Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 26 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Manuels d’arabe d’hier et d’aujourd’hui

Manuels d’arabe d’hier et d’aujourd’hui

Auteure: Sylvette Larzul , Denis Matringe , Madiha Doss , Jérémie Dubois , Barbara Airò , Khalid Ben-Srhir , Kmar Bendana-Kchir , Claire Gallien , Aurélien Girard , Alain Messaoudi , Michèle Sellès , Brigitte Trincard-Tahhan ,

Nombre de pages: 156

Mieux connaître les caractéristiques des manuels de langue arabe composés et utilisés en France et dans l’empire colonial français, tel était l’objectif de la journée d’étude « Manuels d’arabe d’hier et d’aujourd’hui. France et Maghreb, XIXe-XXIe siècle », qui s’est déroulée le 29 septembre 2009 à la Bibliothèque nationale de France. La publication issue de cette journée d’études fait dialoguer des contributions sur les manuels en usage aux XIXe et XXe siècles avec des réflexions actuelles sur l’enseignement de la langue arabe : quelle place lui réserver dans le système scolaire primaire et secondaire français ? Doit-elle être le vecteur unique de l’enseignement primaire et secondaire au Maghreb ? À quel titre et sous quelles formes l’enseigner ? Ces questions ont été et restent encore aujourd’hui l’objet de vifs débats en France, au Maroc, en Algérie ou en Tunisie. Plus largement, les manuels imprimés constituent une source pour une histoire de l’enseignement en Afrique du Nord qui reste encore en grande partie à écrire. Ils fournissent aussi un matériau pour une histoire des usages, des représentations et des...

Les arabisants et la France coloniale. 1780-1930

Les arabisants et la France coloniale. 1780-1930

Auteure: Alain Messaoudi ,

Nombre de pages: 550

L’orientalisme des arabisants français, fortement controversé pour son implication dans la politique d’expansion coloniale, n’avait pas encore été l’objet d’une enquête historique fouillée. A travers une analyse de leurs carrières, de leurs publications et de leurs prises de position, l’ouvrage restitue les enjeux savants et politiques de leur action, inscrite dans le contexte culturel général d’un large XIXe siècle. Il permet de réapprécier l’intérêt d’auteurs souvent oubliés, qui ont à la fois travaillé à la constitution d’un patrimoine arabe et musulman et participé à la mise en œuvre d’un projet impérial aux effets destructeurs.

Sainte parmi les saints

Sainte parmi les saints

Auteure: Katia Boissevain ,

Nombre de pages: 265

Au Maghreb, au XXIe siècle, les saints musulmans et les rituels qui leur sont associés, loin de se dissoudre dans une modernité uniformisante, continuent à réunir nombre de fidèles. À partir d’un travail de terrain de plusieurs années, à Tunis et à La Manouba, l’auteur analyse le culte contemporain d’une sainte du XIIIe siècle, Sayyda Mannûbiya. D’après l’hagiographie et les légendes, les différences entre femmes et hommes saints paraissent minimisées en islam. Cependant, en dépit de la similarité apparente des rituels dédiés aux figures pieuses, certaines conditions singulières sont nécessaires à l’action de cette femme sainte, qui s’associe à d’autres saints et se joue des limites entre les genres. Ce livre décrit les formes plurielles de dévotion à la sainte, par des femmes et par des hommes, en deux lieux complémentaires, éclairant les dynamiques à l’œuvre issues d’un culte dédoublé, mais aussi les multi-affiliations existant entre ce même culte et d’autres pratiques religieuses concomitantes ou concurrentes. À la question des interactions entre hommes et femmes lors des cérémonies, s’ajoute celle des origines...

L’étranger

L’étranger

Auteure: Henriette Asséo , François Julien-Laferrière , Lamia Missaoui ,

Nombre de pages: 117

Mettre en regard l’actualité sociale et politique du concept d’étranger, d’une part, et, d’autre part, la réactivation dont il fait l’objet dans les sciences sociales, tel est l’objectif proposé pour la deuxième séance du séminaire annuel de l’IRMC 2000-2001 Identités et territoires : les catégorisations du social. La notion d’étranger renvoie, bien sûr, à la question de l’identité et de l’altérité. À ce titre, elle imprime les relectures actuelles de la construction des États-nations, notamment au Maghreb. Elle peut être aussi déclinée en tant que statut et représentations, et en tant que catégorie. Statut et représentations de l’étranger se construisent selon des cadres de référence entrecroisés : politique et idéologique, social, culturel (langues, familles, communautés) et cultuel. La complexité de « l’étranger » vient du fait que l’élaboration de la notion ne peut échapper à l’effet de contexte(s) et de lieu(x). Lieu(x) : cadre national, villes (« sas » ou quartiers), régions, « pays » ou terroirs, frontières... Contexte(s) : économique (périodes de crise ou de prospérité ; statuts des acteurs...

Maghreb, dimensions de la complexité

Maghreb, dimensions de la complexité

Auteure: Anne-Marie Planel ,

Nombre de pages: 372

Faire d’un nouveau centre de recherche une institution et assurer sa réputation est une entreprise de longue durée. S’agissant d’une revue de sciences humaines et sociales, il faudrait compter dix bonnes années avant d’atteindre ce qu’on pourrait appeler sa majorité et ainsi assurer, avec son attractivité, sa pleine reconnaissance par la communauté scientifique. Les éléments qui qualifient un centre par rapport à une revue supposent la greffe de facteurs plus nombreux et aléatoires, au-delà des ressources humaines, des infrastructures et des équipements. En ce qui concerne en particulier ce qu’Outre-Atlantique on nomme area studies et que, nonobstant la stigmatisation saïdienne, on nomme encore en France « orientalismes », de longs apprentissages préalables s’imposent pour qu’un chercheur puisse accéder aux sociétés (à lui) étrangères. Quant à la consolidation des centres eux-mêmes, plusieurs conditions sont requises : au-delà des personnes, la constitution d’une « culture de laboratoire » minimale, une « capitalisation des savoirs » sur la durée et l’aboutissement des programmes sous forme de publications faisant sens...

Biographies et récits de vie

Biographies et récits de vie

Auteure: Kmar Bendana , Katia Boissevain , Delphine Cavallo ,

Nombre de pages: 242

Les études réunies dans Biographies et récits de vie se situent au carrefour de questionnements multiples. Questionnements sur les rapports entre sciences sociales qui voudraient que la biographie, portant de façon plutôt totalisante sur des individus ou des élites, relèverait davantage de l'histoire, tandis que les récits de vie, menant en scène plutôt des fragments de personnalités individuelles ou collectives, relèveraient davantage de la sociologie ou de l'anthropologie. Questionnements sur les rapports entre individu et société, entre individualisme et déterminations sociétales. Questionnements sur les rapports de récrit - plutôt impersonnel et achevé - qui serait caractéristique de la biographie, et de l'oral - sollicité et inachevé - qui serait le propre des récits de vie. Questionnements sur les rapports de l'unité personnelle que privilégierait, voire majorerait, le genre biographique et de la fabrication de soi avec ses lignes de force mais aussi ses incertitudes que les récits de vie permettraient de mieux saisir. Questionnements sur la multiplicité des dimensions temporelles et spatiales de l'existence humaine. A l'égard de ces...

Savoirs du lointain et sciences sociales

Savoirs du lointain et sciences sociales

Auteure: Alain Mahé ,

Nombre de pages: 272

Le projet de la philosophie, lorsqu’elle a été inventée, était la connaissance de l’homme et de la société.. Au fil des siècles, la tradition philosophique s’est développée à tel point que les philosophes n’envisageaient plus leur objet qu’au travers des œuvres, de plus en plus nombreuses et épaisses, de leurs prédécesseurs. La découverte du nouveau monde et les relations de voyage qui suivirent les explorations lointaines, apportèrent un peu de fraîcheur en relançant le débat philosophique sur la nature humaine. Parallèlement, les grandes civilisations classiques des vieux continents, étudiées par les premiers orientalistes – les civilisations indienne, chinoise, arabe, etc. – montraient aux Européens que les humanités n’étaient pas seulement grecques et romaines ainsi qu’ils l’avaient longtemps pensé.

L’ingénieur moderne au Maghreb (xixe-xxe siècles)

L’ingénieur moderne au Maghreb (xixe-xxe siècles)

Auteure: Éric Gobe ,

Nombre de pages: 388

Au Maghreb, la figure de l’ingénieur moderne est née dans la première moitié du xixe siècle. Les souverains tunisiens d’abord et marocains ensuite ont fait appel à des experts étrangers pour mettre en place les réformes administratives et techniques qui devaient leur permettre de rivaliser avec l’Europe conquérante. Mais au bout du compte, ces efforts de modernisation se sont révélés insuffisants pour empêcher la France coloniale de prendre pied au Maghreb. La colonisation va constituer un frein à l’industrialisation des pays conquis et donc, à l’accroissement du nombre d’ingénieurs. Au fondement du pacte colonial, on trouve l’idée qu’il est indispensable de ne pas créer de concurrence aux industries françaises et que les colonies doivent se spécialiser dans la production de denrées agricoles destinées à la métropole. Les quelques ingénieurs « indigènes » voient leur possibilité de carrière réduite au profit des ingénieurs coloniaux issus de la métropole. Avec les indépendances, les problématiques changent. Il s’agit désormais pour les pays nouvellement indépendants de remplacer les ingénieurs français par des cadres...

L’enseignement supérieur dans la mondialisation libérale

L’enseignement supérieur dans la mondialisation libérale

Auteure: Sylvie Mazzella ,

Nombre de pages: 356

Au Nord comme au Sud, les politiques libérales censées répondre aux contraintes de la mondialisation économique et aux évolutions du marché du travail ont partout eu pour effet de modifier les politiques publiques de l’enseignement supérieur, les hiérarchies des disciplines et les stratégies des étudiants. L’application généralisée de nouveaux instruments de gestion, l’harmonisation des cursus et la libéralisation mondiale du marché éducatif ne doivent pas masquer la disparité des stratégies régionales et la diversité de leurs modalités d’action. Dans un cadre fixé par les pays du Nord, le Maghreb doit trouver la réponse à la crise de son université, tout en tentant de conquérir sa part de marché. Dans la présente publication, sont analysées les transformations dans la mobilité étudiante Nord-Sud et Sud-Sud sous l’angle des effets de la concurrence de l’enseignement supérieur. Les contributions concentrées sur des expériences de pays du Nord (Canada, France) et du Sud (Égypte, Burkina Faso) sont autant de pistes de réflexion qui permettent d’éclairer la particularité des pays du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie) dans leur...

La “chose publique” ou l’invention de la politique

La “chose publique” ou l’invention de la politique

Auteure: Philippe Dujardin ,

Nombre de pages: 40

Une histoire pour lecteurs de tous âges Il faut toujours s'étonner qu'avec du dissemblable, les humains puissent produire du semblable, qu'avec de la division, ils puissent produire de l'union. L'opération d'assemblage de ce qui est composite peut être conduite sous bien des motifs. L'un de ces motifs, qui a cours depuis 2 500 ans au moins, a nom “chose publique”. De choses contrastées, opposées, les humains ont tenté de faire de la “chose publique”. Et ils ont nommé “politique” cet art de faire. C'est des ressorts de ce “grand art” que ce texte nous entretient. Ces ressorts ne sont pas si nombreux, ni si étranges. Ils sont, au contraire, familiers, à disposition de chacun et de tous. Ils ont trait au “vide”, au “plein”, au signe “égal”, à la “découpe”. La fable, ici contée, en dévoile la présence et l'efficacité, lorsqu'ils servent la fabrication du “tenir ensemble”.

Les arabisants et la France coloniale. Annexes

Les arabisants et la France coloniale. Annexes

Auteure: Alain Messaoudi ,

Ce volume constitue un recueil d'annexes à l'appui de l'ouvrage d'Alain Messaoudi, Les arabisants et la France coloniale. Savants, conseillers, médiateurs (1780-1930), Lyon, ENS Éditions, 2015. Disponible en version imprimée, il est aussi publié sous version électronique, en ligne : [http://books.openedition.org/​enseditions/​3705]

Ecrire l'inattendu

Ecrire l'inattendu

Auteure: Elena Chiti , Touriya Fili-Tullon , Blandine Valfort ,

Nombre de pages: 340

Cinq ans après le début des soulèvements en Tunisie, en décembre 2010, cet ouvrage vient proposer une mise en perspective de ce qui a été considéré à l'époque comme « inattendu ». Fruit d'une réflexion commune menée par des chercheurs de différents pays, au croisement de différentes disciplines, ce livre offre des réflexions stimulantes autour de la notion d'inattendu au travers de discours et de représentations littéraires et artistiques.

Nous n'avons jamais lu le Coran

Nous n'avons jamais lu le Coran

Auteure: Youssef SEDDIK ,

Nombre de pages: 336

En quoi la Grèce antique, sa pensée et ses mythes, le lexique de sa langue et ses symboles sont-ils présents dans le Coran, cette parole révélée, reçue et transmise au VIIe siècle par un prophète, un homme qui se disait « ordinaire » ? Comment l’accès à cette parole devenue Ecriture a-t-il été barré par un obstacle inévitable, celui d’une formidable machine dogmatique sommant tout lecteur de renoncer à lire et de croire que tout a déjà été lu, une fois pour toutes, hors de nos espaces et de nos temps passés ou à conquérir ? Outre ses thèses totalement inédites, cet ouvrage veut rompre avec une tradition « récitante » du Coran. L’auteur entreprend la mise en question de ce qui a politiquement fondé l’islam, de ce qui l’a délogé de son site divin et qui a livré son message originel « au travail de l’idéologique et à la sécheresse du dogmatisme, selon le bon vouloir des princes et la complicité des clercs exégètes ».

Un Juriste en politique. Merlin de Douai (1754-1838)

Un Juriste en politique. Merlin de Douai (1754-1838)

Auteure: Hervé Leuwers ,

Nombre de pages: 380

Merlin de Douai. Ce nom évoque d’abord la fameuse loi des suspects (sept. 1793), l’un des textes organisant la Terreur ; il rappelle le parcours ambigu d’un patriote des Etats généraux devenu conventionnel régicide, thermidorien, ministre du Directoire, président du Directoire exécutif puis comte d’Empire ; il suggère enfin l’image du « prince des jurisconsultes », auteur admiré du Répertoire de jurisprudence et procureur général impérial à la Cour de cassation. De l’Ancien Régime à la Monarchie de Juillet, à la frontière du droit et de la politique, Merlin mena en effet une riche et étonnante carrière qui lui fit longtemps jouer un important rôle public. C’est l’itinéraire de ce juriste du temps des Révolutions, ses projets et son action politique ainsi que sa pensée juridique et sociale qu’Hervé Leuwers a tenté de reconstituer ici. L’auteur s’est également interrogé sur le parcours de toute une génération politique, dominée par des juristes comme Merlin, Cambacérès, Treilhard, Lanjuinais et Boissy d’Anglas, dont l’engagement révolutionnaire s’éteignit dans l’adhésion à l’Empire. Par l’étude d’un homme...

Stig Dagerman et l’existentialisme

Stig Dagerman et l’existentialisme

Auteure: Georges Perilleux ,

Nombre de pages: 286

Le but du présent ouvrage est d’établir dans quelle mesure Kierkegaard, Sartre et Camus ont pu influencer le jeune écrivain Stig Dagerman. Les deux ouvrages de quelque importance consacrés à cet auteur, la biographie d’Olof Lagercrantz et le livre récent de Hans Sandberg font allusion à une telle influence, mais ils restent vagues à son sujet. Les comptes rendus de presse et de revues parus à l’occasion de la publication ou de la représentation des œuvres de Dagerman signalent occasionnellement des analogies de détail. Mais la question de savoir si sa pensée a été véritablement marquée par les théories existentialistes n’a jamais été élucidée. Un travail scientifique concernant l’étendue de l’influence de Kierkegaard, Sartre et Camus sur la littérature suédoise des années 40 fait actuellement défaut. Les analogies manifestes entre la pensée existentialiste et certaines idées-clefs des « 40-talister », le fait que les pièces et les romans de Sartre et de Camus ainsi que certaines de leurs œuvres théoriques ont été jouées ou éditées en suédois à partir de 1945 et ont donné lieu à des commentaires parfois passionnés, le fait...

La Tunisie mosaïque

La Tunisie mosaïque

Auteure: Patrick Cabanel ,

Nombre de pages: 585

La société tunisienne des années 1850-1950 présente le double aspect d'une mosaïque culturelle à la brillante pluralité et d'un système qui se retrouve faussé par les discriminations inhérentes au monde colonial. Dans cette mosaïque où tous les éléments balancent entre acculturation et défense de leur spécificité sociale et culturelle, chaque individu et chaque communauté sont conduits à une véritable archéologie de leur identité et à une continuelle réélaboration de leur histoire. Les études exposées dans ce livre pluridisciplinaire synthétisent des recherches antérieures et ouvrent des perspectives nouvelles ; leur diversité et leur complémentarité permettent de percevoir l'exceptionnelle richesse de la mosaïque sociale dans la Tunisie des années 1850-1950.

Écrits, genre et autorités

Écrits, genre et autorités

Auteure: Abir Kréfa ,

Nombre de pages: 292

Depuis la révolution tunisienne, le pays a attiré nombre de chercheurs, de journalistes et d’experts. Les articles et les discours médiatiques ont foisonné sur les mobilisations sociales et politiques, les résultats des élections d’octobre 2011, les démêlés avec la justice de militants et d’artistes. Cependant, si la révolution puis la victoire électorale des islamistes ont placé la Tunisie au centre des actualités internationales, les relations entre les artistes et les institutions autoritaires, les conditions socio-économiques de création et les rapports de sexe dans les mondes de l’art demeurent inconnus. Fondé sur une longue enquête de terrain, cet ouvrage comble ces manques en menant une analyse détaillée de l’univers littéraire tunisien et des rapports sociaux de sexe qui le traversent jusqu’à la révolution. Il ôte à la Tunisie, souvent présentée comme à part, son statut d’exception. Il rend enfin intelligibles, au-delà du cas de ce pays, les manières dont se reproduisent les rapports de sexe et les modes de domination en contexte autoritaire.

Les territoires productifs en question(s)

Les territoires productifs en question(s)

Auteure: Mihoub Mezouaghi ,

Nombre de pages: 267

Le renouveau des politiques de développement local coïncide paradoxalement avec l’internationalisation des entreprises et des économies. Le débat actuel sur les politiques de pôles de compétitivité incarne cette recherche de modèles territoriaux susceptibles d’agglomérer des ressources productives et de construire un potentiel local d’innovation technologique. Toutefois, ce débat ne doit pas occulter la complexité et la singularité de la territorialisation des activités productives. Les trajectoires croisées de territoires productifs émergents et de territoires productifs en crise en témoignent. Les études réunies dans Les territoires productifs en question(s). Transformations occidentales et situations maghrébines s’attachent à questionner la permanence et la transférabilité des modèles territoriaux à la lumière d’une approche pluridisciplinaire. Leur contextualisation historique et institutionnelle conduit ainsi à relativiser toute vision normative du développement local. Cette orientation méthodologique est adoptée pour spécifier des logiques territoriales dans le contexte maghrébin.

Trois conférences

Trois conférences

Auteure: Élisabeth Badinter , Jacques Lassalle , Lucette Finas ,

Nombre de pages: 64

Simone de Beauvoir ou les chemins de la liberté, par Élisabeth Badinter Élisabeth Badinter, revendiquant "un point de vue hautement subjectif " interroge le destin de Simone de Beauvoir qui, "libre comme l'air", s'est efforcée d'inventer une relation libre, authentique et égalitaire avec Sartre. Elle met en lumière l'importance du Deuxième Sexe, qui "me paraît plus nécessaire que jamais, non seulement pour retrouver un modèle de combativité et d'indépendance d'esprit, mais parce qu'à ce jour je ne connais pas une philosophie plus libératrice pour les femmes que celle qui préside à cet ouvrage. Il est simple et tient en quelques mots : méfiez-vous de l'argument naturaliste." Marguerite Yourcenar, lectrice et juge de son œuvre. Attentive à l'extrême, par Lucette Finas Ce sous-titre, "attentive à l'extrême", nous le construisons de deux façons. D'une part il signifie : "extrêmement attentive", comme Yourcenar l'est à tout et en tout ; d'autre part : "attentive à ce qui est extrême, tendue vers ce qui repousse nos limites". Qualité d'une exigence, qualité d'une décision. Yourcenar en effet décide, tranche calmement. Ce geste va bien au-delà du trait de...

Cagayous

Cagayous

Auteure: Auguste Robinet ,

Le « Père » de Cagayous s'appelait Auguste Robinet. Né à Alger en 1862, très tôt orphelin, il fut commis du Service Vicinal de la ville avant d'obtenir, après concours, le poste l'inspecteur de l'Assistance Publique. Fonctionnaire mais aussi, pendant un demi-siècle, chroniqueur, critique de théâtre et surtout... barde de la langue et des mœurs populaires algéroises. Robinet débuta à 20 ans dans la presse en signant « Tête d'âne », des fantaisies liées à actualité qui paraîtront dans « L'Akhbar ». A partir de 1888, dans la « Revue algérienne » puis dans le « Turco », deux périodiques fondés par Ernest Mallebay, il donnera de régulières et spirituelles chroniques sous les pseudonymes de Rob ou de Jean de l'AGHA. Après s'être « exercé » dans quelques écrits en « pataouète », le langage parlé de Bab-el-Oued, qu'il avait parfaitement assimilé, il rédigea « Mardi Gras ». Pour cette première aventure du « plus grand voyou d'Alger » Robinet, curieusement, signa « Cagayous, vu et mis au point : Musette ». Elle fut publiée dans l'hebdo du dimanche « Le Turco » le 3 Mars 1895. L'immédiat succès de cette pochade incita à l'édition...

Les sciences sociales en voyage

Les sciences sociales en voyage

Auteure: KIENLE Eberhard ,

Nombre de pages: 332

Le présent ouvrage explore ce qui arrive aux sciences humaines et sociales lorsqu'elles se déplacent ou se « dépaysent » et analyse la façon dont elles sont affectées et transformées en retour, aux plans méthodologique, théorique et conceptuel, par leur extension au-delà de l'aire géographique de leur naissance. Concrètement, il se propose d'examiner les mutations qu'elles subissent - ou dont elles profitent - dans deux cas de figure distincts mais également importants : lorsque des disciplines formées au nord étendent leur validité au-delà de leur aire géographique d'origine pour s'appliquer à des terrains lointains et « exotiques » ; et lorsque ces mêmes disciplines sont enseignées, pratiquées, appropriées et développées dans des aires géographiques autres et des contextes historiques différents. Dans les deux cas, la production « dépaysée » des savoirs peut différer de la pratique « originale », « primitive » ou « domestique », dans laquelle le chercheur et l'objet de sa recherche appartiennent tous deux au contexte historique de formation des sciences sociales. Outre les contenus, il s'interroge aussi sur les pratiques et ceux qui en...

L'Enseignement au temps des congrégations

L'Enseignement au temps des congrégations

Auteure: Sarah A. Curtis ,

Nombre de pages: 288

Ce livre décrit l'importante contribution, au xixe siècle, des congrégations enseignantes et de l'Église catholique à l'enseignement populaire. L'exemple du diocèse de Lyon montre que la scolarisation croissante, à la fois des garçons et des filles, est un processus qui dépend en grande partie de l'énergie de l'Église catholique et du travail en cours pour la reconstruction des paroisses, après la Révolution. Entre 1801 et 1880, les congrégations lyonnaises multiplient leurs écoles et développent un modèle scolaire acceptable par les communautés locales. Après 1880, quand les lois de Jules Ferry laïcisent les écoles publiques, ces congrégations mobilisent le public et leurs propres ressources pour garder les écoles privées, même lorsque les congrégations sont interdites d'enseignement après 1904. Même sur la défensive, les congrégations enseignantes ont résisté à la marginalisation de leur rôle dans la création du système scolaire universel. Tiré des archives des congrégations elles-mêmes, peu accessibles jusqu'à présent, ce livre remet en cause les mythes scolaires français qui ont duré plus d'un siècle.

Victor Duruy

Victor Duruy

Auteure: Jean-Charles Geslot ,

Nombre de pages: 424

Fils d’artisan, Victor Duruy a connu un parcours scolaire, professionnel et social exemplaire, il est devenu ministre et académicien. Professeur dans les grands lycées parisiens, à l’École normale, à Polytechnique, inspecteur général, il devient ministre de l’Instruction publique en 1863 et accomplit, pendant six ans, une œuvre éducative considérable, l’une des plus importantes de l’époque contemporaine. Fondateur de l’École pratique des hautes études, il crée l’enseignement secondaire féminin et sa loi de 1867 marque une étape majeure dans le processus de scolarisation des Français. Duruy fut aussi un historien réputé, auteur de manuels scolaires et d’ouvrages de vulgarisation appréciés, et diffusés sur tous les continents. Leur popularité lui valut d’ailleurs d’être élu à l’Académie Française. Élève de Michelet, ministre de Napoléon iii, collaborateur de Louis Hachette, ami d’Ernest Lavisse, de Maxime Du Camp, de Jules Simon, professeur du duc d’Aumale et de Victorien Sardou, Duruy côtoya les plus importantes figures du monde politique et culturel de son temps. Cette biographie, la première, s’appuie sur de nombreuses...

L’hérédité en République

L’hérédité en République

Auteure: Alexandre Niess ,

Nombre de pages: 388

Si « l’hérédité en République » peut sembler un paradoxe, pratiques népotiques, cousinages complexes, ancrage local, réseaux de sociabilité au sein de la bourgeoisie conduisent à la confiscation du destin politique de la Marne par quelques familles entre 1871 et 1940. Malgré le vœu de Gambetta de voir émerger des couches sociales nouvelles en politique, des groupes familiaux alliés mettent la main sur les mandats de conseiller d’arrondissement, conseiller général, député et sénateur. Ces élus limitent le renouvellement des élites politiques nationales et locales. Appartenant à des familles qui s’embourgeoisent progressivement au cours du siècle, ces notables procèdent de stratégies matrimoniales définies. À leur tour, ils les reproduisent pour conforter leur assise sociale, locale, familiale et... politique. Ces éléments créent et confortent le crédit politique et la visibilité du candidat. Fondé sur une démarche prosopographique, cet ouvrage analyse l’hérédité et l’héritage en politique pour des mandats nationaux et locaux et met en lumière l’impact de la famille élargie (Sippe) sur le régime républicain, en dépit du suffrage ...

Dictionnaire des cinéastes africains de long métrage

Dictionnaire des cinéastes africains de long métrage

Auteure: Roy Armes ,

Nombre de pages: 401

De l'Afrique du Sud au Zimbabwe en passant par l'Egypte, une filmographie, jusqu'alors inconnue, se glisse dans ces pages démontrant que le continent africain bruisse du doux défilement de la pellicule. Ce dictionnaire présente les films de long métrage (en 16 mm ou 35 mm, ou bien tournés en vidéo puis transférés - et distribués - sous ces formats) réalisés par des Africains en Afrique ou en exil. A l'époque où le cinématographe et ses successeurs furent introduits en Afrique - pas plus tard qu'en 1896 pour l'Algérie et l'Afrique du Sud. 1897 pour le Maroc et la Tunisie. 1903 pour le Nigeria - le continent souffrait des suites de la conférence de Berlin sur la partition de l'Afrique, qui avait eu lieu en 1894-1895. au cours de laquelle les états européens s'étaient partagé les empires africains.



X
FERMER