Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 31 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
La création littéraire au XIXe siècle

La création littéraire au XIXe siècle

Auteure: Jean-Yves Tadié ,

Nombre de pages: 192

Cette synthèse expose les idées qui structurent la vie littéraire et les grands thèmes communs aux écrivains du XIXe siècle : l'affirmation de l'individu contre une évolution économique et sociale qui le dépasse, la présence obsédante de l'imaginaire, etc. Elle fournit des catégories permettant de saisir les constances et les variables d'une écriture.

L'Aventure dans la littérature populaire au XIXe siècle

L'Aventure dans la littérature populaire au XIXe siècle

Auteure: Roger Bellet ,

Nombre de pages: 220

Cet ouvrage est issu du Colloque sur « Le Livre d’aventures dans la littérature populaire » (dont l’idée, à vrai dire, fut un héritage accepté), qui s’est tenu les 10 et 11 mars 1983 à l’École Nationale Supérieure des Bibliothèques de Villeurbanne. On verra que l’ouvrage développe l’idée d’aventure et son écriture dans le livre depuis le xviiie siècle jusqu’à la fin du xixe siècle. Ce champ limité était déjà fort vaste, et le xixe siècle du livre d’aventures le plus extensif ne pouvait qu’occuper une place primordiale. On ne s’étonnera donc pas que les aspects visuels et illustrés de l’aventure jalonnent cet ouvrage. L’aventure du roman d’aventures au xixe siècle n’est pas identifiable à celle de l’idée d’aventure ; l’idée d’aventure elle-même, dans son histoire écrite, n’est jamais tout-à-fait séparée de l’histoire du xixe siècle : on le verra peut-être. C’est assez dire que l’ensemble de ces études ne représente qu’un essai pour saisir conjointement l’idée d’aventure et l’idée de littérature populaire dans l’aventure du Livre au xixe siècle.

Femmes en aventure

Femmes en aventure

Auteure: Valerie Boulain ,

Nombre de pages: 360

Du milieu du XIXe siècle au Front populaire, la désignation, dans la presse ou dans les bulletins de sociétés savantes, de la « grande voyageuse », puis de l'« exploratrice » et enfin de la « sportive » comme figure emblématique du voyage lointain atteste d'un processus de démocratisation et d'individualisation de l'aventure des femmes. Ce livre se propose de questionner ces glissements terminologiques pour y observer les mécanismes d'élargissement socioculturel d'une pratique féminine de loisir. Ainsi, par la lecture privilégiée de leurs récits de voyage, cette étude souhaite faire apparaître les composantes économiques, les savoir-faire techniques, les organisations intellectuelles et scientifiques, les usages corporels, les modes, les goûts et appétits de ces dames du voyage lointain. À travers l'expérience d'un accident culturel vécu dans l'ailleurs, proposent-elles au retour une autre façon d'être au monde, un autre style de vie ? Histoire de transgressions en somme, d'émancipation, de territoires conquis et perdus, d'indépendance ou d'enfermement, l'histoire des femmes en aventure est toujours associée à des représentations de l'espace...

Littérature française du XIXe siècle

Littérature française du XIXe siècle

Auteure: Arlette Michel , Colette Becker , Mariane Bury ,

Nombre de pages: 512

Cette introduction à la littérature française du XIXe siècle se veut également une initiation à des expressions et des formes de création auxquelles la critique contemporaine accorde à juste titre une place dominante. « Copyright Electre »

Dictionnaire de la Littérature française du XIXe s.

Dictionnaire de la Littérature française du XIXe s.

Auteure: Encyclopaedia Universalis ,

Nombre de pages: 1753

Emprunté comme tous les titres de cette collection au fonds de l’Encyclopaedia Universalis, voici un large panorama des littératures de langue française au XIXe siècle. Y sont présentés non seulement les écrivains (de France, Belgique, Canada, Suisse...), mais aussi les journalistes et fondateurs de journaux, les critiques littéraires, les lexicographes et plus généralement les savants et penseurs dont les écrits ont marqué le siècle. Leur œuvre est mise en situation par le biais d’articles consacrés aux thèmes et aux genres littéraires, aux mouvements, aux groupes. Les meilleurs spécialistes (Antoine Compagnon, Michel Crouzet, Max Milner, Jean-Luc Steinmetz, Anne Ubersfeld...) ont apporté leur contribution à ce Dictionnaire destiné aux étudiants et aux amateurs de littérature.

Le polar américain, la modernité et le mal (1920-1960)

Le polar américain, la modernité et le mal (1920-1960)

Auteure: Benoît Tadié ,

Le roman policier américain, comme la littérature de son temps, reflète l'histoire sociale et politique des Etats-Unis, histoire marquée par les courants de pensée et les idéologies pessimistes nés de la révolution industrielle et de la Première Guerre mondiale, inventant un nouveau langage en rupture avec les normes du XIXe siècle. Cet ouvrage constitue à la fois une étude des formes et de l'évolution du polar durant son âge d'or, une réflexion sur sa portée idéologique. Comme la musique et le cinéma, il traduit la vitalité de la culture américaine, sa capacité à s'incarner dans des formes d'expression populaire pour les transformer en art.

La figure du philosophe dans les lettres anglaises et françaises

La figure du philosophe dans les lettres anglaises et françaises

Auteure: Alexis Tadié ,

Nombre de pages: 213

Qui est philosophe ? Le philosophe de l’époque moderne (XVIe-XIIIe siècles) est une figure mouvante, dont l’activité s’oppose à celle de son prédécesseur, plus enclin à la contemplation de la vérité, ainsi qu’à celle de son descendant du XIXe siècle, professionnel de la philosophie. Le philosophe, tel que l’envisage cet ouvrage, est à la fois personnage fictif, incarnation reconnaissable d’un type ou d’une spécialité, et personnage réel, convoqué dans le récit au gré de l’argumentation. Il peut s’agir de l’auteur lui-même qui tente de se définir comme tel, comme les études sur Hobbes ou Diderot dans ce volume le soulignent. Il peut être question d’un philosophe appartenant au passé, grande figure qui traverse les siècles et les discours, à l’instar de Socrate ou de Montaigne. Il peut encore être question de figures génériques, comme celles que Hume place en face de lui dans ses Essais. La représentation du philosophe peut enfin prendre place dans une construction fictionnelle, philosophe naturel de l’académie de Lagado comme penseur chez Cyrano. S’interroger sur la figure du philosophe dans sa variété méthodologique plus ...

Romantismes, l'esthétique en acte

Romantismes, l'esthétique en acte

Auteure: Jean-Louis Cabanès ,

Nombre de pages: 357

Pour Charles Magnin, critique du Globe, le XIXe siècle serait « l’âge de l’esthétique ». Cet ouvrage collectif, centré sur la période romantique, se propose de vérifier cette assertion en étudiant la ruine progressive des poétiques normatives et l’acclimatation en France de cette notion qui fut d’abord allemande. Sous le signe de l’interculturalité, ont été étudiés les modèles germaniques (Schiller, les frères Schlegel, Schelling, Heine), la rémanence d’un sublime de terreur tel qu’il avait été défini par Burke, les passeurs et les divers passages (Mme de Staël), voire l’institution, sous forme de cours privés (Jouffroy) ou publics (Cousin), d’une esthétique à la française. Il fallait scruter à nouveau les essais (Le Génie du christianisme), les préfaces célèbres (Préface de Cromwell, Préface de Mademoiselle de Maupin), les correspondances réelles ou fictives (Lettres d’un voyageur de George Sand) ou bien encore les textes ou les illustrations programmatiques des revues (L’Artiste). Mais il convenait également d’examiner la portée manifestaire d’un tableau ou d’une musique, voire de scruter des manuels de beauté qui...

La Littérature française Pour les Nuls

La Littérature française Pour les Nuls

Auteure: Jean-Joseph JULAUD ,

Nombre de pages: 806

La nouvelle édition du best-seller qui a déjà conquis 100 000 lecteurs ! La nouvelle édition du best-seller qui a déjà conquis 100 000 lecteurs ! " Mignonne, allons voir si la rose ", les amours de Rodrigue et Chimène, la madeleine de Proust... Cela évoque-t-il pour vous de bons souvenirs ? Peut-être vos premiers cours de français au collège ? Ou encore des aventures à couper le souffle, des histoires d'amour inoubliables, les destins des héros de romans que vous dévoriez lorsque vous étiez enfant ? Avec La Littérature française pour les Nuls, retrouvez ce plaisir de la lecture et revivez les plus grands moments de son histoire. Laissez-vous guider à travers dix siècles de littérature, des fabliaux à l'autofiction, en passant par les Lumières, le romantisme et le surréalisme ! Avec Rabelais, Mme de Sévigné, Baudelaire, Hugo... jusqu'à Beigbeder ou encore Amélie Nothomb, vous partagerez l'intimité de plus de 200 écrivains qui composent notre panthéon littéraire. Vous tomberez sous le charme des poètes, ces mal-aimés, et rirez de la bêtise de Monsieur Jourdain ! Qui a dit : " Je veux être Chateaubriand ou rien ! " ? Qui pratiquait le gueuloir ?...

Une histoire de la littérature française

Une histoire de la littérature française

Auteure: Kléber Haedens ,

Nombre de pages: 546

Une Histoire de la littérature française a paru pour la première fois en 1943. Kléber Haedens venait d'avoir trente ans. Chroniqueur littéraire (et sportif) dans la presse repliée à Lyon pour cause d'Occupation allemande, il se lance, téméraire et cavalcadant, dans la rédaction d'une histoire de littérature française. « Une », pas « la ». Une histoire selon son goût. Plein de connaissances et de passion, il chemine à sa façon dans les grandes allées louis-quatorziennes de notre littérature. A sa façon, c'est-à-dire librement. Sans préjugés favorables ou défavorables, il aborde les grands et moins grands auteurs et leurs œuvres, de manière familière et amicale, sans jamais rien de professoral. Un régal de culture et de gaîté. Le livre a été révisé et enrichi par Kléber Haedens. C'est la dernière édition, de 1970, que nous en publions, préfacée par Michel Déon.

Le rire moderne

Le rire moderne

Auteure: Roselyne. de Villeneuve Alain Vaillant (dir., dir.) ,

Nombre de pages: 466

La France d'Ancien Régime était celle de la « gaieté » et de l'« esprit ». Avec la Révolution, commence le temps du rire moderne : d'un rire franc, dévastateur, protéiforme, et faisant flèche de tout bois ( de l'ironie, de la parodie, de la satire, mais aussi des brindille du calembour ou de la bague). Ce rire naît des convulsions de la Révolution. Il sape l'autorité triste des rois de la Restauration. Il triomphe dans le Paris louis-philippard, pour le plus grand plaisir du Bourgeois qui ne se lasse jamais de sa propre caricature. Il constitue le plaisir ordinaire d'une bohème entrée en dissidence contre toutes le formes de sérieux. Il trouve sa consécration sous la Troisième République, avec le Chat noir et ses avatars fin du siècle. Phénomène de société, le rire moderne est au coeur des inventions esthétiques du xixe siècle. Il inspire les journalistes, les poètes, les artistes et le monde de la scène. Il envahit les formes mineures de création culturelle aussi bien que les grandes oeuvres du canon. En voici le premier panorama raissoné, issu du travail collectif de vingt-huit spécialistes, historiens de la littérature, des arts ou de la culture.

Les voix de la liberté. Les écrivains engagés au XIXe siècle

Les voix de la liberté. Les écrivains engagés au XIXe siècle

Auteure: Michel Winock ,

Nombre de pages: 684

De 1815 à 1885, la France aura vu se succéder dans une logique trépidante six régimes : la brève résurrection de l'Empire, la Restauration, la monarchie de Juillet, la IIe République, le Second Empire, la IIIe République. "Stupide XIXe siècle", ironisera Léon Daudet. Au cours de celui-ci, les hommes de lettres ont participé à tous les combats politiques. Quel que soit le régime, quelles que soient leurs tendances, ils paient de leur personne, de leurs deniers. Ils créent des journaux, des revues, s'engagent dans leurs articles, dans leurs œuvres mêmes. Ils affrontent parfois la prison ou l'exil. Pour que triomphent leurs idées, ils se jettent dans la bataille électorale, deviennent députés, sénateurs, parfois ministres. Le public ne s'y trompe pas qui, à l'époque, connaît parfois mieux leurs engagements publics que leurs œuvres quand les deux ne sont pas confondus dans un même combat. Leurs noms ? Chateaubriand, Constant, Guizot, Hugo, Stendhal, Balzac, Sand, Michelet, Lamartine, Quinet, Renan, Flaubert, Maupassant, Zola, Vallès, et tant d'autres qui ont su tisser le politique et la littérature.

Introduction à la vie littéraire du XVIIIe siècle

Introduction à la vie littéraire du XVIIIe siècle

Auteure: Michel Launay , Georges Mailhos ,

Nombre de pages: 214

Liant l’analyse des genres littéraires à l’étude des mouvements intellectuels, Michel Launay et Georges Mailhos proposent un ouvrage introductif que le lecteur utilisera comme la charpente d’études ultérieures. Crise de la conscience européenne, passage du libertinage à l’esprit philosophique, évolution de l’esprit religieux, invention de la liberté, réhabilitation des passions, épanouissement du genre romanesque... autant de thèmes qui ont profondément marqué le XVIIIe siècle et ses écrivains. Chacun de ces grands sujets fait l’objet d’un chapitre au fil duquel sont indiqués quelques itinéraires qui permettent de mieux discerner l’accent particulier du siècle des lumières. D’abondantes bibliographies, de multiples références, de nombreuses et parfois longues citations font de cette introduction un instrument de travail indispensable à tous les étudiants qu’anime le désir de poursuivre seul le dialogue avec les grands noms littéraires de l’Ancien Régime.

Le professeur Marcel Proust

Le professeur Marcel Proust

Auteure: François-Bernard Michel ,

Nombre de pages: 288

Pas d’erreur dans le titre de ce livre. Si Adrien et Robert Proust, père et frère de Marcel, étaient bien professeurs, Marcel Proust mérite le même qualificatif. S’il n’avait pas le statut de professeur de littérature ni de professeur de médecine, il en détenait cependant les compétences, étant doté d’une perspicacité supérieure à celle de ses professeurs parisiens, soignants sans vrais remèdes – son père inclus. Lassé d’entendre leurs balivernes, sa recherche personnelle l’a amené à une compréhension singulière des maladies, décelant le rôle de l’inconscient dans leur genèse, et passant fructueusement, pour la Recherche, des reviviscences du docteur Sollier à ses réminiscences, ce qui rejoint le cheminement de Sigmund Freud. Ainsi, le professeur Marcel Proust, asthmatique-allergique, m’a-t-il instruit et éclairé, moi le professeur de médecine spécialiste, sur les liens physiques et métaphysiques de ces maladies de la souffrance pectorale et du rejet. Je ne cesse, depuis, de proposer à ceux qui en souffrent une bibliothérapie proustienne efficace. F.-B. M

L’interprétation des indices

L’interprétation des indices

Auteure: Denis Thouard ,

Nombre de pages: 264

La connaissance à partir d’indices peut-elle fournir un modèle consistant pour interpréter, voire guider le travail en sciences humaines ? À partir de la conjonction à la fin du xixe siècle entre la lecture des symptômes psychiques indirects chez Freud, de la technique d’attribution des œuvres d’art à partir de détails inventée par Morelli et de la naissance du roman d’enquêtes policières, Carlo Ginzburg a suggéré que le « paradigme indiciaire » constituait un modèle des « sciences humaines » dont le procédé consiste à « inférer à partir des effets ». Ce « paradigme » hériterait de la riche tradition de la sémiotique médicale et de la mantique, et aurait été en partie préservé par certaines disciplines partant de signes, trouvés ou suscités, pour parvenir, au moyen de leur « lecture », à la connaissance de leur « cause » : les symptômes du médecin, les indices de l’enquêteur, le détail pictural, l’écriture manuscrite, les traces relevées par le chasseur. Les études réunies ici interrogent la pertinence et les limites de la connaissance indiciaire depuis des perspectives croisées : philosophie, histoire, anthropologie, ...

Introduction à la vie littéraire du Moyen Âge

Introduction à la vie littéraire du Moyen Âge

Auteure: Pierre-Yves Badel ,

Nombre de pages: 262

Pierre-Yves Badel La connaissance du latin est, au Moyen Age, un privilège qui semble condamner à l’inculture ceux qui l’ignorent. Aussi la classe des chevaliers va-t-elle trouver dans un moyen d’expression nouveau, le français, l’outil qui lui permettra de donne forme à une culture profane autonome. Situé au point de convergence des synthèses historiques et de la critique des textes, cet essai vise à préciser le milieu social l’univers mental et la tradition littéraire qui modèlent toute création poétique au Moyen Age. Pierre-Yves Badel présente tout d’abord les grands traits de la société féodale et chrétienne, le vocabulaire qu’elle impose à ses poètes, les idéaux qu’elle entend leur voir célébrer. Puis il définit les aspects d’une poésie dont les représentants innovent comme malgré eux, en voulant restaurer une tradition plus ancienne. Chansons de gestes, romans et ballades constituent le miroir où toute la chevalerie s’est réfléchie, trouvée, admirée et peut-être finalement perdue...

Introduction à la vie littéraire du XXe siècle

Introduction à la vie littéraire du XXe siècle

Auteure: Françoise Gerbod , Paul Gerbod ,

Nombre de pages: 163

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

La petite sœur de Balzac

La petite sœur de Balzac

Auteure: Christine Planté ,

Nombre de pages: 362

Pourquoi si peu de noms de femmes dans notre histoire littéraire ? Au XIXe siècle, si des femmes peuvent écrire et publier, à l’instar de Laure Surville, sœur cadette de Balzac, elles se heurtent au poids des préjugés, des conventions sociales et littéraires. Pour comprendre leur situation, et la façon dont elles ont disparu de la mémoire culturelle, ou y ont été réduites à des seconds rôles et des caricatures, il faut s’attacher au personnage de la « femme auteur », vouée par son siècle à tous les ridicules, sinon à toutes les haines. Mauvais auteur et mauvaise femme, la femme auteur n’est pas une réalité sociale, c’est une invention, une construction fantasmatique qui incarne pour les contemporains ce qui les angoisse en une période de transformations accélérées, ce qui menace à leurs yeux l’ordre de la famille, de la société et de la culture. C’est sur cet horizon que George Sand, Marceline Desbordes-Valmore et bien d’autres dont les noms commencent à sortir de l’oubli ont dû inventer un rapport entre ces deux termes : être femme, et écrire. En 1989, ce livre était parmi les premiers en France à introduire le point de vue du...

L'essai

L'essai

Auteure: Pierre Glaudes , Jean-François Louette ,

Nombre de pages: 256

Peut-on parler de l’essai comme un genre à part entière tel le roman ou le théâtre ? Cet ouvrage unique sur le genre de l'essai fournit, dans une perspective historique, une réflexion critique sur les principaux enjeux de ce genre protéiforme, et une anthologie des textes essentiels. Il procède par différenciation (externe et interne) avec les autres genres existants et analysent au plus près le contrat d’énonciation et de lecture caractéristique de l’essai.

L’Empreinte des choses

L’Empreinte des choses

Auteure: André Topia ,

Nombre de pages: 192

Ce volume explore la poésie des choses, la nature fuyante de la distinction entre l'objet et la chose et les avatars du kitsch. À travers les « grands textes » de la littérature britannique et américaine (Dickens. Norris, Joyce. Beckett. roman policier), des œuvres lyriques (Thomas Hardy. Robert Lowell, Elizabeth Bishop, Derek Mahon, Paul Muldoon) ou des ligures d'artistes comme Derek Jarman et Jeff Koons, se fait jour une ligne de partage, ou ligne de faille, entre l’objet lyrique et la chose inhumaine, l'objet comme extension du moi et la chose comme remise en cause du sujet. Cette distinction parcourt la plupart des articles réunis dans ce volume dont l’ambition est de revenir sur les notions de ressemblance et de beau, cruciales pour le réalisme et le lyrisme contemporains, artistiques ou littéraires.

L’année 1925

L’année 1925

Auteure: Claude Leroy ,

Nombre de pages: 333

« Il y a des dates qui comptent, d’autres qui tombent en poussière. » À la manière de 1900 qui selon Paul Morand fêtait les noces d’or du passé et de l’avenir, l’année 1925 s’est imposée à la mémoire collective comme une année mythique. Entre l’armistice de 1918 et la crise de 1929, les années vingt, profondément marquées par la Grande Guerre, présentent un singulier mélange de désarroi, de révolte et de frivolité. Soutenus par un développement sans précédent des transports et des médias, l’éloge de la vitesse et le « bel optimisme des machines » cher à Blaise Cendrars se diffusent comme des mots de passe. Sous le signe du jazz, la mythologie de ces « Années folles » se forge au Boeuf sur le toit autour de Jean Cocteau, tandis que Fantômas et Charlot, la garçonne de Victor Margueritte et Coco Chanel, la Lulu de Pabst et d’Alban Berg, la Nadja d’André Breton, tendent leurs miroirs aux incertitudes du temps. Au « nouvel mal du siècle » font réplique, ici, un renouveau de l’aventure et, là, un regain de la spiritualité. 1925 marque un apogée et un tournant. Deux manifestations dominent la saison à Paris : la Revue nègre...

Regards sur Debussy

Regards sur Debussy

Auteure: Myriam Chimènes , Alexandra Laederich ,

Nombre de pages: 584

Figure majeure dans l’histoire de la musique française au tournant des XIXe et XXe siècles, Claude Debussy (1862-1918) a été considéré après la Seconde Guerre mondiale comme un initiateur de l’avant-garde, réalisant ainsi sa prophétie : « Je travaille à des choses qui ne seront comprises que par les petits-enfants du XXe siècle ». En février 2012, pour le 150e anniversaire de la naissance de Debussy, un colloque international a réuni plus de quarante spécialistes internationaux. Les textes réunis ici, qui illustrent les différents volets de la recherche debussyste, ouvrent de nouvelles perspectives sur des domaines encore inexploités tels que la position idéologique du compositeur, ses engagements et ses attaches avec certains milieux politiques ; ils présentent des manuscrits inédits qui viennent augmenter le catalogue de ses œuvres ; ils approfondissent des sujets tels que l’historiographie, la fortune critique et discographique de son œuvre, sa postérité et son influence sur les compositeurs du XXe siècle, sa réception à l’étranger, l’étude des processus de composition, les liens avec les musiques extra-européennes, la littérature ou...

La France des écrivains

La France des écrivains

Auteure: Michel P. Schmitt , Marc Dambre ,

Nombre de pages: 292

Des lendemains de la Seconde Guerre mondiale à nos jours, « La France » a été pour nombre d'écrivains un enjeu passionnel, cristallisant amour et haine, culte et indifférence, violence et nostalgie. Comment la littérature s'est-elle fait l'écho des interrogations souterraines, critiques ou angoissées, qui ont travaillé le pays sur la possible dissolution de son ethos ? Et comment les écrivains se sont-ils confrontés à un mythe de la France hérité du XIXe siècle que les orages de l'Histoire ont parfois mis à mal jusqu'à l'éclatement ? Ce volume essaie de représenter la richesse des émotions, croyances et mémoires que le mythe a engendrées. Parcourant le demi-siècle dans sa diversité tant politique qu'esthétique (genres, formes, tonalités), il propose de confronter les regards d'écrivains de langue française, venus d'horizons géographiques, idéologiques et culturels fortement contrastés.

Sept conférences sur Marcel Proust

Sept conférences sur Marcel Proust

Auteure: Bernard de Fallois ,

Nombre de pages: 311

Après la Seconde Guerre mondiale, Sartre déclarait péremptoirement que nous étions « enfin débarrassés de Proust ». Il revendiquait, en effet, pour lui-même la dignité de Premier Écrivain du Siècle, mais il savait bien que la place était déjà prise – définitivement – par Proust. Nul ne conteste aujourd’hui cette évidence. Bernard de Fallois fut au début des années 50 l’un des premiers à la proclamer. Le présent recueil livre la quintessence de ses lectures et de ses recherches. À l’intention de ceux qui partent à la découverte du plus grand monument littéraire du XXe siècle mais aussi de ceux qui l’ont déjà maintes fois visité, il résume, il éclaire, il condense en formules limpides et saisissantes les grands thèmes de l’œuvre en sept conférences magistrales : comment Prout a-t-il composé son livre, qu’est-ce qu’un « personnage proustien », quelle est la part du génie comique dans son œuvre, celle de l’amour, de la réflexion métaphysique et de l’art ? Quelle est sa place par rapport à ses plus illustres devanciers, Balzac ou Chateaubriand ? Pour clore cet ensemble une longue étude intitulée Lecteurs de Proust...

La fabrique de l’écrivain national

La fabrique de l’écrivain national

Auteure: Anne-Marie Thiesse ,

Nombre de pages: 448

Qu’est-ce qu’un écrivain national? Créateur individuel et représentant reconnu d’une identité collective, il est l’incarnation d’une image de la nation par son œuvre et par sa personne entre littérature et politique. Anne-Marie Thiesse est partie à la recherche de cette figure éminente, évidente, et de définition pourtant incertaine. Entre Sartre, Malraux et Camus, quel est l’écrivain national? 'Nation littéraire' entre toutes, la France est sans doute celle qui a développé le rapport le plus étroit entre le littéraire et le national. Mais dans tous les pays, depuis les mouvements révolutionnaires européens du XIXe siècle jusqu’aux mouvements d’émancipation anticolonialistes, la littérature s’est vu reconnaître un rôle de premier plan dans les affrontements idéologiques. Mobilisés dans les guerres et les luttes de résistance comme éveilleurs et formateurs de la conscience nationale, les écrivains sont en période de paix l’objet d’un culte qu’entretiennent les musées, les ventes de manuscrits, les monuments funéraires et autres institutions culturelles. La reconnaissance internationale par le prix Nobel notamment est une forme...

La Route de Chlifa

La Route de Chlifa

Auteure: Michèle Marineau ,

Nombre de pages: 259

« Lisez ou relisez ce poignant classique de la littérature jeunesse. Vous le trouverez étonnamment actuel. »Geneviève Bolduc, La Bibliothèque d’Allie« Touchante et très émouvante, parfois aussi remplie de paysages grandioses et d’éclats de rire, l’histoire de Karim est un chant pour la vie. »Geneviève Bolduc, La Bibliothèque d’Allie« Une lecture incontournable, poignante, nécessaire. »Geneviève Bolduc, La Bibliothèque d’Allie« Hyper touchant, poignant. »Anne-Marie Lobbe, Le Journal de Montréal« La route de Chlifa se lit super bien, même d’une traite par une journée pluvieuse (pourquoi pas!) et plaira autant aux gars qu’aux filles. »Anne-Marie Lobbe, Le Journal de Montréal« Magnifique roman paru en 1993 qui a obtenu de nombreux honneurs et qui est devenu un classique de la littérature jeunesse québécoise. »Lurelu

Marcel Proust. Croquis d'une épopée

Marcel Proust. Croquis d'une épopée

Auteure: Jean-Yves Tadié ,

Nombre de pages: 384

'"Leurs yeux se rencontrèrent" : ces scènes de première rencontre qui font la force des grands romans, de Madame Bovary, de La Chartreuse de Parme, surgissent aussi entre les livres et nous. On m’a souvent demandé : "Comment avez-vous connu Proust ?" comme si j’avais pu l’aborder (ce que je n’aurais jamais osé faire), comme si j’avais été un témoin privilégié de sa vie, comme s’il avait été un de ces amis dont on écrit l’histoire. Ami, on l’est sans doute plus quand on ne connaît que l’œuvre que lorsqu'on ne connaît que l’homme. Ce recueil rassemble dix ans de critique proustienne. Le hasard des commandes, ou des envies, dessine "à l’horizon peut-être, une constellation". C’est l’occasion de développer des thèmes, de Pompéi aux jardins, des contemporains à peine entrevus, Romain Rolland, une voisine du boulevard Haussmann, un prince monégasque, de reparler des personnages du roman. Des promenades, des variations, des découvertes : une photo inconnue et qui bouleverse notre connaissance de la biographie, une lettre inédite et mystérieuse. Le premier volume du cycle de "La Petite Histoire" de Lenotre, passion de mon enfance,...



X
FERMER