Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 29 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
« Morts d'inanition »

« Morts d'inanition »

Auteure: Isabelle Von Bueltzingsloewen ,

Nombre de pages: 316

Pour la plupart des Français qui l’ont vécue, la période de l’Occupation évoque en premier lieu l’immense difficulté à vivre au quotidien. La pénurie des produits de première nécessité, soumis à un rationnement de plus en plus sévère, oblige nombre d’entre eux à élaborer de véritables stratégies de survie. La faim, dont le spectre avait cessé de hanter les imaginaires, redevient une expérience largement partagée et structure bien des existences recentrées sur la satisfaction au jour le jour des besoins vitaux. Or si les historiens admettent que les difficultés de ravitaillement et les « privations » ont joué un grand rôle dans la montée des oppositions au régime de Vichy, ils ne se sont guère intéressés aux victimes de la « famine lente ». Difficiles à dénombrer, celles-ci ne sont pas prises en compte dans les statistiques des victimes du conflit. C’est à cette lacune que remédie cet ouvrage qui tente d’identifier tous ceux qui, dans la France occupée, sont morts de faim, de froid mais aussi de pathologies afférentes à la dénutrition (tuberculose en particulier). Parce que, trop isolés ou trop fragiles, ils n’avaient pas les...

L'Hécatombe des fous

L'Hécatombe des fous

Auteure: Isabelle von Bueltzingsloewen ,

Nombre de pages: 527

Sous l’Occupation, 45 000 malades mentaux sont morts derrière les murs des hôpitaux psychiatriques français. Morts de faim et de froid. Ont-ils été exterminés par le régime de Vichy qui aurait fait siens les préceptes eugénistes d’un Alexis Carrel ? Les psychiatres ont-ils été complices de ce « génocide des fous » ? C’est ce que les militants d’un devoir de mémoire mal compris martèlent avec force depuis deux décennies. Pour en finir avec la polémique, une historienne a mené l’enquête. Des années de recherche dans les archives lui ont été nécessaires pour reconstituer le scénario dramatique qui a conduit à l’hécatombe et pour donner enfin une place dans la mémoire collective à des victimes « transparentes ».L’Hécatombe des fous a reçu le prix Jean Finot de l’Académie des sciences morales et politiques, le prix Pierre Simon Éthique et Société, la médaille d’or de la Société française d’histoire des hôpitaux et le prix de l’Évolution psychiatrique.

Machines à instruire, machines à guérir

Machines à instruire, machines à guérir

Auteure: Isabelle von Bueltzingsloewen ,

Nombre de pages: 368

Comme leurs homologues français, les médecins allemands du xviiie siècle, détenteurs de savoirs essentiellement livresques, ne sont pas reconnus comme experts de la maladie et de la santé et sont concurrencés par de nombreux autres soignants, légaux ou illégaux. Afin d'améliorer leur efficacité thérapeutique, les universités les plus progressistes mettent en place, à partir de la seconde moitié du siècle, un enseignement pratique de la médecine qui se traduit par la création d'hôpitaux à triple vocation : pédagogique, scientifique et médicale. Ce livre montre que le développement de ce que l'on peut d'ores et déjà appeler le secteur hospitalo-universitaire répond à l'émergence, dans les couches inférieures de la population, d'une demande de santé relayée par les élites éclairées, les municipalités et l'État dans le cadre d'une politique de plus en plus ambitieuse de lutte contre la pauvreté.

Parmi les fous

Parmi les fous

Auteure: Benoît Majerus ,

Nombre de pages: 312

Raconter l'histoire de la psychiatrie au XXe siècle non pas à travers les manuels de psychiatrie ou les controverses nosologiques mais à travers le quotidien d'un hôpital psychiatrique tel est le défi de ce livre. L'approche envisagée permet de découvrir des acteurs encore largement exclus du récit historiographique sur la psychiatrie comme les patients mais également les infirmières, assistantes sociales... Elle permet de revisiter les grands thèmes de l'historiographie de la psychiatrie comme l'organisation spatiale ou la relation entre pouvoir et savoir, elle revisite la chronologie notamment l'apparente rupture de l'introduction des neuroleptiques dans les années 1950 et s'interroge sur la psychiatrie « hors les murs » à partir des années 1960. L'archive retenue – les dossiers de patients – fournit un matériau exceptionnel pour aborder la psychiatrie en tant que pratique. L'organisation du travail, l'appropriation du savoir psychiatrique, le regard clinique, l'expérience de la maladie mentale par le médecin et le patient sont encore trop souvent décrits et analysés à partir de rapports de médecins ou de la littérature publiée dans les revues...

Mgr Rodhain et la charité

Mgr Rodhain et la charité

Auteure: Luc Dubrulle ,

Nombre de pages: 640

S'appuyant sur le millier d'écrits de Mgr Rodhain et l'action du Secours catholique, l'étude, à la fois historique et théologique, cherche à dessiner la figure sociale de charité qui en émerge.

Soigner les fous

Soigner les fous

Auteure: Michel Caire ,

Nombre de pages: 492

Le mot de « psychiatrie », la « médecine de l'âme », ne date que du début du xixe siècle. Il recouvre toutefois un ensemble d'observations et de pratiques remontant à la plus haute Antiquité, dont Hippocrate et Gallien ont réalisé une vaste synthèse en fondant la théorie des humeurs, base d'une approche nouvelle, prescrivant aux médecins de rétablir un équilibre corrompu chez leurs malades.Aux traitements médicaux, exercices physiques, diète, bains, purgations a longtemps été associé le recours à Dieu et à ses saints, dans le cadre de pèlerinages et de séances d'exorcisme. Et si la médecine reconnaît ensuite que la folie est curable, elle recourt à des traitements d'immersion, de secousse, d'électrisation, à des prescriptions visant à remplacer le mal par le mal, à des machines rotatoires qui, pour avoir souvent été expérimentés par les praticiens eux-mêmes, n'ont souvent rien à envier aux méthodes des périodes antérieures. À cette époque aussi, la sexualité peut constituer un dérèglement psychiatrique... comme un traitement.Après la période des traitements de choc et de la chirurgie du cerveau, ce n'est qu'au milieu du xxe siècle...

Expériences de la folie

Expériences de la folie

Auteure: Stéphane Tison ,

Nombre de pages: 328

Comment écrire aujourd'hui l'histoire de la folie ? Longtemps assimilée au seul discours de la médecine psychiatrique, celle-ci prend désormais de nouveaux chemins. Inscrite dans un champ social plus large, explorant la période méconnue du XXe siècle, et plaçant les individus au premier plan, l'histoire proposée dans ce volume s'applique à renouveler la description de l'« expérience psychiatrique » sous ses diverses formes. À partir de trois situations institutionnelles différentes – judiciaire, militaire, hospitalière – exposées dans leur contexte historique des XIXe et XXe siècles, les auteurs de ce volume s'appliquent à saisir les trajectoires singulières des patients dans leurs interactions avec les configurations institutionnelles de la psychiatrie et les catégories médicales qui définissent la maladie mentale. Comment émerge la figure « limite » du fou dangereux au point de contact de la justice et de la psychiatrie ? Comment les troubles psychiques de la Grande guerre ont-ils été pensés et pris en charge ? Quelle fut la place des patients dans l'hôpital psychiatrique du XXe siècle ? À partir de ces trois questions se dessine une autre...

Quels toits pour soigner les personnes souffrant de troubles psychotiques ?

Quels toits pour soigner les personnes souffrant de troubles psychotiques ?

Auteure: Marcel SASSOLAS ,

Nombre de pages: 192

Les lieux de vie proposés aux patients psychotiques favorisent-ils ou freinent-ils la démarche de soin ? Vont-ils dans le sens de l'aliénation ou de la réhabilitation ? Une réflexion innovante étayée sur des expériences concrètes offre aux soignants des outils pour rester lucides dans le difficile exercice de leur métier. Le soin psychiatrique peut difficilement se passer de lieux résidentiels au long cours : hier l'asile, puis l'hôpital, aujourd'hui les diverses sortes d'appartements et de communautés thérapeutiques, les différentes formules de foyers, les pensions, les maisons d'accueil spécialisé, les maisons-relais - sans oublier les services hospitaliers, ultime recours lorsque les capacités de contenance et de tolérance de ces structures sont dépassées. L'évolution actuelle des services hospitaliers vers la seule prise en charge des décompensations aiguës souligne chaque jour davantage la place centrale, dans toute stratégie de soin, de ces structures résidentielles, celles qui existent... et celles qui sont à créer. Pour autant, il ne suffit pas qu'une institution se veuille thérapeutique pour qu'elle le soit : comment un « toit » parvient-il...

Protéger et rendre capable

Protéger et rendre capable

Auteure: Benoît EYRAUD ,

Nombre de pages: 440

Abordant de front les enjeux politiques et moraux posés par l’idéal d’autonomie personnelle, l’auteur en éclaire les conditions sociales et juridiques en même temps qu’il dessine un horizon de la prise en considération civile des personnes vulnérables. À partir d’une enquête anthropologique de plusieurs années auprès de personnes protégées, de leurs proches et de professionnels, l’ouvrage décrit des pratiques paradoxales de contrôle et d’assistance sur les ressources et dans la vie personnelle d’adultes vulnérables. Il rend compte de vécus ambivalents, marqués par des sentiments de dégradation et de consolation. Benoît Eyraud est sociologue au centre Max-Weber, université Lyon 2, CNRS, ENS LSH. Il a reçu pour cette recherche le prix de l'UNAFAM (Union nationale des amis et familles de malades psychiques), le prix de l'AMADES (Association d’anthropologie médicale appliquée au développement et à la santé) et le prix de la DREES / CNSA (Caisse nationale de solidarité autonomie) sur le handicap et la perte d’autonomie.

Faire l’histoire de la Résistance

Faire l’histoire de la Résistance

Auteure: Laurent Douzou ,

Nombre de pages: 344

Dès la Libération, « faire l’histoire de la Résistance » a été perçu comme une tâche posant des problèmes spécifiques aux historiens. On ne peut comprendre les vicissitudes d’une historiographie à la fois riche et complexe sans prendre en compte les moyens mis en œuvre pour faire face à ce défi, et notamment les travaux du Comité d’histoire de la Deuxième Guerre mondiale, qui pilota jusqu’en 1980 la plupart des travaux menés sur la Résistance. Pionnier par le recours aux enquêtes orales, unique par l’utilisation d’un réseau de correspondants régionaux, anciens résistants pour beaucoup, ce Comité est le signe le plus visible d’un phénomène plus général : l’implication des résistants et de leurs associations dans l’historiographie de la Résistance. Celle-ci a donc été dès l’origine au cœur de questions aujourd’hui ressassées : la relation conflictuelle entre histoire savante et mémoire individuelle et collective, la possibilité même d’une histoire du temps présent, les risques d’une histoire officielle – sachant que le Comité n’en était pas moins animé et piloté par des historiens professionnels, et non des...

Transmissions et soins psychiques

Transmissions et soins psychiques

Auteure: Marcel SASSOLAS ,

Nombre de pages: 248

" Chaque génération laisse à la suivante un reste à penser et des restes impensés. C'est dans l'investissement de ces écarts que nous sommes créateurs. Toutefois une question essentielle subsiste que chaque génération doit reprendre à son compte : comment, de l'impensé qui nous précède, ne pas fabriquer de l'impensé qui nous devance ? " Par cette phrase, René Kaës engage les professionnels de la santé mentale dans une réflexion féconde sur leur formation : quels sont les processus – intrapsychique, interpersonnels, sociologiques, familiaux, éducatifs, pédagogiques... – en oeuvre dans la transmission? De quels savoirs psychiatriques se sont-ils nourri ? Qu'en ont-ils fait ? Comment transmettent-ils leur pratique clinique ? Marcel Sassolas est psychiatre et président de l'association "Santé mentale et communautés" dont il a été responsable médical pendant trente ans.

Du front à l'asile 1914-1918

Du front à l'asile 1914-1918

Auteure: Stephane Tison , Herve Guillemain ,

Nombre de pages: 311

Alliant l'extrême violence à la nouveauté technologique, la guerre de 1914-1918 traumatisa les combattants. Des documents bouleversants et inédits font entendre la parole de ceux qui passèrent du front à l'asile. Dès la mobilisation générale et les premiers combats la guerre de 1914 – dont personne ne prévoyait qu'elle durerait jusqu'en 1918 – imposa un rythme et une violence auxquels nul n'était préparé. La psychiatrie et la médecine militaire furent prises au dépourvu. De l'homme de troupe jusqu'à l'officier, ils furent des milliers à souffrir de troubles du comportement qu'on ne savait ni soigner, ni décrire : dingos, idiots, fous... Peu à peu, toutefois, se développa une réflexion sur les névroses et les traumatismes de guerre. Mais celle-ci fut " oubliée ", refoulée, au fil des années 1920/1930 – tout comme furent marginalisés, délaissés ceux que la guerre avait rendu fous sans qu'ils aient nécessairement de blessure visible. Se fondant sur des documents inédits, puisés dans les archives des asiles et des hôpitaux, Hervé Guillemain et Stéphane Tison font entendre la voix des ceux qui furent brisés par la guerre : les hommes, leurs...

La voix des dominés

La voix des dominés

Auteure: Laure Verdon ,

Nombre de pages: 224

Dénoncées dès le début du XIVe siècle par le juriste dracénois Pierre Antiboul, dans son célèbre traité De muneribus, l’avarice et la tyrannie de la domination seigneuriale médiévale ne semblent plus devoir faire l’objet d’une longue démonstration. Leur existence a acquis valeur de fait historique. Mais qu’en ont réellement pensé ceux qui les subissaient ? Comment ont-ils réagi, au quotidien, face aux manifestations d’un pouvoir que nous considérons aujourd’hui comme injuste et insupportable ? C’est en conservant présente à l’esprit cette interrogation, en adoptant une méthodologie qui emprunte aux sciences sociales, en partant « du bas » et non « du haut », que ces concepts sont ici revisités par le biais de sources qui donnent la parole aux dominés. Les enquêtes « de vérité », qui se multiplient en Provence à partir de la montée sur le trône comtal de la dynastie angevine au milieu du XIIIe siècle – qui use par là d’un outil de normalisation de ses relations avec la noblesse locale – permettent, en effet, de saisir pour une part l’opinion des communautés. Bien que formatée et étroitement contenue dans le moule...

Les femmes ont toujours travaillé

Les femmes ont toujours travaillé

Auteure: Sylvie Schweitzer ,

Nombre de pages: 304

Se demande-t-on depuis quand les hommes travaillent ? Non, bien sûr. Se demande-t-on pourquoi ils travaillent ? Pas plus. Les interroge-t-on pour savoir si le travail à temps partiel leur conviendrait, s’ils aimeraient se consacrer seulement à l’entretien de la maison et à l’éducation des enfants ? Guère. Pour les femmes, il en va tout autrement. Leur travail est toujours présenté comme fortuit et récent. On feint d’ignorer que les femmes ont aussi été paysannes, commerçantes, ouvrières, employées, infirmières, institutrices. Depuis toujours. Voici l’histoire de leurs métiers et de leur évolution au cours des deux derniers siècles. Mieux vaut être née après 1950 et surtout après 1970...Historienne, Sylvie Schweitzer est professeure à l’université Lumière-Lyon-II. Ses recherches ont toujours porté sur l’histoire contemporaine du travail, qu’il s’agisse de l’usine taylorienne, avec Des engrenages à la chaîne. Citroën 1915-1935, ou des entrepreneurs, avec André Citroën. Le risque et le défi.

La Mort en face. Histoire du duel en France de la Révolution à nos jours

La Mort en face. Histoire du duel en France de la Révolution à nos jours

Auteure: François Guillet ,

Nombre de pages: 431

L'âge d'or du duel en France, ce n'est pas l'époque des mignons de Henri III, mais le siècle du fer et de la vapeur : après la Révolution française, plus besoin d'être noble pour porter l'épée et provoquer un adversaire aussi bien né que vous. Tout le monde peut se battre, et tout le monde se bat, à l'épée, au sabre, au pistolet ; à propos d'un pied écrasé par mégarde, d'un article de journal venimeux, ou d'un adultère trop voyant. A force de se battre, on commence à se tuer moins : le dernier duel meurtrier connu a lieu en 1903. Et puis, après la boucherie de la Grande Guerre, le duel s'étiole, même si quelques combats ont encore lieu jusque dans les années 50 - notamment celui qui opposa Defferre à Ribière, indigné d'avoir été traité d'"abruti". Fourmillant de récits de rencontres légendaires ou méconnues, ce beau livre raconte la saga du duel sous toutes ses formes, sociales, littéraires ou politiques.

Idées économiques sous la Révolution (1789-1794)

Idées économiques sous la Révolution (1789-1794)

Auteure: Jean-Michel Servet ,

Nombre de pages: 488

“Ce qu'on appelle la Révolution était tramé depuis longtemps par les prétendus philosophes du siècle, connus sous le nom d'économistes. Les académies et les différents clubs, les jansénistes et les protestants étaient leurs principaux agents. Les membres de la majorité de l'Assemblée n'ont été que les simples artisans.” Anonyme, 1791 “Dans votre inconcevable animosité contre les Économistes, vous dites que l'Assemblée constituante avait les oreilles rebattues de leurs principes, et qu'elle poussa trop loin les impositions directes (à moi la tape, et à moi seul ; car j'étais alors le seul économiste de l'Assemblée, et il ne restait en France que Morellet, Abeille, Germain Garnier et moi). Vous ne savez pas qu'à l'Assemblée constituante, dès qu'il était question de commerce ou de finance, on commençait par quelques violentes invectives contre les Économistes." Dupont de Nemours “Les économistes ont eu moins d'éclat dans l'histoire que les philosophes ; moins qu'eux ils ont contribué peut-être à l'avènement de la Révolution ; je crois pourtant que c'est surtout dans leurs écrits qu'on peut le mieux étudier son vrai naturel [...]. Toutes...

Les procureurs du midi sous l'Ancien Régime

Les procureurs du midi sous l'Ancien Régime

Auteure: Claire Dolan ,

Nombre de pages: 288

Les procureurs détiennent la « clé » du système judiciaire : en agissant à la place de leurs clients, ils leur donnent accès aux tribunaux, mais les tiennent par le fait même à distance des juges. Gardiens de la forme, ils sont les spécialistes de la procédure, sans laquelle la justice ne serait pas. Leur profession se développe à mesure que l’écrit technique envahit les tribunaux et les règles qui la concernent se précisent du XVIe siècle jusqu’à la fin du XVIIe siècle. L’ouvrage observe, pendant cette période, les procureurs de trois villes parlementaires du Midi : Aix-en-Provence, Grenoble et Toulouse. Souvent abordés par les historiens, les problèmes qui se dressent en arrière-plan de cette observation – la place de l’institution judiciaire dans la ville, l’organisation de la justice et ses auxiliaires, l’office comme capital, l’accès à la profession, la régulation de la profession, la clientèle, la construction de l’identité professionnelle, le rapport à l’État dans les provinces – prennent, dans la lorgnette des procureurs, un tout autre sens. Ces hommes, dans leur quotidien, leurs ambitions, leur culture, sont affectés...

Le Regard de l'anatomiste. Dissections et invention du corps en Occident

Le Regard de l'anatomiste. Dissections et invention du corps en Occident

Auteure: Rafael Mandressi ,

Nombre de pages: 350

Dès la fin du Moyen Âge, des dissections anatomiques commencèrent à être pratiquées, en Europe, sur des cadavres humains. À partir de la Rennaissance, l'ouverture de corps morts à des fins d'enseignement et de recherche se généralisa, et prit un extraordinaire essor qui s'est prolongé jusqu'au début du xixe siècle. L'Occident moderne a vu s'instaurer, à travers l'anatomie, un regard spécifique, fondé sur la fragmentation, la mise en pièces du corps, soumis également à une véritable colonisation: on en a dressé les cartes, on a établi une nomenclature, on a découvert des régions, des parcelles dans une chair que l'on explorait en la découpant. En tant que dispositif de connaissance, l'anatomie a façonné son objet. Ce fut l'invention d'un corps: segmenté, architectural, mécanique. Or à la base du travail des anatomistes on retrouve un paradoxe majeur: ils s'attaquaient à des corps morts, alors qu'il s'agissait de comprendre le vivant. Le cadavre, source d'effroi et de répulsion, dicta aussi ses règles et posa ses limites au savoir qui en fit sa matière première. Au croisement de la médecine, de l'esthétique, de la religion, des discours les plus...

La foi dans le siècle

La foi dans le siècle

Auteure: Stéphane Tison ,

Nombre de pages: 400

Comment la foi s’est-elle inscrite dans le siècle ? À partir d’exemples empruntés aux différentes périodes de l’histoire, les auteurs de cet ouvrage collectif interrogent les modes d’interaction entre la religion chrétienne, la culture profane et la société. On redécouvrira ici sous de nouveaux traits l’empreinte culturelle du christianisme (musique, peinture, construction et restauration d’églises, travaux des clercs érudits). On comprendra, à travers des études de cas régionaux et de manuscrits inédits, comment la religion chrétienne diffuse ses valeurs de référence par le biais de réseaux et de relais spécifiques, comment elle inspire un certain type de rapports à la cité ou à la science, suscitant par là des pratiques sociales singulières mais aussi des controverses politiques et des confrontations intellectuelles passionnantes. Les conflits du XXe siècle sont des temps majeurs de cette histoire. On lira donc aussi dans ce volume de quelle manière ceux-ci pèsent sur l’expression culturelle, individuelle ou collective, de la foi. Cet ouvrage est un hommage à Brigitte Waché dont les travaux contribuent à faire sortir l’histoire...

L’hérédité en République

L’hérédité en République

Auteure: Alexandre Niess ,

Nombre de pages: 388

Si « l’hérédité en République » peut sembler un paradoxe, pratiques népotiques, cousinages complexes, ancrage local, réseaux de sociabilité au sein de la bourgeoisie conduisent à la confiscation du destin politique de la Marne par quelques familles entre 1871 et 1940. Malgré le vœu de Gambetta de voir émerger des couches sociales nouvelles en politique, des groupes familiaux alliés mettent la main sur les mandats de conseiller d’arrondissement, conseiller général, député et sénateur. Ces élus limitent le renouvellement des élites politiques nationales et locales. Appartenant à des familles qui s’embourgeoisent progressivement au cours du siècle, ces notables procèdent de stratégies matrimoniales définies. À leur tour, ils les reproduisent pour conforter leur assise sociale, locale, familiale et... politique. Ces éléments créent et confortent le crédit politique et la visibilité du candidat. Fondé sur une démarche prosopographique, cet ouvrage analyse l’hérédité et l’héritage en politique pour des mandats nationaux et locaux et met en lumière l’impact de la famille élargie (Sippe) sur le régime républicain, en dépit du suffrage ...

Soigner les exclus

Soigner les exclus

Auteure: Isabelle Parizot ,

Nombre de pages: 312

Longtemps l'hôpital s'est organisé autour de l'assistance aux personnes défavorisées, puis il s'est transformé avec l'évolution des principes de solidarité et la médicalisation de la société s'adressant alors à l'ensemble de la population nécessitant des actes médicaux importants. L'institution a perdu sa fonction "d'hospice" pour se consacrer à la médecine curative et techniciste. La montée de la précarité sociale et économique confronte de nouveau l'hôpital à la nécessité d'une assistance envers les malades démunis, mission qui n'est plus la sienne. Il s'agit donc de comprendre comment l'hôpital pourrait agir aujourd'hui dans ce domaine, à partir de l'évolution de la médecine, des représentations de la pauvreté et des pauvres et des valeurs ayant successivement présidé à l'assistance hospitalière.

Autour de 1914-1918 : nouvelles figures de la pensée

Autour de 1914-1918 : nouvelles figures de la pensée

Auteure: Antoine Compagnon , Serge Haroche ,

Nombre de pages: 416

La Grande Guerre n’a pas cessé de nous fasciner. Elle nous apparaît comme un moment de profonde rupture non seulement historique et géopolitique, mais aussi épistémologique et même civilisationnelle. Nos façons de comprendre le monde, de le voir, de le penser, ont été transformées autour de ces années-là. Quel rôle le conflit a-t-il joué dans ces bouleversements ? Dans quel contexte intellectuel s’est-il déclenché ? Et quels en ont été les effets à long terme – les ruptures et les reconfigurations dans les sciences, la philosophie, les lettres, les arts, les représentations, les mentalités, la société ? Antoine Compagnon est professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de Littérature française moderne et contemporaine : histoire, critique, théorie. Il a édité, en collaboration avec Yuji Murakami, l’anthologie La Grande Guerre des écrivains, d’Apollinaire à Zweig (2014). Avec les contributions de Olivier Agard, Françoise Balibar, Jacques Bouveresse, Isabelle von Bueltzingsloewen, Yves Cohen, Marc Fontecave, Roland Gori, Claudine Haroche, Serge Haroche, Henry Laurens, Michelle Perrot, Roland Recht, Makis Solomos, Claudine...

L'Homme, cet inconnu ? Alexis Carrel, Jean-Marie Le Pen et les chambres à gaz

L'Homme, cet inconnu ? Alexis Carrel, Jean-Marie Le Pen et les chambres à gaz

Auteure: Lucien Bonnafé , Patrick Tort ,

Nombre de pages: 55

1935 : dans « L’homme, cet inconnu », le Docteur Alexis Carrel recommande la création d’un « établissement euthanasique, pourvu de gaz appropriés », en vue d’éliminer certaines catégories de délinquants, et suggère l’application du « même traitement » aux « fous qui ont commis des actes criminels ». 1939 : Hitler lance le « Programme T4 » : liquidations d’enfants et d’adultes. Les malades des asiles d’aliénés de la Pologne envahie seront tués. En France, l’année suivante, les autorités de Vichy appliqueront aux internés psychiatriques des restrictions alimentaires telles qu’ils mourront d’inanition par milliers. 1941 : Alexis Carrel crée et dirige, sous l’autorité du Maréchal Pétain, la « Fondation française pour l’Étude des Problèmes humains », à destination eugénique, tandis que se poursuivent les crimes nazis et que s’intensifie en France l’« extermination douce » des malades mentaux. 1969 : création, à Lyon, de la Faculté de Médecine Alexis Carrel. 1991 : Jean-Marie Le Pen et quelques responsables politico-intellectuels de son mouvement saluent publiquement en Carrel l’inspirateur de leur réflexion sur les ...

Histoire de la civilisation moderne

Histoire de la civilisation moderne

Auteure: Emmanuel le Roy Ladurie ,

Nombre de pages: 44

L’objet du cours que je voudrais présenter cette année au Collège de France, c’est l’économie-société, ou bien l’éco-démographie traditionnelle d’un monde aujourd’hui disparu, tel qu’il a « fonctionné » si l’on peut dire, du xive au xviiie siècle. En dates plus précises : de 1300-1320 à 1720-1730. Les commodités de la recherche font que ce monde se situe provisoirement pour moi dans l’Hexagone qui en cette circonstance est de pure forme. Sans connotations tricolores ni fleurdelisées.

Religion et enfermements

Religion et enfermements

Auteure: Olivier Faure ,

Nombre de pages: 251

Après avoir démontré avec raison que le grand enfermement évoqué par Michel Foucault n’avait pas existé, les historiens ont quelque peu négligé d’étudier le fantastique développement des prisons, hôpitaux, asiles, pensionnats et séminaires qui couvrent l’Occident chrétien entre le XVIe et le milieu du XXe siècle. Ce livre voudrait d’abord attirer l’attention sur l’importance et la signification historique de ce phénomène. En abordant la question des enfermements, contraints ou volontaires, par l’angle de la religion chrétienne, l’ouvrage veut suggérer, qu’au delà des évidentes différences, il existe bien une matrice commune à toutes ces entreprises. Au-delà des bâtiments, du personnel et des règles de vie, la religion chrétienne fournit ou lègue aussi à ces expériences une dimension utopique. Partout, il s’agissait bien d’établir des laboratoires de perfection d’où sortirait un homme nouveau. Aussi, loin d’être closes, ces institutions ont profondément influencé les comportements et les modes de pensée de tous ceux qui, soumis ou révoltés, les ont fréquentées. Leur disparition brutale est peut-être aussi un facteur...

La protection sociale sous le régime de Vichy

La protection sociale sous le régime de Vichy

Auteure: Jean-Pierre Le Crom ,

Nombre de pages: 388

Cet ouvrage, fruit d'une recherche de plusieurs années, apporte, à travers l'histoire de la protection sociale, un éclairage neuf sur le régime de Vichy. Alors que l'ambition dominante était de favoriser les solidarités « naturelles » dans la profession, la famille et la commune, les pratiques du régime montrent au contraire, dans un contexte juridique largement inchangé, l'accroissement du rôle de l'État. Le livre met par ailleurs en évidence une extension importante de la protection sociale qui se manifeste par l'expansion du nombre de personnes couvertes par les assurances sociales et les allocations familiales, par la création de nouvelles allocations, par le développement des mutuelles et des œuvres sociales d'entreprise, enfin par l'explosion d'une philanthropie instrumentalisée au profit du maréchal Pétain. Cet élargissement, qui doit peu aux Allemands, s'explique largement par les nécessités nées de l'occupation. Bien qu'orienté à la marge par la politique inégalitaire et répressive du régime, il s'inscrit plus généralement dans le développement continu de l'État social depuis la fin du XIXe siècle. Il témoigne en effet d'une progression...

Trois générations de femmes dans la tourmente

Trois générations de femmes dans la tourmente

Auteure: Elisa Rosselli , Camilla Benaim , Valentina Supino ,

Nombre de pages: 248

Pour la première fois dans l’histoire contemporaine, trois femmes de la même famille, de génération différente (70, 40 et 8 ans), posent leur regard sur le seconde guerre mondiale et l’occupation allemande de Florence. Les concordances des faits décrits et la différence de perception rendent le récit infiniment intéressant et troublant.

Psychiatrie légale et criminologie clinique

Psychiatrie légale et criminologie clinique

Auteure: Jean-Louis Senon , Carol JONAS , Mélanie Voyer ,

Nombre de pages: 320

Depuis toujours, psychiatrie et droit, comme santé et justice sont à la recherche d'un difficile équilibre pour mieux soigner et protéger toute personne souffrant de troubles mentaux. Aussi, avec la naissance de la clinique dans le sillage du Traité médico-philosophique sur l'aliénation mentale de Pinel, les aliénistes ont accordé une place centrale à la clinique médicolégale pour reconnaître le malade au-delà du trouble du comportement, et lui apporter les soins indispensables. Cet ouvrage offre une place particulière à la protection de la personne malade et aux soins sans consentement prévus par la loi du 5 juillet 2011 et réformée en 2013. Dans une première partie de psychiatrie légale, après avoir traité de l'organisation des soins en psychiatrie et de la législation hospitalière, il aborde la responsabilité médicale, le droit des patients, la rédaction des certificats et les différentes formes d'expertise en psychiatrie au niveau pratique. En outre, depuis les années 1980, la pratique des équipes de psychiatrie s'intéresse particulièrement à la clinique du passage à l'acte et à la victimologie. Ainsi, la seconde partie, consacrée à la...

Journal de pharmacie et de chimie

Journal de pharmacie et de chimie

Third series, vol. 8-11, contain Bulletin des travaux de la société d'emulation pour les sciences pharmaceutiques.



X
FERMER