Recherche d'ebooks...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 35 livres trouvés pour votre recherche. Téléchargez les ebooks et profitez-en !
Mémoires de l'abbé Morellet, de l'Académie Française, sur le dix-huitième siècle et sur la révolution précédés de l'Éloge de l'abbé Morellet, par M. Lémontey...

Mémoires de l'abbé Morellet, de l'Académie Française, sur le dix-huitième siècle et sur la révolution précédés de l'Éloge de l'abbé Morellet, par M. Lémontey...

Auteure: André Morellet ,

Nombre de pages: 384

Mémoires inédits de l'abbé Morellet...sur le dix-huitième siècle et sur la Révolution

Mémoires inédits de l'abbé Morellet...sur le dix-huitième siècle et sur la Révolution

Auteure: André Morellet , Lemontey ,

Nombre de pages: 516

Examen de la Réponse de M. N** [Necker] au Mémoire de M. l'abbé Morellet sur la Compagnie des Indes

Examen de la Réponse de M. N** [Necker] au Mémoire de M. l'abbé Morellet sur la Compagnie des Indes

Auteure: André Morellet ,

Nombre de pages: 151

Mémoires de l'Abbé Morellet, de l'Académie française, sur le dix-huitième siècle et sur la Révolution

Mémoires de l'Abbé Morellet, de l'Académie française, sur le dix-huitième siècle et sur la Révolution

Auteure: André Morellet ,

Nombre de pages: 584

Mémoires de l'abbé Morellet, de l'Académie Française, sur le dix-huitième siècle et sur la révolution, 1

Mémoires de l'abbé Morellet, de l'Académie Française, sur le dix-huitième siècle et sur la révolution, 1

Auteure: André Morellet ,

Nombre de pages: 516

Memoires (inédits) de l'abbé Morellet, suivis de sa correspondance avec M. le Comte R***, ministre des finances à Naples

Memoires (inédits) de l'abbé Morellet, suivis de sa correspondance avec M. le Comte R***, ministre des finances à Naples

Auteure: André Morellet ,

Oeuvres complètes de Vauvenargues

Oeuvres complètes de Vauvenargues

Auteure: Luc de Clapiers de Vauvenargues , Voltaire , Jean-Baptiste-Antoine Suard , abbé André Morellet ,

Histoire philosophique et politique des Etablissements et du Commerce des européens dans les deux Indes

Histoire philosophique et politique des Etablissements et du Commerce des européens dans les deux Indes

Auteure: Guillaume-Thomas RAYNAL ,

Nombre de pages: 352

Remarques morales, philosophiques et grammaticales, sur le Dictionnaire de l'Academie françoise

Remarques morales, philosophiques et grammaticales, sur le Dictionnaire de l'Academie françoise

Auteure: Gabriel Feydel ,

Nombre de pages: 420

Turgot

Turgot

Auteure: Jean-Pierre Poirier ,

Nombre de pages: 459

N'oubliez jamais, Sire, que c'est la faiblesse qui a mis la tête de Charles Ier sur le billot... Je souhaite que le temps ne me justifie pas. Quinze ans avant la chute de Louis XVI, Turgot est le premier — et longtemps le seul — à exposer, par écrit, au roi, les abîmes où celui-ci court. Mais il en va souvent ainsi des Cassandre : Turgot est connu des livres d'histoire pour sa disgrâce expéditive en mai 1776, après deux ans d'un ministère tronqué : il reste comme le rare exemple d'un intellectuel libéral, ayant compris le principe des rendements décroissants en agriculture, partisan de la liberté totale du commerce et capable, avant Adam Smith, de formuler les rudiments de la théorie de l'équilibre économique. Toutes choses qui indiffèrent les Français de 1770, et expliquent la mauvaise réputation de ce précurseur misanthrope. Jean-Pierre Poirier a repris l'ensemble des archives disponibles, pour brosser le portrait de ce visionnaire, ami des philosophes, coqueluche des salons de Paris, auteur d'un best-seller pourtant austère : Réflexions sur la formation et la distribution des richesses. Il montre comment l'intendant de Limoges transforme sa région en...

La ville et l’esprit de société

La ville et l’esprit de société

Auteure: Katia Béguin ,

Nombre de pages: 154

Apparue dans le champ historique avec les travaux fondateurs de Maurice Agulhon, la notion de sociabilité s’est révélée une grille d’analyse pertinente pour une histoire socio-culturelle attachée à comprendre les transformations du siècle des Lumières, les mutations de la culture politique et la genèse de l’opinion publique, le passage d’une société aristocratique à une société bourgeoise et le lien entre l’émergence d’une sphère publique et l’expansion d’un capitalisme commercial. Ces problématiques sont au cœur des sujets abordés dans ce volume, qui s’intéresse à un type spécifique de sociabilités urbaines : celles, plutôt élitaires, qui ont été regardées comme les laboratoires d’idéaux nouveaux, étrangers, sinon antagoniques avec ceux de l’univers de la cour. Les contributions rassemblées soumettent à un nouvel examen et nuancent le schéma de la formation, entre le xviie et le xviiie siècle, d’un espace public urbain défini par sa différence avec la cour ou les académies, ou par opposition à la sphère privée, domestique, à l’espace du secret initiatique ou encore au domaine clos des cabinets et des galeries...

Économie et finances sous l’Ancien Régime

Économie et finances sous l’Ancien Régime

Auteure: Joël Félix ,

Nombre de pages: 491

Prenez les incendies successifs du greffe de la chambre des comptes en 1737 puis de la cour des aides de Paris en 1776. Ajoutez-y l’envoi au pilon des comptes de la monarchie en 1797, la destruction des papiers de la ferme générale en 1811 et l’incendie, pendant la Commune, des archives du contrôle général des finances alors déposées aux Tuileries. Saupoudrez le tout avec la mauvaise réputation d’une discipline jugée difficile, austère, sinon rebutante : l’histoire économique et financière vous paraîtra alors bien peu fréquentable. Contre les outrages du temps et les préjugés tenaces, ce guide dresse enfin l’état des sources manuscrites et imprimées conservées, à Paris et en province, dans les dépôts d’archives et les bibliothèques publiques. Le lecteur y trouvera, entre autres, une exposition claire de l’organisation de ces services et de leurs instruments de références, une présentation de leurs fonds respectifs, séries et collections de documents, ainsi qu’un aperçu historique des institutions économiques et financières (contrôle général des finances, bureaux des finances, élections, juridictions consulaires, etc.) avec le...

Jean Ferrat, une vie

Jean Ferrat, une vie

Auteure: Jean-dominique Brierre ,

Nombre de pages: 241

S'il existe de nombreux ouvrages sur d'autres monuments de la chanson française - Brassens, Brel ou Ferré -, l'auteur de "Nuit et Brouillard", "La Montagne"; et "Potemkine"; n'avait fait jusqu'à présent l'objet d'aucune biographie. À l'aide de témoignages inédits, notamment celui de Pierre Frachet, auteur de "Ma Môme", la chanson qui lança Ferrat en 1960, ce livre retrace le parcours de ce chanteur aux préoccupations poétiques autant que politiques. Il analyse en détails ses liens avec le Parti communiste, relate ses rapports difficiles avec le pouvoir gaulliste, qui le fit interdire d'antenne à plusieurs reprises. Il évoque sa vie à Antraigues, village de l'Ardèche où Ferrat a habité depuis 1964, s'attarde longuement sur son travail d'adaptation des poèmes d'Aragon. Il revient enfin sur l'événement qui bouleversa son enfance : la déportation de son père, en 1942. Première parution : 2003

La littérature frénétique

La littérature frénétique

Auteure: Anthony Glinoer ,

Nombre de pages: 288

Anthony Glinoer explore dans ce livre l’histoire et les enjeux de la littérature frénétique (également appelée noire, d’horreur, gothique) en France. Après avoir situé ce genre dans le cadre des débats sur la littérature industrielle, la première partie du livre retrace l’histoire du genre dans la littérature française du XVIIe au XXe siècle (Rosset, l’abbé Prévost, Sade, Nodier, Hugo, Dumas, le théâtre du Grand-Guignol, l’avènement du cinéma fantastique, Jean Ray, la littérature gore). Revenant à l’époque romantique, le livre se penche dans sa seconde partie sur le développement d’un roman frénétique hérité du gothic novel anglais dans la littérature française. Histoire de l’édition, histoire de la critique, analyse des discours sont mobilisés pour étudier les conditions de production et de reconnaissance de la littérature à cette époque et pour répondre à cette question : pourquoi et comment le frénétique a-t-il subi un tel dénigrement en France ?

Le monde des salons

Le monde des salons

Auteure: Antoine Lilti ,

Nombre de pages: 572

Il est banal de dire que le XVIII siècle a vu se déplacer la vie sociale de la Cour vers la Ville, de Versailles vers Paris. Mais il ne suffit pas d'énumérer des anecdotes prenant pour cadre les salons de Mmc du Deffand et de Mmc Geoffrin, et de citer les écrivains ou les artistes qui les ont fréquentés. Ce qu'il faut comprendre, c'est la signification historique d'une forme de sociabilité. Ce livre offre, pour la première fois, une véritable histoire sociale et culturelle des salons parisiens du XVIII siècle, et permet de réviser de nombreuses idées reçues. Ces salons n'étaient pas, comme on le dit trop souvent, des lieux de discussion critique permettant de diffuser largement les idées des Lumières, mais bien plutôt les centres de la sociabilité mondaine, dévolus aux plaisirs de la table et du mot d'esprit, au théâtre de société comme aux intrigues politiques. C'est dans les salons que se recomposent les identités aristocratiques, que se forment les réputations littéraires et politiques, et que se prépare l'accès à la Cour. Le loisir lettré et les pratiques culturelles des salons deviennent alors un élément essentiel de la distinction...

Idées économiques sous la Révolution (1789-1794)

Idées économiques sous la Révolution (1789-1794)

Auteure: Jean-Michel Servet ,

Nombre de pages: 488

“Ce qu'on appelle la Révolution était tramé depuis longtemps par les prétendus philosophes du siècle, connus sous le nom d'économistes. Les académies et les différents clubs, les jansénistes et les protestants étaient leurs principaux agents. Les membres de la majorité de l'Assemblée n'ont été que les simples artisans.” Anonyme, 1791 “Dans votre inconcevable animosité contre les Économistes, vous dites que l'Assemblée constituante avait les oreilles rebattues de leurs principes, et qu'elle poussa trop loin les impositions directes (à moi la tape, et à moi seul ; car j'étais alors le seul économiste de l'Assemblée, et il ne restait en France que Morellet, Abeille, Germain Garnier et moi). Vous ne savez pas qu'à l'Assemblée constituante, dès qu'il était question de commerce ou de finance, on commençait par quelques violentes invectives contre les Économistes." Dupont de Nemours “Les économistes ont eu moins d'éclat dans l'histoire que les philosophes ; moins qu'eux ils ont contribué peut-être à l'avènement de la Révolution ; je crois pourtant que c'est surtout dans leurs écrits qu'on peut le mieux étudier son vrai naturel [...]. Toutes...



Derniers ebooks et auteurs recherchés

X
FERMER