Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 23 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Je suis en vie et tu ne m'entends pas

Je suis en vie et tu ne m'entends pas

Auteure: Daniel Arsand ,

Nombre de pages: 270

Quand Klaus Hirshkuh débarque à la gare de Leipzig, ce jour de novembre 1945, c'est une ville détruite qu'il redécouvre pas à pas. Le jeune homme qui marche dans ces décombres est lui-même en morceaux. Il vient de passer quatre ans à Buchenwald. Parce qu’il est homosexuel. À bout de forces, il est une ombre, un fantôme. Scandaleusement vivant pourtant. Et il n’a pas fini d'expier.

Dans le nu de la vie. Récits des marais rwandais

Dans le nu de la vie. Récits des marais rwandais

Auteure: Jean Hatzfeld ,

Nombre de pages: 236

... Je me suis mis à crier, très fâché : "Tu n'avais pas pensé que tu pouvais ne pas nous tuer ?" Il répondit : "Non, à force de tuer, on avait oublié de vous considérer." Maintenant, je pense que ce Hutu ne couvait pas la férocité dans le cœur. On fuyait sans répit au moindre bruit, on fouinait la terre à plat ventre en quête de manioc, on était bouffé de poux, on mourait coupé à la machette comme des chèvres au marché. On ressemblait à des animaux, puisqu'on ne ressemblait plus aux humains qu'on était auparavant, et eux, ils avaient pris l'habitude de nous voir comme des animaux. En vérité, ce sont eux qui étaient devenus des animaux. Ils avaient enlevé l'humanité aux Tutsis pour les tuer plus à l'aise, mais ils étaient devenus pires que des animaux de la brousse, parce qu'ils ne savaient plus pourquoi ils tuaient. Un interahamwe, quand il attrapait une Tutsie enceinte, il commençait par lui percer le ventre à l'aide d'une lame. Même la hyène tachetée n'imagine pas ce genre de vice avec ses canines... Innocent Rwililiza

Un papa de sang

Un papa de sang

Auteure: Jean Hatzfeld ,

Nombre de pages: 299

"Je ne sais pas si je pourrais tomber amoureuse d’un garçon hutu. À Nyamata, zéro risque, on se connaît tous. Si je découvrais mon amoureux hutu, je me verrais bousculée. Mais je pense que je pourrais bien ne pas l’abandonner. Comment le savoir ?" Jean Hatzfeld revient sur les collines de Nyamata, au bord de ses marais, vingt ans après le génocide. Il donne la parole ici non plus aux tueurs et aux rescapés dont les récits peuplaient ses précédents livres, mais à leurs enfants. Ils n’ont pas connu les machettes, mais ont grandi dans leur souvenir. Ils s’appellent Idelphonse, Fabiola, Immaculée, Fabrice, sont lycéens, couturiers ou agriculteurs. Ils partagent le génocide en héritage, mais pas du tout la même histoire familiale. Ils dansent ensemble, fréquentent les mêmes cafés internet mais ne parviennent jamais à parler des fantômes qui ont hanté leur enfance. Prix Mémoire Albert-Cohen 2016

Où en est la nuit

Où en est la nuit

Auteure: Jean Hatzfeld ,

Nombre de pages: 218

Dans une oasis du désert d'Ogaden secouée par la guerre, à la frontière entre l'Éthiopie et la Somalie, Frédéric, journaliste, rencontre dans une tranchée un champion de marathon qu'il avait vu triompher dans le stade olympique de Pékin, à l'issue d'un dernier tour époustouflant. Double médaille d'or, coureur un peu mystique, Ayanleh Makeda est digne de la légende des hauts plateaux. Mais pourquoi a-t-il été déchu? Quittant le front, Frédéric tente de comprendre. Sa curiosité le mène sur les terres d'Abebe Bikila, où il rencontre un prêtre entraîneur, puis dans les bars d'Addis-Abeba à la recherche de Tirunesh, la brillante épouse du champion, puis à Paris, à Karlovy Vary et enfin, de retour dans le Sud, vers un autre désert, à Jijiga. La très ciontemporaine odyssée d'Ayanleh Makeda traverse deux mondes qui se mêlent sans se comprendre, menaçant, telle une malédiction, celui qui s'y laisse entraîner.

L' Aîné des orphelins

L' Aîné des orphelins

Auteure: Tierno Monénembo ,

Nombre de pages: 156

Au Rwanda, Faustin Nsenghimana, né d'un père hutu et d'une mère tutsi, est l'aîné de quatre enfants. Son père, Théoneste, considéré comme l'idiot du village, lui a appris à voir clair : c'est-à-dire, à s'accommoder de tout. Il a treize ans lorsque des hommes entourent les collines de Nyamata et exhortent les gens à aiguiser les machettes et les couteaux. Ses parents sont massacrés, il prend la fuite, mène une vie errante et misérable pendant des mois. Et lorsqu'enfin il retrouve ses frères et sueurs, sa vie est de nouveau bouleversée... Usant de la fiction romanesque pour évoquer le génocide rwandais, Tierno Monénembo place ce personnage de jeune garçon, fuyard, orphelin, pensionnaire et prisonnier, au c'ur d'une tragédie qui secoua tout le continent africain.

La Stratégie des antilopes

La Stratégie des antilopes

Auteure: Jean Hatzfeld ,

Nombre de pages: 312

Un matin brûlant de mai 2003, une file de prisonniers franchit les portes du pénitencier de Rilima, en chantant des alléluias. Ces anciens tueurs rwandais viennent d’être libérés, à la surprise de tous, notamment des rescapés qui les regardent s’installer à nouveau sur leurs parcelles, à Nyamata et sur les collines de Kibungo ou Kanzenze.Que peuvent désormais se dire Pio et Eugénie, le chasseur et le gibier à l’époque des tueries dans la forêt de Kayumba, lorsqu’ils se croisent sur le chemin ? Comment Berthe et le vieil Ignace peuvent-ils se parler au marché puisque toute vérité est trop risquante ? Quels sont les maléfices qui les frappent ? De quelle façon partager Dieu, la Primus, la justice, l’équipe de foot ? Et revivre avec la mort et les morts ? Que ramène-t-on de là-bas ?« Moi aussi je me sens menacée de marcher derrière la destinée qui m’était proposée... De quoi ? Je ne sais le dire. Une personne, si son esprit a acquiescé à sa fin, si elle s’est vue ne plus survivre à une étape, si elle s’est regardée vide en son for intérieur, elle ne l’oublie pas. Au fond, si son âme l’a abandonné un petit moment, c’est très...

L'Ombre d'Imana

L'Ombre d'Imana

Auteure: Véronique Tadjo ,

Nombre de pages: 135

Une Ivoirienne invitée au Rwanda dans le cadre d'une résidence d'écrivain découvre un pays saccagé, marqué par la guerre ; mais les portraits généreux et intimistes des survivants témoignent de leur foi profonde dans la vie et l'homme.

Le Sabotage

Le Sabotage

Auteure: Emile Pouget ,

Nombre de pages: 112

Pour les ouvriers dont le travail est exploité, « saboter », c'est enrayer la machine de production. Syndicaliste militant et cofondateur de la Confédération générale du travail, Émile Pouget (1860-1931), publie vers 1911-1912 un véritable manuel de résistance. Subversif, méthodique, il expose avec humour la théorie et la pratique du sabotage, du « vas-y mollo » à la grève du zèle, en passant par toutes les manières de ruiner l'image d'un patron... Car saboter n'implique pas forcément détruire. Étymologiquement, c'est « travailler comme à coup de sabot », faire du mauvais travail. Si, comme on nous le dit, le travail est une marchandise, alors pour avoir du travail de qualité, il faut que les patrons y mettent le prix : « À mauvaise paye, mauvais travail ! »

Texte/Image

Texte/Image

Auteure: Liliane Louvel ,

Nombre de pages: 272

Ce travail poursuit la réflexion entamée dans L’Œil du texte qui avait tenté une première approche des questions soulevées par le rapport entre littérature et peinture. Ici, le réexamen du langage de la critique permet de proposer un affinement des catégories du descriptif liées aux pratiques intersémiotiques. C’est ce que tentent de faire les « nuances du pictural ». Les médiateurs sémiotiques autres que la peinture, qui varient le rapport texte/image, font l’objet de développements dans lesquels les rapports entre le texte et le miroir, le texte et les appareils optiques, les reflets mais aussi la photographie, la cartographie, et le « tableau vivant » sont abordés sous l’angle des « substituts du pictural ». Le travail sur l’intersémioticité s’accompagne d’interrogations qui sont ensuite traitées. Le rapport entre texte et image est alors porté au-delà du paragone et de la division lessingienne entre arts du temps et arts de l’espace. C’est dans l’effet de lecture que se trouve l’une des clés d’approche. Les modalités du dialogue entre texte et image imposent une double lecture qui opère sur le mode de l’oscillation, de la...

Englebert des collines

Englebert des collines

Auteure: Jean Hatzfeld ,

Nombre de pages: 128

Jean Hatzfeld poursuit la chronique hypnotique du génocide tutsi dans la bourgade de Nyamata, au Rwanda. Il donne la parole à Englebert Munyambonwa, un personnage fantasque, rescapé des brousses, grand marcheur aussi érudit qu’alcoolique, qui arpente du matin au soir la grande rue. Le récit, dans une langue étonnamment métaphorique et poétique, d’un homme accompagné de ses fantômes dans un vagabondage sans fin, parce que, dit-il : C’est ainsi désormais que je m’entends avec les gens et avec moi-même.

Murambi, le livre des ossements

Murambi, le livre des ossements

Auteure: Boubacar Boris Diop ,

Nombre de pages: 224

Construit comme une enquête, avec une extraordinaire lucidité, le roman de Boubacar Boris Diop nous éclaire sur l’ultime génocide du XXe siècle. Avant, pendant et après, ses personnages se croisent et se racontent. Jessica, la miraculée qui sait et répond du fond de son engagement de résistante ; Faustin Gasana, membre des milices du Hutu Power ; le lumineux Siméon Habineza et son frère, le docteur Karekezi ; le colonel Perrin, officier de l’armée française ; Cornelius enfin qui, de retour au Rwanda après de longues années d’exil, plonge aux racines d’une histoire personnelle tragiquement liée à celle de son peuple.Romancier et essayiste, Boubacar Boris Diop est né à Dakar en 1946. Après avoir travaillé pour plusieurs journaux sénégalais, il continue de collaborer à des titres de la presse étrangère. La résidence d’auteurs « Rwanda : écrire par devoir de mémoire » lui a permis de prendre toute la mesure du génocide. Né de cette expérience, Murambi, le livre des ossements a été traduit en plusieurs langues.

Robert Mitchum ne revient pas

Robert Mitchum ne revient pas

Auteure: Jean Hatzfeld ,

Nombre de pages: 256

Au printemps 1992, les Serbes encerclent Sarajevo. Vahidin et Marija, deux athlètes de l’équipe de tir yougoslave, s’entraînent en prévision des jeux Olympiques de Barcelone. Tous deux sont bosniaques, et amants ; lui est musulman, elle est serbe. Ils vivent à Ilidza, une banlieue de Sarajevo, sans s’être jamais souciés de leurs origines. Pourtant, ils vont être brutalement séparés par le siège, puis au fil des mois enrôlés dans des camps opposés en raison de leurs exceptionnels dons pour le tir. Jean Hatzfeld reconstitue l’atmosphère de Sarajevo sous les bombardements, le basculement des mentalités, il pénètre dans l’univers des tireurs d'élite, il décrit leurs techniques, leur adaptation à la topographie urbaine. Mais c’est avec les armes du romancier qu’il nous permet de vivre une tragédie contemporaine, à travers la malédiction qui frappe deux amoureux pris malgré eux dans l’engrenage guerrier.

Les refusants

Les refusants

Auteure: Philippe BRETON ,

Nombre de pages: 217

Au terme d'une vaste étude de cas de refusants, aux ordres criminels, à l'autorité, Philippe Breton apporte dans ce livre une contribution inédite aux débats sur les questions des mécanismes de la violence humaine et de la justice. Au terme d'un siècle marqué par plusieurs génocides et d'innombrables autres actes de violence contre des civils, une question reste en suspens : pourquoi certains hommes acceptent-ils d'être des " exécuteurs " de ces crimes, alors que d'autres le refusent ? Après que de nombreux travaux ont été consacrés aux victimes, aux bourreaux et aux résistants, Philippe Breton identifie, dans ce livre, une nouvelle catégorie d'acteurs : les " refusants ". En dépit de leur quasi invisibilité - ils commentent rarement leur acte -, on trouve des refusants aussi bien parmi les SS durant la Seconde Guerre mondiale, parmi les génocidaires au Rwanda, dans les guerres du Viêt-nam ou d'Algérie, ou encore parmi les kamikazes islamistes. N'évoquant aucune idéologie politique, religieuse ou même humaniste, ces personnes ne sont pas des résistants. Alors que les tueurs en appellent à la vengeance - bien plus qu'à la haine raciste ou à la...

L'après-mai des faunes

L'après-mai des faunes

Auteure: Guy Hocquenghem ,

Nombre de pages: 224

Sortir du choix entre la morale révolutionnaire et l’affectation des nouveaux viveurs, telle est la question posée maintenant par ce livre. On voit ici l’après-Mai comme un multiple changement de la vie. L’Après-Mai des faunes est fait de cabrioles dans tous les champs du possible, non de la fidélité à une idée fixe. C’est un après sans rétroviseur sur un Mai d’ailleurs bien sage, en dépit d’une chaude légende. C’est comme un après-midi d’été. Guy Hocquenghem. Hocquenghem ne parle ni d’évolution ni de révolution, mais de volutions. Imaginons une spirale très mobile : Hocquenghem y est en même temps à plusieurs niveaux, à la fois sur plusieurs courbes, tantôt avec une moto, tantôt en défonce, tantôt sodomisé ou sodomisant, tantôt travesti. A un niveau il peut dire oui, oui je suis homosexuel, à un autre niveau non, ce n’est pas cela, à un autre niveau c’est encore autre chose. Ce livre ne répète pas le livre précédent, le Désir homosexuel, il le distribue, le mobilise tout autrement, le transforme. Gilles Deleuze.

L’insubordination ouvrière dans les années 68

L’insubordination ouvrière dans les années 68

Auteure: Vigna Xavier ,

Nombre de pages: 384

La mémoire de 68 a largement valorisé le mouvement étudiant. Pourtant, 68 constitue également le plus puissant mouvement de grèves ouvrières que la France a connu, et qui ouvre ensuite une phase décennale de contestation dans les usines. C’est cette séquence d’insubordination ouvrière que Xavier Vigna retrace dans une étude historique pionnière qui s’appuie sur des archives inédites. En croisant tracts, rapports de police et films militants, ce livre analyse d’abord l’événement que constituent les grèves de mai-juin 1968, bien au-delà de la seule scène parisienne souvent réduite à la « forteresse de Billancourt », et en montre le caractère inaugural. Dès lors, l’insubordination perdure et se traduit par de multiples illégalités. La parole ouvrière qui la nourrit conteste l’ensemble de l’organisation du travail. Relayée selon des modalités complexes par les organisations syndicales et les groupes d’extrême-gauche, cette insubordination échoue pourtant face à la crise économique. Ainsi, ces années 68 constituent également une séquence ouvrière, dont cet essai d’histoire politique des usines entend restituer l’ampleur. Livre...

Les femmes ou Les silences de l’histoire

Les femmes ou Les silences de l’histoire

Auteure: Michelle Perrot ,

Nombre de pages: 704

Les femmes font aujourd’hui du bruit ? C’est en regard du silence dans lequel les a tenues la société pendant des siècles. Silence des exploits guerriers ou techniques, silence des livres et des images, silence surtout du récit historique qu’interroge justement l’historienne. Car derrière les murs des couvents ou des maisons bourgeoises, dans l’intimité de leurs journaux ou dans leurs confidences distraites, dans les murmures de l’atelier ou du marché, dans les interstices d’un espace public peu à peu investi, les femmes ont agi, vécu, souffert et travaillé à changer leurs destinées. Qui mieux que Michelle Perrot pouvait nous le montrer ? Historienne des grèves ouvrières, du monde du travail et des prisons, Michelle Perrot s’est attachée très tôt à l’histoire des femmes. Elle les a suivies au long du XIXe et du XXe siècles, traquant les silences de l’histoire et les moments où ils se dissipaient. Ce sont quelques-unes de ces étapes que nous restitue ce livre.

Libération, la biographie

Libération, la biographie

Auteure: Jean GUISNEL ,

Nombre de pages: 364

Que reste-t-il de Mai 68 ? Libération. Le quotidien fondé en 1973 par les maoïstes et Jean-Paul Sartre est sans doute la plus étonnante aventure de presse de l'après-guerre en France. Et son histoire se confond avec celle des trente dernières années. (Cette édition numérique reprend, à l'identique, la seconde édition originale de 2003.) Que reste-t-il de Mai 68 ? Libération. Le quotidien fondé en 1973 par les maoïstes et Jean-Paul Sartre est sans doute la plus étonnante aventure de presse de l'après-guerre en France. Et son histoire se confond avec celle des trente dernières années. Ses succès sont innombrables, ses échecs aussi. Cette histoire extraordinaire est celle de journalistes venus au départ de l'extrême gauche, vite oubliée, et qui se sont insérés dans cette fin de siècle avec tant d'ardeur, qu'ils en sont devenus les hérauts. Libération a été fait par des centaines d'hommes et des femmes dont la plupart sont restés inconnus de leurs lecteurs. Certains de leurs parcours sont, à bien des égards, exceptionnels. Grâce à une enquête en profondeur, nourrie d'une connaissance directe de l'histoire du quotidien, mais aussi de centaines...

Le siècle des génocides

Le siècle des génocides

Auteure: Bernard Bruneteau ,

Nombre de pages: 232

Le siècle qui vient de s'achever restera celui de l'épouvante. Il a commencé avec l'éradication des populations arméniennes de l'empire ottoman et s'est terminé avec l'extermination des Tutsis du Rwanda et le « nettoyage ethnique » dans l'ex-Yougoslavie. Entre ces deux moments, le monde aura été le témoin des grands massacres de l'ère stalinienne, de l'immense tragédie de la Shoah, de la disparition d'une partie du peuple cambodgien. Créé en 1944 sous le coup de la barbarie nazie par le juriste Raphael Lemkin, le mot de génocide entend désigner un type de crime de masse où un groupe est détruit intentionnellement, en totalité ou en partie, au nom de critères nationaux, ethniques, raciaux ou religieux. C'est en rendant compte de la fécondité de cette catégorie d'analyse que cet ouvrage met en perspective les entreprises exterminatrices les plus marquantes du XXe siècle. Leur histoire montre que le crime de génocide se fonde sur le ciblage stigmatisant d'un groupe à partir de la définition aussi arbitraire que délirante qu'en donne le perpétrateur. Faisant la part des situations qui rendent singulier chacun de ces génocides et des éléments qui...

Histoire des ouvriers en France au XXe siècle

Histoire des ouvriers en France au XXe siècle

Auteure: Xavier VIGNA ,

Nombre de pages: 376

L'histoire sociale et politique de la " classe ouvrière ". Une synthèse neuve appelée à devenir une référence. C'est lorsqu'un cycle se termine qu'il faut le raconter. Or, depuis la fi n des années 1970, au rythme de la désindustrialisation, le nombre d'ouvriers décline inexorablement. Spécialiste de l'histoire sociale de la France contemporaine, Xavier Vigna a donc décidé de retracer la vie et l'évolution de ces hommes et de ces femmes qui ont profondément marqué la France du XXe siècle. Faisant la part belle aux témoignages, il nous décrit leur quotidien : leur travail, leurs engagements, leurs combats, mais aussi leur vie de famille, leurs logements, leurs loisirs. Enfin, il se penche sur les grands moments qui ont scandé leur histoire, du Front populaire à Mai 1968, en passant par les deux guerres mondiales et la crise des années 1930. Balayant bien des clichés – comme les liens indéfectibles entre partis de gauche et classe ouvrière – et investissant d'autres thèmes – les femmes, les immigrés, la " centralité " ouvrière –, cette synthèse novatrice nous livre les clés pour saisir la force et la complexité d'un monde qui incarne le XXe...

Mai 68, l'héritage impossible

Mai 68, l'héritage impossible

Auteure: Jean-Pierre LE GOFF ,

Nombre de pages: 1986

Pour retrouver les voies d'une passion démocratique, il importe d'assumer enfin de façon critique l'héritage de Mai. Mai 68 est sans conteste l'événement social et culturel le plus important qu'ait connu la société française depuis 1945. Et pourtant, près de quarante ans après, il est toujours très loin d'être assumé en tant que tel : à la différence d'événements historiques antérieurs, l'héritage de 68 reste aujourd'hui impossible. Pour comprendre les effets souterrains considérables de Mai dans la France contemporaine, il faut revenir sur son utopie première et sur son échec, sur ces années où la passion des soixante-huitards s'est investie massivement dans un gauchisme aux mille facettes. À ceux qui ont vécu Mai 68 comme à ceux qui sont nés depuis, l'auteur voudrait faire partager cette conviction : pour dépasser aujourd'hui ce principe d'individualisme irresponsable qui nourrit l'air du temps, pour retrouver les voies d'une passion démocratique, il importe d'assumer enfin de façon critique l'héritage de Mai. L'ambition de ce livre est de contribuer à cette nouvelle et nécessaire mutation.

Ouvriers bretons

Ouvriers bretons

Auteure: Vincent Porhel ,

Nombre de pages: 328

Le « moment 68 » se décline maintenant à tous les niveaux d’analyse, qu’ils soient chronologiques en étendant le mai 1968 étudiant et parisien à une large séquence historique marquée par la conflictualité ouvrière qui se prolonge jusqu’en 1981, spatiaux en étudiant l’événement dans la diversité des échelles : internationale, nationale et locale ou bien encore en abordant de nouveaux champs historiographiques comme les luttes des femmes ou les problématiques mémorielles. Cet ouvrage entend aborder, dans un cadre régional et local, les multiples manifestations de cette conflictualité sociale et politique qui marquent la période en prenant comme cadre d’étude une région a priori exclue de cette effervescence. Désindustrialisée, conservatrice, isolée, la Bretagne semble en effet échapper naturellement à un événement porteur d’aspirations modernistes. Pourtant il n’en est rien. En croisant des sources diverses et inédites, qu’elles soient écrites, orales ou audiovisuelles, l’auteur met en évidence, à travers de l’étude de cinq conflits sociaux de 1966 à 1981, une volonté des acteurs bretons des années 1968 d’agir sur leur...

Les lois Veil. Les événements fondateurs

Les lois Veil. Les événements fondateurs

Auteure: Michelle Zancarini-Fournel , Florence Rochefort , Bibia Pavard ,

Nombre de pages: 288

Retour sur les deux lois Veil, celle de 1974 sur la contraception et celle de 1975 sur l'IVG. Cette synthèse historique retrace les étapes, les actrices et acteurs principaux, propose des textes sur l'histoire et les débats autour du sujet. Un formidable outil pédagogique pour comprendre les enjeux dans le très contemporain (persistance de l'avortement, problèmes de la contraception, oppositions persistantes), que ce soit en France ou à l'étranger.

La Ligne de flottaison

La Ligne de flottaison

Auteure: Jean Hatzfeld ,

Nombre de pages: 280

La ligne de flottaison À la suite d'un long séjour en Tchétchénie, Frédéric, un grand reporter, revient à Paris où l'attend Emese, sa jeune compagne hongroise, dont il partage l'appartement et la vie. Il se demande s'il n'a pas atteint un point de non-retour. S'établir, faire un enfant ? Renoncer aux lignes de front ? Il retrouve les plaisirs de la vie quotidienne, les lectures, les cafés, les amis, le journal, mais aussi les situations mondaines où l'on ne peut se faire comprendre. Les soucis liés au passé et au futur ne manquent pas de resurgir. Emese supporte mal ses obsessions. Il n'arrive pas à être là. Seuls ceux qui partagent un même destin, habités par la guerre et par le désir d'écrire à son propos, semblent capables de s'entendre, en tentant de répondre aux même interrogations, ou en échangeant les mêmes sensations. Frédéric continue à chercher sa place. Et ce qu'Emese interprète d'abord comme un abandon n'est peut-être qu'une sincérité à son égard et une fidélité à lui-même, étranger parmi les siens.



Derniers ebooks et auteurs recherchés

X
FERMER