nous offre l'occasion unique d'être à l'écoute d'un conquérant du XVIe siècle en contact avec les réalités de l'Asie.

Le siècle juif

Le siècle juif

Auteure: Yuri SLEZKINE ,

Nombre de pages: 460

Provocateur, mais magistral et hors du commun, couronné par plusieurs prix, dont le National Jewish Book Award et le Prix du meilleur livre universitaire sur la religion de l'Association des éditeurs américains, The Jewish Century a été reconnu, dès sa parution aux États-Unis, comme un véritable chef-d'œuvre. " L'Âge moderne est l'Âge des Juifs, et le XXe siècle est le Siècle des Juifs. La modernité signifie que chacun d'entre nous devient humain, mobile, éduqué, professionnellement flexible. [...] En d'autres termes, la modernité, c'est le fait que nous sommes tous devenus juifs. " Avec le XXe siècle, le capitalisme " ouvre les carrières aux talents ", tandis que le nationalisme transforme les peuples en " peuple élu ". Les Juifs deviennent les modernes par excellence. Et, de fait, leurs grandes " Terres promises " au XXe siècle furent bien l'Amérique capitaliste et libérale, et Israël, " le plus excentrique des nationalismes ". Mais on oublie souvent que la Russie soviétique fut le grand réservoir d'utopie et de promotion sociale pour les Juifs. Mobilisant la démographie et la sociologie autant que la littérature, l'auteur montre que les Juifs...



X
FERMER