Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 17 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Histoire de la zoologie

Histoire de la zoologie

Auteure: Paul-Octave Hagenmüller , Julius Victor Carus ,

Nombre de pages: 664

La zoologie ne devint scientifique au moyen âge que lorsqu’elle chercha à s’approprier le trésor de connaissances accumulé par la Grèce, gardé par les Arabes ; de même l’antiquité classique ne pouvait avoir de science zoologique que parce qu’il avait existé d’abord une connaissance des animaux, simple, sans prétention. L’observation de la nature, avant de donner des matériaux à une science ayant son but et sa satisfaction en elle-même, devait fournir aux besoins intellectuels et matériels de l’homme ; les sciences naturelles ne sont venues qu’après. Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Théorie du sacrifice

Théorie du sacrifice

Auteure: Patrick Tort ,

Nombre de pages: 230

Le sacrifice de soi demeure un mystère du point de vue de la biologie. Darwin y reconnaît la forme la plus élevée de la vie morale et recherche les manifestations de ses ébauches animales pour en comprendre l’origine. Cette origine, c’est la « sélection sexuelle » : certains caractères héréditaires évoluent sous l’effet de « lutte pour la reproduction », par exemple, les plumes du paon ou les bois du cerf. Les cerfs qui arborent les bois les plus imposants ont plus de chance d’être choisis par les femelles ou de dominer les mâles concurrents. Mais ces caractères semblent contraires à la survie : la queue majestueuse du paon, par exemple, attire les prédateurs ; les bois du cerf constituent un handicap pour leur échapper en milieu boisé. Ils accroissent donc les chances de conquête sexuelle mais diminuent les chances de survie. Il y a donc une propension à l’autosacrifice dans le règne animal : il faut être disposé à mourir pour pouvoir se reproduire. Cette forme primitive d’instinct social est à l’origine – au même titre que le dévouement au groupe, la discipline coopérative, l’entraide... – de la formation de l’idéal moral...

Bulletin universel des sciences et de l'industrie

Bulletin universel des sciences et de l'industrie

Auteure: Champollion-Figeac (Jacques-Joseph, M.) , Jean-François Champollion ,

Origine du peuple romain ; Hommes illustres de la ville de Rome ; Histoire des Césars ; Vies des Empereurs romains

Origine du peuple romain ; Hommes illustres de la ville de Rome ; Histoire des Césars ; Vies des Empereurs romains

Nombre de pages: 516

Pline le Jeune ou le refus du pessimisme

Pline le Jeune ou le refus du pessimisme

Auteure: Étienne Wolff ,

Nombre de pages: 124

Il est de bon ton de parler de Pline le Jeune avec condescendance, et de ne voir en lui que le pâle contemporain de l’historien Tacite. Au mieux, c’est un styliste, au pire, un bourgeois satisfait. Mais de toute façon, il ne ferait que traduire par sa fadeur le vide d’une époque victime à la fois d’une engourdissante prospérité et de l’absence de vie politique. Or ces préjugés ne résistent pas à un examen équitable, auquel on a tenté de se livrer ici. Ce petit essai, centré sur la correspondance de Pline, s’attache donc au contraire à en montrer la richesse, qui se révèle dès lors qu’on accepte de la lire sans prévention, et de ne pas y chercher ce que son auteur a délibérément refusé d’y mettre. On verra, surtout, que Pline pratique un optimisme résolu et réfléchi, non par naïveté béate, mais par refus d’une morosité négative qui ne lui semble plus de mise sous la nouvelle dynastie. D’autre part, ses lettres lui servent à façonner de lui-même un portrait qui se construit par facettes. La structure en micro-chapitres de ce livre répond à cette discontinuité, caractéristique aussi du genre épistolaire. Au bout du compte,...

Hommage à Alexandre Kojève

Hommage à Alexandre Kojève

Auteure: Florence de Lussy ,

Nombre de pages: 144

Qui peut nier l’influence qu’exerça cet esprit supérieur sur sa génération, tant sur son auditoire de l’École pratique des hautes études, lorsque, avant 1940, il proposa une lecture commentée de la Phénoménologie de l’Esprit de Hegel, que sur les directeurs des plus hautes instances du monde économique, après la guerre, auprès desquels il occupa une fonction de conseiller ? Cependant, malgré cette réputation flatteuse et imposante de Kojève, malgré la mise à disposition du public cultivé de ses textes et ouvrages majeurs, malgré une série de travaux importants consacrés à cette figure et à cette œuvre par des intellectuels de premier plan, malgré, enfin, la richesse d’informations apportée par une première biographie globale due à Dominique Auffret, Kojève reste méconnu. Certes, le personnage était énigmatique et cultivait le secret. Il avait ses raisons, dont la moindre n’était pas qu’il était né russe et demeura profondément attaché au peuple russe. Mais au-delà de ces considérations, quel dialogue pouvait effectivement s’instaurer entre celui qui fut considéré par certains (dont Raymond Aron) comme l’homme le plus...

Expédition dans les parties centrales de l'Amérique du sud, de Rio de Janeiro à Lima, et de Lima au Para, 1843-47, exécutée par ordre du gouvernement français pendant les années 1843 à 1847

Expédition dans les parties centrales de l'Amérique du sud, de Rio de Janeiro à Lima, et de Lima au Para, 1843-47, exécutée par ordre du gouvernement français pendant les années 1843 à 1847

Auteure: Francis de Castelnau ,

Histoire des persécutions pendant la première moitié du troisième siècle (Septime, Sévère, Maximin, Dèce)

Histoire des persécutions pendant la première moitié du troisième siècle (Septime, Sévère, Maximin, Dèce)

Auteure: Paul Allard ,

Nombre de pages: 524

Les trésors de monnaies romaines et les invasions germaniques en Gaule

Les trésors de monnaies romaines et les invasions germaniques en Gaule

Auteure: Adrien Blanchet ,

Nombre de pages: 332

Sénèque

Sénèque

Auteure: Pierre Grimal ,

Nombre de pages: 508

Sénèque, auprès de ceux qui le connaissent mal, a mauvaise réputation. L’image, détestable, que l’on se fait de Néron ternit la sienne. Mais il fut son ministre, excellent aussi longtemps que Néron fut tolérable. Il se retira une fois ce temps révolu. Mêlé de très près à la vie politique, il avait le souci de maintenir en lui-même et chez ceux qu’il aimait le sens de la liberté intérieure. Il en découvrait le moyen dans la doctrine stoïcienne, qui comptait alors à Rome de nombreux adeptes. Le stoïcisme était une conception totale de tout ce qui existe. Sénèque l’accepte tout entier, mais s’applique à en montrer les implications pour chacun de nous, dans sa vie personnelle, et les remèdes qu’il apporte à la condition humaine. Interroger l’œuvre de Sénèque c’est suivre pas à pas l’histoire morale du temps qui se déroula entre le règne de Tibère et le mo-ment où Néron entraîna Rome dans la tyrannie et la démence. Nous voyons mûrir une pensée qui vit, une nouvelle fois, pour son compte, les découvertes des philosophes grecs, trois ou quatre siècles plus tôt. Ce qui était resté souvent abstrait et théorique, devient ici la ...



X
FERMER