Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 38 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Islamophobie

Islamophobie

Auteure: Abdellali HAJJAT , Marwan MOHAMMED ,

Nombre de pages: 328

Ce livre propose pour la première fois au grand public un bilan critique des recherches sur l'islamophobie et ouvre de nouvelles pistes de réflexion. Il offre une description rigoureuse des discours, des actes et des débats, et il analyse le processus de construction du " problème musulman " en le comparant avec les précédents historiques de l'histoire coloniale et de l'antisémitisme. Alors que l'hostilité à l'encontre des musulmans se traduit presque quotidiennement par des discours stigmatisants, des pratiques discriminatoires ou des agressions physiques, Abdellali Hajjat et Marwan Mohammed font ici œuvre salutaire : ils expliquent comment l'islam a peu à peu été construit comme un " problème " et comment l'islamophobie est devenue l'arme favorite d'un racisme qui ne dit pas son nom. Ce livre propose un bilan critique des recherches menées, en France et à l'étranger, sur ce phénomène. Faisant le point sur les débats autour du concept d'islamophobie, il offre une description rigoureuse des discours et actes islamophobes, en les inscrivant dans l'histoire longue du racisme colonial et dans leur articulation avec l'antisémitisme. En insistant sur l'importance...

Immigration postcoloniale et mémoire

Immigration postcoloniale et mémoire

Auteure: Abdellali Hajjat ,

Nombre de pages: 150

Pourquoi la transmission de la mémoire de l'immigration postcoloniale a tant de mal à s'effectuer ? Quels sont les obstacles qui se posent à elle ? A travers des entretiens réalisés auprès de lycéens des Minguettes à Vénissieux (Rhône), une plongée dans l'intimité des relations familiales permet de saisir les effets de l'injonction à l'intégration : l'ambivalence des héritages de l'immigration, et les ruptures familiales et spatiales. Ce sont ces conséquences qui permettent de comprendre la difficile transmission de la mémoire de l'immigration postcoloniale.

Les frontières de l'identité nationale

Les frontières de l'"identité nationale"

Auteure: Abdellali HAJJAT ,

Nombre de pages: 344

Comment un État-nation trace-t-il les frontières de ce qu'il perçoit comme son " identité " ? Pourquoi et comment, pour y parvenir, cherche-t-il constamment à définir son extériorité au travers d'un Autre jugé " inassimilable " ? En revenant sur les origines historiques de l'injonction à l'assimilation dans la procédure de naturalisation, ce livre cherche d'abord à montrer que ces " frontières " sont mouvantes. Celles-ci sont en effet le fruit de facteurs multiples, liés au contexte social et politique aussi bien qu'aux glissements des significations et des usages du concept même d'" assimilation " (des colonies vers la métropole, du discours politique vers le juridique...). Mais, outre cette dimension historique, ce livre novateur analyse la manière dont l'administration mesure l'" assimilation " des candidats. Grâce à une enquête minutieuse en préfecture qui aura duré deux ans (2006-2007), l'auteur met ainsi en lumière l'invention des critères d'assimilation et les usages administratifs qui en sont faits, également déterminés par la concurrence de logiques administratives distinctes, les pratiques des agents subalternes et la " naturalisabilité " des...

Les sorties de délinquance

Les sorties de délinquance

Auteure: Marwan MOHAMMED ,

Nombre de pages: 347

Les auteurs, spécialistes européens et nord-américains, questionnent directement l'action des professionnels ayant pour mission la prévention, la lutte contre la récidive ou la réinsertion, notamment à travers les différents types de parcours, les liens sociaux, l'intégration socioéconomique, le genre et le rôle des agences pénales et d'intervention sociale. Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 2012. Dans un contexte de durcissement pénal et d'accroissement de la population carcérale, la question du devenir à long terme des délinquants mérite un intérêt particulier. L'idée selon laquelle les expériences délinquantes sont transitoires semble aller de soi, sans que l'on sache vraiment quand, pourquoi et comment s'ordonne cette perte d'attraction des conduites transgressives. Jusqu'ici, les sciences sociales tout comme les praticiens, notamment dans le monde francophone, se sont focalisés sur les entrants et les persistants et ont ostensiblement ignoré les sortants de la délinquance. C'est pourtant un enjeu social et politique important qui mobilise, à des niveaux divers, des centaines de milliers de professionnels en...

La République et ses autres

La République et ses autres

Auteure: Sarah Mazouz ,

Nombre de pages: 284

La France a-t-elle peur de ses autres ? En revenant sur les discours et les pratiques qui se formalisent depuis une quinzaine d’années, Sarah Mazouz interroge les « politiques françaises de l’altérité ». À partir d’une double enquête ethnographique conduite dans les dispositifs de lutte contre les discriminations raciales et dans les bureaux de naturalisation d’une grande ville de la région parisienne, elle montre comment s’articulent dans l’espace social les questions de l’immigration, de la nation et de la racialisation. En faisant porter l’examen de manière originale sur ces deux politiques, elle interroge les processus d’inclusion et d’exclusion à l’intérieur même du groupe national (via l’examen de la lutte contre les discriminations raciales) et à l’extérieur, entre le national et étranger (via l’étude des pratiques de naturalisation). Ce faisant, elle s’attache à saisir la relation paradoxale qui lie la République à ses autres et les logiques plurielles qui concourent à la production de l’ordre national.

Les hommes de l'ombre

Les hommes de l'ombre

Auteure: François DOSSE ,

Nombre de pages: 421

Une histoire de l'édition française dans les années 60-90 par ceux qui l'ont faite. Acteurs décisifs, les éditeurs restent ces hommes de l'ombre, souvent anonymes dans l'arrière-fond de la fabrique du livre. Ces médiateurs culturels sont des personnages à l'identité complexe, hybride, propre à leur position de passeur, d'intermédiaire entre l'auteur et le lecteur. Ce sont des accoucheurs, et cet acte de faire naître participe au monde de la création. On suivra ici l'itinéraire de treize d'entre eux, choisis pour leurs différences et la singularité de leur parcours : Christian Bourgois, José Corti, Claude Durand, Paul Flamand, Claude Gallimard, René Julliard, Robert Laffont, Jérôme Lindon, François Maspero, Maurice Nadeau, Charles Orengo, Jean-Jacques Pauvert et Françoise Verny. Ils ont en commun d'avoir vécu un moment de grâce de l'édition, celui des années 1960 qui a vu l'explosion de la diffusion du livre, la naissance du livre de poche, l'âge d'or des sciences humaines. Ils ont tous traversé les " Vingt Glorieuses ", ces années 1960-1970 au cours desquelles la quantité de livres produits a doublé. Il est frappant de constater que beaucoup d'entre...

L'islam imaginaire

L'islam imaginaire

Auteure: Thomas DELTOMBE ,

Nombre de pages: 1374

Sans effets de manche inutiles, cette vaste enquête rigoureuse propose une critique salutaire du " paysage islamique français " que brossent, jour après jour depuis trente ans, les médias français dominants. (Cette édition numérique reprend, à l'identique, la deuxième édition de 2007.) " Péril islamiste " ou " menace terroriste ", " dérives communautaristes " ou " menaces sur la République " : le " problème de l'islam " est aujourd'hui au cœur des débats publics en France. Mais quel est donc le " problème " ? Pourquoi les " musulmans " sont-ils constamment sur la sellette ? Et, surtout, comment les médias ont-ils progressivement construit une véritable islamophobie ? Pour comprendre cette évolution, Thomas Deltombe s'est plongé dans les archives de la télévision française : il a passé au crible les journaux télévisés du 20 heures et les principales émissions consacrées à l'islam sur les grandes chaînes nationales depuis... trente ans. De la révolution iranienne de 1979 aux suites du 11 septembre 2001 et aux derniers débats sur le " foulard ", le récit qu'il rapporte ici de ce voyage au cœur de la machine à façonner l'imaginaire est aussi...

68, une histoire collective (1962-1981)

68, une histoire collective (1962-1981)

Auteure: Philippe ARTIÈRES , Michelle ZANCARINI-FOURNEL ,

Nombre de pages: 1030

On ne peut comprendre les raisons et les effets du " moment 68 " sans examiner la longue séquence historique dans laquelle il s'inscrit, de la fin de la guerre d'Algérie en 1962 à l'élection de François Mitterrand en 1981, de la révolution cubaine à la révolution iranienne. Cet ouvrage collectif exceptionnel invite à parcourir l'histoire de ces vingt années qui ont transformé la société française en profondeur. Mai 68 demeure l'un des moments de l'histoire contemporaine de la France qui suscitent les plus vifs débats : les " années 68 " dérangent autant qu'elles fascinent. Elles restent pourtant largement méconnues – et d'autant plus qu'on ne retient que son fameux mois de mai, les barricades du Quartier latin et l'occupation de la Sorbonne. Or ces scènes participent d'un paysage beaucoup plus vaste, à Paris, en province et à l'étranger. Surtout, on ne peut comprendre les raisons et les effets du " moment 68 " sans examiner la longue séquence historique dans laquelle il s'inscrit, de la fin de la guerre d'Algérie en 1962 à l'élection de François Mitterrand en 1981, de la révolution cubaine à la révolution iranienne. Cet ouvrage invite à parcourir...

Islamopsychose

Islamopsychose

Auteure: Thomas Guénolé ,

Nombre de pages: 288

Entre haine et paranoïa, la société française se fait de sa minorité musulmane et de l’islam français une représentation collective délirante, c’est-à-dire déconnectée de la réalité. C’est ce que Thomas Guénolé appelle l’islamopsychose. Il s’attelle, dans ce livre, à pointer les erreurs et à déconstruire les préjugés assénés sur ces sujets par Manuel Valls, Gilles Kepel, Éric Zemmour et bien d’autres. La France a toujours oscillé envers ses minorités entre l’acceptation, la diabolisation et la persécution. À l’égard de sa minorité musulmane, le pays a aujourd’hui atteint un dangereux point de bascule entre diabolisation et persécution. Terrorisme jihadiste, peur du déclin, héritage médiéval, guerre d’Algérie, conflit israélo-palestinien, identitarisme : Thomas Guénolé examine sans tabou les causes profondes de l’islamopsychose et propose des pistes concrètes de réconciliation républicaine. Thomas Guénolé est politologue, enseignant (Sciences Po et université Paris-Est Créteil), chroniqueur et essayiste. Il est déjà l’auteur de Nicolas Sarkozy, chronique d’un retour impossible, Petit Guide du mensonge en...

Un racisme imaginaire

Un racisme imaginaire

Auteure: Pascal Bruckner ,

Nombre de pages: 272

Il existe assez de racismes véritables pour que l’on n’en invente pas d’imaginaires. Depuis trente-cinq ans, le terme d’« islamophobie » anéantit toute parole critique envers l’islam. Il a pour double finalité de bâillonner les Occidentaux et de disqualifier les musulmans réformateurs. Une grande religion comme l’islam n’est pas réductible à un peuple puisqu’elle a une vocation universelle. Lui épargner l’épreuve de l’examen, entrepris depuis des siècles avec le christianisme et le judaïsme, c’est l’enfermer dans ses difficultés actuelles. Et condamner à jamais ses fidèles au rôle de victimes, exonérées de toute responsabilité dans les violences qu’elles commettent. Démonter cette imposture, réévaluer ce qu’on appelle le « retour du religieux » et qui est plutôt le retour du fanatisme, célébrer l’extraordinaire liberté que la France donne à ses citoyens, le droit de croire ou de ne pas croire en Dieu : tels sont les objectifs de cet essai.

Nous (aussi) sommes la Nation

Nous (aussi) sommes la Nation

Auteure: Marwan MUHAMMAD ,

Nombre de pages: 182

Le simple fait de prononcer le mot " islamophobie " provoque chez certains responsables politiques et médiatiques français de graves crises d'urticaire. Comme s'ils n'avaient pas constaté que les musulmans étaient la cible d'attaques de plus en plus violentes. Marwan Muhammad propose de travailler à une société plus juste, plus optimiste, dans laquelle celles et ceux qui sont toujours mis au ban de la société n'auraient plus à répéter chaque jour : Nous (aussi) sommes la Nation ! Directeur du Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF), créé en 2003, Marwan Muhammad livre ici son analyse de l'évolution récente de la société française. Il fait part également de ses inquiétudes comme de ses espoirs. Le simple fait de prononcer le mot " islamophobie " provoque chez certains responsables politiques et médiatiques français des crises d'urticaire. Comme s'ils n'avaient pas constaté que les musulmans étaient la cible d'attaques de plus en plus violentes. Comme si le simple fait de dénoncer les injustices et le racisme qui frappent des millions de Français vous rendait complice des pires terroristes. Marwan Muhammad entend sortir de ce piège, de ces...

Histoire d'un parjure

Histoire d'un parjure

Auteure: Michel Habart ,

Nombre de pages: 262

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Écrits sur l'aliénation et la liberté

Écrits sur l'aliénation et la liberté

Auteure: Frantz FANON ,

Nombre de pages: 813

Véritable événement éditorial lors de leur parution, ces Écrits sur l'aliénation et la liberté regroupent les écrits psychiatriques et scientifiques, la correspondance retrouvée et deux pièces de théâtre de Frantz Fanon. Établi et présenté par Jean Khalfa et Robert Young, ce volume vient compléter l'ensemble de l'œuvre de l'auteur, déjà disponible au format poche. L'œuvre de Frantz Fanon, psychiatre et militant anticolonialiste prématurément disparu en 1961 à l'âge de trente-six ans, a marqué des générations d'anticolonialistes, d'activistes des droits civiques et de spécialistes des études postcoloniales. Depuis la publication de ses livres ( Peau noire, masques blancs, 1952 ; L'An V de la révolution algérienne, 1959 ; Les Damnés de la terre, 1961), on savait que nombre de ses écrits restaient inédits ou inaccessibles. En particulier ses écrits psychiatriques, dont ceux consacrés à l'" aliénation colonialiste vue au travers des maladies mentales " (selon les mots de son éditeur François Maspero). Ce matériel constitue le cœur du présent volume, établi et présenté à la suite d'un patient travail de collecte et d'une longue recherche...

Loyautés radicales

Loyautés radicales

Auteure: Fabien TRUONG ,

Nombre de pages: 234

" Islamisation " et " radicalisation " sont aujourd'hui les deux termes de choix pour décrire un phénomène terrifiant pour qui refuse d'y voir une impérieuse recherche de loyauté. En revisitant des événements brûlants par le cours intime de trajectoires anonymes, Loyautés radicales propose une contribution originale sur les rapports entre déterminisme social, singularité individuelle, appartenances collectives, croyances spirituelles et projections politiques. À la suite des attentats frappant notre pays à répétition, les mots se figent – entre " islamisation " et " radicalisation " – pour désigner un phénomène perçu comme une menace : le désir d'islam des " mauvais garçons " de la Nation. Immigrés de descendance, passés par la délinquance, musulmans par croyance : tel serait le portrait robot du nouvel extrémisme made in France. Dans cette enquête dense et sensible, nous embarquons avec Adama, Radouane, Hassan, Tarik, Marley et un fantôme dont le nom s'est brutalement imposé au monde : Amédy Coulibaly. Pour espérer comprendre la terreur, Fabien Truong fait le pari de revenir sur Amédy et sa " vie d'avant ", en gagnant la confiance des vivants....

La mécanique raciste

La mécanique raciste

Auteure: Pierre TEVANIAN ,

Nombre de pages: 121

En France, tout le monde ou presque se croit antiraciste. Pourtant les discriminations se perpétuent, de génération en génération, et les discours mettant violemment en cause les minorités se propagent en toute impunité. La mécanique raciste démonte les rouages de ce racisme systémique et en décortique les pièges. L'" intégration ", le " vivre-ensemble " et autres mascottes de l'antiracisme d'État, plaide Pierre Tevanian, sont des leurres qui minent une nécessaire politique d'égalité. Tout le monde ou presque se dit antiraciste. Pourtant, les discriminations se perpétuent dans des proportions massives, et en toute impunité. La Mécanique raciste met à nu, chiffres à l'appui, cette remarquable contradiction. À rebours des discours complaisants faisant du racisme une simple pathologie individuelle ou un réflexe de " peur de l'autre " naturel et compréhensible, Pierre Tevanian souligne son caractère systémique et son enracinement dans notre culture. Soucieux de " connaître pour mieux combattre ", il prend le racisme au sérieux et analyse ses ressorts logiques, esthétiques et éthiques, comme il est d'usage de le faire pour tout système philosophique –...

La production officielle des différences culturelles

La production officielle des différences culturelles

Auteure: Narguesse Keyhani , Sylvain Laurens , Rachida Brahim , Victor Collet , Laurence De Cock , Jérémie Gauthier , Eduardo Rinesi , Antonia Garcia Castro ,

Nombre de pages: 176

Les discours à prétention savante sur « l'interculturalité » ou « l'insécurité culturelle » ont tendance à présenter le monde social comme s'il était composé simplement d'habitants porteurs de cultures figées et en confrontation. Ce dossier s'intéresse certes aux « cultures » des immigrés et des populations colonisées. Mais il se concentre sur les acteurs officiels, administratifs ou politiques, qui contribuent à les produire en typifiant la réalité sociale.

République et islam : défis croisés

République et islam : défis croisés

Auteure: Sous la direction de Haoues Seniguer ,

Nombre de pages: 228

Ce nouveau numéro de la revue Confluences Méditerranée consacré aux rapports entre République et islam comporte entre autres sujet : Penser le fait islamique en France en périodes troublées ; De quoi le gouvernement de l'islam en France est-il le nom ? ; Entre répression et et prévention, retour sur l'antiterrorisme en France ; La laïcité, nouvel étendard de l'intégration ? ; La construction des prières de rue comme problème public ; Le drapeau ou le djihad ! Regard comparé sur les logiques d'engagement militaire et djihadiste.

Les bandes de jeunes

Les bandes de jeunes

Auteure: Marwan MOHAMMED , Laurent MUCCHIELLI ,

Nombre de pages: 473

Une vingtaine de sociologues, d'ethnologues et d'historiens font le point des connaissances sur ces fameuses bandes de jeunes, depuis l'époque des " blousons noirs " jusqu'à nos jours, et en observant aussi la façon (autrement plus problématique) dont cette question se pose dans d'autres pays. Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 2007. Dans l'imaginaire collectif, la bande renvoie à des actes délinquants commis en groupe et, plus largement, à des désordres juvéniles de tous types. Qu'un groupe d'adolescents ou de jeunes adultes pétarade à mobylettes ou chahute sur la dalle devant les immeubles, et l'on parlera facilement de " bandes ". Mais la presse parle également d'affrontements entre " bandes " de " jeunes de cités ", pour des faits qui peuvent aller jusqu'au meurtre. Durant les émeutes, certains fustigent également les agissements de " bandes ". C'est dire si la " bande " est un concept flou, désignant des formes multiples d'agissements et de regroupements bien réels mais qui semblent surtout unifiés par la peur qu'ils suscitent. Du reste, l'inquiétude contemporaine n'est pas nouvelle : au début du XXe siècle, ce sont ...

Le Mythe de l'islamisation. Essai sur une obsession collective

Le Mythe de l'islamisation. Essai sur une obsession collective

Auteure: Raphaël Liogier ,

Nombre de pages: 223

Depuis le milieu des années 2000, un mot s’est immiscé dans le débat : islamisation. Les musulmans, dont la population s’accroîtrait dangereusement, chercheraient à submerger numériquement et culturellement l’Europe. L’imaginaire du complot déborde ainsi peu à peu le cadre de l’islamophobie ordinaire. Si cette perception paranoïaque était restée l’apanage d’une poignée d’extrémistes, elle ne ferait pas question, mais elle envahit aujourd’hui l'espace public, imprègne les discours de politiciens écoutés et les analyses d'auteurs réputés sérieux. Cet essai salutaire s’attelle à déconstruire ce qui n’est autre qu’un mythe et interroge l’obsession collective qu’il recèle. Il montre ainsi que la « bombe démographique musulmane » qui serait prête à éclater sur le triple front de la natalité, de l’immigration et de la conversion relève du fantasme. Quant au regain de ferveur spirituelle et au renouveau identitaire des musulmans, ils n’ont pas la signification conquérante ni même politique que suggère l’épouvantail de l’« islamisme ». Cette réfutation en règle permet enfin de comprendre pourquoi l’Europe et la...

La formation des bandes

La formation des bandes

Auteure: Marwan Mohammed ,

Nombre de pages: 468

Les jeunes en bande ont tout pour déplaire. Décrits comme agressifs, hostiles, violents, ils incarnent une dangerosité de proximité. C’est à travers leurs « affrontements », leurs « agressions gratuites », leurs « trafics », leurs défoulements émeutiers, leurs penchants sexistes ou homophobes, que les bandes alimentent l’actualité journalistique. La place qu’elles occupent dans les médias est indissociable des prédations qu’elles commettent ou qui leur sont imputées. Au delà des faits-divers, cette réalité pose de nombreuses questions : qu’est-ce qu’une bande ? Comment se forment-elles ? Peut-on les mesurer ? Quelles évolutions ? Qui attirent-elles ? Pourquoi ? Comment fonctionnent-elles ? Quelles places y occupent les transgressions ou les comportements violents ? Que disent ces groupes des évolutions de notre société ? C’est à l’ensemble de ces questions qu’est dédié cet ouvrage qui est le fruit d’une longue recherche de terrain menée dans une « zone urbaine sensible » de la région parisienne. L’auteur s’est attaché à comprendre ce phénomène à la fois ancien et en constante mutation. La société change, les bandes...

Le Moment 68. Une histoire contestée

Le Moment 68. Une histoire contestée

Auteure: Michelle Zancarini-Fournel ,

Nombre de pages: 320

Pavés, barricades, manifestations étudiantes et grèves ouvrières... Telles sont les images de Mai 68 qui hantent encore les mémoires et nourrissent l’imaginaire collectif. Tournant le dos à la mythologie, Michelle Zancarini-Fournel propose un parcours exhaustif et documenté de toutes les interprétations et discours qui se sont construits autour de cette crise depuis 40 ans. En analysant de nombreux supports et modes de communication (télévision, affiches, journaux, documents privés), en mêlant histoire, sociologie, anthropologie et histoire culturelle, elle libère les « années 68 » de tout parti pris interprétatif, de toute option idéologique et réductrice. Une nouvelle périodisation s’instaure alors, qui replace l’événement dans le tourbillon des années soixante et qui redonne leur importance aux grèves et au mois de juin. Une synthèse indispensable pour un événement majeur de l’histoire contemporaine, qui continue de susciter passions et interrogations.

La question raciale dans les séries américaines

La question raciale dans les séries américaines

Auteure: Sébastien Lefait , Olivier Esteves ,

Nombre de pages: 224

The Wire, Homeland, Oz, The Sopranos, Orange Is the New Black, Boss, Mad Men, Nip/Tuck : comment ces séries américaines, plébiscitées par les téléspectateurs du monde entier, abordentelles la question raciale dans un pays où le passé continue de peser autant sur les mentalités ? Se contententelles de dénoncer le statu quo, ou contribuentelles à faire évoluer les mentalités en bousculant les stéréotypes ? Pour chacune de ces huit séries, choisies pour la façon originale dont elles posent la question de laltérité aux ÉtatsUnis, les auteurs ont sélectionné une scène quils traitent à la fois comme un texte et comme un document filmique et esthétique, en décryptant les dialogues, les images et les techniques utilisées pour orienter le regard. Un éclairage nouveau sur la représentation du stéréotype racial, qui montre la place de cette question dans une société américaine multiraciale, et révèle à quel point les séries nourrissent la réflexion sur les pratiques sociales contemporaines.

IMMIGRANCES

IMMIGRANCES

Auteure: Benjamin Stora , Emile Témime ,

Nombre de pages: 384

L'immigration est devenue en France un objet essentiel de controverse politique. Cet ouvrage, dirigé par Benjamin Stora et Émile Temime, rassemble les contributions de quatorze des meilleurs spécialistes des questions migratoires. Il présente l'état de la recherche aujourd'hui, selon trois grandes parties : les politiques de l'immigration, les problèmes économiques et sociaux rencontrés par les immigrés et enfin les représentations de l'immigration. La succession des statuts, lois et décrets définissant la place des étrangers n'a cessé de scander les politiques suivies, ne permettant pas toujours d'accueillir dignement les immigrés. La place croissante des femmes dans l'immigration, l'accélération des migrations du travail, la mondialisation du marché ont profondément transformé, en France comme en Europe, les flux et les modalités des mouvements migratoires. En ce début du XXIe siècle, les notions comme « intégration » ou « assimilation » sont remises en question. Ces débats révèlent les tensions entre modèle républicain français et dérives communautaires, réelles ou supposées.

Histoire d'une République fragile (1905-2015)

Histoire d'une République fragile (1905-2015)

Auteure: Emmanuel Laurentin ,

Nombre de pages: 216

Comment l'histoire longue de la République française, de ses promesses et de ses impasses, peut-elle aider à comprendre les attentats de janvier 2015 ? Que s'est-il passé, de la décolonisation à la fin des années 1980, quand la France s'est mise à rêver d'une République métissée ? Pourquoi les politiques se sont-ils montrés aussi surpris, dans les années 1990, du retour des religions dans l'espace public ? Comment la question de l'identité nationale a-t-elle resurgi dans le débat public depuis une quinzaine d'années ? Le terrorisme n'est pas un phénomène nouveau en France : depuis les années 1880 et tout au long du XXe siècle, la République a essuyé toutes sortes de contestations et d'attentats. Au cours de son histoire mouvementée, elle a sans cesse dû s'adapter aux mutations de la société française, et entendre ses revendications. Autour d'Emmanuel Laurentin, Émile Chabal, Martine Cohen, Jean-Philippe Dedieu, Gilles Ferragu, Nancy L. Green, Nacira Guénif, Abdellali Hajjat, Arnaud-Dominique Houte, Ivan Jablonka, Gérard Noiriel, Michaël Prazan, Carole Reynaud-Paligot, Karine Salomé, Jean-Louis Schlegel et Benjamin Stora et Thomas Wieder éclairent...

Des voix derrière le voile

Des voix derrière le voile

Auteure: Faïza Zerouala ,

Nombre de pages: 256

Des femmes voilées, on ne cesse de parler sans jamais les entendre. La journaliste Faïza Zerouala est partie à leur rencontre, à travers la France, pour tenter de comprendre quelle part d’elles-mêmes recouvre ce morceau de tissu. Entre Fatiha, intégralement voilée, Asma, la reine de la beauté 2.0, ou Djamila, la professeure de français qui ruse avec l’Éducation nationale, il y a un monde. Et pourtant, toutes ont choisi ce qu’elles considèrent comme une prescription de l’islam, au risque de la mise à l’écart. À travers dix témoignages, l’auteur brosse le portrait surprenant de ces femmes qui doivent se débattre avec des combats plus grands qu’elles.

Les barbares

Les barbares

Auteure: Bruno Dumézil ,

Depuis trois décennies, le terme de « barbares » a fait l’objet d’un intérêt accru. Alors que la plupart des travaux universitaires portaient jusque-là sur les civilisations bien documentées par les sources écrites, une attention nouvelle a été accordée aux espaces jugés extérieurs, aux zones de contact, aux pratiques d’échanges et aux formes de la représentation mutuelle. Le barbare apparaît aujourd’hui moins comme l’ennemi irréductible du « civilisé » que comme un autre, que l’on doit construire par des dispositifs multiples et qui s’avère nécessaire pour se définir soi-même. Sous une forme proche d’un dictionnaire, ce livre étudie ainsi la création et l’exploitation de cette altérité à travers des exemples précis pris dans l’histoire mondiale. Les domaines explorés sont multiples : linguistique, philosophie, sources textuelles, archéologie, histoire de l’art, lieux de mémoire, personnages historiques, droit, culture matérielle, ethnographie, sociologie, historiographie, muséographie, représentations médiatiques...

Manuel indocile de sciences sociales

Manuel indocile de sciences sociales

Auteure: FONDATION COPERNIC ,

Nombre de pages: 1236

Les évidences et les " fatalités " constitutives de l'ordre du monde peuvent-elles être critiquées ? Tout l'empêche ! Pourtant, elles doivent l'être. Toutes. C'est l'objet de ce " livre-somme ". Ce livre alimente en indocilités, ravitaille en savoirs résistants. Sans jargon, ni dogme, ni abstraction, il fournit mille arguments contre les fausses évidences, partout répétées, qui célèbrent le marché libéré (soi-disant efficace pour tous et la planète), la mondialisation telle qu'elle est (soi-disant heureuse), les chefs de toutes sortes, le mérite scolaire, la " bonne santé " des démocraties (trop faiblement démocratiques)... Ce livre lève les silences ou les censures sur les mécanismes qui produisent, reproduisent les discriminations, les pollutions, l'exploitation au travail, la transmission des capitaux, le mépris des mondes populaires, les " racisations ", l'hétéronormalité, les souffrances animales, les nourritures qui tuent, la marchandisation, la ruine organisée des services publics, des protections sociales, et le " chacun seul " qui s'ensuit... Ce manuel indocile fourmille d'exemples issus des sciences sociales – l'histoire, l'économie,...

Le mal de vérité

Le mal de vérité

Auteure: Catherine Coquio ,

Nombre de pages: 256

Mémoire, témoignage, catharsis : ces mots ne cessent de revenir au sujet des grandes catastrophes politiques du 20e siècle, comme s’ils nous aidaient à les assimiler. La hantise d’un effondrement a donné lieu à une religion de la transmission. Mais en réalité nul ne sait quoi faire d’un si monstrueux héritage, qui nous barre l’accès au présent et obstrue notre avenir. De ce non-savoir vient le mot « mémoire » sous lequel s’agitent le chaos des chagrins individuels et celui des luttes pour la reconnaissance, un nouveau vocabulaire politique, un marché culturel, et à présent un champ académique : bref une culture. Mais cette culture semble aujourd’hui toucher ses limites en se désamarrant du réel au point de faire écran à ce dont elle se réclame : la réalité passée et sa mémoire. L’auteur prend le parti de changer de perspective en voyant s’exprimer, dans cette impasse, une angoisse de la vérité. Au-delà du refus d’oublier, ce qui déchire l’espèce et détruit un monde produit pour certains un mal de vérité particulier, qui s’accompagne d’une crise de la vérité inédite. Sous un fatras d’époque, l’auteure dessine les...

Migrations et mutations de la société française, l'état des savoirs

Migrations et mutations de la société française, l'état des savoirs

Auteure: Marie POINSOT , Serge WEBER ,

Nombre de pages: 376

Cet " État des savoirs " fait le point sur les recherches multidisciplinaires menées dans le champ des migrations depuis une décennie. À destination des publics en voie de formation, étudiants, jeunes chercheurs, acteurs de terrain, mais aussi pour tous ceux qui veulent s'informer, s'initier ou approfondir leurs connaissances sur les migrations en France, une ressource indispensable à l'action et à la réflexion. Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 2014. Les réalités migratoires ont changé depuis les années 2000 : de nouveaux flux ont entraîné l'installation de populations qui n'ont ni les mêmes profils ni les mêmes modalités d'installation et de relations avec la France que par le passé. D'autres migrations sur le sol hexagonal, plus anciennes, poursuivent leurs parcours complexes et multiformes en interpellant la société sur les points d'achoppement de leur intégration. Pour rendre compte de ces mutations, cet État des savoirs fait le point sur les recherches multidisciplinaires menées depuis le début du XXIe siècle : apports théoriques, résultats significatifs, nouveaux chantiers, enjeux. Il ouvre la réflexion...

Histoire des mouvements sociaux en France

Histoire des mouvements sociaux en France

Auteure: Michel PIGENET , Danielle TARTAKOWSKY ,

Nombre de pages: 1043

Plus de soixante auteurs réunis pour faire l'histoire, protéiforme et en perpétuelle évolution, des mouvements sociaux en France, de la Restauration à nos jours. Les meilleurs spécialistes de l'histoire sociale proposent un récit et des analyses accessibles au plus grand nombre pour une fresque sans équivalent. Un livre de référence enfin disponible au format poche. Cet ouvrage vient combler une lacune et relever un défi. Après que l'évanouissement des horizons d'attente a disqualifié les grands récits qui, jadis, prétendaient donner un sens aux mobilisations collectives, il semble désormais possible et nécessaire d'en entreprendre l'histoire hexagonale. Possible, car les travaux existent qui permettent d'en renouveler l'approche comme d'en explorer des aspects inédits. Nécessaire, parce que, de nouveau, la question sociale, mondialisée dans ses causes et ses manifestations, revient en force sur le devant de la scène publique, en quête d'interprétations, de relais, de connexions et de solutions. L'histoire développée ici s'attache, du XIXe siècle à nos jours, à tous les types de mouvements sociaux – révolutions, rébellions, émeutes, grèves,...

Mon intime conviction

Mon intime conviction

Auteure: Tariq Ramadan ,

Nombre de pages: 192

Si l'islam est un et unique sur le plan de ses principes fondateurs, son universalité provient de sa capacité à intégrer une pluralité de cultures et d'interprétations. L'islam occidental - comme l'islam africain, arabe ou asiatique - est ainsi une réalité qui doit être analysé, loin des médias et des crispations politiques. Selon Tariq Ramadan, il appartient aux musulmans d'être - et de devenir - des citoyens engagés qui connaissent leurs responsabilités et leurs droits. Dépassant le réflexe minoritaire et toute tentation de victimisation, ils auront alors les moyens d'accéder à une nouvelle ère de leur histoire. L'auteur passe en revue les domaines qui posent le plus problème dans le débat social contemporain : identités, religions, cultures, insécurité, immigration, marginalisation. Il les analyse en les reliant aux questions philosophiques, sociales, culturelles, politiques - sur le plan national et international - indispensables à la compréhension du monde d'aujourd'hui. Un ouvrage qui confirme l'exigence, l'approche et la méthodologie de Tariq Ramadan.

Qui est Charlie ?. Sociologie d'une crise religieuse

Qui est Charlie ?. Sociologie d'une crise religieuse

Auteure: Emmanuel Todd ,

Nombre de pages: 251

Qui sommes-nous vraiment, nous qui avons affiché une telle détermination dans le refus de la violence aveugle et notre foi dans la République le 11 janvier dernier ? La cartographie et la sociologie des trois à quatre millions de marcheurs parisiens et provinciaux réservent bien des surprises. Car si Charlie revendique des valeurs libérales et républicaines, les classes moyennes réelles qui marchèrent en ce jour d'indignation avaient aussi en tête un tout autre programme, bien éloigné de l'idéal proclamé. Leurs valeurs profondes évoquaient plutôt les moments tristes de notre histoire nationale : conservatisme, égoïsme, domination, inégalité. La France doit-elle vraiment continuer de maltraiter sa jeunesse, rejeter à la périphérie de ses villes les enfants d'immigrés, reléguer au fond de ses départements ses classes populaires, diaboliser l'islam, nourrir un antisémitisme de plus en plus menaçant ? Identifier les forces anthropologiques, religieuses, économiques et politiques qui nous ont menés au bord du gouffre, indiquer les voies difficiles, incertaines, mais possibles d'un retour à la véritable République, telle est l'ambition qui anime ce...

Le multiculturalisme

Le multiculturalisme

Auteure: Milena DOYTCHEVA ,

Nombre de pages: 131

Dès l'Antiquité, la réflexion sur le politique s'articule autour de celle du vivre-ensemble, cherchant à concilier la pluralité des valeurs et des cultures humaines. Depuis 20 ans, la question se pose désormais en termes de multiculturalisme, projet de reconnaissance équitable des différentes cultures dans l'espace public. En tant que projet de reconnaissance et de réévaluation des processus de minorisation à l'œuvre dans la société, le multiculturalisme a été soumis à de rudes critiques ces dernières années. Dans le contexte sécuritaire et répressif de l'après-11 Septembre, sa fin, voire sa mort furent annoncées, y compris par des gouvernements qui ne l'ont jamais expérimenté. Pourtant, les enjeux qu'il revêt demeurent toujours d'une grande actualité : comment vivre ensemble, comment " faire société " ? Faut-il araser ou consacrer les différences ? Comment penser l'altérité à l'aune des questions fondamentales d'égalité et de justice sociale ? Ce sont ces champs problématiques que l'ouvrage propose d'explorer au prisme de débats philosophiques, d'une étude historique de l'intégration et de la citoyenneté, de l'examen critique des politiques ...

L'incident raciste au quotidien

L'incident raciste au quotidien

Auteure: Laurent Wicht , Véronique Bouhadouza von Lanthen , Daniela Sebeledi , Monique Eckmann ,

Nombre de pages: 340

Propos racistes entre adolescents, élèves arborant des enseignes d'extrême droite, jeunes faisant état de discriminations subies ; ces incidents touchent et indignent les travailleurs sociaux et les enseignants, à la recherche d'outils pour réagir de façon professionnelle, une fois le choc émotionnel passé. Plus encore, ces incidents de racisme(s) déconcertent ces derniers : Comment réagir lorsqu'ils sont eux-mêmes taxés de racistes ? Existe-t-il également un racisme de la part des minorités visées ? L'Incident raciste au quotidien rend compte d'une recherche dont le but était de recueillir des incidents critiques de racisme ou d'autres formes d'hostilité entre groupes, et de les analyser collectivement avec les professionnels concernés, sous forme de module de recherche-intervision. Cette méthodologie interactive a permis de dégager des incidents-types et de générer des échanges nourris, débouchant sur des pistes d'actions. Treize incidents sont présentés de manière détaillée dans la première partie de l'ouvrage ; ils sont complétés dans la deuxième partie par quatre analyses thématiques portant sur l'extrémisme de droite, la question...

Sociologie des comportements politiques

Sociologie des comportements politiques

Auteure: Nonna Mayer ,

Nombre de pages: 288

.Une présentation des grands modèles explicatifs et de leurs applications, des auteurs marquants, des concepts clés de la sociologie politique contemporaine française et étrangère ainsi que des débats internationaux. Le cas français est resitué dans une perspective historique et comparative.

Les Sarrasins

Les Sarrasins

Auteure: John Tolan ,

Nombre de pages: 476

Collection historique dirigée par Alain Corbin et Jean-Claude Schmitt_x000D_ La présente traduction a été publiée avec le concours du Centre national du Livre, de l’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman, de l’université de Nantes et du Centre de recherches sur l’histoire du monde atlantique._x000D_ Traduit de l’anglais par Pierre-Emmanuel Dauzat

Passer les frontières sociales

Passer les frontières sociales

Auteure: Paul Pasquali ,

Nombre de pages: 464

Cible principale des débats sur les vices et vertus de l’élitisme à la française, les grandes écoles font aujourd’hui l’objet de multiples mesures pour élargir leur vivier de recrutement. L’instauration de la « discrimination positive » à Sciences Po Paris, puis l’obligation faite aux grandes écoles d’accueillir au moins 30 % de boursiers ont provoqué de vives polémiques. Mais ce tumulte médiatique laisse dans l’ombre les principaux intéressés, les étudiants bénéficiaires des politiques d’ouverture sociale. Ils ont leur mot à dire. Souvent issus des milieux populaires et, pour beaucoup, de familles immigrées, qui sont ces jeunes ? En franchissant les frontières sociales, à quelles épreuves sont-ils confrontés au quotidien ? Grâce à une enquête ethnographique au long cours sur une classe préparatoire réservée à des bacheliers ZEP, dans un lycée prestigieux de province, ce « polar sociologique » montre comment ces étudiants sont sélectionnés, formés et transformés au fil de leur parcours, jusqu’à leur arrivée dans le monde du travail. À travers leurs espoirs et leurs craintes, leurs découvertes et leurs déconvenues, leurs ...

Histoire des mouvements sociaux en France

Histoire des mouvements sociaux en France

Auteure: Michel PIGENET , Danielle TARTAKOWSKY ,

Nombre de pages: 1043

Plus de soixante auteurs réunis pour faire l'histoire, protéiforme et en perpétuelle évolution, des mouvements sociaux en France, de la Restauration à nos jours. Les meilleurs spécialistes de l'histoire sociale proposent un récit et des analyses accessibles au plus grand nombre pour une fresque sans équivalent. Un livre de référence enfin disponible au format poche. Cet ouvrage vient combler une lacune et relever un défi. Après que l'évanouissement des horizons d'attente a disqualifié les grands récits qui, jadis, prétendaient donner un sens aux mobilisations collectives, il semble désormais possible et nécessaire d'en entreprendre l'histoire hexagonale. Possible, car les travaux existent qui permettent d'en renouveler l'approche comme d'en explorer des aspects inédits. Nécessaire, parce que, de nouveau, la question sociale, mondialisée dans ses causes et ses manifestations, revient en force sur le devant de la scène publique, en quête d'interprétations, de relais, de connexions et de solutions. L'histoire développée ici s'attache, du XIXe siècle à nos jours, à tous les types de mouvements sociaux – révolutions, rébellions, émeutes, grèves,...



X
FERMER