Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Éleveurs et animaux, réinventer le lien

Éleveurs et animaux, réinventer le lien

Auteure: Jocelyne Porcher ,

Nombre de pages: 320

SOMMAIRE Introduction Chap I -- L'élevage en France, plus de 30 ans de course à la performance quantitative ; le bien-être animal, point de convergence de nouveaux enjeux sociaux, économiques et scientifiques Le bien-être des animaux d'élevage, l'affaire d'une société -- Le bien-être animal, une question à choix multiples pour la zootechnie Chap II -- Bien-être animal ou bien-être des éleveurs et des animaux dans le travail, petites différences et grandes conséquences dans la façon de poser le problème Chap III -- Travail, affectivité, communication, comportement animal, des cadres d'analyse aux hypothèses de recherche Eleveurs et zootechniciens, de l'élevage aux productions animales -- C'est quoi le travail ? -- La relation à l'animal d'élevage, l'amour d'abord ? -- Communication et comportement animal -- Représentations et attitudes -- L'élevage, un travail de mise en relation ? -- De l'écoute intersubjective des éleveurs à la validation d'affirmations objectivées Chap 4 : Les représentations de l'animal et de soi dans le travail en fonction de l'espèce et du système de production, résultats thématiques des entretiens Chap V -- Représentations...

Bien-être animal et travail en élevage (ePub)

Bien-être animal et travail en élevage (ePub)

Auteure: Porcher Jocelyne ,

Nombre de pages: 264

Le bien-être animal est aujourd'hui un élément incontournable du paysage politique, économique et social des productions animales : réglementations, normes techniques, prescriptions éthiques, injonctions économiques, etc. Cet ouvrage, à travers une sélection de plus d'une centaine de textes d'auteurs commentés, fournit les éléments de compréhension et d'analyse de l'origine de la question du bien-être animal, des enjeux qui lui sont attachés et des voies possibles de résolution des problèmes posés. L'originalité de ce livre est de regrouper un ensemble d'auteurs dont les opinions sont contrastées, mais aussi de faire appel à un registre pluridisciplinaire important : zootechnie, psychologie, sociologie, philosophie, éthologie, histoire, économie, etc. Organisé en quatre parties, il aborde l'histoire de l'élevage, la problématique scientifique du bien-être et la question du travail, les conditions de vie des animaux dans le cadre du travail, et enfin des perspectives dans un contexte de durabilité de l'élevage.

Vivre avec les animaux

Vivre avec les animaux

Auteure: Jocelyne PORCHER ,

Nombre de pages: 212

Quels sont les enjeux de notre relation aux animaux d'élevage et, plus largement, aux animaux domestiques ? Si Le rapport aux animaux est un des meilleurs indices de notre degré de civilisation et d'humanité, la capacité à vivre dignement avec eux en évitant leur mise à mort industrielle pourrait se révéler comme une des plus belles utopies du XXI e siècle. Dans notre monde radicalement artificialisé, seuls les animaux, en nous rappelant ce qu'a été la nature, nous permettront peut-être de nous souvenir de notre propre humanité. Mais saurons-nous vivre avec eux ? Le voulons-nous encore ? Car l'abattage de masse des animaux, considérés comme simples éléments des " productions animales ", leur inflige une terreur et une souffrance insoutenables, tout en désespérant les éleveurs. Qu'est-ce que l'élevage ? Quelles différences entre " élevage " et " productions animales " ? Quelle est la place de la mort dans le travail avec les animaux ? Peut-on améliorer leur sort dans les systèmes industriels ? Faut-il " libérer les animaux " comme le proposent certains philosophes ? En répondant ici à ces questions, Jocelyne Porcher explique en quoi la capacité des...

Cochons d'or

Cochons d'or

Auteure: Jocelyne Porcher ,

Les femmes viennent d'une planète, nous dit-on, et les hommes d'une autre. Mais d'où viennent les cochons ? Bien loin de l'image idyllique de la petite ferme joyeuse des livres d'enfants, les cochons sortent par millions de l'industrie porcine. Dans de nombreux pays, dont la France et le Québec, cette industrie internationale, qui gère l'essentiel du cheptel mondial d'un milliard de cochons, a accru la productivité du travail des hommes et des animaux de façon remarquable. En 1970, une truie sevrait 16 porcelets par an. Elle en sèvre 29 aujourd'hui. Il s'agit de produire « à tout prix et à n'importe quel prix », mais pour qui et pour quoi ? Qu'est-ce que cela veut dire, travailler en production porcine industrielle aujourd'hui, pour les éleveurs, les salariés et les cochons ? De quoi est fait le travail ? De quoi n'est-il pas fait ?

Toréer sans la mort ?

Toréer sans la mort ?

Auteure: Jocelyne Porcher , Carlos Pereira ,

Nombre de pages: 328

En juillet 2010, le parlement régional de Catalogne a voté l'interdiction des corridas. Cette décision, a priori surprenante dans un pays à forte tradition tauromachique, s'inscrit dans un conflit historique très dur entre opposants et partisans de la corrida. Les deux camps s'affrontent d'une manière radicale : on est pour ou on est contre la corrida. Il n'y a pas de milieu, pas de place pour le doute. Comment définir la corrida ? Corrida et tauromachie sont-ils synonymes ? Et la place des taureaux dans cette histoire ? Le taureau ne manque apparemment pas de porte-parole : les aficionados affirment en son nom que l'arène est le lieu parfait de l'expression de son essence d'animal combatif, tandis que les opposants affirment, en son nom également, que rien ne justifie la souffrance qu'il endure dans l'arène. Entre héroïsme et barbarie, le taureau dit donc une chose et son contraire. Cette contradiction dans le discours du taureau, tel qu'il est porté par les uns et par les autres, est particulièrement intéressante et amène une autre question, celle du travail avec les animaux. Quel rôle la corrida donne-t-elle au taureau ? Dans l'arène, l'homme et le taureau...

Une vie de cochon

Une vie de cochon

Auteure: Christine TRIBONDEAU , Jocelyne PORCHER ,

Nombre de pages: 60

Dans ce livre, écrit comme un témoignage, une enfant observe les adultes au travail avec des animaux d'élevage. Il ne se contente pas de généralités, mais rapporte des faits : tout autant les conditions de travail très pénibles des salariés, que les conditions de vie terrible des animaux " J'aime bien les cochons. J'ai beau être encore une gamine, comme on me le rapelle souvent quand on veut m'empêcher de faire certaines choses que seuls les adultes peuvent faire. Je les aime bien, et j'ai des tas de choses à dire, moi, sur les cochons." Pour Solenn, la vie est une drôle d'histoire. Moins rose que les cochons qu'elle fréquente en regardant travailler sa mère, Morgane, salariée dans une porcherie industrielle, et plus étrange que ce que semblent en percevoir les adultes. Avec son regard d'enfant, Solenn observe les adultes aux prises avec un travail quotidien éprouvant. Mais, à travers les yeux d'une enfant, les auteures de ce récit en disent beaucoup plus que tous les rapports officiels sur la réalité effrayante et absurde de l'agriculture industrielle et sur l'état de nos relations avec les animaux. " Est-ce qu'on a tous les droits sur les animaux ? ", se...

Encore carnivores demain ?

Encore carnivores demain ?

Auteure: Jocelyne Porcher , Olivier Néron de Surgy ,

Nombre de pages: 184

« Ne tuez plus d’animaux ! » Cette requête, Pythagore la lançait déjà il y a vingt-cinq siècles. Entre interdire des pratiques telles que la vivisection, la corrida, la chasse ou l’abattage rituel et nous priver de bons rôtis, pour beaucoup il y a un fossé ! Pour d’autres, il faut bannir toute utilisation d’animaux, même pour se nourrir ; tel est le credo du véganisme, ce courant qui prend du poil de la bête. Pourquoi cette mode végane, alors que les humains vivent depuis si longtemps avec les animaux ? Pour endiguer notre violence, empêcher nos cancers et sauver la planète, paraît-il. On le sait, les fermes-usines génèrent maintes pollutions et souffrances. Le leitmotiv du « bien-être animal » lève pourtant peu le voile jeté sur les opérateurs chargés d’engraisser ou de tuer sous des contraintes toujours accrues ; il peine aussi à rappeler que le véritable élevage est une relation de travail et d’affection, et que s’en passer aurait de graves conséquences sociales et environnementales. Grâce au concours d’une douzaine d’experts, ce livre expose les problèmes et les bienfaits dont la domestication animale est la source. Il permet...

Ce à quoi nous tenons

Ce à quoi nous tenons

Auteure: Émilie HACHE ,

Nombre de pages: 249

Avec la crise écologique, l'air que nous respirons, l'eau que nous buvons, les forêts qui nous entourent ne sont plus des choses qui vont de soi et que l'on peut traiter avec indifférence. Nous découvrons qu'elles ne sont plus des ressources inépuisables ni des ressources tout court au sens de simples moyens au service de nos propres fins. Nous n'en avons donc pas fini avec la morale. Mais fabriquer une morale qui inclue les relations que les humains entretiennent avec les animaux, les montagnes, les océans, le climat, etc. implique de nouvelles propositions. Celles-ci ne peuvent pas être la simple déclinaison de principes universels fondés a priori, mais elles doivent s'appuyer sur les multiples expérimentations en cours, engagées aussi bien par des scientifiques que des éleveurs, des économistes, des patients ou encore des activistes se mêlant souvent de ce qui n'est pas censé les regarder. En s'attachant à décrire au plus près ce à quoi nous tenons et non à prescrire ce qu'il faudrait faire, sans jamais séparer ce souci moral de ses conséquences politiques, Émilie Hache explore de nouvelles façons de prendre en compte ces différents êtres. Elle propose ...

L’imposture intellectuelle des carnivores

L’imposture intellectuelle des carnivores

Auteure: Thomas Lepeltier ,

Nombre de pages: 160

« Être végétarien quand vous pouvez manger de la viande c’est récuser l’animal en vous. » « Pour abattre un animal, il faut aimer les animaux. » « Quand les êtres vivants mangeront des pierres, le problème [de la viande] ne se posera plus. » Voici quelques citations de philosophes et d’intellectuels qui défient la logique et encouragent la cruauté. Plutôt que de reconnaître que nous ne devons pas faire souffrir et tuer des êtres sensibles juste pour notre plaisir, ces intellectuels justifient la consommation de produits d’origine animale. Ils confortent une société qui, parce qu’elle ne veut pas changer ses habitudes culinaires, abat quotidiennement des millions d’animaux. Ce livre énumère et dénonce l’ensemble des arguments développés par les carnivores pour que cesse ce grand massacre et qu’un débat constructif sur la place des animaux dans la société puisse enfin commencer. Thomas Lepeltier est un historien et philosophe des sciences. Il est l’auteur de plusieurs livres sur cette thématique, dont Darwin hérétique (2007, Seuil), Univers parallèles (2010, Seuil), La Face cachée de l’univers (2014, Seuil). En 2013, il a...

L'animalisme est un anti-humanisme

L'animalisme est un anti-humanisme

Auteure: Jean-Pierre Digard ,

Nombre de pages: 128

Depuis plusieurs années, les animaux sont devenus un sujet sensible. Documentaires, tribunes, pétitions émaillent l'actualité, dénonçant des actes de maltraitance ou appelant à des mesures en faveur des animaux, et prenant à témoin l'opinion publique. Depuis plusieurs années, les animaux sont devenus un sujet sensible. Documentaires, tribunes, pétitions émaillent l'actualité, dénonçant des actes de maltraitance ou appelant à des mesures en faveur des animaux, et prenant à témoin l'opinion publique. Le droit lui-même s'est fait l'écho de ces préoccupations avec l'introduction des animaux dans le Code civil en 2015. C'est ce phénomène social, cette nouvelle sensibilité que scrute cet ouvrage, à sa façon aussi engagé que les tenants de la " cause animale ". Spécialiste de la domestication animale, Jean-Pierre Digard nuance, contextualise, passe de la longue durée historique à l'examen des revendications présentes, et balaye bien des idées reçues. De quels animaux parle-t-on ? Que connaissent les urbains de la vie animale ? L'utilisation d'animaux par l'homme n'a-t-elle pas avant tout été un élément déterminant du processus de civilisation ? Et...

Homme et animal, la question des frontières

Homme et animal, la question des frontières

Auteure: Valérie Camos , Frank Cézilly , Pierre Guenancia , Jean-Pierre Sylvestre ,

Nombre de pages: 214

Certains arguments permettent aujourd'hui de réévaluer la thèse de la singularité de l'homme. Du point de vue de l'identité psychologique et des performances cognitives, la différence entre les grands singes et l'homme ne serait pas de nature mais seulement de degrés. La biologie considère également les distinctions homme/animaux comme des différences dans la nature, et non entre nature et culture. Au plan éthique, les formes d'appropriation des animaux ont conduit à les instrumentaliser. À cela s'ajoutent les menaces sur les espèces sauvages dues au développement industriel. Certains admettent ainsi une véritable solidarité d'ordre moral ou juridique entre les formes de vie humaines et animales. Cet ouvrage multidisciplinaire aborde l'ensemble de ces problèmes. Écrit par des philosophes, des éthologues, des sociologues et des biologistes, il s'adresse aux étudiants et spécialistes des disciplines abordées et à tous les lecteurs que ce débat intéresse.

Que diraient les animaux, si... on leur posait les bonnes questions ?

Que diraient les animaux, si... on leur posait les bonnes questions ?

Auteure: Vinciane DESPRET ,

Nombre de pages: 260

Vingt-six aventures amusantes ou stupéfiantes survenues à des chercheurs (mais aussi, par exemple, à des éleveurs) et qui remettent en cause nos idées reçues sur ce que font, veulent, et même " pensent " les animaux. On se délectera de ces incroyables histoires, qui nous obligent à faire, chemin faisant, de l'éthologie et de la philosophie. Est-ce bien dans les usages d'uriner devant les animaux ? Les singes savent-ils vraiment singer ? Les animaux se voient-ils comme nous les voyons ? À quoi s'intéressent les rats dans les expériences ? Pourquoi dit-on que les vaches ne font rien ?, etc. Ce livre pose vingt-six questions qui mettent en cause nos idées reçues sur ce que font, veulent et même " pensent " les animaux. Elles permettent de raconter les aventures amusantes ou stupéfiantes qui sont arrivées aux animaux et aux chercheurs qui travaillent avec eux, mais aussi aux éleveurs, aux soigneurs de zoo et aux dresseurs. À la lecture de ces récits désopilants, on pourrait se demander si les animaux n'ont pas un sens de l'humour bien à eux : ils semblent parfois trouver un malin plaisir à créer des situations qui aboutissent à ce que les plus savants des...

La campagne autrement

La campagne autrement

Auteure: Serge Weber , Georgette Zrinscak ,

Nombre de pages: 284

Ce numéro est une invitation à explorer le dedans d'un monde autrement que depuis la ville. C'est un hommage à celles et ceux qui vivent à la campagne, la vivent et la font vivre. Au hasard de quelques campagnes parcourues en France les auteurs cherchent à rendre compte de sociétés qui ont leurs propres valeurs, référents et ambitions et qui proposent encore des alternatives. Entre habitudes, aspirations et contraintes, les expériences de vies ici abordées interrogent le temps, l'intimité, la frustration et bien sûr le désir.

Les faiseuses d'histoires

Les faiseuses d'histoires

Auteure: Vinciane DESPRET , Isabelle STENGERS ,

Nombre de pages: 148

De Françoise Balibar à Barbara Cassin, de Mona Chollet à Marcelle Stroobants, en passant par Benedikte Zitouni et d'autres femmes chercheuses et universitaires, témoignages, anecdotes, événements de parcours dans les chemins de la " pensée " et de la place singulière qu'elles y occupent. Les femmes ne sont jamais contentes. À témoin, Virginia Woolf qui appela les femmes à se méfier de l'offre généreuse qui leur était faite : pouvoir, comme les hommes, faire carrière à l'université. Il ne faut pas, écrivit-elle, rejoindre cette " procession d'hommes chargés d'honneurs et de responsabilités " ; méfiez-vous de ces institutions où règnent le conformisme et la violence. Vinciane Despret et Isabelle Stengers se sont posés la question : qu'avons-nous appris, nous les filles infidèles de Virginia qui avons, de fait, rejoint les rangs des " hommes cultivés " ? Et comment prolonger aujourd'hui le cri de Woolf, " Penser nous devons ", dans une université désormais en crise ? Ces questions, elles les ont relayées auprès d'autres femmes. Leurs témoignages ont ouvert des dimensions inattendues. Elles ont raconté des anecdotes, des perplexités, des histoires,...

Dictionnaire horrifié de la souffrance animale

Dictionnaire horrifié de la souffrance animale

Auteure: Alexandrine Civard-Racinais ,

Nombre de pages: 200

« L’enfer n’existe pas pour les animaux, ils y sont déjà... » La sentence de Victor Hugo ne s’est pas démentie en un siècle, loin de là. Sait-on seulement ce qu’on inflige aux animaux pour que nous soyons nourris, divertis, vêtus, soignés ? Alexandrine Civard-Racinais a mené l’enquête, des élevages industriels aux zoos, des laboratoires d’expérimentations aux abattoirs et livre, sans fard ni pathos, la description de ce que subissent aujourd’hui les animaux. Sous la forme d’un petit dictionnaire aux accents ubuesques, on découvre, souvent avec effroi, ce que signifie « fouiller » une truie ou pourquoi les chimpanzés peuvent aussi souffrir de l’Alzheimer, cette maladie exclusivement humaine.

No steak

No steak

Auteure: Aymeric Caron ,

Nombre de pages: 360

Bientôt, nous ne mangerons plus de viande. Nous cesserons définitivement de tuer des êtres vivants – 60 milliards d’animaux chaque année – pour nous en nourrir. Épuisement des sols, utilisation abusive des ressources en eau, pollution des nappes phréatiques, réchauffement climatique, manque de surfaces agricoles : ce rythme est intenable. Et il le sera d’autant plus lorsque nous serons 9 ou 10 milliards en 2050, et peut-être 15 milliards en 2100. Nous allons donc cesser de manger de la viande parce que notre planète nous l’ordonne, mais pas seulement pour cette raison. Le passage à un régime végétarien va faire partie d’une nouvelle phase de notre évolution. La science nous prouve un peu plus chaque jour que, contrairement à ce que nous avons longtemps prétendu, les animaux sont des êtres qui souffrent, ressentent des émotions et ont une vie sociale. Et c’est là que la philosophie prend le relais. Depuis une trentaine d’années, l’éthique animale nous invite à reconsidérer totalement nos devoirs moraux vis-à-vis des autres animaux, auxquels nous sommes tenus d’accorder des droits. Mais, pourrait-on répliquer, ne faisons-nous pas partie...

Histoire des animaux domestiques. (XIXe-XXe siècle)

Histoire des animaux domestiques. (XIXe-XXe siècle)

Auteure: Damien Baldin ,

Nombre de pages: 384

On a peine à l’imaginer aujourd’hui : au XIXe siècle, en ville, les animaux sont partout. Chiens et chevaux d’attelage, veaux, vaches, cochons... peuplent les rues. Dans les campagnes, ils n’ont jamais été aussi nombreux. Une nouvelle familiarité se noue entre hommes et animaux dans les fermes et les appartements. L’intimité des sentiments qu'ils font naître s’exprime de plus en plus ouvertement dans la vie quotidienne, la littérature et la peinture. La sensibilité à leur souffrance se renforce et les mauvais traitements qu’ils peuvent subir commencent à être réprimés. La loi désormais les protège. Cette attention nouvelle n’empêche pas la recherche d’une maîtrise croissante et d’une amélioration de l’utilisation des animaux par le dressage et par la médecine vétérinaire, qui prend alors son essor. Dans le même temps, la saleté, l’errance des animaux, la vue de leur sang sont de moins en moins tolérés. Fourrières et abattoirs font leur apparition. Un partage se dessine entre les élus du cercle familier, choyés et protégés, et les autres. C’est tout un pan oublié de l'histoire culturelle et sociale dont nous sommes les...

Les grammaires de la contestation

Les grammaires de la contestation

Auteure: Irène PEREIRA ,

Nombre de pages: 142

Républicain de gauche, socialiste, postmoderne : les grands courants de la gauche radicale peuvent se retrouver dans les mêmes organisations, mais ils s'opposent sur les débats de société. Peuvent-ils faire alliance à court et à long terme ? Sont-ils condamnés à toujours s'opposer et à se fragmenter rendant impossible l'existence d'un grand courant politique à la gauche du Parti socialiste ? (Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 2010) À la gauche du parti socialiste, il y a désormais tout un ensemble de forces politiques, syndicales, associatives, de journaux et revues entre lesquelles il est parfois difficile de se reconnaître, même pour les plus avertis. Il ne s'agit pas, pour l'auteure, d'en dresser une liste qui serait fastidieuse, mais de comprendre les grands ressorts qui expliquent les différences entre les diverses fractions de la gauche de la gauche, et de comprendre les passions qui les animent. Elle propose pour cela un outil pragmatique inspiré du travail de Luc Boltanski, outil qui va lui permettre de distinguer plusieurs grands courants : républicain de gauche, socialiste, postmoderne. Ceux-ci peuvent se...

L'animal est l'avenir de l'homme

L'animal est l'avenir de l'homme

Auteure: Dominique Lestel ,

Nombre de pages: 192

La question de notre rapport aux animaux est sans conteste un enjeu politique, philosophique et éthique majeur de notre époque. Peut-on encore fonder notre rapport au monde animal sur la conception cartésienne de « l’animal-machine » ? Comment expliquer que les défenseurs des animaux soient considérés comme des êtres trop sensibles et vaguement pathétiques, des ennemis de l’homme ? Dominique Lestel pense à l’inverse que le souci porté aux animaux est une preuve d’humanisme, voire d’humanité et le démontre dans cet essai enlevé et engagé. Il montre combien l’animal est pour l’homme un interlocuteur à part entière et parfois un partenaire, auprès duquel nous avons contracté une dette infinie. Revenant notamment sur la question de l’expérimentation animale (sans pour autant y être absolument opposé), il plaide pour le développement d’une bioéthique de la réciprocité, partant du principe que si nous prenons beaucoup à l’animal, nous devons aussi lui donner. Un livre de philosophie pratique, destiné bien sûr à donner des munitions à tous ceux qui persistent à défendre la cause animale, mais aussi à tous ceux qui souhaitent...

La viande voit rouge

La viande voit rouge

Auteure: René Laporte , Pascal Mainsant ,

Nombre de pages: 224

C’est le livre contre le front anti-viande. Un essai pour les agriculteurs, les lobbyistes et les consommateurs. René Laporte et Pascal Mainsant nous démontrent scientifiquement l’absurdité et la dangerosité des discours idéologiques et souvent non prouvés de certains, tiers mondistes, écologistes, philosophes et/ou éthologues, défenseurs de la protection animale et du végétarisme. Un front anti-viande, depuis quand, qui, raisonnable ou absurde ? Il traite les accusations les plus récurrentes, l’élevage et l’éthique, l’élevage affameur de l’humanité par détournement, l’élevage et le réchauffement de la planète, la consommation de viande et la dégradation de la santé, etc Ils nous expliquent ce que serait un monde sans élevage, historiquement, socialement, politiquement, scientifiquement. Un livre pour alimenter la controverse déséquilibrée et nous guider pour mieux comprendre et éviter les confusions bien légitimes qui nous habitent.

L'évaluation du travail à l'épreuve du réel

L'évaluation du travail à l'épreuve du réel

Auteure: Christophe Dejours ,

Nombre de pages: 82

Selon l'esprit du temps, tout, en ce monde, serait évaluable. Ce qui se dérobe à l'évaluation serait donc suspect de collusion avec la médiocrité ou l'obscurantisme. Le travail n'échappe pas à cette logique et son évaluation objective est à la base des nouvelles méthodes de gestion, de management et d'organisation du travail. Pourtant, l'investigation clinique du travail suggère qu'une part essentielle de l'activité humaine relève de processus qui ne sont pas observables et résistent donc à toute évaluation objective. Source de difficultés qui augmentent la charge de travail, l'évaluation des performances a aussi des effets pervers (sentiments d'injustice ou conduites déloyales entre collègues). Il se pourrait qu'une bonne part de la souffrance et de la pathologie mentale dans le monde du travail soit liée aux nouvelles formes d'évaluation.

La question animale

La question animale

Auteure: Catherine Coquio Georges Chapouthier (Lucie Campos, Georges Engélibert (dir.).) ,

Nombre de pages: 308

Une « question animale » se pose avec insistance aujourd’hui : découvertes majeures en éthologie, avec la mise en évidence de cultures animales ; prolifération de discours philosophiques, d’essais littéraires, de récits consacrés aux bêtes, multipliant les protocoles de relecture qui questionnent les rapports entre la raison et le sensible ; développement d’une « éthique animale » et « environnementale ». Car cet intérêt se dessine sur fond de catastrophe écologique et d’extinction des espèces. Alors que les avancées scientifiques font apparaître des mondes perceptifs communs aux animaux et aux hommes, que l’imagination littéraire avait sondés autrement, leurs communautés vécues reculent, voire disparaissent, produisant une inquiétude nouvelle. L’idée surgit d’un « contrat » moral entre humains et animaux que l’époque moderne aurait rompu. Faut-il construire un tel contrat pour notre présent, et avec quels instruments ? Ou faut-il repenser de fond en comble nos rapports avec le monde animal ? Sur ces questions se confrontent utilitarisme anglo-saxon et déconstruction continentale, les uns parlant de droits, de devoirs et...

L'animal est une personne

L'animal est une personne

Auteure: Franz-Olivier Giesbert ,

Nombre de pages: 198

« Si j’ai écrit ce livre, c’est pour tirer les leçons d’une vie passée avec les animaux depuis la petite enfance, à la ferme, puis en ville. Au fil des pages, je vous parlerai de plusieurs de mes amis auxquels, si grands soient mes hommages, je ne pourrai jamais rendre les bonheurs qu’ils m’ont donnés, avec leur candeur et leur humour : un jeune bouc, un vieux perroquet, des chats, des araignées, des bovins ou des chiens. Pourquoi traitons-nous avec tant d’égards les animaux de compagnie, substituts de l’homme, et si mal les bêtes à manger, machines à fabriquer de la viande ? Alors que nous consommons chaque année des milliards d’animaux issus de la terre et de la mer, il est temps que nous descendions de notre piédestal pour les retrouver, les écouter, les comprendre. J’ai voulu aussi lancer un appel pour que cesse le scandale des abattages rituels, halal ou casher, qui imposent à nos sœurs et frères les bêtes des mises à mort dans d’inutiles souffrances. » F.-O. G. Franz-Olivier Giesbert est écrivain et éditorialiste.

Lettre ouverte aux animaux (et à ceux qui les aiment)

Lettre ouverte aux animaux (et à ceux qui les aiment)

Auteure: Frédéric Lenoir ,

Nombre de pages: 220

« Nous assistons probablement, et je le souhaite de tout coeur, au passage à un stade éthique supérieur où la pensée humaniste s’émancipe de son cadre anthropocentrique pour s’étendre à tous les êtres sensibles qui peuplent la Terre. Dès lors, faire preuve d’“humanité” ne signifie plus simplement respecter les autres êtres humains, mais tout être vivant, selon son degré de sensibilité et de conscience. La vie s’est exprimée sur Terre à travers une foisonnante diversité. Puisque l’être humain est aujourd’hui l’espèce la plus consciente et la plus puissante, puisse-t-il utiliser ses forces non plus pour exploiter et détruire ces formes de vie, mais pour les protéger et les servir. C’est pour moi notre plus belle vocation : protecteurs et serviteurs du monde. » Frédéric Lenoir

Le business est dans le pré

Le business est dans le pré

Auteure: Aurélie Trouvé ,

Nombre de pages: 220

C’est bien connu : le bonheur et l’amour sont dans le pré. Ces images bucoliques nourrissent notre imaginaire, pourtant, depuis des décennies, le monde agricole ne cesse de subir une brutalité quotidienne : celle des marchés. Cette réalité a des retombées concrètes dans nos champs et nos assiettes. S’appuyant sur quinze ans d’expériences associatives et professionnelles, Aurélie Trouvé retrace ici de façon pédagogique l’essor de l’agro-business et sa mainmise sur l’alimentation. Comment les multinationales et les fonds financiers en ont fait un instrument de profit, détruisant au passage l’emploi et la nature tout en utilisant des slogans pseudo-écologistes, voire éthiques. Mobilisations contre la ferme des 1 000 vaches et le barrage de Sivens, contre les OGM et l’accord transatlantique, réquisition de terres, développement du bio, de circuits courts ou de coopératives locales... Le business est dans le pré veut plus que jamais témoigner des luttes et alternatives qui transforment déjà nos façons de produire, de consommer et d’échanger. Aurélie Trouvé, 35 ans, est ingénieur agronome, maître de conférences en économie et...

Lettre ouverte aux mangeurs de viande

Lettre ouverte aux mangeurs de viande

Auteure: Paul Ariès ,

Nombre de pages: 180

Ce livre s’adresse aux mangeurs de viandes, de fromages, aux buveurs de laits, accusés d’être des criminels. Ce livre s’adresse aux éleveurs, aux bouchers, aux restaurateurs qui doivent sans cesse supporter les attaques verbales et les agressions de nouveaux inquisiteurs. Ce livre s’adresse aux défenseurs des animaux et aux multiples courants de végétariens et de végétaliens, qui risquent de se faire piéger par une doctrine savamment construite pour les séduire mais qui les abuse. Je dis, aux omnivores, continuez à consommer des produits animaux, mais devenez des mangeurs consciencieux. Je dis, aux végans, ne vous trompez pas d’adversaire, l’ennemi ce n’est pas l’éleveur, le salarié des abattoirs, le boucher, le restaurateur, l’omnivore, mais les financiers qui ont fait de l’élevage une industrie et des animaux des machines à produire, dans de sales conditions, des protéines au plus bas coût. Politologue, essayiste et rédacteur en chef du mensuel Les Zindigné.e.s, Paul Ariès vise dans cet ouvrage à déculpabiliser les mangeurs de viandes mais aussi à remettre en perspective le débat sur le mouvement végan en décryptant point par point...

La cause végane

La cause végane

Auteure: Frédéric Denhez ,

Nombre de pages: 240

Préface du Dr Laurent Chevallier Postface de Marc-André Selosse Vitrines brisées, vidéos chocs, actions coup de poing, les végans les plus revendicatifs, omniprésents dans les médias, donnent une vision caricaturale de leur mouvement. Très minoritaire, le véganisme bénéficie de la sympathie du public devenu plus sensible à la souffrance animale et aux impacts écologiques de l’élevage intensif. Mais qui sont vraiment les végans – et les antispécistes ? Pourquoi s’opposent-ils à la consommation d’animaux ? Quelles sont leurs sources d’inspiration ? Ont-ils une vision politique et sociale du monde ? Une réflexion écologique ? Nutritionnelle ? Quelles relations entretiennent-ils avec les géants de l’industrie agroalimentaire et de la finance ? Cet ouvrage, véritable enquête de terrain, nous montre les contradictions d’un mouvement qui se trompe quand il soutient qu’un monde uniquement végétal résoudra les problèmes de l’agriculture, du climat, de la nutrition... Au final, il nous interroge sur notre rapport à la nature et à la vie, mais aussi à nos imaginaires. Frédéric Denhez, spécialiste des questions environnementales et chroniqueur ...

Atlas de zoologie poétique

Atlas de zoologie poétique

Auteure: Emmanuelle Pouydebat ,

Nombre de pages: 153

Bienvenue au pays des merveilles animales où des lézards marchent sur l’eau, des insectes se prennent pour des fleurs, des grenouilles ressuscitent et des requins font des bébés tous seuls! Cet atlas met à l’honneur trente-cinq créatures extraordinaires aux capacités inattendues et parfois inexplicables. Autant de rencontres éblouissantes qui célèbrent la richesse et les mystères du monde animal, cet univers largement méconnu où il nous reste tant à découvrir, à transmettre et à protéger...

Le monde des courses de chevaux

Le monde des courses de chevaux

Auteure: Carlos Henriques Pereira ,

Nombre de pages: 118

Portrait de l'institution des courses en France, outil didactique destiné aux professionnels, aux élèves, aux parieurs de courses hippiques, ce petit ouvrage permet d'appréhender les divers acteurs des hippodromes. Les cadres politiques, les collectivités pourront aussi mieux cerner les enjeux financiers et économiques de la filière. Enfin, le présent ouvrage comporte un lexique des termes anciens et modernes pour mieux jouer et suivre les paris organisés par le PMU et les sociétés mères, France Galop ou Le cheval Français.

Bienvenue à Veganland

Bienvenue à Veganland

Auteure: Olivier Darrioumerle ,

Nombre de pages: 269

Pour intégrer Oceania, une démocratie instantanée, sans violence et végane, il est nécessaire de participer au bigtop et de se confronter harmonieusement aux autres prétendants à l'écocitoyenneté. Green et Bazarov n'appartiennent pas au même monde. Le désir vient troubler l'aspiration de Bazarov à la pureté, exposant les imperfections de l'humanité rêvée.

Un monde grippé

Un monde grippé

Auteure: Frédéric Keck ,

Nombre de pages: 354

Pourquoi les hommes ont-ils si peur de la grippe ? Un an après la mobilisation des pouvoirs publics autour du virus H1N1, un jeune anthropologue a tenté de comprendre les raisons de cette alerte. Il montre ainsi que la représentation catastrophique du « monde grippé » nous oblige à repenser les rapports entre les hommes et les animaux. Allant à la rencontre d’éleveurs, d’observateurs d’oiseaux, de vétérinaires, de microbiologistes, d’épidémiologistes, de médecins, de journalistes, mais également d’autorités politiques et religieuses, l’auteur retrace la vision du monde produite par les maladies émergentes. Il montre que les grippes « aviaire » et « porcine » révèlent une peur des animaux héritée des réflexions les plus anciennes sur la domestication. Mais cette peur ne prend pas la même forme selon les dispositifs de sécurité mis en place à Paris, New York, Hong Kong, Tokyo, Phnom Penh ou Buenos Aires... Des producteurs aux consommateurs, de l’abattage des animaux malades à la pandémie toujours possible, ce tour du monde des virus qui émergent, des animaux qui les transmettent et des humains qui s’en protègent constitue un...

Quand la machine apprend

Quand la machine apprend

Auteure: Yann Le Cun ,

Nombre de pages: 400

Nous vivons une révolution inouïe, inimaginable il y a encore cinquante ans, celle de la machine qui apprend, et qui apprend par elle-même. Au lieu d’exécuter les ordres d’un programme, la machine peut désormais acquérir par elle-même, par l’expérience, les capacités nécessaires pour accomplir les tâches qui lui sont assignées, y compris celles que l’on croyait réservées à l’humain. Les applications sont immenses : reconnaissance des formes, des voix, des images et des visages, voiture autonome, traduction de centaines de langues, détection des tumeurs dans les images médicales... Yann Le Cun est à l’origine de cette révolution. Il est en effet l’un des inventeurs de l’apprentissage profond, le deep learning, qui caractérise un réseau de neurones artificiels dont l’architecture et le fonctionnement s’inspirent du cerveau. C’est à la naissance de cette nouvelle forme d’intelligence, à l’émergence d’un système quasiment auto-organisateur, que nous convie Yann Le Cun. Un livre qui évoque la démarche intellectuelle d’un inventeur au carrefour de l’informatique et des neurosciences. Un livre qui éclaire l’avenir de...

C'était pour de faux

C'était pour de faux

Auteure: Maxime Derouen ,

Nombre de pages: 48

À la récréation, Bruno a tiré la capuche de Sophie. Oui mais apparemment, « pour de faux », comme il le dit à la maîtresse... Pour de faux ? Qu’est-ce que cela peut-il bien vouloir dire ? La question est posée au directeur de l’école, aux parents, au président... mais personne ne semble trouver la réponse ! Ce geste anodin mobilise toute la société par un effet "boule de neige", qui chamboule nomentanément l'ordre social...

Dictionnaire de sociologie clinique

Dictionnaire de sociologie clinique

Auteure: Pascal FUGIER ,

Nombre de pages: 704

La boîte à outils, conceptuels et méthodologiques, du sociologue clinicien, élaborée à partir de divers terrains de recherche ou d’intervention. Cet ouvrage de référence rassemble les méthodes et problématiques centrales ainsi que les objets et champs de recherche investis par la sociologie clinique. La spécificité de cette approche tient à la façon d’appréhender et d’analyser les phénomènes sociaux et psychiques, dans une perspective à la fois théorique (elle articule la compréhension des processus sociaux à celle du sujet jusque dans ses processus intrapsychiques) et politique (elle pose au-delà de la critique, la nécessité d’une clinique du social et l’accompagnement des processus de subjectivation).

L'Avènement du Monde. Essai sur l'habitation humaine de la Terre

L'Avènement du Monde. Essai sur l'habitation humaine de la Terre

Auteure: Michel Lussault ,

Nombre de pages: 304

En un demi-siècle, le monde est devenu le Monde.Avec cette majuscule, il ne s’agit pas de dire que le monde a changé sous l’effet de la mondialisation, mais d’affirmer qu’il est véritablement advenu, subvertissant les ordres anciens (empires, États, villes, etc.) et les catégories intellectuelles qui nous permettaient de les penser. La mondialisation bouleverse tout et construit de nouveaux cadres de vie et d’organisation des sociétés humaines. Les mutations sont de tous ordres et l’on peine encore à stabiliser les analyses, sans doute parce que nos outils conceptuels, forgés aux XIXe et XXe siècles, sont désormais largement inadaptés.Ce livre ambitieux souhaite sortir de cette impasse et cerner quelques-unes des forces instituantes et imaginantes du Monde, et en particulier l’urbain, parce que le Monde se manifeste d’abord et surtout par de nouvelles manières d’habiter la Terre. Le Monde est une nouvelle organisation spatiale des réalités sociales, produisant des imaginaires inédits et contribuant à la création et à la diffusion d’images qui en elles-mêmes expriment la mondialité. Car le Monde nous traverse de part en part en permanence :...

Les animaux d'élevage ont-ils droit au bien-être ?

Les animaux d'élevage ont-ils droit au bien-être ?

Auteure: Florence Burgat ,

Nombre de pages: 200

Les systèmes productivistes ont engendré une profonde mutation des conditions de vie des animaux : enfermement, augmentation de la taille du troupeau, réduction de la surface au sol et rupture précoce des liens sociaux. Ce qui caractérise avant tout l'animal, à savoir d'être vivant et sensible, n'a pas pour autant disparu. Comment dès lors escamoter la question de la légitimité des traitements auxquels il est soumis en élevage industriel ? Cet ouvrage collectif fait le point sur les conceptions de l'animal qui sous-tendent un tel système et explore la nature des recherches conduites au titre du bien-être animal. Il apporte en outre un éclairage sur les principales questions juridiques, éthiques et philosophiques qui entourent le statut des animaux.

Pas de fusils dans la nature

Pas de fusils dans la nature

Auteure: Pierre Rigaux ,

Nombre de pages: 288

Non, les chasseurs ne sont pas, comme ils le proclament, les « premiers écologistes de France ». Non, la chasse ne protège pas la nature. Grâce à une approche scientifique, documentée, implacable, ce livre démontre à quel point la chasse est un désastre écologique. L’élimination des animaux dits « nuisibles » qui ne le sont en fait pas, les « régulations » censées garantir un équilibre écologique qui ciblent certaines espèces en voie de disparition, les réserves naturelles gérées par les chasseurs, le vrai scandale du sanglier... Au terme d’une enquête inédite, avec des exemples de terrain dans toute la France, l’auteur livre toutes les données scientifiques, les chiffres vérifiés, et nous révèle le coût caché de la chasse en termes de perte de biodiversité, d’impacts sur l’environnement et de fracture sociale. On peut aimer la nature sans tuer les animaux.

Le crime est presque parfait

Le crime est presque parfait

Auteure: Fabrice Nicolino ,

Nombre de pages: 254

Après le succès et la mobilisation massive qui ont suivi la parution de Nous voulons des coquelicots, Fabrice Nicolino commet ici un véritable livre-enquête dans les arcanes des lobbyes de l’industrie des pesticides. Un ouvrage aussi révoltant que fascinant qui se lit comme un polar !

Eoliennes : la face noire de la transition écologique

Eoliennes : la face noire de la transition écologique

Auteure: Fabien Bouglé ,

Nombre de pages: 240

Elles sont partout, incarnant le symbole de la transition écologique : sur les sites internet institutionnels, dans les livres scolaires, les publicités, les films, les médias... Les éoliennes ont envahi les campagnes et les littoraux et sont devenues dans le monde entier, par une propagande systématique, le symbole de l'écologie et de la lutte pour le climat.Et pourtant, derrière cette image verte... Pollution, émissions de CO2, atteintes à la santé et à la biodiversité, détournement de fonds publics, augmentation du prix de l'électricité, conflits d'intérêt, mafia : découvrez ce que le lobby du vent vous cache sur les éoliennes. Fabien Bouglé est depuis dix ans expert de l'éolien et auteur de nombreuses études et tribunes alertant sur le sujet. Chef d'entreprise dans le secteur financier et culturel, il est également élu municipal.



X
FERMER