Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 30 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Calcul moral

Calcul moral

Auteure: Jean-Pierre Cléro ,

Nombre de pages: 544

Dans ce livre de philosophie de l’éthique, essentiellement appliquée à deux domaines, la médecine et les professions juridiques, l’auteur montre comment et pourquoi la carte utilitariste doit toujours être essayée dans l’argumentation pratique, de concours avec une conception ordinairement plus personnaliste. Le cheminement est celui d’une philosophie critique : une théorie de l’espace et du temps, une théorie des principes et une théorie des concepts en éthique sont censées répondre aux contradictions qui apparaissent dans des situations où l’éthique est en jeu. Bien au-delà du kantisme, cette philosophie se mue en théorie des fictions, dans le prolongement et en complément de ce qui avait été commencé sur le terrain privilégié des mathématiques dans Les raisons de la fiction (Paris, 2004). Toutefois, si nécessaire que soit la philosophie sur le terrain de l’éthique, elle doit apprendre à se défier d’elle-même et corriger une ambition professorale qu’elle est tentée d’exercer à l’égard de quiconque prétend se passer d’elle. Il s’agit, en effet, bel et bien de clarifier la place de l’argumentation, du raisonnement et du...

La mort

La mort

Auteure: Alexandrine Schniewind ,

Traditionnellement, c’est aux philosophes et aux théologies qu’il revient de parler de la mort. Mais dans nos sociétés vieillissantes, où elle est reléguée aux coulisses quand elle n’est pas rendue irréelle par sa spectacularisation, la mort est avant tout une question concrète, liée à la crainte de souffrir (trop) longtemps. On redoute de perdre son autonomie intellectuelle, de voir sa dignité dégradée, d’être destitué de sa liberté. C’est donc peut-être moins la mort en soi qui interroge que la question concrète du mourir : à quel âge ? comment ? dans quelles conditions ? Alexandrine Schniewind se propose de faire le tour d’horizon d’un problème éminemment philosophique, qui est de plus en plus l’affaire non seulement des médecins et des soignants, mais de la société tout entière aux prises avec le débat sur la fin de vie. À lire également en Que sais-je ?... La psychogériatrie, Jean-Claude Montfort Le vieillissement psychique, Benoît Verdon

La bioéthique ou le juste milieu

La bioéthique ou le juste milieu

Auteure: Pierre-André Taguieff ,

Nombre de pages: 378

La justification de ce qu’on appelle, depuis le début des années 1970, la bioéthique, réside dans l’inquiétude diffuse devant l’accélération des progrès techno-scientifiques qui, notamment dans le domaine biomédical, paraissent menacer l’humanité de l’homme. Les pouvoirs accrus nés des avancées du savoir biologique mettent en évidence la fragilité et la vulnérabilité de ce qui est humain, mais tout autant de ce qui relève du vivant en général. D’où le sentiment que la position de limites est d’une extrême urgence. La peur a conduit à la conscience d’une responsabilité nouvelle des hommes vis-à-vis de leur nature comme de la nature, c’està- dire de la biodiversité. Dans cet essai, Pierre-André Taguieff montre que la bioéthique illustre la quête contemporaine du consensus par la délibération et le compromis, en tant que mode de résolution des conflits. C’est pourquoi elle se présente idéalement comme un discours du juste milieu, à égale distance des thèses jugées extrémistes, issues soit de l’intransigeantisme religieux, soit du scientisme technophile. Mais peut-on trouver un compromis acceptable entre des positions...

À la vie, à la mort. Euthanasie : le grand malentendu

À la vie, à la mort. Euthanasie : le grand malentendu

Auteure: Philippe Bataille ,

Nombre de pages: 144

« Que dire à cette mère dont le fol espoir en la réanimation n’aura pas suffi pour sauver son enfant ? Maintenant qu’il est dans le coma pour toujours, que fait-on ? » Philippe Bataille, sociologue, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, a mené une enquête pendant plusieurs années dans différentes unités de soins palliatifs en France, au plus près des malades, des mourants et de leurs proches. Mort cérébrale, tétraplégie, cancer incurable : les drames de la fin de vie, il les a reçus de plein fouet. Que répondre à ceux qui demandent une aide active ou médicale à mourir ? Pourquoi tant de résistances, tant d’incompréhensions malgré la qualité des soins ?

Soins palliatifs éthique et fin de vie 2e édition - Editions Lamarre

Soins palliatifs éthique et fin de vie 2e édition - Editions Lamarre

Auteure: Régis Aubry , Marie-Claude Daydé ,

Nombre de pages: 264

Les soins palliatifs sont des soins actifs dont la visée est davantage la recherche de la qualité de vie que la survie. Ils concernent particulièrement les personnes atteintes de maladie grave évolutive et s’inscrivent dans la continuité des soins curatifs et le devoir de non abandon. Ouvrage pratique, qui donne aux soignants des outils nécessaires au « prendre soin » des malades en fin de vie, ce livre apporte surtout une réflexion éthique indispensable devant les limites et les espoirs de la médecine confrontée à la finitude humaine.

Six mois à vivre

Six mois à vivre

Auteure: Marie DEROUBAIX ,

Nombre de pages: 102

Journal d'une fin de vie. " Quand Marie comprit que son cancer ne lui laissait aucune chance, elle me dit qu'elle avait un dernier combat à mener : raconter son parcours afin qu'un jour une loi, en France, permette aux gens qui se trouvaient dans son cas de choisir leur mort. Elle entendait dénoncer certaines pratiques hospitalières et thérapeutiques scandaleuses, ainsi que l'inertie du gouvernement vis-à-vis de l'euthanasie, alors que la majorité des Français est en faveur d'une mort douce et digne. Elle se mit à écrire de manière compulsive, dans l'urgence, car elle ne pensait pas disposer d'autant de temps. Elle se réveillait en pleine nuit pour écrire. Le matin, elle était exténuée. Pourtant, à aucun moment, elle n'a pensé arrêter d'écrire ce livre, qui sera une obsession jusqu'à la fin. Certains jours, elle était en pleurs. Je lui disais : "Laisse un peu tomber, Marie, allons nous promener tous les deux.' Quelque part, ce récit nous a enlevé des heures si rares, si comptées... " Bertrand Deroubaix, après la disparition de sa femme, a ajouté à ce livre quelques réflexions et un dernier chapitre, le seul que Marie ne pouvait écrire.

C'est ainsi que les hommes meurent

C'est ainsi que les hommes meurent

Auteure: Jean LEONETTI ,

Nombre de pages: 102

À l'heure où le débat sur l'euthanasie divise la France, Jean Leonetti, auteur de la loi de 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie, sort la mort de son tabou et de son enfermement médical pour l'intégrer dans une réflexion humaniste moderne et laïque. À l'heure où le débat sur l'euthanasie divise la France, Jean Leonetti, auteur de la loi de 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie, sort la mort de son tabou et de son enfermement médical pour l'intégrer dans une réflexion humaniste moderne et laïque. " Par nature, l'homme est voué à souffrir et à mourir. Comment le préparer à affronter ces maux qui s'inscrivent à l'horizon indépassable de sa vie terrestre : telle est la question fondamentale qui hante l'esprit humain et à laquelle toute société est amenée à répondre. Par la religion, pour offrir une explication à l'angoisse de l'homme. Par des remèdes et des soins, pour différer la mort. Par des rites, pour la conjurer ou l'accompagner. Par la réflexion et la méditation, propres à l'espèce humaine, pour définir une éthique du comportement face à l'incompréhensible finitude de l'existence. Dans ce combat...

Sommes-nous libres de vouloir mourir ?

Sommes-nous libres de vouloir mourir ?

Auteure: Eric Fourneret , Régis Aubry ,

Nombre de pages: 208

Les débats français autour de l'euthanasie et du suicide assisté sont en général monopolisés par les partisans et les adversaires radicaux du « droit de mourir dans la dignité ». Eric Fourneret, philosophe spécialisé en philosophie morale et en éthique appliquée, rompt avec cette confrontation binaire des « pour » et des « contre » en posant des questions de fond qui ne se laissent pas trancher si facilement. Ces questions ont trait avant tout aux visions déterministe et libertarienne de la volonté humaine, mais aussi au rapport complexe entre le choix individuel de celui qui « veut mourir » et le contexte collectif dans lequel s'inscrit ce choix. Les cas de la Belgique et de la Suisse sont analysés, comme celui des États-Unis (notamment l'Oregon), et bien sûr, la pratique française structurée par la loi Claeys-Leonetti. L' « obsession de la compassion » est critiquée sans concession, tout autant que les dérives qui peuvent mener à une « obstination palliative ». Sans polémique, cet ouvrage ne plaide que pour une attention envers l'humain dans toute sa complexité.

Quelques jours à vivre

Quelques jours à vivre

Auteure: Xavier Betaucourt , Olivier Perret ,

Nombre de pages: 128

Ce matin, Juliette prend son service à l'unité de soins palliatifs. Elle est accompagnée par une infirmière senior qui la guide pour ses premiers jours. Dans ce service qui ne ressemble à aucune autre unité médicalisée, elle assiste à la réunion de transmission entre les infirmières de nuit et celles de jour. Juliette comprend qu'elle va devoir remettre en question bon nombre de ses certitudes...

Gérontologie : aux portes de la souffrance

Gérontologie : aux portes de la souffrance

Auteure: Philippe PITAUD ,

Nombre de pages: 300

La philosophie, la psychiatrie, la médecine, la psychologie des ruptures, la sociologie sont ici mobilisées pour une approche humaniste de la souffrance, générée par les situations de grande vulnérabilité (handicap, avancée en âge). Des chercheurs, des enseignants et des auteurs investis sur le terrain réfléchissent à « ce qui reste à faire quand il n’y a plus rien à faire » auprès des personnes vieillissantes, de ceux qui prennent soin d’elles, professionnels et aidants rencontrant au quotidien les affres du corps et de l’âme d’autrui. Si la douleur est souvent traitée à l’aide de soins techniques, la souffrance l’est beaucoup plus rarement car elle exige des moyens humains. La technicité omniprésente à l’hôpital, la logique des marchés financiers envahissant le champ de l’accompagnement des plus âgés, nous ont fait passer d’une politique des soins à une police des soins qui met en souffrance les professionnels, devenus agents techniques auprès des personnes âgées. Comment retrouver du sens dans l’accompagnement (care) des personnes en souffrance qui ne peuvent prétendre à une guérison (cure) ?

Le tout dernier été

Le tout dernier été

Auteure: Anne Bert ,

Nombre de pages: 162

« Je viens de rencontrer mes passeurs. Ces hommes qui font désormais partie de ma vie puisqu’ils vont m’aider à la quitter. Je les ai sentis rigoureux, exigeants, prudents. Et engagés à me tendre doucement la main. Une autre médecine qui, quand elle ne peut plus soigner le corps, se décide à soigner l’âme. » Parce qu’elle aime furieusement la vie et qu’elle est condamnée, Anne Bert a décidé de choisir et de ne pas subir jusqu’au bout les tortures que lui inflige la maladie de Charcot. C’est ce cheminement qu’elle nous raconte ici. Celui de devoir mourir hors-la-loi, et hors-les-murs, puisque la loi française ne l’autorise pas à abréger ses souffrances. Celui aussi de son dernier été. Il faut découvrir le goût des dernières fois et des renoncements, apprendre à penser la mort, dire au revoir à ceux qu’elle aime, en faisant le pari de la joie malgré le chagrin. Un récit poignant, une ode à la liberté et à la vie, permise seulement par sa détermination à dire non.

Si mon fils ne veut plus vivre...

Si mon fils ne veut plus vivre...

Auteure: Fabienne Gauclin , Serge Herbin ,

Nombre de pages: 256

La vie de Fabienne bascule une nuit de novembre 2015 lorsque son fils Giani se fait poignarder. Laissé pour mort, le jeune homme s'en sort miraculeusement, mais avec de terribles séquelles : handicapé à 95 %, il souffre également d'un « locked in syndrom ». Enfermé dans son propre corps, Giani est désormais incapable de marcher, de manger et même de respirer seul. Il ne communique plus qu'en bougeant les paupières et en soulevant un doigt. En permanence, sa mère est à son chevet, témoin impuissant de sa souffrance mais prête à se battre pour que justice soit faite. Dans ce témoignage, Fabienne raconte la lutte quotidienne de son fils. Un calvaire qui durera trois longues années. Jusqu'au moment où Giani exprime sa volonté d'en finir et de mourir dignement. Un droit élémentaire dont cette mère-courage a fait aujourd'hui son combat.

Le deuil

Le deuil

Auteure: Michel Hanus , Marie-Frédérique Bacqué ,

Le deuil est l’une des expériences les plus douloureuses que chacun peut affronter au cours de son existence. C’est également l’un des thèmes les plus tabous de nos sociétés occidentales, malgré l’engouement actuel que l’on observe, notamment aux États-Unis, pour tout ce qui a trait à la mort. Pour l’individu, la perte introduit un facteur de déséquilibre qui peut donner lieu à des souffrances physiques. C’est pourquoi la prévention de ces complications chez les personnes à risque ou les sujets fragiles (comme les enfants) relève d’un devoir de solidarité sociale. Cet ouvrage insiste sur les nouvelles approches psychologiques et sociales du deuil, qui s’ajoutent au recours traditionnel aux professionnels. À lire également en Que sais-je ?... Les 100 mots de la psychanalyse, Jacques André La résilience, Serge Tisseron

Pour la vie de mon fils

Pour la vie de mon fils

Auteure: Viviane LAMBERT ,

Nombre de pages: 128

Pour la première fois, la mère de Vincent Lambert s'exprime sur son combat pour maintenir son fils en vie. " Reims, 29 avril 2013. Le plus gros choc de ma vie. Je suis au chevet de mon fils. Mon fils, vous comprenez ? Je le vois mourir sous mes yeux. Vincent n'a rien mangé depuis vingt jours. Il est à peine hydraté. Il est là, devant moi, dans un lit d'hôpital à Reims, amaigri, affaibli, et il va mourir. Dans un jour ? Dans cinq jours ? Je ne sais pas... Mais il va mourir parce que quelqu'un l'a décidé. Un médecin lui a supprimé toute nourriture, presque toute hydratation, pour le mettre sur un chemin de "fin de vie". Je parle à Vincent, mais il ne peut pas me répondre : il est en "état de conscience minimale", comme le disent les spécialistes. Il peut ressentir des émotions, mais il est incapable de s'exprimer. Il me regarde, et il pleure. Des larmes coulent le long de ses joues. Il va mourir, il souffre, je le sais : je suis sa mère ! " Viviane Lambert L'affaire Lambert est devenue un symbole du débat sur la fin de vie. Sa mère prend la plume pour simplement raconter les faits. Ni intégriste, ni passionaria, ni manipulée, elle veut juste nous aider à...

A la vie, à la mort

A la vie, à la mort

Auteure: Philippe Bataille ,

Nombre de pages: 142

« Que dire à cette mère dont le fol espoir en la réanimation n’aura pas suffi pour sauver son enfant ? Maintenant qu’il est dans le coma pour toujours, que fait-on ? » Philippe Bataille, sociologue, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, a mené une enquête pendant plusieurs années dans différentes unités de soins palliatifs en France, au plus près des malades, des mourants et de leurs proches. Mort cérébrale, tétraplégie, cancer incurable : les drames de la fin de vie, il les a reçus de plein fouet. Que répondre à ceux qui demandent une aide active ou médicale à mourir ? Pourquoi tant de résistances, tant d’incompréhensions malgré la qualité des soins ?

Alzheimer, éthique et société

Alzheimer, éthique et société

Auteure: Fabrice GZIL , Emmanuel HIRSCH ,

Nombre de pages: 688

Une approche multidisciplinaire originale et concrète des personnes malades reconnues dans leurs droits et leurs valeurs au sein de la cité, respectées et accompagnées dans le parcours de la maladie. Familles et professionnels éprouvent le plus grand besoin de disposer d'éléments de connaissance concernant la maladie d'Alzhei-mer (environ 850 000 personnes atteintes en France). Aujourd'hui les traitements font défaut alors que quantitativement le nombre des personnes progresse. La prise en charge des personnes dépendantes, les conditions d'accueil et de suivi, leur accompagnement ainsi que de celui de leurs proches constituent un défi en termes de santé publique. Cet ouvrage basé sur l'expertise développée par l'EREMA répond au besoin de lisibilité, de repères et de modes d'action face à cette maladie aux enjeux sociaux complexes. Fabrice Gzil est philosophe, responsable du pôle Études et recherche, fondation Médéric Alzheimer. Emmanuel Hirsch est directeur de l'Espace éthique/ Assistance publique - Hôpitaux de Paris, professeur d'éthique médicale à la faculté de médecine, université Paris-Sud 11 (dont il dirige le département de recherche en...

L'ultime liberté ?

L'ultime liberté ?

Auteure: Caroline GLORION , Axel KAHN ,

Nombre de pages: 77

Doit-on légaliser l'euthanasie ? Axel Kahn revient sur ce sujet brûlant, et propose une réflexion humaniste nourrie de son expérience de médecin et de membre du comité d'éthique français. Le débat sur l'euthanasie est régulièrement réactivé par des situations dramatiques. Pourtant, en 2005, a été votée la loi Leonetti, qui permet de soulager les souffrances du malade, d'éviter l'acharnement thérapeutique et d'organiser les soins palliatifs. Ainsi, aujourd'hui, la médecine française a réduit le retard accumulé par rapport aux autres pays européens. Pour le professeur Kahn, cette loi offre aux personnels soignants, aux malades et à leur famille, un cadre qui permet de résoudre la question douloureuse de la fin de vie. Il est vrai que dans des situations particulières, extrêmes, l'euthanasie peut constituer un recours, envisagé dans l'intimité entre un patient et son médecin, mais cela ne veut pas dire que cette action doit être généralisée. Face au tapage médiatique suscité par les affaires récentes souvent instrumentalisées par des militants du " droit à mourir dans la dignité ", Axel Kahn pose des questions fondamentales : n'est-il pas...

Une histoire à tenir debout

Une histoire à tenir debout

Auteure: Régine Salvat ,

Nombre de pages: 250

Le hasard a voulu que Rémy soit atteint d’une maladie mitochondriale. Le hasard encore a voulu que les maladies rares, héréditaires et évolutives soient justement l’objet d’étude de sa mère. Elle est donc la première à percevoir les failles infimes de son fils. Pourtant les médecins, eux, refusent d’y croire. Dans un corps à corps entre la folie qui guette et la raison qu’il faut garder, cherchant à abattre ce monstre qui assaille son fils, Régine Salvat traverse la France, hante les couloirs d’hôpitaux dont elle essaie d’enfoncer les portes... Mais les plus difficiles à ouvrir sont celles que Rémy a fermées. Celles qui verrouillent son labyrinthe mental, son « monde de Rémy », celles qui pourraient expliquer : J’ai bien réfléchi. Je dois partir. Rémy aimait l’aïkido, le parachutisme, la philosophie, et Laëtitia.

L'autonomie brisée

L'autonomie brisée

Auteure: Corine Pelluchon ,

Nombre de pages: 328

L'originalité de cet ouvrage est d'envisager la bioéthique du point de vue de la philosophie politique. Qu'il s'agisse des principes guidant les pratiques médicales ou des dilemmes relatifs aux biotechnologies, la bioéthique pose des problèmes qui renvoient à nos choix de société. Si nous voulons dépasser la bioéthique religieuse et l'éthique minimale, il convient donc d'évaluer les propositions de lois en se fondant sur la description des valeurs phares d'une communauté politique. Ce travail passe également par la déconstruction de l'éthique de l'autonomie qui subordonne la dignité à la possession de la raison, à la maîtrise de soi et à la compétitivité, et véhicule des représentations opposées à l'idéal de solidarité affiché par certaines institutions. Une telle réflexion sur les fondements de l'éthique et du droit conduit à enrichir l'anthropologie sous-jacente à la philosophie des droits de l'homme et à promouvoir une nouvelle éthique de la vulnérabilité. Inspirée à la fois par la philosophie de Lévinas et par l'accompagnement des grands vieillards et des personnes handicapées, cette éthique de la vulnérabilité renouvelle la...

Fins de vie, éthique et société

Fins de vie, éthique et société

Auteure: Emmanuel HIRSCH ,

Nombre de pages: 856

Cette réédition totalement revue et enrichie contribue à une appropriation des évolutions législatives portées par la loi du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie (droits de la personne, sédation profonde et continue, souffrance, directives anticipées opposables, etc.). Les conditions du mourir interrogent à la fois nos obligations sociales et les exigences du soin. Alors que s'instaurent une nouvelle culture de la fin de vie, de nouvelles solidarités, quelles seront les incidences sur les pratiques professionnelles au service de la personne malade et de ses proches ? Ces situations toujours singulières, irréductibles aux débats généraux portant sur « la mort dans la dignit頻 justifient une exigence de clarification, la restitution d’expériences et la transmission de savoirs vrais. Dans une approche pluridisciplinaire, cet ouvrage associe les meilleures compétences pour proposer une synthèse rigoureuse et complète des réflexions et des expériences au cœur des débats les plus délicats de notre société. Il constitue une indispensable référence à destination des professionnels mais tout autant...

Ode à la fatigue

Ode à la fatigue

Auteure: Eric Fiat ,

Nombre de pages: 414

Phénomène universel et pourtant peu traité par les grands écrivains et philosophes, la fatigue est le démon mesquin de la quotidienneté. Comment vivre avec elle, qui rend parfois si difficile la vie ? Est-il possible de pratiquer les vertus d'Aristote (le courage, la tempérance, l'altruisme) quand nous sommes épuisés ? La fatigue n'élargit-elle pas l'écart qui toujours existe entre ce que nous sommes et ce que nous devrions, ou voudrions être, nous qui ne sommes ni des héros ni des saints ? Pour Éric Fiat, ce n'est pas en luttant contre elle, mais en composant avec elle qu'il est possible de nous en faire une amie. Car s'il existe de mauvaises fatigues (dont le burn out est la plus méchante des formes), ne désespérons pas d'en vivre aussi de bonnes. Le philosophe montre alors qu'il n'est pas impossible à un homme fatigué un mardi après-midi pluvieux de novembre d'aimer encore la vie. Et entonne une ode à la fatigue pleine de musique et d'humour : distinguée de la paresse (qui est une sorte de fatigue par anticipation ou une anticipation de la fatigue), la fatigue a une puissance de décantation qui peut révéler la beauté des visages que le temps a...

Le pansement Schubert

Le pansement Schubert

Auteure: Claire Oppert ,

Nombre de pages: 208

"10 minutes de Schubert = 5 mg d’Oxynorm. Mme Kessler est assise dans son fauteuil toute droite, avec son bras offert aux soins et, tandis que je joue pour elle en boucle le thème de l’andante du Trio op. 100 de Schubert, la lumière sur son visage est si intense qu’elle irradie en un flot étincelant toute la pièce, les infirmières et moi-même. Dehors, le chêne aux larges branches en reçoit lui aussi abondamment." Lorsqu'elle n’est pas en concert à travers le monde, ou auprès de ses élèves, Claire Oppert joue pour les personnes en fin de vie, les malades douloureux, les autistes ou ceux que l’on nomme les déments. La plume délicate et poétique, la musicienne raconte autant de rencontres uniques. Des hommes et des femmes que le chant du violoncelle apaise, stimule ou réconforte. Le moment musical au chevet des patients est un port abrité dans l’épreuve, temps suspendu propice à l’émergence des souvenirs. Il relie les êtres et témoigne de cette part vivante et intacte en chacun de nous.

L'indicible de A à Z

L'indicible de A à Z

Auteure: Georges Salines ,

Nombre de pages: 240

Lola, 28 ans, était allée écouter un concert de rock avec l'une de ses amies. C'était au Bataclan, le vendredi 13 novembre. Le père de Lola, Georges Salines, a réagi à l'indicible en écrivant chaque jour quelques mots. Un abécédaire dans lequel il raconte : A comme Absurde ou Amour, B comme Bataclan, Beauté ou Billy le chat, C comme Colère ou Coupables, P comme Paradis, R comme Radicalisation, T comme Terrorisme ou encore V comme Vérité ou Vivre. Peu à peu se dessine un texte exceptionnel : plus qu'un témoignage, plus qu'un poème et plus qu'un récit, il est tout cela à la fois. Parfois drôle, parfois déchirant, toujours beau dans sa simplicité, L'Indicible de A à Z donne une grande leçon de vie, de paix, de sérénité. Georges Salines est médecin, spécialiste de santé environnementale et président de l'association 13 Novembre : fraternité et vérité.

Fins de vie

Fins de vie

Auteure: Fondation Eisai ,

« Je ne peux pas mourir » ! Cette parole d’Emmanuel Levinas touche le cœur d’une actualité, celle de notre rapport occidental à la mort, qui résume le contexte dans lequel la mort nous fait problème. C’est ce contexte qui permet aussi d’éclairer la difficile question des « fins de vie » sous nos latitudes. S’engage la bataille idéologique : puis-je ou non disposer de mon existence ? Des deux côtés, on invoque la dignité humaine, que ce soit pour réclamer le droit de « mourir dans la dignité » ou pour justifier l’interdiction de toute forme d’euthanasie au nom du « caractère sacré » de la vie humaine. La « dignité humaine » devrait-elle justifier tout et son contraire ? Il importe plutôt d’en élucider la notion et le fondement, en commençant par faire le clair sur les interprétations concurrentes et leurs implications pratiques. L’approche pluridisciplinaire de l’ouvrage favorisera une lecture critique au sein de laquelle différents points de vue s’inscrivent dans des moments distincts : • Moment d’attestation, celui des praticiens aux prises avec la réalité des hôpitaux et des unités de soins palliatifs. Ils...

Bien mourir

Bien mourir

Auteure: Michel Castra ,

Nombre de pages: 384

Nos sociétés connaissent une profonde transformation des sensibilités et des attitudes individuelles et collectives à l'égard de la mort. "Bien mourir" est devenu une préoccupation pour chacun d'entre nous. Cet ouvrage se propose d'analyser cette nouvelle idéologie normative du "bien mourir", lieu d'une nouvelle utopie sociale, dont les soins palliatifs sont emblématiques.

Vivre vieux, mourir vivant

Vivre vieux, mourir vivant

Auteure: Philippe PITAUD ,

Nombre de pages: 224

Cet ouvrage collectif ouvre une réflexion non seulement sur la mort elle-même mais aussi sur les circonstances en amont (accompagnement des mourants, soins palliatifs, question du sens de la vie/de la mort...) et en aval (travail de deuil, place des religions/finitude, l'acceptation de la mort par les équipes soignantes et/ou médico-sociales, etc.). Occultée, dissimulée, refoulée, la mort est devenue dans nos sociétés industrialisées, synonyme de solitude voire de non-accompagnement. Mais les causes sociales et culturelles ne suffisent pas à expliquer la solitude de bien des mourants. Il faut également analyser nos résistances inconscientes pour tenter de comprendre nos fuites et nos dérobades. Il n'est pas uniquement question de domestiquer, d'apprivoiser voire de converser avec la mort mais il s'agit surtout d'humaniser et de dédramatiser le mourir, de lui rendre une dimension humaine totalement oubliée et laissée pour compte dans l'ère de l'industrialisation et de la technologie que nous vivons.

Nous voulons tous mourir dans la dignité

Nous voulons tous mourir dans la dignité

Auteure: Marie de Hennezel ,

Nombre de pages: 72

Un cri du coeur contre la légalisation de l'euthanasie " Soucieuse de vivre et mourir dignement, je porte ici l'inquiétude de ma génération. " Marie de Hennezel a écrit ce livre pour nous faire comprendre que ce n'est pas en légalisant le suicide assisté ou l'euthanasie que l'on va permettre à chacun de mourir dans la dignité. Face à une nouvelle loi qui s'annonce, elle nous encourage à exiger des mesures fortes pour faire appliquer la loi en vigueur, pour humaniser la médecine et rendre réellement plus dignes les conditions de la fin de vie en France. Rappelant que François Mitterrand a toujours été opposé à un droit à la mort, elle interpelle notre gouvernement de gauche, porteur de valeurs de solidarité. Car c'est bien dans la solidarité humaine que s'ancre la mort digne, non dans un geste létal légalisé, que les personnes âgées redoutent, et que nombre de médecins refusent. Sommes-nous prêts à changer de société ? Plus qu'une loi, cela mérite un vrai débat.

Ma mort m'appartient

Ma mort m'appartient

Auteure: Jean-Luc Roméro ,

Nombre de pages: 136

Le droit de mourir dans la dignité: c'est le combat d'une vie, celui de Jean-Luc Romero. Dans ce livre d'entretien, il revient sur les raisons de son engagement, détaille ses idées, explique ses positions, propose des solutions et compare la situation de la France à celles de ses voisins, notamment le Benelux, où l'euthanasie est légalisée depuis plusieurs années.

L'infirmier(e) et les soins palliatifs

L'infirmier(e) et les soins palliatifs

Auteure: SFAP ,

Nombre de pages: 272

Les soins palliatifs, en plein essor, sont au cœur de l’activité professionnelle infirmière. Cet ouvrage entièrement consacré aux soins infirmiers en soins palliatifs offre une base de référence pour la prise en charge des personnes gravement malades et de leur entourage. Une première partie présente une réflexion de fond sur les soins palliatifs (cadre juridique, éthique...) en insistant sur la spécificité du soin infirmier et sur les ressources personnelles et professionnelles des soignants. Une seconde partie offre une approche utile et pertinente de la pratique démontrant comment « prendre soin » trouve tout son sens au quotidien. Ainsi, la démarche soignante est abordée à l'aide d'exemples concrets : relation d'aide, diagnostics infirmiers prévalents, les soins du corps (hygiène et bien-être corporel, alimentation, sommeil, etc.) y compris les techniques particulières, notamment dans le soulagement de la douleur. Les auteurs proposent des méthodes d'évaluation ainsi qu'une approche complémentaire des soins (relaxation, art-thérapie...). Enfin, l’ouvrage s’achève sur une présentation des structures et réseaux existants. Ce guide complet et...

A la vie, à la mort

A la vie, à la mort

Auteure: Philippe Bataille ,

Nombre de pages: 142

« Que dire à cette mère dont le fol espoir en la réanimation n’aura pas suffi pour sauver son enfant ? Maintenant qu’il est dans le coma pour toujours, que fait-on ? » Philippe Bataille, sociologue, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, a mené une enquête pendant plusieurs années dans différentes unités de soins palliatifs en France, au plus près des malades, des mourants et de leurs proches. Mort cérébrale, tétraplégie, cancer incurable : les drames de la fin de vie, il les a reçus de plein fouet. Que répondre à ceux qui demandent une aide active ou médicale à mourir ? Pourquoi tant de résistances, tant d’incompréhensions malgré la qualité des soins ?



X
FERMER