Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Les spectres joyeux

Les spectres joyeux

Auteure: Christian Giudicelli ,

Nombre de pages: 208

'Mes visiteurs, spectres joyeux, ont trouvé leur place, cachés dans les coulisses d’où ils sortent sans prévenir. Je les attends, spectateur de leurs comédies et de leurs drames, metteur en scène à mon insu puisque je recrée les mots qu’ils me disent, les situations qu’ils me jouent. Grâce à eux, jamais je ne m’ennuie. Si l’envie les prenait de me quitter, je serais aussi découragé que celui qui voit sa maison brûler. Loin de la foule, ils forment un opéra fabuleux de quatre sous : chacun y chante à son tour sa partition. J’écoute.'

Une affaire de famille

Une affaire de famille

Auteure: Christian Giudicelli ,

Nombre de pages: 186

"Il ne faut pas se laisser prendre au ton doux, presque timide, qui frappe dans les premières pages d' Une affaire de famille. On découvre peu à peu la vraie nature de l'écrivain Giudicelli: il y a du chat dans ce Corse-là, une sorte de froideur lente, veloutée, impitoyable. Le contrepoint de trois vies, l'art de liquider un père en le magnifiant, la construction subtile de l'enquête psychologique: tout cela forme un roman aux lumières voilées, aux virulence étouffées, encore spontanné, déjà savant, qui nous enjoint de rester attentifs à un écrivain en pleine conquête de soi." François Nourissier.

Après toi

Après toi

Auteure: Christian Giudicelli ,

Nombre de pages: 231

Christian a vécu auprès de Claude depuis l'adolescence. Ils ont quitté ensemble leur province pour venir à Paris se consacrer à l'art : la peinture pour Claude, pour Christian, la littérature et le théâtre. Pendant plus de trente ans ils ont tout partagé. Claude meurt. Christian est anéanti par le chagrin. Sans son alter ego, sa vie est finie. Mais quand la vie est finie, elle continue : le travail dans l'édition, les émissions de France Culture, les amis, les garçons. Christian a tenu le journal quotidien de ce désespoir qui le ravage mais que, par atavisme protestant, il dissimule, s'efforçant de se montrer tel qu'il a toujours été : lucide, curieux de tout, attentif aux autres, drôle. Souvent il est le premier à juger inquiétant et parfois scandaleux ce dédoublement. Il ne se censure pas pour autant. Il ne s'agit pas de prendre la pose, ni d'éviter le risque de choquer, ni, à l'inverse, de provoquer. Il s'agit de noter, au plus près du vrai, ce qui advient après Claude.

Parloir

Parloir

Auteure: Christian Giudicelli ,

Nombre de pages: 167

Détenu à Fleury-Mérogis à la suite d'une bagarre qui a mal tourné, Kamel reçoit deux fois par semaine la visite du narrateur de ce récit. Le jeune Beur, livré à lui-même depuis l'adolescence, n'est pas un ange. Mais sa vivacité, sa drôlerie, sa lucidité sur lui-même et sur le monde, sa capacité et son besoin d'affection ont séduit l'écrivain qui, à sa façon, malgré les apparences, est aussi un irrégulier. Au milieu du petit monde tragique et dérisoire qui hante le parloir de la prison, une véritable histoire d'amour se développe. Pour aider Kamel qui n'a plus d'autre recours que lui, Christian, qui se croyait à bout de course, va retrouver une seconde jeunesse. Ensemble ils rêvent que la vraie vie est ailleurs. Mais où ? Dans la marge, sans doute : en eux.

Le Point de fuite

Le Point de fuite

Auteure: Christian Giudicelli ,

Nombre de pages: 216

Un chien qui meurt, un garçon qui entre dans votre vie en cachant son prénom ; une pièce qui se joue tous les soirs dans le même théâtre, une femme qui attend un visiteur et en reçoit un autre ; un jeune homme mal grandi dont la raison s'emballe, un enfant qui court, mais vers où ? Autant de signes et de personnages en fuite tandis qu'une nuit va s'accomplir. Dire, donner, fixer ainsi les êtres et les choses pour les aimer enfin, les retenir... Mais comment aimer, s'aimer tout court ? Et en une nuit seulement, quand la nuit justement vous sépare. Jacques et Olivier, l'un romancier auteur de théâtre, l'autre peintre, sont les deux pôles, les deux points de cette fuite nocturne à la destination des plus imprévues. Et le secret de ce roman réside bien dans sa destination même : ailleurs, nulle part, à côté, mais tout près en vérité, tout contre nous. Une nuit comme les autres, une mort, des amours connues, repérables. Et pourtant, de par ces voix, celle de Jacques ou d'Olivier, de Constance, de Jérôme ou de José qui ne s'appelle pas Tom, comme il l'a dit à Jacques, de par ces voix qui se répondent l'une à l'autre, tout est différent.

Karamel

Karamel

Auteure: Christian Giudicelli ,

Nombre de pages: 128

La rencontre puis la liaison tumultueuse d'un écrivain d'un certain âge et d'un jeune Beur à la dérive. Tout les sépare, mais ils s'attachent profondément l'un à l'autre et tentent d'inventer une relation faite d'amour, de fraternité, de paternité. Sur un sujet redevenu tabou, une pièce forte et tendre qui ne tombe jamais ni dans la dénonciation ni dans l'angélisme.

Une poignée de sable

Une poignée de sable

Auteure: Christian Giudicelli ,

Nombre de pages: 200

C’est le temps des vacances, du plaisir, des projets. Projets d’avenir pour Michel et Anna, qui viennent passer un mois d’été dans une ville du Midi. Michel y retrouve son jeune frère Jérôme et ses parents qu’il a quittés à dix-huit ans pour tenter une carrière de cinéaste à Paris où il suivait Thérèse. Ils se sont séparés et Michel veut faire revivre les images de sa jeunesse dans le premier film qu’il va tourner et dont Anna sera la principale interprète. C’est le temps des vacances et de la solitude. À Paris, Thérèse ne peut oublier Michel malgré la présence de Robert qui s’efforce, en vain, d’éloigner d’elle les menaces de la folie.et de la mort. C’est le temps des vacances, des illusions, des rendez-vous manqués avec l’amour. Les couples se défont, chacun se découvre plus proche de soi-même. Des promesses de l’été il ne reste qu’une poignée de sable. Est-ce un ballet ? Est-ce une comédie ? Où commence l’ironie ? Où finit la tendresse ?

Celui qui s'en va

Celui qui s'en va

Auteure: Christian Giudicelli ,

Nombre de pages: 217

Celui qui s'en va. Malik, un jeune étudiant mauritanien, vient de mourir dans un hôpital parisien. Qui était-il au juste, lui qui prenait si grand soin de brouiller les pistes ? Ses amis, auxquels il avait caché aussi sa maladie, mènent chacun à sa façon, une enquête pour le savoir. Il y a Romain, son compagnon passionné, Chantal et Philippe, récemment mariés en province, Jacques, l'écrivain prompt à l'autocritique, et un vieux décorateur de théâtre retiré dans sa mansarde. A tour de rôle, ils vont recomposer le corps et l'âme de celui qui leur était proche et pourtant leur échappait. Ce qu'ils en découvrent les éclaire sur eux-mêmes et le sens de leur vie qu'il a traversée comme un rêve. Malik, le mystère incarné, sortira-t-il enfin postmortem de sa solitude d'enfant radieux et mélancolique ?

Les Insulaires

Les Insulaires

Auteure: Christian Giudicelli ,

Une femme âgée, veuve depuis peu, s'enferme dans ses divagations et voit en Fredo, la quarantaine, violoniste un peu paumé qui vit à ses crochets, le mari qu'elle a toujours rêvé d'avoir. Claire, elle, découvre l'amour dans les bras de Brahim avec qui Jacques, écrivain, à la fois personnages et narrateur de ce récit, a eu une aventure autrefois. Cinq personnes, deux proches de la folie, un plus lucide et un couple que la jeunesse embrase dans un monde où le plaisir se referme sur son indifférence. Chacun prend la parole, met à plat son existence, ses rêves d'enfants et ses désirs, sous la plume attentive, prenant de Christian Giudicelli. Nous sommes devant un livre poignant, ferme et beau comme un fruit dans sa maturité.

Une leçon particulière

Une leçon particulière

Auteure: Christian Giudicelli ,

Nombre de pages: 148

Une nuit de novembre, dans un appartement du seizième arrondissement, cinq personnages essaient de vivre et d’aimer. Germaine est folle de son corps et de sa jeunesse perdue, Alain s’improvise Don Juan pour oublier son impuissance, l’adolescent Hervé jette sa gourme et Virginie collectionne les expériences, tandis que la vieille Rosa délire de tendresse et de haine devant un carillon qu’elle prend pour l’oreille de Dieu. L’espoir et la dérision animent tour à tour ce théâtre d’ombres qui se défera au matin, laissant ses protagonistes — meurtris ou dégrisés — retrouver les gestes de tous les jours. À la faveur d’une analyse aiguë de la sexualité, l’écriture, par ses variations, mêle l’ironie cruelle à la fébrilité, recomposant un univers singulier que la folie menace et rassure.

Le jour qui vient

Le jour qui vient

Auteure: Christian Giudicelli ,

Nombre de pages: 72

Une nuit d’été dans une station balnéaire. Sept personnages jouent un jeu dont ils ne savent pas où il va les mener. Jeunes pour la plupart, ils obéissent à leur instinct, à leur désir secret. Certains croient aux amours soudaines, d’autres doutent d’une réalité où ils ont du mal à trouver leur place. Le monde bourgeois se lézarde. Rimbaud est appelé en renfort. Cela suffira-t-il pour que le jour qui vient apporte, plus qu’un espoir, une renaissance ?

Tour de piste

Tour de piste

Auteure: Christian Giudicelli ,

Nombre de pages: 68

Un homme seul, avec sa vie, du début à la fin. Je chante le mariage et me livre à l'examen de mes possessions : 1. Une femme pas bête, encore désirable, qui exerce un métier très supérieur au mien question fric. S'est trompée en me trompant et le reconnaît. 2. Quelques maîtresses pour passer le temps. 3. Des enfants devenus une belle jeune fille et un beau jeune homme. 4. Un métier pas terrible, mais solide. 5. Une auto que je change tous le strois ans. 6. Des vacances au soleil, au sud de l'Europe ou au nord de l'Afrique, dans des hôtels parfaitement propres. 7. En vrac : des livres, la télé, des films, des disques, une œuvre abstraite achetée à l'exposition d'un peintre inconnu. Diverses cartes : a) de crédit, b) du syndicat, c) d'électeur. 8. Etc, etc. 9. Une vie, quoi. Une vie.'

La planète Nemausa

La planète Nemausa

Auteure: Christian Giudicelli ,

Nombre de pages: 208

Tel cet astronome nîmois qui, au XIXe siècle, s’émerveillait d’avoir découvert une petite planète, Christian Giudicelli observe avec une attention passionnée celle qui lui a été donnée, la nôtre, et recrée bon nombre de personnages qu’il y a rencontrés. Grand-mère corse, vieilles demoiselles protestantes des Cévennes, chauffeur de taxi libanais, moine bouddhiste, femmes du monde parisien, écrivains, acteurs, peintres et compositeurs, certains célèbres, d’autres moins, auxquels s’ajoutent les jeunes gens aimés sous divers cieux. Comme ces passants, au détour d’une phrase ou d’un geste, nous révèlent leurs drames et leurs joies, leur part d’étrangeté, ils marchent tout près de nous. Ce sont nos semblables qui nous tendent la main. Il suffit de les suivre.

Tunisie, saison nouvelle

Tunisie, saison nouvelle

Auteure: Christian Giudicelli ,

Nombre de pages: 148

Au lendemain de la révolution, durant le mois de juin 2011, Christian Giudicelli est retourné dans une Tunisie qu'il avait déjà beaucoup parcourue. Il a voulu y percevoir les signes d'un possible renouveau. 'La Tunisie de la révolution, disait cet étudiant, c'est celle qui se tenait derrière le décor.' Cet espace, que les médias ont quelque peu délaissé, l'auteur tente de l'explorer. Ils se promène, toujours à l'affût. De Bizerte à Tunis, il rencontre des jeunes et des moins jeunes, croise des bacheliers, des marchands, des policiers, des footballeurs d'Afrique noire, des Libyens réfugiés, des petites danseuses et des garçons élégants, des victimes et des vainqueurs qui cherchent où est leur victoire. Se dégage de ce récit impressionniste l'image d'une société encore en crise mais étonnamment vivante.

Square de la Couronne

Square de la Couronne

Auteure: Christian Giudicelli ,

Nombre de pages: 285

Dans une ville du Midi, non loin de ce square de la Couronne fréquenté autrefois par Apollinaire, se déroule un surprenant ballet dont les personnages, tels des somnambules, cherchent en eux et autour d'eux une lumičre pour les guider vers leur destin. Il y a un écrivain aux amours multiples, une vieille femme visitant son passé, une petite infirmičre exaltée, un garçon blessé, d'autres encore en train de ręver ou de vivre des histoires qui, passant de l'enchantement sensuel ŕ la mélancolie, les perdront ou les sauveront. Comment pourraient-ils le savoir? Un jeune homme taciturne, surnommé Mouflon, tient dans sa main, en apparence innocente, la clé de leur mystčre.

Pense-bête suivi de Sorties

Pense-bête suivi de Sorties

Auteure: Patrick Besson ,

Nombre de pages: 136

« Je n’aime pas beaucoup sortir, mais j’aime penser. Ou l’inverse : je n’aime pas beaucoup penser mais j’aime sortir. On sort trop et on ne pense pas assez. Ou l’inverse : on pense trop et on ne sort pas assez. Peut-être écrirai-je un jour un traité de l’inversion dont le sujet ne sera pas l’homosexualité mais la contradiction. Toute chose est-elle égale à son contraire ? Ce sera la première question posée sur le rebord de la baignoire, avant de penser à sortir. Je suis beaucoup sorti et j’ai peu pensé. Ou j’ai beaucoup pensé et je suis peu sorti. Ce recueil en deux parties est le résultat de plusieurs années de sorties et de pensées, tentative de retrouver et de conserver le temps perdu à sortir et à penser. »P. B. Patrick Besson est né le 1er juin 1956 à Paris. Il fait son service militaire au 1er régiment de spahis et siège au jury du prix Renaudot. Parmi ses romans parus aux éditions Mille et une nuits, Marilyn Monroe n’est pas morte, L’Orgie échevelée, La Titanic et Come Baby (prix Duménil). Il est chroniqueur au Point.

Avons-nous lu ?

Avons-nous lu ?

Auteure: Patrick Besson ,

Nombre de pages: 984

Tout écrivain est un lecteur et tout lecteur est un critique. Avons-nous lu est le résultat de plusieurs années d’étude du roman contemporain, principalement français. Il y a trois parties : Le Figaro littéraire, Marianne et Nice-Matin, les journaux où ces textes on paru entre 2001 et 2009. J’ai essayé de ne pas être trop gentil quand j’étais gentil et de ne pas être trop méchant quand j’étais méchant, mais j’ai échoué. La littérature n’est pas un jouet, c’est un jeu. On ne la possède pas, c’est elle qui nous a. Avons-nous lu est le récit d’une décennie dans les livres des autres, un moment de l’histoire des lettres qui n’aura pas de fin. L’art est le monde de l’injustice : un artiste sur mille a du talent. Bien divin qui dira qui.

Dans un état critique

Dans un état critique

Auteure: Angelo RINALDI ,

Nombre de pages: 408

Rien d'important dans la vie littéraire et intellectuelle n'a échappé au regard critique d'Angelo Rinaldi pendant les vingt-huit ans qu'il a passés à L'Express, puis au Nouvel Observateur et enfin au Figaro. (Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 2010) Rien d'important dans la vie littéraire et intellectuelle n'a échappé au regard critique d'Angelo Rinaldi pendant les vingt-huit ans qu'il a passés à L'Express, puis au Nouvel Observateur et enfin au Figaro. Avant d'être " critique ", Angelo Rinaldi est un écrivain ; mais il a mis aussi son talent à faire aimer la littérature. Il n'y a donc pas deux œuvres : c'est en écrivain que Rinaldi pratique la critique littéraire. Il a toujours accompli cette tâche sans aucune complaisance. " Galimatias, chichis, poses, métaphores boiteuses " sont l'objet de son humour ravageur. Angelo Rinaldi, version soude caustique, a fait du décapant l'un des beaux-arts. On rit en effet beaucoup en lisant Rinaldi. Il est aussi cruel avec les puissants quand ils sont médiocres, que généreux avec de jeunes auteurs quand ils sont venus de rien. Son style est salué même par ses ennemis. Angelo...

Journal de la résistance d'un chrétien dans le monde

Journal de la résistance d'un chrétien dans le monde

Auteure: Alain Vircondelet ,

Nombre de pages: 334

"Quand tout ce à quoi l'on croit, tout ce que l'on aime, tout ce dont on est héritier, est menacé, alors il faut résister. A un monde sans repère et déjà barbare, j'oppose ma foi de chrétien. A la mondialisation qui efface tout, les identités et les cultures, j'oppose la splendeur de ma civilisation. A la cité planétaire, j'oppose la simplicité de mon village. Au nom des lettres, trop souvent injuste et cruel, j'oppose ma vérité d'écrivain. A la culture de mort, j'ose opposé la culture de la vie et de l'amour. Aux tueurs embusqués, j'oppose la sérénité des veilleurs. Ce que j'écris la est donc un acte de résistance, le plus juste moyen de protéger la beauté menacée de ce monde." © éditions flammarion/P. Ferbos

Les Enfants des rues étroites

Les Enfants des rues étroites

Auteure: Abdelhak Serhane ,

Nombre de pages: 208

Les enfants de la rue, déjà acteurs principaux de Messaouda, forment le second roman de Serhane. Mais après l'indépendance, les maux du Maroc se sont accentués. Le chômage, la répression policière, la corruption des administrations ne font qu'aggraver les inégalités. Deux amis, le narrateur et Rahou, décident de s'exiler : l'un va en France, l'autre part avec sa mère répudiée. Lorsque, plus tard, le narrateur revient à Azrou, la ville n'a pas changé, et elle n'est, finalement, que le reflet d'une société qui a perdu sa dignité. Violent réquisitoire contre la corruption, interrogation inquiète sur le bouleversement des valeurs, roman de mœurs et de satire sociale, Les Enfants des rues étroites est aussi et surtout l'histoire d'une amitié qui défie la faute et dépasse le pardon.

Graal-Plieux

Graal-Plieux

Auteure: Renaud Camus ,

Nombre de pages: 240

De l'exposition du peintre Jean-Paul Marcheschi qui donne son titre à ce volume du Journal (1993) de Renaud Camus, il est peu question. Aussi bien est-il dans la nature du Graal de se dérober sans cesse à la consistance, à l’emprise et d’abord à la définition. C’est en quoi il ressemble à nos vies. Du moins voit-on du pays, le temps qu’on court après lui. Ce journal est, en ce sens, une manière de course heureuse et grave.

La Cause du people

La Cause du people

Auteure: Patrick Besson ,

Nombre de pages: 192

Carla Bruni de passage. Linda Hardy sur Victor Hugo. Caroline se souvient de Barclay. Un amour de Lova Moor. Mon dîner chez France Gall. Amanda Lear au vol. Mon déjeuner avec PPDA. Ma nuit avec Laetitia Casta. Le cas critique d'Agnès Jaoui. Arielle Dombasle seule chez elle. Laurent Ruquier, Fouquet's Tinville. Danièle Thompson à la Maison du caviar. Une page de tendresse pour Ginka. Daphné Roulier en soirée. Luc Ferry se met à table. J'ai fait mon euro. Ô Ciel, Jean-Edern Hallier ! Mouna Ayoub au foie gras. Daniela Lumbroso lève la punition. Gérard de Villiers continue. Stéphane Bern en short. Filip Nikolic est revenu. Les frais de la princesse de Clermont-Tonnerre. Philippe Noiret, rue de Bourgogne. La passion selon Elsa Zylberstein. Claire Nebout, en huis clos. Emmanuelle Gaume chez Thoumieux. Frédéric Beigbeder est célèbre. Benjamin Castaldi le petit prince. Patrick Besson est entré à Voici au printemps 2000 et en sorti à l'automne de la même année. Il tenait la rubrique La cause du people, dont les textes sont rassemblés ici. Il a publié aux éditions Fayard Un état d'esprit et Didier dénonce.

XY

XY

Auteure: Élisabeth Badinter ,

Nombre de pages: 320

Longtemps, la masculinité a semblé aller de soi. Chaque homme devait ressembler à l'idéal viril qui dominait toute la culture. L'identité sexuelle paraissait inscrite dans la nature. Ces trois dernières décennies, les femmes ont fait voler en éclats ces évidences. Les limites du masculin et du féminin sont devenues floues. Et chaque homme, désormais, de s'interroger sur son identité profonde. Elisabeth Badinter trace ici les contours, encore incertains, du nouvel homme que notre siècle est en train d'inventer.

Lecture vagabonde

Lecture vagabonde

Auteure: André Brincourt ,

Nombre de pages: 320

Ecrivain, critique littéraire, membre de l'Académie Renaudot, André Brincourt a reçu en 1999 le Grand Prix de littérature de l'Académie française. Il est notamment l'auteur de Messagers de la nuit (Grasset, 1995), Secrètes araignées (Grasset, 1996), Vive les mouches (Grasset, 1999), Mots de passe (Grasset, 2002) et Tête-de-loup (Grasset, 2003). Le Livre: « Montaigne dit quelque part qu'un livre est fait d'un auteur et d'un lecteur. Je crois qu'il faut prendre le temps de creuser cette vérité. Au-delà de l'évidence, il y a peut-être le secret, le mystère même de ce que, distraitement, nous appellons la littérature. Car celle-ci, pour mériter son nom, ne se réfère à une oeuvre mise au monde que si cette oeuvre prend vie dans le regard de celui qui la possède. Ainsi convient-il de ne pas confondre les livres qui, en marge, ou mieux, en complément de leur auteur, donnent du talent à leur lecteur - et les livres qui n'en suscitent pas. La vraie question revient une nouvelle fois : Où sont les lecteurs qui méritent certains livres ; et où les livres qui méritent certains lecteurs ? » A. Brincourt

Un diable dans le bénitier

Un diable dans le bénitier

Auteure: Gabriel Matzneff ,

Nombre de pages: 392

Un diable dans le bénitier est le testament spirituel d’un franc-tireur qui persiste à être soi-même, demeure fidèle à ses passions dans une société où les interdits se multiplient ; qui défend ses idées et pourfend ses adversaires avec la fougue d’Athos embrochant les gardes du cardinal. Ces adversaires, qui sont-ils ? La social-démocratie qui, au pouvoir en France pendant cinq ans, n’a pas eu le courage de voter une loi sur l’euthanasie, le suicide assisté ; la droite française prétendue catholique qui laisse ses églises vides, n’observe pas le jeûne du carême pascal, mais a le culot de décrier les mahométans qui font le ramadan et réclament de nouvelles mosquées ; les politiciens français qui, traîtres à la traditionnelle amitié franco-russe, se conforment servilement à la désastreuse politique étrangère des États-Unis ; les super-patriotes qui rêvent d’abolir le droit du sol ; l’imbécilité puritaine, cafarde, qui ne cesse d’étendre son ombre sur la planète. Surtout, dans cet essai brûlant, Gabriel Matzneff déroule ses amitiés, ses admirations, ses amours. « Créer, écrit-il, c’est faire sortir de sa cachette le diable...

Les nouveaux émiles de Gab la Rafale

Les nouveaux émiles de Gab la Rafale

Auteure: Gabriel Matzneff ,

Nombre de pages: 226

L’émile, missive électronique, est un genre littéraire nouveau. Il succède au poulet, au billet, au pneumatique de jadis ; il suit, tel un sismographe, les variations de l’humeur, passe en un éclair de la colère à la joie, de la tendresse à la haine, du futile au sérieux, de l’enthousiasme au désenchantement. De ce carquois électronique jaillissent des flèches dont l’immédiateté est exigeante : le trait doit être parfait, car il est irrémédiable. Flèches d’amour décochées aux amantes ; flèches sur l’art de vivre et de mourir destinées aux amis ; flèches au curare contre la politique française en Libye et en Syrie, les va-t-en-guerre de la droite dure et de la gauche molle ; flèches frondeuses qui criblent les quakeresses de l’imbécile ordre moral. Un livre bigarré, bagarreur, libertaire, contradictoire. En 2010, Gabriel Matzneff a publié aux Éditions Léo Scheer un premier tome de ses lettres électroniques, Les Émiles de Gab la Rafale.

Cinq ami(e)s au soleil

Cinq ami(e)s au soleil

Auteure: Emma Sternberg ,

Nombre de pages: 308

Dans la veine d'Anna Gavalda ou de Kristin Harmel, ce roman feel-good nous montre que l'amitié n'a pas d'âge. C'est en tout cas ce que découvrira Linn en faisant la connaissance des colocataires de sa tante Dorothy, qui partagent leur quotidien entre cocktails Manhattan et farniente sur la plage. Y a-t-il une ombre au soleil ? Un amour perdu... Quand Linn surprend son fiancé dans les bras de sa meilleure amie, elle est désespérée. Au même moment, elle apprend que sa lointaine tante Dorothy lui lègue une maison dans l'État de New York.Linn traverse aussitôt l'Atlantique pour découvrir, dans les Hamptons, la grande demeure au bord de la mer, pleine de charme et un rien délabrée, qui désormais lui appartient.Surprise ! Elle est encore habitée par les colocataires de tante Dorothy, cinq seniors complices qui aiment la vie et savourent chaque moment. ... cinq ami(e)s trouvés ! Adoptée par cette communauté atypique, Linn se laisse charmer par leur philosophie et leur humour. Et reprend doucement goût à l'existence.Elle qui était décidée à vendre la maison pour empocher l'héritage se prend à douter. D'autant que Ted, le fils d'une de ses nouvelles amies, ne la...

Le Gard des écrivains

Le Gard des écrivains

Auteure: Collectif ,

Nombre de pages: 268

« C’est Durrell à Sommières, flânant sur le marché inondé de soleil avant de retourner écrire, à son maset. C’est Chabrol sur le mont Lozère, arpentant "sa" Cévenne à pas de géant. Et Daudet le Nîmois, jouant enfant sous la porte d’Auguste à la marelle. Le Gard, depuis toujours, aime les gens de lettres. Et ils le lui rendent bien, comme le rappelle ce savoureux ouvrage. Il y a ceux qui y sont nés, comme Marc Bernard et Jean Carrière, et ceux qui l’ont adopté : François Nourissier, ouvrant les portes de son château bohème d’Arpaillargues, ou Pierre Combescot devenu camarguais par l’entremise de Jean Lafont. Ainsi nourris de leur terre natale ou d’élection, les auteurs deviennent de formidables guides. On songe évidemment au plus célèbre d’entre eux, Robert Louis Stevenson, et à son Voyage avec un âne dans les Cévennes. Son récit, écrit en 1878, prouve encore aujourd’hui que les trésors ne sont pas seulement dissimulés dans les îles. » Hervé Denyons, Le Point.



X
FERMER