Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 22 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Les intraduisibles du patrimoine en Afrique subsaharienne

Les intraduisibles du patrimoine en Afrique subsaharienne

Auteure: Danièle Wozny ,

Nombre de pages: 337

Le patrimoine se décline en objets, en monuments, en forêts, en traditions et récits, mais il se dit toujours en « mots ». C'est en mots que se définissent les critères (exceptionnel, universel, symbolique, immatériel, intégrité, authenticité, identité, nature, culture,...) qui conditionnent, en particulier, la reconnaissance internationale d'un bien patrimonial par l'Unesco. Comment s'opère donc le passage des langues « internationales » aux langues d'Afrique ? À travers la constellation des mots « musée » et « patrimoine » et leurs « équivalents » travaillés en sept langues – ici : en français, anglais, fulfulde et bamanakan, bientôt en swahili, sukuma et tsonga pour la seconde livraison – Les intraduisibles du patrimoine proposent quelques pistes pour alimenter la réflexion sur les enjeux, y compris politiques, du patrimoine dans un contexte mondialisé.

La préhistoire des autres

La préhistoire des autres

Auteure: Nathan SCHLANGER , Anne-Christine TAYLOR ,

Nombre de pages: 334

De l'Amazonie à la Sibérie, en passant par le Moyen-Orient, l'Afrique et l'Océanie, depuis les premiers australopithèques jusqu'aux sociétés contemporaines, les auteurs offrent des perspectives multiples sur la Préhistoire des " autres " pour dépasser les frontières trop étroites de l'Europe et de ses préjugés. Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 2012. Longtemps, dans les représentations conventionnelles, la préhistoire a été celle de l'Europe occidentale, caractérisée par de l'industrie lithique et des grottes ornées emblématiques. A contrario, les sociétés non occidentales, en particulier les sociétés dites " primitives ", sont appréhendées comme étant intemporelles, figées dans le moment de leur découverte. Comment l'anthropologie prend-elle en compte le passé des sociétés dites " tribales " qu'elle étudie ? Comment ces sociétés se représentent-elles leur passé et comment l'archéologie peut-elle leur apporter une profondeur historique ? Dans quelles perspectives historiques et archéologiques les replacer ? Comment, en retour, l'anthropologie et l'archéologie des sociétés non européennes...

Techniques, technologie et civilisation

Techniques, technologie et civilisation

Auteure: Marcel Mauss ,

Nombre de pages: 504

Dans une introduction substantielle, Nathan Schlanger traite des concepts de techniques et de technologie, des positions d’Émile Durkheim sur les techniques, l’originalité de l’apport de Mauss, les rapports entre l’homo faber et l’homme total, la technologie et l’ethnographie, les concepts de civilisation et de nation, la notion de travail indigène et ouvrier. La seconde partie rassemble seize textes – onze de Mauss, un d’Émile Durkheim, un de Henri Hubert, un de Durkheim et Mauss puis un de Georges Friedmann et un de André LeroiGourhan – qui constituent ensemble un véritable corpus. Y sont réunis des textes classiques tels l’Essai sur les variations Eskimo (1906), les Civilisations, éléments et formes (1930), les Techniques du corps (1935), les Techniques et la Technologie (1948), et des écrits plus courts, des interventions, des commentaires, des transcriptions de cours, etc. Chaque texte est précédé d’un chapeau de présentation. En fin de volume, on trouvera de brèves notices biographiques sur quelque 35 auteurs mentionnés par Mauss comme des sources ou des protagonistes de sa pensée technologique.

Gestes techniques, techniques du geste

Gestes techniques, techniques du geste

Auteure: Didier Bouillon ,

Nombre de pages: 576

Le geste technique est reconnu comme partie intégrante d'un « patrimoine immatériel » par la richesse inégalée des métiers vivants. Comment comprendre ce mouvement du corps ouvrier dans toutes ses nuances, au fil du temps, grâce aux mots, aux images et aux traces matérielles ? L’ouvrage est un hommage à l’anthropologue François Sigaut (1940-2012). Conçu par les auteurs comme outil essentiel à qui souhaite saisir la multiplicité des approches, il revient sur les bilans et perspectives des recherches universitaires les plus récentes. Le geste prime sur les mots et valorise l’individu inscrit dans une communauté d’expérience, d’acquis et d’excellence. Sont déclinés l’apprentissage d’un geste pour produire et transformer, la vie du geste et le geste artificiel. Les contributions sont pluridisciplinaires : verrerie, pierre, céramique, art campanaire, bijouterie, lutherie, mine, industrie textile, chantier naval, cuir, techniques agricoles ou alimentaires... Dès le xviiie siècle, le geste, initiateur des métiers, s’émancipe de l’atelier, compose avec la machine et abandonne progressivement l’outillage traditionnel. Au xxe siècle, la machine ...

La tentation du corps

La tentation du corps

Auteure: Olivier Martin ,

Nombre de pages: 276

Les sciences sociales françaises ont longtemps délaissé ou dévalué le corps et ont notamment combattu le réductionnisme biologique. Depuis quatre décennies un changement profond c'est amorcé. L'ouvrage entend saisir la nature de cette inflexion, dans des œuvres aux contenus parfois contrastés (Bourdieu et Foucault, par exemple) et dans des disciplines aux liens parfois très lâches (anthropologie et droit). Faut-il voir dans cette inflexion un retour du biologisme ? Le corps étant un thème très investi idéologiquement les auteurs nous livrent ici une étude éclairante, à la fois théorique et concrète (utilisation du terme dans le droit, étude de l'utilisation du thème dans l'édition).

Atelier de Marcel Mauss. Un anthropologue paradoxal

Atelier de Marcel Mauss. Un anthropologue paradoxal

Auteure: Jean-François Bert ,

Nombre de pages: 200

C’est Marcel Mauss au travail que nous présente Jean-François Bert, au terme d’une enquête fondée sur les archives de l’anthropologue : saisi sur le vif dans la rédaction de ses comptes rendus pour L’Année sociologique, ses lectures en bibliothèque, l’édition posthume de ses collègues comme Henri Hubert ou Robert Hertz, ou encore la mise en forme de son fichier. Autant de pratiques savantes mobilisées dans la production, la diffusion et la réception d’un savoir, celui des sciences sociales alors en constitution. Le lecteur suit les traces des activités de l’anthropologue au croisement de la sociologie, de l’anthropologie et de la philologie. Les grandes étapes de sa vie, son travail quotidien à L’Année sociologique, ses candidatures au Collège de France, la rédaction de ses articles les plus importants ou ses rapports avec son oncle Émile Durkheim sont ici revisitées à partir d’une attention portée aux manières de faire, aux faits et gestes du savant, mais aussi aux rites et aux genres du savoir de la fin du XIX¬ ¬e et du début du XX¬¬e siècle. L’atelier de Marcel Mauss nous fait découvrir l’image d’un chercheur plus...

Premier temple. Göbekli tepe (Le)

Premier temple. Göbekli tepe (Le)

Auteure: Klaus Schmidt ,

Nombre de pages: 424

Paradis perdu au sud-est de la Turquie ? Stonehenge en Haute-Mésopotamie ? Depuis sa découverte en 1995, Göbekli Tepe déchaîne les passions. Fouillé sur une infime partie, le site néolithique a livré des bâtiments exceptionnels structurés par des centaines de piliers mégalithiques colossaux en forme de « T ». Élevés il y a 12 000 ans, 5 000 ans avant les menhirs de Carnac, 7 000 ans avant les pyramides, ces piliers sont presque tous couverts de fascinants bas-reliefs animaliers (fauves, renards, sangliers, grues, serpents...). Ce gigantesque ensemble bâti par des chasseurs-cueilleurs reste une énigme. Klaus Schmidt, le fouilleur de Göbekli Tepe décédé récemment, nous a laissé ici le passionnant et vivant récit de sa découverte et de son dégagement. Pour lui, après vingt ans de fouilles et d’études, ces enceintes de pierre constituent un « temple », un grand centre cultuel révélateur d’une révolution religieuse qui aurait précédé la révolution agricole. Abondamment illustré, cet ouvrage plonge dans l’imaginaire des bâtisseurs à un moment charnière de l’histoire de l’humanité et à l’endroit même où le monde des...

Vers une ethnologie du présent

Vers une ethnologie du présent

Auteure: Gérard Althabe ,

Nombre de pages: 259

Comment s'initier aujourd'hui à l'ethnologie de la France - ou de l'Europe ? Comment se former à des pratiques d'analyse permettant d'appréhender nos sociétés contemporaines, voire d'y conduire une action ? C'est à ce projet pédagogique que les ethnologues à l'origine de cet ouvrage se sont attachés, en élaborant des cycles de formation qui intègrent dans la réflexion et les débats la question des usages attendus de l'ethnologie. L'ouvrage reprend - en le recomposant - ce travail d'explicitation de la démarche ethnologique. Après une analyse de la singularité intellectuelle d'une ethnologie « chez l'autre », et un examen de la question des sources de la discipline dans nos sociétés, les auteurs abordent la question de l'interprétation, celle de la production du sens et donc du symbolique qui est au cœur des pratiques sociales. Des exemples fouillés - la cure rituelle des hernies infantiles, la mise à mort des bêtes dans les abattoirs, la constitution d'albums ou de vidéos de mariage - font écho à des analyses plus théoriques, l'une sur le fonctionnement de la démonstration et de la preuve, l'autre sur le « dialogue inachevé » de l'anthropologie et...

Une histoire des techniques

Une histoire des techniques

Auteure: Bruno Jacomy ,

Nombre de pages: 366

Comment pourrions-nous assurer la maîtrise de la technique sans en connaître l'histoire ? Pour la mettre à la portée de tous, le présent ouvrage propose, concernant six grandes périodes, une vision synthétique, puis la présentation d'un objet et d'un personnage emblématiques. Ainsi le moulin à eau vient-il illustrer les techniques médiévales, le rivet la civilisation industrielle et le drone la technologie contemporaine, comme Héron d'Alexandrie représente les innovateurs de l'Antiquité, Jacques Vaucanson ceux de l'âge classique et les laboratoires Bell ceux des Temps modernes. La clarté de son écriture, ainsi que ses très nombreux tableaux et illustrations, font de ce livre une excellente initiation à un domaine essentiel. Bruno Jacomy Directeur scientifique du musée des Confluences à Lyon, il fut responsable scientifique de la rénovation du musée des Arts et Métiers, à Paris. Ingénieur de formation, il enseigne l'histoire des techniques et la muséologie scientifique et technique.

Archéologie de la santé, anthropologie du soin

Archéologie de la santé, anthropologie du soin

Auteure: Alain FROMENT , Hervé GUY ,

Nombre de pages: 361

Au-delà de la plurimillénaire geste thérapeutique, cet ouvrage met en lumière la façon dont les différentes sociétés ont dû gérer dans le temps et dans l'espace leur relation à la santé. Il est le fruit d'une collaboration entre de nombreuses disciplines qui viennent ici témoigner de ces petites fenêtres d'histoire de la santé et du soin que nous révèle l'archéologie. La pratique du soin et la préservation de la santé ont toujours représenté une préoccupation majeure pour l'ensemble des sociétés humaines, depuis les premières organisations sociales jusqu'à nos jours, et ce, sur tous les continents. L'approche archéologique et anthropologique adoptée dans cet ouvrage permet de retracer, sur plusieurs dizaines de milliers d'années, la manière dont les groupes humains ont appréhendé la maladie, le handicap et le soin. De la préhistoire à l'époque contemporaine, les contributeurs et contributrices nous racontent aussi la diversité des pratiques, car à chaque mal correspond un remède déterminé par des normes sociales et des choix contextuels. Cet ouvrage est le fruit d'une collaboration pluridisciplinaire entre archéologues, anthropologues,...

L'Âge de la connaissance

L'Âge de la connaissance

Auteure: Idriss ABERKANE ,

Nombre de pages: 354

L'auteur du best-seller Libérez votre cerveau ! revient avec un nouveau livre, toujours aussi visionnaire, sur l'économie de la connaissance, notre nouveau pétrole... " Comme la connerie, notre connaissance est infinie. Tout le contraire de notre système actuel fondé sur les hydrocarbures, dont la source finira inexorablement par se tarir. Ainsi, l'économie de la connaissance nous assure un développement durable. Une révolution ! Une économie qui ne ressemble pas à l'économie. Du moins pas à celle, vorace, que le monde a développée depuis la révolution industrielle. Mieux, elle en défie toutes les lois : sa matière première est inépuisable, elle favorise le partage, et son pouvoir d'achat dépend de chacun d'entre nous. Elle trouve déjà des prolongements majeurs grâce au biomimétisme : cet oeuf d'oiseau qui inspire les satellites, cette peau de requin qui a changé l'industrie aéronautique, ce coquillage qui a bouleversé notre regard sur le cerveau, etc. C'est donc un enjeu capital pour l'écologie, notre gestion des déchets ou encore la lutte contre la pauvreté... Il doit aujourd'hui guider toutes nos politiques. " I. A.

Chroniques d’un amateur de sciences

Chroniques d’un amateur de sciences

Auteure: Bruno Latour ,

Nombre de pages: 226

« Amateur de sciences » comme on dit « amateur d’art », Bruno Latour a rédigé chaque mois pour la revue La Recherche son journal de passion en nous parlant de la science en train de se faire, du travail des disciplines, de la profession de chercheur, mais aussi de politique des sciences, de controverses, de vaches folles, de momie... D'un ton vif, tantôt allègre et tantôt polémique, ces courtes chroniques très imagées sont une initiation plaisante et synthétique pour ceux qui voudraient goûter à cette nouvelle approche des sciences sociales, la sociologie de la traduction, qui remet en cause l’ennuyeuse distinction entre « littéraire » et « matheux ».

Le Soleil ne se lève plus à l'Est

Le Soleil ne se lève plus à l'Est

Auteure: Bernard BAJOLET ,

Nombre de pages: 383

Grand diplomate, ambassadeur puis patron de la DGSE, le service secret français, Bernard Bajolet nous fait entrer dans les coulisses de la politique étrangère de la France, de 1975 à 2013. Proche collaborateur des présidents Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Hollande, il nous conduit sur tous les lieux de conflits : Syrie, Jordanie, Bosnie, Irak, Algérie, Afghanistan... Bernard Bajolet entraine le lecteur dans les points chauds du globe où son parcours de diplomate l'a conduit : Syrie, Jordanie, Bosnie, Irak, Algérie, Afghanistan... Il le fait assister à ses rencontres avec des personnages souvent fascinants, parfois sulfureux, lui fait entrevoir les coulisses des négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens, l'introduit dans le bureau de quatre présidents français : Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Hollande. Voyage dans l'espace, voyage dans le temps : Bernard Bajolet ne livre pas seulement des souvenirs sur sa période diplomatique -de 1975 à 2013-. Il les relie à l'Histoire plus ancienne –notamment lorsqu'elle donne des clés d'explication- et les rapproche des développements récents de l'actualité, qui trouvent en partie leur origine dans les...

Essai sur la nature et la fonction du sacrifice

Essai sur la nature et la fonction du sacrifice

Auteure: Marcel Mauss , Henri Hubert ,

À travers l’étude du sacrifice, Hubert et Mauss s’intéressent au sacré et au rapport au sacré. Cette étude ouvre une fenêtre sur la nature de la société puisque les choses sacrées sont choses sociales. À partir de l’idée de l’unité générique du sacrifice, la démarche suppose de s’intéresser à toutes les formes de sacrifices rituels pour en tirer le schème général. Ce parti pris méthodologique comparatiste, issu de l’école durkheimienne, fait toute l’originalité de l’essai à son époque et sa pertinence de nos jours, évitant les spéculations généalogiques qui établiraient l’antériorité d’une forme sur une autre. Ce texte classique permet de formuler une série de questions toujours actuelles pour l’ethnographie.

Le Bruissement de la langue. Essais critiques 4

Le Bruissement de la langue. Essais critiques 4

Auteure: Roland Barthes ,

Nombre de pages: 444

"Le bruissement dénote un bruit-limite, un bruit impossible : le bruit de ce qui, fonctionnant à la perfection, n'a pas de bruit : bruire, c'est faire entendre l'évaporation même du bruit : le ténu, le brouillé, le frémissant, sont reçus comme les signes d'une annulation sonore. Et la langue, elle, peut-elle buire ? Parole, elle reste, semble-t-il, condamnée au bredouillement ; écriture, au silence et à la distinction des signes : de toute manière, il reste toujours trop de sens pour que le langage accomplisse une jouissance qui serait propre à sa matière. Mais ce qui est impossible n'est pas inconcevable : le bruissement de la langue forme une utopie. Quelle utopie ? Celle d'une musique du sens. Bruissante, confiée au signifiant par un mouvement inouï, inconnu de nos discours rationnels, la langue ne quitterait pas pour autant un horizon de sens : le sens, indivis, impénétrable, innommable, serait cependant posé au loin comme un mirage... le point de fuite de la jouissance. C'est le frisson du sens que j'interroge en écoutant le bruissement du langage - de ce langage qui est ma Nature à moi, homme moderne." R.B.

Les juifs en Bretagne

Les juifs en Bretagne

Auteure: Annie Lambert , Claude Toczé ,

Nombre de pages: 440

Y eut-il jamais des Juifs en Bretagne ou, plus précisément, la Bretagne ne devint-elle pas une terre sans Juifs après l’édit d’expulsion du Duc Jean Ier en 1240 ? Les quelques lignes, au mieux les quelques pages que leur consacrent Bertrand d’Argentré, Dom Lobineau ou Arthur de la Borderie s’attachent surtout, en effet, à cette ordonnance de bannissement. Ensuite, et jusqu’à l’affaire Dreyfus, ils n’apparaissent plus guère qu’au XVIIIe siècle à travers les articles de l’historien Henri Sée ou d’érudits tels l’avocat nantais Léon Brunschwig ou le Malouin, Michel Duval. Toutes ces recherches sont d’un grand intérêt mais, publiées dans diverses revues savantes, Revue des Études Juives ou Annales des Sociétés d’Histoire et d’Archéologie, de Bretagne ou de Saint-Malo, elles restent d’accès confidentiel. Plus récemment, les travaux d’André Hélard, de Pierre Birnbaum et de Jean Guiffan ont renouvelé notre connaissance des violences antisémites de la dernière décennie du XIXe siècle, études passionnantes mais ponctuelles et qui laissent dans l’ombre la trame historique que nous avons cherché à reconstituer.Certes,...

Exposer l’humanité

Exposer l’humanité

Auteure: Alice L. Conklin ,

Nombre de pages: 541

Exposer l’humanité propose une traversée de l’histoire de l’anthropologie en France. Mettant particulièrement l’accent sur la formation de la discipline au cours de la Troisième République et du régime de Vichy, cet ouvrage montre l’imbrication des notions scientifiques de race et de culture entre 1850 et 1950. Il explore le rôle de deux générations d’anthropologues et d’ethnologues — et des musées qu’ils créèrent — dans la mise en place du racisme et de l’anti-racisme modernes. Alice Conklin porte ainsi un nouveau regard sur les relations tumultueuses entre science, société et empire à une époque où l’impérialisme français et le fascisme en Europe connaissent leur apogée.

Anthropologie des savoirs

Anthropologie des savoirs

Auteure: Nicolas Adell ,

Nombre de pages: 312

Ce manuel propose une synthèse sur la question de l'approche anthropologique des savoirs, en s'appuyant sur des études de cas et des extraits de textes pluridisciplinaires.

Psyché, visage et masques

Psyché, visage et masques

Auteure: Anne-Christine Taylor , Sylvie Dreyfus-Asséo , Jacques André ,

Nombre de pages: 131

Les anthropologues sont-ils seuls à mettre en cause l’opposition classique du masque, comme fausse identité, et du visage nu, comme reflet d’une intériorité qui s’offre au regard d’autrui ? Le dispositif de la cure psychanalytique, sa manière d’absenter les visages en face-à-face et, du coup, de brouiller les identités, ne la questionne-t-il pas aussi ? Pour les anthropologues, la fonction du masque, qui rend matériellement présente une entité normalement invisible, interroge le système des identifications et des différenciations. Dans la psychanalyse, cette capacité de médiation revient à Eros qui, à la différence de Narcisse, ne se fige pas dans sa propre contemplation mais invente les masques afin d’animer le théâtre intérieur et d’accepter la rencontre avec l’autre. Masque-déformation ? Masque-transformation ? Quel pouvoir conférer à ce qui peut faire passer du visage à l’identité ?

Milieu et techniques

Milieu et techniques

Auteure: André Leroi-Gourhan ,

Nombre de pages: 480

À travers l'analyse des techniques de la chasse et de l'agriculture, de la cuisine et de l'habitation, le grand préhistorien et ethnologue que fut André Leroi-Gourhan nous livre sa compréhension de l'univers techno-économique. « La technologie doit d'abord être vécue, pensée ensuite si le besoin s'en fait sentir (...). Il est bon d'avoir récolté un sac de pommes de terre avec un bâton pointu avant d'envisager la description des outils agricoles, et rien ne fait mieux désirer la découverte des métaux qu'un arbre abattu et débité avec une hache de silex. » Fidèle à ce conseil, l'auteur du Geste et la Parole éclaire ici tous les pans de la vie en société et fait prendre conscience de l'industrieuse alliance entre la main et le milieu.

La révolution de l'amour

La révolution de l'amour

Auteure: Luc FERRY ,

Nombre de pages: 346

Une réflexion optimiste sur l'héritage du XXe siècle, la fin du sacrifice collectif et la sacralisation de l'humain qui va enfin pouvoir réenchanter le monde. C'est une évidence qui crève les yeux, qui traverse et bouleverse en permanence nos vies privées et dont, pourtant, nous osons à peine parler en dehors de l'intimité : c'est l'amour qui met du sens dans nos vies. Tout le monde le sait, tout le monde le sent. Ce qui est moins évident, et qui fait l'objet de ce livre, c'est que cette nouvelle puissance de l'amour révolutionne les principes fondateurs de la philosophie et de la politique. Le cosmos des Grecs, le dieu des monothéismes, la raison et les droits de l'humanisme républicain planaient très au-dessus de la vie sentimentale. Tardivement, sous l'effet d'une histoire encore méconnue, celle des unions amoureuses librement choisies, la passion a peu à peu remplacé les traditionnels foyers de sens et les anciennes valeurs sacrificielles. Qui voudrait encore, du moins en Europe, mourir pour Dieu, pour la Patrie, pour la Révolution ? Personne ou presque, mais pour ceux que nous aimons, nous serions prêts à tout. Par-delà l'humanisme des Lumières et ses...



X
FERMER