Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Le Capital

Le Capital

Auteure: Karl Marx ,

Le Capital Karl Marx Livre 1 (les livres 2 et 3 n'étant que des brouillons) Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire. Critique de l'économie politique, du titre original allemand Das Kapital. Kritik der politischen Ökonomie, est l'ouvrage majeur du philosophe et théoricien de l'économie politique allemand Karl Marx. Marx a consacré plus de 20 ans de sa vie à l'écriture de cette œuvre, mais n’en a achevé qu’une partie : le premier livre, publié en 1867, consacré au développement de la production capitaliste. Des brouillons de Marx ont été utilisés par Friedrich Engels pour publier les « livres 2 et 3 », en 1885 et 1894. Les ébauches de Marx consacrées à l'histoire des doctrines économiques ont été publiées par le socialiste allemand Karl Kautsky dans l'ouvrage Les Théories de la plus-value (4 vol., 1905-1910). C'est en observant l'industrie britannique contemporaine et ses conditions de travail ainsi qu'en s'appuyant sur les précédents théoriciens de l'économie politique (tels que David Ricardo ou Adam Smith) et en les...

Marx, une passion française

Marx, une passion française

Auteure: Jean-Numa DUCANGE , Antony BURLAUD ,

Nombre de pages: 400

Des sciences humaines à la vie interne des partis politiques, des avant-gardes artistiques au monde colonial francophone, de l'extrême-gauche à la droite aronienne, un regard singulier qui permet de comprendre les multiples usages et déformations d'une œuvre qui reste parmi les plus importantes de l'époque contemporaine. En octobre 2017, une enquête montrait qu'un jeune Français sur deux rejetait l'idée selon laquelle " le mot communisme fait ancien, dépassé ". Plus d'un quart des sondés exprimait une opinion positive sur la " pensée de Karl Marx ". Malgré la disparition de l'URSS, l'effondrement du Parti communiste, les séquelles laissées par le stalinisme et la doxa affirmant qu'" il n'y a pas d'alternative ", le spectre de Marx hante toujours l'imaginaire français. Nul hasard à cela : la vie intellectuelle comme l'histoire politique de la France ont été durablement marquées par les présences multiples de Marx. Deux siècles après la naissance de ce dernier, en 1818, cet ouvrage offre un éclairage historique et sociologique sur la façon dont la pensée de Marx a été reçue dans le contexte français, du XIXe siècle jusqu'à nos jours. Il propose non...

Marx, mode d'emploi

Marx, mode d'emploi

Auteure: CHARB , Daniel BENSAÏD ,

Nombre de pages: 216

Qui fut Marx ? Qu'a-t-il vraiment dit ? Ce petit ouvrage qui a connu un large succès lors de sa première édition offre une introduction ludique à sa pensée, sa vie, son œuvre. Un panorama clair et souvent drôle qui présente, dans toute son actualité, la pensée du principal théoricien de l'anticapitalisme. Il y a plus de vingt ans, en pleine offensive néolibérale, le magazine Newsweek pouvait titrer, triomphalement : " Marx est mort ". Mais les spectres ont la peau dure. Aujourd'hui, Marx est de retour. En ces temps de crise fracassante du capitalisme et de grande débandade idéologique, on le redécouvre. Mais qui fut Marx ? Qu'a-t-il vraiment dit ? Ce petit ouvrage offre une introduction ludique à sa pensée, sa vie, son œuvre. Un panorama clair et souvent drôle qui associe bande dessinée et philosophie, humour et esprit de synthèse pour présenter dans toute son actualité la pensée du principal théoricien de l'anticapitalisme. Marx est resté célèbre pour son explication des contradictions et des crises du capitalisme. Pour la connaître, on suivra le roman policier du Capital : à la recherche de la valeur perdue, on retracera les mécanismes de...

Karl Marx penseur de l'écologie

Karl Marx penseur de l'écologie

Auteure: Henri Pena-ruiz ,

Nombre de pages: 302

Visite guidée dans la dimension la plus méconnue de l'œuvre de Marx : une théorie de l'émancipation humaine qui pose les bases philosophiques et économiques de l'écologie politique. Karl Marx n'a rien à voir avec sa caricature stalinienne, ravageuse pour la nature et pour les hommes. Voici une visite guidée de la dimension la plus méconnue de son œuvre. Elle nous fait découvrir un à un les fondements de l'écologie politique moderne. D'abord, l'humanisme naturaliste de Marx, qui souligne le lien essentiel entre la vie humaine et la nature. Ensuite, la mise en évidence des coûts écologiques et sociaux externes d'un capitalisme irresponsable, qui épuise à la fois la fertilité du sol et la force du travailleur. Puis la critique d'un détournement du progrès technique vers l'exploitation toujours plus intensive de la Terre et des hommes. Enfin, le rejet d'une mondialisation qui accélère l'épuisement conjoint de la nature et des travailleurs. On mesure l'actualité d'une telle pensée. De nos jours, la planète ne peut plus reproduire ce qu'elle consomme, et le réchauffement climatique menace les écosystèmes, donc les générations futures. À ce capitalisme...

Les luttes de classes en France (1848-1850)

Les luttes de classes en France (1848-1850)

Auteure: Karl Marx , Friedrich Engels ,

L'idée principale qui sous-tend la théorie de Marx et Engels est celle de la lutte de classes. Le manifeste commence d'ailleurs par ces mots : « L'histoire de toute société jusqu'à nos jours n'a été que l'histoire de luttes de classes ». A l'époque de Marx et Engels, cette lutte de classes a atteint un paroxysme. L’ancienne organisation féodale qui n’était plus adaptée au développement de l’industrie a été balayée par la bourgeoisie (les capitalistes) et la société est divisée en deux camps ennemis : la bourgeoisie et le prolétariat. Traduction de Laura Lafargue. Avec une Introduction de Friedrich Engels. Format professionnel électronique © Ink Book édition.

Pour Marx

Pour Marx

Auteure: Louis ALTHUSSER ,

Nombre de pages: 276

Succès de librairie dès sa parution en 1965, Pour Marx a connu nombre de réimpressions, rééditions et traductions depuis. Althusser y a réuni des textes courts, précis et lucides, qui ouvrent une voie nouvelle dans l'œuvre de Karl Marx. Loin des bavardages idéologiques de l'époque, au plus près des fondations d'une véritable pratique révolutionnaire. Ce recueil d'articles, publié pour la première fois en 1965 aux Éditions François Maspero, a connu un succès exceptionnel pour un ouvrage théorique : plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires vendus et de très nombreuses traductions. Comme le note Étienne Balibar dans son avant-propos de 1996 : " Dans ce livre s'est engagée l'une des tentatives les plus originales, les plus éloquentes, les plus argumentées aussi [...] pour donner corps et figure théorique au marxisme. " Depuis les années 1960, les études marxistes n'ont pu ignorer cette approche qui établissait une " coupure épistémologique " dans l'œuvre marxienne, séparant les textes idéologiques du jeune Marx de ceux plus scientifiques du Marx de la maturité. Elle offrait aussi une autre évaluation de l'apport de Hegel à Marx et n'hésitait...

Marx

Marx

Auteure: Leon Trotsky ,

Nombre de pages: 256

Dans la vie d’un lecteur, certains auteurs occupent une place à part : lectures inaugurales, compagnons de tous les jours ou sources auxquelles on revient. La collection « Les auteurs de ma vie » invite de grands écrivains d’aujourd’hui à partager leur admiration pour un auteur classique. Elle reprend le principe des « Pages immortelles », publiées dans les années trente et quarante chez Corrêa/ Buchet Chastel : chaque volume se compose d’une présentation de l’auteur choisi ainsi que d’une anthologie personnelle. Ces rencontres extraordinaires, ici partagées, sont pour le lecteur de belles occasions de relectures ou de découvertes. 1939. Leon Trotsky vient de fonder la Quatrième Internationale, mais le fascisme triomphe et il sera bientôt minuit dans le siècle. Réfugié au Mexique où il sera assassiné par les agents de Staline l’année suivante, Trotsky livre avec cet essai sur l’actualité de la pensée de Marx l’un de ses derniers textes.

Sur la Question juive

Sur la Question juive

Auteure: Karl Marx ,

Nombre de pages: 200

Quand Marx écrit Sur la question juive en 1843, il a vingt-cinq ans. En répondant à La Question juive de Bruno Bauer, chef de file des «Jeunes hégéliens», il intervient dans le débat qui bat alors son plein sur les droits civiques des juifs dans «l'État chrétien». Mais cette controverse n'est pour lui que l'occasion d'élargir le débat à la question des rapports entre l'émancipation limitée aux droits politiques et «l'émancipation humaine», entre l'aliénation religieuse et l'aliénation sociale. La question juive n'est donc ici que le révélateur d'une grande question de la modernité marchande, celle du « dédoublement » entre la société civile et l'État, entre l'homme et le citoyen, entre le privé et le public. L'article de Marx a suscité bien des polémiques. Il fut la pièce à conviction d'un procès absurde et anachronique pour «antisémitisme», instruit notamment par Robert Misrahi. D'autres ont cru voir dans la critique, non celle des droits de l'homme, mais de leurs limites à une époque donnée, «un manuel de l'apprenti dictateur». Plus sérieusement, des auteurs se réclamant de l'héritage théorique de Marx lui ont reproché son...

Karl Marx et Friedrich Engels, leur vie et leur œuvre (1) Les années d'enfance et de jeunesse, la gauche hégélienne, 1818/1820-1844

Karl Marx et Friedrich Engels, leur vie et leur œuvre (1) Les années d'enfance et de jeunesse, la gauche hégélienne, 1818/1820-1844

Auteure: Auguste Cornu ,

Nombre de pages: 348

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Pour et contre Marx

Pour et contre Marx

Auteure: Edgar Morin ,

Nombre de pages: 112

« Aujourd’hui, le problème n’est plus de savoir si la “doctrine” marxiste est morte ou non [...] Marx doit être dépassé, c’est-à-dire intégré dans la constellation des penseurs qui peuvent éclairer notre réflexion. » À travers une série de textes limpides, Edgar Morin, qui dit avoir été marxien avant d’avoir été marxiste, revient sur ce penseur « titan » avec lequel il n’a jamais fini de penser et de dialoguer. Il donne à voir la fécondité de sa méthode – traquer les contradictions sociales et penser leur dépassement – pour l’appliquer à Marx lui-même, y reconnaître les limites et les impensés, et ouvrir la voie à un nouvel avenir. Alors que le libéralisme se déploie sur le monde et le plonge dans l’abîme écologique, politique, financier et éthique, Edgar Morin invite à retrouver Marx sous les décombres des marxismes, non pour en tirer des solutions miracles, mais pour penser le monde qui vient. En couverture : Edgar Morin © Ulf Andersen / Gamma. Karl Marx vers 1878 © Photo-Re-Pubblic / Leemage.

Karl Marx

Karl Marx

Auteure: Jacques Attali ,

Nombre de pages: 550

Alors que le mur de Berlin est tombé et qu’ont disparu presque toutes les dictatures se recommandant de Karl Marx, la lumière doit être faite sur l’extraordinaire trajectoire de ce proscrit, fondateur de la seule religion neuve de ces derniers siècles. Aucun auteur n’eut plus de lecteurs, aucun révolutionnaire n’a rassemblé plus d’espoirs, aucun idéologue n’a suscité plus d’exégèses, et, mis à part quelques fondateurs de religions, aucun homme n’a exercé sur le monde une influence comparable à celle que Karl Marx a eue au XXe siècle. Il a vu avant tout le monde en quoi le capitalisme constituait une libération des aliénations antérieures, il ne l’a jamais pensé à l’agonie, il n’a jamais cru le socialisme possible dans un seul pays, il a fait l’apologie du libre-échange et de la mondialisation, et il a prévu que la révolution ne viendrait, si elle advenait, que comme le dépassement d’un capitalisme devenu universel. Il est le premier penseur « mondial », porteur de l’ « esprit du monde ». Ce livre permet de comprendre comment ce jeune exilé allemand a pu rédiger à moins de trente ans le texte non religieux le plus lu de...

Karl Marx : mon arrière-grand-père

Karl Marx : mon arrière-grand-père

Auteure: Robert Jean Longuet ,

Nombre de pages: 245

Robert-Jean Longuet appartient à une vieille famille politique : il est le fils du leader socialiste Jean Longuet, avocat, journaliste, parlementaire, fondateur du quotidien Le Populaire et auteur de nombreux ouvrages sur le socialisme international ; le petit-fils de Jenny Marx et du communard Charles Longuet, homme de lettres et juriste ; l'arrière-petit-fils de Karl Marx. Avocat à la cour et journaliste, Robert-Jean Longuet s'est très tôt intéressé aux problèmes économiques et sociaux. Membre de l'Association Juridique Internationale, il a joué un rôle actif dans des procès politiques à l'étranger. Il a fondé et dirigé les revues Maghreb et Al Atlas contre le colonialisme et l'impérialisme, collaboré à de nombreuses publications contre la guerre et le fascisme, notamment à la revue Clarté dirigée par Henri Barbusse et la revue Monde de Romain Rolland, Albert Einstein et Paul Langevin. Retenu aux États-Unis en 1939, Longuet a été, tour à tour, professeur de civilisation française à la Rutgers University, délégué au Secrétariat général de l'U.N.R.R.A. à Washington, puis correspondant permanent du journal Ce Soir. Ultérieurement, il a consacré...

Le cauchemar de Karl Marx

Le cauchemar de Karl Marx

Auteure: Denis Collin ,

Nombre de pages: 352

Il est grand temps de s'apercevoir qu'il n'est guère de penseur qui ait dessiné avec plus de perspicacité les grandes lignes d'un avenir qui est notre présent. Contrairement à ce que répètent ceux qui aimeraient réfuter Marx sans l'avoir lu, les prédictions économiques déduites des analyses du Capital ont été pour l'essentiel validées. Ce livre le démontre avec une rare clarté, en retraçant l'histoire du capitalisme des cent dernières années, à la lueur des thèses marxiennes. Concentration et centralisation du capital, constitution d'un marché mondial et d'une division mondiale du travail et jusqu'à l'émergence de la puissance chinoise, tout cela est dans Marx. Les sociétés par actions, les fonds d'investissement, les hedge funds, le développement de la spéculation non pas sur les profits réels, mais sur les attentes de profits à venir, les «titres pourris» (junk bonds), bref toutes les tentatives par lesquelles le capital cherche à dépasser les barrières propres au rapport capitaliste, tout cela est exposé avec un certain luxe de détails dans Le Capital. Marx a eu raison, pour le pire. Mais sans cesse le capitalisme renaît de ses cendres. La...

Philosophie et droits de l'homme

Philosophie et droits de l'homme

Auteure: Bernard Bourgeois ,

Nombre de pages: 136

Le combat pour les droits de l'homme a beaucoup changé depuis la déclaration de 1789. Tour à tour, Kant, Fichte, Hegel et Marx, ont réfléchi aux principes du texte qui a inauguré le monde contemporain. De l'adhésion enthousiaste du jeune Fichte, à la dénonciation marxiste d'une idéologie mystificatrice, en passant par la discrimination kantienne et la rationalisation hégélienne, la philosophie allemande a incarné tout le destin philosophique des droits de l'homme. À une époque où la conscience de l'humanité cherche à fonder, sinon une vraie réconciliation des peuples, du moins leur cohabitation élémentaire, sur l'affirmation universelle du droit des individus, il est peut-être nécessaire de revenir à la méditation initiale des philosophies des droits de l'homme.

Karl Marx. Sa vie et son œuvre

Karl Marx. Sa vie et son œuvre

Auteure: Ferdinand Tönnies ,

Nombre de pages: 188

Que Tönnies retiendra-t-il de sa lecture du « plus remarquable et profond philosophe social », Karl Marx ? Certainement pas le gourou et le prophète mais le grand « découvreur du mode de production capitaliste » qui a exercé sur sa pensée une influence profonde et durable. Dans cette petite monographie, il ne s’agit pas pour l’auteur de produire une analyse exhaustive de l’œuvre de Marx, ni d’engager un débat avec les théoriciens marxistes sur la bonne interprétation à en produire, mais de retracer les étapes et le cheminement intellectuel qui ont conduit à la parution du Livre I du Capital sur lequel il fonde sa propre critique de la société. Tönnies n’en fait d’ailleurs pas mystère en affirmant qu’il espère, à travers sa biographie de Marx, pouvoir aussi faire entendre sa voix. Ce n’est donc pas seulement Marx lui-même qui fait tout l’intérêt de cet ouvrage mais aussi ce que Tönnies en a retenu pour nourrir sa propre appréhension théorique du monde social.

ETUDES SUR MARX ET ENGELS

ETUDES SUR MARX ET ENGELS

Auteure: TOSEL ANDRÉ ,

Nombre de pages: 146

« Les marxismes du XXe siécle ont bien achevé leur parabole qui a accompagné la fin du communisme de ce même siècle. Si le lien du marxisme en général à la pratique est désormais brisé, la pensée de Marx n’est pas morte ; elle est finie au sens de circonscrite, mais sa capacité explicative demeure inépuisable pour autant que demeure son objet : le mode de production capitaliste. Elle sera d’autant plus féconde en mille marxismes inédits qu’elle sera objet d’une réappropriation critique. » Extrait de: André Tosel. « Études sur Marx (et Engels). » iBooks.

Marx l'intempestif

Marx l'intempestif

Auteure: Daniel Bensaïd ,

Nombre de pages: 416

L'effondrement des dictatures de l'Est européen n'est pas seulement une bonne nouvelle politique. C'en est une aussi pour la pensée, et notamment pour la tradition critique qui, depuis des siècles, travaille à mettre au jour le fondement du règne de la marchandise. Marx fut longtemps considéré comme le plus perspicace analyste de ce pouvoir-là. Et puis le dogmatisme s'empara de sa légende, lui construisit un mausolée, et annexa son oeuvre. Que l'on n'attende pas pour autant de ce livre la révélation d'une pensée pure, enfin débarrassée de ses scories politiques. Car à y regarder de près, il apparaît clairement que Marx aura passé sa vie à se chamailler avec son ombre, à se débattre avec ses propres spectres. Et il s'agit bien moins ici d'opposer un Marx originel à ses contrefaçons que de secouer le lourd sommeil des orthodoxies afin de dégager la cohérence théorique d'une entreprise critique dont l'actualité ne fait pas de doute: le fétichisme marchand n'a-t-il pas conquis jusqu'aux confins de la planète? En montrant d'abord ce qu'à coup sûr la pensée de Marx n'est pas: ni une philosophie de la fin de l'histoire, ni une sociologie empirique des...

Marx dans le jardin de Darwin

Marx dans le jardin de Darwin

Auteure: Ilona Jerger ,

Nombre de pages: 293

Angleterre, 1881: deux des plus grands penseurs du XIXesiècle vivent à quelques miles l’un de l’autre. Charles Darwin dans une belle demeure du Kent et Karl Marx dans un faubourg de Londres. Tous deux ont révolutionné le monde des idées et scandalisé par leurs audaces nombre de leurs contemporains. Darwin, avec sa théorie de l’évolution, a déconstruitle mythe de la Création et, à la fin de sa vie, il poursuit encore des recherches quotidiennes: sur le ver de terre. Ce doux savant se doute-t-il qu’il sera encore contesté au XIXesiècle par des «créationnistes» religieux de tous bords? Marx, plus coléreux, attend la nécessaire révolution qu’il annonce depuis des lustres et peine, dans la misère, à compléter le tome I de son Capital. La romancière imagine qu’ils ont le même jeune médecin et confident, et que ces deux géants finissent, un soir, par se rencontrer. Les controverses qui les occupent restent terriblement actuelles.

La philosophie de Marx

La philosophie de Marx

Auteure: Étienne BALIBAR ,

Nombre de pages: 215

L'un des plus grands spécialistes de l'œuvre de Marx en propose une synthèse des thèmes et problématiques proprement philosophiques, ainsi que son actualité sociale et politique. Cette édition de poche est augmentée d'une préface inédite à l'édition allemande de ce livre Étienne Balibar tente ici un double pari : rendre accessibles les thèmes et les problèmes proprement philosophiques qui ont été traités par Marx ou qui peuvent être posés à partir de son œuvre et – au terme d'un siècle et demi de controverses passionnées dont la " philosophie marxiste " a été le lieu ou l'enjeu – proposer les éléments d'un bilan et d'un pronostic. Le marxisme, aujourd'hui en pleine refonte, n'est-il pas en train de devenir une composante d'une pensée critique plus large ? Libérée de toute prétention à constituer par elle-même une " conception du monde ", échappant par là même aux oscillations qui ont marqué son passé récent entre le statut d'une quasi-religion et celui d'une pseudo-science, la pensée philosophique issue de Marx reformule ses questions premières : celle des fonctions sociales et des enjeux politiques de la théorie, celle de la vérité ...

Penser le travail avec Karl Marx

Penser le travail avec Karl Marx

Auteure: Pierre-Yves Gomez ,

Nombre de pages: 168

Un ouvrage à vocation didactique pour découvrir ou redécouvrir la pensée de Karl Marx Dans une économie obsédée par le rendement du capital et la finance, peut-on ignorer les critiques que Marx fit du capitalisme, et dont la plupart conservent une troublante validité ? Il met le travail humain au cœur de la vie économique et sociale, ce qui rend ses analyses éclairantes pour sortir de la crise que nous connaissons aujourd’hui. Mais Marx est aussi le prometteur d’une transformation de la société dont la mise en œuvre fut un désastre. Est-ce à dire que ses critiques ne mènent à rien qu’à un fatalisme désespérant ? Dans Penser le travail avec Karl Marx, Pierre-Yves Gomez, spécialiste de la relation entre l’entreprise et la société et du rôle politique de l’entreprise, explique dans un langage simple et accessible la logique de la pensée de Marx. Il montre que le matérialisme de Marx l’enferme dans la certitude absolue que la transformation de la société se fera de manière automatique et mécaniste – ce qui s’est avéré une tragique impasse. Penser le travail avec Karl Marx invite ainsi à relire Marx pour renouveler notre regard sur le...

La formation de la pensée économique de Karl Marx

La formation de la pensée économique de Karl Marx

Auteure: Ernest Mandel ,

Nombre de pages: 208

Dans cet ouvrage, Ernest Mandel décrit l’évolution de la pensée de Marx dans le domaine de l’économie. C’est-à-dire qu’il essaie de mettre en lumière les principales découvertes économiques de Karl Marx avant qu’il ne rédige Le Capital. L’auteur cherche donc à préciser les rapports entre les œuvres de jeunesse et les œuvres de la maturité. Ce livre s’achève par une analyse minutieuse de la place que le concept d’aliénation occupe dans l’œuvre de Marx, aux différentes phases de son évolution, soulignant ainsi l’importance de ce concept pour la théorie marxiste en général.

Misère de la philosophie

Misère de la philosophie

Auteure: Karl Marx ,

Nombre de pages: 260

À l'occasion d'une célèbre polémique avec Proudhon, Marx règle, dans Misère de la philosophie, ses comptes avec une certaine idée du socialisme et de l'économie. Critiquant le socialisme "petit-bourgeois", il précise ses thèses et en donne une version très accessible dans un texte brillant - et directement écrit en français - qui peut servir d'introduction pour qui veut s'initier à cet auteur. Outre la préface de Jean Kessler, qui répond à la question: "Peut-on encore lire Marx aujourd'hui?", le lecteur trouvera ici rééditée une lettre de Proudhon à Marx dans laquelle il repousse l'idée de révolution brutale.

Marx et Sherlock Holmes

Marx et Sherlock Holmes

Auteure: Alexis Lecaye ,

Nombre de pages: 256

Londres, avril 1871 : le jeune Sherlock Holmes reçoit une visite inattendue, celle d’un certain Karl Marx, chef de l’Internationale, traqué par un tueur fou à la solde de Thiers et de Bismarck. Holmes accepte de rechercher l’assassin, échappe à son tour de justesse à un attentat. La traque s’engage à Londres, se poursuit à Paris, en plein printemps communard... Une affaire terrible, une des rares occasions où l’esprit de Sherlock Holmes a failli perdre son équilibre, basculer dans un excès d’horreur, et même, pourquoi ne pas l’avouer, de confusion et de crainte.

Révolution et Contre-Révolution en Allemagne

Révolution et Contre-Révolution en Allemagne

Auteure: Karl Marx ,

Nombre de pages: 243

LONDRES, Septembre 1851. Le premier acte du drame révolutionnaire joué sur le continent Européen est fini. Les « puissances d’hier », d’avant l’ouragan de 1848, sont de nouveau les « puissances du jour » ; et les maîtres éphémères, plus ou moins populaires, gouverneurs provisoires, triumvirs, dictateurs, avec leur queue de représentants, commissaires civils et militaires, préfets, juges, généraux, officiers et soldats, sont jetés sur des rives étrangères et « transportés au delà des mers », en Angleterre ou en Amérique, afin d’y établir de nouveaux gouvernements in partibus infidelium, des comités européens, des comités centraux, des comités nationaux, et d’annoncer leur avènement par des proclamations tout aussi solennelles que celles de n’importe quels potentats moins imaginaires. Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Karl Marx

Karl Marx

Auteure: Michel Ragon ,

Nombre de pages: 152

Par Meneurs d’Hommes, il faut entendre ici les grandes figures de l’Histoire de l’Antiquité à nos jours qui, par leurs actes, leur pensée, leur exemple, leur autorité, ont réussi à communiquer leur foi et leur ardeur à des collectivités, qui ont subjugué les foules et exalté les peuples, soit pour servir leurs ambitions personnelles, soit pour défendre les causes qui leur semblaient les plus justes ou les plus nobles. Comment ces personnages historiques ont-ils exercé leur ascendant sur leurs contemporains ? Quels éléments ont favorisé leur vocation d’hommes d’action ? Quelles furent les conséquences de la mission qu’ils ont cru devoir accomplir ? Telles sont quelques-unes des principales questions auxquelles les auteurs publiés dans cette collection répondent en présentant à la fois le portrait d’une destinée et le tableau d’une épopée.

Le 18 Brumaire de Louis Bonaparte

Le 18 Brumaire de Louis Bonaparte

Auteure: Karl Marx ,

Nombre de pages: 224

Écrit de décembre 1851 à mars 1852 dans des conditions matérielles très précaires, Le 18 brumaire analyse l'histoire immédiate du coup d'État qui, le 2 décembre 1851, porte le neveu de Napoléon à la tête de ce qui va devenir le Second Empire. En plaçant le coup d'État dans son contexte économique, social et culturel, Marx nous en donne une interprétation brillante où il dévoile la nature d'un État vampire, animé par une caste de bureaucrates surnuméraires qui dévore la société civile. Cette intelligence claire des événements, au moment même où ils se déroulent, est, en efet, exemplaire.

Contribution à la critique de l'économie politique

Contribution à la critique de l'économie politique

Auteure: Karl Marx ,

Nombre de pages: 362

Au premier abord la richesse de la société bourgeoise apparaît comme une immense accumulation de marchandises, la marchandise isolée comme la forme élémentaire de cette richesse. Mais chaque marchandise se manifeste sous le double aspect de valeur d’usage et de valeur d’échange. La marchandise, dans la langue des économistes anglais, est premièrement « une chose quelconque, nécessaire, utile ou agréable à la vie », objet de besoins humains, moyen d’existence dans la plus large acception du mot. Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Manifeste du Parti communiste

Manifeste du Parti communiste

Auteure: Karl Marx , Friedrich Engels ,

Nombre de pages: 40

Date de première parution : 1848 « Il est grand temps que les communistes exposent à la face du monde entier, leurs conceptions, leurs buts et leurs tendances; qu'ils opposent au conte du spectre communiste un manifeste du Parti lui-même. » Karl Marx et Friedrich Engels

Du «Capital» de Marx au socialisme

Du «Capital» de Marx au socialisme

Auteure: Pierre Rimbert ,

Nombre de pages: 528

Le Capital est l’analyse critique du mécanisme de l’économie capitaliste à partir de la conception matérialiste de l’histoire, méthode permettant de dégager les lois qui régissent le développement de la société. Après une lecture attentive et renouvelée de cet ouvrage fondamental, Pierre Rimbert à souhaité le confronter aux réalités d’aujourd’hui, étudier l’évolution actuelle de ce système qui gère notre monde et des classes sociales qu’il génère, dans ses limites historiques, et sous l’influence des cadres géographiques et juridiques et de voir jusqu’à quel point, sur des décennies, cette transformation, répondait aux lois dégagées par Marx.

Introduction à Marx

Introduction à Marx

Auteure: Pascal COMBEMALE ,

Nombre de pages: 159

Cette introduction s'adresse aux lecteurs qui veulent forger leur propre jugement, tout en ayant besoin d'un guide facilitant la compréhension des textes originaux. Elle prend comme fil directeur Marx lui-même, c'est-à-dire sa vie, sa trajectoire, indissociablement politique et intellectuelle, afin de mettre en relief un sens critique dévastateur, une pensée ouverte, animée par l'espoir d'une émancipation radicale. Vaut-il encore la peine de s'intéresser à Marx, un auteur du XIXe siècle ? Plusieurs de ses prophéties furent réfutées, et l'on sait ce qu'il est advenu du socialisme " réellement existant ", se réclamant de lui. Pourtant, nos économies ne sont-elles pas gouvernées par la dynamique du capitalisme et soumises à ses crises ? Les prédictions de la marchandisation de la société et de la mondialisation du marché ne se sont-elles pas vérifiées ? L'aliénation, l'exploitation, les classes sociales ont-elles disparu ? Ce livre invite à lire Marx, certes pour le critiquer et le dépasser, mais sans ignorer tout ce qui demeure indispensable à l'analyse de nos sociétés. Cette introduction veut rendre accessible ce qui reste actuel dans cette œuvre...

Karl Marx. Regards croisés

Karl Marx. Regards croisés

Auteure: Edgar MORIN , Pierre DARDOT , Aude LANCELIN , Vincent MARTIGNY , Sylvain CYPEL ,

Nombre de pages: 96

« 150 ans après la parution du Capital, malgré la chute du communisme en Union Soviétique et la conversion de la Chine au capitalisme d’État, Marx bouge encore ! Le manifeste du Parti communiste est étudié dans les universités, Thomas Piketty fait un best-seller mondial avec Le Capital au XXIème siècle, l’œuvre de Marx est aussi étudiée aux États-Unis, Raoul Peck triomphe au cinéma (1 César) avec la vie du jeune Marx, etc. À travers des textes d’écrivains, d’historiens, d’économistes et de philosophes, ce recueil propose un portrait actuel et actualisé de Marx et de son œuvre, avec quelques extraits choisis pour leur force et leur sens (aux sources du prolétariat, l’opium du peuple, analyse de la bourgeoisie, etc) ». Éric Fottorino Dirigé par Éric Fottorino, cet ouvrage rassemble les contributions de Sylvain Cypel, Pierre Dardot, Vincent Martigny, Edgar Morin et Aude Lancelin.

Économie et symbolique : Freud, Marx

Économie et symbolique : Freud, Marx

Auteure: Jean-Joseph Goux ,

Nombre de pages: 296

Peut-on penser dans leur cohérence systématique les hiérarchies et les antagonismes qui dominent notre culture ? Quel lien existe-t-il entre le capitalisme et ce que l’on détermine ici organiquement comme système phallocratique-logocratique-patricentrique ? Par ce qu’elle implique de révolution culturelle, une telle question vient au premier plan de la conjoncture philosophique. Or il est possible de reconnaître la logique (et même l’historique) des rapports sociaux que Marx développe en partant du phénomène économique élémentaire (l’échange des marchandises), dans tout procès social — politique, juridique, intersubjectif, signifiant, sexuel, esthétique —, dès lors qu’y intervient l’échange en un sens, cette fois, généralisé : rapports pratiques de « mise en équivalence », de « remplacement », de « suppléance », de « transposition », de « représentation » : bref, dans tout procès de symbolisation. Aussi bien est-ce par son mode de symboliser que peut se spécifier une formation historico-sociale. Déterminant le sujet, ses formes de conscience et d’inconscient, dans la société et dans l’histoire, comme pôle d’échange...

Le marxisme après Marx

Le marxisme après Marx

Auteure: Pierre Souyri ,

Nombre de pages: 134

Depuis la mort de Marx et d’Engels, le marxisme n’a pris rang parmi les grandes idéologies mondiales qu’en se différenciant en plusieurs courants, qui sont devenus des systèmes de pensée et d’action irréductiblement distincts et antagonistes. Social-démocratie et bolchévisme, stalinisme et trotskisme, "révisionnisme" et maoisme, etc., ne recouvrent cependant pas tous les clivages qui se sont produits dans la pensée marxiste. C’est pourquoi on a fait place aussi aux courants radicaux qui se sont situés sur la gauche du léninisme et dont les apports théoriques originaux ne sont pas négligeables. Face aux amples transformations qui, depuis la dernière guerre surtout, se sont réalisées dans les sociétés contemporaines, un certain marxisme est apparu comme un dogmatisme pétrifié et dépassé. Mais le marxisme n’est-il que cela ?

Marx et le capitalisme

Marx et le capitalisme

Auteure: Bernard Chavance ,

Nombre de pages: 160

À la fin du XXe siècle, la théorie du capitalisme de Marx sombrait dans les oubliettes de l'histoire. La chute des systèmes socialistes et l'hégémonie de la doctrine absolutiste du marché semblaient enterrer définitivement une conception jugée dépassée, dont les prédictions sur la fin prochaine du capitalisme avaient été réfutées par l'histoire. La grande crise économique mondiale du début du XXIe siècle ravive la vision critique que Marx avait élaborée, celle d'un mode de production capitaliste contradictoire, dont le développement s'effectue à travers des convulsions périodiques au coût social considérable. Cet ouvrage propose une introduction à la théorie marxienne développée dans Le Capital à travers la "critique de l'économie politique". Le capital y est défini comme un rapport social, comme un processus de "fabrication de plus" qui s'autonomise et finit par instrumentaliser les hommes qui le produisent. Deux conflits majeurs engendrent la dynamique singulière du système : le premier oppose le travail et le capital, le second les capitalistes entre eux, dans la concurrence qu'ils se livrent. Ses contradictions s'expriment et se résolvent...

Les dépossédés

Les dépossédés

Auteure: Daniel Bensaïd ,

Nombre de pages: 126

En 1842, Karl Marx publie une série d’articles concernant les débats à la Diète rhénane à propos du vol de bois. Droit de propriété, liberté de la presse, rapport du délit à la peine : tels sont les enjeux de ces articles. L’essor du capitalisme entraînait alors un déplacement de la ligne de partage entre le droit coutumier des pauvres (glanage ou ramassage du bois mort) et le droit de plus en plus envahissant des propriétaires. Deux ans plus tôt, le fameux pamphlet de Proudhon Qu’est-ce que la propriété ? avait fait scandale en s’en prenant aux justifications libérales de l’appropriation privée. Plus d’un siècle et demi plus tard, les controverses en cours sur le brevetage du vivant, la propriété intellectuelle, le droit opposable au logement, etc., donnent aux questions théoriques et juridiques soulevées à l’époque une troublante actualité. À partir d’une lecture des articles de Marx, Daniel Bensaïd revient sur les sources philosophiques du débat pour en dégager les enjeux actuels. Aujourd’hui comme hier, les dépossédés se soulèvent contre la privatisation du monde et la logique glaciale du calcul égoïste. Daniel Bensaïd...

Le Caractère fétiche de la marchandise et son secret

Le Caractère fétiche de la marchandise et son secret

Auteure: Karl MARX ,

Nombre de pages: 48

Dans le monde de l'économie, le caractère fantasmagorique de la marchandise est nommé fétichisme par Karl Marx. Afin d'analyser les formes que prennent les rapports sociaux engendrés par l'échange marchand, l'auteur cherche à décrypter le secret de la valeur. De ces pages géniales, qui appartiennent au premier chapitre du livre I du Capital, sont directement issues la théorie de la réification de Luckacs et celle du spectacle de Debord. Théo­ri­cien révo­lu­tion­naire alle­mand et figure majeure du mou­ve­ment ouvrier, Karl Marx (1818-1883) fut également historien, sociologue et jour­na­liste. Enga­gé poli­ti­que­ment dans la Ligue des Communistes aux côtés de Engels puis dans l’Association inter­na­tio­nale des tra­vailleurs, on lui doit une description minutieuse des mécanismes du capitalisme et une théorie érudite de l'économie politique. Sa pensée se fonde sur l'humain en tant qu'être pensant mais avant tout agissant.

Écrits philosophiques

Écrits philosophiques

Auteure: Karl Marx ,

Nombre de pages: 432

Si Marx fascine tant les philosophes, c’est peut-être parce qu’il a si vigoureusement dénoncé l’illusion de « la philosophie », le « discours de la mauvaise abstraction », toujours idéaliste même sous des dehors matérialistes, et toujours stérile malgré sa grandiloquence. Pourtant, à n’en pas douter, comme le montrent les cent textes rassemblés dans cette anthologie – pris dans les oeuvres de jeunesse et surtout dans Le Capital et ses brouillons –, l’oeuvre de Marx est d’une éclatante richesse philosophique. L’introduction de Lucien Sève revisite le corpus marxien et expose pour la première fois avec précision le réseau catégoriel d’ensemble qui constitue le fond de la « Logique du Capital » : essence, abstraction, universalité, objectivité, matière, forme, rapport, contradiction dialectique, histoire, liberté... Outre l’introduction et les notes qui accompagnent chacun de ces textes, un index des concepts philosophiques détaillé contribue à faire de ce volume un précieux instrument de travail et de culture. Cent textes choisis, traduits et présentés par Lucien Sève.

Droit et liberté selon Marx

Droit et liberté selon Marx

Auteure: Guy Planty-Bonjour ,

Nombre de pages: 224

Ce livre à plusieurs voix interroge Marx sur la délicate question du droit et de la liberté. Comment la vigoureuse critique marxiste de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen est-elle compatible avec l'affirmation que le communisme est la réalisation des droits de l'homme ? Comment reconnaître l'autonomie du droit et de l'instance juridique si l'on déclare que le droit n'est qu'une superstructure, et si l'on rêve d'un état de mœurs qui se substituerait à l'état de droit ? Marx a professé que ce n'est pas le droit qui fonde la liberté mais, au contraire, la liberté réelle qui justifie le droit ; ce qui conduit à faire du marxisme une philosophie de la liberté. D'autre part, Marx affirme que la liberté suppose réalisée l'émancipation politique ; ce qui conduit à se demander si l'horizon marxiste de la liberté ne reste pas problématique et lointain.

Marx et la sociologie

Marx et la sociologie

Auteure: V. L. Allen , T. H. Bottomore , Victor Fay ,

Nombre de pages: 292

Marx évoque son travail en ces termes : 1) “c’est le résultat de 15 années de recherches, donc de la meilleure partie de ma vie ; 2) j’y expose pour la première fois de manière systématique et scientifique, les rapports fondamentaux de la société. Je dois au Parti de ne pas en gâcher la forme par des tics d’écriture secs et noueux, propres à un foie malade.” On trouve en effet dans les Fondements la tentative la plus systématique pour dégager les éléments moteurs de l’évolution historique de la société en général et du capitalisme en particulier. Il ne s’agit nullement ici d’une description de ce mécanisme, mais de l’explication de sa dynamique. Jamais, dans aucun de ses écrits ultérieurs, Marx n’a approfondi si avant le concept fondamental du capital, avec ses contradictions et son unité que le mouvement historique détruit et recrée sans cesse sous une forme nouvelle. Partant des notions fondamentales de valeur, argent, division du travail, productivité, Marx montre comment elles trouvent une synthèse en devenir incessant dans la forme historique du capital qui les développe jusqu’à leur paroxysme et leur négation. Découverts...



Derniers ebooks et auteurs recherchés

X
FERMER